Petite expérience sans grande envergure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite expérience sans grande envergure

Message par Invité le Mar 20 Jan 2009 - 16:44

Salut,

Voila juste pour vous relater qq réflexions que je me suis faites pendant mes weekends de travaux de rénovation dans ma vieille maison.
Ce n'est pas de la survie véritable, mais une vie dans des conditions un peu plus rude que la normale.

C'est en plein chantier, isolation pas fini, cloisons pas finies, sol pas commencé. Donc c'est plus le confort d'une grange avec des courants d'air bien glacés la nuit !

Premier point le "chauffage" avec une grande cheminée médiévale ( ultérieurement remplacée par un poêle haut rendement je vous rassure ), et bien c'est parfait le soir pour se réchauffer la couenne, mais il arrive un moment vers 2h du mat ou le flux d'air s'inverse et ça devient un aspirateur à air froid qui vous glace pendant votre sommeil.
Pas de pb jusqu'à 5° avec mon duvet, après le froid rentre par les points de contact avec le matelas ( les fesses, épaules )
On fini par s'acclimater au froid, surtout quand on est actif, par contre assis à rien faire on se contracte vite.

L'éclairage, bêtise bèète : pas d'ampoule de rechange pour mon unique baladeuse, dur de bosser le soir avec une lampe de poche LED, trop directionnelle.

La bouffe : attention, alterner des conserves basiques du genre saucisses lentilles/ravios/choucroutes premier prix devient vite un enfer, enfer du même gout, au point de repousser les repas. Les plats basiques sans sauces comme couscous passe mieux à la longue.
Travailler donne très faim, je prévois souvent trop juste en petit complément, barre de céréales, soupes chinoises.

Blessure, un mauvais geste en fin de journée et je m'ouvre la main avec un ciseau à bois affuté comme un rasoir... grosse galère pour arrêter le saignement, et d'une main découper gaze et pansement, kit médical trop juste.

Psychologie, pas facile certain soir d'avoir le moral seul dans un lieux lugubre, avec des bruits toutes la nuit, des surprises genre le chat qui vous rend une visite en plein sommeil, l'araignée qui tombe du plafond sur la tête.
Pas facile quand on a des merdes de chantier, des trucs qui marchent pas comme cela devrait, il faut tenir le cap et ne pas se décourager devant les difficultés.
Ne rien reporter concernant l’hygiène, faire sa vaisselle tout de suite après le repas de façon à ne pas avoir une casserole crade à laver dehors le matin pour se faire le café salvateur. Se laver un minimum, je n’hésite pas à me mettre à poils devant la flambée, après on dort beaucoup mieux.

Bref, comme je l’annonçais rien de bien fou, mais je suis content de m’endurcir, tant question travail physique, qu’au niveau du mental. Je pense que c’est une étape vers une vie autarcique voir survivaliste. On ne peut pas passer en un jour de sa petite vie douillette urbaine au mode de vie du XVIIIe siècle.

Le Cap'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par un ptit breton le Mar 20 Jan 2009 - 17:03

Bon courage mon gars,
j'étais un peu dans ta situation il y a quelques années.
Ce qui m'a aidé c'est le spychologique, se dire que de toute façon les 3/4 des biens matériels que tu n'as pas ne seront plus en état de marche dans un monde sans pétrole , alors pourquoi les avoir maintenant.
Sinon tout ce que tu peux accumuler maintenant en savoir et amélioration de ta maison te rend la vie plus facile au fur et à mesure. C'est toujours ça de gagné sur ceux qui pensent que demain sera toujours "plus" ( plus de pétrole , d'électricité , de voitures, argent.....).

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Rammstein le Mar 20 Jan 2009 - 17:12

Pendant l'occupation, alors que le chauffage était rare, beaucoup de francais s'étaient fabriqué une cabine en bois à l'intérieur de leur appartement ou maison, suffisamment grande pour y placer un petit lit, un bureau ou une table et des chaises. Avantages : c'est facile à fabriquer, facile à chauffer, et l'isolation est correcte.

Inconvénient : on a une cabane en bois au milieu de la pièce, et c'est inflammable !

Dans l'idée, cela rejoint cependant les lits clos de nos ancêtres :





Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par un ptit breton le Mar 20 Jan 2009 - 17:18

Rammstein a écrit :
Dans l'idée, cela rejoint cependant les lits clos de nos ancêtres :



C'est pas loin de chez moi ça !!!!

Sinon mon probléme de l'époque (qui est peut étre celui de captainjo aujourd'hui ) c'est que acheter un lit comme ça c'est aussi cher qu'un poële à bois et le faire aussi long qu'une isolation.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Invité le Mar 20 Jan 2009 - 17:47

j'isole avec des plaques de lièges expansé, super galère à ajuster entre les chevrons et les pièces de charpentes, il faut faires de tonnes de coupes précises au mm... mais je suis allergique à la laine de verrre, et puis c'est ce qu'il y a de plus performant.

Le Cap'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par un ptit breton le Mar 20 Jan 2009 - 17:51

Rien d'autre que ça ? Qu'elle épaisseur ?

J'avais isolé avec de la laine chanvre ( d'un producteur proche de chez moi , c'est le même prix d'une laine de verre). Je suis pas allergique physiquement à la laine de verre, mais j'ai pas confiance. Suspect

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Invité le Mar 20 Jan 2009 - 18:46

oui je pense que mon allergie est plus psychologique, mais un jour j'ai du enlever cette horrible matière, et bien je suis devenu rouge comme une écrevisse tellement c'est irritant !
le liège c'est agréable, j'en mets 15 cm, ça devrait suffire.
l'avantage du liège c'est que ça ne se dégrade pas, c'est étanche au vent et à la pluie, devrait aussi décourager les rongeurs. inconvéniant c'est assez cher, 4000 € de budget

Le Cap'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Wasicun le Mer 21 Jan 2009 - 1:12

Je m'apprête à vivre la même expérience d'ici peu (si tout va bien courant de l'été / le premier projet ayant avorté ...).
Ce que tu décris je l'ai vécu plus jeune (il y a dix ans) sur une rénovation de ferme vosgienne (800 m. d'alti) ... le plus dur c'était les changements intempestifs dans les conditions MTO (la neige pouvait tomber n'importe quand entre la mi octobre et la mi avril) et l'obligation d'être toujours prévoyant et redondant dans ses projets (aucun risques mortels mais en hiver les journées sont par exemple très courtes et le moindre petit problème prend des heures lorsque l'on a pas prévu le coup ...). J'ai la chance d'avoir accumulé pas mal de matos et d'être assez maniaque (au contraire de certains qui oubliaient toujours un truc ou l'autre ou qui reportaient souvent les tâches à accomplir au lendemain / mauvais calcul !!!). Problème : je n'ai pas vu l'âge arriver et je dois admettre qu'à 25 ans on a quand même plus de pêche et de capacité de récupération qu'à 35/40 ans ... Je suis plus lent, je réfléchis trop, et les réveils sont parfois moins évidents ...
Bref ... conclusion : il faut en profiter tant que l'on a la patate !!!

PS : pour ce qui est du couchage je ne dormirais PLUS JAMAIS au sol dans une maison non chauffée !!! (c'est traître !!!) - j'ai donc opté pour des lits pico (surplus US) c'est un peu cher (environ 60 à 90 euros selon l'état) mais pour plusieurs jours d'affilé (ou semaines) ça permet de mieux conserver la forme et de ne pas perdre de temps pour un stupide refroidissement ...

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par mado le Mer 21 Jan 2009 - 2:16

Pour les lits à bois, en Bretagne, j'ai vu ceux de la maison natale de mon père : ils avaient chauds parce que la porcherie était en dessous de la pièce et s'endormaient avec un feu dans la cheminée.

+1 avec Wasicum : l'âge venant, c'est plus dur !

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Invité le Mer 21 Jan 2009 - 10:09

mado a écrit:+1 avec Wasicum : l'âge venant, c'est plus dur !

A 53 ans , pour m'endurcir je vais faire du vélo même par temps de gel. Résulat: à noël j'ai pris froid, rhino-pharyngite classique et affaibli par la rhino, j'ai enchainé ou plutot superposé une coqueluche!!! Un mois que je suis + ou - malade avec fonte musculaire à la clé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Gabriel le Mer 21 Jan 2009 - 11:19

Je retrouve beaucoup de points commun avec ma situation dans ce que tu décris Captain.

Je suis dans une maison qui à encore 60% de sa surface en terre battue, aucune isolation, une grosse cheminée pour se chauffer, l'électricité on a de la chance d'en avoir mais elle est hors d'age (le moindre truc branché elle saute) et la toiture, bien elle aide bien à faire des stocks d'eau (bassines dans tous les coins).

Avec du chauffage nous avons vécu quelques semaines a 8°C, sans eau. Donc on revient aux anciennes méthodes je suis aller puiser l'eau (nous avons la chance d'avoir plusieurs puits datant du 17eme siècle, en pierre et en parfait état). En fait depuis 2ans que nous sommes dans cette maison, nous avons constaté que l'hiver nous vivons sans eau chaude entre 1mois et demi à 3mois, c'est juste une question d'organisation, par contre c'est vrai qu'après une grosse journée de travail prendre une douche chaude serait un plus mais on fait sans.

Je vais normalement entamer les travaux de réhabilitation d'une des dépendances au printemps et le travail me parait immense, mais faut bien se lancer un jour (ce sera notre futur logis). Je compte faire au maximum avec des matériaux "propres" (exit laine de verre,roche, parpaing et autres). je vous ferais un petit retour sur tout ça.

Gabriel
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Localisation : Sud Ouest
Emploi : Services Généraux
Loisirs : Jardinage - tir à l'arc - dessin - combat médievale - Apiculture
Date d'inscription : 16/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Invité le Mer 21 Jan 2009 - 13:36

Salut,

L'inconvénient relatif des matériaux "propre" c'est qu'ils nécessitent 2 ou 3 fois plus de temps de pose que le classique placo par exemple, qui est le parfait exemple de produit penser pour allèger la charge salariale comparer au travail d'un vrai platrier.
Avantage c'est que bien mis en oeuvre ils sont beaucoup plus durable et devrait nous survivrent eux !
Le matériaux le plus facile à travailler que j'ai trouvé c'est les blocs de béton cellulaire, utilisés en remplissage des cloisons en colombage, c'est léger, isolant, se coupe comme du beurre et pas trop couteux.

Le Cap'

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Gabriel le Mer 21 Jan 2009 - 13:56

Hello captainjo

Pour les matériaux "propre" j'ai conscience que j'aurai beaucoup plus de travail mais mon objectif n'est pas d'avoir une maison en carton patte mais une maison qui pourra se transmettre. J'ai pensé par exemple pour la salle de bain à la faire en Tadelak, c'est pas spécialement le genre de chose qui se fait en 2 minutes Smile.
En fait notre objectif avec ma femme est d'avoir une maison saine qui une fois finie nous coutera presque rien (je sais y a du boulot Smile), c'est pour ça que je me renseigne et que je compte me former afin de réaliser le maximum de choses par moi même.

Gabriel
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Localisation : Sud Ouest
Emploi : Services Généraux
Loisirs : Jardinage - tir à l'arc - dessin - combat médievale - Apiculture
Date d'inscription : 16/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par geispe le Mer 21 Jan 2009 - 20:12

perso je garde la cheminée (je n'en ai pas hélas) : c'est le seul moyen de chauffage qui le moment venu permettra de se débrouiller avec du bois que l'on ne peut pas scier en morceaux...
pour se chauffer et pour cuisiner.
pour dormir au froid (je dors dans la grange) il faut plusieurs couvertures et duvets, un matelas isolé par en-dessous et quelque chose d'assez isolant par dessus le tout. briques chaudes encore...
pour les blessures : grande prudence si on n'a pas la routine avec certains outils... et le côté psychologique c'est une question d'habitude et de goût : je trouve plaisant le côté lugubre de ma vieille bicoque avec ses fantômes :-)

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Barnabé le Ven 23 Jan 2009 - 6:30

J'ai passé du temps dans une maison en chantier et très peu chauffée, WC dehors, etc. Un des rares luxes que je m'offrais, c'était justement la douche chaude. A l'extérieur de la maison : une planche horizontale en haut, un lino au sol, un bidon de 20 litres rempli d'une douzaine de litres environ d'eau tiédie sur le gaz ou la cheminée... et ça faisait une douche rustique. Il m'est même arrivé de prendre cette douche avec les pieds dans la neige. Jamais pris froid car pendant la douche l'eau est chaude, ensuite il faut juste se sécher et s'habiller au plus vite.

Quand il fait beau on peut aussi utiliser la douche solaire.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Gabriel le Ven 23 Jan 2009 - 9:36

Nous avons une vieille baignoire sabot, ça permet de se faire un bain quand on a beaucoup de temps, c'est très long à chauffer 30L d'eau au feu :p
Mais pour 10minutes de tiédeur dans l'eau il m'arrive de passer 1h à faire chauffer de l'eau (je sais pas super le rendement, mais c'est important de se sentir totalement propre et ce tout d'un coup Smile).

Habitant dans une région où l'ensoleillement est pas mal, j'envisage de me faire un petit chauffe eau solaire (il faut que je contacte Mr Baronnet qui c'est fait le sien et que je trouve pas mal).

Bref tout ça pour dire que prendre de temps en temps soins de soit même une fois LLBSV il faudra savoir faire un petit break quotidien pour s'entretenir Smile, c'est bon pour le moral et la santé Smile (ça va souvent ensemble).

Gabriel
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Localisation : Sud Ouest
Emploi : Services Généraux
Loisirs : Jardinage - tir à l'arc - dessin - combat médievale - Apiculture
Date d'inscription : 16/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Invité le Mar 7 Juil 2009 - 11:00

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous vous exposer les modestes avancées de ma préparation.
Pour rappel mon projet est de me constituer à moyen terme un refuge semi autarcique en zone rurale.
Je précise que j'ai la chance de travailler à distance depuis mon domicile.
Depuis maintenant un an, j'ai travaillé environ 100 jours soit 1000 heures à la restauration d'une petite ferme dans le nord de la sarthe, le plus possible avec des matériaux écologiques et durables.
Je suis presque au bout de la première phase, avec une installation prévue le 15 juillet.

travaux principaux réalisés:

- isolation du comble avec 15 cm du liège, le travail qui m'a demandé le plus de temps, mais hyper éfficace contre la surchauffe.
- démolition des anciennes chapes en béton ( à la masse...)
- mise en place du contre solivage du plafond, isolation des plafonds avec des briques de terre crues
- construction des cloisons en colombage poutres et béton cellulaire
- préparation installation électrique ( seul truc fait par artisant )
- enduits à la chaux
- chappe béton de chaux et pose sol de terres cuites dans la pièce principale
- aménagement cuisine/ sdb pas fini, un point d'eau chaude et wc fonctionnel
- construction abris à bois rempli de 10 stère

travaux préalablement réalisés depuis 6 ans :

- maçonnerie ( remontage d'un pignon et conduit cheminée en pierre, perçement ouverture, construction d'une annexe )
- toiture ( remplacement toles par tuiles )
- pose ouvertures, velux
- mise en place évacuation et fosse sceptique
- ensuits et sols sur la moitié de la surface
- terrasement, défrichement, plantations des haies, d'arbres fruitiers ( premières noisettes cette année !)

travaux prévus pour la prochaine années :

- finition des chambres sous combles
- mise en place escalier
- aménagements, placards etc...
- mise en place d'un jardin potager
- réfection d'un réservoir d'eau

le budget total avec l'achat initial, les outils est d'environ 55 000 euros à ce jour, 60 000 une fois fini, autofinancé à 80% le reste plan épargne logement, j'ai un salaire modeste, inférieur à 1500 euros.
Tout ça pour dire que la mise en place d'un petit établissement rural à partir d'une ruine recouverte de lière prend un temps énorme, sans parler des amménagements nécessaire à un début d'autarcie ou à une optique survivaliste ( je n'aime pas ce terme !)
les travaux n'auraient pas été possibles sans huile de coude, nous ne voulions pas nous endetter sur 20 ans avec l'obligation d'avoir 2 salaires comme tant de famille de la classe moyenne le font.
Maintenant la crise c'étant concidérablement amplifiée depuis un an, il est clair qu'il va falloir accélérer le côté autarcique voir survivaliste du projet.
Notre principale mesure a été de convertir nos économies dans la maison. Question boulot, les CA de mon employeur est en chute constante chaque mois, le boss va finir par se lasser de nous renflouer.
Je ne prévois pas de BOB ou autre plan de fuite dans le maquis avec deux enfants dont un bébé et mon genou droit usé, je peux traivailler dur mais pas marcher loin.
J'aimerais sur ce forum échanger et apporter mon expérience dans ce sens.
Sans jouer les gros rambos, nous allons devoir nous organiser un minimum pour survivre au crash.

Captain'Jo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par phm1903 le Mar 7 Juil 2009 - 15:01

Bravo pour ce travail réalisé et bon courage pour la suite.
J'aimerais bien faire de même mais par ici les prix sont délirants (15k€ pour un garage 1 place/90k€ pour un terrain loin de tout)donc pas possible pour l'instant !

________________________________________________________
Et vous, ça se voit ? _ _ _ ... _ _ _ la crise !

phm1903
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 378
Localisation : France
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.4urocknmetal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par un ptit breton le Mar 7 Juil 2009 - 20:32

Félicitations pour tout ce travail.

Une petite remarque pour le béton céllulaire, c'est sans danger ? Il y a de l'aluminium dedans il me semble.

Sinon par chez moi 60 000 pour contruire c'est faisable en autoconstruction, le probléme c'est que le terrain coûte au moins la même chose Sad

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Skeld le Mar 7 Juil 2009 - 21:53

Chapeau bas... 100 jours 1k heures... 10h par jour faut avoir une sacrée motivation !!!

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Petrus16 le Mer 15 Juil 2009 - 12:23

Bravo Captain! cheers

J'ai moi aussi réalisé que tout prend énormement de temps (et d'argent). D'où l'idée de mettre vraiment les mains dedans MAINTENANT!

Bon courage pour l'installation!

Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite expérience sans grande envergure

Message par Raffa le Mer 15 Juil 2009 - 16:20

ah oui c'est sûr il n'est plus temps de tergiverser

Bravo captainjo, par ailleurs toutes cette expérience pourra peut-être être utile à d'autres

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum