Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Mer 7 Jan 2009 - 9:09

7 Janvier 2009 : A 7h44 locales (06h44), "la Russie a arrêté tout le transit par l´Ukraine", a déclaré le porte-parole Valentin Zemlianski. "La Russie a laissé l´Europe sans gaz", a-t-il ajouté.

L´agence de presse tchèque CTK, citant l´importateur RWE Transgas, a également rapporté que les livraisons de gaz russe à la République Tchèque ont cessé depuis mardi soir.

En Roumanie on sent déjà depuis quelques jours la baisse de pression au niveau du gaz, et les chauffages communautaires sont moins chauds (chauffage d'une ville par un seul système)

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par KrAvEuNn le Mer 7 Jan 2009 - 9:27

Salut,

Ouais, si tu rajoute à ça le pic électrique atteint il y a peu par EDF (qui risque potentiellement d'être saturé = pannes électriques), ça risque d'être cocasse dans les mois ou années à venir.
La Russie, cette super puissance européenne (on l'oublie trop souvent), deuxième puissance militaire mondiale et future réserve énergétique ultime (gaz, pétrole, charbon, etc.) risque de compter de plus en plus en Europe et dans le concert des nations (voir de faire la pluie et le beau temps question approvisionnement énergétique du continent, dans le futur). Elle joue son atout énergétique.
A surveiller de très près: notamment en ce qui concerne ses ambitions (velléités ?) européennes. Une Europe affaiblit serait une opportunité pour une Russie nationaliste.

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par Rammstein le Mer 7 Jan 2009 - 10:38

Pour le moment la Russie fait payer à l'Ukraine sa "révolution orange", son soutien implicite à la Géorgie, ses velléités d'adhésion à l'OTAN, et accessoirement son ardoise énergétique (l'Ukraine doit des arriérés sur sa facture de gaz, et demande en outre des tarifs préférentiels) !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par KrAvEuNn le Mer 7 Jan 2009 - 10:45

Rammstein a écrit:Pour le moment la Russie fait payer à l'Ukraine sa "révolution orange", son soutien implicite à la Géorgie, ses velléités d'adhésion à l'OTAN, et accessoirement son ardoise énergétique (l'Ukraine doit des arriérés sur sa facture de gaz, et demande en outre des tarifs préférentiels) !
Exact ; révolution orange soutenue pas les occidentaux et à l'encontre des intérêts russes...il y a des choses qui se paient dévil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Mer 7 Jan 2009 - 12:24

Disons qu'au lieu de lécher le c.. des Americanski, on ferait mieux de s'épauler à la Russie qui fait partie de notre continent, on aurait moins de soucis à tous les niveaux. Ce qui est certain, c'est que les gens préféraient quand c'était le CCCP et du temps de Ceaucescu, pour les discussions que j'ai eu avec des personnes de 40-70 ans. 

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Mer 7 Jan 2009 - 14:10

Je trouve marrant qu'il y a quelques jours on citait des baisses de volumes pour l'Europe du Sud Est ( Bulgarie Gréce ....) et ce matin on parle de 70 % de baisse du volume russe chez GDF .
Mais encore une fois pas de gravité les approvisionnements sont plus variés ici .
Enfin jusqu'à la première coupure on verra.
Perso j'ai plus le gaz ( j'ai des granulés de bois maintenant)

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par Barnabé le Mer 7 Jan 2009 - 22:31

un ptit breton a écrit:Je trouve marrant qu'il y a quelques jours on citait des baisses de volumes pour l'Europe du Sud Est ( Bulgarie Gréce ....) et ce matin on parle de 70 % de baisse du volume russe chez GDF .

Et ce soir le PDG Mestrallet lui-même déclarait que le gaz russe, hier réduit de 70 %, avait été complétement interrompu ajourd'hui. De plus, la consommation de gaz bat des records (+40 % par rapport à ?). Toutefois, il indiquait que le gaz russe ne représente "que" 15 % des approvisionnements, qu'aucun client de GDF n'avait vu ses livraisons interrompues, et que GDF était capable de tenir longtemps (80 jours), que la situation ne deviendrait problèmatique que si la vague de froid continuait "des semaines" sans rétablissement de l'approvisionnement russe.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Jeu 8 Jan 2009 - 9:56

Barnabé a écrit :
Toutefois, il indiquait que le gaz russe ne représente "que" 15 % des approvisionnements, qu'aucun client de GDF n'avait vu ses livraisons interrompues, et que GDF était capable de tenir longtemps (80 jours),

Et bien pourvu qu'il n'y est pas un attentat en Algérie contre une installation de gaz parce que la c'est la cata assurée.
Et puis 80 jours c'est un peu exagéré je pense . En Gréce on parle de 7 jours. Mais bon niveau usine à gaz on est assez équipé en France.dévil

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par KrAvEuNn le Jeu 8 Jan 2009 - 10:18

Barnabé a écrit:Et ce soir le PDG Mestrallet lui-même déclarait que le gaz russe, hier réduit de 70 %, avait été complétement interrompu ajourd'hui. De plus, la consommation de gaz bat des records (+40 % par rapport à ?). Toutefois, il indiquait que le gaz russe ne représente "que" 15 % des approvisionnements, qu'aucun client de GDF n'avait vu ses livraisons interrompues, et que GDF était capable de tenir longtemps (80 jours).
80 jours à consommation normale clind'oeil (c'est-à-dire hors vague de froid exeptionnelle).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Jeu 8 Jan 2009 - 12:24

Bon, ici c'est chouette, les autorités ont annoncé disposer de 7 jours de réserve (maintenant 6 jours). Et après, les gens se chauffer électriquement, et vu la vétusté du réseau et sa capacité, on ne va pas tarder à être plongé dans le noir. Selon Distrigaz Sud "Electrocentrale Galaţi poate furniza agent termic în următoarele şapte zile numai din stocurile proprii, la consumul actual de 40.000 metri cubi de gaz şi 22 de tone de păcură pe oră" LIEN (sapte zile = 7 jours, pacura = mazout, fioul)

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Ven 9 Jan 2009 - 7:35

Sinon SavageBeast pourrais tu nous dire qu'elle est "l'ambiance " dans les rues ? Que font/ disent les citoyens moyens ? Y a t'il foule dans les magasins pour acheter pâtes, eau, farine comme on pourrait voir ici ? (je me rappelle petit les début de la guerre de Golfe c'était folko)

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par Canis Lupus le Ven 9 Jan 2009 - 21:07

Lol, dans ma campagne perdue, même en écoutant les infos, je ne suis pas au courant d'un truc aussi monstre.... Merci Olduvaï !!

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Sam 10 Jan 2009 - 1:58

un ptit breton a écrit:Sinon SavageBeast pourrais tu nous dire qu'elle est "l'ambiance " dans les rues ? Que font/ disent les citoyens moyens ? Y a t'il foule dans les magasins pour acheter pâtes, eau, farine comme on pourrait voir ici ? (je me rappelle petit les début de la guerre de Golfe c'était folko)

Les gens se balladent dans les magasins, mais dépensent un minimum. J'ai dépensé environ 170 Euros en nourriture, à savoir, j'achetais par bloc de 10, afin de renouveller mes réserves. Soupes, pâtes, salami, jambon, fromage, sucre, pain, biscottes, pizzas, escalopes de poulet, des produits de première nécessité. J'ai acquis un bidon supplémentaire d'essence 5L, afin d'avoir de quoi me préparer des repas chauds à la maison.

Il doit rester entre 3 et 4 jours d'autonomie de gaz, et après, plus de chauffage centralisé dans la ville, ni dans les maisons ayant leur propre chaudière, car tout est alimenté par le gaz russe. Plus moyen de cuisiner non plus, sauf si vous êtes équipé en bonbonnes de butane et que les gicleurs sont adaptés à ce gaz. La mentalité est fataliste ici "asa este", que l'on peut traduire par "c'est comme ça", mais avec une consonnance "Ainsi soit-il". De toutes façons, à part avoir le dernier modèle de GSM à crédit, ou autres objets "utiles" de leur point de vue toujours à crédit, ils n'ont pas l'argent nécessaire pour faire des provisions. Au mieux, ils ont 2-3 jours à disposition et c'est exceptionnel. Je pense que l'on va traverser 2-3 mois très difficiles. Je crois que l'on s'achemine sur des délestages électriques de longue durée, car le réseau vétuste ne tiendra pas le coup si les gens se chauffent au radiateur électrique.

Scénario catastrophe :
Pénurie de gaz et délestages massifs
Arrivée d'air très froid et température -25 / -32C
Gel des routes et du Danube
Approvisionnement en nourriture rompu

Conséquences :
Centrale thermique HS, ni chauffage ni eau chaude dans la ville
Refroidissement des bâtiments (isolation inexistante ou minime)
Déplacements difficiles et dangereux sur les routes, impossible par voie fluviale
Impossibilité d'avoir du ravitaillement et de se nourrir

Ma préparation :
Isolation interne du studio totalement refaite
Double vitrage pour isolation, petite pièce faisant tampon avec l'extérieur
Sac de couchage -35C confort
Réchaud multi-combustible , 0.75L essence, + 2L gaz + 5L essence
Nourriture variée 30 jours - hors stock d'urgence 90 jours
Vêtements adaptés au froid, multi-couches, renforcement du corps au froid
Véhicule avec le plein fait, équipé de pneus hiver et de chaînes si besoin est
100 bougies de table, plusieurs lampes de poches à luminosité variable, réserve d'accus chargés, et panneau solaire pour recharger les accus au fur et à mesure.
Voilà.

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par Rammstein le Sam 10 Jan 2009 - 11:18

Si tu en as encore le temps ou l'occasion, procure-toi un chauffage au gaz et la bouteille idoine. Avec une bouteille de 11kg et un chauffage consommant 200g/h, tu peux chauffer correctement une petite pièce à raison de 5 heures par jour (par intermittence c'est largement suffisant) pendant une dizaine de jours. De quoi passer le gros de la vague de froid, enfin j'espère... Sinon prévois quelques bouteilles supplémentaires pour plus de sécurité.


Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Sam 10 Jan 2009 - 11:52

Ok Savage Beast
merci pour tes infos et puis ça donne des idées pour se préparer soi même.
Chez moi actuellement c'est 5 ou 6 coupures de courant par jour c'est pas le drame mais ça complique un peu la vie .
Pour info les supermarchés coupent la moitié de la lumière et il y en a même un qui a coupé le chauffage.
Il est vrai que l'on vient de nous dire par le journal que l'on est un des département de France qui produit le moins de courant (1 % et se sont des éloliennes privées pour la plupart )

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par Le_Celte le Sam 10 Jan 2009 - 14:53

un ptit breton a écrit:Ok Savage Beast
merci pour tes infos et puis ça donne des idées pour se préparer soi même.
Chez moi actuellement c'est 5 ou 6 coupures de courant par jour c'est pas le drame mais ça complique un peu la vie .
Pour info les supermarchés coupent la moitié de la lumière et il y en a même un qui a coupé le chauffage.
Il est vrai que l'on vient de nous dire par le journal que l'on est un des département de France qui produit le moins de courant (1 % et se sont des éloliennes privées pour la plupart )

Euh...ici pas encore eu de coupures du tout...c'est pourtant pas loin le 22...pour les supermarchés je sais pas j'y met quasi jamais les pieds

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Sam 10 Jan 2009 - 15:48

Le_Celte a écrit :
Euh...ici pas encore eu de coupures du tout...c'est pourtant pas loin le 22...pour les supermarchés je sais pas j'y met quasi jamais les pieds

A mon avis le 22 et le 29 on doit pas étre bien desservie.
Entre autres infos récentes:
- la fin des lumières à incandescences pourraient éviter des surcharges de réseaux le soir.
- Une centrale à gaz prévue pour bientôt vers st Brieuc.
- Les déchets sont priés par ici d'étre incinérés (et l'électricité revendue à EDF ).
- Les ménages sont invités à s'abonner au service d'EDF qui signale les jours à risque ( en gros tu t'inscris et edf t'envoie un sms sur ton portable pour te dire de limiter ta consommation tel jour ).
Et puis souvent sur le journal des petits rappels : vous étes en bout de réseau si ça coince tant pis pour votre gueule geek .

Enfin on vis avec, c'est pas la fin du monde (c'est un peu le début quand même ....)

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Sam 10 Jan 2009 - 16:07

Petite mise au point de mr Mestrallet ce matin.

Il y avait bien 80 jours de réserve de gaz au début de l'hiver mais aujourd'hui il n'y a plus que 40 jours de stocks et si la situation continue ( donc baisse de 15 % des apports et consommation en hausse de 40 % par rapport aux prévisions ) il va y avoir des soucis car le réseau a besoin d'une certaine pression pour continuer à fonctionner correctement.
Si je comprends bien entre les lignes il y a maximum un mois de gaz devant nous .....

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Dim 11 Jan 2009 - 19:19

L'Europe, en particulier nombre de pays d'Europe centrale et des Balkans, au sixième jour des coupures de gaz russe via l'Ukraine et au plus fort de l'hiver, attend de façon de plus en plus pressante la reprise effective des livraisons après l'accord signé par Moscou et Kiev, sous l'égide de l'Union européenne.

afp - le 11 janvier 2009, 19h10

Mais, malgré cet accord, des "problèmes techniques" et de procédure font toujours obstacle à un déblocage de la situation, selon le groupe russe Gazprom.

Des mécanismes d'entraide en faveur des pays les plus touchés, comme la Serbie, la Bosnie, la Slovaquie et la Moldavie, ont été mis en place.

En tout état de cause, après la reprise des livraisons, il faudra un délai de trois jours pour acheminer le gaz vers les pays clients.

- ALLEMAGNE - Approvisionnée en gaz russe via le Bélarus, l'Allemagne livre quotidiennement 3 millions de m3 de gaz à la Serbie et une petite quantité à la Croatie.

- AUTRICHE - L'approvisionnement en gaz des ménages est assuré pour trois mois, selon le ministère de l'Economie. Le pays possède 1,7 milliard de m3 de réserves. Plusieurs centrales au gaz sont passées au fioul et aucune restriction à la consommation n'a été ordonnée.

- BOSNIE - Totalement dépendante du gaz russe, la Bosnie, dont un tiers de la population était pendant plusieurs jours privée de chauffage, reçoit depuis samedi le gaz fourni via la Hongrie par la compagnie allemande EON Ruhrgas (1,5 million de m3). Ainsi, tous les ménages sont approvisionnés.

- BULGARIE - Totalement privée de gaz russe, qui représente 92% de sa consommation, la Bulgarie continuait de grelotter dimanche. Plus de 220 usines étaient au ralenti ou à l'arrêt. Le pays peut, selon Bulgargaz, assurer 25 à 30% de ses besoins pendant 110 jours avec ses réserves. Mais Kiev n'a pas été en mesure d'honorer sa promesse de livrer 2 millions de m3/jour de gaz ukrainien.

- CROATIE - Important 40% de ses besoins en gaz de Russie, la Croatie bénéficie depuis samedi de livraisons d'Allemagne et d'Italie, préservant ainsi les consommateurs "protégés", ménages, hôpitaux et écoles. L'état d'urgence décrété prévoit la coupure de gaz aux plus gros consommateurs industriels. Les réserves locales équivalent à trois semaines de consommation.

- FRANCE - Tension "sans précédent", selon Gaz de France, alors que l'absence de livraisons de gaz russe a provoqué une baisse de 15% des approvisionnements au moment où la consommation flambait de 40% à cause du froid. GDF dit pouvoir faire face à court terme mais "pas tenir tout l'hiver ainsi".

- GRECE - La Grèce continue de puiser dans ses réserves pour compenser l'arrêt des livraisons russes, qui représentent 75% de sa consommation de gaz mais seulement 7,5% de ses besoins en énergie. Deux méthaniers transportant suffisamment de gaz naturel liquéfié pour couvrir la consommation jusqu'à fin janvier sont attendus les 11 et 20 janvier.

- HONGRIE - Entièrement privée de gaz russe via l'Ukraine, la Hongrie, qui consomme quotidiennement environ 65 millions de m3 de gaz, dont 9 millions produits localement, puise dans ses réserves d'environ 3,4 milliards de m3. Les restrictions frappent les consommations supérieures à 2.500 m3/h. A Budapest, la circulation automobile alternée en fonction des plaques minéralogiques paires et impaires a été imposée. La Hongrie reçoit quotidiennement de l'Autriche 4 millions de m3 et en livre 4,7 millions à la Serbie et de plus petites quantités en Bosnie-Herzégovine et Croatie.

- ITALIE - Privée de gaz russe, soit 27% de ses importations, l'Italie puise dans ses réserves, suffisantes pour deux mois. Le gouvernement veut hâter l'extraction de gaz dans le nord de la Mer Adriatique afin de diminuer la dépendance à l'égard des importations.

- MOLDAVIE - Les stocks de gaz de la Moldavie sont épuisés depuis samedi soir et la situation dans la région séparatiste de Transdniestrie est "proche de la catastrophe", selon le ministre de l'Economie et du Commerce, Igor Dodon. La Moldavie dépend du gaz promis depuis samedi par l'Ukraine.

- POLOGNE - La Pologne continue de recevoir 84% des volumes habituels de gaz russe principalement via le Bélarus, par lequel les livraisons ont été augmentées.

- REPUBLIQUE TCHEQUE - La République tchèque, qui a pris des dispositions pour se faire livrer du gaz norvégien, fournit quotidiennement 4 millions de m3 de gaz à la Slovaquie.

- ROUMANIE - Privée de gaz russe, la Roumanie a converti des centrales thermiques au mazout. Le distributeur allemand EON Ruhrgas a appelé l'industrie à économiser les ressources et mis en garde contre des "difficultés d'approvisionnement" en cas de prolongement de la crise. Le pays dispose de 60 à 80 jours de réserves.

- SERBIE - Retour à la normale pour les particuliers en Serbie, très affectée par le gel des livraisons russes, grâce à la conversion d'unités au fioul et à la fourniture de 1,7 million de m3 par la Hongrie et de trois millions par l'Allemagne. Les besoins en chauffage devraient être assurés pour les cinq ou sept prochains jours.

- SLOVAQUIE - Privée de gaz russe, son unique fournisseur, la Slovaquie a décrété "l'état d'urgence énergétique" et de strictes restrictions pour le secteur productif, faute de quoi les réserves seraient épuisées en moins de dix jours y compris pour les ménages. La République tchèque a promis de lui livrer 4 millions de m3, soit 15% de sa consommation quotidienne. Le gouvernement, en contradiction avec l'accord d'adhésion à l'UE, a décidé la remise en service de la centrale nucléaire de Jaslovske Bohunice.

- SLOVENIE - Malgré l'arrêt de livraisons de gaz russe, qui représente 60% de son approvisionnement, 40% étant assurés par l'Algérie, la Slovénie parvient à couvrir la consommation des ménages, des entreprises et des administrations en puisant largement dans ses réserves, qui sont encore suffisantes jusqu'au début de la semaine prochaine.

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Dim 11 Jan 2009 - 20:17

J'ajouterais juste une info que tu n'as pas : le prix du gaz en France devrait baisser le 1er avril.
Bref une diversion on verra. Smile

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Lun 12 Jan 2009 - 17:23

Etant de nature curieux je suis allé voir de moi même cet après midi la situation dans les supermarchés proches de chez moi.
Et oui prés de la côte 3 d'entre eux à 5 km à la ronde je suis bien desservi.
Le premier : une barre de néons sur deux éteintes.
Le second : idem.
le troisième : tout allumé mais c'est celui là sans chauffage. Je me suis permis de rentrer et je croise un ex collégue d'intérim. Il m'explique que le magasin est chauffé au gaz de ville. Le fournisseur leur a demander de couper. Il faisait 10° à l'intérieur et 8 dehors ( bah pour une fois ça restera frais ..... Very Happy )

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Lun 12 Jan 2009 - 17:48

Mouais... ça confirme plutôt qu'entre les dires des politiques pour rassurer le mouton et la réalité "de la vie réelle", y'a pas photo. J'ai de forts doutes quant au stock de gaz disponible. Ici, la température de l'eau chaude / chauffage baisse peu à peu... Avant, avec le themostat réglé sur 3, j'avais 20-21C, maintenant sur position 5, j'ai entre 16-17C, ET MON APPART EST ISOLE.

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par un ptit breton le Lun 12 Jan 2009 - 17:55

Ici on vient de nous rassurer, le gaz revient demain à 9h00.
En tout cas chapeau pour la précision de l'heure. grimace
Mais bon j'y crois pas trop. Le seul réconfort que j'ai c'est que la température remonte pas mal aujourd'hui.
Si ça se dégrade encore je te souhaite bonne chance.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Lun 12 Jan 2009 - 18:04

L'Europe espère enfin voir le bout du conflit gazier entre Moscou et Kiev, la Russie lui ayant promis lundi, "s'il n'y a pas d'obstacle", de rétablir mardi matin ses livraisons de gaz via l'Ukraine mardi matin.

afp - le 12 janvier 2009, 17h33

Pour la première fois depuis la coupure de ces livraisons il y a six jours, l'Union européenne et le géant gazier russe Gazprom ont cité une date et une heure précise pour leur reprise: 07H00 GMT mardi.

Toutefois, après quatre jours de rebondissements, d'accords annoncés puis dénoncés, les responsables européens restaient prudents et ne parlaient que de "promesse russe".

"La partie russe nous a promis qu'elle rouvrirait les robinets, s'il n'y a pas d'obstacle, à 08H00 CET (07H00 GMT) mardi", a indiqué le ministre tchèque de l'Energie, Martin Riman, dont le pays préside l'UE.

Même si le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a assuré qu'il n'accepterait plus "de nouveaux retards ou excuses", son commissaire à l'Energie Andris Piebalgs a reconnu qu'il "y a encore des difficultés, on ne sait jamais".

Le directeur de Gazprom, Alexandre Medvedev, a indiqué lui aussi "espérer" que le transit du gaz russe reprendrait mardi matin.

Et une fois les vannes du gaz russe rouvertes, il pourrait y avoir un délai d'au moins trois jours selon Bruxelles pour qu'il arrive aux clients de l'UE.

L'UE, la Russie et l'Ukraine semblent désormais d'accord sur les modalités de déploiement des observateurs internationaux censés veiller au bon acheminement des livraisons russes à travers l'Ukraine - comme le réclamait Moscou, qui accuse Kiev de lui "voler" du gaz destiné aux clients européens.

Les trois parties ont re-signé lundi un document à ce sujet.

La Russie avait jugé dimanche soir un premier accord en ce sens "nul et sans valeur", Kiev y ayant ajouté une déclaration dans laquelle il affirmait n'avoir "aucune dette envers Gazprom" et n'avoir siphonné aucun gaz.

L'Ukraine a du coup dû signer à nouveau lundi matin ce document, sans aucun ajout. L'UE et la Russie ont ensuite fait de même à Bruxelles, selon la présidence tchèque.

Mais d'autres problèmes pourraient apparaître et retarder le rétablissement des livraisons.

Gazprom a averti que les observateurs européens, russes et ukrainiens devraient être "en place" avant que le gaz ne recommence à circuler.

Le gouvernement russe a évoqué un autre différend potentiel: Kiev estime selon lui que le "gaz technique" qui sert à mettre sous pression les gazoducs de transit en Ukraine doit être fourni par Gazprom, ce que Moscou conteste.

La prudence s'impose d'autant plus que le fond du conflit russo-ukrainien reste entier.

Moscou et Kiev diffèrent toujours sur le tarif du gaz russe destiné à la consommation ukrainienne pour 2009. Et Gazprom réclame à la compagnie ukrainienne Naftogaz le remboursement de 600 millions de dollars de dettes.

Les coupures russes, en pleine vague de froid, ont déjà causé des dégâts économiques très importants en Europe, selon Bruxelles - surtout en Slovaquie et en Bulgarie, deux pays de l'UE qui dépendent de Moscou pour la quasi-totalité de leurs besoins en gaz.

Bratislava a réaffirmé lundi vouloir réactiver un réacteur nucléaire de type soviétique si les livraisons ne reprenaient pas très vite, en dépit des avertissements de Bruxelles sur cette décision contraire au traité qui lui a permis de rejoindre l'UE en 2004.

Réunis lundi après-midi, les ministres de l'Energie de l'UE - qui importent 40% de leur gaz de Russie - devaient affirmer leur volonté d'adopter une stratégie énergétique plus offensive.

Même si les Européens ne renient pas leur partenariat avec Moscou, cette coupure de six jours - la plus grave jamais subie par l'UE - impose de diversifier les approvisionnements, a réaffirmé lundi M. Barroso.

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Gaz russe : crise de l'hiver 2009

Message par SavageBeast le Mar 13 Jan 2009 - 11:04

Salut à tous, j'ai le regret de vous annoncer le décès du chauffage centralisé dans la ville où j'habite. Il s'est éteint doucement dans la nuit et est devenu froid, pâle, et sans vie aux environs de 11h00. A+. SB PS: il reste encore de l'eau chaude, mais pour combien de temps. Du reste, elle devient plus froide depuis ce matin. fouet

Température extérieure : -5C
Température appartement : +16C

Perso, je trouve ça marrant, et je peux tester ma préparation, voir si c'est OK ou pas. Maintenant, on va voir si le gaz pour les particuliers s'effondre lui aussi ou pas dévil , de toutes façons, d'une manière ou d'une autre, ça va bien se passer bravo

Edit à 12h00 : je viens de parler avec mon amie qui est à Kishinev en République de Moldavie, les autorités ont décidé de fermer les écoles depuis hier, et jusqu'à en tout cas jeudi, par manque de chauffage. Les enfants doivent rester à la maison.Edit à 12h20 : il a été annoncé à la radio que Constanta n'avait plus de chauffage.


Dernière édition par SavageBeast le Mar 13 Jan 2009 - 12:16, édité 5 fois

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum