[énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par nidhalg le Jeu 22 Fév 2007 - 1:17

A mon avis en cas de crach de la civilisation, il risque d'y avoir une diminution de la population. nous sommes déjà en surpopulation aujourdh'hui est notre niveau de vie occidental moderne n'est possible que parce que les autres crèvent de faim. Lorsque la civilisation s'éffondrera, la populatio diminuera logiquement jusqu'a retrouver un niveau d'équilibre tolérable pour la planète. Souhaitons que cela se fasse de la manière la moin douloureuse possible. Donc pas de crainte ceux qui surviverons aurons du bois..

nidhalg
Membre

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 16/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par bluetansy le Jeu 22 Fév 2007 - 9:36

Mais j'insiste, à condition d'être dans un endroit où le bois pousse en abondance...A savoir pas en zone urbaine...Ce qui veut dire déplacement vers une zone non urbaine, donc quoi ? Occupation d'habitats déjà occupés? (Moi la première, Je ne suis pas sûre de recueillir avec joie le citadin en exode, suis même sûre du contraire lol)...Construction d'un nouvel habitat ? Bon courage !!!

Pareil pour certaines zone de campagne, il y a des endroits où c'est pas très boisé hein...

Je pense que la chasse au combustible de récup occupera bien la journée de certains "survivants" (mot utilisé de manière toute relative).

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Rammstein le Jeu 22 Fév 2007 - 10:45

Il y a plein de trucs combustibles (et toxique par la même occasion) dans l'environnement urbain. Gageons que beaucoup n'hésiteront pas à brûler des pneus, des déchets, des traverses de chemin de fer imprégnées d'arsenic ou des meubles pour se chauffer et cuisiner !

Cela se fait déjà couramment dans nombre de pays du tiers monde.

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par bluetansy le Jeu 22 Fév 2007 - 12:31

Miam miam ! :-(

Blue

bluetansy
Membre

Féminin Nombre de messages : 392
Localisation : St Claude 39
Date d'inscription : 21/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par nidhalg le Jeu 22 Fév 2007 - 21:15

Tu n'a pas besoin d'atendre qu'un arbre pousse pour brûler de bois, tu peut aussi faire du feu avec de la broussaille, et ça ca pousse hyper vite. Crois moi! Sur les bord de route, dans les friches, les jardins, il aura plein de broussaille à brûler.

nidhalg
Membre

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 16/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par gentihérisson(85) le Jeu 22 Fév 2007 - 22:19

je ne chauffe qu'au bois (10 steres/an), avec un poele et j'achete mon bois en 50cm ou 1m puis je le re-coupe à la scie à buche.
quelle type de scie (manuel et utilisable seul) me conseillerez vous pour tomber un arbre ?

Johann

gentihérisson(85)
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 40
Localisation : Challans 85
Emploi : sécurité
Loisirs : nature,outils coupants
Date d'inscription : 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par brunov99 le Ven 23 Fév 2007 - 1:32

Perso pour tomber un arbre (inférieur à 50 cm de diamètre) je l'attaque à la cognée (grosse hache) à environ 50 cm du sol pour le faire tomber (attaque en V dans 2 directions).
Il faut être attentif aux bruits de craquements avant la chute.
Ensuite je termine la souche le plus près du sol possible avec une scie à bois de 76 cm.

brunov99
Membre

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 52
Localisation : 41 - Centre
Date d'inscription : 02/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://brunov99.free.fr/Documentation/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par nidhalg le Ven 23 Fév 2007 - 5:54

Si j'était vous je n'abatrai pas d'arbre, je me contenterai de débiter le bois mort qui est déjà tombé. Question de façilité et d'esprit sacré.

nidhalg
Membre

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 16/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par geispe le Ven 23 Fév 2007 - 10:04

je suis comme nidhalg : que du bois mort et les tempêtes et orages me le font tomber régulièrement... :-)
le problème c'est que s'il en faut beaucoup et pour tout le monde (p.ex. après le pétrole) je ne sais pas comment on va rationner... faudra quand même couper du taillis pour le chauffage...

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par gentihérisson(85) le Ven 23 Fév 2007 - 11:54

oui nidhalg, mais il y a beaucoup d'arbres morts sur pied aussi .

gentihérisson(85)
Membre

Masculin Nombre de messages : 31
Age : 40
Localisation : Challans 85
Emploi : sécurité
Loisirs : nature,outils coupants
Date d'inscription : 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par geispe le Ven 23 Fév 2007 - 13:48

ben ceux-là je les prends. De toute faon le risque le plus gros pour le futur est le scénario "Ile de Pâques" : intérêt à pouvoir vivre sans chauffage et manger cru... au cas où. çà fait gagner plein de temps et de vaisselle... (je ne suis pas adepte crudivoriste, mais je mange beaucoup cru et c'est une chose qui me semble intéressante et à retenir dans un avenir ou la seule source d'énergie pour tout le monde risque d'être le bois)

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Olcos le Ven 23 Fév 2007 - 13:55

Et le crotte seche, elle pue ? Oui bon un peu. Mais si quelqu'un en sait plus a ce sujet ca peut etre une alternative au bois vraiment interressante.

On utilise celle du rennes en Mongolie par exemple mais est ce envisageable pour notre faune locale (imaginez une vache qui vous apporte le lait, la viande, les vetements (peau), et en plus qui vous chauffe tout l'hiver)

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par geispe le Ven 23 Fév 2007 - 14:07

je pense que les crottins ou bouses sont utilisés là ou le bois est rare... donc çà peut être une solution... sauf que sous nos latitudes ce n'est pas évident à rapidement deshydrater :-)
(sauf basculement climatique)
et sauf capacité à faire suffisamment d'élevage ce qui est un travail de forçat si on n'a pas d'immenses espaces pour faire du semi-sauvage ou de l'extensif.

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Petrus16 le Ven 23 Fév 2007 - 15:05

Et la tourbe?
Quelqu'un a essayé?

Petrus 16.

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Olcos le Ven 23 Fév 2007 - 21:48

Les tourbes sont des espaces fragiles, je ne pense pas que ce soit viable a long terme.

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par loulie le Dim 13 Mai 2007 - 23:29

salut

Jep..... tu dis que ça te prend 45 stères par an ? euh... si une stère fait quasi une corde québécoise ( 4x8x16pcs) tu chauffes quoi... le manoir Joly ?

Ma maison principale, en pièces sur pièces sur deux étages, fait 330 m. carrés ( 3550 pds carrés) pas de cave, seulement un vide sanitaire, et ça me prend entre 15 et 20 cordes archi-max par an.

Une corde fait 32 pds carrés de façade, pour la même longueur de bûche une stère fait 29 pds carrés de surface.
Am I in the potatoes ?


Tout est chauffé à 16 degrés moyenne, très confortable, 9 grandes pièces dont 3 chambres, un atelier, un bureau-bibliothèque et un studio de musique.
Plinthes électriques d'appoint en cas de sortie prolongée ou grand grand froid.

2 poèles ; un poèle à combustion lente en pierre à savon du Vermont, Hearthstone, dans la pièce centrale, 15 heures d'autonomie et une petit poèle de parloir dans la cuisine ( à la recherche aussi d'une cuisinière style Royal de Bélanger ou l'Islet à retaper...).


Nidhalg, t'as bien raison avec le bois mort et/ou mourrant et tout le reste... surtout que les grands vents ne font que commencer et résultent en hécatombes d'arbres sains ... j'ai pas réussi à faire ramasser les miens par contre, y'en a trop... zavez pas un bûcheron sous la main ? moi, j'ai plus la capacité de bûcher... usée !

Le meilleur bois est celui qui tombe ou coupé en plein hiver, the best en novembre et aussitôt débité.
Les arbres qui "sèchent" debout sont bons seulement pour l'automne et le printemps, ou l'allumage, ils ne dégagent pas assez de BTU et ne durent pas assez pour faire de longs feux d'hiver. Ils sont plus encrassants ( créosote) que les bois tombés sains.
Par ordre ma préférence en matière d'efficacité va à ; hêtre ou fayard, chêne, érable, merisier... les autres c'est kif kif.

concernant le moyen de chauffage de l'avenir ( et du présent déjà pour plusieurs) le chauffage de masse thermique est la solution intermédiaire entre le poèle en métal et la cheminée ouverte ( attrayante et certes romantique cher geispe mais ô combien énergivore)...
Une masse thermique, ça peut se construire en pierre des champs, ou de rivières, ou en briques récupérées.
Pour les bien nantis, y'a la pierre à savon ( sait plus le nom "scientifique" !) qui retient la chaleur et demande une quantité ri-di-cu-le de combustible.

Un coup la chaleur atteinte, il suffit d'entretenir un lit de braise, et là, on peut faire feu de tout bois, comme les fossés, les terrains vagues et la récup , mais la récup saine et sans produit toxique tout de même...
Possible aussi, à la chinoise ou tibétaine, de construire la masse thermique, ou une partie, en surface pour y vivre et y dormir.

Y'a des constructeurs de masse thermique dans le coin, je vais voir si zont pas un site... à suivre.

loulie

p/s lotbinière c'est le pays de mes ancêtres côté paternel...le moulin Beaudet de mon oncle Benoit, dans Les Fonds, le magasin général de mon grand-père Saint-Antoine de Tilly... je suis dans Bellechasse.

loulie
Membre

Féminin Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Jep le Mer 16 Mai 2007 - 2:27

1000 excuses tout le monde.
J'ai fait une erreur grossière dans le calcul de mes besoins en bois de chauffage. J'ai oublié de diviser par trois pour ramener la grande corde (4pix4pix8pi) en petite corde (16pox4pix8pi).

Merci de me corriger.

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.

Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Invité le Mer 12 Déc 2007 - 15:41

La combustion de biomasse (feux de cheminée, feux agricoles et feux de jardins) est responsable de 50 à 70% de la pollution carbonée hivernale en Europe.

Tel est le verdict rendu par le programme européen CARBOSOL chargé d'étudier la pollution particulaire en composés carbonés en Europe, et coordonné par le Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE, CNRS / Université Grenoble 1). Un résultat surprenant, à paraître le 15 décembre dans The Journal of Geophysical Research, qui a en outre le mérite de souligner les voies possibles de lutte contre cette pollution.
VOILA le Lien.
Perso, je me chauffe exclusivement au bois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par tetard28 le Sam 29 Déc 2007 - 22:53

Le bois par ici, le bois par la. Tout le monde est d'accord, le bois cest l'avenir.
Mais venez faire un tour en beauce ^^ le grenier a ble de l'europe... Je sors de ma ville sans foret, je regarde a l'est... des champs.. a l'ouest ? des champs aussi.. au nord et au sud, pareil.. A la rigeur quelque rare touffe d'arbre de ci de la... vraiment minime. De plus les beaucerons ( surtout ceux qui possede des bois ) sont tres porté sur leurs finances, j'vous l'dis, la beauce va finir sans bois... Juste des broussailles et d'innombrables champs en jachere ^^
Vous me direz que le seul avantage, cest la recup de ces fameuses pousses sauvages ^^ A moi le mais pas ramasser ! mais jai froid !
++

tetard28
Membre

Masculin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 28/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Baloo le Lun 25 Fév 2008 - 15:26

J'ai entendu dire une fois au passage qu'au mexique il utilisaient les épis de maïs sans les grains.
c'est peut-être une solution pour les région grande productrices de mais.
Baloo

Baloo
Membre

Féminin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par KrAvEuNn le Mar 26 Fév 2008 - 7:25

Baloo a écrit:J'ai entendu dire une fois au passage qu'au mexique il utilisaient les épis de maïs sans les grains.
c'est peut-être une solution pour les région grande productrices de mais.
Baloo
Oui, en effet, les nilles de maïs brûlent très bien (si elles sont sêches) ; perso, je m'en sers pour démarrer ma cuisinière à bois clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Hervé le Mar 26 Fév 2008 - 18:36

Le bois par ici, le bois par la. Tout le monde est d'accord, le bois cest l'avenir.

Absolument pas !!
C'est exactement le contraire, il ne faut pas oublier que c'est la pénurie de bois de chauffage à Paris qui a poussé la mise en production des mines de charbon vers 1815-1820.

Pour le survivaliste coupé de tout le plus simple est de compter sur la géothermie naturelle, pas celle qui demande des investissement technologique monstrueux, non !! la plus vieille et la plus simple de toutes : une cave enterrée !

L'avenir nous promet avec le RC soit des canicules périodiques, soit des hivers rigoureux, soit les deux car le déréglement climatique accentuera les situations extrèmes !

Si vous devez construire une maison choisissez la maison solaire semi-enterrée, bien protégée des infiltrations d'eau et entourée d'un excellent drainage, mais visible et vulnérable aux attaques, les baies vitrées captant le soleil étant le talon d'achille de ce genre de maison, et comment les remplacer quand St gobain n'existera plus ???

Mais le plus simple, le moins couteux, et l'option garantissant un excellent placement immobilier pour les siècles à venir, c'est le bunker en béton résiné et enduit de bitume, le tout recouvert de plusieurs mètres de terre.
Déja dans une bonne vieille cave traditionnelle la température reste stable à 11°-12° d'un bout de l'année à l'autre, de quoi vous protéger des canicules en été et des blizzards en hiver .
De bons vêtements suffiront pour supporter cette température stable
--aucun investissement en matériel de chauffage pouvant tomber en panne,
--pas de souci de corvée de bois à faire quand vous aurez 70-80 ans !
Pas de risques de :
--vous faire écraser par un arbre,
--de vous estropiez avec votre hache
--de choper une grangrène ou un tétanos par une coupure d'outils.

Donc si vous posséder une maison vendez là pour financer la construction de ce genre de bunker, en n'oubliant pas le garage-atelier avec ses machines outils, une véritable chambre froide, une vraie cave à légumes, silos à grain, soute à charbon inondable par sécurité, etc ... !!!

Et pour cuisiner utiliser les cuiseurs solaires de grand diamètre.

Faites une recherche google sur le four solaire de Font Romeu et Félix Trombe !

Il
est même possible de chauffer de l'huile à 300°C ou 400°C avec une
parabole solaire pour la stocker dans un cumuls spécial et d'utiliser
cette source de chaleur pour faire fonctionner un moteur stirling ou
d'alimenter un cuisinière chauffée par circulation d'huile chaude ! Là
on entre dans des nouvelles technologies mais qui utilisent des
techniques éprouvées mais ignorées depuis 100 ans .

Hervé
Membre

Masculin Nombre de messages : 107
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par billehou le Mer 16 Avr 2008 - 23:14

Tu n'a pas besoin d'atendre qu'un arbre pousse
pour brûler de bois, tu peut aussi faire du feu avec de la broussaille,
et ça ca pousse hyper vite. Crois moi! Sur les bord de route, dans les
friches, les jardins, il aura plein de broussaille à brûler.
+1 un lien intéressant ici : http://www.fao.org/docrep/p2070f/p2070f07.htm

je pense que les crottins ou bouses sont
utilisés là ou le bois est rare... donc çà peut être une solution...
sauf que sous nos latitudes ce n'est pas évident à rapidement
deshydrater :-)
et sauf capacité à
faire suffisamment d'élevage ce qui est un travail de forçat si on n'a
pas d'immenses espaces pour faire du semi-sauvage ou de l'extensif.
Quelqu'un a une idée du temps qu'il faut pour faire sécher des bouses de vaches ? en même temps, pour avoir du bois bien sec, il faut compter 2 ou 3 ans...
Dans la région où je compte m'installer, il y a dix fois plus d'élevage extensif que de forêts alors...

billehou
Membre

Masculin Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par Invité le Mer 16 Avr 2008 - 23:54

Si mes souvenirs de l'Inde sont bons.

Quelques jours de séchage collé à un mur en pisé exposé au Sud..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [énergie]Cuisiner, se chauffer, au bois.

Message par KrAvEuNn le Jeu 17 Avr 2008 - 5:41

Salut, Billehou,
billehou a écrit:Quelqu'un a une idée du temps qu'il faut pour faire sécher des bouses de vaches ?
En plein champ et en plein été, les bouses peuvent être sêches en quelques jours ; elles font alors de superbes galettes (que je m'amusais à transformer en frisbee étant gosse mrsgreen )...bref, si tu ne veux pas te prendre la tête, récolte les en été et stock les dans un endrois sec. Perso je n'ai jamais essayé d'en stocker, mais au sec ça doit bien se conserver et je n'ai jamais essayé d'en faire bruler (et encore moins dans une cuisinière), mais tu me donne l'idée d'essayer (dans une cheminée pour commencer)...rendez vous donc à cet été clind'oeil

Par contre, je me demande si ça brûle bien (si ça tient sur le long terme) dans une cuisinière à bois scratch Qui plus est, je ne suis pas sûr que ce mode de chauffage soit bien adapté à une cuisine moderne (ma femme me tuerait si j'osais envisager de rentrer des bouses dans sa belle cuisine (déja qu'elle hurle quand j'y répend des miettes mrsgreen ))

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum