Réaction de l'entourage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réaction de l'entourage

Message par Jep le Lun 22 Jan 2007 - 1:39

À quelque chose malheur est bon; disait-on autrefois.

L'émission de Radio-Canadan, sur les sables bitumineux de l'Alberta, semble avoir eu un effet salutaire sur beaucoup de mes concitoyens en leur faisant prendre conscience de l'inutilité de de cette catastrophique course en avant pour le pétrole. Ils se rendent compte que l'extraction de ce pétrole n'est pas la solution, mais le problème; que nous sommes en train d'atteindre le fond du baril, dans tous les sens du terme. Shocked
Mon "discours" sur la déplétion du pétrole et le survivalisme qui les faisait gentiment sourire il y a quelque temps suscite aujourd'hui leur attention.

Je vais mettre à profit cette période de réceptivité pour continuer mon travail de sensibilisation.

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.

Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Andros le Lun 22 Jan 2007 - 6:25

Peut-être que certains vont se mettre à réfléchir par eux-mêmes, ca serait chouette.

Pour la plupart, ils n'oseront pas décoller leur pensée de la pensée dominante, nous sommes depuis plus d'un siècle dans l'ère de l'information/opinion de masse.

C'est ca aussi le problème. Il y aurait moins de problème si la consommation de masse était un choix, seulement pour que l'effet "de masse" fonctionne (et les économies d'échelle qui vont avec) il faut aussi un comportement économique "de masse".

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Mariner le Dim 18 Mar 2007 - 11:15

Moi. Je n'en parle pas. Peur d'être pris pour un gentil fou. Dans l'esprit des français, la France est un état prospère dans lequel il fait bon vivre, donc leur parler de survivalisme... ce serait me mettre en danger, ce serait foutre un coup de pied dans les conventions et l'ordre établi. Malheur à celui qui touche à ça!

Bon, c'est vrai que mon entourage n'est pas très ouvert, mais je pense qu'il reflète bien les français en général.

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.

Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Capausoleil le Dim 18 Mar 2007 - 21:55

J'en parle tres peu egalement...Soit parce que les gens ne sont pas receptifs....Soit parce que je ne souhaite pas les informer sur ma preparation personnelle....
Pas envie de voir debarquer une cohorte de "cigales" attirée par les stocks d'une "fourmi" qui les aura prevenus pour rien !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Venka le Jeu 29 Mar 2007 - 16:11

bonjour à tous,

Avec mon maris il est vrai qu'aux yeux de certains on peut avoir une vie de "bargeots". Concernant tous nos amis, cela se passe très bien ; où le bas blèsse c'est ma famille plus exactement mes parents. Pour comprendre petit résumé de la situatuion :

profession de mon père : gérant de magasin électro ménager (marque célèbre en france) maintenant à la retraite

profession de ma mère : formatrice en comptabilité (exerce encore à ce jour)

donc on peut dire que je n'ai jamais manqué de rien matériellement.

Mon père est une personne autoritaire et obtue pour planter le décor et ma mère s'est toujours écrasée concernant les décisions.
Pour lui, avoir un bon job (bien rémunéré) passait par les études obligatoirement ; c'est ainsi que je me suis retrouvée à faire un brevet de technicien supérieur en transport logistique, alors que j'aspirais à travailler avec les chevaux au contact de la nature (palfrenier ou garde forestier à cheval ect...) mais il en était hors de question. J'ai donc du me résoudre à faire ces études.
Quant à ma petite soeur elle s'est la "tête de la famille" une passionnée de maths et actuellement elle fait un doctorat sur les statistiques médicale sur je ne sais pas trop quoi d'ailleurs. Bref après elle veut faire un post doctorat pour sortir finalement à Bac + 12; et c'est une vraie citadine "fashion victime", pour résumer tout ce que voulait mes parents pour nous.

Donc me voilà 'le vilain petit canard" de la famille, puisque comme je l'ai dit dans ma présentation, j'ai laché mon job et actuellement je fais la plonge dans un restaurant ; déjà un mauvais point vis à vis de mes parents.
Concerant mon mode de vie avec mon mari; alors là j'ai tout faux et forcément il y a maintenant plus de deux ans, il y a eu un grand clash lors d'une visite de mes parents chez nous. Pour eux il était inconcevable de vivre dans ces conditions en ayant juste une cuisinière à bois pour ce chauffer et de toute façon pour eux, on ne devait pas vivre à la campagne mais en ville ect, ect... je vous passe les détails sur le fait que mon mari était un nul, un zéro et qu'il m'avait séquestré dans cette ferme et que pour eux il me rendait plus que malheureuse.
Bref depuis je les ai revu, deux mois après cet épisode, chez eux où je me suis clairement expliquée, mon mari ne les voit plus et ils ne viennent plus non plus chez nous.
Quant à mon mode de vie, nous n'abordons plus le sujet car ils ne veulent pas comprendre.

Pour nos amis cela se passe plutot bien mais il est vrai aussi que l'on n'aborde que très rarement le sujet et lorsque nous le faisons nous avons une écoute plutot distraite de leur part, mais eux au moins reste ouvert à ce genre de communication. il est vrai que nous évitons de trop les "saouler" avec ces sujets.

Pour résumer, le sujet est abordée que si la personne en face de moi est réceptive, j'essaie de le tourner à la dérisison, et je peux vous assurer que lors de soirée, nos toilettes séches ont été source de bonnes plaisanteries

Venka
Membre

Féminin Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 19/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Rem le Jeu 29 Mar 2007 - 19:02

Ouf, enfin je ne suis plus le seul à vivre le calvaire de passer pour le dingue de la famille. Mes parents et mes beaux-parents sont des citadins pur sucre, sans doute parce qu'issus de familles paysannes. Ils ont toujours vu notre choix de vie (campagne, autarcie, nature), comme une lubie d'ados attardés. Et même mon engagement politique dans le PPLD (parti pour la décroissance) n'a pas réussi a convaincre de la sincérité de mes convictions. Tout juste arrivé-je à faire sourire dans les dîners de famille, qd ce n'est pas l'union sacrée contre mes pensées arrièrées. Et tt ça pdt que mon frère vit à Bordeaux, en centre ville, avec des volets électriques au fenêtres et son abonnement à Canalsat à jour...
M'en fous, je continue. VOUS POUVEZ PAAAAS M'COMPRENDRE!!!

PS: heureusement que ma femme me suis dans mon délire. Elle râle systématiquement contre toutes les érosions de notre confort, mais si elle n'était pas là, il y a longtemps que j'aurais lâché. Je l'aime!

Rem
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 30/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Rammstein le Ven 30 Mar 2007 - 10:16

De mon côté, je passe pour un "insider" auprès des membres de ma famille. J'ai un peu bourlingué dans l'industrie (aéronautique, nucléaire, automobile) et à leurs yeux je suis nécessairement au courant de tout ce qui va se passer une fois le pétrole devenu rare ou les effluents hautement radioactifs de la centrale de Flamanville vaporisés dans l'atmosphère... Franchement je n'en sais rien, mais quand j'aborde ces sujets - c'est rare et toujours en liaison avec l'actualité - j'observe une foi sans faille dans le système étatique ("on va certainement trouver une solution", "les solutions existent déjà, il faut juste les industrialiser"). Je constate quand même quelques fissures et des désillusions avec le temps...

Concernant ma préparation j'ai une réputation de mec prudent, surtout depuis l'armée. Peu de personnes savent que je stocke des trucs bizarres, que j'ai des armes, que je me renseigne sur des sujets scabreux (chirurgie, armes...) : ma mère, ma femme, mes frères et soeurs... Ils voient cela d'un bon oeil, au pire comme un excès de prudence.

Ma femme a tiqué au début, surtout quand certains achats faisaient tâche sur le relevé de compte, mais maintenant elle considère cela comme une marotte de ma part. Elle se renseigne un peu sur certains sujets (faire du feu, accoucher sans assistance...), en occulte d'autres qui la dérangent (tuer et dépecer un animal, se fermer à la détresse humaine...). Je ne lui dis pas tout non plus pour ne pas l'effrayer ou la choquer par certaines de mes positions morales - ou immorales, c'est selon. Elle a connu de près la déglingue et la chute de la RDA, et comprend donc le cheminement intellectuel qui m'a conduit au survivalisme. Comme je ne suis pas décroissant mais plutôt croissant, je ne subis aucune critique sur le sujet et nous ne crachons pas sur le confort. Mais si ce confort n'est plus possible, mon plan B sera activé sans délai et avec le moins de casse possible pour permettre une transition vers un mode de vie plus rûde, et très proche finalement de ce qu'a connu ma femme une partie de son existence en RDA.

J'ai eu récemment un gros clash avec une amie francaise de ma femme. Mon épouse a malheureusement eu la langue trop bien pendue (pourquoi n'est-je pas épousé une muette ?), et s'est amusée à décrire par le menu ma préparation. Yeux ronds de la compatriote, auprès de laquelle j'ai dû me justifier. Je sentais déjà que je passais pour un maboule. 2 semaines plus tard, revisite alors que je n'étais pas là, et la compatriote tombe sur ma collection de couteaux qui traînait, des photos de l'armée en bo*del sur mon bureau, et mes gamins en train de jouer avec mon équipement de kickboxing. Apparemment cela l'a choquée selon ma femme, et m'a définitivement classé dans la catégorie "nazi belliqueux et parano". Depuis les relations sont très tendues, voire glaciales, mais personnellement cela m'arrange bien !

Rammstein


Dernière édition par le Ven 30 Mar 2007 - 11:27, édité 1 fois

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Petrus16 le Ven 30 Mar 2007 - 10:56

Bercé depuis l'adolescence par des scénari apocalyptiques, j'ai pris pour habitude de me taire le plus possible sur ce sujet. Sauf aux personnes déjà sensibles à ce propos. Je n'essaye pas de convaincre non plus...moi je me prépare "doucement".
Les visiteurs font des commentaires: "sympa ton potager!", "t'aimes bien les raviolis en boîtes toi!" Smile ou "tu chasse l'éléphant avec ça!" Twisted Evil (ndr: je chasse ne pas!).

Bref, lorsque ma langue se délit, parfois contre mon grès, je suis vite classé dans la même catégorie que Rammstein ( affraid )

Petrus16

PS: C'est peut-être parce que ma femme est allemande aussi...

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par transhuman le Lun 7 Mai 2007 - 19:15

Perso je ne parle pas du survivalisme et j'évoque parfois le PO en gommant tout ce qu'il pourrait avoir d'inquiétant pour la santé ou l'intégrité physique des personnes.

Ce choix vient à la fois pour ne pas angoisser inutilement (tant que la situation ne dégénère pas réellement ) celle que j'aime qui a bien assez à faire avec son travail perso et aussi parce j'estime que préserver une ambiance suffisament calme permet de mieux se préparer.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par luxferrrare le Dim 27 Avr 2008 - 3:02

Perso j'aborde toujours le sujet par le biais de la décroissance, de l'écologie, de l'actualité voire de l'économie (genre : t'imagines pas les économies que je fais/que tu pourrais faire) et au fil de la discussion j'instille insidieusement dévil des notions de PO, RC..

J'en ai parlé et en parle régulièrement (en me servant de l'actualité) à mes parents et amis. Je ne crains absolument pas de passer pour une folle, ma famille en étant déjà persuadée et blasée et mes amis m'appréciant grâce à/malgré cela.

Certains potes urbains savent déjà qu'ils sont les bienvenus à la maison LLBSV. Ma famille se rappellera que je leur ai proposé la même chose le moment venu, j'en suis persuadée ! Laughing

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par transhuman le Dim 27 Avr 2008 - 8:58

Question indiscrete : Suis je le seul à remarquer que tout doucement des gens qui professent toute confiance dans le système se mettent discrètement à se renseigner sur l'installation d'un potager ou sur l'usage d'une voiture plus econome ??

Bref , au delà des mots et de opinions, comme souvent c'est leur porte monnaie qui va les faire réfléchir.

Pour une fois dans la bonne direction ....

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Armageddon974 le Dim 27 Avr 2008 - 10:39

C'est parce qu'on sent déjà le vent qui commence à tourner... Mais je ne pense pas que cela vienne d'une crainte pour notre porte monnaie. En tout cas, si je l'ai déjà eu, ce stade, je l'ai dépassé. J'en viens même à "prier" pour que le carburant augmente fortement pour gommer les embouteillages inutiles et tous ses abrutis dans leur HDI derniers modèle, qui font gronder leur tas de ferraille au feu rouge pour t'impressionner...

A ce propos, j'hallucine : y a deux jours, en moins d'une heure (d'embouteillage), j'ai croisé deux Humer made in us ; vous vous rendez compte de l'absurdité ??? des 4x4 monstrueux dans une ile saturée d'embouteillages, qui fait 50x50 km à tout casser ?? Mais y ont de l'argent à gaspiller ces tordus ou quoi ?

Pour parler des catas, je suis plutôt un mélange de Petrus et Luxferrare. Mais maintenant je n'éprouve plus le besoin de "prévenir" et encore moins de convaincre ; je fuis la bêtise et l'égoïsme... et j'me renferme un peu sur moi pour mieux réfléchir et m'organiser.

He, j'me sens bien mieux à discuter avec des "tordus" comme moi sur le forum mrsgreen

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par ipphy le Dim 27 Avr 2008 - 11:50

Jep a écrit:
Mon "discours" sur la déplétion du pétrole et le survivalisme qui les faisait gentiment sourire il y a quelque temps suscite aujourd'hui leur attention.

J'ai parlé de déplétion du pétrole et de l'uranium à mes parents en novembre. Il m'ont écouté et m'ont cru. Maintenant avec le baril à 118$, la crise des biocarburants et les scandales financiers, ma crédibilité n'a fait qu'augmenter. dévil

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Le_Celte le Dim 27 Avr 2008 - 12:53

Question indiscrete : Suis je le seul à
remarquer que tout doucement des gens qui professent toute confiance
dans le système se mettent discrètement à se renseigner sur
l'installation d'un potager ou sur l'usage d'une voiture plus econome ??>>>>
Non, tu n es pas le seul, moi je sort très peu et a chaque fois j'entend quasiment tout le monde en parler de manière plus ou moins indirecte...Signe a mes yeux que tout s'accélère pour que même les "sheeples" commencent a comprendre que quelque chose coince...rendez vous compte : même la mamie a moituié grabataire (96 ans) dont s'occupe ma compagne réalise que quelque chose ne vat pas et tanne son fils (75 ans) pour faire des reserves de bouffe Shocked

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réaction de l'entourage

Message par Invité le Dim 27 Avr 2008 - 13:00

Comme Le Celte, méme constat.


Ici, dans la Pampa, les discussions sont animées sur le sujet.

Les gens on bien notés les changement du climat, autrefois il y avait plus d'eau dans les torrents des Cevennes et les hivers était plus rudes, il y avait plus de papillons et plein d'écrevisses dans les ruisseaux...ect ect ect.

Les superficies de potagers ont "explosées" au "Pais" cette année.

Chacun est bien conscient, que demain ne serat pas comme hier.

Ici à la campagne, les gens on toujours stocké, les éxedants du potager, les congélateur sont plein à cracquer de "sanglier", et les chataignes sont ramassée.

Il faut dire aussi, que le premier hyper marché est à 60 bornes de routes de montagne...alors ca fait longtemps que l'on achéte et travaille "Locale".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum