Cultures en altitude ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cultures en altitude ...

Message par Wasicun le Jeu 6 Nov 2008 - 2:55

Bon ... ben je crois que j'ai enfin trouvé de quoi m'héberger ... (Sud Vosges) je suis entrain de tenter de finaliser le financement et déjà je me fais plein de "films" ...
Je me demandais d'ailleurs ce que je pourrais bien faire pousser à 700 mètres d'altitude et si une serre (non chauffée bien entendu) pourrais être utile ... (enfin dans une certaine mesure).
L'exposition semble correcte mais les conditions hivernales doivent être assez rudes (si c'est comme en Alsace on peut escompter de la neige de la mi-octobre à la mi-avril) et des T° nocturnes proches de 0° de novembre à mars ...
Des idées (fruits et légumes ?) et soyons fous ... céréales ?
Je me demande si l'apport de terre serait nécessaire ... (et dans quelles proportions selon les surfaces ...).
Une idée / des expériences ?

;-)
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1859
Age : 45
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cultures en altitude ...

Message par Invité le Jeu 6 Nov 2008 - 7:20

Seigle, pomme-de-terre peut-être. A St Véran dans les Alpes ils faisaient pousser du Seigle à 2000 mètres, c'était le plus haut village réellement habité d'Europe. Le seigle était récolté et mis à sécher et finir de murir sur les façades des maisons entièrement en balcons face au sud pour cette fonction. Attention on est déjà au sud des Alpes (Gap), il y fait chaud et sec en Juillet et Aout la journée, on est pas dans les Vosges. Activité agricole principale l'élevage de montagne malgré tout. En montagne il n'y a que ça qui marche

J'ai une monographie de la vie dans ce village, ils n'ont jamais été autonomes pour l'alimentation même avec l'élevage. Jusqu'a l'arrivée du tourisme émigration temporaire des hommes l'hiver ou second métier à domicile tout l'hiver (lapidaire, boisselier, ébéniste).

L'autonomie alimentaire ne semble pas possible en montagne soit on fait de l'élévage laitier pour échange commercial soit un second métier (ça a disparu) Auvergne: fabrication de chapelets, savoie tournage du bois (manche d'Opinel...)..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cultures en altitude ...

Message par Rammstein le Jeu 6 Nov 2008 - 10:05

Ma famille est originaire de Savoie. Jusqu'au début des années 80 mes grands-parents ont vécu à l'année dans un village situé à 1000m d'altitude, exposé plein nord (1 à 2 heures de soleil en hiver), et souvent enneigé d'octobre à mai. En hiver la température pouvait descendre jusqu'à -25°C. Certaines années il est même arrivé qu'il neige en juin ou juillet.

Le bourg le plus proche est à 6km dans la vallée, soit 1 heure de marche, sachant que le village reste certains hivers coupé du monde, la route tardant à être déneigée. Le village tire d'ailleurs son nom de sa difficulté d'accès : seules 2 routes conduisent au village, et peuvent facilement être bloquées par quelques mètres cubes d'éboulis (volontaires ou non). Au cours de son histoire, le village n'a jamais été envahi.

Tout cela pour en venir aux cultures mises en place alors au village : patate, patate, patate et encore patate ! Du chou ensuite, du poireau, de la carotte. Traditionnellement, les anciens faisaient pousser un peu de sarrasin et de blé pour le pain et les crozets, mais c'était marginal, ce type de culture étant fragile et plus adapté à la vallée. Le bétail jouait également un rôle important pour le lait et la viande. Des vergers nombreux apportaient et apportent toujours des quintaux de pommes, de poires, de coings, de cerises, de noix et d'abricots.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cultures en altitude ...

Message par Wasicun le Jeu 6 Nov 2008 - 12:03

(juste en passant avant d'approfondir ...)
C'est marrant en me levant ce matin j'ai repensé au reality show "survivalo-agricole" diffusé sur Arte en 2003 : la famille allemande "Boro" qui a passé trois mois dans une ferme de Forêt-Noire (en respectant les conditions de vie du début du siècle ...).
Un aperçu ici et leur site par

Quelqu'un s'en souvient (c'était pas triste et plein d'enseignements ...) ?

;-)
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1859
Age : 45
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cultures en altitude ...

Message par seth le Jeu 6 Nov 2008 - 14:33

par expérience en isere à 1000 m d'altitude,je fais pousser tomates cerises,haricot verts,courges,cornichons ,les salades,les concombres,les choux et les patates avec par contre bien un mois de retard par rapport à la vallée qui est à 300 m d'altitude.
c'est pourquoi (entre autres)je suis en train de mettre en place un potager dans la vallée aussi afin de gagner en temps de récolte

nb sans serres

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-
avatar
seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 494
Localisation : somewhere over the rainbow
Emploi : soins et urgences
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cultures en altitude ...

Message par Invité le Jeu 6 Nov 2008 - 17:13

Ne pas confondre serres et châssis (vieilles fenêtre de récupération comme ma grand-mère).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cultures en altitude ...

Message par luxferrrare le Jeu 6 Nov 2008 - 20:46

Je m'étais renseignée à ce sujet pour restreindre nos recherches d'exploitation : le technicien maraîchage m'avait indiqué qu'au delà de 600m, l'investissement était plus important afin d'éviter ce retard dans les cultures.

Dans le cadre d'une autonomie alimentaire, outre ce décalage, la saison se clôt plus tôt dans l'année et faire des réserves pour tenir jusqu'au printemps prochain est donc très difficile..

Cependant diverses techniques permettent de gommer voire pour la plus chère annuler ces problèmes :
- le bâchage des cultures (2 couches de voile de forçage (P17 par exemple) à enlever une par une au fur et à mesure que les températures s'adoucissent)
- sous chassis pour démarrer les plants plus tôt et les replanter aux beaux jours
- sous chassis en couche chaude mais en enterrant du fumier ou des débris végétaux sous une couche de terre (ça chauffe à plus de 80° (détruit les organismes pathogènes) et garde ensuite jusqu'à 20° durant 2 mois sous le chassis)
- sous petits tunnels avec voiles de forçage (1x1)
- sous tunnel froid (tunnels en plastiques 3x5 voire 5x8) avec différents types de plastiques dont certains multicouches ont des propriétés antipoussière/thermique/antigoutte
- sous tunnels plastique à double couche gonflable isolante avec installation de chauffage hors-gel voire jusqu'à 15°
- sous serre chauffée, avec ordinateur climatique permettant de gérer hygrometrie, chaleur, luminosité, irrigation, et en hydroponie tu peux avoir des tomates 11 mois sur 12... Mais là elles vont te revenir très cher te tomates. Il en existe cependant certaines à très faible demande énergétique mais l'investissement est phénoménal.

Je vais scanner mes cours ce week-end, dont celui détaillé de ces différents abris, mais aussi
- leurs modes de chauffage,
- les formes d'irrigation (réseau, rivière, retenue collinaire..),
- des rendements de certains légumes, leurs périodes de culture,
- et quelques fiches légumes (tomate, ail, poireaux, chou, haricot, aubergine, laitue, pomme de terre, carotte).

Je les envoie par Sendbox à ceux qui m'en feront la demande par MP.

Je n'ai ni le temps, ni l'énergie pour le moment pour remettre mes notes perso au propre mais ferai de mon mieux pour répondre à vos questions sur le forum (c'est cool, ça me permet de réviser !).

J'ai aussi fait l'acquisition d'un livre sur l'agroforesterie, je finis de le lire et essayerai de faire un petit topo sur le fil dédié.

Désolée d'avoir été un peu longuette Embarassed

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,
avatar
luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 44
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cultures en altitude ...

Message par Wasicun le Ven 7 Nov 2008 - 0:30

MERCI !
Moi je ne sais plus trop où donner de la tête ... l'achat d'un bien c'est un véritable parcours du combattant / et si en plus on vise à l'autonomie ... ça tourne au délire ...

A+,

Alex.
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1859
Age : 45
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum