Jeûner

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Ash le Sam 26 Mar 2016 - 12:15

En relisant un ancien post de moi, plus haut (je viens de fusionner des sujets), les 10.000kcal, ça fait pas loin de dix ans que je ne les ai pas consommées en une journée et je fais 84-86 kgs... Comme quoi le temps passe Smile

Et, je n'ai pas refait de jeûn depuis...
avatar
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par nooneelse le Sam 26 Mar 2016 - 14:02

Je remarque une fois de plus que l'alimentation (ou absence volontaire d'alimentation dans ce cas) reste toujours un sujet sensible et qui peut déchainer les passions. Juste une constatation et non un jugement.
Je pense que dans notre société de surconsommation alimentaire, il peut être utile psychologiquement de tester le jeûne sur quelques jours pour savoir que l'on peut "survivre" à la privation (et par extension qu'on n'est pas obligé de se gaver à chaque repas ou buffet à volonté...).
Comme beaucoup de sujets, dont ceux touchant à l'alimentation, on trouve de tout et son contraire. Même au niveau des études scientifiques. Il a été à priori démontré (documentaire sur le jeûne) les effets bénéfiques du jeûne sur les effets secondaires de la chimiothérapie.
Des études scientifiques montrent que le lait n'est pas néfaste pour le corps (voire même nécessaire) et d'autres montrent le contraire. Même chose pour la consommation de viande etc etc...
Je pense que tout ce qui touche à l'alimentation est quelque chose de personnel, voire intime parfois. Nous sommes dans une culture pour qui la nourriture est importante. Beaucoup manger est synonyme pour certains, d'une réussite sociale. Bien manger n'est pas donné à tout le monde (habitudes, éducations, moyens, sensibilisation lors de l'enfance/adolescence). Il est donc délicat de comprendre les comportements alimentaires des autres et le jugement arrive très vite.
Je pense que le jêune doit s'inscrire dans une démarche globale. Si quelqu'un qui mange très mal se met à jêuner d'un coup pendant 3 jours et qu'à la reprise il se gave de fast food, pizza ou apéros.... ça ne va pas trop le faire.
Par contre, quelqu'un qui se prépare, qui est prêt à arrêter s'il ne se sent pas bien, et qui a une hygiène de vie cohérente, je ne vois pas où est le problème.
Pour moi il faut s'écouter (corps et esprit) et que si on ressent le besoin de jêuner (ou ne pas manger certaines choses) et bien pourquoi pas. C'est un peu comme après les repas de fin d'année où on peut ne vouloir manger que des légumes ou des fruits ou rien pendant quelques temps. Il faudrait être capable d'écouter ses "vrais" besoins (et pas les désirs suscités par l'industrie agro-alimentaire qu'on veut nous faire prendre pour des besoins). Personnellement, je me dis qu'il faudrait manger quand nous avons faim et pas à des horaires fixes imposés par notre société (plus facile à dire qu'à faire si on veut rester intégré). Et aussi adapter notre repas sur ce qu'on va faire dans la journée par exemple. Bon j'arrête mon monologue ici...

Petite question pour ceux qui ont testé le jeûne : quand vous buvez de l'eau, est-ce que vous prenez de l'eau du robinet, de l'eau minérale ou de l'eau filtrée.
Cela fait longtemps que je me demande quels sont les effets de l'eau chlorée du robinet sur la flore intestinale ou l'organisme (on en boit tous les jours depuis des années pour certains).
avatar
nooneelse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 21/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 17:51

pour l'eau / il y a plusieurs cas .
- pendant le stage ( encadré ) l'eau était choisi avec soin : en bouteille avec des qualités ad hoc ( je n'adhère pas entièrement à ce point de vue mais c'est pas le sujet Shocked ) , avec un bouillon filtré le soir
- pendant les autres de 72 et 24 h, aucune eau particulière . du robinet ( dans les normes dans notre coin ) ou de la bouteille .

pour le poids .. j'ai perdu 5 kg puis repris 4 , et le poids est en gros le même  ( je pourrais en perdre 6 ou 7 facile mais dans le sud ouest c'est dur  Twisted Evil ) . Pas d'objectif en la matière .

pour le coté "global" bien sur il es important pour moi , mais chacun doit trouver sa voie* . Il y a en effet " de tout" dans ce domaine.

A mon sens il est tout à fait possible  de marcher plusieurs jours en jeûne bien sur en buvant et beaucoup  en mesurant son effort.
SI on a la caisse et le mental pour. Ce n'est pas un objectif en soi pour moi.

Les bénéfices sont visibles dans beaucoup de cas ( doc de ARTE ) .
Des études "vraiment " scientifiques sont difficiles à faire ( double aveugle, taille de l'échantillon) . Sur des cohortes de malades suivies pendant des dizaines d'années , il y a des éléments .
Je rappelle que pour les tests de médocs "solides" avec gros protocole  , une différence de 10% médoc/placebo a parfois suffi pour la mise sur le marché d'un médoc efficace ( quelques lueurs sur la question dans un labo universitaire à trier les données y'a longtemps )

*un peu long à expliquer mais possible


Dernière édition par kyuzo le Sam 26 Mar 2016 - 22:10, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par troisgriffes le Sam 26 Mar 2016 - 21:43

D'après mes souvenirs scolaires sur les cours de nutrition:
Le corps à besoin d'apports journaliers.
Ce que l'on n'apporte pas par l'alimentation,l'organisme le pompe sur ses réserves,ce qui inclus les masses musculaires et osseuses.
Si pas de réserve de disponible,c'est le début d'une carence même si les symptômes ne sont pas immédiatement visibles.
L'organisme humain est fait avant tout pour stocker.si on le met au régime sec,il encaissera mais dès que l’occasion se présentera
il se rattrapera.

De mon point de vu survivaliste:
Le but de la préparation est avant tout de justement tenter de prévenir autant que possible tout manque.
Jeûner si les circonstances l'impose ,ok mais cela ne demande aucune compétence particulière et est avant tout le
signe criant d'une mauvaise préparation.

Amha,le jeûne,en dehors de cas médicaux particuliers,c'est juste bon pour les bobos et les gourous.

Aussi non:
Kyuzo a écrit:"A mon sens il est tout à fait possible  de marcher plusieurs jours en jeûne hydrique en mesurant son effort."
Le jeûne hydrique,c'est une mauvaise idée,et en plus en marchant plusieurs jours?
Bonjour les dégâts sur l'organisme...
Oh!avec beaucoup de volonté tu y arriveras peut-être mais ton état à l'arrivée est déjà connu:une loque humaine. mrsgreen

Toujours dans les thématiques du forum,la bonne mesure de l’effort est celle qui te fera évacuer au plus vite la zone
dangereuse donc pas celle d'un thermaliste qui fait sa petite promenade digestive... nan
S'il faut pour cela faire 50 bornes dans la journée soit tu les fait soit t'es foutus. désolé


D'un point de vue pratique,envisager de marcher plusieurs jours sans boisson est l'anti-thèse d'Oldu,faut laisser
ça aux moutons de Panurge/graines de zombie. clind'oeil
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2414
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Sam 26 Mar 2016 - 22:07

Je voulais dire jeune hydrique AVEC eau, j'ai peut être bugué ...bah non, c'est le terme ; exemple
https://www.jeunerpoursasante.fr/blog/comment-jeuner/119-comment-le-corps-s-adapte-au-jeune.html
bien sur qu'il faut boire , et beaucoup !
Pour être bien clair, je suis contre le jeune sans eau,( anhydrique) Le corps a  aussi besoin d'eau pour les émonctoires qui ont besoin d'évacuer .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Kerkallog le Lun 28 Mar 2016 - 12:24

nooneelse: "...Cela fait longtemps que je me demande quels sont les effets de l'eau chlorée du robinet sur la flore intestinale ou l'organisme (on en boit tous les jours depuis des années pour certains)..."

_au vu des normes sanitaires en France, sauf sujets sensibles(nourrissons, personnes âgées,...), incidence faible à négligeable.
Par ailleurs le chlore s'évapore rapidement: 1-2 jours maxi.

_d'autres problèmes existent: nitrates dans les régions à agriculture intensive & excès d'épandage de lisier= Bretagne...

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1485
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par nooneelse le Lun 28 Mar 2016 - 15:02

Kerkallog> Je sais que le chlore s'évapore au bout d'un certain temps. Mais quand tu remplis ta carafe au robinet juste avant le repas ou un verre juste avant de le boire, pas le temps de s'évaporer. J'étais chez mon père il y a peu et son eau du robinet avait une odeur de piscine (pour le chlore hein lol). Chez moi je n'ai pas une odeur aussi forte (voire on ne le sent pour ainsi dire pas). Cela me fait donc penser que les quantités de chlore ne sont pas les mêmes partout.
Pour ce qiu est des autres types de polluant, je suis d'accord....
avatar
nooneelse
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 21/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Philippe-du-75013 le Mar 29 Mar 2016 - 7:02

nooneelse a écrit:......Chez moi je n'ai pas une odeur aussi forte (voire on ne le sent pour ainsi dire pas). Cela me fait donc penser que les quantités de chlore ne sont pas les mêmes partout.....
Je connais bien le monde de la piscine, nageur habituel et ex-dirigeant de club avec ce que ça implique comme contact avec le personne!.

Lorsqu'une qu'une piscine sent fort le fort le chlore ce n'est pas qu'elle est propre bien au contraire mais que le chlore régit chimiquement aux polluants organiques (humains dans un bassin) et produit des chloramines. Ce n'est pas bon signe.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1272
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Lun 3 Oct 2016 - 14:38

pour alimenter le débat
l'autophagie ça existe c'est mesurable, effet compris
http://www.nature.com/cr/journal/v24/n1/full/cr2013169a.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par 12lac6 le Lun 3 Oct 2016 - 16:19

Yoshinori Ohsumi est l'auteur de ce papier et il a eu aujourd’hui le prix Nobel de médecine pour ses travaux sur le sujet......
avatar
12lac6
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 435
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par Invité le Lun 3 Oct 2016 - 16:32

en effet . pour ne pas répéter pour la deuxième fois la même chose et ne pas flooder , je dirai
1) le survey de l'article montre une évolution dans la conception de l'autophagie ( copyright 67 ) , pour ça faut le lire
2) je vais bientôt atteindre le point " turing" *pour ce forum
3) ma signature est trop bien choisie, veuillez accepter mes excuses
mais
Il existe un dicton qui dit :  « lorsque l’eau monte, le bateau fait de même ».
En d’autres termes, face aux difficultés, les facultés s’aiguisent. Il est vrai que les hommes courageux cultivent sérieusement leurs talents quand les difficultés auxquelles ils sont confrontés sont importantes.
C’est une erreur impardonnable que de se laisser abattre par les épreuves.


donc je vais méditer un peu lunettes mrsgreen



*comme goodwin mais pour la logique des raisonnements et la pertinence des propos- son plus long article fait moins de 30 pages avec toute  l'info IA comprise dedans - pour info
http://www.cnrs.fr/fr/pdf/jdc/Turing.pdf
a lire . aussi
bonjour chez vous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jeûne

Message par vince92 le Jeu 16 Mar 2017 - 14:22

[message fusionné avec ce sujet] Hilde

Bonjour, je ne sais pas si c'est le bon endroit pour poster ce sujet...
Dans le cadre de votre préparation, suivez-vous des périodes de jeûne, privations volontaire de nourriture? 

J'estime que quelque soit la motivation, (santé, religion,...) le jeûne est une assez bonne préparation pour 1) connaître son corps et les réactions de celui-ci en cas de privation 2) se passer de nourriture permet au corps d'éliminer les toxines 3) psychologiquement, on se prépare à être privé de nourriture et on sait que l'on peut facilement y faire face sur des courtes périodes. 

Je suis dans ma semaine annuelle de jeûne (pendant une semaine, pas de nourriture solide, que divers jus de fruits/légumes...ça s'inscrit dans un programme "détox") et bizarrement, je trouve l'expérience de plus en plus facile au fur et à mesure des années. 
De là mon intuition sur l'aspect psychologique de l'expérience: La première année que j'ai tenté l'expérience, je m'en faisait une montagne, mes connaissances pensent qu'ils ne pourraient jamais y arriver...en fait, on s'aperçoit vite qu'une semaine avec 250 cal./jour c'est largement faisable (travail de bureau, hein...)
avatar
vince92
Membre

Masculin Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par hildegarde le Ven 17 Mar 2017 - 18:00

C'est une bonne façon de jeûner. Pas trop souvent, pas trop longtemps.
Attention cependant à bien se connaitre, commencer par quelques heures (voir fasting) c'est bien pour découvrir les réactions de son corps. 
il faut aussi veiller à ne pas présenter de pathologie interdisant le jeûn ( syndrome de Gilbert par exemple)
avatar
hildegarde
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 3460
Age : 49
Localisation : Entre Gascogne et Guyenne
Emploi : Monitrice de vie en pleine nature
Loisirs : Regarder pousser les arbres
Date d'inscription : 14/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://echappeessauvages.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par tarsonis le Lun 20 Mar 2017 - 11:34

Salut,
La première année que j'ai tenté l'expérience, je m'en faisait une montagne, mes connaissances pensent qu'ils ne pourraient jamais y arriver...en fait, on s'aperçoit vite qu'une semaine avec 250 cal./jour c'est largement faisable (travail de bureau, hein...)

Je suis en train de finaliser un article sur le poids, et particulièrement la fonte. C'est un point crucial de toute préparation peu importe les termes (court/moyen/long)... pourtant, un nombre impressionnant de "références" du milieu prepper sont clairement dans une case à risques et hypothèquent dès à présent leur capital santé.
Envisager un effondrement global sans imaginer une maladie cardio-vasculaire à brève échéance quand on est en zone de danger est amha un non-sens des préparatifs.

A titre perso, j'ai réalisé ma corpulence deux ans après la fin de mes études; avec une masse graisseuses déjà bien installée. Je le suis résolu à perdre mes 40kg d'excès (115->75); et là pas beaucoup de chemins possibles : je suis passé par des phases qui s'apparentent au "jeune" mais plus portées sur une restriction calorique. L'enjeu est de contrôler plusieurs facteurs (masse musculaire, apports essentiels minimaux) sans esquinter la machinerie (hépatique et rénale notamment).

La dépendance a été pour moi plutôt psychologique au début; maintenant, je n'ai aucun problème pour me rendre à mon lieu de travail aux aurores à jeun et en VTT sans avoir faim avant 18h...

Chaque cas est particulier; amha le principal est de se faire conseiller par un professionnel après un bilan de santé. clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8270
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûner

Message par vince92 le Mar 21 Mar 2017 - 11:23

Merci d'avoir fusionné les sujets! 

Oui, le grand danger des périodes de jeûne est de deux ordres: 1) les carences 2) l'entraînement des disfonctionnement des organes. 1) et 2) étant peut-être liés d'ailleurs...je ne trouve rien sur internet sur les dangers du jeûne. 

Perdre 40 kgs c'est un sacré défi! Je voudrais en perdre 10 et plus raisonnablement 5 afin de revenir à mon poids de forme...dans mon cas, c'est très simple, la sédentarisation ne convient pas du tout à mon métabolisme. J'ai besoin de bouger et de faire du sport de façon presque continue pour ne pas prendre de kgs.

Hâte de lire ton article Tarsonis!
avatar
vince92
Membre

Masculin Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 16/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum