[Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par mado le Sam 16 Mai 2009 - 16:59

Merci. Very Happy

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Invité le Sam 16 Mai 2009 - 17:50

JE vais me le commander, je viens de finir Malvil de Robert Merle. Je l'avais lu + ou - quant il est sorti et je ne m'en rappelai plus, j'ai beaucoup aimé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par transhuman le Dim 17 Mai 2009 - 8:59

Les trois premiers tomes de "fondation" : fondation, fondation et empire, seconde fondation sont très bons.
EVITEZ les deux autres tomes suivants : fondation foudroyée puis Terre et fondation qui ont ete écrits 30 ans plus tard et , il faut bien le reconnaitre, par un Asimov très vieillissant.

D'Asimov on peut lire "la mère des mondes" dans le receuil du meme titre .

Sinon sur le thème de fondation mon préféré ( et de loin ) reste "psychohistoire en péril" de Donald Kingbury qui forme une suite très interressante à l'avenir après la réalisation ( Laughing ) du plan seldon.

( Ceux qui liront "psycho. en péril " comprendront un peu mieux, en découvrant le "fam" pourquoi je m'interesse au transhumanisme ...)
cf : http://www.actusf.com/spip/article-1350.html

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Barnabé le Lun 18 Mai 2009 - 0:15

Bonsoir,

attention, si vous comptez lire ces livres, ne lisez pas la suite : plein de gros spoilers inside.

J'avais lu ces livres étant ado. Je les ai relus entièrement il y a 6 mois environ. Et je viens de les relire partiellement pour me les remettre en tête avant de répondre. (Je parle des 5 livres qui vont de Fondation à Terre et fondation ; mais pas de Prélude à fondation et l'Aube de fondation, que je ne connais pas, mais qui ont été ajoutés très tardivement).

Je commence par la question : est-ce que ces livres ont un intérêt pour le survivalisme ?
Le seul que je vois, c'est le rappel qu'une civilisation, un empire, peut péricliter. En particulier, la notion qu'on ait perdu la localisation de la Terre, et qu'elle soit devenue totalement inhabitable, ça fait réfléchir. Cela étant dit, je ne vois rien d'autre. A comparer à d'autres livres de SF (Ravage, Malevil), on est très loin du survivalisme. La psychohistoire, les récits de voyages interstellaires, les gadgets atomiques, le mentalisme ou les nombreuses intrigues n'ont rien à apporter au survivalisme.

Ensuite, ce que je pense de ces 5 livres lus ensemble :

1) L'histoire est assez décousue, et la qualité de la narration et de l'écriture n'est pas extraordinaire. La publication initiale sous forme de nouvelles dans des revues se ressent beaucoup. Le premier bouquin est quelque peu emprunt de SF "naïve" et datée (première nouvelle parue en 1942 !) : les voyages interstellaires, l'énergie atomique à toutes les pages, qui sert à tout (le roi Lepold est protégé par un halo radioactif qui brûle qui s'en approche... ce n'est pas crédible avec ce qu'on sait aujourd'hui de cette énergie). Les deux livres suivants souffrent un peu des mêmes défauts. Les derniers bouquins sont des commandes, pour donner une suite 30 ans plus tard. Dans tous les livres, il y a des longueurs et des rebondissements quelques peu artificiels, au point qu'on a parfois l'impression qu'ils servent surtout à produire le nombre de pages demandé par l'éditeur. D'ailleurs Asimov a avoué à mots couverts qu'il avait écrit ce cycle à la demande des éditeurs et des fans (autrement dit : sans toujours un grand enthousiasme personnel).

2) dans les premiers bouquins, cette publication initiale sous forme de nouvelles fait que chaque gros chapitre constitue une histoire qui peut presque se lire seul... d'où quelques répétitions, une impression de décousu, et parfois de légères incohérences. En particulier, dans le livre où la seconde fondation devient le danger/l'enjeu, Asimov insiste sur le fait que la seconde fondation était très secrète, presque ignorée. Alors que dans les deux premiers bouquins, il est de notoriété publique qu'il y a une seconde fondation, même si le lieu et le contenu ne sont pas dévoilés.

3) le plus gros défaut, à mon avis, c'est l'incohérence entre l'idée de la psychohistoire (l'idée est qu'on peut prévoir le déroulement de l'histoire par la mise en équations mathématiques du comportement des foules et des sociétés) et le fait que pour faire un bon récit manichéen, il faut un héros qui ait raison seul contre tous. Seldon, Hardin, Mallow, Darell, Trevize (et j'en passe) sont des héros qui seuls ont compris la solution à la crise, et l'expliquent en long et en large à des personnes incrédules qui leur donnent la réplique. Ce héros est vraiment le seul à avoir compris, il tient contre vents et marées, et finit par avoir raison seul contre tous. Il y a un paradoxe total entre ces épopées à la gloire d'un héros et la notion d'une histoire qui peut être calculée mathématiquement à partir de la psychologie des foules.
Asimov essaie parfois de résoudre ce paradoxe (notamment pour Mallow je crois) en disant que le héros laisse se dérouler l'histoire, qu'il a compris qu'il ne faut pas s'opposer aux forces psychohistoriques et que c'est pour ça qu'il a raison... oui, mais si ces forces sont tellement universelles, comment se fait-il que s'il n'y avait pas eu ce héros, pour comprendre seul contre tous, et toujours à la dernière minute, la solution de la crise, comment les forces psychohistoriques n'auraient pas pu s'exprimer ?
En fait, je trouve qu'Asimov n'a pas su suivre complètement la logique de la psychohistoire, empêtré dans son écriture romanesque qui nécessite un héros visionnaire seul contre tous.

4) les premiers livres sont très masculins et machistes, les femmes sont quasi absentes. Il faut attendre les livres suivants, avec Darell dans le troisième, Branno puis Joie dans les deux derniers, pour avoir quelques héroïnes, qui restent relativement effacées magré tout.

5) les quatrième et cinquième bouquin, avec Gaïa, Galaxia et le robot qui voulait le bien de l'humanité, fait le lien d'une part avec le cycle des robots, et d'autre part avec des idées de superorganisme développé par James Lovelock entre autres (mais je dois avouer que je ne sais pas si Asimov connaissait les travaux de Lovelock ni où il a choppé l'idée). Certaines parties sont intéressantes, et notamment cette partie sur Gaïa, mais il y a de sérieuses longueurs, et parfois on a l'impression que Asimov veut faire le lien à tout prix avec le cycle des robots, quitte à passer sur certaines incohérences (si les robots étaient si répandus dans la Galaxie, pourquoi n'apparaissent-ils pas avant dans le cycle de Fondation ???).

Au final, et après avoir lu beaucoup de science-fiction, je trouve que ces livres d'une part n'apportent rien au survivalisme, et d'autre part ne sont pas ce qu'on peut lire de mieux en SF. Ils sont des repères incoutournables dans l'histoire de la SF, ça ne fait aucun doute ; ce n'est pas pour autant qu'ils ont bien vieilli ni qu'on n'ait jamais fait mieux depuis.

En particulier, dans le genre voyages interstellaires et longues histoires complexes, je trouve que le cycle de l'Ekumen ou cycle de Hain, de Ursula le Guin, est bien plus complexe, plus riche, plus inventif, plus universel, et moins daté. De plus, elle s'attache aux personnes, de façon fondamentalement humaniste (pas étonnant pour la fille d'un anthropologue), ce qui donne des livres qui parlent d'êtres et de sociétés extrêmement variés. Il n'y a pas de fascination pour la technologie. La fascination pour la technologie vieillit très mal en SF, c'est vrai pour Jules Verne comme pour Asimov.

Donc, puisqu'on est dans le sujet de la SF, je vous recommande les bouquins d'Ursula le Guin, et en particulier Le nom du monde est forêt, et le Dit d'Aka. Ces deux bouquins contiennent en filigranne la question de la façon dont nous traitons les peuples différents de nous, de la façon dont l'aculturation détruit les connaissances traditionnelles... Ils ne sont pas beaucoup plus survivalistes que ceux d'Asimov... encore que, le nom du monde est forêt contient quelques messages importants pour les survivalistes ! Twisted Evil

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par transhuman le Lun 18 Mai 2009 - 6:49

Que peut apporter la lecture de Fondation ( ou d'autres ouvrages sur le meme theme : Dune d'Herbert, le cycle de la Culture de Banks ) ?

A penser une civilisation comme un tout, comme un système intégré et auto regulé.

Internet donne accès à peu près à tout ce qui s'écrit et se publie. Mais le web ne donne pas forcèmment la préparation pour tout comprendre.

Ce n'est pas parce que sur des forums on parle Jared Diamond ( effondrement ) ou de Naomi Klein ( strategie du choc ) que la majorité des internautes arriveront à profiter de leur lecture.

Ce serait plutot l'inverse...

La SF, comme d'ailleurs les romans policiers, possède les avantages de ses inconvénients Smile En simplifiant les relations humaines, en décrivant des personnages relativement omniscients au sein du récit et en prenant souvent des situations caricaturales ces récits constituent en fait des sortes de travaux pratiques de psycho et/ou de sociologie, surtout pour la majorité des personnes n'ayant pas eu accès à un enseignement généraliste au delà du bac .

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Raffa le Lun 18 Mai 2009 - 10:35

Bon puisque chacun y va de ses conseils de lecture, je suggère perso la lecture de la trilogie de mars de Kim Stanley Robinson, pas forcément dans une optique survivaliste (quoique) mais dans une optique scientifique et politique... dans un avenir proche et possible (enfin c'est pas tout à fait de l'anticipation mais quasi pour moi en tout cas pour ce qu'il se passe sur terre, pour la géopolitique et l'économie clind'oeil ).

Ne pas lire les résumés suivants si vous voulez en savoir le moins possible avant de lire les livres clind'oeil pour lire les résumés cliquez sur spoiler

Premier tome : Mars la Rouge
Mars la Rouge, ce n'est pas pour demain, c'est déjà aujourd'hui ! Ils sont
arrivés. Leur but ? Recommencer l'Histoire dans un décor nouveau. Bâtir un monde
neuf, en rupture avec la Terre déliquescente qu'ils ont quittée. Sous le
leadership de deux Américains, John Boone et Frank Chalmers, et d'une Russe,
Maya Toitovna, les colons s'attaquent à l'installation des infrastructures de
base sur la planète. Il faut descendre dans ses canyons vertigineux pour y
chercher de la glace, ensemencer les vallées où coulèrent les fleuves, il y a
des millions d'années. Il faut inventer de nouvelles villes, avec des matériaux
et des concepts nouveaux. Des cités de rêve, greffées sur le désert, au flanc
des plus grands volcans du système solaire. Et il faut faire vite, car les
immigrants arrivent, de plus en plus nombreux, en provenance d'une Terre
surpeuplée. Le rêve sombrera-t-il dans le chaos ? C'est que Mars, si éloignée du
berceau de l'humanité, constitue un incroyable enjeu économique et politique
pour les puissances terrestres : les transnationales, sociétés tentaculaires
dotées d'un tel pouvoir qu'elles peuvent racheter des pays, des Etats... des
mondes, peut-être.

deuxième tome : Mars la Bleue
Spoiler:
Quelques siècles après le premier atterrissage, Mars a définitivement changé de
couleur. Les patients efforts des colons sont récompensés : aidés par une
longévité surhumaine, ils ont permis à une flore élémentaire de se frayer un
chemin entre les roches. Le réchauffement du sol a libéré mers et océans ; des
nuages sont apparus dans le ciel. Mais les hommes et les femmes ont changé eux
aussi. Depuis la révolution durement réprimée de 2061, les Cent Premiers se sont
dispersés sur toute l'étendue de la planète. Ils sont divisés. Certains sont
entrés en guerre contre les terraformeurs et leur projet qu'ils qualifient de
crime écologique. Une course-poursuite s'engage entre les tenants de
l'éco-économie, déterminés à préserver la sauvagerie initiale de la planète, et
les multinationales, avides de récupérer les profits liés aux mines martiennes
et à l'ascenseur orbital construit sur l'équateur de la planète. La répression
des transnationales, les grands argentiers du monde, sera terrible. Que
deviendront les Terriens, désormais prisonniers d'une planète surpeuplée,
miséreuse et polluée ? Tout peut à nouveau basculer dans la violence, et le rêve
d'une Mars vivable et douce se transformer en cauchemar.

troisième tome : Mars la Verte
Spoiler:
Le vert a triomphé, Mars est " terraformée ". Ceux qui espéraient préserver la
planète rouge dans sa terrible beauté ont perdu la bataille. Leur objectif,
désormais : empêcher l'invasion de Mars par les Terriens.

La tentation
isolationniste est forte : c'est la position que défendent les partisans de Mars
Libre. Ces derniers ne veulent pas comprendre que, sur la planète mère, la
situation est désespérée : un déluge cataclysmique a fait monter l'eau des
océans, aggravant un problème de surpopulation déjà crucial. Et l'administration
du traitement de longévité ne va pas arranger les choses...

On ne voit
pas ce qui pourrait empêcher les Terriens, poussés par le désespoir, n'ayant
plus rien à perdre, de déclarer la guerre à Mars. L'enjeu est maintenant la
conquête des autres planètes du système solaire.

et en bonus
La constitution de Mars (d'après Kim Stanley Robinson, La trilogie de Mars)
La présente constitution est un document révisable, susceptible
d'être à l'avenir modifié en fonction de l'expérience et des
circonstances historiques, mais nous affirmons ici que nous désirons
établir un gouvernement qui défendra éternellement les principes
suivants : le respect de la loi ; l'égalité de tous devant la loi ; la
liberté individuelle de mouvement, de réunion et d'expression ; la
liberté face à la tyrannie politique ou économique ; le contrôle de son
travail et de la valeur de celui-ci ; la gestion commune des ressources
naturelles de la planète ; et le respect de l'héritage naturel de cette
planète.

________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Barnabé le Lun 18 Mai 2009 - 11:56

Dans le genre "réflexions sur l'organisation d'une société par le truchement de la SF", il y a Révolte sur la Lune, par Robert Heinlein. Je l'ai lu il y a longtemps et je ne m'en rappelle plus trop, mais c'était intéressant sur ces aspects politiques et organisationnels.

Comme je le disais précedemment, les aspects technologiques sont ceux qui deviennent le plus vite obsolète : Heilein imagine un ordinateur très intelligent, et mène une réflexion intéressante sur le fait de savoir si au-delà d'une certaine capacité informatique, un ordinateur peut devenir capable de conscience... Mais son super ordinateur de 2075 reçoit ses données... par l'introduction de cartes perforées ! C'est incroyable que l'auteur n'ait pas été capable d'imaginer l'évolution de l'interface homme-machine.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le feu de dieu de Pierre BORDAGE:THE roman survivaliste ????

Message par supercureuil le Mer 27 Mai 2009 - 18:59

Bonsoir tout le monde je viens de tombé par hasard sur un bouquin qui semble sympa, ça s'appel " le feu de dieu" de Pierre BORDAGE

Quelqu'un l'a t il lu ?

le résumé :


" Franx a prévu le cataclysme planétaire
qui détruira une grande partie de l’humanité. À l’aide de trois autres
familles, il a réalisé une arche dans un coin perdu du Périgord, un
domaine appelé le Feu de Dieu prévu pour une autonomie totale de sept
ou huit ans, afin de passer les années difficiles. Mais les familles se
sont lassées, disputées, et ont abandonné le projet l’une après
l’autre.
L’histoire commence quand Franx, à Paris pour quelques jours et apprend
que ses amis les plus fidèles viennent à leur tour de quitter le Feu de
Dieu, y laissant seuls sa femme et ses deux enfants. Seuls ? Pas tout à
fait : Jim, un parasite, s’est incrusté dans la communauté et ne semble
pas décidé à en partir.
Quand le cataclysme se déclenche sous ses yeux à Paris, Franx comprend
tout et décide de rentrer immédiatement chez lui. Il entame alors son
périple dans un pays dévasté, une
obscurité perpétuelle et un froid de plus en plus intense. Au sortir de
Paris, une femme
mourante lui confie sa petite fille muette qui semble autiste mais
n’est peut-être pas
étrangère aux visions et aux perceptions étranges de Franx. À deux, ils
vont entreprendre l’impossible voyage vers le Périgord, peinant à pieds
dans des ténèbres perpétuelles.
Pendant ce temps, dans le Feu de Dieu, Alice et les enfants
transforment l’arche en bunker autarcique dont Jim se croit bientôt le
maître…


Prenant sur leur terrain les grands du scénario catastrophe, Bordage conduit son
roman à un rythme et dans un suspense impitoyables. D’un côté, la fuite solitaire à
travers une France dévastée et des ténèbres gelées, de l’autre le huit-clos claustral
d’une femme et deux ados terrorisés, aux prises avec un psychotique paranoïaque.
Le lecteur suit, halluciné, cette quête pour la survie dont il sortira, comme les
personnages du roman, transformé, pacifié et grandi.
Merci Monsieur Bordage et, nous, heureux lecteurs, transformons ce cadeau en
succès de librairie ! "

Article tiré du site BIBLIOSURF.COM


Voila j'ai hésité a me le payer, si quelqu'un a déjà un avis , je suis preneur merci.


et bonne soirée a tous

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par luxferrrare le Mer 27 Mai 2009 - 19:04

Bordage fait partie de mes auteurs préférés avec Orson Scott Card et Dan Simmons.

Perso, si je le trouve je le prends sans hésiter !

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Stalker le Mer 27 Mai 2009 - 19:44

luxferrrare a écrit:mes auteurs préférés Orson Scott Card et Dan Simmons.

Héhé, pareil Smile

Merci pour l'idée ; je suis justement en train de faire une liste d'acquisitions pour la bibliothèque !

Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Skeld le Mer 27 Mai 2009 - 20:57

ça a pas l'air mal !

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Barnabé le Mer 27 Mai 2009 - 22:51

supercureuil a écrit: " le feu de dieu" de Pierre BORDAGE

J'ai lu de lui la série "les derniers hommes", parue à l'époque en 6 livres minces en Librio. Tout à fait survivaliste dans le principe : des hommes peu nombreux et séparés en tribus sont les rares survivants à une guerre mondiale qui a pollué toute la planète, avec notamment des organismes génétiquement modifiés qui constituent des armes.

Ca se lit bien, c'est prenant.

Néanmoins (spoiler inside), il tient à tout à prix à amener le dérouelement de l'histoire à un mysticisme biblique, où les douzes tribus se rejoignent et où ce regroupement signale que le paradis arrive sur terre. Plus ça avance plus ça devient laborieux et artificiel. On sent l'écriture au kilomètre pour satisfaire l'éditeur. De plus, cette histoire de tribus spécialisées devient de plus en plus irréaliste : on voit mal pourquoi, dans un monde post-apocalyptique, les hommes se seraient regroupées en tribus spécialisées donc dépendantes les unes des autres, qui parcourent donc toutes l'europe en échangeant selon leurs spécialité plutôt que, au contraire, en tribus territoriales, chacune étant indépendante avec tous les corps de métier en son sein, et qui seraient probablement en conflits territoriaux avec les voisins. Les premiers bouquins de cette série sont finalement les meilleurs, tellement la fin est artificielle et laborieuse !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par supercureuil le Jeu 28 Mai 2009 - 12:44

Ha oui, je l'avais oublié cette série de bouquin je l'ai lu il y a longtemps, j'ai bien aimé, mais bon le coté survivaliste est plutôt dans le style mad max. Toutefois j'avais trouver l'histoire sympa.

Pour ceux qui ne savent pas quoi ça peut toujours les occuper pendant l'été.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

lecture : la guerre Z et guide de survie

Message par transhuman le Sam 15 Aoû 2009 - 19:40

Je viens de lire deux livres de Max Brooks :
" guide de survie en territoire zombie" http://www.amazon.fr/Guide-survie-territoire-zombie-sauver/dp/2702139728/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1250356325&sr=8-2

et "la guerre Z"
http://www.amazon.fr/World-war-histoire-Guerre-Zombies/dp/2702139736/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1250356366&sr=8-1

que je vous recommande chaudement. Pourtant d'habitude les macabées et moi çà fait deux .

Mais là, l'approche pseudo réaliste , on devient zombie via un virus qui colonise le cerveau, et surtout la forme du récit de la guerre Z me plaisent beaucoup .

extraits :

"symptomes :
H+1 Douleur et cyanose autour de la zone infectée...
H+5 Fièvre...
H+16 Coma....
H+20 Arret cardiaque. Cessation de l'activité cérébrale.
H+23 Réanimation.
"

" Premiers symptomes....Bethléem palestine :
...Les salopards ai je pensé ils éliminent les vieux ou ceux qui sont trop malades pour être utiles.
Puis, on a du passer nous aussi devant les cages. Les chiens n'ont eu aucune réaction, ni avec moi, ni pour le reste de ma famille....Mais l'homme qui nous suivait par contre...De nouveaux les aboiements, les grognements...Je me suis retourné, il s'agissait d'un blanc, ...Il était bien habillé.."Lache moi connard, merde , je suis avec vous".Les boutons de sa chemise ont volé et ont révélé un bandage gluant de sang tout autour de sa poitrine...Je voyais bien que çà avait un rapport avec les chiens. Est ce qu'ils pouvaient sentir "la Rage" ?
"
----
"Premiere ligne ... Nouveau Mexique :
...De tous mes adversaires c'étaient les galonnés les plus coriaces...J'ai essayer de leur expliquer qu'il fallait adapter le matériel à l'ennemi...qu'on bouziille les zombies sans se casser le cul...
...Ce sont les Marines qui m'ont le plus surpris...L'improvisation c'est le role des Marines..

Sinclair désigne le mur derriere moi.Il l'a décoré d'une lourde tige d'acier au bout de laquelle on trouve une piece plate à michemin entre la pelle et la hache à double tranchant ....
Les soldats l'ont rapidement baptisée "Lobotomie" ou plus couramment "Lobo"
....On en a fabriqué plus de 23 millions pendant la guerre.

Et on les fabrique encore aujourd'hui".

A lire je vous dis , et je vous parle pas de la premiere bataille rangée contre les Zombies.. Amha Max Brooks doit bien aimer la Roue du temps et la bataille pour libérer Rand

Regardez les commentaires des lecteurs sur Amazon.fr !

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Barnabé le Lun 16 Nov 2009 - 9:35

Je viens de découvrir : La terre d'au-delà , fable prémonitoire, par François Belpaire.

Sur la terre dévastée par toutes les calamités que les prophètes de malheur nous avaient pourtant annoncées, des groupes d'humains se réinventent un mode de vie à même les débris du passé.

Deux jeunes gens partent à l'aventure pour explorer la variété des solutions adoptées par chacun. Chemin faisant, ils font des rencontres tantôt surprenantes, tantôt inquiétantes ou émouvantes.
Le lecteur constate que "plus ça change, plus c'est pareil".
Nos jeunes voyageurs voudraient bien aider leurs semblables à éviter les erreurs de leurs pères, avec des résultats discutables sinon catastrophiques.
Une fable morale pour ceux qui se demandent où s'en va le monde...


Partout on nous parle des changements climatiques, de l'épuisement du pétrole et des nappes phréatiques, de la fin de la croissance économique et de l'effondrement du système capitaliste, des risques de pandémie, de la surpopulation qui nous guette, des guerres mondiales à venir ou déjà commencées, de l'holocauste nucléaire qui ne manquerait pas de se produire...

Plusieurs ouvrages se consacrent à évaluer les effets de chacun de ces facteurs de risque. Personne ne s'aventure cependant à imaginer ce qui résulterait de tous ces dangers, s'ils agissaient de concert, en interaction les uns avec les autres. Dans ce roman, j'ai essayé de brosser un tableau de ce que ça pourrait donner. Ce n'est pas très scientifique, bien sûr, et nul ne peut prédire le futur de façon certaine au-delà d'un horizon rapproché -- et encore! Mais ce n'est guère rassurant. Ce récit imaginaire -- cette fable -- est pourtant basée sur une étude bien documentée de l'évolution présente de notre monde. Dans la post-face, je tente de démontrer les fondements de la prospective qui sert d'assise à ce roman.

J'ai écrit cette histoire pour moi-même d'abord, juste pour voir, comme on fait un croquis d'un projet pour se faire une idée de ce que ça donnera. Puis j'ai pensé que ça valait d'être communiqué à d'autres qui se posent le même genre de questions.

Aucun des nombreux éditeurs auxquels j'ai soumis le manuscrit n'a partagé mon idée, je n'ai collectionné que des refus. J'ai donc résolu de diffuser ce texte via internet, par le site www.lulu.com, qui permet de faire de l'autoédition accessible à tous. Le lecteur intéressé pourra y acheter une copie imprimée du livre ou encore, télécharger une copie gratuite en format PDF, qu'il pourra lire à son aise sur son écran d'ordinateur ou sur sa liseuse électronique.

EDIT : le téléchargement gratuit se fait depuis cette page. Mais vous pouvez aussi commander le vrai livre broché à 15 euros. Bien plus pratique pour lire au lit et pour prêter aux copains ou à la famille.


Dernière édition par Barnabé le Mer 18 Nov 2009 - 10:06, édité 2 fois

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par un ptit breton le Lun 16 Nov 2009 - 20:49

Super sympa ton lien vers des livres à télécharger .

En plus j'ai commencé à le regarder , ça à l'air vraiment bien.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Barnabé le Mer 18 Nov 2009 - 0:32

J'ai fini La terre d'au-delà. Très intéressant à lire.

A noter que l'auteur est d'origine belge mais vit au Québec, ce qui se retrouve un peu dans l'expression et dans l'histoire.

A noter aussi que l'auteur assume le sous-titre de "fable" : il ne prétend pas faire un grand roman de science-fiction, mais juste une fable qui se lit facilement et fait réfléchir.

Quelques extraits, qui je l'éspère, ne déflorent pas trop l'histoire et vous donneront envie de la lire :

Automne 2064. Un village – un hameau tout au plus – au
milieu d'une terre cultivée comme un jardin. Une vingtaine
de maisons basses, manifestement bricolées avec des
matériaux de récupération, sont alignées le long de deux
chemins en croix.
(...)
La communauté s'était installée ici il y a près d'une
quinzaine d'années déjà. Jean était encore tout gosse. Il
était né sur les chemins de l'errance, tout comme sa
petite soeur Julie, alors que ses parents étaient de ces
innombrables réfugiés en migration permanente. Par
milliers, ceux qui avaient eu la chance – ou le malheur –
de survivre aux (...)

En rassemblant les pièces valides de plusieurs vieux
vélos, on avait réussi à en reconstituer une demi douzaine
qui étaient fonctionnels. Il avait fallu cependant
remplacer les pneumatiques, complètement desséchés,
par des lanières prélevées à même de vieux pneus
d'automobile.
(...)
C'est ainsi que la société des Kyriarches
fonctionne et garantit le bien-être de ses membres en
cette ère d'austérité à long terme. Ce n'est qu'au prix
d'une efficience sans faille et d'une conservation
maximale des matières premières et de l'énergie que
cette minorité privilégiée peut entrevoir un avenir durable
sans baisse de niveau de vie.
(...)
En s'approchant, il virent plusieurs personnes qui
s'activaient dans les rues, sur le pas des maisons ou dans
les jardinets. La plupart étaient vêtus de peaux, avec des
ornements de fourrure, contrairement aux vêtements
tissés de fibres végétales ou de laine qui étaient familiers
aux garçons. Quelques-uns portaient un arc ou un
gourdin.

(...)
il invita les visiteurs à faire le tour du village. Toutes les "rues", ainsi que leurs intersections, étaient identifiées par des plaques au nom des différents "prophètes" qui avaient prédit la désintégration de l'ère technologique après son apogée au vingtième siècle.

Ce dernier passage est poilant de rire : au travers des noms des rues, on revisite les penseurs qui ont prédit la fin de la civilisation basée sur le pétrole, sans oublier Richard Duncan et King Hubbert !

C'est vraiment une lecture que je vous recommande très chaudement !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par mado le Dim 29 Nov 2009 - 23:17

J'ai lu jusqu'au retour du 2ème héros au village.
Ensuite, leur idée d'attaquer la citadelle : bof...On rentre un peu dans l'idéologie, il n'y a pas de nécessité, sauf à élaborer des systèmes de protection.
Chaque village décrit a un fonctionnement qui lui est propre, mais dans la vraie vie, il me semble qu'on retrouverait un peu de tous partout (agriculteurs et chasseurs, récupérateurs et transformateurs etc...).

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par un ptit breton le Dim 13 Déc 2009 - 13:27

De la part de LEROUX
Octavia E. Butler a écrit la parabole du semeur


Le XXI° a à peine vingt-cinq ans que l’exclusion, la misère et la violence atteignent des proportions jamais égalées. Les possédants sont barricadés et armés contre les pillards " crèves la faim " ou des bandes de pyromanes fous furieux drogués jusqu’aux yeux.
Dans ce monde détruit, quelques groupes tentent de s’organiser pour survivre. C’est au sein d’une de ces communautés que vit Lauren, quinze ans, noire, fille du premier mariage d’un pasteur et d’une junkie à qui elle doit une faiblesse qui est son secret : l’hyper empathie. Elle ressent en effet comme sienne la douleur ou le plaisir d’autrui dans un monde où le plaisir s’est terriblement raréfié.

Jetée sur les routes dans un exode de cauchemar suite au massacre de sa famille, la jeune Lauren trace son chemin à travers le chaos, semant une parole d’espoir pour une nouvelle humanité auprès des déshérités. Elle veut fonder une nouvelle communauté avec l’aide de ses compagnons de voyage.


et parabole des talents( la suite)



Adoptée après la mort de sa mère Lauren, Asha est devenue une célèbre créatrice de jeux virtuels. Elle découvre le journal dans lequel Lauren a posé les bases de Semence de la Terre, philosophie humaniste et pacifiste. Ce journal noue le lien entre La parabole du semeur et La parabole des talents.
Dans un pays au comble du chaos, les élections portent au pouvoir le révérend Jarret, un chrétien fondamentaliste. Les milices arborant la croix blanche sur uniforme noir font régner leur loi, les usines ont recours au travail forcé et l’Amérique renoue avec la grande tradition de l’esclavagisme, dernière étape avant l’ouverture de camps de détentions destinés aux rebelles.
C’est le sort réservé à la communauté Semence de la Terre, considérée comme une secte païenne par l’Église maintenant au pouvoir. Les adultes sont réduits à l’esclavage par le biais de colliers électroniques, leurs enfants sont enlevés. Lauren perd ses amis et sa famille, tués par les miliciens. Elle entre en résistance et subit le pire sans jamais se résigner, masquant son hyper empathie à ses bourreaux, et luttant pour s’évader, retrouver les siens et faire triompher ses idées.

pierre bordage est un bon francais sur le sujet son dernier en dates




Le Feu de Dieu





Franx a prévu le cataclysme planétaire qui détruira une grande partie de l'humanité. À l'aide de trois autres familles, il a réalisé une arche dans un coin perdu du Périgord, un domaine appelé le Feu de Dieu prévu pour une autonomie totale de sept ou huit ans, afin de passer les années difficiles. Mais les familles se sont lassées, disputées, et ont abandonné le projet l’une après l’autre.
L’histoire commence quand Franx, à Paris pour quelques jours et apprend que ses amis les plus fidèles viennent à leur tour de quitter le Feu de Dieu, y laissant seuls sa femme et ses deux enfants. Seuls ? Pas tout à fait : Jim, un parasite, s’est incrusté dans la communauté et ne semble pas décidé à en partir.
Quand le cataclysme se déclenche sous ses yeux à Paris, Franx comprend tout et décide derentrer immédiatement chez lui. Il entame alors son périple dans un pays dévasté, une
obscurité perpétuelle et un froid de plus en plus intense. Au sortir de Paris, une femme
mourante lui confie sa petite fille muette qui semble autiste mais n’est peut-être pas
étrangère aux visions et aux perceptions étranges de Franx. À deux, ils vont entreprendre l’impossible voyage vers le Périgord, peinant à pieds dans des ténèbres perpétuelles.
Pendant ce temps, dans le Feu de Dieu, Alice et les enfants transforment l’arche en bunker autarcique dont Jim se croit bientôt le maître…

Prenant sur leur terrain les grands du scénario catastrophe, Bordage conduit son
roman à un rythme et dans un suspense impitoyables. D’un côté, la fuite solitaire à
travers une France dévastée et des ténèbres gelées, de l’autre le huit-clos claustral
d’une femme et deux ados terrorisés, aux prises avec un psychotique paranoïaque.
Le lecteur suit, halluciné, cette quête pour la survie dont il sortira, comme les
personnages du roman, transformé, pacifié et grandi.
Merci Monsieur Bordage et, nous, heureux lecteurs, transformons ce cadeau en
succès de librairie !

A noter que pour le dernier livre on en a déja parlé ici il me semble.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3788
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Barnabé le Dim 13 Déc 2009 - 18:51

mado a écrit:J'ai lu jusqu'au retour du 2ème héros au village.
Ensuite, leur idée d'attaquer la citadelle : bof...On rentre un peu dans l'idéologie, il n'y a pas de nécessité, sauf à élaborer des systèmes de protection.

Pour l'attaque de la citadelle, dire qu'on "rentre dans l'idéologie", c'est prêter à l'auteur une apologie de la résistance violente. Or, ce n'est pas exactement le cas (si tu lis le bouquin en entier). Surtout si on le compare avec d'autres romans survivalistes ! Comme dans le reste du bouquin, il explore des solutions, des réponses, des modes d'organisation. La résistance violente en est un, donc il l'explore, mais sans en faire l'apologie.

Chaque village décrit a un fonctionnement qui lui est propre, mais dans la vraie vie, il me semble qu'on retrouverait un peu de tous partout (agriculteurs et chasseurs, récupérateurs et transformateurs etc...).

Oui, et c'est bien pour ça que c'est une "fable" : l'auteur ne cherche pas à être réaliste à tout prix (à décrire ce qui passerait "dans la vraie vie"), mais plutôt à passer en revue différentes formes d'organisations possibles.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5288
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par mado le Lun 14 Déc 2009 - 9:52

Je parle d'idéologie non pas à cause de l'idée de l'attaque, mais du raisonnement qui y mène. Ces gens ont ce qu'il faut pour survivre, puis vient un questionnement sur ceux de la citadelle qui monopolisent les ressources, et c'est pas juste, etc...

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par serilynpayne le Lun 14 Déc 2009 - 18:55

Pierre Bordage (le frère l'Alain ...) à aussi écrit WANG 1 et 2

j'ai adoré le tao de la survie de grand maman Li qui ponctue les chapitres.

une sorte de manuel spirituel de la survie

à lire !

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par luxferrrare le Mar 15 Déc 2009 - 11:06

Tous les Bordage sont à lire, AMHA...

________________________________________________________
"Puissiez-vous vivre en des temps intéressants" Dicton Chinois
TEOTWAWKI en musique, le vent l'emportera, Champagne,

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[fiction] manuel de survie en territoire zombie

Message par deltatrooper le Mer 3 Fév 2010 - 17:56

Je viens de terminer la lecture du Manuel de survie en territoire zombie de Max BROOKS (le fils de Mel) l'auteur est américain donc la culture des arme est très présente dans le livre.

Avis personel hors critique :
"C'est un livre assez marrant (notamment la chasse au zombie avec la technique rodéo, battue, chasse sous-marine,bombardement... ) mais surtout intéressant au niveau de la survie (enfin c'est mon point de vue), car même si c'est une fiction, les conseils qu'il donne (si on enlève la partie Zombie) peuvent être assez sérieux."

On aimeras (après avoir enlevé la plupart des choses qui concerne les zombie et qui ne se retrouve pas chez les humains):
-les paragraphes concernant les équipements à possédé (à complété et contenant beaucoup d'objet hors charte)
-la partie concernant les bâtiments public et la protection qu'ils accordent
-la partie concernant les fuites/déplacements (véhicule, matériel, conseil etc)
-La partie concernant la défense de sa maison
-le journal de bord vierge à la fin du livre, qui peut-être "utilisé" (bien grand mot)

On n'aimeras pas:
-la partie concernant les armes, trop américaine et qui trouve trop peu d'utilité dans les autres scénario que celui de l'attaque de zombie
-la partie sur les épidémies recensés (fictive), qui ne trouve sont utilité que dans le livre et encore...

Prix:17€ ISBN: 978-2-7021-3972-1-5181623

Critique:
Un livre "de chambre" qui ne trouvera que peu d'utilité dans une bibliothèque de survivaliste ,et à moins que ce dernier se prépare à une crise Zombie, il ne remplacera pas les "vrai" guides de survie. Il peut néanmoins être lut, comme une piqure de rappel nocturne et délirante, histoire de ce rappelé quelques notions tout en lisant un livre de loisir.
Mais les 17€ du livre pourrait être mieux employer pour un survivaliste.

________________________________________________________
Il vaut mieux prévenir que guérir....
"De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace et la France sera sauvé" (Danton)
http://video.kamaz.fr/abri-anti-nucleaire-v1349.html

deltatrooper
Membre

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 24
Localisation : Dreux
Emploi : étudiant BTS GPN
Date d'inscription : 27/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par lyam dickinson le Mer 3 Fév 2010 - 18:22

j'ai aimé le livre comme source de renseignement pour une de mes nouvelles http://www.calameo.com/books/000012150425d233d9eb6

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum