[Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Rammstein le Mar 5 Déc 2006 - 11:21

On peut aussi citer :
- "Malevil", de Robert Merle,
- "Ravage", de Barjavel,
- "Rambo" et "Testament", de David Morell,
- "L'île mystérieuse", "2 ans de vacances"... de Jules Verne,

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L’avenir après un désastre climatique

Message par KrAvEuNn le Mer 14 Fév 2007 - 11:30

J'aime beaucoup ce que fait Robinson, je n'ai pas encore lu ce bouquin, mais ça ne saurait tarder ; l'auteur est très documenté et ses ouvrages toujours très réalistes et scientifiquement exactes;

L’avenir après un désastre climatique
Entretien avec Kim Stanley Robinson


par Erik Assadourian
traduit de WorldWatch



ARTICLE AU FORMAT PDF
L’avenir après un désastre climatique Entretien avec Kim Stanley Robinson / 701.7 ko






L’écrivain de science-fiction Kim Stanley Robinson, auteur de La trilogie martienne : Mars la rouge, Mars la verte, Mars la bleue (Omnibus/SF), s’apprête à écrire un roman sur l’avenir proche - une période qui a déjà connu un changement abrupt du climat et qui subit déjà les effets du déréglage des courants océaniques régulateurs des températures sur la côte est de l’Amérique du Nord et en Europe de l’ouest. En anglais, Quarante signes de pluie (Fourty signs of rain) et 50 degrés en dessous de zéro (Fifty degrees below) (ndlt. nos traductions, ces livres n’étant pas encore traduits en français), les deux premiers romans de la trilogie, sont déjà parus ; le troisième doit paraître cet automne.

Paul Vismara/Images.com/CORBIS

Contrairement au film sensationnaliste Le jour d’après dans lequel le climat connaît une modification radicale en quelques semaines, l’histoire de Robinson, plus plausible, se produit sur quelques années. L’histoire est celle de quelques « soldats aux pieds nus » dans la bataille qui s’ensuit pour s’adapter à un monde qui se modifie : un scientifique à la Fondation nationale des sciences, l’employé d’un sénateur américain et un groupe de tibétains ayant fondé une nouvelle nation dans une île à basse altitude, au large des côtes de l’Inde. Ces personnages travaillent ensemble pour créer un environnement politique permettant l’adoption des changements extraordinaires nécessaires pour prévenir un effondrement écologique.

Chercheur chez Worldwatch, Erik Assadourian s’est entretenu récemment avec le Dr Robinson (qui enseigne également à l’Université de Davis, en Californie) au sujet des ses réflexions sur les changements climatiques, sur l’ouragan Katrina, et sur les réponses humaines que nous pouvons donner à de telles catastrophes.

EA : Qu’est-ce qui vous a incité à écrire Quarante signes de pluie, votre trilogie sur les changements climatiques ?

KSR : Ecrire les livres sur Mars a suscité mon intérêt pour les changements climatiques et ce que l’on pourrait appeler la gestion générale de la planète ; puis, lorsque je suis allé en Antarctique comme membre du Programme pour les artistes et les écrivains organisé par la Fondation nationale des sciences en 1995, j’ai rencontré des scientifiques qui travaillaient sur les questions liées au réchauffement climatique. Comme écrivain de science-fiction, je suis toujours à la recherche de choses qui pourraient se produire dans l’avenir et il m’apparaissait comme évident que, parmi toutes les choses qui pourraient arriver à l’humanité au cours des prochains cent ans, le réchauffement climatique en ferait certainement partie et qu’il serait la toile de fond et l’environnement dans lequel l’histoire prendra place. Cela rend la question fort intéressante pour chacun, pas seulement pour les auteurs de science-fiction ; mais il restait le problème consistant à raconter une histoire dans laquelle l’action principale prend des siècles. Puis les résultats concernant la glaciation au Groenland et d’autres découvertes ont mis en évidence le concept de « changement climatique soudain », au cours duquel le climat de la Terre bascule entre deux équilibres et qui fait que nous passons rapidement d’un régime climatique à un autre. Cela s’est produit dans le passé et c’est très probablement quelque chose que l’activité humaine pourrait déclencher. Cette possibilité est devenue à la fois un danger de plus en plus menaçant pour l’humanité et, ainsi, un sujet plus facile à manier pour un romancier. Par nature, nous ne sommes pas bons pour évaluer les statistiques ou pour évaluer des évènements qui se produisent sur des siècles ; nous sommes seulement bons à gérer des problèmes que nous pouvons comprendre par la narration.

EA : Etes-vous optimiste concernant nos réponses futures aux changements environnementaux ?

KSR : Je suis optimiste par principe. Il me semble que nous allons répondre aux changements climatiques un peu tardivement et que davantage de carbone sera brûlé au cours des prochaines décennies à venir, bien plus que ce qui est bon pour l’humanité ou la biosphère. Il semble donc qu’il y aura des dommages environnementaux sérieux, ce qui signifie que des milliers d’espèces vont disparaître, dont certaines vitales à la chaîne alimentaire qui remonte jusqu’à nous. Cependant, tandis que cela se produira, nous allons travailler en tant que civilisations pour remplacer nos technologies qui brûlent du carbone par des substituts renouvelables ; ceux-ci existent et ne demandent qu’à être développés. De plus, l’exigence pour davantage de justice sociale de par le monde va se poursuivre et peut-être s’intensifier lorsque les conditions de vie commenceront à se détériorer. C’est là un élément essentiel pour maîtriser le réchauffement climatique et les dommages environnementaux qui en découlent ; la population humaine ne peut pas continuer d’augmenter comme c’est aujourd’hui le cas de près de 75 millions de personnes par année. La corrélation entre justice sociale et un rythme stable de remplacement de la population est très claire, et il faut que cet aspect soit mis en avant et devienne une autre raison de réclamer davantage de justice sociale.

EA : Dans Quarante signes de pluie, publié en 2004, vous décrivez Washington D.C. dévasté par une inondation. Cette scène annonce de manière étrange la dévastation causée par l’ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans, qui a entraîné la destruction des infrastructures, le déplacement des habitants, et même, la prise de conscience que les plus pauvres vivent souvent dans les zones les plus basses et qu’ils sont donc les plus touchés. Pensez-vous que la division des classes sera renforcée à l’avenir par l’augmentation de désastres environnementaux ?

KSR : Aucune capacité prophétique particulière n’était nécessaire pour voir qu’un jour un ouragan viendrait détruire une ville américaine et j’ai choisi Washington pour des raisons évidentes. Ce que Katrina a révélé à la Nouvelle-Orléans, c’est que les pauvres ont moins de ressources pour fuir les tempêtes et pour gérer la situation par la suite. C’est coûteux, il faut de l’argent pour modifier votre vie d’une manière aussi radicale ; c’est difficile pour presque tout le monde.

EA : Dans Quarante signes de pluie, les politiciens décident de reconstruire Washington - ce n’est pas surprenant eu égard à sa signification, à ce qu’elle représente d’un point de vue politique et culturel. Actuellement, un débat similaire fait rage en ce qui concerne la Nouvelle-Orléans. A cause de son importance culturelle, elle sera très certainement reconstruite, du moins en partie (mais peut-être pas une deuxième fois si un désastre la frappe à nouveau). Les villes devraient-elles être toujours reconstruites, même lorsqu’elles ont été physiquement remises en question par un désastre et qu’elles pourraient l’être à nouveau ? Ou la décision dépend-elle davantage de leur valeur politique, économique et culturelle ? Que pensez-vous qu’il se serait produit si Katrina avait détruit une ville moins célèbre ?

KSR : Je ne sais pas, il est certain que la Nouvelle-Orléans était une ville américaine célèbre et que les destructions qui s’y sont produites ont été d’autant plus remarquées, qu’il y a un désir de la reconstruire. Je crois que nous avons la capacité industrielle de maintenir la Nouvelle-Orléans au-dessus de l’eau et de la protéger des tempêtes, ce qui signifie s’attaquer à un projet de restauration à grande échelle impliquant des îles au large et les marais, une entreprise intéressante. Considérant qu’une société a du capital et de l’énergie en surplus, entreprendre quelque chose de ce type qui marche serait comme construire des cathédrales, ou sauver Venise, ou utiliser les barrières de la Tamise, ou ce que les Pays-Bas doivent faire pour maintenir le pays hors de la mer du Nord. C’est onéreux et cela nécessite de l’ingénierie géographique sur une grande échelle, ce que j’appelle de la terra-formation. Mais il s’agit là d’investissements sociaux importants qui ne peuvent avoir pour objectif le seul profit, comme s’il s’agissait d’une initiative privée basée sur le libre marché. Il serait moins coûteux de simplement aller s’installer ailleurs et de réduire ainsi le coût. C’est donc la société qui devrait décider d’engager la partie publique dans la réalité économique d’un tel projet. Mais pour que cela se produise, il faut que la population ait confiance dans l’action du gouvernement dans ce domaine.

http://www.delaplanete.org/L-avenir-apres-un-desastre.html

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Romans d'anticipation ou ayant trait à la survie

Message par Invité le Dim 18 Fév 2007 - 3:26

Je suis juste en train de penser soudainement a Dr Bloodmoney de PK Dick.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dr_Bloodmoney
Je me souviens que plusieus scenes du livre m'on marquees. Par exemple l'importance des "reparateurs" apres la catastrophe. Comme j'ai des lunettes, la scene de troc pour obtenir des verres. Etc..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Littérature] Les rats - La trilogie

Message par Rammstein le Mer 21 Mar 2007 - 8:45

James Herbert joue, dans sa trilogie "les rats", avec notre peur instinctive pour tout ce qui grouille et vit dans les recoins sombres et inaccessibles de notre quotidien. 3 romans composent la trilogie :
- les rats
- le repaire des rats
- l'empire des rats

Si les 2 premiers volumes de la trilogie présentent l'ennemi - un rat mutant et très agressif - et ses méfaits somme toute mineurs dans une grande métropole - Londres - et ses alentours, le 3e volume - l'empire des rats - est à mon sens exceptionnel.



L'action commence par un bombardement nucléaire sur Londres, suite à une sombre embrouille avec des pays du moyen-orient. Les héros doivent rapidement s'abriter, et le hasard fait qu'ils vont parvenir à trouver refuge dans un bunker gouvernemental. Quelques semaines plus tard, changement de monde. Les rats mutants ont profité de l'occasion pour se reproduire - abondance de viande fraîche (et contaminée) aidant - et investir les sous-sols. Les survivants du bunker sont rapidement pris d'assaut et vite submergés. Un petit groupe parvient à s'échapper, sort dans les ruines de Londres, rencontre des rescapés affamés et agressifs, et finalement les rats mutants...

La suite je vous laisse la lire. C'est un roman d'horreur : de nombreuses scènes sont peu ragoutantes et dérangeantes (une scène d'amputation à la hâche est particulièment marquante). L'auteur parsème l'histoire principale de petites histoires secondaires, comme ce père de famille "survivaliste" qui abrite sa famille dans un bunker improvisé dans sa cave, avec a priori de bonnes chances de survie, ruinées malheureusement par l'arrivée des rats...

Un must pour les amateurs de littérature horrifique ayant le coeur et l'estomac bien accrochés !

Rammstein


Dernière édition par le Mar 3 Avr 2007 - 15:18, édité 1 fois
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Littérature] Je suis une légende

Message par Rammstein le Mer 21 Mar 2007 - 14:19

Ce roman fantastique de Richard Matheson ("L'homme qui rétrécit", et son fameux combat contre l'araignée, armé d'une épingle) conte l'histoire d'un homme ordinaire, marié, qui, par un curieux hasard, se retrouve immunisé contre un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et à fuir les rayons du soleil.

Le roman raconte sa vie au quotidien, seul survivant de l'épidémie dans une ville désertée où sommeillent dans des coins sombres les vampires, attendant la nuit pour sortir. Lorsque le jour tombe, ceux-ci - dont ses anciens voisins et sa femme - assaillent sans répis sa maison tranformée en bunker.

Cet homme est le dernier de son espèce, une légende en fin de compte. Se pose alors la question : pourquoi survivre ?

J'ai dévoré ce roman, très bien écrit. D'un point de vue survivaliste on n'apprend rien de bien nouveau, si ce n'est que survivre seul dans un environnement hostile requiert des nerfs d'acier, suscite bien des interrogation sur le sens de la vie, et que le moindre faux pas peut être fatal !

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Capausoleil le Sam 24 Mar 2007 - 20:58

Je l'ai commandé cette aprem....
Si tu as d'autres livres qui traitent de guerre nucleaire, je suis preneur !
Merci

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Rammstein le Dim 25 Mar 2007 - 14:05

Dans la série "Histoires de..." tu devrais trouver ton bonheur. Cette collection de SF regroupe des nouvelles, consacrées à un thème commun.

Par exemple : "Histoires de survivants", "Histoire de fins du monde", "Histoires de robots"...

Sinon, "Team Bravo" raconte l'histoire d'une section de cavalerie américaine lors de la 3e GM. Même topo dans "La 3e guerre mondiale", avec une vision plus large du conflit.

J'ai encore 2 ou 3 autres titres en tête, mais la bibliothèque est dans la chambre et les enfants font la sieste... Plus tard donc !

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Roman] sur le PO

Message par KrAvEuNn le Lun 26 Mar 2007 - 20:30

Message du modéra-tueur : MESSAGE EFFACé PAR ACCIDENT :x Je suis un cancre

Heureusement superadministrator est là pour ratrapper le coup clind'oeil :
Published on 25 Mar 2007 by Energy Bulletin. Archived on 25 Mar 2007.

Peak oil thriller hits German best-seller list


by Staff





A peak oil thriller from a popular German novelist has hit the best-seller lists. The 750-page novel is written in a style like that of Michael Crichton's techno-thrillers, and covers many of the themes discussed in the peak oil community.

Ausgebrannt ("Burned Out" in English) was published in February and reached #7 on the Spiegel best-seller list (it's now #10).

German author Andreas Eschbach has written over a dozen novels, including several best-sellers. He is widely known as a German science fiction writer. Several of his books have been translated into English.

There is almost nothing written about Ausgrebrannt in English, and I've seen no mention of an English translation.

The Story

<BLOCKQUOTE> Imagine if a litre of premium fuel were to cost over 4 Euros. A nightmare? Yes, but it would only be the beginning. Because the Age of Oil won't end with the last barrel. It will end as soon as more oil is used than can be produced. And this moment is closer than most suspect. The problem: Nobody has a plan for what happens next.

Like everyone else, Markus Westermann knows nothing of all this when he finally makes it to the USA, hoping for a career that will fulfill all his dreams.

When he becomes acquainted with Karl Walter Block, Markus sees his chance. The petroleum engineer tells him that there's enough oil for a thousand years lying dormant in the depths of the earth - and that only he knows how to find it. Block only needs a competent business partner. Someone like Markus.

Only too readily the world believes the promises of the two. After the first successes, the talk is of a Renaissance of the Oil Age. But the promise is deceptive.

When in Saudi Arabia the largest oil field of the world runs dry and the Saudis risk everything to hush up the frightening truth, unrest comes -- and not only to the Mideast.

Mankind suddenly confronts its greatest challenge. The beginning of the end of the world as we know it. Only Markus is convinced that he is able to turn the situation around. </BLOCKQUOTE>Translation of a summary from Der Spiegel's page on the book (where you can buy the book for 19.95 Euros).

Also on the page is a review by Sven Trautwein, which gives more details of the plot. Trautwein compares Ausgrebrannt to a Michael Crichton techno-thriller but complains that the suspense isn't maintained in the last 2/3 of the book.

Interview with the Author

Recently the German site, Das Peak Oil Portal and Forum published a long interview with Andreas Eschbach, conducted by Arvid Doerwad und Stefan Krüßmann. Below are translations of some excerpts.



...Do you expect Peak Oil soon?

We'll only know that we've reached maximum production in retrospect. "In the rearview mirror," as M. King Hubbert put it. At the moment it looks as if we are at least in a plateau, so that it could be that we have just passed the peak. ...

Did this realization [of Peak Oil] change the life of you and your family? If so, how?

The answer to this question is no, since we always try not to waste resources as a matter of principle. What has changed after this book is that I have a different feeling when I step into the car, and when I get a delivery of heating oil I feel relieved rather than frightened by the bill. As a writer I work at home and am seldom on the road with the car.

...Are you making appropriate preparations? If so, which?

I warn against the notion that there are individual solutions. Civilization is by definition a communal endeavor. If large numbers of people were to try to make themselves self-sufficient in energy, the result would be as devastating as Peak Oil itself.

In the power supply, it is easy to see the physical reasons for having a network. Just as one cannot make a mobile telephone call by oneself unless everyone else can; in the same way one cannot solve the energy problem for oneself alone.

Which is not to say that one shouldn't prepare for emergencies. ...

...Do you think that Europe will have a "soft landing" or -- independently of what happens in your novel -- is a hard landing more likely?

The kind of landing depends more than anything on the pilot, doesn't it? In energy issues, just as in political affairs.

... When I came to understand the consequences of Peak Oil, I felt the need to tell friends and acquaintences about it; however, I encountered only lack of understanding. Do you think that putting this topic into a thriller will lead to better acceptance?

In any case, it should be helpful to put a gripping book into someone's hand and be able to say to them, "Here. Read it. It explains it better than I can in three boring sentences." Many people have done the same thing with my novel, Eine Billion Dollar that dealt with a similarly explosive topic.

...[Do any of the responses that involve dropping out from society (German: Aussteiger)] represent a solution for you?

No, I don't think that is the right path. Dropping out -- that's the emergency brake. With it, one is saying, "I don't care what happens with the rest of the world." If we want to solve the problems of the future, MORE community is needed, not less.

...Again, to compare the USA and Europe. In the USA, the consequences [in the novel] are marked by chaos, scarcity, violence and religious sectarianism; one could speak of collapse. In Europe, the consequences are drastic -- naturally -- but the approach is "more civilized". Is this something to make European readers feel good or do you really see the cultural situations as so different?

It is less a question of cultural differences -- which doubtless exist -- than of the pressures at work. The USA is far more dependent on energy than Europe. We must keep in mind that the population density of the USA is approximately 10% that of Germany. It is also a large, spread-out country -- which means that commerce and transport are much greater factors. In addition, the USA has made some basic decisions [about infrastructure] differently than we have. There doesn't exist any railway system worthy of the name, and most cities are built so that one needs a car. In this comparison, Europe is in a better position.

The American mentality, however, recognizes problems faster and tackles them more decisively, while we Europeans are inclined to close our eyes and think that if we don't see an evil, it won't affect us. This characterstic could become a calamity for us in this case.

The original interview in German is much longer.


Dernière édition par le Dim 19 Aoû 2007 - 18:08, édité 2 fois

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   
avatar
KrAvEuNn
Fondateur et co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7511
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Canis Lupus le Mer 28 Mar 2007 - 0:25

Are you making appropriate preparations? If so, which?

I warn against the notion that there are individual solutions. Civilization is by definition a communal endeavor. If large numbers of people were to try to make themselves self-sufficient in energy, the result would be as devastating as Peak Oil itself.
L'union fait la force (et l'arme fait la supériorité).

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Littérature] Journal de nuit

Message par Rammstein le Mar 3 Avr 2007 - 14:57

Attention, chef-d'oeuvre !

Ce roman d'anticipation cyberpunk de J.Womack n'a pu sortir aux USA, c'est dire s'il dérange ! On le trouve en Francais dans toute bonne librairie. En voici le résumé :

"Rien que de très banal au départ dans ce journal intime que Lola Hart a reçu en cadeau le jour de ses douze ans. L'ayant baptisé Anne, sans doute en pensant à un autre journal célèbre, elle y consigne son quotidien new-yorkais. Les anecdotes familiales et scolaires, la bêtise des garçons, mais aussi les inquiétudes que lui inspirent les signes d'un monde qui ne tourne plus très rond : assassinats successifs des Présidents, S.D.F. livrés au feu en plein Central Park, envoi systématique des jeunes qui ne filent pas droit dans des camps de rééducation... Jusqu'au moment où, pour le lecteur qui n'en croit pas ses yeux, Anne devient le témoignage de la chute de toute une famille et tout un pays dans le dénuement, la folie et la mort, le tableau d'un futur de violence et d'exclusion qui est déjà douloureusement à nos portes..."

Ce qui est frappant dans ce livre, c'est qu'on assiste petit à petit à la descente aux enfers d'une famille plutôt aisée, confrontée à la crise économique, à la violence, à la paupérisation dans un pays qui se déglingue. Pour survivre, l'héroine va devoir s'endurcir...

A l'époque, il y a une dizaine d'années, ce roman m'avait interpellé par le tableau violent et désespéré qu'il peignait de notre avenir. Mais je m'apercois avec le temps que la fiction décrite dans ce roman ressemble de plus en plus à notre quotidien, sans que nous réagissions face à la violence d'ailleurs...

A lire absolument, pour avoir un apercu de ce qui nous attend, très bientôt !

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Littérature] Souvenirs de la troisième guerre mondiale

Message par Rammstein le Mar 3 Avr 2007 - 15:08

Ce petit livret vite lu (une centaine de pages) de M.Moorcock regroupe 3 nouvelles ayant chacune pour cadre l'après 3e guerre mondiale. Rien de bien nouveau sous le soleil. La planète est ravagée par les bombes et la radioactivité, et les survivants essaient de survivre, partagés entre désespoir et refus de baisser les bras.

Plaisant pour qui s'intéresse au sujet.

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Capausoleil le Mar 3 Avr 2007 - 17:54

Merci Rammstein pour les infos sur les bouquins....Je viens de commander : "Journal d'une nuit", "Souvenir de la 3eme guerre mondiale" et "Ravage"...
Je suis en train de lire "L'empire de rats"....Passionnant !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Littérature] La mort de la terre

Message par Rammstein le Mer 4 Avr 2007 - 8:40

De Rosny Ainé, grand auteur de SF francais.

J'ai recu ce livre en cadeau alors que j'entrais dans l'adolescence. Pour le coup, cela ne m'a pas semblé être un cadeau, tant la lecture de ce livre m'a déprimé...

Le résumé au dos du livre :

"La terre, dans plusieurs millénaires : partout le désert, hormis quelques oasis où une poignée d'hommes tente de survivre. Qu'un tremblement de terre advienne, entraînant la diminution des réserves d'eau, et c'est le genre humain qui est menacé. Mais tous ne plient pas devant la fatalité : mû par l'amour d'Érê, Targ part à la recherche d'un site habitable, où sa famille et lui pourront vivre libres."

Le livre comporte en fait 3 histoires. Toutes parlent de la fin de l'humanité, de grands chambardements naturels qui mettent en péril la survie de l'homme sur la terre.

Dans l'une, d'étranges extra-terrestres débarquent sur ce qui semble être la terre lors de la préhistoire. Les tribus s'inquiètent, car la présence de ces intrus provoque la mort instantanée de tout être tentant de les approcher. Les hommes décident de partir en guerre contre eux, mais malgré tous leurs stratagèmes, rien n'y fait...

Dans la seconde histoire, le climat s'est singulièrement réchauffé. La France est écrasée par la canicule, et les incendies de forêts se multiplient...

La dernière histoire est résumée ci-dessus. Le stade ultime en quelque sorte, les derniers pas de l'homme sur la terre avant que celle-ci ne devienne une terre morte et désertique balayée par les tempêtes de sable...

A lire.

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Canis Lupus le Mer 4 Avr 2007 - 15:28

Ah bah bien, vive les arbres coupés pour alimenter vos lectures...:evil:

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Littérature] Warday - 36 minutes qui ébranlèrent le monde

Message par Rammstein le Jeu 5 Avr 2007 - 8:09

Attention, rareté ! Du moins en francais...

Je suis tombé par hasard sur ce roman chez un bouquiniste. Je viens de le ressortir de mon stock pour le commencer. Pour le moment c'est très intéressant et très bien documenté.

Le résumé au dos du livre :

"28 octobre 1988, Warday, le jour de la guerre. Quatre heures de l'après-midi : le début des encombrements à New York. Soudain, une lueur d'un blanc étrange et c'est le commencement du chaos : les premières bombes soviétiques viennent de tomber sur le sol américain. Quelques minutes plus tard survient la riposte américaine et la Russie à son tour recoit quelques bombes thermonucléaires. Il n'y aura pas de seconde vague : à Washington comme à Moscou, il ne reste personne qui ait le pouvoir de la lancer.

Trente-six minutes après son déclenchement, la première guerre nucléaire de l'Histoire est terminée. La majeure partie de la Terre n'a pas été touchée par le conflit mais c'est quand même tout un monde qui a été anéanti.

Sept millions d'Américains sont morts et un nombre comparable de Russes. Des millions d'autres vont mourir dans les années suivantes, rongés par les radiations, décimés par les épidémies ou les famines. Car l'explosion des têtes nucléaires a provoqué un choc électromagnétique qui a instantanément mis hors d'usage tout ce qui dépend de l'électronique pour fonctionner : l'allumage des voitures qui s'immobilisent, les systèmes de navigation des avions qui tombent, les ordinateurs dont les mémoires s'effacent ; plus de radio, plus de télévision et en général plus de télécommunications.

Cinq ans après le Warday, deux survivants décident de voir ce qu'il est advenu de leur pays. Ils vont découvrir des paysages nouveaux, des personnages hors série : ici des plaines où la chaleur des explosions a vitrifié le sol ; là une Californie rattachée à un grand état hispanisant et qui ferme ses frontières aux réfugiés du Texas ou du Nevada parqués dans des camps de transit ; New York où le lierre grimpe à l'assaut des gratte-ciel et où des meutes de chiens sauvages rôdent parmis les ruines.

Warday est un livre extraordinaire : un roman qui se lit comme un document, un reportage qui vous emporte dans un monde que l'on n'imagine pas. Mais le plus effrayant, c'est que tout cela pourrait arriver : le cauchemar de Warday, les savants d'aujourd'hui peuvent en faire la réalité de demain."


Il n'en reste que 6 exemplaires sur le site de la FNAC !

Rammstein
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5059
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Capausoleil le Jeu 12 Avr 2007 - 22:16

Canis Lupus a écrit:Ah bah bien, vive les arbres coupés pour alimenter vos lectures...:evil:

Oui...c'est sûr, Canis !
Mais bon...Faire des livres, c'est pas la plus mauvaise façon raison de couper des arbres..Non ?

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Capausoleil le Mer 18 Avr 2007 - 20:16

Ca y est j'ai fini "L'empire des rats"...
Pas mal du tout...On s'ennuie pas affraid
J' ai bien aimé les petits recits sur la vie de diverses personnes au moment de l'explosion....
Et l'histoire du gars qui s'enferme dans son abri tandis que les voisins qui se moquaient de lui auparavant tapent à la porte pour entrer....
Dommage qu'il se retrouve enfermé pour l'eternité sous des tonnes de debris... Rolling Eyes

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Capausoleil le Sam 21 Avr 2007 - 21:31

Je viens de finire "Ravage" de "René Barvavel" !
Alors là...Je dois dire que je suis bluffé....
L'auteur a ecrit ce roman en 1943, mais la description qu'il fait de la situation des hommes apres l'arret definitif du "systeme" (electricité, eau, nourriture, transport, police, etc) est, on ne peux plus realiste et "logique" quand on considere la societé actuelle....
Pour un livre qui date de plus de 60 ans, il fait meme reference à la culture "hydroponique" (culture hors-sol à haut rendement) des fruits et legumes !
Cette technologie qui permettra aux astronautes de produire des legumes frais dans l'espace ou de cultiver sans terre si celle ci etait contaminée !
De plus, j'ai bien aimé son style et ses "expressions" au point que j'envisage de lire d'autres de ces livres !
Je le conseille sans reserve à tous ceux qui...Ne l'on pas encore lu... Very Happy

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Canis Lupus le Sam 21 Avr 2007 - 22:50

Capausoleil a écrit:
De plus, j'ai bien aimé son style et ses "expressions" au point que j'envisage de lire d'autres de ces livres !
Je te conseille La nuit des temps.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par transhuman le Sam 21 Avr 2007 - 23:11

"
Pour un livre qui date de plus de 60 ans, il fait meme reference à la culture "hydroponique" (culture hors-sol à haut rendement) des fruits et legumes !"

Comme dans tous pleins de SF de l'age d'or.

cf Les Asimovs par exemple....

Ceci dit j'ai jamais su d'où venait au départ, cette idée d'hydroponiques....

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Capausoleil le Dim 22 Avr 2007 - 7:35

transhuman a écrit:
Ceci dit j'ai jamais su d'où venait au départ, cette idée d'hydroponiques....

Tu voudrais savoir qui est l'inventeur de l'hydroponie ?
Perso, j'en sais rien !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Mariner le Dim 22 Avr 2007 - 10:34

Moi, non plus, je ne sais pas qui est l'inventeur, possible que ce soit les Pays-Bas.

Par contre si vous avez des questions un peu plus techniques, je peux peut être vous répondre, j'ai travaillé un temps certain dans de tels serres à culture hydroponique, où était cultivé des plants de tomates.

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.
avatar
Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par cerise le Dim 22 Avr 2007 - 22:13

cerise a écrit:j'avais bien aimé "naufragé volontaire" d'Alain Bombard.
je l'ai en livre de poche, mais je suis choquée qu'il ne soit plus réedité que chez Phébus à plus de 20 € Twisted Evil
Embarassed oups, mais c'est pas un roman !
avatar
cerise
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 1129
Date d'inscription : 04/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://marmite-norvegienne.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Capausoleil le Dim 22 Avr 2007 - 22:27

Balboa a écrit:Par contre si vous avez des questions un peu plus techniques, je peux peut être vous répondre, j'ai travaillé un temps certain dans de tels serres à culture hydroponique, où était cultivé des plants de tomates.

Sais tu si on peux utiliser des engrais "bio" ordinaires ou bien faut il des engrais specifiques à l'hydroponie ?
Merci !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Roman] Florilége de romans & récits d'anticipation

Message par Mariner le Dim 22 Avr 2007 - 22:41

Le système d'irrigation pour ce type de culture se fait exclusivement par goutte à goutte, si ton produit est diluable dans l'eau, je ne vois pas d'inconvénient. La seul condition est que le produit soit suffisamment dilué pour ne pas boucher les tuyaux.

________________________________________________________
En survie, il est parfois plus rentable de choisir une solution simplement « assez correcte » plutôt que de rechercher en y consacrant beaucoup d'énergie et de temps la meilleure solution.
avatar
Mariner
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 483
Date d'inscription : 17/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum