Constructions

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Constructions

Message par Petrus16 le Lun 16 Juin 2008 - 22:02

Salut,

Dans la série "Do It Yourself", voici une "petite liste" du matériel, et des matériaux, nécessaires à l'entretien/construction/reconstruction de votre chez vous. Sans oublier le potager.
Si, comme moi, vous avez deux mains gauches (ou des tires-bouchons à la place), il est encore temps de vous mettre au boulot. fouet







1/ Equipement Manutention.

-1 tir fort « Jockey » ½ tonne 10 mètre câble acier.

-4 poulies Acier renforcé (possibilité Mouflage)

-1 Poulie Clic.

-40 mètre corde Dynamique

-40 mètre corde Statique res2tonnes.

-1 claie de portage aluminium.

- 4 seaux plastique 11 litres caoutchouc.

-1 hotte portage

-1 brouette roue pleine.

- 1 barre à mine 2 mètre

-1 pince à décoffrer

-1 pied de biche

- 1 bélier (tronc châtaignier. Sangle Type pompier)

- 10 mousqueton Chamonix

- 1 criquet prussik sécurité grimpe.

-1 descendeur

-1 baudrier élagage.

-1 ceinture porte outil charpentier Muller



2/équipement Sécurité

- 2 paires chaussures « Jallate » coqué acier.

- 3 paires gant chantier

- 1 casque chantier architecte blanc.

-1 casque antibruit.

-1 poignée de force.

-1Pantalon anti coupure STHILH

-2 paires lunette protection des yeux.



3/Equipement Maçon

2 Truelles grandes

2 truelles langue de chat

2 Liane enduit

-Cordeau Macon

-2 niveau à bulle Petit Grand

-2 règle maçon alu. 4 mètres/2 mètres

-1 auge Practibat 30 litres.

-2 pelles

-1 masse 5 kilos

-1 massette 1 kilo

-2 fil à plomb 1 archi/1maçon

-1 niveau à eau.

-Profilé acier en quantité. 4x4 2x2.

- 6 serres joint maçon

- 20 Piquettes maçon

-2 taloches

-Planches coffrage en quantité / Stock de planches en général….

-Cartouches pointe (clous) en quantité divers dimension.

-1 pioche

- 6 burins différents taille.

-4 ciseaux tailleur de pierre.

-Vis à béton en quantité

-Cheville à frapper en quantité

- Bâche polyane.

-Auge de malaxage

- 2 marteaux charpentier.



Equipement Menuisier

3 scies de débit égoïne

4 scie Japonaises

Lame scie métaux/ porte lames en quantité

4 rabots type guillaume.

Coffret ciseaux à bois.

Ciseaux type ébauchoirs Charpentier (20 30 40)

Maillet assemblage.

Maillet sculpteur bois en chêne.

Vibrequin.

Mèches à bois plate et cylindriques en grande quantité.

Huile / graisse/ paraffine.

Papier de verre en quantité.

Equerre de menuisier

Fausse équerre

Chasse pointe.

3 Planes.

3 marteaux menuisier.

1 scie à chantourner.

Scies cloches.

Chevilles bois.

Colle blanche 5 litres bois.

Stack scieur de ponçage (fabrication pâte à bois).

Stock crayon papier.

Stock craie forestière

Cordex traçage.

Hachette charpentier.

Stock CLOUS charpente et autres en quantité

Stock Vis à bois.

Kit tournevis multitétes. Torx cruci…ect

2 herminettes (pour transformer les troncs en poutres.)

-1 pied à coulisse,

Un chercheur d’angle



Matériel Coupe de Bois / Bûcheron.

1 hache d’abattage.

1 hache ébranchage.

1 Machette

Cordes statiques 5 tonnes.

Câble acier 3 tonnes 25 mètres

3 scies coupe bûches.

2 tréteaux fait maison.

2 chèvres faites maison coupe du bois.

1 paire crampons grimpe arbre.

1 tournebille.

1 scie de coupeur de LONG (à utiliser à deux) pour coupe de planche et poutre.



Equipement de précision.

2 Mètres ruban Stanley 8métres et 5 mètres

1 décamètre

1 coffret complet de clefs à cliquets. FA COM (haut de gamme)

1 coffret complet kit de vissage.

Rame papier millimètres

1 queutch (réglet traçage plan)

1 compas

1 compas charpentier pointe acier.

1 équerre alu maçon

1 équerre menuisier FA COM

1 rapporteur

Crayon Hb en quantité.

1 coffret clef à mollet.

2 clefs anglaise Grosse dimension.

Pince coupe russe.

Pince électricien

Tenailles.

Pinces précision micromécanique.

2Pince étau FA COM

6 serres joint menuisier 2 mètres

6 serres joint petit Muller

6 serres joint Rapides

1 étau

1 petite enclume.

1 corde arpentage.



Equipement Atelier

1 bon établi atelier fait maison. Madrier sapin 6 cm/épais. 4 mètre de long.

1 établi Volant.

1 échelle 10 mètres (2 parties)

1 escabeau (Nf)


MATERIAUX DE CONSTRUCTION


-Le bois:
Je pense qu'il es bon de constituer le cas écheant un stock de bois d'oeuvre.

L'idéal: Le Chataignier.
Planche de Chataignier (douelles) en 20 large par 3 épais par 2m50 long
Stock 20 M2
Chevrons 10/10 en 3 métres quantité 10
Poutres 15/15 en 3 métre quantité 5

Le chataignier est un bois "quasi" incorruptible, sans traitement si il est coupé à la bonne lune (lune vielle vent du nord Hivers.)
Ce stock de bois permettra, les réparations toiture/charpente et Menuiserie.
Fabrication de Meubles / Escalier / fenétres.
Si il n'est pas utilisé et bien stocké il se bonifiera/ séchage Réel 1cm épais par an...pour une poutre 15/15 ...15 ans de séchage!!réel pour un bois 100% stabilisé.

Les LIANTS
Le ciment Artif se conserve Mal sauf si absence d'humidité...donc stockage 100 kg en bidon étanche.

La chaux grasse peut se concerver indéfiniment.
1 éteindre de la chaux vive
2 laisser fuser et monter en température ...aprés 4heures recouvrire la pate de 4 cm d'eau...fermer le bidon.
Cette chaux peut perméttre de Maconner des murs de pierre/ enduire au lait de chaux antisceptique un mur...remplacer la peinture car coloration pigment naturel.


-LE METAL
Stocker du profiler Acier.
Fer plat / Fer en T/ Fer à béton/ IPN/ cet acier peut servir en Forge / Serrurerie/ soudure/ bricolage véhicule.



l



Jardinage / Culture vivrière.



-Une Bêche

-1 Fourche ou Croc à Fumier.

-1 râteau

-1 Grelinette (ou aérobeche) c’est le meilleur outil manuel pour retourner un carré de terre.

-1 Houe

2 « Essadou » c’est une Houe à lame triangulaire



1 Bigots 2 dent

1 vielle hache « naze » pour couper les racines.

1 Brouette roue pleine « Hammerlin » 100litres.

Plusieurs bobine de ficelle, Raphia, et récupération de ficelle bleue à botte de foin.

1 Compost, 3 étages en plastique avec trappe basse pour extraire le compost mur sans démonter le tas.

1sécateur petit

1 sécateur grand.

1 échenilloir pour taille fruitier.

1 scie de taille fruitière pliable.

1 greffoir

2 pots de mastic à greffer et cicatriser.

1 machette

1 transplantoir.

Plusieurs boite hermétique pour la conservation des semences.

1 calendrier lunaire de l’année

Copyright: Sempervirens
Merci Homme de la Forêt bravo



Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."
avatar
Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 45
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Mar 17 Juin 2008 - 19:33

Quand nous avions établit, cette liste avec Pétrus, cet hivers.
On était partis sur un scénario, sans pétrole, et sans électricité.

Je crois qu'il est temps de compléter, avec les outils thermiques et electriques.

Pour moi, l'indispensable, c'est la tronçonneuse:

J'ai essayer, et possédé toutes sortes de modéles, puis aprés beaucoup d'expérience dans ce domaine, 2 modéles se sont imposés naturellement.

Une grosse tronçonneuse d'abattage, MS 340 Sthil.
Et la plus petite de toute, une élageuse, Echo ES.

La grosse me permet d'abattre de gros arbres, type Pin maritime, Cédre de l'atlas (40 métres) et 1,50 de diamétre.
De déligner des poutres en faisant un montage sur gruminette.
Et de généré du bois de chauffe, dans du gros calibre de grume.

La petite est mon outil de prédilection, ce modéle n'est pas le haut de gamme, mais c'est la plus légére de toute, et bien affutter ca travail trés trés bien.
Pour moi, ce fut une découverte, le jour ou je l'ai eu entre les main(s), car oui, avec de l'expérience, c'est une tronçonneuse une main.
En élaguage c'est bien utile, et avec de l'habitude, cela permet de tenir une piéce tout en la coupant.

La petite tient dans mon sac à dos en plus du Tirefort.
Je peux donc partir bucheronner en foret, sans étre charger comme une Mule.
Avantage, avec un tel outil, on travail plus longtemps, moins de fatigue.
Cependant attention, la tronço est un outil dangereux, donc pantalon anti coupure de rigueur et lunette pour la protection des yeux...ensuite casque et gants c'est trés bien aussi.

Peut étre que Commando, peut rajouter quelques commentaire sur le sujet des tronçonneuse.

Dans tout les cas quelqu'un qui désir se chauffer au bois, batir en bois, ou vivre en pleine nature, doit apprendre à s'en servir.


Dernière édition par Sempervirens le Mar 17 Juin 2008 - 19:46, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Mar 17 Juin 2008 - 19:43

Quelques explication Lien

1/ Sécurité: Déblayer le terrain et prévoir de pouvoir se retirer facilement en cas de danger. Enlever ronces et obstacles au sol. Ne jamais pratiquer une coupe seul, et éloigner les autres personnes d'un périmètre de sécurité de 2 fois la hauteur de l'arbre.

2/ Entaille: Pratiquer en premier un entaille en "V" d'environ la moitiée du diamètre du tronc. La première coupe est horizontale, la seconde formant un angle de 45° environ. Cette entaille appelée "entaille directionnelle" est très importante car c'est elle qui determine -en théorie*- la direction de la chute de l'arbre. (*tenir compte de la direction du vent et du poids des branches maitresses). Sa profondeur doit être de 1/2 du diamètre de l'arbre (attention à ne pas coincer sa tronçonneuse!!).

3/ Chute de l'arbre: Puis, sur le coté opposé du tronc, 3 à 4 cm en dessus de la première entaille, réaliser l'entaille de coupe. Toujours conserver un oeil sur la cime de l'arbre pour vérifier la direction de chute. le port du casque est conseillé par le bon sens, mais on peut conserver un antibruit relevé pour entendre le premier craquement. Dès que l'arbre oscille, débrayer la tronconneuse avec le poignet et se retirer doucement.
ATTENTION: même un arbre de diamètre fin (15 à 20 cm), comme sur la photo, sur une hauteur de 10 mètres, plus le feuillage peut peser déjà bien 200 kg!! Quelquesoit le diametre, toujours rester vigilant et casqué.
Voici ce que donne la coupe sur la souche: trace de l'entaille directionnelle à droite. Entaille de coupe légèrement au dessus a gauche. La ligne éclatée au centre se nomme "charnière", c'est elle qui donne la direction de la chute de l'arbre. la direction de la charnière forme un angle de sécurité plus fiable (bien qu'il puisse arriver que l'arbre pivote sur lui même en tombant!!)
Ebranchage
L'ébranchage est l'opération qui consiste à retirer les branches l'arbre tombé à terre. Contrairement à l'idée reçue, c'est l'opération la plus dangereuse. Lorsque l'on coupe une branche en tension, c'est à dire pliée sous le poids de l'arbre, elle peut en se détendant vous arracher la tête.
Une règle d'or: il faut toujours se trouver de l'autre coté du tronc par rapport à la branche que l'on coupe.
Sachez de plus que 80% des accidents avec une tronçonnneuse se produisent à la jambe. Un pantalon de sécurité n'est pas un achat à négliger: il est composé de fibre qui s'enroulent et bloquent la chaine de la tronçonneuse rapidement.
Ecorcage
Certes l'écorce est belle et donne du caractère au fust, on serait bien tenté de la garder. C'est cependant une erreur car elle conserve plus longtemps l'humidité des intempéries, et incite les insectes à venir se loger dans les anfractuosités pour attaquer ensuite le bois.
Le plus pratique et e plus efficace est une pelle bêche aiguisée à la meuleuse. L'écorcage doit s'effectuer tout de suite après l'abbatage. la périphérie sèche très vite et l'écorce est bien plus dure à enlever ensuite. De plus, une fois écorché, le bois sèchera plus vite à coeur.
L'écorcage est réel un moment de plaisir -si le bois est vert!!
Réalisation d'une tête de chien
L'assemblage en "tête de chien" est plus facile à comprendre qu'à réaliser proprement
Croquis 1: A la tronçonneuse, réalisez un peigne incurvé -plus profond au milieu- à l'extrémité à creuser. Puis au marteau ou au ciseau à bois, faire "sauter les dents".
Croquis2: ATTENTION à l'effet redond: En travaillant du bout arrondi de la tronçonneuse, par un mouvement léger qui "lime plus qu'il n'entame", creuser un bol au centre. Le bois ne dois jamais toucher le quart supérieur (en rouge sur le schéma) sinon la tronçonnsuese pourrait vous "rebondir au visage". Cette opération est dangereuse, toujours resté concentré et vigilant!.
Exemple d'assemblage en "tête de chien". Pour que les 2 formes s'assemblent parfaitement, en creusant le bol, il est conseillé de faire les bords assez fins et incurvés (voir* sur le schéma). Lors de l'assemblage, le poids du tronc vient écraser le bord du bol assurant une jonction parfaite et esthétique.
Croquis 3: L'insertion d'une tige métalique -invisible à l'oeil- renforce l'assemblage et évite le glissement. c'est quand même plus joli qu'une equerre métallique!!
Note: cet assemblage peut être réalisé entièrement au ciseau à bois, mais c'est plus long....
Etabli de travail sommaire

Sur un endroit plat et dégagé, pas trop loin du chantier, couper 2 troncs a hauteur de la taille. Si le terrain est en pente, vérifiez l'horizontalité. Réalisez une "tête de chien" (Voir ci dessus)
...et c'est bien plus agréable de travailler sans se casser le dos ou les genoux!! Un clou planté dans le fond de la gorge empêche le tronc de glisser sous les coups de pelle.
Réalisation d'un plat a la tronçonneuse
Le plat consiste à équarir le tronc pour obtenir une surface plane. la réalisation d'un plat à la tronçonneuse seule est un travail assez long, mais intéressant à connaître et à savoir faire.
A: Marquer le niveau à l'extremité. Au cordeau bleu de maçon tirez une ligne de repère deux deux cotés du tronc. Réalisez un peigne sur toute la longueur (tous les 1.5 à 2 cm) en veillant à ne pas dépasser le niveau de votre trait. B: Faites sauter les dents au ciseau a bois. C: En travaillant légèrement par un mouvement caressant, aplanir progressivement. Cette opération nécéssite un peu de doigté. Ne pas entamer le bois!! Maîtrisez la vitesse de votre tronçonneuse: ne pas accélérer trop. Il est possible de limer un pièce avec beaucoup de précision. D: Vérifier régulièrement le niveau en frottant un règle de maçon qui laissera des traces sur les bosses à aplanir. Le plan doit être parfait.
Ce travail est un peu long, mais peut dépanner en l'abcence de matériel (réaliser une poutre par exemple).
Utilisation d'une gruminette
La gruminette est un outil qui s'adapte sur le guide de la tronçonneuse permettant d'obtenir "facilement et rapidement" des plats et de fabriquer ses planches ou ses poutres.
C'est une mini scierie portative très pratique dans un projet d'autoconstruction. Vous pouvez en voir la démonstration ici (lien externe)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Mar 17 Juin 2008 - 22:05

bonsoir,pour ma part quelqu'un qui veut se chauffer au bois ou bricoler un peut dans ça proprieter ou faire des constructions en bois ,il doit imperativement posséder une ou deux tronçonneuse du (ex sthil ms 200t et ms 340 sont de tres bon modèles et des machines qui ont de tres bons rendement et une faible consomation de carburant et d huile de chaine.
pour ma part j'utilise des tronçonneuses sthil:
088:machine tres puissante la plus grosse de la gamme pour couper des bois de 4 à 14 m3.
066 et MS460,ms440,340 pour tout les autres abattages et ebranchages.
et pour l'élagage ms200t et une vieille 020t.
sur la ms340 je monte souvent une peleuse a ecorce pour le resineux.
et sur la 088 une grosse scierie sur chariot (mème style que la gruminette en plus gros).
ET BIEN ENTENDU TOUJOURS PORTER PANTALON DE SUCURITER VISIERE AVEC CASQUE ANTI BRUIT.
@+.
Commandos.
PS:je reste a votre entière disposition pour plus d'amples rnseignement ou de reponce à vos questions.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Mar 17 Juin 2008 - 22:16

pour la construction de hangar ou batiment en bois en plus des tronçonneuses le matériel nécessaire est
-1herminette plate ,une demi ronde.
-des gouge de charon de plusieurs dimension.
-hache d'abattage,a refendre,et de charpentier.
-marteaux de charpentier pied de biche,tenaille .
-plusieurs ciseaux de menuisier de taille différente.
-masse,massette,scie de charpentier et d'élagage.
-lime pour l'affutage,et rape à bois.
-merlin vilbrequin et mèches de tout diamètre.
-2ou3 planes.
Et vous voilà parer pour tout les constructions possible.
@+.
commandos.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Mar 17 Juin 2008 - 22:24

j'oubliais 2 petite choses indispenssable une serpette (gouyet)et une rasette(écorçoir)à main.
@+.
Commandos.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Mer 18 Juin 2008 - 6:13

Petit rappel:

Période de coupe
Une manière simple de prévoir les dates de coupe des arbres en fonction de la conservation future consiste à se baser sur la lune. Cependant, une distinction doit être faite :
lorsque la sève risque de favoriser champignons et insectes, il faut couper les arbres hors sève, c’est-à-dire en lune descendante et en saison de repos végétatif de l'espèce, c’est-à-dire en général l'hiver en climat atlantique, en février-mars ou parfois en août-septembre en zone méditerranéenne, etc. Ce cas concerne en général tous les feuillus. Attention de ne pas confondre "lune descendante" qui concerne la baisse de la lune par rapport à l'horizon (position "au-dessous" de l'orbite du soleil") et "lune décroissante" qui concerne la phase de lune allant de la pleine lune à la nouvelle lune !
lorsque la sève protège le bois (cas des résineux), il faut au contraire couper le bois en sève, c’est-à-dire en lune montante et en saison de croissance. Là aussi : ne pas confondre "lune montante" (position "au-dessus" de l'orbite du soleil") et "lune croissante" qui concerne la phase de lune allant de la nouvelle lune à la pleine lune !
Les bois tropicaux ne connaissent pas de saisons. Peut-on les couper n’importe quand ? On y pratique parfois l’annellation, c’est-à-dire qu’on enlève un anneau d’écorce au pied de l’arbre, pour empêcher la sève de monter. L’arbre perd alors ses feuilles. Après cet hiver artificiel, on coupe l’arbre, qui a déjà séché sur pied.
L’annellation se pratiquait aussi chez nous en période hivernale, et on laissait ainsi l’arbre sécher sur pied pendant un ou deux ans. Cette pratique est aujourd’hui interdite pour cause de risque de propagation des maladies… En Scandinavie on pratique aussi l’étêtage.
Les résineux, le Hêtre, les bois blancs et à duramen non distinct doivent être abattus avant la fin avril. Éventuellement exploiter les bois riches en amidon (Frêne, Charme) en mai.
Pourquoi ces théories suscitent-elles si peu d’engouement parmi les professionnels du secteur ? Il s’agit certainement d’un problème social et économique. Si tout le monde demandait du bois coupé à la bonne saison, les bûcherons ne pourraient travailler que quelques mois par an. Que feraient-ils le reste de l’année ? Chômage technique en perspective… La solution traditionnelle était le travail saisonnier. Les « hommes du bois » étaient bûcherons l’hiver, et charpentiers à la belle saison. Ce système avait un avantage supplémentaire : Les chantiers n’étaient entrepris qu’en printemps-été, période où les constructions séchaient plus vite et risquaient moins d’être attaquées par les champignons avant même d’être achevées. Mais dans le contexte socio-économique actuel, le travail saisonnier est trop mal considéré pour que les professionnels acceptent le défi !
Encore quelques particularités historiques :
Le Pin gemmé est un pin maritime dont on a récolté la résine pendant de longues années. Lorsque l’arbre est trop vieux on le coupe et on l’emploie, comme les autres pins, en construction. On a remarqué que les pins gemmés ont une durabilité plus grande que les pins maritimes courants.
On raconte que le bois utilisé pour les constructions importantes, comme les cathédrales, était coupé par lune descendante, quelques jours avant la lune nouvelle, par vent calme de Sud, Sud-Ouest…
Tout le monde s’accorde à dire que le Hêtre est non-durable. Pourtant, Jean-Marie Satgé, scieur de bardeaux de robinier dans la région de Biarritz-Lourdes, a repéré un jour une toiture ( !) en bardeaux de Hêtre non traité, vieille de 50 ans ! Selon les critères de durabilité communément admis, c’est parfaitement impossible. Mais si ces bardeaux avaient été coupés au bon moment de l’année, à la bonne lunaison, et tout… ??
En Europe, on considère que la rudesse du climat des Alpes confère aux arbres une résistance et une durabilité supérieures. On dit aussi que les chênes destinés aux constructions navales devaient provenir de terrains très humides… Les bois des versants Nord sont plus durables que ceux des versants sud, car ils se développent moins vite et les cernes sont plus serrés.
Séchage
Débiter immédiatement les grumes, écorcer les résineux La dessication lente sous écorce est réservée aux bois durs et très durs.
Conservation après le séchage :


  1. si le bois a été séché naturellement : conserver sous hangar sec, éviter le contact avec le sol et le contact des grumes entre elles au moyen de cales, chauler les bouts (plus fragiles)
  2. si le bois a été séché artificiellement : l’emmagasiner dans un local propre à lui conserver son état de dessiccation

On peut stocker le bois quelque temps dans le local où il sera mis en œuvre de façon à ce que son humidité soit en équilibre avec celle du local.
Ça c’est ce qu’on en dit en général.
D’après Yves Hayot, le mieux est de scier les bois juste avant la Noël, pour bénéficier du temps froid et peu venteux pour le séchage. Et si on coupe le bois à Noël alors ? On a un an pour « flotter » le bois, c’est-à-dire le laisser dans l’eau. Cette pratique permet à la sève de sortir du bois. Malheureusement il faut trouver de la place pour faire cela, un fleuve de préférence, car la construction d’une cuve est vraiment très chère… Faute de fleuve, Yves Hayot se contente de scier le bois au moment de la commande car pour le bois de charpente, il n’y a pas besoin de séchage si le bois a été coupé au bon moment.
« Pour construire les stalles des cathédrales, le bois était coupé dès le début du chantier. On le stockait dans l’eau salée, puis on le dégorgeait dans l’eau douce. Le chantier étant très lent, le bois passait une période très longue dans l’eau. Une fois scié et façonné, il ne présente pas une seule fente ! »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Rammstein le Mer 18 Juin 2008 - 9:01

Petrus, si tu veux débiter du bois de chauffe, tu as absolument besoin d'un merlin et de coins pour fendre les billots.





A moins que tu ne sois un adepte du bâtonnage par le cul au couteau ?

En tout cas merci pour la liste de matériel et le didacticiel !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5104
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Mer 18 Juin 2008 - 18:12

Citation: A moins que tu ne sois un adepte du bâtonnage par le cul au couteau ?

En mettant de la vaseline sur la lame ça marche encore mieux mrsgreen

C'est un peu Tautologique...peut étre?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Mer 18 Juin 2008 - 23:09

Bonsoir, au lieu de faire flotter ton bois couper apres noel,tu peut le laisser dehors non couvert pendant la première année de sèchage ,comme ça ton bois sera laver de la sève qu il contient.
@+.
Commandos.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Rammstein le Jeu 19 Juin 2008 - 7:09

Le "bâtonnage par le cul" est une technique de découpe du bois au couteau. Embarassed

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5104
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Jeu 19 Juin 2008 - 7:52

Salut, Rammstein,
Je suis au courant, d'ailleurs, cette technique, est présentée "sans cesse", comme un bon test sur les lames chez D.M.

(Vu que j'ai pris ça pour de la déconne....je me dit que tout de méme, mes post son un peu Tautologique...concernant le matos et les techniques.
Ce qui manque vraiment, c'est un échange, sur le savoir faire entre personnes qualifiées.)

C'est vrai, que de dire, qu'il faut une tronço pour couper du bois, c'est enfonçer une porte ouverte...
Comment enrichir, le Forum, sans faire de Tautologie?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par modl le Jeu 19 Juin 2008 - 9:35

On peut utiliser une scie, une hache... La tonçonneuse est un plus...

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 463
Age : 49
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Jeu 19 Juin 2008 - 14:19

Bonjour,modl c'est vraie que l'ont peut utiliser une scie et une hache.
Mais as tu déjà essayer d'abattre un arbre a la hache ou de resèper un tronc a la scie passe partout et bien je te dit que se n est pas gagner d'avance et je parle par expérience ,c'est très physique et de plus te ne seras pas remtable.
Il faut compter qu'il faut entre 20et25 m3 de bois de chauffage pour chauffer toute une maison et pour cuisiner toute une année.
Je parle par expérience,je fais mon bois de chauffage et je ne chauffe que au bois toute la maison a 2 personnes nous faisons 20M3 de bois en trois jours et a la tronçonneuse .
Alors fais un petit calcul vite fais ,il te faudra en moyenne 30 jours pour faire la mème quantiter à la hache et à la scie et pendant ce temps la tu ne sais rien faire d'autre et je ne te racompte mème pas ta forme physique après les trentes jours Il ne faut pas oublier que en cas de crise ,en plus de ton bois de chauffe il te faudra faire tout le reste(ex chasser,et faire un potager pour nourir toute une famille,et tout les autres travaux qui vont avec).
Moi perso je fais un roulement de mon stock de bois (reserve pour 4à5 ans d'avance pour le cas ou .
@+.
Commandos.
P.S:je reste a votre entière disposition pour de plus emples renseignement.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Jeu 19 Juin 2008 - 17:41

Commandos, à raison,.

Et c'est d'ailleurs pour cette raison, que j'ai un Stock roulant d'essence...car privé de tronçonneuse, cela serait trés compliqué, pour générer beaucoup de bois de chauffe.

Avoir un reserve de bois sur 4 / 5 ans est sage, étant donné, que le bois de chauffe commence à étre parfait qu'aprés 2 saisons.

Donc une tronçonneuse, méme "petite" est fort utile...

Certains préférent, encore la citerne de fioul, ou le convecteur électrique...

Pas pour longtemps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par modl le Jeu 19 Juin 2008 - 17:52

J'ai testé les deux : scie et hache et tronçonneuse... Y'a pas photo, j'élève une statue à l'inventeur de la tronçonneuse !!!
C'était juste pour dire qu'il est possible de le faire manuellement !!!
Mais même si le rendement est minable à la scie, ça reste quand même une possibilité...

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 463
Age : 49
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Jeu 19 Juin 2008 - 20:03

Bonjour,je suis tout a fais d'accord avec toi.
@+.
Commandos.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Jeu 19 Juin 2008 - 23:01

Bonsoir,tu peut avoir du rendement si tu as du matériel au top qualiter(ex:hache et scie tuatahi).
prix de la hache sans le manche :250EUROS.
prix de la scie passe partout sans les mancherons :+-1000euros et tout ça avec un delai à la commande très long.
pour les concours de bucheronnage j'ai acheter les 2 et j'ai attendu 1 an pour avoir la hache,la scie 3 mois de delai et la tu auras du rendement .
mais ce ne sont pas des outils à mettre dans toutes les main ça coupe rasoir et les blessures sont toujours très graves avec c'est outils.
je vien d essayer le site et il ne marche plus,mais si vous taper sur google axe and saw tuatahi cela marche .
@+.
Commandos
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Sam 21 Juin 2008 - 22:32

Bonsoir,ma prochaine construction sera un hangar d'une superficie de 80m2 au sol avec un fenil sur la moitier de la superficie et d'un petit abrit enterrer de 8m2 de sol sur 2,50 de haut .
je ferai un post sur la construction de ce hangar.
@+.
Commandos.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par piedsnussurlaterresacrée le Mar 24 Juin 2008 - 13:04

salut
oui une hache ça le fait pour abattre un arbre (de taille raisonable pas la peine de s'attaquer a un mastodon)
mais une tronconeuse c'est MIEU Surprised)
pour le sechage du bois je me rejoint a commando en y ajoutant un petit plus si tu as des ronciers le mettre dedans ça evite pas de bebetes.
en charpente marine pour un bon bois apte a la construction nava (evidement plus personne ne fait comme ça) sechage a l'air libre une 10 anes d'année et imersion dans des marais salant une 10aines aussi et re sechage de cette maniere on obtient des bois extrement resistant
avatar
piedsnussurlaterresacrée
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 84
Age : 44
Localisation : normandie
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bushcraft.1fr1.net/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Jeu 11 Sep 2008 - 21:55

Pour tout ceux qui rénovent, autoconstruisent leurs habitats ,préparent leurs Plan B, ou envisagent de bientot s'y coller: Voila un site, trés bien qui regroupe une arborescense de Liens trés interressants:
OIKOLIGA-La Maison des liens

une super boite à idée...et à outils.

Du genre comment faire une cabane de A à Z

Merci!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Jeu 11 Sep 2008 - 22:10

Bonsoir Semper,très bien le lien et plein de bonnes idées.
Merci à toi.
Un autre lien sur les construction en bois brut (fuste)
boisbrut.org
@+.
Commandos.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Wasicun le Jeu 11 Sep 2008 - 23:48

Questions à "commandos" :

. quel est le meilleur outil pour écorcer ? (en sachant que je peux faire un saut chez Zimmer ou que je peux avoir du Stubai un peu moins cher ...).
. où trouver un tirfor pas trop cher ;-)
. est-ce-qu'un testeur électronique d'humidité du bois est un accessoire utile (et surtout fiable ? - pour chauffage et/ou construction).
. où acheter une scie à deux mains de taille moyenne (+ lames) pas trop chère mais efficace ?

;-)

(merci !)
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1970
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par commandos le Ven 12 Sep 2008 - 9:26

Bonjour wasicun pour écorcer ,tu peut acheter un ecorçoir pour le gros du travail et une plane pour la finition et tu trouvera le tout chez Zimmer.
pour l'affutage ,je te conseil un affutage à la pierre et non à la meule.
Pour le tirfor regarde sur E-BAY ou alors regarde les prix chez Zimmer,il en vende.
Pour le testeur d'humiditer électronique c'est tout a fait valable mais juste pour le séchage des bois de construction pour le bois de chauffe cela ne sert à rien juste laisser sécher ton bois de 2 à 3 ans selon l'essence du bois (ex:le chène 3 ans et les bois blanc 2 ans ,la première année tu ne couvre pas ton bois pour que la pluie le lave de toute la sève et puis tu le couvre pour le reste du séchage).
Toujours refendre le bouleau ou le saigner sinon il pourris dans son écorce.
P.S:je reste à ton entière disposition si tu as encore des questions
J'oubliai pour la scie à deux main ou passe partout ,chez Zimmer aussi et en plus il ne sont pas cher du tout.
@+.
Commandos.
avatar
commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 100
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Invité le Ven 12 Sep 2008 - 11:28

Citation wasicun:
. quel est le meilleur outil pour écorcer ? (en sachant que je peux faire un saut chez Zimmer ou que je peux avoir du Stubai un peu moins cher ...).
. où trouver un tirfor pas trop cher ;-)

Le meilleur?...et bien c'est l'ecorseuse EDER que tu trouveras chez Zimmer, perso, je ne posséde pas cet outil, mais mon collégue qui tient, la scierie du coin, utilise ce modéle..que j'ai eu l'occasion de tester.

C'est un outil extra, grande robustesse, facilité de montage et mise en oeuvre...que du +

DESCRIPTION :
l’écorceuse EDER se prête à l’écorçage de toutes essences et de tous calibres de grumes. La configuration du cylindre porte-couteaux est telle que la machine exige un minimum de puissance pour un maximum de rendement. L’adaptation se monte sur n’importe quelle tronçonneuse à partir de 2 CV à la place du guide-chaîne.
Perso, j'utilise, en temps normal (sauf grosse commande), un écorcoir comme celui ci et 2 planes....finitions au rabot Festool.

@+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Constructions

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum