Olduvaï
Préparation aux situations de crise & résilience.

Olduvaï, bien que consultable librement, est à participation (en écriture) limitée et incorpore ses membres en fonction de la qualité de leurs contributions (messages constructifs et pertinents, avec du contenu qui participe à transmettre du savoir et/ou du savoir faire).
Ainsi, le simple fait de vous inscrire sur Olduvai ne vous donne pas la possibilité de poster partout.

L'acquisition des pleins droits nécessaires pour pouvoir participer nécessite, de votre part, que vous vous présentiez de manière complète. Pas de présentation = pas de droits pour poster.

Cachettes et autres Passages Secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Invité le Sam 14 Juin - 16:56:46


CACHETTES


Le sujet doit être abordé sérieusement.

Pour des raisons évidentes et dans certaines situations il est néçéssaire de se cacher.

Il existe 2 types de cachettes :



1- Cachette offensive.

Par exemple dans les fermes fortifiées, on aménagait au revers de la porte d’entrée, un renfoncement dans la maçonnerie.

Dimension 2métres de haut, par 70cm de large et 70 de profondeur.

Ce renfoncement, permet de se dissimuler, les intrus ouvre la porte.

La porte ouverte vient clore le renfoncement.

Les intrus pénètrent dans la pièce.

Soit la personne dissimulée reste à sa place, soit elle surgit et mets hors d’état de nuire les « Vilains ».



Autre exemple, Un grand arbre de type Cèdre de l’Atlas, Douglas…peut être équipé au préalable d’un système de grimpe escamotable.

Avantage, à 15 ,20 mètres de hauteur on domine la situation, on entend très loin, c’est un post de vigie, et un excellent poste de chasse à l’arc ou arbalète.

De plus bien camouflé, dans certain grand arbre, on peut rester plusieurs jours le cas échéant.



2-Cachette Défensive.

Là la liste est très longue et c’est pour cela que j’ai ouvert ce post, afin que nous puissions compléter.

a/ dans l’habitat.

Dans mon coin les anciens avaient aménagés grand nombres de cachettes, dont beaucoup sont encore restées secrètes ou non découvertes.



L’ingéniosité en la matière et tout bonnement stupéfiante.



Exemple :



Dans la cuisine, dans un renfoncement maçonné tenant lieu de placard avec étagères, le fond de l’étagère inférieure est amovible, un espace suffisant permet de se glisser dans un boyau, en pente menant dans un salle voûtée de 2m par 2 m…un fin conduit d’aération de 10cmx10cm permet de renouveler l’air ., dans cette salle ce situe au sol une « dalle »(lauze), qui une fois déplacée donne sur un souterrain menant dans la foret toute proche.



Ceci est l’exemple de la cachette idéal, car elle comporte une issue.



Bon nombre de cachette dans l’habitat, ne comporte pas d’issue, mais son très efficace.

Elles permettent a ceux qui sont caché de suivre tout ce qui se déroule dans la maison.



Bon nombres de cachettes sont situées ou communique avec les écuries..Ce qui permettait de fuir à cheval, le cas échéant.



Dans une habitation moderne, le vide sanitaire, peut être aménagé à cet effet.

J’arrête là les exemples…pour l’instant

B : En extérieur.



A/Je n’ai pas encore fait les photos mais je connais une cache, dans la rivière, au milieu du courant, d’innombrable petite cascade, tombe de vasque en vasque.

L’une d’elle renferme une cachette naturelle aménagée, si l’on franchit avec force, la chute d’eau, on se retrouve dans un espace au sec. 2 personnes peuvent si tenir.

Le plus étonnant, c’est que la roche porte des traces de burins…les hommes on amélioré autrefois, cet espace.

(Cette cachette on me la faite voir, sinon jamais je ne l’aurai trouvée..)



B/De l’autre coté de la crête, il existe une cache qui fut utilisée pendant l’occupation…Un vieux du pays m’en à parlé…j’ai mis beaucoup de temps à la localisé.

C’est une grotte naturelle, difficile d’accès, a flans de voûte.

A, l’intérieur on trouve encore un vieux poêle en fonte, et quelques reliquat d’ustensiles.

Cette cache et intéressante, elle offre à son embouchure un vaste panorama sur la vallée, tous est visible sur des kilomètres.

Pendant l’occupation, les habitant d’une ferme à 2 kilomètre communiquait avec les occupant de cette cachette :

Un drap rouge sur le fil à linge=Danger

Un drap blanc= Tout est tranquille.

Un drap bleu= Ravitaillement….etc



D/Voici une autre cachette, ou un déserteur, s’est planqué pendant l’occupation.

Elle se situe en foret, est difficile d’accès, difficile à trouver.

Je l’ai découverte, en allant au champignon et châtaigne…


Dernière édition par Sempervirens le Ven 21 Aoû - 15:51:05, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par commandos le Sam 14 Juin - 20:51:42

bonsoir,tres beau et tres interressant post.
@+.
Commandos.

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages: 474
Age: 96
Localisation: belgique
Emploi: Artisan
Loisirs: la pèche
Date d'inscription: 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Invité le Dim 15 Juin - 22:03:40

Panic Room

Une panic room (anglicisme signifiant littéralement « pièce de panique»), parfois traduit pièce de sûreté, pièce de survie ou chambre forte, est une pièce fortifiée installée au sein d'un bâtiment, prévue pour un usage privé (par exemple dans un logement ou des bureaux), dans laquelle ses propriétaires peuvent se réfugier en cas d'intrusion d'individus menaçants sans craindre qu'ils puissent y pénétrer. Les panic rooms sont souvent dissimulées, et leur accès se fait alors par un passage secret.
Les personnes qui en possèdent sont principalement celles qui sont le plus susceptibles d'être attaquées, en raison de leur célébrité, de leur fortune, ou de leur pouvoir de décision (chefs d'entreprise, dirigeants politiques).
Il existe des panic room de tailles variables, depuis le simple placard, jusqu'à des modèles plus sophistiqués et plus spacieux.
Elles sont dotées d'une serrure et de charnières renforcées, leurs murs et leur porte sont doublés d'acier, de kevlar, ou de fibre de verre. Il est aussi possible de construire une panic room en béton, mais à moins que le bâtiment ne soit équipé de structures de soutien suffisantes, cela n'est généralement envisageable que dans un sous-sol. Elles sont conçues pour être à l'épreuve des balles et isolée phoniquement afin de ne pas trahir la présence de leurs occupants
Certaines panic room disposent également d'un système de ventilation extérieur et de toilettes portables.
Une panic room est souvent pourvue d'un moyen de communication avec l'extérieur, typiquement une ligne téléphonique soit fixe et distincte du réseau équipant le reste du bâtiment, soit mobile, afin de pouvoir contacter les forces de l'ordre et leur demander d'intervenir.
Un système de vidéosurveillance des autres pièces, ainsi qu'un dispositif d'alarme, peuvent également être prévus. De plus, on y stocke généralement un nécessaire de premiers secours et de survie, comprenant par exemple une lampe de poche, des couvertures, de l'eau et de la nourriture emballée, ....................................

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Phénix le Lun 16 Juin - 17:43:43

L'entrée d'un tunnel à Rafah. Les Palestiniens doivent ensuite parcourir 800 mètres, à une profondeur de 25 mètres, pour rallier l'ouverture située de l'autre côté de la frontière, en Égypte. Crédits photo : AFP


Phénix
Membre

Masculin Nombre de messages: 47
Date d'inscription: 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par phm1903 le Mar 17 Juin - 23:20:09


phm1903
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 378
Localisation: France
Date d'inscription: 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.4urocknmetal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par luxferrrare le Dim 22 Juin - 17:03:45

Hors du domicile, en cas de survie dans la nature ou sortie de passage secret, je pense aux ronciers :
- peu engageants,
- dissimulant ce qui se passe en leur coeur ou derrière = profil bas,
- défensifs,
- abritent un écosystème important,
- poussent vite,
- gratuit si prélevé alentours,
- mmmmmmhhh les mûres...

Par contre je ne sais pas encore comment les planter (boutures ? prélèvement de racines sur un roncier ?) ni que faire des résidus de taille (pour l'instant je m'en sert pour interdire à mes chattes l'accès à mes pots de fleur qui leur servent de litière sinon...) : compostage, allume-feu,.. Des idées ?

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages: 1369
Age: 41
Localisation: InZeWild
Emploi: Luciol2Lux
Loisirs: Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription: 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Invité le Dim 22 Juin - 17:37:10

Lux, L'idée du roncier est une bonne Cachette, pour dissimuler des "cultures-vivriaire (je précise)" contre les maraudeurs et autres sympathique Bipédes...(certains jeunes Hobbits de la Conté utilise cette technique pour dissimuler les cultures de "Longoulet" clind'oeil )

Maintenant pour le reste, en hivers cela ne vaut rien, car le Roncier devient transparent, vu qu'il perd une bonne partie de ses feuilles.

Si tu veux diviser de la RONCE, il suffit de faire un tour dans un roncier, munie d'un sécateur,...les ronces se multiplient par Marcottage et Rejets de souches...
Inutile donc de bouturer quoi que ce soit.

(Ps: les feuilles en tisane = Vitamine C)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Jocelyn le Dim 22 Juin - 19:26:33

Les ronces sont utiles pour décourager des promeneurs un peu trop curieux, par exemple. Mais pour dissimuler une entrée je verrai plutôt une plante tapissante, comme du lierre.

Un roncier n'arrêtera pas quelqu'un de déterminé : machette + gants, ou un matelas (à la Fight Club) si simple "haie".

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 754
Date d'inscription: 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Olcos le Dim 22 Juin - 19:45:56

Les ronces prolifèrent. A moins de savoir qu'il y a une cachette là, il serait stupide de s'attaquer à tous les ronciers que l'on croise (je parle dans la nature).

Néanmoins, c'est aussi une plante de bord de chemin essentiellement, il conviendra donc, il me semble, de choisir le iieu avec attention (un bord de champ un peu en retrait par exemple).

Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 392
Date d'inscription: 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par lykos69 le Lun 23 Juin - 10:30:52

Un bon plan pour constituer un lieu clos ou une retraite cachée peut être constitué comme l'on peut voir certaines haies.
La partie intérieure et de délimitation avec une haie d'aubépines, d'églantiers ou de prunelliers puis en extérieur des ronciers / framboisiers.
Cela offre à la fois l'utile et l'agréable.
Agréable dans la mesure où tous ces arbustes produisent des fruits ou des baies intéressantes (prunelles, cynnorhodons, mûres, framboises) et permettent de servir de niche écologique à de nombreux animaux.
Utile dans la mesure où ces derniers ne sont pas démunis d'arguments piquants.
Pour faire bonne mesure on peut même y rajouter quelques orties après les ronciers !
Après faut vraiment en vouloir pour désirer aller voir ce qui se passe là dedans !
Un terrain complétement clos de cette manière offre vraiment une tranquillité à toute épreuve.
En mode exploration / découverte, j'ai ainsi trouvé des terrains abandonnés dans les monts du lyonnais qui étaient de vrais paradis.
Des près plantés de fruitiers laissés à l'abandon par le propriétaire et dont la nature a repris possession.

Bizarrement, le passage prévu par l'homme (barrière en bois ou métal) est devenu l'endroit le moins intéressant et le moins accessible pour entrer car il est souvent recolonisé par les ronces, les églantiers et les orties sur une épaisseur et une hauteur qui dissuade bien toute tentative.

Sans sécateur et une bonne dose de volonté, c'est même pas la peine de tenter l'expérience !
En effet, il faut déjà repérer l'endroit où la haie de prunelliers/ aubépine / églantiers laisse un passage viable entre les troncs puis ouvrir le chemin à travers le roncier et enfin dégager le pied de la haie pour pouvoir passer entre les troncs.... donc faut en vouloir !

Ces coins sont pour moi des hâvres de paix dans la mesure où je suis sûr de ne pas y voir venir les "bidochons" avec toute leur batterie de cuisine / pique-nique et se poser à 10 m de nous (par instinct grégaire ?).

La technique utilisée pour rendre le passage le moins visible pour les autres (et ainsi préserver le coin) m'a toujours fait penser que cela peut être utilisé dans l'idée de dissimuler des lieux qui pourraient s'avérer tentant dans d'autres circonstances.

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 92
Localisation: rhone
Date d'inscription: 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Zapata le Sam 28 Juin - 19:30:09

Bonsoir,

Cela me fait aussi penser à certains appartements urbains qui avaient des portes dérobées, dont la découpe du chambranle était faite pour être en parfait recouvrement des moulures et des boiseries qui décoraient les murs, ce qui les rendaient invisibles.

Soit elles donnaient sur des pièces secrètes, ou bien sur des couloirs étroits, récupérés sur l'épaisseur des murs porteurs très larges...

Dans les demeures anciennes, à moins de faire un métrage précis des dimensions de chaque pièce, et de lever un plan d'ensemble, il était difficile de détecter ces "manques" dans les dimensions "hors tout"...

Restait le problème que les ouvriers ayant travaillé à la construction ne se montrent pas trop bavards... Les Egyptiens, pour les pyramides, avaient résolu le problème en leur coupant la langue et en les murant avec la dépouille du pharaon, paraît-il...

Au Japon médiéval, les maisons et les citadelles des seigneurs étaient truffées de telles astuces, et on peut encore les visiter, de nos jours.

Bien plus près dans le temps, la Résistance comme de simples gens, ont utilisé beaucoup d'astuces similaires, pour dissimuler des aviateurs, des résistants, etc. Avec des succès variables, mais en tablant que les fouilles éventuelles étaient souvent assez sommaires pour ne rien détecter.

De nos jours, avec les appareillages électroniques (radar de sol, détecteurs divers de cavités, etc.) il serait bien plus difficile de ne pas être découvert, de la part de personnes équipées et entraînées...

Il y avait aussi tous les placards, et autres remises secrètes, destinés à cacher des biens, des documents, et notamment dans le conduit de la cheminée, à une certaine époque...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 499
Date d'inscription: 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Barnabé le Sam 5 Juil - 23:58:50

J'ai lu un article extraordinaire dans Courrier International, il y a 2 ans environ. Deux frères ukrainiens ou lettons ou russes (?) ont resisté à la conscription de l'URSS en se cachant dans la forêt.

Ils avaient une cabanne enterrée. L'entrée était dissimulée. Le poêle à bois avait une canalisation dont la sortie était éloignée et dissimulée afin que la fumée se repère le moins possible. Ils vivaient de braconnage et quand c'était indispensable de menus larçins dans la ville voisine. Ignorant la fin de l'URSS ils sont restés cachés jusqu'en 2004 environ.

Ils ont fini par se faire gauler lors d'une de leurs sorties à cette ville voisine. Ils sont accusés de vol, mais ils bénéficient d'un important soutien populaire. Je crois qu'ils prévoient d'écrire un bouquin sur leur expérience avec l'aide de leur avocat ou de journalistes.

Je n'en sais pas plus et je cite de mémoire !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 4428
Localisation: Massif Central
Date d'inscription: 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Zapata le Dim 6 Juil - 8:18:00

Bonjour,

La Russie est si vaste qu'il a aussi existé des petites communautés entières, plus ou moins en lien avec certaines branches dissidantes de l'Orthodoxie officielle, vivant dans la taïga, en autarcie, dans des coins si isolés que les autorités de l'URSS n'en avaient pas connaissance.

Toujours pendant l'époque soviétique, des très petits groupes, isolés, d'opposants au régime, ou bien des bandes organisées de brigands, ont pu durer pendant des décennies, malgré les efforts faits pour les localiser et les neutraliser. Ils se livraient, ponctuellement, à des attaques, notamment sur des routes isolées, ou à des razzias, dans des petites villes, pour s'équiper, s'armer, et se nourrir.

Il faut aussi préciser qu'ils disposaient de complicités, essentiellement familiales, qui leur permettaient de subrepticement revenir vers la civilisation urbaine, pour de brèves périodes, afin de s'approvisionner, et de récupérer de la dureté de la vie en pleine nature, surtout en hiver. Ce qui explique comment ils ont pu "tenir" aussi longtemps, chose qui aurait été beaucoup plus difficile, sinon impossible, s'ils avaient été en autonomie complète, et coupés de tout contact.

Bien d'autres pays permettent aussi, si l'on en a le courage, la volonté, l'énergie, et les compétences, de "disparaître" dans une nature si vaste et si peu fréquentée, que la probabilité d'y être repéré et intercepté est infime, à condition d'éviter tout retour vers la communauté. Par exemple : la Chine, ou bien les USA. Pour ce dernier pays je pense aux états les plus "sauvages" et les moins peuplés, tout en restant viables (climat, faune, points d'eau...), comme c'est le cas pour l'état de Washington. En Europe, c'est moins évident, du fait de la petitesse des zones isolées, et de la plus grande possibilité d'être vu (promeneur, chasseur), mais encore possible.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 499
Date d'inscription: 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par un ptit breton le Jeu 15 Jan - 16:08:40

J'ai quelques exemples de cachettes.

Un voisin avait acheté un volet roulant standard. Il a collé sur les lamelles du lino imitation bois , il a caché les rails latéraux sous des montants de bois et le systéme pour l'actionner a été démonté ( mais parfaitement remontable ). Derrière ça il y avait une vraie porte en bois qui faisait office de renfort et le reste du mur a été recouvert de bois de même apparence . En 4 ans que j'ai connu cette installation jamais personne n'a pensait qu'il y avait une porte à cet endroit.

luxferrrare a écrit:
Hors du domicile, en cas de survie dans la nature ou sortie de passage secret, je pense aux ronciers :
A cet époque j'habitais une maison de campagne où il y avait des ronciers de 5 ou 6 ans de 1.5 métres de haut le long d'une grange et d'un talus. J'allais au moins une fois par an dans ces ronciers pour y cueillir des murs et ce n'est qu'au bout de la troisième année ( pour avoir un peu plus de fruits , c'était la canicule ) que j'ai découvert une ancienne fontaine en pierre de 50 cm de haut cachée dedans. Je me dis que par exemple une entrée d'air pour une piéce souterraine peut trés bien étre cachée dans un roncier.

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages: 3359
Localisation: entre le 10 , le 51 et le 77
Emploi: Patauge dans la lie de la société et c'est pas génial.
Loisirs: lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription: 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par argoth le Jeu 26 Aoû - 22:13:26

J'aurais aimé intervenir sur ce sujet Il y a une émission qui a court ici, le titre en français est : ''Dans le secret des villes''. J'ai pas le titre anglais pour le moment.

Avec une petite recherche sur le net vous trouverez tous les épisodes facilement. Il s'agit d'une émission ou l'animateur parcourt les sous-terrain oublier des villes. (je parle pas d'égout ici) On y retrouve des bunker secret, des passages secret de chateau médiéval, des criptes, des tunnels de contre bandes, des ancienes villes secretes sous les grande villes européennes actuel, avec des auberges, bordels et tout le tralala.

C'est extrêmement intéressant et enrichissant, la première fois que j'ai vu ça, je me suis dit quel cachette extraordinaires. Il y a des idées a pioché dans certain épisodes sur comment on été disposé certaine chose ou conscrtuit d'autres. Les vestige découvert et exploré date de la seconde guerre mondial et remonte jusqu'a l'antiquité.

EDIT de la part de Wolwest : ICI

argoth
Animateur

Masculin Nombre de messages: 2749
Date d'inscription: 16/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Zapata le Lun 30 Aoû - 20:35:17

Bonsoir,

Juste pour mémoire, en matière de passages dérobés, pièces secrètes, etc., et des solutions à méditer, il y a le célèbre film "le vieux fusil"...

Plus globalement, on pourrait classer les zones secrètes selon leur fonction (se dissimuler, prendre la fuite) et surtout leur durée d'occupation (quelques heures, quelques jours, quelques semaines, quelques mois, des années...).

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 499
Date d'inscription: 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par mado le Mar 31 Aoû - 3:17:25

Pour cacher des objets, de l'argent, j'ai découvert au mois de juin ce que mon père avait bidouillé. Il avait un escalier en bois, assez ancien et il a construit un tiroir parfaitement adapté à la première marche en bois. Indécelable, heureusement qu'un de mes frères était au courant !

[*j'adore ce fil, il me fait penser au "Club des Cinq" ! *]

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages: 1406
Age: 60
Localisation: Aquitaine - France
Emploi: Retraitée
Date d'inscription: 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par Zapata le Mar 31 Aoû - 13:41:54

Mado,

Je pense qu'il y a bien des choses, dans pas mal de maisons, plutôt anciennes, et dans leurs alentours, qui ont été dissimulées et ensuite perdues de vue pour différentes raisons (disparition brusque de celui qui avait procédé à l'opération, etc.), depuis bien des siècles, et qui réapparaissent inopinément (travaux, démolition, érosion, etc.).

A vos détecteurs, et autres moyens de repérage...

Beaucoup de meubles anciens (bureaux, secrétaires, commodes, armoires, etc.) avaient également des emplacements secrets, prévus et conçus d'origine...

Il y a aussi des objets commerciaux fabriqués pour servir de cachette : fausse pile électrique, faux livre..., mais le plus efficace, c'est le fait main (parce que plus original, et éventuellement mieux fait)...

Un illusionniste, ou un magicien, doué pour le bricolage (ils le sont par profession), est sûrement la personne la plus capable de concevoir une cachette efficace.

Aller voir sur www.amazon.com (en anglais, aux USA), vous verrez qu'il y a plein de livre sur les thèmes de la maison renforcée, de la "panic room", des passages dérobés, des cachettes diverses et variées pour des objets de toutes les tailles. Toutefois, vous y verrez aussi que la plupart des livres sur le sujet ont des notes mitigées de la part des lecteurs, soit à cause de l'intérêt réel peu élevé de l'ouvrage, soit du fait du prix du bouquin ( qui est jugé trop cher) par rapport à ce que l'on y trouve.

En fait, le bon livre de ce style, c'est celui qui n'est pas publié car, dans le cas contraire, les meilleures idées qui peuvent y être sont alors éventées, même si l'on peut supposer que tous les fouineurs ne l'auront pas lu...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 499
Date d'inscription: 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cachettes et autres Passages Secrets

Message par mado le Jeu 2 Sep - 1:22:26

La bibliothèque de ma ville est très bien achalandée sur l'architecture ancienne des différents sites, son histoire. Je vais aller fouiller, on ne sait jamais...

________________________________________________________
Il est un temps—court--pour tomber,
et un temps--très long--pour se relever.
.


BOB de Mado

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages: 1406
Age: 60
Localisation: Aquitaine - France
Emploi: Retraitée
Date d'inscription: 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum