Les insectes à la rescousse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les insectes à la rescousse

Message par Rammstein le Jeu 11 Jan 2007 - 22:49

Horreur : depuis 7 ans que vous vivez en ermite dans votre "retreat" auvergnate suite à la vitrification de la moitié de la planète un tel accident n’était jamais arrivé. Mais le mal est fait : en fendant du bois vous avez lamentablement manqué la bûche et vous êtes profondément ouvert la cuisse. La plaie est profonde et très étendue. Heureusement pour vous l’artère n’est pas touchée. Par contre depuis 3 ans vous n’avez plus d’antibiotiques, et une infection est à craindre. Allez-vous périr dans d’atroces souffrances, faute de remède ?

En feuilletant le "SAS – Guide de survie", on trouve une méthode de soin originale. Je ne l’ai fort heureusement jamais expérimentée, mais un proche vétéran du maquis des Saisies m’a raconté l’avoir fréquemment vue mise en œuvre sur les blessés…

Place au copié – collé…

Rammstein

***
L’utilisation des asticots pour soigner une blessure a suscité de nombreuses polémiques. Les asticots ont une efficacité indéniable, mais sont aussi une arme à double tranchant et doivent donc être surveillés très attentivement. Il ne faut s’en servir qu’en l’absence d’antibiotiques. Malgré les risques que cela comporte, il faut envisager un traitement par les asticots lorsqu’une blessure développe une infection sérieuse et que le débridement ordinaire des tissus décomposés est impossible.

1. Retirez les éventuels pansements et exposez la blessure aux mouches, qui viendront déposer leurs œufs sur la chair en décomposition.

Attention : les mouches risquent également d’introduire des bactéries dans la blessure et de causer ainsi des complications supplémentaires. Limitez l’accès de la blessure à un nombre limité de mouches : une seule exposition devrait produire suffisamment d’asticots. Les jeunes asticots prendront naturellement le chemin de la plaie : à ce moment là, recouvrez la blessure d’un pansement propre.

2. Retirez le pansement tous les jours pour voir s’il y a des asticots. S’il n’y en a toujours pas au bout de 3 jours, exposez à nouveau la blessure aux mouches. S’il y en a trop, retirez le surplus avec un instrument stérile : n’en laissez pas plus d’une centaine dans la plaie.

3. Surveillez chaque jour attentivement l’activité des asticots. Les asticots produisent une écume rougeâtre qu’il convient d’essuyer tous les jours avec un tissu stérile, afin de pouvoir continuer à suivre leur évolution. Le temps nécessaire aux asticots pour nettoyer tous les tissus putréfiés de la blessure dépend de plusieurs facteurs : la nature et la profondeur de la plaie, le nombre d’asticots présents, ainsi que le type de mouche qui a pondu les œufs.

4. Beaucoup de gens croient que les asticots ne se nourrissent que de tissu mort, mais ce n’est pas le cas : ils mangent aussi la chair vivante s’ils n’ont rien d’autre. Comme ils mangent à une vitesse alarmante, il faut vérifier la plaie régulièrement, surtout lorsque le patient ressent une douleur plus vive : cette douleur, ainsi que tout nouveau saignement, est le signe que les asticots ont dévoré tous les tissus morts et ont commencé à s’attaquer à la chair saine.

5. A ce stade, il faut enlever tous les asticots en arrosant la blessure d’eau stérile ou d’urine fraîche, puis essuyer délicatement la plaie pour la sécher. Laissez-là à l’air libre et vérifiez toutes les 2 ou 3 heures qu’il ne reste plus aucun asticot. Lorsqu’il n’y en a plus, pansez la blessure et soignez-la normalement.

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les insectes à la rescousse

Message par Invité le Ven 12 Jan 2007 - 3:36

Shocked
J'espere ne jamais en avoir besoin, mais c'est bon a savoir...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les insectes à la rescousse

Message par Skeld le Sam 16 Mai 2009 - 22:09

Au moyen orient au moyen age, ils utilisaient les fourmis pour suturer une plaie : on tient la fourmi pinces devant, on l'emmène sur la plaie, la fourmi pince, on lui coupe la tête et les pinces restent dans la peau et tiennent les deux bouts de la plaie. Avec des grosses fourmi de bois ça devrait le faire (si un jour on est blessé sans pansements ou autres...)

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les insectes à la rescousse

Message par Telimectar le Ven 23 Avr 2010 - 21:00

Bon la source est pas tip top, la nutrition.fr mais l'info est tout de même de notoriété : le miel peut aussi être une aide précieuse grâce en particulier à des qualités antiseptiques qui à mon sens devraient pouvoir prendre le relai des asticots avec avantage :

« grâce aux cataplasmes de miel, le tissu mort est rejeté plus rapidement et les plaies cicatrisent plus vite. Par ailleurs, nos petits patients souffrent moins quand on doit changer leurs pansements : avec le miel, les bandages sont plus faciles à enlever et ils n’endommagent pas la peau qui vient de se reformer. Des plaies qui ne parvenaient pas à cicatriser depuis des années ont même été stabilisées grâce au miel ».

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les insectes à la rescousse

Message par lyam dickinson le Lun 26 Avr 2010 - 19:32

c'est bon à savoir.. je vais l'utiliser dans un de mes romans mais faudra vraiment être dans le KK avant que j'utilise les asticots...

________________________________________________________
--Editions L'Antre du Khaos
--On pensait être prêt, mais ce qui se passa était pire que tout ce que l'on avait pu imaginer!!--(les Chroniques du Khaos)
--BP : Be Prepared (Baden Powell)
--Mon EDC

lyam dickinson
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1000
Age : 42
Localisation : Ouest de la France
Emploi : où on me dit d'aller..
Loisirs : ecrire des romans, lire, jeux videos, crossFit, informatique
Date d'inscription : 07/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://lantredukhaos.jimdo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les insectes à la rescousse

Message par grosminet le Ven 30 Avr 2010 - 21:00

Merci Telimectar pour cette info !
Je ne voudrais pas faire le rabat-joie, mais étant donnée la situation des abeilles dans le monde, le miel risque de devenir un produit de luxe assez rapidement...

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les insectes à la rescousse

Message par Telimectar le Dim 2 Mai 2010 - 16:07

Pas vraiment une info à la hauteur clind'oeil
Nan, moi j'ai bon espoir : par contre il va falloir trouver un moyen de les aider à passer le cap où elles vont devenir des animaux inféodés à l'homme : les parasites et maladies se gèrent naturellement, quand on ne leur en demande pas trop et que la ruche respecte leur façon de vivre, et on trouve encore des endroits relativement épargnés par les pesticides (dans le village par exemple). Par contre pour le frelon asiatique, ça va être une autre paire de manche.

Pour la discussion sur les abeilles, la suite est Par là

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

sangsues

Message par Laure le Mer 30 Mar 2011 - 5:13

à poster dans Préparation hygiène et santé>Les insectes à la rescousse.

Certaines sangsues aussi peuvent aider : elles ont une salive anti septique et mangent la chair qui se nécrose (j'avais lu ca il a fort longtemps dans un Pour la science ou La recherche). Plus d'infos sur cette page : http://www.france5.fr/sante/traitements/W00518/41/
Il y est question d'élevage : peut-être un investissement d'avenir !

________________________________________________________
Fight against TINA

Laure
Membre

Féminin Nombre de messages : 22
Localisation : région parisienne
Date d'inscription : 15/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les insectes à la rescousse

Message par grosminet le Mer 30 Mar 2011 - 10:15

mangent la chair qui se nécrose
les asticots (de la mouche verte) font cela aussi. De nombreux témoignages des 2 dernières guerres mondiales attestent de ce palliatif en cas d'impossibilité de soins médicaux.
Voir "asticothérapie" sur Wiki.

grosminet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2305
Date d'inscription : 14/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum