Survie, autarcie, ..., informatique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Sam 7 Juin 2008 - 7:16

Bonjour,

Quelle place accorder à l'informatique, dans une logique survie/autarcie ?

Comme l'ont déjà souligné des membres de ce site, c'est un moyen de stocker, sous un très faible volume (CD-DVD-HD), une énorme quantité d'informations. Essentiellement, des documents textuels ou bien iconographiques (schémas, plans, images...).

Dans une logique de très longue interruption de l'accès à des ressources technologiques telles que les moyens informatiques habituels, se poserait à terme l'accès à ces informations, du fait des pannes et du vieillissement des équipements. La durée de vie moyenne d'un équipement informatique est de l'ordre de la décennie.

C'est pourquoi, disposer d'une version papier de tous les documents informatifs que l'on juge essentiels me semble raisonnable. En le support papier dure facilement un siècle, s'il est conservé dans de bonnes conditions, et que l'on a choisi du papier "acid free".

En matière de fiabilité, les ordinateurs classiques sont en général plus rarement sujets aux pannes que les modèles portables. De plus, ils sont plus facilement maintenables (accessibilité aux cartes et aux composants, modularité des fonctions, etc.).

Dans un contexte autarcique, les modèles d'ordinateurs un peu anciens sont préférables, car ils sont connus pour être plus fiables sur le long terme. Etant plus simples, technologiquement parlant, ils sont aussi moins fragiles que les modèles les plus récents. Enfin, ils consomment bien moins de courant électrique. Si la contrainte du courant électrique est très forte, le portable redevient le choix à faire, surtout qu'il accepte souvent du 12 volts continu, comme source de tension.

Toujours dans le contexte de l'autarcie, l'ordinateur est surtout envisagé comme une base de données, plus des fonctions de traitement de texte et de calcul. Ajoutons lui des moyens de sauvegarde (disques durs externes, clés USB), et d'impression simple (imprimante N&B), peut-être de saisie d'images (scanner à plat), et l'on dispose de l'essentiel pour tous ses besoins courants.

Du coup, il n'est pas non plus indispensable de disposer, en matière de logiciels, du plus récent pack Office, etc.

Une ancienne version de ce pack Office, ou d'un produit équivalent (Lotus, etc.), ou bien une réalisation freeware (Open Office), est bien suffisante. Même un vieux pack Works est amplement à la hauteur, pour rédiger du courrier, utiliser un petit tableur. Ajoutons un Acrobat Reader, plus un freeeware pour réaliser des fichiers dans ce format (PDF), et vous êtes parés.



En survie, ou en déplacement, ou bien dans toutes ces circonstances où l'on a besoin d'un ordinateur sous un volume, un poids, une consommation minimale, la stratégie est un peu différente. L'on trouve actuellement des petits ordinateurs (par exemple le EEE-PC d'Asus) qui contiennent tout ce qu'il faut.

Si l'on veut encore descendre en encombrement, il a existé une petite merveille : le Psion M5, guère plus grand qu'une grosse calculatrice programmable, et pourvu de versions "light" de Word, Excel, etc. On pouvait y adjoindre un modem infrarouge (de la taille d'une souris informatique), ce qui donnait alors accès à la messagerie électronique, et au Web, plus la télécopie classique. Que demander de plus, en déplacement ?

Encore avant, ont existé des versions en DOS de cet appareil, chez d'autres constructeurs, souvent avec un Works minimal inclus. Connectés à un petit modem 56K, ils permettaient aussi d'échanger des petits fichiers, par le réseau téléphonique normal (sans avoir besoin d'un accès Internet), ainsi que des télécopies.

Tous ces appareils (Psion et modèles antérieurs), fonctionnaient sur piles R6, sur secteur (avec un petit adaptateur), et pouvaient aussi être reliés à un coupleur de piles externe (ce qui permettait d'augmenter fortement l'autonomie, avec des piles R20, ou des accumulateurs rechargeables). On en trouve encore, parfois, d'occasion.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par ipphy le Sam 7 Juin 2008 - 9:58

Zapata a écrit:
Quelle place accorder à l'informatique, dans une logique survie/autarcie ?


Si le futur ne se déroule pas trop mal, internet aura une place importante dans la société car il permet la rapidité sans déplacement physique. L'ordinateur aura donc sa place dans un habitat "alternatif".

Si tout déconne, panne de courant, plus d'internet (ou hors de prix), un pc n'est pas indispensable, loin de là.


En matière de fiabilité, les ordinateurs classiques sont en général plus rarement sujets aux pannes que les modèles portables.
Exact, un portable c'est fait pour être transporté, d'où son nom.
Si l'on a pas ce besoin, autant investir dans un pc fixe.

Etant plus simples, technologiquement parlant, ils sont aussi moins fragiles que les modèles les plus récents.
Je vois pas la différence entre un pc d'il y a 5 ans et un d'aujourd'hui.


Enfin, ils consomment bien moins de courant électrique.
Moins de courant qu'un vieux pentium I, mais tu as maintenant des processeurs peu gourmands et performant (mini-pc, micro atx, le machin d'apple en cube...).


Si la contrainte du courant électrique est très forte, le portable redevient le choix à faire, surtout qu'il accepte souvent du 12 volts continu, comme source de tension.
Tu marques un point! :')


Toujours dans le contexte de l'autarcie, l'ordinateur est surtout envisagé comme une base de données...
On peut aussi s'en servir pour faire de la radio, avec un dispositif pour brancher la radio et décoder certains signaux.



Une ancienne version de ce pack Office, ou d'un produit équivalent (Lotus, etc.), ou bien une réalisation freeware (Open Office), est bien suffisante. Même un vieux pack Works est amplement à la hauteur, pour rédiger du courrier, utiliser un petit tableur
Ouais mais attention à la compatibilité des documents!
Un vieux word ne lira pas (ou mal) un document de word 2008.
Perso je carbure à Open office depuis plusieurs années.



L'on trouve actuellement des petits ordinateurs (par exemple le EEE-PC d'Asus) qui contiennent tout ce qu'il faut.
Oui, il est joli! wub
avatar
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Sam 7 Juin 2008 - 11:02

Bonjour,

Rien a redire sur tes commentaires.

En ce qui concerne la fiabilité, je songeais à tous ces PC XT et PC AT qui tournent toujours (y compris en milieu industriel !).

Pour les portables, j'en ai un de 1997 qui a accumulé des centaines d'heures d'activité. Les portables Toshiba un peu anciens (486 et Pentiums jusqu'au II) sont increvables, mais il faut se contenter de Win 95...

Pour les échanges de fichiers, il existe des passerelles, à condition de ne pas les avoir farcis de macros, d'animations, etc.

En traitement de textes, utiliser le ".TXT" ou (surtout) le ".RTF" (qui garde la mise en page et les enrichissement les plus courants).

En tableur, sur des fichiers avec une seule page, et sans "gadgets", on peut tenter le coup, via le ".CSV" si je ne me trompe pas... Sinon tenter le coup en format Lotus.

En base de donnée, il y a aussi le passage par le ".CSV", ou via le format Dbase, et aussi le Lotus...

Il m'est arrivé de récupérer des données, de façons acrobatiques, avec, parfois, deux ou trois conversions enchaînées, pour arriver à mes fins, et les exploiter dans une nouvelle application...

Le plus vicieux, c'est le PPT (PowerPoint), car même en restant chez Microsoft, la compatibilité (ascendante comme descendante) est plus qu'aléatoire...

Par contre, l'Acrobat Reader est très tolérant, en PDF, et l'on peut accéder à des fichiers récents, au moyen d'un vieux Reader...

La logique de mon texte, c'était l'informatique personnelle, à très faible coût, et au plus simple, avec du matériel pouvant durer le plus longtemps possible, et éventuellement en l'absence d'électricité du secteur.

Tous mes propos étaient tenus dans cette optique.

Le nouvel Asus, le 900, est encore mieux et aussi compact que la première version, mais l'autonomie est en forte baisse...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par transhuman le Sam 7 Juin 2008 - 19:01

L'informatique en situation de crise durable ?

Ressortez les fiches cartonnées, les bacs à fiches et les index faits à la main.

Rien de rien ne remplacera le papier+l'encre.

L'informatique est un luxe (que j'adore ) mais dont la complexité et surtout la fragilité est incroyable au regard du faible volume de données d'un particulier.

Par exemple : qui parmi les membres de ce forum utilise des tableaux croisés pour son usage personnel ?

En cas de chaos moins grave les photocopieuses seront rapidement un manque bien plus embêtant pour les individus .

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Dim 8 Juin 2008 - 10:15

Bonjour,

Pour remplacer les photocopieuses (en partie) il y aura les duplicateurs à alcool (souvenirs de lycée...).

Je suis d'accord que les bases de données, avec tableaux croisés, c'est déjà pour des activités semi-professionnelles, sinon professionnelles, mais c'est intéressant de tester, au moins une fois, à titre de formation personnelle. Et, c'est possible, même avec un (très) vieux Acces 2.0.

C'est quand même grâce à l'informatique, et au Net, que l'on peut se constituer une énorme bibliothèque numérique, gratuite, et légale (PDF le plus souvent, téléchargés, à partir des versions électroniques d'ouvrages du domaine public préalablement scannés, ou des rédactions de tiers qui les ont laissées en libre accès à la communauté du Web).

Mais, comme je le disais, se faire une version papier des thèmes essentiels est indispensable, au cas où.

Par contre, c'est toujours l'informatique qui permet facilement, par copier/coller, de se faire des documents personnalisés, à partir de plein de sources différentes.

Pour les versions papier, il y a juste à investir dans une bonne imprimante laser (aujourd'hui abordables, et bien moins chères à l'usage que les versions à jet d'encre, si l'on raisonne en prix de la page).

Plus, une relieuse, des dos cartonnés et des couvertures transparentes, et les reliures spirales, pour un résultat propre et facile à consulter.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par ipphy le Dim 8 Juin 2008 - 10:37

Zapata a écrit:
Pour remplacer les photocopieuses (en partie) il y aura les duplicateurs à alcool (souvenirs de lycée...).
Les polycopiés violet/bleus puant l'alcool?
J'ai connu ça.




Pour les versions papier, il y a juste à investir dans une bonne imprimante laser (aujourd'hui abordables, et bien moins chères à l'usage que les versions à jet d'encre, si l'on raisonne en prix de la page).

Plus, une relieuse, des dos cartonnés et des couvertures transparentes, et les reliures spirales, pour un résultat propre et facile à consulter.

On peut également aller dans un magasin de photocopie.
C'est moins cher que d'avoir sa propre imprimante.
avatar
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Dim 8 Juin 2008 - 11:31

Bonjour,

La photocopieuse commerciale attend des documents en papier à reproduire, et pas des fichiers informatiques ?

A moins que, certains magasins offrent aussi de la reprographie, en libre service, à partir de fichiers DOC ou PDF ?

J'insiste sur le terme "libre-service", car ils le font autrement, mais alors le coût de la "main d'oeuvre" additionnelle est prohibitif...

Pour ce qui est de la relieuse et de ses accessoires, le coût initial (une centaine d'euros) fut vite amorti, quand on voit qu'un magasin demande plusieurs dizaines d'euros, pour faire le travail de relier une dizaine de documents d'une centaine de pages, comme je l'ai vécu...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par ipphy le Dim 8 Juin 2008 - 11:49

Zapata a écrit:Bonjour,
La photocopieuse commerciale attend des documents en papier à reproduire, et pas des fichiers informatiques ?

A moins que, certains magasins offrent aussi de la reprographie, en libre service, à partir de fichiers DOC ou PDF ?

Je parle de magasins spécialisés en photocopie.
Il y en a toujours là ou il y a des étudiants.
Ils sont équipés d'ordis, on peut tout imprimer.
Évidemment le pdf est ce qui passe le mieux.
Par chez moi ils s'occupent aussi des tracs, flyers, affiches couleur etc.

J'insiste sur le terme "libre-service", car ils le font autrement, mais alors le coût de la "main d'oeuvre" additionnelle est prohibitif...
Dans mon coin c'est presque du libre servie, tu prends une carte, et tu te démerde (sur l'ordi pour lancer l'impression ou devant la photocopieuse).
Aucun frais de main d'œuvre, sauf si tu ne fait pas le truc toi même.



Pour ce qui est de la relieuse et de ses accessoires, le coût initial (une centaine d'euros) fut vite amorti, quand on voit qu'un magasin demande plusieurs dizaines d'euros, pour faire le travail de relier une dizaine de documents d'une centaine de pages, comme je l'ai vécu...
Ouais, tout dépends tu type de reluire etc.
Et puis tous les magasins ne proposent pas les même tarifs...
avatar
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Dim 8 Juin 2008 - 12:03

Bonjour,

Je parlais de la reliure plastique classique, sous la forme d'un boudin dont on écarte les lamelles pour les passer dans les trous rectangulaires, préalablement réalisés, dans les bordures des pages, au moyen de la même machine.

Autre avantage d'avoir sa machine à relier : on peut le faire pour les amis (avec la qualité du service convivial), et aussi on peut l'utiliser à deux heures du matin, un samedi, pour un envoi postal qui ne peut pas attendre la semaine suivante, par exemple...

C'est bien le duplicateur dont je parlais, avec l'encre violette, les pages qui collaient au doigts, les textes tout pales et difficiles à relire, et cette odeur saoulante...

Merci pour l'information sur le libre service pour de l'impression d'après fichier informatique.

Cela n'existe pas partout, hélas...

Autre défaut, par rapport à son imprimante laser personnelle, c'est parfois la médiocre qualité du tirage à la photocopieuse (image grise, trainées visibles...).

Tous les magasins ne sont pas super stricts sur la qualité et les réglages de leurs machines.

Certains, aussi, pour économiser le toner, forcent le mode économique, avec les résultats moyens qui en découlent...

Et, quand il n'y a pas d'autre solution possible, il ne reste plus qu'à s'en contenter...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par SD le Ven 1 Aoû 2008 - 21:57

une autre methode pour stocker des infos la cles usb

il exite aussi des feuilles en plastique indechirable qui resiste a l'eau chere mais assez geniale depuis 1972

Never Tear

Never Tear - le papier
indéchirable ! Never Tear est un film polyester opaque blanc très
résistant. Créé spécialement pour les documents à usages fréquents.
Pour des utilisations en extérieur. A utiliser partout ou du papier
normal pourrait être taché par des doits sales ou des taches huileuses
et de ce fait serait rapidement illisible et inutilisable. Le papier ultra résistant !
NeverTear
avatar
SD
Membre

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 67
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Ven 1 Aoû 2008 - 22:10

[quote="SD"]une autre methode pour stocker des infos la cles usb





Bonsoir,

Attention, la clé USB est assez fragile, car sensible aux champs électriques puissants, etc.

Plus embêtant : en cas d'effacement, par erreur, de certains fichiers, il est bien plus difficile, et souvent impossible, de les récupérer (même avec un logiciel spécialisé).

Alors que c'est moins le cas pour un disque dur classique où la récupération est nettement plus envisageable, et même après un formatage...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par SD le Ven 1 Aoû 2008 - 22:41

si ta cles est dans une boite metallique qui est une cage de faradey les rayonnements ne feronts rien a tes données il me semble choc
avatar
SD
Membre

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 67
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Sam 2 Aoû 2008 - 9:54

Bonjour,

Une clé électronique stocke les données dans des unités qui sont comme des condensateurs minuscules (bien que ce soient en fait de minuscules transistors), qui conservent la charge que l'on y a mise, quand la clé était sous tension.

Toutefois, ce stockage n'est pas éternel (il y a des "fuites"). De plus, chaque opération d'écriture abîme légèrement les unités concernées, qui finissent par perdre la capacité de conserver les charges stockées.

Ceci est une exposition très simplifiée de la réalité.

Personne n'est sûr de la durée réelle de stockage, d'autant plus qu'elle varie en fonction du nombre d'utilisations ("usure" des unités), et sûrement de la qualité des composants...

En fait, dans mon texte, je mettais surtout l'accent sur le fait que, en cas d'effacement de données stockées (par fausse manoeuvre, ou du fait d'un acte de malveillance), et contrairement au cas du disque dur (ou de la disquette), il y a de très faibles possibilités de récupération de ces données effacées.

Ce constat me parait très important, dans la logique d'un enregistrement de données précieuses.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par SD le Sam 2 Aoû 2008 - 15:52

oui c'est vrai mais tant de malchance qui ce cumule c'est bien la fin des haricots reste le papier qui est la solution mais avec d'autres problemes donc il faut faire un choix je reste sur la cles voir plusieurs et installer dans des enveloppes qui resistes aux rayons qui sont etanches et qui arret les rayons

petites valises en polymeres qui sont utiliser dans des domaines comme la photos la plongée

http://www.star-pack-france.com/fr/val_cont/drycase.htm

c'est chere mais pour moi c'est le top du stockage
avatar
SD
Membre

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 67
Date d'inscription : 28/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Zapata le Sam 2 Aoû 2008 - 16:16

Bonsoir,

En informatique, l'erreur humaine fait souvent plus de dégats que la panne technique. Que le bidouilleur informatique qui n'a jamais écrabouillé des données importantes, par erreur, me jette la première disquette.

C'est pourquoi, il est rassurant de savoir que l'on peut, avec un utilitaire facile à trouver, rendre de nouveau lisibles, des fichiers qui on subit un effacement, et parfois le formatage du support, en plus... A condition d'agir immédiatement après la gaffe..., et que le support soit magnétique.

Comme je le disais, avec une clé USB, c'est une autre affaire... Sauf à utiliser des logiciels très spécifiques et professionnels...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survie, autarcie, ..., informatique ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum