Boussoles, compas, et compagnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Boussoles, compas, et compagnie

Message par Zapata le Lun 2 Juin 2008 - 20:24

Bonjour,

Avoir une boussole est facile, la choisir nettement moins.

Depuis le modèle "bouton", jusqu'au superbe exemplaire de géologue à plusieurs centaines d'euros.

Le modèle simple, une aiguille dans un boîtier, avec les points cardinaux sur une couronne, est adapté à un besoin d'orientation sommaire, ou bien au bon positionnement initial d'une carte.

En version miniature (bouton), il est un moyen de secours (kit de survie), en remplacement du modèle habituel.

Un cran plus haut, on a le modèle à plaquette, classique chez les randonneurs, et les pratiquants de la course d'orientation.

Encore un peu au dessus, voici le modèle à miroir, qui permet de faire des visées sur des points identifiés, et donc de se positionner sur la carte, par report de relèvements précis (au minimum deux, et si possible trois).

En top de gamme, à mon avis, la plaquette, qui fait boussole et compas de relèvement à prisme, permettant une précision de l'ordre du demi-degré.

Pas prévu pour la randonnée, il y a aussi le compas de relèvement de marine, dont les plus petit modèles ont la taille d'un maxi palet breton...

Très précis, ils sont bien plus encombrants et lourds que ceux prévus pour la randonnée.

Existe aussi la boussole et compas de relèvement, qui est un instrument de géologue adapté à des travaux de topographie, et dont le prix et le poids sont dissuasifs...

Pour mémoire, le champ magnétique terrestre comprend deux composantes : une horizontale (qui fait tourner l'aiguille) et une verticale (qui la fait s'incliner vers le bas), avec une intensité variable (selon la latitude).

Du coup, on équilibre l'aiguille, verticalement, pour qu'elle ne vienne pas frotter sur le fond du boîtier.

Donc, une boussole est prévue pour une zone optimal d'utilisation, délimitée en latitudes.

En gros, les fabriquants prévoient trois cas : zones polaires, zones tempérées, zones équatoriales et tropicales, soit au nord, soit au sud.

Ainsi, une boussole prévue pour le marché européen pourra poser problème dans le Yukon, ou bien en Nouvelle Zélande.

Sauf pour un modèle spécial, qui é été conçu pour un usage toutes zones, par son fabricant.

Les boussoles craignent essentiellement les chocs, les très hautes et les très basses températures, l'exposition en plein soleil.

Bien à l'abri de ces agressions, et des frottements excessifs, elles ont une très longue durée de vie.

Les problèmes commencent quand des bulles apparaissent dans le liquide amortisseur, car une fois trop grosses et nombreuses, elles gênent le libre mouvement de l'aiguille et faussent ses indications.

Tout comme la présence de métal à base de fer (cerclage des lunettes, montre, véhicule...).

Quand la déviation est assez importante, on s'en rend normalement compte ; mais sur quelques degrés, c'est moins évident, avec des conséquences pouvant se deviner.

Certains terrains métallifères peuvent aussi fausser les mesure, dans leur zone d'influence...

Je n'ai pas abordé le cas des modèles électroniques, dont la précision est souvent moindre, la fragilité plus grande, et la durabilté en question, sans parler de la dépendance envers les piles.

Salut.


Dernière édition par Zapata le Mar 3 Juin 2008 - 20:10, édité 1 fois

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par ipphy le Mar 3 Juin 2008 - 12:50

Après un post comme celui là que dire de plus?

-Ne pas hésiter à investir dans un bouquin d'orientation quand on n'y connais rien. (S'orienter de JM Lamory (les guides ign))

-Penser à la déclinaison (différence entre la nord géographique et le nord magnétique).

-Le top pour le survivaliste voyageur c'est une boussole "Global System" (recta, silva etc), sinon en métropole une boussole de base fera très bien l'affaire!

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Zapata le Mar 3 Juin 2008 - 20:08

ipphy a écrit:Après un post comme celui là que dire de plus?

-Ne pas hésiter à investir dans un bouquin d'orientation quand on n'y connais rien. (S'orienter de JM Lamory (les guides ign))

-Penser à la déclinaison (différence entre la nord géographique et le nord magnétique).

-Le top pour le survivaliste voyageur c'est une boussole "Global System" (recta, silva etc), sinon en métropole une boussole de base fera très bien l'affaire!

Bonsoir Ipphy,

Bien sûr, il y a de la littérature à parcourir, pour bien maîtriser le sujet, et l'on trouve plein de choses intéressantes sur le net, en français ou en anglais, au format PDF ou DOC, à télécharger gratuitement.

Army Field Manual 3-25.26 -- MAP READING AND LAND NAVIGATION.

Le document mentionné ci-dessus est facilement trouvable sur le Web, dans différents sites, le plus souvent en PDF.

Il est excellement bien fait, très clair, très complet, très pédagogique.

Si vous lisez l'anglo-saxon, commencez par celui là...

Le global system est effectivement le modèle de boussole toutes zones auquel je faisais allusion, dans mon message initial.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Armageddon974 le Mar 3 Juin 2008 - 20:13

Bonsoir Zapata,


Sauf pour un modèle spécial, qui é été conçu pour un usage toutes zones, par son fabricant.

Tu as des précisions sur ce modèle (marque, site woueb...)

Merci d'avance

@+
Philippe

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par ipphy le Mar 3 Juin 2008 - 20:18

Armageddon974 a écrit:Bonsoir Zapata,


Sauf pour un modèle spécial, qui é été conçu pour un usage toutes zones, par son fabricant.

Tu as des précision sur ce modèle (marque, site woueb...)


Je crois que c'est assez dur de savoir à quelle zone appartient la boussole.

J'ai acheté (pas pour moi) une boussole plaquette D4 à St Pierre l'été dernier, nickel, bien précise, aiguille "équilibrée".

J'avais aussi sur moi une veille recta qui pris plusieurs fois l'avion (et les rayon X) qui était complètement "out", qui mettait 3 plombes à se stabiliser. Quasiment inutilisable!

Alors bon, usure de ma boussole ou boussole D4 hémisphère sud?
Aucune idée...

L'idéal pour c'est la boussole "global system", c'est plus cher mais mieux conçu.

Attention à la réunion la déclinaison est de 19° cyclops Shocked


EDIT: je viens de me rendre compte que j'ai répondu pas répondu à la question...la honte...je lis tout de travers... Embarassed


Dernière édition par ipphy le Mar 3 Juin 2008 - 20:45, édité 1 fois

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Zapata le Mar 3 Juin 2008 - 20:38

Armageddon974 a écrit:Bonsoir Zapata,


Sauf pour un modèle spécial, qui é été conçu pour un usage toutes zones, par son fabricant.

Tu as des précisions sur ce modèle (marque, site woueb...)

Merci d'avance

@+
Philippe

Bonsoir,

Elle figure au catalogue du Vieux Campeur (version papier, ou bien consultable sur le Web).

Je ne peux pas mettre de lien URL, pour des problèmes techniques..., mais tu trouveras facilement, sur le site commercial de cette chaîne de magasins.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Armageddon974 le Mar 3 Juin 2008 - 20:45

Merci camarade... mais je "décline" pas encore moi, jeune homme ... Suspect
tiens ? où j'ai mis ma pile plate, zut... DDF
mi trov'pi mon pil plate...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Armageddon974 le Mar 3 Juin 2008 - 20:46

Merci zapata...
Bonne nuit à tous !

@+
Philippe

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par ipphy le Mar 3 Juin 2008 - 20:51

Armageddon974 a écrit:Merci zapata...
Bonne nuit à tous !

@+
Philippe

Silva 54
Recta dp6 G
Recta Dt machin truc G
Recta DS 50 G


tiens ? où j'ai mis ma pile plate, zut... DDF
mi trov'pi mon pil plate...
J'aurai pas du pétrir ma farine avec de l'eau de vie de prune... DDF

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Zapata le Mer 4 Juin 2008 - 20:34

ipphy a écrit:

J'avais aussi sur moi une veille recta qui pris plusieurs fois l'avion (et les rayon X) qui était complètement "out", qui mettait 3 plombes à se stabiliser. Quasiment inutilisable!

Bonsoir,

Les boussoles ne sont pas sensibles aux rayons X, mais uniquement aux champs électromagnétiques intenses, continus ou alternatifs, qui peuvent les désaimenter.

Dans les vieux modèles d'appareils de contrôle, les moteurs du système de tapis roulant dégagent des champs très puissants, qui sont également capables de mettre à zéro le disque dur d'un ordinateur portable, et d'effacer disquettes et autres supports magnétiques...

Ne jamais passer son ordinateur portable au système cité mais le faire examiner par les personnels de sécurité, ce qui implique que vous puissiez le mettre en service devant eux (batterie interne chargée, donc).

Certains portiques de sécurité, mal conçus ou réglés, peuvent aussi avoir le même effet.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par mado le Mar 2 Sep 2008 - 21:36

c'est bien beau tout ça, mais ça marche comment ?

j'ai pris "lire une carte et s'orienter en randonnée" de Bruno Valcke.

j'en ai pour un moment pour être au top !

mado
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1405
Age : 62
Localisation : Aquitaine - France
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 10/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Invité le Mar 28 Oct 2008 - 8:58

Zapata a écrit:

Bien à l'abri de ces agressions, et des frottements excessifs, elles ont une très longue durée de vie.
J'ai, entre autre, une boussole de scout datant des années 1920

Zapata a écrit:
Tout comme la présence de métal à base de fer (cerclage des lunettes, montre, véhicule...).
Pour l'usage du compas de relèvement on conseillait, si lunettes métalliques, un modèle n'encerclant pas le verre intégralement car la boucle ferait un champ magnétique plus fort.

Zapata a écrit:
Quand la déviation est assez importante, on s'en rend normalement compte ; mais sur quelques degrés, c'est moins évident, avec des conséquences pouvant se deviner.

Il existe une technique d'étalonnage d'un compas sur un paysage circulaire identifié par relèvements successifs . Cela permet d'établir une courbe de déviation est-ce valable ici? sans doute au moins pour vérifier la fiabilité d'une boussole sur les différents points cardinaux, qui sera alors à changer. L'établissement d'un sinusoïdale de variation c'est plutôt utile pour un compas fixe d'avion ou de bateau.


Salut.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Zapata le Mar 28 Oct 2008 - 16:00

Bonsoir Philippe 13,

Tes remarques sont fondées.

Il est facile, par nuit claire, de savoir si son compas (ou sa boussole) déraille (par rapport aux étoiles). De jour c'est moins évident, et oblige à la manoeuvre des relèvements successifs, depuis un lieu identifié.

En règle générale, on ne fait pas de courbe de déviation, pour un compas mobile (qui n'est pas à poste fixe), parce que l'on doit juger que, du fait de son environnement variable, cela n'aurait pas d'utilité. Sauf à repérer une zone où son écart serait vraiment excessif, quand même.

Sur la terre ferme, les boussole et les compas utilisés travaillent à plus ou moins un degré, pour les meilleurs. je parle ici de la précision de lecture possible, plus l'erreur de parallaxe de l'utilisateur, et donc sans évoquer un écart qui nécessiterait l'atblissement et la consultation d'une courbe de déviation.

Une fois en progression, on est aussi dans l'imprécision, d'au moins un degré de part et d'autre de la direction idéale, même sur une étendue de sable.

En forêt, c'est pire, sauf avec la technique du collègue servant de repère, loin devant.

Mais, je ne t'apprends sûrement rien, en ces domaines.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Invité le Mar 28 Oct 2008 - 20:57

Zapata a écrit:
Mais, je ne t'apprends sûrement rien, en ces domaines.
Salut.

Eh si!! je ne connais quasiment rien en randonnée terrestre à la boussole.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Zapata le Jeu 30 Oct 2008 - 20:42

Bonsoir Philippe 13,

Pour s'orienter et "naviguer" sur la terre ferme, par ordre de décroissance technologique, et de coût financier :

GPS avec cartographie intégrée,
GPS simple,
Sextant et carte papier
Compas de relèvement et carte papier
Boussole simple et carte papier
Ses yeux et les étoiles (ou la lune), de nuit ; ou bien, le soleil (ou la lune) de jour.
Ses yeux et l'environnement immédiat, plus une très bonne mémoire spatiale.

Ensuite, il faut tenir compte de la précisions exigée (à une centaine de mètres près, à une dizaine de mètres près, à quelques mètres près, moins encore...).

Et aussi, des conditions locales (la navigation aux étoiles, en pleine forêt domaniale bien dense, de nuit, je ne le sens pas...).

Sinon, les techniques sont similaires à celles utilisées sur mer (déjà, déterminer avec précision où l'on est ; puis, où on veut aller ; enfin, le cap à prendre...).

Le temps de déplacement est estimé par l'habitude, ou bien au moyen de quelques formules simples (tenant compte de la distance, de la pente, de la nature de l'environnement).

L'avantage de la mer, c'est qu'il y a bien moins de montagnes, forêts, immeubles, bref tout ce qui peut gêner la vue...

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Zapata le Sam 22 Nov 2008 - 19:01

Bonsoir,

Trouvé dans un vieux bouquin sur la survie : la fabrication et l'utilisation d'un compas solaire permettant de s'orienter de jour (ensoleillé), à un ou deux degrés près (en plus ou en moins), ce qui est pas mal du tout.

Le principe général est celui du cadran solaire, mais utilisé à l'envers : un cadran solaire est normalement orienté (par rapport aux points cardinaux et à la latitude) très précisément et de façon fixe, pour donner une heure exacte.

Pour l'emploi en compas solaire, on fait le contraire : on oriente le dispositif, en fonction de l'heure (qui est donc connue avec précision), de la latitude (elle aussi connue), de la date, et l'on obtient la position des points cardinaux et de leurs subdivisions...

La réalisation pratique implique de bien manier le compas à dessiner, et un peu de maths...

Le compas solaire est idéal pour naviguer là où le ciel est bien dégagé, et le paysage très uniforme (déserts, mers), surtout quand on est à bord d'un véhicule métallique, car ce type de compas est insensible aux masses métalliques.

Ce type de compas implique un recalage régulier (date, latitude, heure).

Pour l'heure, on doit remettre à jour tous les quarts d'heure, si possible...

Des modèles simples (en bois) semblent avoir été utilisés par les Vikings, en Atlantique Nord, en plus de la simple navigation aux étoiles.

Des tables solaires annuelles (azimut et déclinaison) auraient aussi été trouvées dans de vieux grimoires d'abbayes irlandaises.



Plus étonnant, des compas solaires polarisants, réalisés à partir de minéraux islandais (formant des filtres polarisants naturels), auraient également été employés.

Ils permettaient d'avoir la direction du soleil, même quand le ciel était très nuageux, pourvu qu'il y eut un petit bout de ciel bleu visible, dans n'importe quelle direction.


Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par vigo le Jeu 22 Jan 2009 - 20:28

Bonsoir,
J'ai acheté une boussole numérique Bresser chez l..l en solde.
En plus, elle donne l'heure, fait chrono et affiche la température.
Le principal, c'est qu'elle indique la route que l'on suit, avec une précision qui semble super précise ( les chifrres defilent de degé en degré ) le nord reste indiqué par une petite flêche sur le pourtour du cadran ( attention seulement 12 positions ).Cadran lumineux.
Sur la notice on conseille l'utilisation de pile 'carbone' saline ? pour éviter les problèmes de perturbations magnétiques.
La pile type LR est fournie.
C'est sympa pour garder facilement le cap.

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Boussoles, compas, et compagnie

Message par Kerkallog le Dim 30 Oct 2016 - 11:16

vidéo basique & intéressante=


________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny

Kerkallog
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1338
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

basique

Message par Invité le Dim 30 Oct 2016 - 11:44

hello
comme je suis vieux ancien expérimenté , j'ai randonné avec carte , avec ou sans topo, et avant le GPS. dévil 
Donc parfois perte de chemin.
EN montagne, un alti même approximatif peut permettre de trancher sur " dans quelle combe on est " surtout avec broulllard ( et gps qui ne marche plus cheers ) .

En visuel , prendre des repères pour trianguler sur la carte MISE A JOUR . au cas où ça sert = donc le faire avant nécessité .

pour nouzotres du fofo
pas de truc à piles ; boussole standard bas de gamme ou avec viseur (gaffe à a la glace prendre modèle mili dans ce cas)
alit mécanique au moins en back up
carto gps : prend trop de place ( à mon avis )
carte du secteur ou plus grande ( maxi 1/50 000 )
se passer du gps le plus possible ( j'en ai pas en voiture, pas en moto ; en rando sauf en urgence )

et surtout
tester , faire du hors sentier naviguer au cap full matos ( avec le sac, la flotte, le duvet etc) en terrains variés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum