Permaculture

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Permaculture

Message par ipphy le Ven 30 Mai 2008 - 11:34

Salut à tous,

En lisant les post de luxferrrare, je me suis rendu compte qu'on avait parlé de tout (brf, semences etc) sauf de permaculture.

La permaculture est un ensemble de pratiques et de mode de pensée visant à créer une production agricole soutenable, très économe en énergie (travail manuel et mécanique, carburant...) et respectueux des êtres vivants et de leurs relations réciproques. Elle vise à créer un écosystème productif en nourriture ainsi qu'en d'autres ressources utiles, tout en laissant à la nature "sauvage" le plus de place possible.

wikipédia

2 vidéos expliquant l'état des sols:

Extrait d'Alerte à babylone

Conférence de Claude Bourguignon sur l'agriculture durable et la gestion des sols

J'invite les connaisseurs à donner leur avis sur ces techniques de culture.


Dernière édition par ipphy le Ven 30 Mai 2008 - 12:03, édité 1 fois

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Jocelyn le Ven 30 Mai 2008 - 11:58

luxferrrare a écrit:Quant à la permaculture,
il ne s'agit pour l'instant que d'une initiation à T&H, selon moi.
Nous allons faire nos stages pratiques en permaculture et biodynamie,
ce qui sera probablement plus formateur ! D'ailleurs, je commence à me
dire, Jocelyn, que peut-être, si tu sais lire l'anglais dans le texte
et que tu semble en savoir pas mal, tu pourrais partager tes infos ?.. Very Happy
OK, mais je pense que ma réponse risque de surprendre un peu : je vais commencer par vous parler de la certification en permaculture. Il existe une certification en permaculture, qui est reconnue internationalement. On peut se demander quel est l'intérêt. En fait cette certification a été mise en place par les fondateurs, car ils se rendaient compte que le mot permaculture était détourné, et utilisé à toutes les sauces. C'est en effet ce que j'ai l'impression de constater dans le milieu francophone, mais je peux me tromper, je me base uniquement sur ce que j'ai pu lire et entendre ça et là.
Pour ma part j'ai un certificat de conception en permaculture ("Permaculture Design"), obtenu (dans un pays anglo-saxon) auprès de profs eux mêmes certifiés pour enseigner.
Par contre il ne faut pas s'y tromper, j'ai peu d'expérience, et le stage durait seulement 3 semaines (15 jours pour la permaculture, et 1 semaine pour la construction "avec la nature" (building with nature)).
Cependant j'ai appris, je pense, quels étaient les objectifs et état d'esprit de la permaculture, et la façon de procéder (design).

Comme j'ai rajouté sur wikipedia, selon moi : La permaculture emprunte des techniques à de nombreux domaines, mais cela est accessoire. En effet, c'est l'approche et l'état d'esprit qui définissent la permaculture, et non les techniques employées.
Bien sûr, la permaculture est favorable à toutes les techniques qui respectent l'environnement, mais la permaculture est avant tout une façon de procéder, pas une collection de techniques.
Indiquer ce qu'est la permaculture est difficile, car le sujet est tellement vaste que tout tentative de définition se révèle souvent incomplète.
Je vais cependant tenter d'en donner une approche (personnelle) dans un autre post un peu plus tard.

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Canis Lupus le Ven 30 Mai 2008 - 12:23

ipphy a écrit:J'invite les connaisseurs à donner leur avis sur ces techniques de culture.
Argh... La permacuture ne se restreint pas à des techniques agricoles.
En effet, c'est l'approche et l'état d'esprit qui définissent la permaculture, et non les techniques employées.
Exact !

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Jocelyn le Ven 30 Mai 2008 - 17:17

La permaculture à été créée dans les années 70.
Les fondateurs s'étaient interrogés, suite à la crise pétrolière de 1973, pour remettre en question certains principes utilisés en agriculture. Et puis l'idée d'agriculture s'est transformée en culture, au sens général, pour s'interroger non seulement sur les moyens de production agricoles, mais sur nos modes de vie en général.

Le principe de base de la permaculture est le suivant : nous sommes responsables des conséquences de notre existence sur Terre (et de l'existence de nos enfants), agissons en connaissance de cause, et de façon responsable.

La permaculture se focalise au principalement sur le lieu de vie ou d'activité, en prenant en compte les habitants et l'environnement. Elle s'applique à tous types de lieux, mais c’est en prenant l’exemple de la propriété de type maison plus terrain que l’explication est la plus facile. On pourrait considérer que l’application à une exploitation agraire ou forestière, ou à une communauté, constitue une application avancée.

Les trois axes principaux sont observation, analyse et organisation.

L'observation est primordiale car elle est à la base de toutes les décisions qui seront prises. Un manque d'observation, c'est ensuite des choix mal informés.
L'observation du lieu tout d'abord, et de ses nombreux indices : orientation, exposition aux éléments, spécificités de terrain, végétation, animaux, habitants...
L'observation et l’analyse permettent de définir les interactions entre les différents éléments du lieu (animaux et végétation et sol et intempéries...)
L’analyse et l’organisation permettent d’ajouter ou d’enlever des éléments, les réorganiser, créer et changer des interactions.

Pour simplifier, voici quelques exemples pris séparément, mais ils doivent normalement s’inscrire dans une étude complète du lieu et être liés aux autres éléments.

Exemple :
1) Observation : J’observe des traces de ruissèlement à flan de colline, qui révèlent une érosion du sol.
2) Analyse : C’est une nuisance, car cela endommage le relief et appauvrit le sol. Je vais transformer cette nuisance en avantage
3) Organisation : je vais planter des rangs de culture horizontalement sur le lieu de ruissèlement, pour collecter l’eau, qui non seulement ne créera plus d’érosion, mais irriguera les plantes. En fait les rangs ne sont pas horizontaux, mais légèrement en zig-zag pour permettre l’écoulement d’un rang à l’autre. Je fais attention à ce que l’eau de ruissèlement ne soit pas complètement absorbée, pour continuer à irriguer ce qui poussait au pied du versant.

Autre exemple :
1) Observation : J’observe un vent dominant gênant à un endroit du terrain (sur une terrasse par exemple).
2) Analyse : Je vais trouver un moyen naturel de rompre ce flux d’air, tout en apportant des avantages supplémentaires. En travaillant à une échelle plus importante (groupe d’arbres, flux d'air massif), au lieu de rompre ce flux d’air j’aurai pu décider de le canaliser pour favoriser une éolienne par exemple.
3) Organisation : je vais planter une haie, qui servira à rompre le flux d’air, apportera de l’intimité, mais qui apportera aussi du branchage pour la technique du bois raméal fragmenté, et favorisera la richesse de vie naturelle propre aux « effets de bords » (transition d’un type de terrain à un autre, ici matérialisé par la haie).

Mais ce que je ne dis pas dans ces exemples, c'est que je ne suis pas arrivé à ces choix par hasard. En effet, des principes de base aident à optimiser l’ensemble, tout en restant dans l’éthique d’origine. (Il en existe une liste très connue, mais qui n'est pas figée.)

De plus, certaines méthodes très importantes, dont il faudrait parler, sont couramment utilisées pout aider à ces processus de conception : le découpage en secteurs, en zones, les strates horizontales...
Ainsi les exemples donnés ci-dessus sont normalement intégrés dans une réflexion globale concernant le terrain (positionnement des différentes cultures, des stocks, des plans d’eau, des zones de passage, d’activité, prévention des risques naturels...).
Ensuite, on pourait parler des disciplines suivantes, qui sont couramment utilisées en permaculture : théorie des systèmes (interactions, rétroactions, contraintes...), dynamique des flux (air, humidité, feu, mouvements de terrain), en plus, bien entendu, de toutes les sciences de la terre... et bien d'autres.

Il faut enfin étendre tout ce qui précède aux systèmes sociaux, les habitants étant intégrés dans l’étude du lieu.

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par luxferrrare le Ven 30 Mai 2008 - 17:58

Ouais ! Vas-y ! Fais péter tes cours !

euh.. Embarassed Je la refais...

Jocelyn, aurais-tu l'amabilité de partager avec nous un résumé de tes 3 semaines de cours ?

Tiens un petit exercice de révision :

Soit un jardinet de 100 m² plus ou moins rectangulaire, les faces les plus grandes orientées nord/sud.

Soit à 6m au sud une nationale qui puir et 20m à l'est une station essence affraid .

Soit un hangar à l'ouest et des champs au nord.

Pas mal de limaces oranges, terre noire et qui sent bon pourtant, assez humique, un noisetier au sud à côté de 2 rosiers, ciboulette, sauge, thym ; buisson de framboisiers au nord, un pied d'artichaud qui a bien repris au centre/est. Végétation iinstallée : graminées, herbe dont je ne sais pas le nom mais qui s'accroche aux vêtements (par les feuilles et la tige), un peu de liseron au sud.

La petite jardinière à envie de jardiner, mais se dit que bon, elle ne souhaite pas se suicider aux tomates sauce benzène/microparticules. Par contre, elle a des sachets de graines un peu vieux et se dit qu'elle va renouveler son stock et s'entraîner à la pratique des porte-graines.

Elle tresse les hautes herbes de sa petite friche dans le grillage au sud avec aussi les liserons, pour s'isoler un minimum de la route et plante des grimpantes (et bientôt des tournesols) et autres nigelles et lin.

Elle récupère l'eau du toit du hangar.

Elle fait son tas de compost au nord/ouest contre le hangar et sous un arbuste. Un tas d'herbes fauchées sur la friche sèche à côté.

Elle fait sa butte au centre, protégée au nord par un buisson de framboisiers et à l'est par une petite serre en plastique de récupération ; elle a fait sa butte, l'a laissée découverte, a attendu quelques jours de pluie et de soleil que les adventices repoussent, puis les a sauvagement arrachés fouet

Elle va semer, planter ses plants de tomate, concombre et salades à couper qu'elle dorlote sur son bureau derrière sa fenêtre, puis pailler la motié de la butte et BRFer le reste, juste pour comparer.

Bon, en gros :
- j'ai fait des erreurs ?
- des idées de plantes pour dépolluer le sol ?
- des suggestions ?

Merci d'avance !

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Jocelyn le Sam 31 Mai 2008 - 12:04

luxferrrare a écrit:Jocelyn, aurais-tu l'amabilité de partager avec nous un résumé de tes 3 semaines de cours ?
Heu je voudrais bien, mais 3 semaines de notes prises chaque jours...
J'essaie de faire un site web pour ça, mais pour l'instant il y a pas grand chose, ça demande du temps.

Tiens un petit exercice de révision :
Pas évident sans une observation visuelle.
Sinon, commence par dessiner un plan de ton terrain sur une grande feuille de papier (ça n'a pas besoin d'être parfaitement exact).
Ensuite tu fais des fleches pour les flux entrant et sortants de type ensoleillement, vent dominant, pente... et nuisances extérieures dont tu as parlé.
N'hésite pas à utiliser plein de couleurs, c'est plus visuel.
Cela te donne des repères pour la suite.
Ca permet de voir ou positionner des haies (en fonction du vent et des nuisances), biens plus efficaces que des herbes hautes.

Normalement il y a un découpage du terrain en zones à faire, mais sur 100m2 tu n'as quasiment que la zone 1 (où tu vas plusieurs fois par jour).
L'idée dans un premier temps est de prévoir tes trajets sur ta parcelle au plus efficace. Mets les choses qui vont ensemble côte à côte.

Il faut aussi que tu te renseignes sur les association de plantes. Ca les rend plus vigoureuses, et ça évite aussi les nuisibles. Par exemple, pieds de basilic entre les tomates, qui éloigne les nuisible et améliore encore le goût au tomates. Ail entre les fraisiers. Sauge pour les plantes sensibles aux pucerons. En intercalant aussi des plantes fixatrice d'azote. La plate-bandes mixtes sont aussi plus résitantes car les maladies et les nuisibles se propages moins rapidement, et les nuisibles on plus de difficulter à "cibler" une plante. Pour les limaces il y a pas mal d'astuces qui se trouvent facilement, mais ça ne rentre pas dans le domaine de la permaculture, sauf si c'est pour "cumuler les fonctions", par exemple se débarrasser des limaces tout en nourissant les poules (faire d'une pierre deux coups).
Concernant ce dernier point, il faut essayer de faire en sorte qu'un élément remplisse plusieurs fonctions, et qu'une fonction soit remplie par plusieurs éléments. (Je reviendrai là dessus dans un autre post.)

En permaculture on dit souvent qu'on cultive du sol plutôt que cultiver les plantes.
Pour la décontamination, il faut créer de l'humus (le BRF aide beaucoup), les mycéliums et les bactéries se chargeront du reste (capables de décomposer de nombreux éléments chimiques, y compris les hydrocarbures). (Les plantes c'est surtout pour décontaminer l'eau.)
Mais ne mange pas les champignons s'il y a des métaux lourds dans ton sol (le "champignon" est le "fruit" du mycélimum, c'est là que les métaux lourds se concentrent).

Sinon, si tu manges des produits frais, et que tu as pas mal de déchets de cuisine, tu peux aussi t'intéresser au compost chaud et à la lombriculture.
[/quote]

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Barnabé le Mer 23 Juil 2008 - 23:15

J'ai moi moi aussi le "Permaculture Design Certificate", passé en Ecosse. Il est vrai que la permaculture est très mal comprise en France, et systématiquement ramenée à des techniques agricoles (voire de jardinage), telles que le paillage et le non-labour (ou plutôt non-bêchage). La faute à certains pionniers de la permaculture en France qui ont propagé une image personnelle et fondamentalement tronquée de cette approche, en ruinant ainsi la possibilité d'un mouvement qui est devenu énorme dans le monde anglo-saxon mais est resté confidentiel, bizzare, soixante-huitard et écolo-furieux en France. Sad

Le meilleure définition, pour moi, c'est "Permaculture is a method for designing sustainable human settlements". Phrase très difficile à traduire de façon aussi concise et élégante : "la permaculture est une méthode permettant de concevoir des implantations humaines durables".

La permaculture, c'est vraiment une méthode d'analyse et de design. On prend une situation, ou un problème, et on l'analyse en termes d'entrées-sorties, de zonage, de cycles, de durabilité, etc. Les techniques préconisées à l'issue de cette analyse ne sont pas spécifiques à la permaculture. Or, c'est la confusion la plus fréquente que de réduire la permaculture à un catalogue de techniques "permaculturistes" !

Une autre excellente définition : "permaculture is about closing cycles". Difficile à traduire aussi. "La permaculture consiste à boucler des cycles".

Exemple :

problème : vous avez l'eau de la ville, vous la polluez par vos produits ménagers et d'hygiène chimiques, par votre machine à laver et votre lessive chimique, et vos toilettes, et vous balancez le tout dans les égouts. Circulation linéaire, le cycle n'est pas fermé. Vous transférez le problème plus loin. Pas bon Sad

Solution permaculturiste :

1) Vous avez des toilettes à compost, dont le produit va au jardin, et vous mangez les produits du jardin. Cycle fermé. Bon. Very Happy
2) Vos eaux usées (hors toilettes) vont dans une phytoépuration avec lit de roseaux et mare. Cette eau est utilisée pour arroser les légumes du jardin, que vous mangez. Cycle fermé (pas totalement : input d'eau propre pour les usages ménagers). C'est mieux si vous récupérez l'eau de pluie pour vos usages doemstiques (après filtration) : même si c'est un input, il est naturel et gratuit. Bon. Very Happy


Dernière édition par Barnabé le Jeu 24 Juil 2008 - 7:58, édité 2 fois

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par luxferrrare le Jeu 24 Juil 2008 - 0:19

Salut Barnabé,

Peux-tu partager toi aussi tes connaissances un peu moins succintement ?

Voire nous conseiller des ouvrages francophones, car j'ai vraiment du mal avec l'anglais...

Merci !

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Barnabé le Jeu 24 Juil 2008 - 7:47

luxferrrare a écrit:Salut Barnabé,

Peux-tu partager toi aussi tes connaissances un peu moins succintement ?

Ben je trouve que c'est déjà bien d'arriver à comprendre ce qu'est la Permaculture. Comme je le disais, en France, on la ramène trop souvent à des techniques de jardinage.

Voici un article d'une personne qui a comparé d'un côté la permaculture moderne enseignée par le Design Certificate et les expériences internationales, et de l'autre une quinzaine de sites dits de Permaculture en France. http://www.geocities.com/nesdelaterre/article4.html

Je suis content de voir que ses impressions sont les mêmes que les miennes :
En France, la Permaculture est bien plus souvent vue comme un " ramassis cohérent " de techniques qui concernent le jardinage, la maison ou encore l'agriculture et la gestion de l'eau. Nous remercions vivement ceux qui cherchent chaque jour de nouvelles techniques " permaculturelles ", les mettent en mot, les pratiquent et les partagent. C'est vraiment génial. Mais il ne faut cependant pas perdre de vue que la Permaculture reste avant tout un outil de réflexion globale qui permet de repenser l'espace avant d'être, par exemple, une technique de jardinage.

Une autre façon de mesurer l'étendue du problème, c'est de comparer les pages anglophone et francophone de Wikipedia présentant la permaculture :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Permaculture
http://en.wikipedia.org/wiki/Permaculture

Même sans lire l'anglais, on voit que la première est pauvre et embryonnaire comparée à la deuxième.
En plus elle présente une idée complètement erronnée : Fukuoka serait "une origine revendiquée" de la permaculture, et Bill Molison et David Holmgren seraient seulement "une autre origine revendiquée". C'est n'importe quoi.

Fukuoka était probablement un génie visionnnaire et a eu une certaine influence sur un certain nombre de permaculturistes... Microbiologiste, il a eu un jour une véritable "révélation mystique" (il explique lui-même comment), expérience très japonaise d'une certaine façon, qui l'a conduit à ériger en principe le "Do Nothing" ("ne rien faire" ; c'est à dire laisser travailler la nature). Cela dit, sa méthode d'agriculture ne consiste pas exactement à ne rien faire, il recourrait largement à des plantes annuelles (riz notamment) qui nécessitent quand même du travail, et le nom de "natural farming" lui convient donc mieux.

Cela étant dit, la permaculture a été inventée par Molison et Holmgren, un point c'est tout. Ce sont eux qui ont inventé le mot et ont défini et conceptualisé cette méthode en écrivant des ouvrages fondateurs et en l'enseignant. Ce sont des scientifiques, étant l'un prof et l'autre thésard au moment de la rédaction du bouquin fondateur Permaculture One, qui était justement le texte de la thèse de Holmgren. Ils ont eux-même subi un certain nombre d'influences, et je ne sais pas quelle était l'importance exacte de Fukuoka parmi celle-ci, mais Holmgren cite Howard T. Odum comme sa principale influence, pas Fukuoka.
En tous cas, Fukuoka ne peut certainement être crédité d'être le co-inventeur de la permaculture, alors que Molison et Holgren seraient seulement "une autre origine" !
Par contre Fukuoka était une influence importante de Emilia Hazelip, qui a quasiment introduit la permaculture en France et a développé le concept de jardins synergétiques. Le fait qu'elle ait utilisé ce nom de jardins synérgétiques montre bien qu'elle était consciente de ne pas faire de la permaculture, mais plutôt sa synthèse personnelle entre Fukuoka, la permaculture et sans doutes d'autres influences.
On ne peut donc absolument pas écrire que Fukuoka est l'origine de la Permaculture. C'est faux, c'est trompeur, et c'est réducteur. Cette confusion entre Fukuoka et la permaculture est assez révélatrice d'une perception française tronquée et erronnée de la permaculture.


Tu me demandes de partager mes connaissance sur la permaculturre. Or, je ne vais pas essayer d'enseigner la méthode d'analyse et de design "Permaculture" au travers de posts sur ce forum. D'une part je ne pense pas être assez compétent (mon Certificate Design date un peu et n'est d'ailleurs pas un diplôme suffisant pour enseigner la Permaculture), et d'autre part je ne pense pas qu'on peut faire passer cela en quelques dizaines de lignes sur un forum. Je pense que la participation à un 72 h Permaculture Design Certificate Course est un minimum indispensable pour commencer à comprendre la permaculture. Non seulement on reçoit quand même une quantité d'infos qui nécessiteraient des dizaines de pages pour être retranscrites et ne sont donc pas du tout à leur place sur un forum, mais de plus la synergie qui se crée dans une équipe comportant un ou deux formateur(s) et des stagiaires apporte des choses qui ne sont pas dans un bouquin ou sur internet.

L'article indiqué ci-dessous indique le formateur chez qui l'auteure a fait le stage, et elle semble en penser le plus grand bien. Probablement une bonne adresse pour un stage en français ?

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Petrus16 le Mer 4 Fév 2009 - 9:34

Yo,

Une mine d'or à propos de permaculture: Humanitute

Allez faire un tour en bas de page dans les docs PDF....clind'oeil

Petrus.

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Urban Permaculture, Guerilla Gardening

Message par tarsonis le Mer 1 Sep 2010 - 13:13

Un petit livret m'a paru assez intéressant pour pouvoir en parler sur le forum :
"Urban Permaculture, Guerilla Gardening".
En une trentaine de pages proposant de nombreux schémas, l'ensemble passe en revue une bonne quantité d'informations permettant d'aborder en douceur la permaculture pour les "urbains".

Sommaire :















Bonne lecture

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vidéo permaculteur autrichien

Message par bigblond le Mar 21 Aoû 2012 - 17:19

Bonjour,

Simplement pour vous indiquer une vidéo sur un permaculteur autrichien (doublée en français).

C'est d'une logique implacable et plein d'astuces.

pour trouver, chercher sur youtube : Permaculture _ un veritable developpement durable


Bonne journée.

bigblond
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Vosges - FRANCE
Date d'inscription : 15/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par aldebarande le Mer 22 Aoû 2012 - 11:29


________________________________________________________
La démocratie, c'est deux loups et un agneau qui votent pour choisir le menu du déjeuner. La liberté, c'est un agneau bien armé qui conteste le vote (Benjamin Franklin)

aldebarande
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 111
Localisation : Bordeaux
Emploi : Conducteur de travaux
Loisirs : scoutisme, survie
Date d'inscription : 26/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par tarsonis le Mer 22 Aoû 2012 - 11:54

Salut !
Il y a la période pendant laquelle il ne peut poster de lien externe clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A propos de la permaculture

Message par jacqueline73 le Mer 22 Aoû 2012 - 14:13

Un point de vue sur ce sujet :
J 'ai découvert le mot permaculture il y a un peu plus d'un mois, sur les forums de survie.

J'hallucine que ça ait été inventé il y a plus de 40 ans et qu 'on en ait jamais entendu parler, pas même par les écolos..

Une chose me dérange quand je lis que ce n'est pas que des techniques agricoles mais que c'est aussi un mode de vie.

Au départ c'est bien de l'agronomie, étude de la chaîne soleil, plantes , sols ; et il me semple , je m'en excuse, que quelques gourous se sont accaparé ces techniques, pour décerner des diplômes et imposer un label et mode de vie, que je compare un peu aux néoruraux du Larzac dans les années 70, qui rejetaient la société ( tout en percevant un chèque mensuel de papa, ou plus tard le RMI payé par la société ).

Certes j’admets que dans les prochaines années un changement de vie sera nécessaire à beaucoup de monde , citadin, comme ruraux.

Mais là j'ai peur que ça dérape : il faut avoir telles idées politiques, vivre en groupe, pourquoi pas fumer qq joints pour être admis au club ( un jour j'ai eu a régler un problème de plantations illicites sur un terrain de ma boite suite à une dénonciation, personnellement j'en avais rien à secouer et je n'ai pas cherché longtemps dans la jungle des Cévennes, RAS, d'autant plus que les flics s'en foutaient eux aussi. ) , mais parfois ça va plus loin : refus total de la médecine traditionnelle, accouchements à domicile en pleine cambrousse , voire être végétarien, la tenue vestimentaire, etc...

J 'ai renoncé à la voiture il y a treize ans, c'est mon choix, je l'assume mais personne ne me l'a imposé. J 'ai horreur qu 'on m'impose un truc.

La décroissance , j'ai commencé à ma façon et si je dois retourner à mes conditions de vie et de confort à la campagne dans les années 50 ce ne sera pas dramatique.

Mais c'est peut être bien pour certains que des gourous aient étendu la permaculture à une façon de vivre pour leur faire prendre conscience qu 'il faudra changer leurs habitudes.

Enfin si ça ne condamne pas la permaculture à la marginalité.

Pour moi la vraie révolution est bien dans la technique de culture. Ne plus labourer, ne pas mettre un gramme de terreau ( on sait jamais ) , ne plus grattouiller la terre, c'est ENORME pour un paysan conditionné par la FNSEA et l'agroalimentaire..

Issue de ce milieu, je les connais bien et c'est pas facile de leur expliquer comment ils doivent travailler, surtout quand on vient de la ville, mais si en plus on leur explique qu 'il faut changer de mode de vie, porter un pull en poil de chèvre, ça va faire trop ! Ils s'adapteront tout seuls.

Puis il s'adapteront de force à ces nouvelles techniques, pour survivre quand les subventions de la PAC vont régresser et que le gasoil augmentera.

Déjà avoir un jardin en bordel , pour eux c'est limite concevable. J 'ai lu l'histoire du petit colibri édifiante.. Bien sûr je soutiens la ferme du petit colibri dans cette histoire.

Si les permacultivateurs venus de la ville, sont une solution au niveau individuel, c'est bien sur les agriculteurs classiques que repose la solution pour le pays, ne serait ce parce qu 'ils détiennent la majorité des terres cultivables.

L 'exemple du paysan autrichien m'a beaucoup marquée, parce que née en moyenne montagne , il n' y a que des pins et des sapins et soit disant il ne pousserait pas autre chose. Bien sûr il a commencé il y a plus de vingt ans.

Heureusement on voit des exemples de formations de paysans à ces nouvelles techniques de culture , hors de ce groupuscule "permaculture", mais n'est ce pas l'essentiel ? J 'ai vu une conférence de Bourguignon avec des paysans d'une région voisine. Il parle leur langage, il ne fait pas de la philo.

jacqueline73
Membre

Féminin Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 29/07/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par L'Ourse le Mer 22 Aoû 2012 - 15:32

Mais là j'ai peur que ça dérape : il faut avoir telles idées politiques, vivre en groupe, pourquoi pas fumer qq joints pour être admis au club ( un jour j'ai eu a régler un problème de plantations illicites sur un terrain de ma boite suite à une dénonciation, personnellement j'en avais rien à secouer et je n'ai pas cherché longtemps dans la jungle des Cévennes, RAS, d'autant plus que les flics s'en foutaient eux aussi. ) , mais parfois ça va plus loin : refus total de la médecine traditionnelle, accouchements à domicile en pleine cambrousse , voire être végétarien, la tenue vestimentaire, etc...

-Médecine traditionnelle ou allopathique ? clind'oeil attention au choix de mots, et à leur définition !
-J'ai accouché à domicile en pleine cambrousse, sans pour autant être dans une secte, un groupuscule permaculturé, ou un autre mouvement "marginal".
-Je suis végétarienne, sans pour autant être dans une secte, un groupuscule permaculturé, ou un autre mouvement "marginal".

Quand à la permaculture comme mode de vie, je vais citer Barnabé un peu plus haut, en 2008
Une autre excellente définition : "permaculture is about closing cycles". Difficile à traduire aussi. "La permaculture consiste à boucler des cycles".

Exemple :

problème : vous avez l'eau de la ville, vous la polluez par vos produits ménagers et d'hygiène chimiques, par votre machine à laver et votre lessive chimique, et vos toilettes, et vous balancez le tout dans les égouts. Circulation linéaire, le cycle n'est pas fermé. Vous transférez le problème plus loin. Pas bon

Solution permaculturiste :

1) Vous avez des toilettes à compost, dont le produit va au jardin, et vous mangez les produits du jardin. Cycle fermé. Bon.
2) Vos eaux usées (hors toilettes) vont dans une phytoépuration avec lit de roseaux et mare. Cette eau est utilisée pour arroser les légumes du jardin, que vous mangez. Cycle fermé (pas totalement : input d'eau propre pour les usages ménagers). C'est mieux si vous récupérez l'eau de pluie pour vos usages doemstiques (après filtration) : même si c'est un input, il est naturel et gratuit. Bon.

Déjà avoir un jardin en bordel , pour eux c'est limite concevable.
À mon sens, permaculture n'est pas équivalent à jardin en bordel. C'est comme si tu disais que les jardins "à l'anglaise" (par opposition aux jardins "à la française") ne sont que des friches à l'abandon.


________________________________________________________
Animator artisanat, autarcie, construction et bricolage.
Ateliers collectifs : atelier artisanat / chantier participatif : article l'habitat idéal

L'Ourse
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Féminin Nombre de messages : 554
Age : 30
Localisation : Yec'hed mad !
Date d'inscription : 16/02/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par serilynpayne le Mer 22 Aoû 2012 - 22:52

jacqueline73 a écrit:
Mais là j'ai peur que ça dérape : il faut avoir telles idées politiques, vivre en groupe, pourquoi pas fumer qq joints pour être admis au club ( un jour j'ai eu a régler un problème de plantations illicites sur un terrain de ma boite suite à une dénonciation, personnellement j'en avais rien à secouer et je n'ai pas cherché longtemps dans la jungle des Cévennes, RAS, d'autant plus que les flics s'en foutaient eux aussi. ) , mais parfois ça va plus loin : refus total de la médecine traditionnelle, accouchements à domicile en pleine cambrousse , voire être végétarien, la tenue vestimentaire, etc...

.

hey Jacqueline , faut s'en taper de ces histoires. Pas besoin de se faire mousser quand tu fais de la permaculture ou du BRF . Tout ça c'est du blabla .
Fais ce qui te convient .
Je suis domicilié en Suisse (en fait j'y habite pas vraiment mais j'y passe tous les jours) bref , à 200 m y'a une école Steiner (comme cause notre co-foromeuse) Tous les ans l'épidémie de rougeole passe par cette école , et comme les gamins ne sont pas vaccinés y'en à 15 à l'hôpital pendant 10 j et 1 qui y passe tous les 2 ans . ben honnêtement , je m'en tape , c'est leur choix , je respecte .
Pour revenir à la permaculture , c'est pertinent dans un créneau bio , ou pour soi-même , mais pour les "agriculteurs" de manière générale c'est bof. Dans les 3 ou 4 péouses avec qui je partage de bons moments , le seul truc qu'ils ont modifié c'est le labourage parceque c'est rentable .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Raffa le Mer 22 Aoû 2012 - 23:18

l'agriculture dite de conservation, le sans labour, l'agroforesterie etc. se développe, se professionnalisme, sors de la marginalité et quitte le champ de la permaculture pour se diffuser plus largement. Des rapports de l'UE développe ces thèmes, le therme permaculture y est cité comme "inspiration" et vite oublié.

Pour info, j'ai lu 2 mémoires d'études supérieures cette année sur le thème de la permaculture. Dont un en anthropo.

Nous avons déjà vécu ça plusieurs fois. Si les idées se diffusent et se massifient c'est qu'elle sont récupérées et intégrées et souvent, transformées. Et chaque fois effectivement il y a des scissions, des guerre de récupération, des distanciations... et donc des précisions des explorations de champs différents, des ancrages, des transformations de société. La permaculture n'y échappe pas, est-ce un mal ?


________________________________________________________
Pour explorer le champ des possibles, le bricolage est la méthode la plus efficace. H. Reeves
La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information. A. Einstein
Qui s'instruit sans agir laboure sans semer Proverbe africain
ressources

Raffa
Modérateur à temps partiel

Féminin Nombre de messages : 1853
Date d'inscription : 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Canis Lupus le Jeu 23 Aoû 2012 - 13:22

J'ai constaté que la plupart des gens qui parlent de permaculture ne parlent pas vraiment de permaculture... Laughing
Il faut déjà se taper quelques livres sur le sujet avant d'ouvrir sa bouche.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par tarsonis le Jeu 23 Aoû 2012 - 14:01

Salut !
serilynpayne a écrit:à 200 m y'a une école Steiner
Tous les ans l'épidémie de rougeole passe par cette école , et comme les gamins ne sont pas vaccinés y'en à 15 à l'hôpital pendant 10 j et 1 qui y passe tous les 2 ans.
La rougeole étant immunisante, il est excessivement rare de la contracter deux fois dans une vie.....ils alternent peut être de temps en temps avec la rubéole (elle aussi immunisante) clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par Belenos le Mar 4 Sep 2012 - 17:47

Est ce que des permaculturistes avertis connaissent et pourraient nous parler plus précisément de la Terra Preta, j'ai lu très vite fait que cette une sorte de technique de compostage sud amériquaine très ancienne caractérisé par un fort apport en carbone grâce à un gros ajout de charbon de bois et de cendre riche en en phosphore et potassium.

________________________________________________________
La nature comme socle, l’excellence comme but, la beauté comme horizon. (Dominique Venner).

Belenos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1831
Age : 35
Localisation : Pays de Retz
Loisirs : Balades et bivouacs dans les dunes et les bois, lecture.
Date d'inscription : 04/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par BigBird le Mar 4 Sep 2012 - 19:58

bon, loin d'être le spécialiste qui pourrait développer sur la Terra Preta, mais ça m'a tout l'air d'être apparenté à la technique du biochar, ou "agrichar", destiné à améliorer/restaurer un sol appauvri, mais autant que je sache, il faut le combiner avec un apport organique, pour ne pas désiquilibrer la nature (le ph entre autre) et donc la vie du sol.

BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1017
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

permaculture

Message par gwilherm du 44 le Sam 21 Sep 2013 - 22:55

http://www.le-projet-olduvai.com/f62-techniques-agricoles-outils

voila  c'est  une vidéo assez longe  et qui d’après mois est  trés  bien faite   je la conseille a tout le monde , ces  instructif



gwilherm du 44
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par gwilherm du 44 le Sam 21 Sep 2013 - 23:03

penser a  rembobiner la vidéo

gwilherm du 44
Membre

Masculin Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 20/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Permaculture

Message par tarsonis le Mar 24 Sep 2013 - 17:13

Salut !
On ne peut pas déplacer le post dans une zone générale. Un topic en particulier avec lequel fusionner ? clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7987
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum