Former un groupe

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par lykos69 le Lun 2 Juin 2008 - 21:36

Je vais répondre à telimectar.
Avant toute chose je tiens à préciser que j'ai une réaction assez épidermique à l'autorité surtout quand celle-ci fonde sa décision sur le statut (le chef a toujours raison).

Le pb c'est que beaucoup ont une vision du chef sous l'éclairage de notre société.
Le chef est un supérieur (donc par corrolaire les autres sont des subalternes) de par sa position c'est le sachant et le décideur ultime et les autres doivent dire amen.

J'ai une autre approche de cela.
Le chef ou responsable est pour moi un gestionnaire ou un coordinateur et il n'est ni plus ni moins qu'un autre membre de l'équipe. Sa fonction est d'analyser, de structurer, de fédérer, de rassembler comme pour d'autres c'est de fraiser, de souder, de taper à la machine et dans cette optique j'ai très souvent détonné dans les boîtes où j'ai oeuvré.

Toujours pour donner un exemple perso, dans une boîte j'étais chef d'équipe et gérais donc une chaîne de production.
A la différence des autres chefs, j'étais habillé comme les ouvriers et partageait le boulot avec eux après avoir préparé les chantiers. En peu de temps, notre chaîne a eu les meilleurs rendements parce que je parlais avec les gars et on voyait ensemble ce qu'on pouvait faire pour améliorer le système.
Il faut dire qu'une prime de rendement était à la clé et tout le monde était évidemment intéressé.
En finale, c'est les ouvriers qui me disaient, à la pause café de 10 H, qu'il fallait se remettre au travail car la prime était en jeu ;-))
Un jour un autre chef d'équipe m'a dit qu'il serait mieux que je mette une cravate pour respecter mon rang, ce à quoi j'ai répondu : "tu sais les cravates c'est comme la queue des vaches" ....."ça cache souvent un trou du c.l "

Cette remarque a provoqué l'hilarité générale et l'autre est reparti la queue entre les jambes.
Après cela, les ouvriers m'ont avoué n'avoir jamais travaillé dans une telle ambiance sereine et détendue et qu'on formait une vraie équipe.
Un mec m'a même dit : "t'es pas un vrai chef toi" .
Cette manière de procéder leur semblait complétement incroyable et décoiffante et pourtant !!!
J'étais chef non pour assouvir un besoin quelconque de satisfaire mon égo, non pour avoir un faire-valoir de mon statut social avec tous ses artifices, mais pour évoluer dans une équipe dans un but commun tout en ne sacrifiant pas les relations humaines ou les personnalités.
Le jour où les pseudo chefs comprendront que le bon management ne passe pas par des brimades, des frustrations des démonstrations de son pouvoir mais par le dialogue, le conseil, le savoir écouter et le savoir expliquer, il y aura moins de conflit social ou de désastres humains en société.

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par SavageBeast le Lun 2 Juin 2008 - 23:21

@lykos69, je dirige une petite entreprise, mais j'ai toujours considéré mes employés comme des partenaires. Lorsqu'un problème survient, on en discute pour exposer nos idées, et quelle serait la meilleure solution à mettre en place.

Cela m'a valu le respect, et un meilleur rendement. Bien sûr, il y a eu des gens qui n'ont pas respecté la confiance donnée, et que j'ai été obligé de virer. Je pense que dans un petit groupe, les compétences vont ressortir, et qu'il faudra avoir l'intelligence de reconnaître la personne a plus compétente comme chef dans une situation donnée.

Si la personne qui connaît l'agriculture me dit de creuser un trou à 20cm de profond pour mettre en terre des pommes de terre, ben j'accepte. C'est pas mon domaine. C'est cette personne la plus compétente... A nous de réduire nos "ego surdimensionnés" je sais tout et je suis le meilleurs...

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par lykos69 le Mar 3 Juin 2008 - 10:10

Tout à fait SavageBeast et c'est dans ce sens qu'il faut interpréter un groupe.
Idéalement pour moi, il est orienté par un conseil formé des personnes ressources dans un domaine et arbitré ou tempéré par un coordinateur.
Le rôle de ce coordinateur (pour ne pas dire chef car les résonnances de ce mot sont encore trop attachées à notre monde actuel) permet d'orienter les discussions et d'éviter que chacun prêche uniquement pour sa paroisse sans connaître ou se rendre compte des besoins des autres secteurs.

Maintenant que nous avons plus ou moins clarifié la notion de groupe et ce que cela nécessite comme qualités, principes des membres, le plus dur est encore de constituer ce groupe et de pouvoir en détecter les personnes indésirables.

Mais qu'est ce qu'un indésirable ?
Il est évident que nous ne pouvons pas faire face à une situation instantanée : le mec qui pête les plombs dans un cas ne porte pas forcément les stigmates de cela dans la vie ordinaire.
Donc par défaut, je ne vais pas me mettre la rate au court bouillon en me posant des questions dans le genre "et si jamais ...". Je n'ai pas la réponse à ce type de questions et je ne vais pas echaffauder des chateaux en espagne pour prévoir des solutions à des problèmes hautement hypothétiques et pour lesquels je ne peux influer sur les événements.

Dans un autre genre c'est comme répondre à la question du nucléaire ou du bactériologique.
"Et si jamais ..." Je ne peux savoir si une bombe / centrale va pêter ou si une maladie / pandémie va se répandre, quel en sera le foyer, la propagation, l'intensité...
Alors plutôt que de tenter de parer à tout -ce qui est complétement illusoire- j'ai décidé de m'attacher à des problèmes beaucoup plus basiques mais immédiatement nécessaires à savoir les conditions de vie (nourriture, abri, chauffage, énergie).

Revenons à nos moutons, pour créer un groupe à partir de personnes disparates et d'univers variés, il me semble qu'il ne faut pas procéder à un rassemblement de dernière minute des individus concernés.

D'où mon idée de créer un site avec un "masquage" écolieu.
Quand je dis masquage, c'est pour éviter de montrer trop ostensiblement que ce lieu à une vocation de survie et de vie en autarcie.
Il me semble évident que si de nombreuses personnes savent que vous disposez de tous les moyens de survie dans votre site, ils risquent de s'en souvenir lorsque la bise sera venue.

Dans cette idée, j'ouvrirai une partie du site aux extérieurs avec un look écolieu mais qui, j'espère, ne permettra pas de se rendre compte de l'ampleur de la préparation en cours.

Les avantages de cette mascarade ?
Permettre d'avoir des ressources financières en attendant le clash (stages, formation ...), disposer de main d'oeuvre pour la préparation d'une section du site.
Pouvoir obtenir des subventions d'état (autant profiter avant la crise ;-)) ) pour l'installation d'énergies alternatives.
Et enfin et surtout pouvoir voir en situation les personnes et éventuellement trouver des recrues susceptibles d'intégrer le groupe en question.

Etant donné le caractère sensible de ce site, il est indéniable qu'il faut être discret et avancer dans l'ombre.
Au plus la populace peut décrypter l'intérêt et voir en votre site un gisement potentiel de nourriture ou de ressources, au plus on risque de les voir rappliquer lorsque la crise sera en cours.

Hormis cela, il y a des idées de maillage du territoire qui se mettent en place sur d'autres sujets.
Il peut être intéressant de mettre nos ressources en commun (dans certains cas) pour savoir si des sites (il faut que la structure le permette aussi) pourraient disposer de places ou d'accueil possible.
Aussi l'idée de trouver un village / hameau abandonné est un truc à creuser.
Encore faut-il s'entendre sur la localisation de celui-ci...en effet pour ma part, il y a des lieux où je n'irai pas quelque soit la tranquillité de celui-ci (risques naturels).

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par lykos69 le Mar 3 Juin 2008 - 10:59

Pour répondre à cette déclaration

vigo a écrit:@Sempervirens

Vous croyez au réveil des volcans dans le massif central???
là je suis septique.

Saches que quand j'ai fait la recherche pour le site idéal, une des plus grandes préoccupations était évidemment de tenir dans la durée.

Il me semble en effet vain de mettre en place toute une infrastructure si c'est pour avoir les pieds dans l'eau dans quelques années ou de se faire ratiboiser par une horde.
C'est d'autant plus vrai que si l'on imagine l'ampleur du clash, reconstruire ou recréer un autre site dans les mêmes conditions pourrait même être impossible faute de matériaux, d'énergie ou de ressources.

Comme je disais j'ai pris en compte toutes les possibilités de catastrophes naturelles qu'il est humainement possible de prévoir.
Celles-ci sont au nombre de 3 : inondation (montée des eaux), tectonisme (sismiques) et volcanisme.
Mes connaissances en géologie, minéralogie et paléontologie m'ont bien aidé pour faire de la prospective.
Actuellement de nombreux facteurs sont tels qu'à l'époque de l'éocène.
La grosse différence c'est que le niveau des mers était 100 m plus haut à cette époque.
Alors pourquoi l'eau ne monte-t'elle pas ?
Tout d'abord, il faut savoir que la transformation du climat a mis des milliers d'années pour arriver à l'éocène.
Or en quelques dizaines d'années nous avons réussi à atteindre le même effet (température moyenne et taux de CO2).
Si l'eau ne monte pas aussi vite, il faut en remercier l'inertie thermique de la terre ... mais pour combien de temps ?
Le cycle de dégradation est actuellement en cours et il est humainement impossible de faire du rétro pédalage.
Le cycle s'auto alimente et la grande question c'est surtout de savoir à quel niveau d'accélération de ce cycle on va avoir droit.
Pour donner un exemple de l'auto alimentation (il existe, hélas, de nombreux cycles qui se croisent et s'amplifient mutuellement) :
la glace des pôles fond --> cela réduit l'albedo d'autant de km2 --> cela augmente l'energie radiative du soleil--> ça augmente la température --> ça fait fondre plus de glace !

Donc première condition : se trouver à une altitude de plus de 100 m.

2 et 3 possibilités :
La terre est composée d'une croûte terrestre (lithosphère ou sial) posée sur un noyau magmatique en fusion (adénosphère ou nifé).
Le Nifé est parcouru de courants qui provoque la dérive des continents et le mouvements des failles tectoniques (cf Wegener) et ceci de manière courante.
Ces courants se sont mis en place ou modifiés à une échelle de milliers d'années.
Actuellement, certaines parties de la cryosphère est à l'état d'ilandsis.
C'est à dire que la glace est posée sur la terre (et non sur la mer).
Cette glace s'étant déposée en quelques milliers d'années, la croûte s'est enfoncée dans l'adénosphère (poids / pression) progressivement.
Or si la glace fond brutalement (des dizaines d'années c'est très brutalement à l'échelle de la terre), le poids de celle-ci va disparaître et par pression faire remonter cette partie de la croûte terrestre.
A la manière d'un ballon sous pression, enlever un point de pression revient à modifier la totalité de la forme du ballon.
Autrement dit, il faut s'attendre à des seismes et aussi du volcanisme (fuite de la croûte) de plus en plus nombreux.
Au plus la glace fondra, au plus ca va bouger pour que le "ballon" s'adapte à la modification de pression.
Or il faut savoir que la chaine des puys et l'alsace sont des zones volcaniques. Et quoique qu'on en pense les puys ont eu une activité relativement récente (10.000 ans) ! Il n'y a qu'à voir le volcan chilien qui vient de repartir, il était considéré comme éteint .... comme la chaîne des puys. De même, les alpes et les pyrennées sont d'origine hercyniennes ce qui n'est pas forcément bien vieux à l'échelle de la planète.

Donc dans la politique du pire (et encore c'est pas le pire) acceptable, j'ai rayé des zones fréquentables toutes celles ayant un risque d'inondations, de volcanisme et de seismes ... puis me suis consacré à trouver une zone à densité humaine faible et hors des grands axes routiers-migratoires potentiels.

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Rammstein le Mar 3 Juin 2008 - 11:07

Une remarque en passant...

Et pour ce qui concerne le risque industriel ? Pour rappel, la France compte plus d'une cinquantaine de réacteurs nucléaires répartis sur tout le territoire, ainsi que de nombreuses usines chimiques, des raffineries, etc.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par luxferrrare le Mar 3 Juin 2008 - 12:21

Si la "couverture écolieu" intéresse quelqu'un, j'ai pas mal défriché le terrain et peux partager mon expérience concernant les statuts, l'administratif, le montage du projet, les contacts, mécènes et subventions...

A votre disposition.

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par lykos69 le Mar 3 Juin 2008 - 13:42

Pour répondre à Rammstein,

Il y a une multitude de risques et on ne peut tout prévoir.
Les seuls critères qui me paraissent les plus décents sont ceux dont le taux de probabilité frise le 100%.

Autrement dit les quasi certitudes !
Dans ces quasi certitudes, je place les événements developpés auparavant.
Les risques dus à la population sont aussi pris en compte en choisissant une zone à faible démographie.
Cela implique également que l'on peut espérer avoir une densité industrielle moindre (sinon il y aurait plus de population qui vivrait de cette industrie).
Après sur les risques de propagation, de diffusion c'est de la probabilité de haut vol et on entre dans la catégorie "et si jamais...".
Soyons clairs, quelque soit le risque NBC encouru à notre échelle individuelle on n'a pas les moyens de s'y soustraire durablement.
Y échapper pour avoir 1 ou 2 ans de survie (intoxication, irradiation..) est ce vraiment important pour y consacrer tout un pan de son énergie et de son économie ?

Luxferrare,
Je note cela et je ne manquerai pas de te contacter pour en discuter.
J'espère que, vu notre proximité géographique, on pourra faire ca de vive voix ce qui évite d'avoir de laborieux échanges de courrier :-))

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par ipphy le Mar 3 Juin 2008 - 14:37

lykos69 a écrit:
Mes connaissances en géologie, minéralogie et paléontologie m'ont bien aidé pour faire de la prospective.

La terre est composée d'une croûte terrestre (lithosphère ou sial) posée sur un noyau magmatique en fusion (adénosphère ou nifé).
Le Nifé est parcouru de courants qui provoque la dérive des continents et le mouvements des failles tectoniques (cf Wegener) et ceci de manière courante.


Sial, nifé, c'est plus trop à l'ordre du jour non?

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par lykos69 le Mar 3 Juin 2008 - 14:44

Certes mais ça l'a été et éventuellement ça peut servir comme mot clé dans une recherche ou si jamais on dispose de vieux bouquins (genre tout l'univers ;-)) )

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par ipphy le Mar 3 Juin 2008 - 14:54

lykos69 a écrit:Certes mais ça l'a été et éventuellement ça peut servir comme mot clé dans une recherche ou si jamais on dispose de vieux bouquins (genre tout l'univers ;-)) )

J'ai testé, comme mot clé dans google c'est pas terrible!

Tu parles aussi d'adénosphère, google reste muet sur ce mot.

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par lykos69 le Mar 3 Juin 2008 - 15:01

Oups effectivement, je parlais de mémoire et celle-ci s'avère défaillante avec l'âge :-))

Il s'agit de l'asthénosphère ... bouh je suis un candidat à la dégradation des neurones !

Pour Sial et Nifé, pour info, cela fait référence aux éléments les plus importants de la couche en question.
Si Al pour Silicium Aluminium et Ni Fe pour Nickel et Fer.

Encore une fois désossé !

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Baloo le Sam 28 Juin 2008 - 14:44

Moi je vois un autre avantages a vivre groupé, ou en réseau, c'est le fait de ne pas a avoir a acheter la panoplie complète "du survivor de la mort qui tue".
En d'autre terme pour pouvoir vraiment vivre en autarcie il faut se munir de beaucoup de materiel couteux pour pouvoir faire sa farine, son huile, son alcool( important ne serait-ce que pour désinfecter ses plaies), et de manière plus prosaique, son vin ou son cidre Very Happy (petite joie du quotidien et important si on veut faire son vinaigre) puis pourquoi pas un peu de bière rafraichissante en été, (on en aura bien besoin drunken) .
une scierie?, une ferblanterie?... j'en oublie surement énormément...
On aura aussi besoin de connaissance plus spécifiques, un herboriste doit pouvoir cultiver ses plantes médicinale sans devoir assurer complètement sa survie et c'elle de ses proches, se sont des taches qui prennent du temp et qui sont vitale pour une communauté, idem pour un ferblantier, un potier un vanier un tisserant, un bucheron...
Vivre en communauté peut aussi offrir un cécurité contre les "zombie" zombie .
On peut imaginer un petit regroupement de famille, 3-4 familles, il y a des corp de ferme assez grand qui peuvent permettre ses regroupement surtout si accompagné de plusieurs hectare de terrain, il y a les villages abandonné en imaginant un éco-lieu comme vu plus haut.
Cela permet déjà de diviser les dépenses qui sont franchement importante dans se genre de projet.
Une chose est sure, c'est que le temp presse , de par l'augmentation du coup de la vie, beaucoup de ses projets ne seront plus réalisable d'ici quelque temp.
Personnellement j'ai beaucoup de peine a imaginer une survie seule dans une ferme étant famille monoparentale, pour moi et mes enfant, même avec la meilleure préparation du monde cela ce solderait au mieux par une balle entre les deux yeux, au pire je me vois déjà grossir la horde de zombie en rêvant de ma ferme pour lequel je m'étais aussi longtemps investie.
Il ne faut pas se leurer, a moins d'organiser sa survie entre villageois ou de vivre au sommet d'une montagne, il y a peut de chance de s'en sortire si la cituation dérape a se point.

Baloo
Membre

Féminin Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 15/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par luxferrrare le Sam 28 Juin 2008 - 17:06

Bon, et bien je me lance :

Notre statut d'agriculteurs nous ouvrira quelques portes et nous facilitera l'accès au foncier, l'association devrait aussi pouvoir bénéficier de quelques subventions (entre autres concernant l'accessibilité handicapés et seniors). De plus, 7 ans de coloc diverses, quelques péripéties, engueulages et scissions au sein de l'asso et un tempérament très indépendant (ça vaut pour mon homme aussi), me rendent assez dubitative quant à un groupement issu de rencontres internet.

Cependant, la vie est pleine de surprises, aussi je lance cette perche à qui serait intéressé par une association avec notre projet :

Présents sur le projet :
Jean-pierre et moi, notre capacité d'investissement ne devrait pas pouvoir dépasser 150 voire 200000€ au mieux, lui arbo bio et gestion de l'aspect musique du projet (salle de répèt, de concerts, voire studio), moi maraîchage bio et coordinatrice du projet.
Deux amis, l'un et l'autre sans capacité d'investissement, qui créeront et développerons leur propre emploi sur le site, lui en restauration/bar et elle, artiste plasticienne, chargée de l'aspect culturel (expos, galerie, ateliers artisitiques, déco du site...) + consultante accès handicapés. Ils acquerront leurs parts de la SCOP par un prélèvement sur leurs salaires de 3% à 5%. Il est probable que leurs premiers salaires seront des temps partiels.

Dans une SCOP les salaires sont votés mais je propose un salaire horaire égal pour tous, seuls les temps de travail variant. A terme, l'idéal serait un temps partiel dans la SCOP selon les compétences de chacun et.. soit du temps pour glander, soit une activité propre et indépendante greffée sur le projet ou pas.
Chaque personne gère son activité principale de façon indépendante et participe au projet financièrement (associé) et/ou par son travail (salarié-associé).

Associé : investissement financier pour l'achat de foncier, rénovation, de panneau photovoltaïques, ou autre... en retour des dividendes (5 ans près les premiers bénéfices mais non imposables), un pied à terre, une part sur les revenus dégagés par la vente de l'éléctricité...

Associé-salarié : investissement ou retenue sur salaire (3 à 5%), temps partiel pour commencer, gère indépendamment une autre activité ou pas, greffée sur le projet, ou pas,

L'idéal serait un corps de ferme où créer plusieurs apparts (très) indépendants. Nous souhaitons à terme construire notre propre maison paille et libèrerions donc un autre appart.

Avec une SCOP, pas moyen de s'enrichir : si on la quitte on part avec seulement les billes qu'on a mis dedans, pas plus, pas moins, ça protège des requins et des OPA.

Nous recherchons un minimum de 10h au sud du Rhône, sud-est de la Loire, Nord de l'Ardèche, assez éloigné mais pas trop d'une ville (de 30 à 100 km), accessible en transports en communs de préférence, mais éloigné des flux migratoires.

wouâlaaaaaaaaaa...

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Wasicun le Dim 29 Juin 2008 - 3:48

De mon côté je suis à la recherche d'une communauté sans statuts trop rigides ou objectifs pré-établis dans le détail ... J'ai un apport équivalent au vôtre et des compétences différentes (...) et je cherche à me "recaser" dans l'année à venir / grâce au télétravail ma seule contrainte reste l'accès à Internet (pour ce qui est "du jus" ce n'est pas vraiment un problème en revanche ...). Si un projet visant à "ranimer" un hameau deserté où quelques habitations seraient à vendre et que cela pourrait se faire de manière individuelle mais concertée (en constitutant une communauté "de fait" basée sur un projet dont le principe serait commun) pourquoi pas ...
J'ai goûté "aux joies" de l'associatif à grande échelle et je ne souhaite pas réitérer l'expérience ... néanmoins je pense qu'avec ce qui nous attend il devrait y avoir moyen de trouver un consensus viable entre personnes adultes, responsables et expérimentées ... la complémentarité des compétences lorsque "nécessité fait loi" ... j'avoue y croire ... Maintenant si le temps nous est compté ça risque effectivement d'être problématique ... mais quand la motivation est là ... à plusieurs on peut abattre un sacré boulot (un peu de tourisme en Pennsylvanie chez les Amish m'en a définitivement convaincu il y a déjà plusieurs années ...).

;-)


Dernière édition par Wasicun le Lun 30 Juin 2008 - 0:12, édité 1 fois

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Robinsone81 le Dim 29 Juin 2008 - 10:34

Baloo a écrit:En fait je me suis mal exprimée...
Qui serait partant pour reconstruire un village abandonné? Very Happy

moi, ça m'intéresserais. Apr_s faut voir comment ça s'organise.... Very Happy

Robinsone81
Membre

Féminin Nombre de messages : 59
Localisation : Castres, Tarn, France
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.blog.360.yahoo.com/blog-ZfDP7i8jdKTJUz1BgDSomNai81uyaZ

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par phimouk le Dim 29 Juin 2008 - 10:37

ou et quand ?

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par luxferrrare le Dim 29 Juin 2008 - 16:43

Ce genre de plan serait abordable à 2 ou 3 couples ou investisseurs car permettrai de faire 2 ou 3 apparts :

Nord Ardèche

Cévennes Ardéchoises

Ardèche

Nord Ardèche
(30 mn vallée du Rhône)

Loire (30 mn St Etienne)

Ardèche (Commune de Vagnas)

Mais pour ça il faut être une dizaine !

C'est vrai que le village abandonné est un vieux rêve...

Mais c'est du boulot ! (Merci Phimouk !)

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Wasicun le Lun 30 Juin 2008 - 0:08

Moi ... je suis fâché avec la SAFER ... alors il en faut vraiment pas m'en parler ... Néanmoins si division il peut y avoir (ex. grange ou dépendance + un peu de terrain / jusqu'à 1 hect.) je suis prêt à envisager toute proposition sérieuse ... même la plus "extrême" (gros travaux et accès + ou - "roulant") tant que France Telecom est présent et que le projet communautaire peut s'envisager sur la base du volontariat ... (je compte conserver mon activité aussi longtemps que possible ... / mais une activité complémentaire est envisageable ...).
(150 K euros de budget pour un projet finalisé)

PS : végans, antichasse et autres extremistes "verts" exclus cela va sans dire ...

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par luxferrrare le Lun 30 Juin 2008 - 1:06

Wasicun a écrit:Moi ... je suis fâché avec la SAFER ... alors il en faut vraiment pas m'en parler ...

Pourquoi exactement ? tu n'es pas le premier à dénigrer la SAFER, j'ai eu quelques mauvais échos moi aussi : peux-tu préciser, stp ?

luxferrrare
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 1512
Age : 43
Localisation : InZeWild
Emploi : Luciol2Lux
Loisirs : Câliner les arbres, tomber des rochers
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Wasicun le Lun 30 Juin 2008 - 15:14

Ben par chez moi tout est question de $$$ et de relations ou de réseaux (le foncier est rare et très convoité ...) il n'est donc pas rare de se faire "griller" sur des projets au dernier moment ou de voir des agriculteurs se manifester comme par hasard au moment le plus opportun (alors que plusieurs mois se sont écoulés) ... bref pas mal de "bâtons dans les roues" et un corporatisme outrancier (sans compter tous les "cumulards" qui n'ont d'agriculteurs que le nom mais qui sont systématiquement à l'affût de la moindre affaire qui pourrait se présenter ...).
Pas marrant de devoir "lâcher" après des mois de tractations à gauche et à droite et de se faire "coiffer au poteau" par un enfoiré de "pistonné" agriculteur ou "blindé à mort" (et parfois étranger de surcroît ...).

voilà ... (une expérience perso. + celle de plusieurs de mes connaissances) : beaucoup de magouilles pas toujours très "clean" et régulièrement un système à "deux poids / deux mesures" ... (je ne parle même pas des "sorties d'exploitation" tellement ça m'énerve ...).
Maintenant par chez moi c'est peut-être "extrême" car la pression est inimaginable ... et les opportunités très-très rares (en plus d'être complètement inabordables pour le non initié ...).

:-(

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1683
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Armageddon974 le Lun 30 Juin 2008 - 16:34

@Wasicum & Luxferrare

Même problème à la Réunion. Les terrains sont très rares mais les convoitises très fortes... "Magouilles d'initiés" serait un terme approprié pour décrire la situation de cet organisme...
Ils exproprient au prix agricole et revendent au prix constructible à des promoteurs par des tours de passe-passe. J'ai des tas de témoignages... Bizarre que la Justice ne fasse rien... mrsgreen

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Former un groupe

Message par Silex le Lun 7 Juil 2008 - 2:51

Salutations Camarades,

Former un groupe ?, où ?, quand ?, comment ?, qui ?, selectioner ?, organiser ?

J'ai mal au crâne rien que d'y penser.

Ce qu'il y a d'évident dans un groupe c'est la nature humaine. Autrement dit:
1/ Que tout le monde veut commander
2/ Que tout le monde se compare aux autres
3/ Que personne ne veut se taper le boulot ou que personne ne veux travailler plus que les autres.

Résultat, on s'engueule pour des petites conneries et on en vient a haîr certains de ses "associés".

Pour ce qui est de la selection, c'est à mon sens complétement inhumain.
Je m'explique:
Une premiére "selection" (à base de test d'aptitude ou de connaissances) débouche sur la réunion d'un certain nombre d'individus "taillés" pour vivre cette aventure.
C'est parfait et tout se passe bien jusqu'à la venue du crash.
Seulement voilà, à compter de ce jour là, beaucoup de membres de votre famille (parents, fréres, soeurs, oncle, tante etc etc ...) peu portés jusqu'alors sur le survivalisme, se retrouveront dans la m*rde et d'une façon ou d'une autre, apprendront ou sauront depuis longtemps que vous avez intégré un groupe suceptible de leur fournir ce qui leur manque (nourriture, abris, sécurité etc...).
Moi, à leur place, sachant cela, je n'attendrai pas longtemps pour me mettre en route et venir me placer sous la protection du groupe en question.
Aprés tout, comment un membre de leur propre famille, bien intégré à ce groupe serait capable de leur refuser l'accés ??
Vous voyez ou je veux en venir ?
Serez vous capable de fermer la porte au nez à votre propre sang ?
Serez vous capable de faire passer un test "d'aptitude" à votre grand pére qui vient de se taper 500 kms en grillant ses derniers litres de gasoil ?

Il sera tout simplement impossible de gérer cet afflux et il faudra intégrer au groupe "initial" toute une foule de personnes plus ou moins biens préparées, dont certaines, seront de véritables boulets, d'autres, des semeurs de zizanie. Tout un ensemble d'individus et d'individualités diverses à gérer au quotidien.
Bonjour le calvaire !!!

Inévitablement le groupe initial deviendra un groupe de dirigeants, dont les membres subiraient rapidement les pressions de leur propre famille pour améliorer leur quotidien. Parmi les nouveaux arrivants certains n'auront qu'un objectif: devenir un décideur pour la communauté.
Car une fois un semblant de confort retrouvée, la nature profonde d'un individus refait surface et celui qui a toujours aimé diriger et ne pas en foutre une rame, passera son temps à critiquer, mentir, et à monter les uns contre les autres pour parvenir à ses fins.

Pour cette raison j'ai du mal à imaginer la formation d'un groupe réuni, aussi restreint soit-il, d'Olduviens et d'Olduviennes

Moi mon approche du groupe et ce que j'aimerai en cas de crise, c'est disposer d'un moyen de communication avec d'autres membres du forum disséminés dans tout le territoire afin d'étre en mesure d'échanger des infos quand plus rien ne fonctionne.
Je considére comme primordial d'étre renseigné sur la situation effective qui se déroule ailleurs que dans son environnement immédiat.
Le renseignement objectif (hors médias standards) n'a pas de prix en cas de crise et il permet de prendre les bonnes décisions au bon moment.
Je sais, c'est un peu un rêve car comment communiquer sur longues distances quend les moyens de communications standards ne fonctionne plus ?
Peut étre un réseau de radio amateur olduviens qui, en cas de crise, se brancheraient sur une fréquence prédéfinie chaque lundi pour donner les nouvelles de leur secteur, les problémes rencontrés, les solutions trouvées, les événements importants etc...

Quant à la notion de groupe "réuni géographiquement", je suis persuadé que chacun d'entre vous en intégrera un par la force des choses mais que les circonstances commanderont la formation de ces groupes.

Que ce soit une coopération avec le type qui vit au bout de votre rue ou la réunion de toute une fratrie dans la maison familiale, dites vous bien qu 'il faudra improviser votre équipe au fil du temps.
Quoi qu'il en soit, vous ne serez pas seuls longtemps.

Silex
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 41
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Rammstein le Lun 7 Juil 2008 - 8:37

TAFDAK

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Canis Lupus le Dim 13 Juil 2008 - 14:20

TAFDAK aussi finalement.

En fait, je reste sur l'idée de la rando, mais juste pour tester l'entente entre les membres dans une situation un peu moins confortable que l'appartement de Dédé. Exit l'épreuve physique.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Former un groupe

Message par Stalker le Mar 29 Juil 2008 - 18:45

Je m'immisce sur ce fil pour aporter un témoignage.

Avez-vous déjà pratiqué la spéléo ? C'est une activité sportive très intéressante pour tester le phénomène de groupe et la réaction au stress. Là je parle de la vraie spéléo, celle où l'on descend dans des cavités de plus de 100 m de profondeur.
Je ne connais que l'alpinisme et la randonnée de haute montagne qui donnent autant accès à ces expériences de groupe.
La spéléo a pour avantage de se pratiquer sur une journée ou un petit week-end sans préparation particulière.

En quelques heures, on découvre la nature profonde des gens. La réaction à une situation imprévue, la réaction à la fatigue, à la faim, la réaction à la prise de risque, à la confiance que l'on porte à celui qui a planté le SPIT, qui a vissé la plaquette, qui a fait le noeud de la corde à laquelle on sera bientôt suspendu, etc... tout ceci se révèle très rapidement car une sortie spéléo est rarement "pépère".

Seul sous terre, on risque de se cogner la tête, de glisser et de tomber, de se perdre, de ne plus avoir de lumière, de ne plus avoir d'eau ou de nourriture, d'avoir froid, etc...
forcément, le corps est conscient de cette condition où la survie dépend des autres, et il "parle" au travers du comportement.

Personnellement, si je devais me rapprocher de personnes pour former une communauté de survie, je proposerai d'organiser ce genre de sortie.
C'est très instructif sur l'homme.

Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum