Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par vigo le Mer 28 Mai 2008 - 7:09

La révolution française a été un transfert de pouvoir de la noblesse vers une nouvelle classe ''la bourgeoisie", qui s' est servi du tiers état pour arr
iver à ses fins.
La classe politique dirigeante actuelle est discridité, et amha c'est la classe qui est juste en dessous /'' classe moyenne supérieure'' ( revenus confortables, éducation d'un bon niveau, ) qui pousse par le jeu des infflences, et qui aspire au pouvoir.
Pour le commun des mortel ( dont je fais partie ) le problème reste identique, en 1789 les renards ont remplacés les lions et les renards risquent d'être remplacés par des hyènes.
C'est vrai que certains humanistes issus de 1789, ont essayés de faire quelque chose, mais les assoiffés de pouvoir sont toujours les plus forts.
Une carte des influences à l'instant ''t'' ne sera plus valable trois ans plus tard.
L'homo politicus est solidaire face à une menace extérieure ( auto amnistie, hausse de leur ''salaires''), mais se déchire a l'intérieur de son microcosme, il n'y a qu'à regarder les luttes intestines dans nos partis politiques.
Là encore régne une sorte de Darwinisme.


Dernière édition par vigo le Mer 28 Mai 2008 - 17:37, édité 2 fois

vigo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 311
Age : 56
Localisation : rhone-alpes
Date d'inscription : 02/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Jocelyn le Mer 28 Mai 2008 - 7:16

Armageddon974 a écrit:C'est pour ça que je parle souvent dans ce forum, qu'il vaut bien mieux être assez nombreux, bien organisé (y compris dans le domaine "politique" du clan), pour faire face aussi bien à des zombis agressifs qu'à des pseudo-gendarmes obéissant à un gourou quelconque.
Il est des sujets dont on n'a pas le droit de parler dans ce forum, et c'est tant mieux. Mais il existe des solutions "techniques" qui permettent à un groupe soudé de "résister" à ce genre de menaces.

Il serait, à mon sens, bien plus utile de cartographier/répertorier des sites d'installation en tenant compte de tous ces paramètres, politiques bien sur, mais surtout les autres que j'ai déjà cité ; ceux qui seront installé dans un endroit discret, loin des oligarchies de clocher, soudés et bien organisés, seront à même d'organiser une vie meilleur.
Alors ça, cela me semble encore plus théorique que l'analyse du pouvoir.

Je parcours les forums depuis quelques temps, et je vois de temps en temps parler de groupe soudé et organisé. Mais je ne vois absolument personne capable d'organiser un tel groupe.

De plus il n'y a jamais de discussion pour aborder ce sujet. Tout le monde semble prendre pour acquis qu'il est très simple de s'organiser, et qu'on pourra voir en temps utile, mais à mon avis c'est une énorme illusion.

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 8:01

Alors ça, cela me semble encore plus théorique que l'analyse du pouvoir.

Je
parcours les forums depuis quelques temps, et je vois de temps en temps
parler de groupe soudé et organisé. Mais je ne vois absolument personne
capable d'organiser un tel groupe.

De plus il n'y a jamais de
discussion pour aborder ce sujet. Tout le monde semble prendre pour
acquis qu'il est très simple de s'organiser, et qu'on pourra voir en
temps utile, mais à mon avis c'est une énorme illusion.

C'est bien le problème. Personne n'en parle parce que personne n'envisage ne serais-ce qu'une minute, de perdre sa sacrosainte liberté individuelle. Et pourtant c'est là la clé de la réussite de la survie... La constitution AVANT LE CRASH, d'un groupe assez homogène, soudé par des liens affectifs et/ou familliaux ou de centres d'intérêts communs, dont l'ensemble des individus possède des savoirs variés et/ou une certaine force physique etc...

Je n'ai pas de solution... que quelques idées...
J'ai lancé quelques bouteilles à la mer dans ce forum et quelques autres, mais AUCUNE réponse ! ça leur fait peur...
Je pense que personne ne prend pour acquis la constitution d'un tel groupe... bien au contraire. Il semblerait que ce soit un sujet tabou...
Faut pas rêver ! Dans un crash général avec la devise du "sauve qui peut", seul un individu bien équipé et entrainé (un peu comme SavageBeast) pourra se préserver. Surement pas une famille avec des enfants...
Par contre, après une certaine acalmie, quand le temps de l'organisation de la subsistance par nos propre moyens sera venue, des clans se formeront de façon empirique et souvent pas bénéfique.
Je verrai assez bien un regroupement familliale comme type de regroupement qui aurait une chance de fonctionner. Mais si on a pas ou peu de famille ? Et comment convaincre les membres d'une famille qu'il va y avoir un super crash et qu'il faut TOUT sacrifier pour se préparer ? Travail de titan...

L'idée de base c'est en fait de préparer un groupe AVANT le crash... mais nous vivons dans une société qui prône l'individualisme... (j'en fais aussi partie)... mission quasi impossible.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Mer 28 Mai 2008 - 8:12

Jocelyn a écrit:...
En France, les RG sont les seuls à faire ça, à ma connaissance.

...

Et non les journalistes, spécialisés dans la politique le font aussi.

Faut juste savoir que le "vrai" boulot politique ( qu'on l'apprécie ou pas ) n'est pas fait par les gouvernements ou Madame de Pompadour visitant Rungis .

Le vrai boulot est fait par les gens que j'ai cité : en gros celà commence par les cabinets des maires des grandes villes, remonte aux attachés parlementaires, et est , éventuellement traduit en proposition de loi et décret par des sous secrétaire d'etat...
L'ensemble n'est pas si fluctuant qu'il n'y parait.
Tout ces gens se connaissent et sont regroupés de façon assez stables selon leur parti politiques, leurs centres d'intérêts et/ou leur lieu d'élection.
Au final c'est un peu comme l'organigramme d'une grande entreprise : les chefs changent de services tous les 5 ans mais les services sont eux plutot stables dans le temps.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 8:14

vigo a écrit:La révolution française a été un transfert de pouvoir de la noblesse vers une nouvelle classe ''la bourgeoisie", qui s' est servi du tiers état pour arr
iver à ses fins.
La classe politique dirigeante actuelle est discridité, et amha c'est la classe qui est juste en dessous /'' classe moyenne supérieure'' ( revenus confortables, éducation d'un bon niveau, ) qui pousse par le jeu des infflences, et qui aspire au pouvoir.
Pour le commun des mortel ( dont je fais parti ) le problème reste identique, en 1789 les renards ont remplacés les lions et les renards risquent d'être remplacés par des hyènes.
C'est vrai que certains humanistes issus de 1789, ont essayés de faire quelque chose, mais les assoiffés de pouvoir sont toujours les plus forts.
Une carte des influences à l'instant ''t'' ne sera plus valable trois ans plus tard.
L'homo politicus est solidaire face a une menace extérieure ( auto amnistie, hausse de leur ''salaires''), mais se déchire a l'intérieur de son microcosme, il n'y a qu'à regarder les luttes intestines dans nos partis politiques.
Là encore régne une sorte de Darwinisme.

Complètement en accord, vigo.
Cartographier les forces en présences va demander des ressources que nous n'avons pas et du temps que nous n'avons presque plus... Et puis l'investissement sera réduit à néant quand tout sera désorganisé.
Il vaut mieux, à mon sens, comprendre comment gérer un groupe humain "forcé" de vivre dans une certaine intimité, comprendre les lois simples qui gèrent les rapports humains, comprendre comment introduire une démocratie participative (merci sego) tout en maintenant une cohérence forte du groupe. Et apprendre aussi à accepter de perdre un peu de liberté individuelle au profit d'un intérêt commun...
Va bien falloir vous y mettre, que vous le vouliez ou non ! C'est pas le 17 que vous pourrez appeler quand un groupe de zombis viendra violer vos femmes et égorger vos gosses... c'est vos copains de galère avec ce qui faut entre les mains (sujet interdit ici) et vulgairement parlant, avec ce qui faut aussi entre les jambes !

Et ça, c'est pas gagné ! Pour s'entraider, faut se connaitre ! et surtout s'apprécier et être honnête entre nous ! Etre fiable aussi ; on doit pouvoir compter sur tous les membres du groupe ! Adieu la liberté individuelle et bonjour les contraintes... mais il faudra bien y passer, pour la SECURITE !

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Mer 28 Mai 2008 - 8:15

vigo a écrit:...
La classe politique dirigeante actuelle est discridité, et amha c'est la classe qui est juste en dessous /'' classe moyenne supérieure'' ( revenus confortables, éducation d'un bon niveau, ) qui pousse par le jeu des infflences, et qui aspire au pouvoir.
Pour le commun des mortel ( dont je fais parti ) le problème reste identique, en 1789 les renards ont remplacés les lions et les renards risquent d'être remplacés par des hyènes.
..

Bien vu !!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 8:25

transhuman a écrit:.....
Le vrai boulot est fait par les gens que j'ai cité : en gros celà commence par les cabinets des maires des grandes villes, remonte aux attachés parlementaires, et est , éventuellement traduit en proposition de loi et décret par des sous secrétaire d'etat...
L'ensemble n'est pas si fluctuant qu'il n'y parait.
Tout ces gens se connaissent et sont regroupés de façon assez stables selon leur parti politiques, leurs centres d'intérêts et/ou leur lieu d'élection.
Au final c'est un peu comme l'organigramme d'une grande entreprise : les chefs changent de services tous les 5 ans mais les services sont eux plutot stables dans le temps.

Dans l'administration, les fonctionnaires ont déjà du mal à assurer une bonne continuité dans leur travail alors que beaucoup restent àau même poste plusieurs décénies et les services sont souvent si cloisonnés alors que "tout va bien" pour le moment... je doute quand même de la stabilité d'une carte de ce genre ...

Ton idée est bonne dans le cas d'un crash modéré et surtout très progressif (comme en ce moment) dans lequel les pouvoirs locaux ne sont pas trop affectés. Dans une véritable désorganisation style exode de 1940, ou pire, d'une attaque majeure avec des armes extrêmement meurtrières... il sera difficile de savoir quel "clocher" est resté "debout" et sera à même de réorganiser quelque chose. Tout ce fera de façon empirique et avec ce qui restera de viable...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Mer 28 Mai 2008 - 8:26

Armageddon974 a écrit:...
Va bien falloir vous y mettre, que vous le vouliez ou non ! C'est pas le 17 que vous pourrez appeler quand un groupe de zombis viendra violer vos femmes et égorger vos gosses... c'est vos copains de galère avec ce qui faut entre les mains (sujet interdit ici) et vulgairement parlant, avec ce qui faut aussi entre les jambes !
... !

Ok je comprends mieux tes réactions :

Perso je fais une enorme différence entre l'avenir ( disons les 10 prochaines années ) de l'Europe de l'Ouest et l'avenir des USAs.

Pour les USA, à mon avis , c'est foutu : Meme sans catastrophe majeure leur mode de vie est tel qu'ils ne pourront meme pas s'adapter à disons 2% de pétrole en moins par an . Sans parler de l'etat de leur système financier.
Internet est rempli à ras bord de détails sur leur situation..

Pour l'Europe je suis moins pessimiste : actuellement ce qui coince c'est un préjugé "libéral" issu de la commission européenne qui s'imagine, par dogmatisme, que si les prix augmentent assez la production suit ! Et pas seulement pour le pétrole mais aussi la pêche, l'energie, les transports...

Lorsque les USA vont etre totalement en recession et en enorme crise economique, les ultra de la commission européenne vont perdre tout crédit politique et les gouvernements européens vont amplifier les mesures d'adaptation.
Ce ne sera pas joli tout les jours mais celà sera en pente douce.

Le chaos total en Europe ? Je n'y crois pas. Lorsque les approvisionnements alimentaires vont etre trop menacés, la politique des flux tendus va etre abandonnée, et les productions maraicheres nationales relancées.
La aussi ce sera possible parce que la chute des USA va entrainé la chute politique de la commission européenne!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par KrAvEuNn le Mer 28 Mai 2008 - 8:30

Salut,

(Note que je ne parle pas de politique, car la politique "officielle" ne me semble être que la partie émergée du pouvoir, et donc pas suffisante pour faire une analyse valable.)
Juste une remarque : ne faudrait-il pas en premier lieu dresser un état des lieux du pouvoir ? Qui détient les rênes du pouvoir ? Les politiques seuls ? Les industriels ? La bourgeoisie ? Les économistes ? Les médias ? Etc. ?
N'y a t-il pas une multiplicité de pouvoirs qui marchent plus ou moins de concert ?
Alors ça, cela me semble encore plus théorique que l'analyse du pouvoir.

Je parcours les forums depuis quelques temps, et je vois de temps en temps parler de groupe soudé et organisé. Mais je ne vois absolument personne capable d'organiser un tel groupe.

De plus il n'y a jamais de discussion pour aborder ce sujet. Tout le monde semble prendre pour acquis qu'il est très simple de s'organiser, et qu'on pourra voir en temps utile, mais à mon avis c'est une énorme illusion.
L'homme préfère souvent son confort immédiat à sa survie à long terme pale
vigo a écrit:La révolution française a été un transfert de pouvoir de la noblesse vers une nouvelle classe ''la bourgeoisie", qui s' est servi du tiers état pour arr
iver à ses fins.
La classe politique dirigeante actuelle est discridité, et amha c'est la classe qui est juste en dessous /'' classe moyenne supérieure'' ( revenus confortables, éducation d'un bon niveau, ) qui pousse par le jeu des infflences, et qui aspire au pouvoir.
Pour le commun des mortel ( dont je fais parti ) le problème reste identique, en 1789 les renards ont remplacés les lions et les renards risquent d'être remplacés par des hyènes.
C'est vrai que certains humanistes issus de 1789, ont essayés de faire quelque chose, mais les assoiffés de pouvoir sont toujours les plus forts.
Une carte des influences à l'instant ''t'' ne sera plus valable trois ans plus tard.
L'homo politicus est solidaire face a une menace extérieure ( auto amnistie, hausse de leur ''salaires''), mais se déchire a l'intérieur de son microcosme, il n'y a qu'à regarder les luttes intestines dans nos partis politiques.
Là encore régne une sorte de Darwinisme.
...
La classe politique dirigeante actuelle est discridité, et amha c'est la classe qui est juste en dessous /'' classe moyenne supérieure'' ( revenus confortables, éducation d'un bon niveau, ) qui pousse par le jeu des infflences, et qui aspire au pouvoir.
Pour le commun des mortel ( dont je fais parti ) le problème reste identique, en 1789 les renards ont remplacés les lions et les renards risquent d'être remplacés par des hyènes.
..
Interessantes analyses clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 8:45

transhuman a écrit:...
Perso je fais une enorme différence entre l'avenir ( disons les 10 prochaines années ) de l'Europe de l'Ouest et l'avenir des USAs.

Pour les USA, à mon avis , c'est foutu : Meme sans catastrophe majeure leur mode de vie est tel qu'ils ne pourront meme pas s'adapter à disons 2% de pétrole en moins par an . Sans parler de l'etat de leur système financier.
Internet est rempli à ras bord de détails sur leur situation..

Pour l'Europe je suis moins pessimiste : actuellement ce qui coince c'est un préjugé "libéral" issu de la commission européenne qui s'imagine, par dogmatisme, que si les prix augmentent assez la production suit ! Et pas seulement pour le pétrole mais aussi la pêche, l'energie, les transports...

Lorsque les USA vont etre totalement en recession et en enorme crise economique, les ultra de la commission européenne vont perdre tout crédit politique et les gouvernements européens vont amplifier les mesures d'adaptation.
Ce ne sera pas joli tout les jours mais celà sera en pente douce.

Le chaos total en Europe ? Je n'y crois pas. Lorsque les approvisionnements alimentaires vont etre trop menacés, la politique des flux tendus va etre abandonnée, et les productions maraicheres nationales relancées.
La aussi ce sera possible parce que la chute des USA va entrainé la chute politique de la commission européenne!

C'est vrai, mais même si les économies se découplent maintenant et que tout ne tourne plus autour des USA, l'Europe n'est pas à l'abri de "mauvais traitements". Y a qu'à regarder le lien que nous a fournit Ipphy quelques jours auparavant sur le pétrole, l'Europe et les Russes... Les russes sont en train de s'éloigner de leurs origines européennes pour se rapprocher de leurs origines asiatiques (voir les récents accords internationaux entre Russie/Chine/Iran). Le pouvoir vient de changer de main. L'occident s'affaiblit. L'Europe n'a pas de cohérence politique et encore moins militaire. Si un conflit mondial apparait, elle n'a pas les moyens de résister à un bloc Chinois/Russe/Iran, les futurs maitres du monde grâce à l'énergie.
Regarde les dégâts commis par les coupures de gaz russe sur certaines républic de l'Est. La moitié de nos approvisionnements énergétiques viennent de russie. L'Europe risque même de se disloquer...
Il n'y a pas qu'une crise militaire qui peut mettre le chaos en Europe. Regardes les pêcheurs et le routiers qui bloquent quelques dépôts, et c'est la panique. Que se passera-t-il quand les russes fermeront les vannes du gaz quand nous refuseront de leur "obéir" par exemple sur l'extension de l'otan vers l'Est ou sur le bouclier antimissile made in USA ?
Il y a plusieurs conflits larvés (Kosovo) avec la Russie et en plus nous les avons "humiliés" (écroulement de l'URSS...) et ils sont dans un état d'esprit revanchard. Nous sommes loin d'être à l'abri...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par ipphy le Mer 28 Mai 2008 - 9:54

Armageddon974 a écrit:
Regarde les dégâts commis par les coupures de gaz russe sur certaines républic de l'Est. La moitié de nos approvisionnements énergétiques viennent de russie. L'Europe risque même de se disloquer...

Mais géographiquement l'europe est proche du moyen orient, de la russie, de la norvège et du magreb. Elle est à portée d'oléoduc d'une majorité des hydrocarbures.
Rien à voir avec le continent américain, bien isolé...
Donc techniquement parlant, même si la denrée se raréfie on reste des clients potentiels proches.


trans a écrit:Le chaos total en Europe ? Je n'y crois pas. Lorsque les approvisionnements alimentaires vont etre trop menacés, la politique des flux tendus va etre abandonnée, et les productions maraicheres nationales relancées.
La aussi ce sera possible parce que la chute des USA va entrainé la chute politique de la commission européenne!
Je suis de ton avis.
Et par là même je comprends la volonté d'indépendance de nos anciens politiques. Par exemple le nucléaire, la fabrication de matos militaire français en france, la politique agricole...

Ce que je crains le plus c'est la réaction militaire des usa pour mettre la main sur le pétrole, car c'est bien connu "Oil God save usa"

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 10:24

e suis de ton avis.
Et par là même je
comprends la volonté d'indépendance de nos anciens politiques. Par
exemple le nucléaire, la fabrication de matos militaire français en
france, la politique agricole...

Ce que je crains le plus c'est la réaction militaire des usa pour mettre la main sur le pétrole, car c'est bien connu "Oil God save usa"

C'est pas des USA qu'il faut avoir peur. C'est de nous même...
L'Europe tarde à se faire vraiment. Ce n'est qu'une "entité" économique. Par d'armée, pas de politique commune réelle...
Tout les ingrédients sont là pour qu'elle reste à l'état de statut quo, dans le meilleur des cas... dans le pire, elle peut basculer dans une dislocation, voir même une balkanalisation

Petit aperçu sur la politique étrangère, de sécurité et de défense de l’Union européenne

Modèle européen de sécurité

L’Europe est à bout de course, prédit Mark Steyn

Interrogations autour du projet américain de défense antimissile

Les options peu engageantes de l’Europe

Quand vous aurez lu ces articles (parmi tant d'autres) vous me direz si vous considérez toujours être en sécurité en Europe...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par ipphy le Mer 28 Mai 2008 - 11:05

Armageddon974 a écrit:

Quand vous aurez lu ces articles (parmi tant d'autres) vous me direz si vous considérez toujours être en sécurité en Europe...

Bon, bon, bon, c'est pas très réjouissant tout ça.
Je constate que tu as cité une source unique et "orientée".
A tu des liens avec des avis différents et non liés à l'armée?

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 19:31

ote="ipphy"]
Armageddon974 a écrit:

Quand vous aurez lu ces articles (parmi tant d'autres) vous me direz si vous
considérez toujours être en sécurité en Europe...

Bon, bon, bon, c'est pas très réjouissant tout ça.
Je constate que tu as cité une source unique et "orientée".
A tu des liens avec des avis différents et non liés à l'armée?[/quote]

C’est un sujet difficile... Pourquoi ?

1 - Il est vaste et touche à divers problèmes très complexes que je ne maîtrise pas
2 - Il touche à la liberté d'expres​sion(des journalistes par exemple) car il traite de l’impact démographique de l’immigration musulmane sur l’avenir de l’Europe.
3 – Il traite des problèmes de balkanisation de l’Europe des communautés, sujet hautement sensible
4 – Quand on parle de tout ça, même en restant neutre et en posant simplement des questions, on risque de se faire classer dans les racistes notoires du FN, à l’opposé de mon cas (je précise)

Je te donne ce lien qui résume assez bien le problème : lien

Pour faire simple, à mon sens, l’Europe a plus à craindre à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Tu as posé toi-même
le problème aujourd’hui :

Pensez vous que les groupe communautaires sont très développés en france? Je pense que les communautés sont bien plus développées dans les pays anglo-saxon. Que faire pour combattre (à notre échelle) ce type de comportement? Des bons livres à lire? En effet, ceux qui militent pour le communautarisme (religieux, ethnique etc) ont des arguments très affutés, il faut donc un argumentaire musclé et rodé pour les combattre (ou au moins ne pas se laisser embobiner).
Bref, comment s'armer intellectuellement pour faire face à ces changements?

Et la réponse de KrAvEuNn est une bonne analyse :

Exacte, toutefois, si la France misait plus sur l'assimilation et le droit du sol, l'intégration semble être aujourd'hui quelque peu en panne (regroupements des immigrés dans les banlieues, "zones de non droit", moindre mixité ethnique dans les banlieues et ailleurs, revendications identitaires fortes, volonté de vivre entre soit, etc.).
Les communautés se mélangent de moins en moins (il suffit de juger du faible pourcentage des mariages inter communautaires pour le constater). Des revendications identitaires nouvelles se font jour (le cran, les indigènes de la république, les identitaires, les mouvement politiques et sociaux à connotation religieuse, etc.) La notion de peuple français est de moins en moins perçu comme un symbole de rattachement de toutes les communautés (on se revendique de plus en plus en premier lieu comme noir, beur, blanc, musulman, chrétien, etc.) Bref, je ne vais pas développer sur ce sujet, mais effectivement, je pense qu'un sentiment communautaire commence à se développer dangereusement en france. Bon, c'est mon analyse perso ; quoiqu'il en soit, il y a de plus en plus de problèmes ouverts ou larvaires entre communautés (l'histoire des cimetières musulmans profanés, les émeutes de banlieue, les accrochages jeunes des cités et jeunes étudiants du cpe, les conflits entre certains musulmans et juifs en banlieue parisienne sous couvert de conflit israël/palestine, etc.)
Perso, je sens une montée des tensions en France, en europe et ailleurs ; le blem, c'est que l'on ne prend pas facilement la mesure de ces tensions car les infos concernant cette problématique sont souvent "occultées" par les médias (politiquement correct et volonté d'apaisement des tensions communautaires obligent).

Les militaires ont gardé plus de « sens patriotique » que nous civils. C’est peut-être pour cela que tu trouves un site web lié à l’armée qui « ose » dire tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas (que ce soit à tords ou à raison). C’est peut-être aussi pour cela que tu trouves des militaires mouillés dans des actions « de représailles » contre des communautées jugées « envahissantes ». Voir ici par exemple. Et les exemples se multiplient dans toutes l’Europe. Et ce sont toujours des innocents qui trinques…

Pour faire simple et sans détour, il y a un certain danger d’une balkanisation de l’Europe par diverses communautés (dans le sens large du terme).

Voici un lien qui « dit » le contraire, que tout va pas si mal en Europe, mais il date de 2004, ce qui est déjà ancien : lien

Voici un article intéressant qui donne un historique : lien

Citation :
….. la collusion permanente entre islam, comme menace politique internationale, et musulmans de l'intérieur ne facilite pas la prise en compte de la spécificité et de l'originalité de la condition religieuse et culturelle des musulmans européens, comme l'ont montré les réactions d'hostilité qui ont suivi les attentats du 11 septembre 2001.

Lien
La traduction première du mot djihad veut dire combat. Les musulmans modérés nous répètent que le djihad est une métaphore, qu’il s’agit d’un combat intérieur d’ordre mystique. Qu’en est-il vraiment ? Peut-on redéfinir un mot en faisant fi de son étymologie ?
Le djihad demeure l’un des devoirs fondamentaux de tout musulman. Selon les écoles officielles, le but ultime du djihad est de répandre l’islam à travers le monde pour créer une hégémonie islamiste.

D’autres questions me viennent à l’esprit :

La Turquie doit-elle faire partie de l’Europe ?
L’indépendance du Kosovo devait-il vraiment être reconnu par l’Europe ?
Si oui, pourquoi pas la Corse, la Bretagne, la Haute-Savoie, la Réunion, le Pays-Basque etc ?
Quels sont les problèmes posés par l’immigration turc en Allemagne ?


Comme tu le vois, le sujet est très vaste et particulièrement miné…
J’ai quand même le sentiment suivant qui se résume en deux points :

1 – L’immigration et le mélange des cultures est une source d’enrichissement incroyable

2 – Mais quelque chose ne tourne plus rond. En tant que Français, j’ai un sentiment « d’envahissement » de mon pays ; en tant qu’Européen, j’ai un sentissement d’éclatement.

Je ne sais pas pourquoi. Je n’ai pas la réponse / vérité / solution…
Mais je vois venir un grand danger interne et externe en Europe quand je lis tous ces textes.
Les émeutes de fin 2005 sont encore très fraiches dans mon esprit. Elles sont comme une date marquante d’un basculement de la situation.

Un site à creuser : Institut International d’Etudes Stratégiques

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum