Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Invité le Lun 26 Mai 2008 - 21:29

Plus sérieusement.
Citation:KraveuNn à écrit:
La situation ne sera pas la même dans une région fortement urbanisée qu'à la campagne, ou dans une région très multiculturelle que dans une zone très rurale, ou bien dans une zone riche ou défavorisée, etc.

C'est absolument ce que je pense.
La localisation géographique à déja des à present sont importance en termes de liberté individuelles, de productions de nourriture, de sécurité, de qualité de vie, de pollution...ect

Les structures qui se dévelloperont seront fortement lié à la géographie et à la topographie des lieux.


Dernière édition par Sempervirens le Mar 27 Mai 2008 - 0:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par phimouk le Mar 27 Mai 2008 - 0:25

phimouk a écrit:bonsoir
je suis pas aussi fine analyste que vous
mais je suis inquiette pour l avenir
ma contribution :

moi je suis pessimiste sur la nature humaine je vois "le chacun pour soit"
les gens vont regler leur compte comme apres la derniere guerre 39 45
les puissants vont garder des gardes pretorienne tant qu ils auront les moyens de les "payer" pour essayer de garder une puissance d esploitation
des autres
ensuite ces gardes vont se transformer en bande
je vois cela un peu comme le film "water world"
la jungle
et puis un retour au petit groupe type "motte feodale"
et un "nouvel ordre"
les Humains m ont decus par leurs attitude
je cite un exemple que nous vivrons peut etre

Quand ils sont venus chercher les juifs, je n’ai rien dit : je n’étais pas juif.
Quand ils sont venu chercher les communistes, je n’ai rien dit : je n’étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes je n’ai rien dit : je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les catholiques je n’ai rien dit : je n’étais pas catholique.
quand ils sont venus me chercher il n’y avait plus personne pour protester

et puis peut etre on auras des malades pour appuyer sur le bouton

je vous approuve dans la demarche le futur n est pas tres previsible mais le monde est en mutation
prevoyons de survivre
prevoyons de vivre
voila

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Mar 27 Mai 2008 - 9:22

Bonjour,

..merci des reponses un peu plus argumentées Smile

Je vais réfléchir à reprendre l'idée mais autrement ...

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par lykos69 le Mar 27 Mai 2008 - 15:49

Bonjour,
Tout nouveau sur votre forum, j'interviens car je suis très concerné par ce mouvement et également par le sujet en question.

Tout d'abord, ce qui me pousse à avoir une démarche survivant est du à une profonde recherche sur l'évolution du climat d'une part et sur l'évolution socio économique d'autre part.

Pour L'évolution du climat, je suis persuadé que nous avons dépassé le point de non retour et qu'il n'est plus humainement possible de faire machine arrière.

De nombreux indices concourrent tous pour dire que la machine est en marche et que la seule question que l'on peut encore se poser est de savoir quelle accélération le processus va t'il subir.

Pour donner quelques pistes :

- Croysphère : l'arctique fond à une vitesse inimaginable et inimaginée par les prévisions.
La mesure de la superficie par satellite du pôle nord correspond à ce qui est prévu dans le rapport du GIEC 2007 pour 2040.
- L'antarctique qui était vu comme stable, voire même compensateur des fontes du pôle nord (en formant plus de glaces) a vu en quelques temps des glaciers se disloquer et plus récemment une grosse part de la banquise (à l'ouest) être en train de se fissurer et de se disloquer.
- Le groenland perd sa banquise et les glaciers filent à un train d'enfer vers la mer. Au point que cela provoque des secousses telluriques (3 sur echelle de Richter).

- Le permafrost qui était jugé stable par le GIEC est en train de fondre de manière accélérée.
Recemment le delta de Lena commence à émettre dans l'atmosphère du CH4 a des taux jamais vu.

- Les gaz à effet de serre : les mesures récentes du CO2 atmosphèriques correspondent aux proportions qui auraient du être celles de 2030 au bas mot pour le GIEC.

- Les puits carbone : l'océan devient plus acide et plus chaud ce qui engendre 2 conséquences notables :
Il ne jouera pas le rôle de puits carbone tel que prévu par le GIEC (donc les gaz seront balancés dans l'atmospère) et par ailleurs l'acidité délite le calcaire entrant dans la composition du squelette ou de la coquille des organismes .... et entre autres du zooplancton et du corail qui avaient une capacité de transformer le CO2 non négligeable.

- L'atmosphère : les aérosols et autres actifs atmosphériques (chemtrails) risquent d'être à minima si le pétrole se rarifie.
En ce qui concerne la santé c'est un mieux mais pour la vie et les conditions ça risque de faire un gros couac !
En effet, de par leur effet filtrant et réfléchissant, ceux-ci refroidissent le climat (renvoi des rayons solaires), une grosse diminution de leur concentration pourrait apporter un réchauffement non négligeable et SURTOUT non envisagé actuellement.

L'accumulation de ces données (je peux fournir des sources) et leur étroite corrélation et interpénétration me force à croire à une évolution rapide et sans possibilité de retour.

Pour donner un exemple de corrélation et d'interpénétration :
Le pôle Nord est passé de 8 à 4 millions de Km², il a fondu l'été dernier de 1,2 millions de km².
Cette fonte entraîne une modification importante de l'albédo
(pouvoir de réflexion des rayons solaires dans l'espace) et toute autre que celle indiquée dans les diagrammes du GIEC (qui n'intégre que l'albédo modifiée par le dépôt de poussière sur la glace .... ridicule !!!).
En effet la glace ou la neige renvoie au bas mot 50% du rayonnement solaire alors que l'eau de mer se situe entre 5 et 10 %.... ce qui fait une différence d'environ 40% X 1,2 millions de km² X rayonnement au m² .... c'est loin d'être négligeable !!!
L'eau douce provenant de la fonte rend l'eau de mer moins dense (car moins salée) et ralentit la redescente de celle-ci sur les fonds marins (courant thermohalin) et donc par la même occasion la possibilité d'engloutir une partie du CO2 de surface...
Vous voyez donc le cercle vicieux se mettre en place !!

En étudiant tout cela, j'en arrive à me dire qu'il y a urgence à planquer les meubles.
Et je ne parle même pas des conditions socio économiques (peak oil, montée des prix...).

Après avoir tenté de faire un rapprochement avec l'histoire de la planète, la seule époque se situant dans les mêmes conditions qu'actuellement est celle de l'éocène.
Nous avons réussi le tour de force de faire en quelques dizaines d'années ce qui a pris des millénaires à la nature.
En reprenant ces considérations, on en arrive à des constats simples : la mer était à un niveau entre 80 et 100 m au dessus d'aujourd'hui.

Par ailleurs, ces transformations brutales vont certainement provoquer des mouvements de l'écorce terrestre et il faut donc s'attendre à des seismes ou du volcanisme quand le processus sera bien lancé.

Au vu de tout cela et en tenant compte de la densité de population, il reste très peu d'endroits où poser ses guêtres !!

Pour moi, il est évident que si l'on veut survivre à cela, il faut concevoir dans la durée et qu'il est donc hors de question de s'implanter pour après devoir fuir des conditions non prévues ou anticipées.
Il y a donc lieu d'éviter les endroits à 100 m du sol (cf voir wikipédia carte de france physique), les endroits où le volcanisme ou tectonisme est très probable et enfin (afin d'éviter les mouvements de foule) les endroits à forte densité ou pouvant se trouver sur des "couloirs" de migrations probables.

Voilà une première approche de mon analyse

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par SavageBeast le Mar 27 Mai 2008 - 16:16

@lykos69, analyse très intéressante, tu as une plage de temps qui nous reste avant de plonger dans le mur ? Une estimation, selon ta vision des choses.

Merci

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

???

Message par phimouk le Mar 27 Mai 2008 - 16:19

il reste ou a aller ?

et dans combien de temps ?

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par lykos69 le Mar 27 Mai 2008 - 16:34

Pour répondre le plus authentiquement possible, il est vrai que je suis aussi dans le gaz !!
Ce qui est sûr et certain (pour avoir lu le rapport) c'est que le GIEC est complétement à la masse quant à leur estimation.
Ils commencent à le reconnaître eux-même d'ailleurs !!
Je dirai en étant TRES optimiste que 2030 est la grosse limite.

Pour ma part, je table sur une installation définitive avant 2010 !!

Je suis intimement persuadé qu'il y a une conjonction monstrueuse de TOUS les éléments pouvant conduire à un clash majeur : social, nourriture, énergie et climatique.

Après cette date, ça risque d'être très dur de pouvoir mettre les choses en place avec toutes les inerties qui risquent d'avoir.

Sur cette conviction, je mise gros (arrêt du travail, départ et réinstallation...) mais ça pue tellement que ne pas prendre ce risque serait trop dangereux.

Perdre du temps en continuant à travailler et en restant dans la société pourrait me mettre dans une impasse dangereuse .... aussi dans qq mois je compte plier tout et me mettre en "retraite".

phimouk,

Pour savoir regarde les images en bas de ce lien :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Relief_de_la_France

et tu élimines les zones en rose

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

oui

Message par phimouk le Mar 27 Mai 2008 - 16:40

si bien compris en france pas beaucoup de place
a l etranger ce seras pareils
beaucoup de monde pas beaucoup a manger
seras pas soleil vert ???

et puis quel monde
sans rapport compliquee a lire

dans les champs y as t il encore beaucoup de bleuet de coquelicot etc ?
tiens moi je vois plus de papilon lorsque je suis sur les chememin de douanier
et il y as un bail que je vois pas les hirondelles "il y as plus de printemps "
en bateau lorsque l on jeter une "mitraillette a maquereau " il fallais pas logtemps pour remplir un grand sceau
dimanche sur une journee TROIS pauvre maquereau on as eu de la chance les pecheurs etaient en greve

et pour quand ca vas peter ?

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par lykos69 le Mar 27 Mai 2008 - 17:09

Ce qui m\'a longtemps tarabusqué c\'est de me dire pourquoi les responsables politiques ou étatiques ne tiraient pas le frein de secours ?

Ils sont tout de même pas dépourvus d\'esprit d\'analyse et de synthèse et sont aussi à même d\'interpreter un résultat tel que donné ici

il suffit juste de prendre n\'importe quel pays et se rendre compte que la température relevée au début était prise à faible profondeur alors que les mesures récentes sont prises à grande profondeur pour une moyenne équivalente voire plus chaude !

Alors pourquoi ?
A la lumière de ce qui s\'est passé en birmanie ; à savoir que les autorités étaient au courant que cela allait être très violent et que pourtant ils n\'ont prévenu personne, je me demande si tous les responsables ne font pas de même ....

Il est toujours plus facile de gérer 2 milliards de survivants que 6 milliards.
Cyniquement, plus il y a de morts et moins y\'a de soucis et d\'intendance à gerer.

De plus nos politiques nous ont appris qu\'ils pensaient à leur portemonnaie et à leur appointance avant de penser au peuple.
Que dire du sang contaminé, de l\'amiante, de l\'hormone de croissance, des vaccins \"pourris\", de la vache folle, de tchernobyl ...
Autant d\'intérêts privés à préserver et à conserver le plus longtemps possible et cela quelqu\'en soit le prix au niveau humain.

lykos69
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 92
Localisation : rhone
Date d'inscription : 27/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par SavageBeast le Mar 27 Mai 2008 - 17:24

@Lykos69
Il est toujours plus facile de gérer 2 milliards de survivants que 6 milliards.
Cyniquement, plus il y a de morts et moins y'a de soucis et d'intendance à gerer.

Il semblerait que je ne suis plus le seul à partager la vision de réduction de la population...

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par phimouk le Mar 27 Mai 2008 - 17:25

oui voila ils sont pas idiots
qu une elite survie avec ses esclaves

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

oui

Message par phimouk le Mar 27 Mai 2008 - 17:29

oui t es pas le seul de toute facon cela vas pas se passer sans casse
je suis sur la liste des futures disparue
je reve pas
mais je vzis essayer de survivre

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Mar 27 Mai 2008 - 18:49

Sempervirens a écrit:Eh, bien Transhuman,
Citation:Qu'elles sont les relations et les projets des bourgeoisies Bordelaises, Nantaises, Lyonnaises ou Marseillaise ?

Peut tu débuter une amorçe d'arborescence ou Organigramme de ce fameux réseau de puissant et autre fratrie...de ceux qui viendront taxer mes stocks de Patates.

Car l'idée inititial était selon toi de dresser une arborescence.
Du genre Mr le sous préfet est marié avec la fille de Mr le N°1 du Ciment français, qui lui méme fait partis du club de Chasse à court diriger par madame Duchmolle présidente honoraire de la loge des maçons et du fil à plomb, qui connait ....ect ect.

Je pense commencer par quelque chose de plus simple et direct :

1 ) La carte de France des régions, selon la couleur politique
2 ) La liste des 10 plus grandes villes avec la couleur politique
3 ) Tant pour les régions que pour les grandes villes la listes des chefs de files majorité et opposition.
4 ) La liste, déjà beaucoup plus dur, non pas des clubs de chasse mais des participants au différents club politiques de réflexion ( club de l'horloge, jeunes socialistes, le Chene, Enjeux, ....)
5 ) La liste des participants aux différentes commissions de l'assemblée nationale.

Bref l'idée serait de "cartographier" les influences des differents clubs de réflexion parce que c'est largement dans ces milieux que s'élaborent les brilliantes idées ( ex ogm... ) qui nos décideurs expérimentent ensuitent sur le terrain.

Comme ces clubs sont organisés en fonction de la couleur politique il faut bien commencer par lister celles ci.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Canis Lupus le Mar 27 Mai 2008 - 19:38

Parole du modo : Restons dans le sujet...


Parole du forumeur : il y a des élections de temps à autres, donc je ne sais pas s'il faut regarder l'aspect politique des choses. Par contre, cartographier les zones d'influence des puissants est une bonne idée. La tâche n'est vraiment pas facile Very Happy.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mar 27 Mai 2008 - 21:01

Tu es vraiment sérieux Transuman ?
Tu veux cartographier les diverses influences de France pour faire quoi ? T'installer près de ceux qui te semblent les plus forts, les plus puissants, pour survivre ?

Le crash qui se prépare laissera par terre toutes ces "influences" !
Les vrais "influents", ce seront ceux qui seront les plus nombreux et les mieux armés et/ou préparés... mais ceux qui auront une chance de survie, ce sont ceux qui seront les plus discrets...

Pour ma part, je n'obéirai à aucun de ces "influents" qui nous ont mis dans la mer..
Le principal à cartographier, c'est plutôt les sites qui réunissent le maximum d'avantages pour survivre. Des avantages très concrets : Eau / Bonnes terres / Température clémente / Forêts importantes (bois - cachettes - gibiers) / Au-dessus de 500 mètres d'altitude (niveau de la mer qui va monter) / Un certain isolement permettant une défense facile / le plus loin possible d'une centrale nucléaire (si c'est encore possible) etc...

Non mais c'est vrai, quoi... tu te vois dire "amen" à une Ségolène ou un Nicolas survivant quand il te dira : "passes devant, j'te couvre" ?

Non merci...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Invité le Mar 27 Mai 2008 - 21:24

La charte defend de parler de politique...mais vu que c'est le sujet du Post....je ne donnerai pas mon opinion(sauf à bulletin secret:lun: )
Le soucis à mon sens c'est que ces données sont organiques, et évoluent trés vite.


Dernière édition par Sempervirens le Mar 27 Mai 2008 - 21:38, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par SavageBeast le Mar 27 Mai 2008 - 21:34

Cartografier des réseaux d'influences n'a pas vraiment de sens. Que font ces gens ? Ils utilisent un pouvoir pour leurs besoins, en manipulant tout ce qu'ils peuvent. Lorsque la bise va souffler, ces réseaux vont pour leur plus grande majorité s'effondrer, car chacun voudra sa part de gâtea, et il n'y en aur apas pour tout le monde, d'où des luttes intestines, des associations de barons, et un joli foutoir en perspective.

Les vrais influents seront ceux qui auront une connaissance efficace pour survivre dans le chaos total. Les moutons se rassembleront plutôt vers ce genre de personnes, et comme ces influents ne pourront pas répondre / résoudre les besoins de tous les moutons, ces derniers se tourneront vers d'autres "gurus" qui ne manqueront pas d'apparaître.

Je rejoins la vision de Armageddon974, ceux qui auront une chance de survie, ce seront les discrets, préparés, entraînés, et armés.

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Invité le Mar 27 Mai 2008 - 21:37

Dire que j'ai signé la charte.... scratch
3ème règle : aucun prosélytisme : idéologique, politique........

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par modl le Mar 27 Mai 2008 - 23:00

Je pense plutôt que les "puissants" actuels vont disparaître, tout simplement parce que non adaptés à "l'après"... C'est bien beau un politique, un important qui vient faire son discours, mais le jour où c'est la zut et qu'il se pointe en disant "tout va bien...", il risque un coup de 12, et il le sait. Donc, il viendra pas.
J'ai plutôt peur que l'on retourne à une féodalité, dans le sens où certains vont confisquer le pouvoir que l'Etat devra abandonner. Les "certains" seront des mafias sans doute, mais aussi des locaux qui auront su prévoir, qui se seront adaptés, et, optimiste aidant, des gens biens que les autres auront envie de suivre !!!
En gros, je pense que 10% de la population va s'arroger le droit de faire trimer 80% de la population (volontaire : tout ceux qui n'auront pas pu se préparer seront trop heureux de trouver des gens leur disant, "suivez mes consignes et ça va s'arranger", les 10% restant accueuillant tous ceux qu'ils ne connaîtront pas avec des pierres. En gros, vous n'avez rien fait avant, continuez, mais me gonflez pas...

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 47
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Mar 27 Mai 2008 - 23:23

Prenons un exemple :

A partir de Montpellier , à destination de l'Espagne, se creuse actuellement un oleoduc pour fournir de l'eau douce à l'Espagne, surtout Barcelone.

L'ete dernier , au moins, le maire de Montpellier indiquait que lors des travaux de terrassement il voulait prévoir la place d'un second reseau d'oleoduc non pour acheminer l'eau douce vers l'Espagne mais pour répondre aux besoins en eau de la region Littorale ( en gros de Montpellier à Perpignan ).
Ok mais en disant celà le maire doit bien se douter qu'il va se heurter à des tas de conflits d'interets tant privés qu'administratifs lorsqu'il voudra mettre en route ce second Oleduc ( en gros pour arroser qui : les estivants ou bien les producteurs de fruits et legumes ? ; Qui decide : les communes, la region, le departement ? etc )
Bref ce maire va avoir besoin d'appuis !
La question, pour nous ici, est : a t il de bonnes chances de les trouver ? S'il echoue son projet a t il deja d'autres supporters influants ?

C'est pas de la politique ; c'est du concret : Si parmi vous certains vivent par là bas vous feriez bien d'espérer que la mise en route de ce second oleoduc se fasse.
Parce que sinon tous les plans de potagers et autres retour à la nature vont vite sécher sur place avec les sécherresses à venir.

Pour dire les choses simplement : TOUT les plans, TOUTES les hypothèses de survie évoquées ici ne peuvent pas tenir la route uniquement par la volonté et le travail de ceux qui les portent.
Pour pouvoir resister au délitement il faut etre dans un environnement un minimum favorable. Parfois celà peut etre aussi simple que d'aller dans un departement limitrophe pour vendre les produits de sa ferme.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Mar 27 Mai 2008 - 23:40

Armageddon974 a écrit:Tu es vraiment sérieux Transuman ?
Tu veux cartographier les diverses influences de France pour faire quoi ? T'installer près de ceux qui te semblent les plus forts, les plus puissants, pour survivre ?

Le crash qui se prépare laissera par terre toutes ces "influences" !
Les vrais "influents", ce seront ceux qui seront les plus nombreux et les mieux armés et/ou préparés... mais ceux qui auront une chance de survie, ce sont ceux qui seront les plus discrets...

Pour ma part, je n'obéirai à aucun de ces "influents" qui nous ont mis dans la mer..
Le principal à cartographier, c'est plutôt les sites qui réunissent le maximum d'avantages pour survivre. Des avantages très concrets : Eau / Bonnes terres / Température clémente / Forêts importantes (bois - cachettes - gibiers) / Au-dessus de 500 mètres d'altitude (niveau de la mer qui va monter) / Un certain isolement permettant une défense facile / le plus loin possible d'une centrale nucléaire (si c'est encore possible) etc...

Non mais c'est vrai, quoi... tu te vois dire "amen" à une Ségolène ou un Nicolas survivant quand il te dira : "passes devant, j'te couvre" ?

Non merci...

scratch scratch
Désolé de te dire çà comme çà mais t'as vraiment rien compris à ce que je raconte.

Allez voici une metaphore :nous sommes des lapins. Dans ce forum nous avons de doctes discussions pour savoir comment aménager au mieux nos terriers respectifs.
Ce que j'essaie de dire c'est qu'il serait surement utile de s'occuper de surveiller les renards pour connaitre leurs itinéraires afin de les éviter ! Surtout lorsqu'ils deviendront affamés!!

J'ai vraiment l'impression de ma la péter mais zut ce que je lis est d'une naïveté désarmante !

Bon dieux!! J'suis tout de meme pas le seul ici à avoir autre chose que la teloche et le café du commerce pour refléchir à la structure d'une société!

Trouvez moi un ou deux vieux briscards qu'ont blanchi à coup de diplomacie, d'europa universalis ou d'imperium romanun.
Dans les lycées il n'y a plus personne qui lit ? Voltaire, Diderot, Tocqueville, Dune, arent ou le monde diplo ?

Il n'a vraiment personne qu'a une petite idée des rapports de force sur lesquels se contruisent une societe, peut importe son regime economique ?
Machiavel c'est pas seulement à Venise ! Dans le pays d'Auge ou dans le Queras aussi!
Vous croyez vraiment que dans les fermes isolées des campagnes francaises c'etait chacun chez soi et que "vipère au poing" c'etait juste chez "les riches" ?

Bref je vous comprend vraiment pas. Vous passez des heures à lorgner sur les dernieres pétarades anglo saxon mais vous considérez que ce qui se passe devant votre porte ne vous concerne pas.
A croire que pour vous se pencher sur la politique des Etats Unis c'est bien par ce que celà permet de les critiquer.
Mais se pencher sur la répartition du pouvoir en France c'est au mieux inutile et meme carrément dégoutant!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par SavageBeast le Mer 28 Mai 2008 - 0:02

@Transhuman, disons que je parle pour mon pays, la Suisse, et pour ce que je vois ici en Roumanie. Vu le niveau de magouilles dans lesquelles de nombreux politiques et consorts sont empêtrés, ce qui va leur arriver ne m'intéresse pas. Pour moi, ce sont des traîtres à leurs patries. Alors, ce qui va leur arriver dans un futur plus ou moins proche, cela ne m'intéresse pas.

Du reste, tu parles d'éviter les renards dans ton explication, moi je pense plutôt à la vindicte populaire qui va vite fait bien fait se charger de les transformer en hachis-parmentier. Dans un premier temps, il faudra bien survivre tout seul... Dieu reconnaîtra les siens, quand aux autres, et bien, ils iront le rejoindre sur un petit nuage blanc, ou rôtir en enfer, perso, je m'en balance.

A force de voir des magouilles, du non-respect du simple citoyen, des pressions subies, etc, tu arrives à te détacher sereinement de tout cela. Et à partir du moment où tu considères que tu n'as rien à perdre, ces fameux réseaux d'influence n'ont plus aucun pouvoir sur toi.

Les gens se raccrochent à leurs biens, à leurs valeurs, à leur vie... ils ont donc des points faibles. Si tu n'es pas attaché aux valeurs matérielles, que tu as déjà accepté ta propre mort, quel moyen de pression peuvent posséder ces réseaux ? AUCUN.

Et j'imagine que le problème est identique dans toute l'Europe, voyant les posts ici, sachant comment vont les choses en Suisse, en Espagne, je suis partant pour le principe de la patience... Voir se qui va en ressortir... je suis un individualiste forcené, désolé...

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 6:15

Tu n'as pas a être désolé, SavageBeast.
J'adhère à 100% à ce que tu as écris.
La politique ne m'intéresse plus. Ceci dit, je suis près à réécouté quelqu'un qui commencerait à parler de véritable décroissance...
Je pense cependant qu'il est déjà trop tard et que nos vies ont déjà été jouées à la roulette russe par cette société pseudo-démocrate. Nous sommes déjà tous morts. Il ne reste plus, par instinct de survie, à tenter (vainement ?) une sortie de l'encerclement des mega-multi-crises.
Excuses moi, Transuman, mais je n'ai pas eu l'impression que tu parlais d'éviter les renards mais de les utiliser. J'ai lu trop vite et j'ai une crève d'enfer... Cependant, par pitié Trans, essaies de faire simple dans les développement. J'ai une toute petite cervelle fatiguée en ce moment et je suis peut être pas le seul... Léonard de Vinci disait : "La simplicité est la sophistication suprême"...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Mer 28 Mai 2008 - 6:40

transhuman a écrit:
Armageddon974 a écrit:Tout à fait, Semper,
les crabes parisiens ou provinciaux ne m'attirent pas. Et je n'ai aucune intention de fayotter auprès de ce genre "d'espèce" pour obtenir un quelconque "avantage", ni avant, ni après un crash général. Je préfère vivre auprès de gens simples, honnêtes et sains, au pire, isolé et seul, qu'avec des manipulateurs...
N'oublions pas que si nous en sommes là, c'est à cause de ces individus qui ne travaillent que pour eux-même. A quoi bon survivre pour recommencer les mêmes erreurs...
Par contre, il serait intéressant de savoir où vivent ces "crabes" de façon à les éviter.
...

Je crois que tu n'as pas compris le genre de risques auxquels je réléchis :
Tu auras beau te dire : pour vivre heureux vivons cachés; tu feras quoi si dans 10 ou 15 ans il y a des visites domiciliaires pour rechercher des stocks de vivres ou d'essences chez les particuliers ?

Tu feras quoi si dans 8 ou 10 ans il y a régulièrement des barrages sur les routes pour vérifier que les gens ne dépassent pas leur quota mensuel de kilomètres ?

La seule question c'est est ce que ce genre de mesures sera dans 10 ans ou dans 30 ans ? personne ne le sait.

Mais ce qui est sur c'est que celà ne sert à rien de paufiner qui les coutures de son bob , qui les sillons de son potager , si on ne sait pas , le temps venu, mettre le produit de son travail à l'abri de la convoitise de pouvoirs officiels divers prets à toutes les stupidités pour montrer qu'ils "agissent" ,et qu'ils "ont la situation sous controle".

Dans les années à venir je crains qu'il n'y est pas qu'en corse que des incendies s'allument sur les plages...;

Ok Trans, j'ai pris le temps de relire... Tu as raison.

Faisons simple :

"Ils" vont essayer de nous piquer ce qu'on a, par le fruit de notre travail et de notre préparation, réussit à mettre de côté pour vivre dignement.
Ceci dit, je crains autant l'oligarchie que le mécréant en bande organisée. C'est pour ça que je parle souvent dans ce forum, qu'il vaut bien mieux être assez nombreux, bien organisé (y compris dans le domaine "politique" du clan), pour faire face aussi bien à des zombis agressifs qu'à des pseudo-gendarmes obéissant à un gourou quelconque.
Il est des sujets dont on n'a pas le droit de parler dans ce forum, et c'est tant mieux. Mais il existe des solutions "techniques" qui permettent à un groupe soudé de "résister" à ce genre de menaces.

Il serait, à mon sens, bien plus utile de cartographier/répertorier des sites d'installation en tenant compte de tous ces paramètres, politiques bien sur, mais surtout les autres que j'ai déjà cité ; ceux qui seront installé dans un endroit discret, loin des oligarchies de clocher, soudés et bien organisés, seront à même d'organiser une vie meilleur.

Et en plus Trans, j'ai plus la TV depuis longtemps... mrsgreen

Sans rancune ! Very Happy

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Jocelyn le Mer 28 Mai 2008 - 7:07

transhuman a écrit:
Ce que j'essaie de dire c'est qu'il serait surement utile de s'occuper de surveiller les renards pour connaitre leurs itinéraires afin de les éviter ! Surtout lorsqu'ils deviendront affamés!!

Il n'a vraiment personne qu'a une petite idée des rapports de force sur lesquels se contruisent une societe, peut importe son regime economique ?
Ton idée est très intéressante, mais difficile à réaliser.
La répartition du pouvoir est changeante, et les réseaux d'influence ne sont pas figés (et ils sont nombreux). Faire une analyse même sur quelques villes ou régions, demande de prendre en compte énorméments de paramètres, et d'avoir beaucoup d'information à disposition.
En France, les RG sont les seuls à faire ça, à ma connaissance.

De plus il est difficile de prévoir comment cette répartition du pouvoir va évoluer, surtout après un crash global.

(Note que je ne parle pas de politique, car la politique "officielle" ne me semble être que la partie émergée du pouvoir, et donc pas suffisante pour faire une analyse valable.)

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum