Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Dim 25 Mai 2008 - 12:36

Bonjour,

Bon la marmite socio economique commence à bien bouillir...les premiers débordements pourraient arriver vers l'automne.

OK on veut s'y preparer. Mais où ? et surtout comment ?

Certains ont la chance d'avoir une petite ferme.
D'autres ont la malchance d'etre au centre ville .
La plupart sont entre les deux....

Et tout celà diffère selon la région où l'on se trouve ( c'est plus facile d'avoir de l'eau en Normandie qu'à Perpignan...mais les tomates y sont moins belles )

Les conditions de vie de chacun dans les années à venir ne dépendent seulement de la qualité de nos préparatifs.
Ces conditions dépendent des mouvements, des initiatives politiques locales , regionales.
Aujourd'hui le débat politique français est capté par les milieux politiques et d'affaires parisiens.
Mais demain, que se passerait il si Paris perdait en partie sa prééminence politique?
Qu'elles sont les relations et les projets des bourgeoisies Bordelaises, Nantaises, Lyonnaises ou Marseillaise ?
Comment se répartissent politiquement ces décideurs ? Eux qui sont les petits enfants des "100 familles qui possèdent la France" comme l'on disait il y a plusieurs décennies .

Parce que , plus la cohésion nationale va être mise à mal, plus ces gens vont etre ceux qui vont peser sur nos avenirs.....beaucoup plus que les villas californiennes!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par ipphy le Dim 25 Mai 2008 - 14:09

transhuman a écrit:
Qu'elles sont les relations et les projets des bourgeoisies Bordelaises, Nantaises, Lyonnaises ou Marseillaise ?
Comment se répartissent politiquement ces décideurs ? Eux qui sont les petits enfants des "100 familles qui possèdent la France" comme l'on disait il y a plusieurs décennies .

Sujet intéressant!

Je pense qu'il faudra des événements majeurs avant que Paris perde de son pouvoir. Paris sera toujours Paris.

De plus les élites politiques sont toutes en rapport avec Paris, surtout dans les grandes villes (partis politiques, assemblée etc). Les grandes écoles formant les hauts fonctionnaires sont elles aussi parisiennes. Paris ne se coupera pas facilement du reste de la France.

Pour habiter dans une des villes que tu as cité, je n'ai pas l'impression que la bourgeoisie possède la ville. Ont-ils des plans, des contacts, je n'en sais rien. Quelles sont leurs possessions et leur fortune, aucune idée.

Perso en cas de ramollissement du pouvoir central je m'inquiète plus pour les français d'outre mer, qui par leur insularité sont dépendant du pétrole et manque d'espace pour les cultures vivrières. Sans oublier certaines envies indépendantistes...

Et toi Trans comment réponds tu à la question que tu as posé?

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008 - 14:25

D'aprés toi Trans, ce serait l'hypothése d'un Féodalisme bourgeois?

On peut tout imaginer en la matiére...méme le retourd du systéme clanique.

Difficile d'extrapoler sur les bases du passé, car la situation envisagée et inédite..et les paramétres qui tenaient la route hier, iront rouler dans le fossé des certitudes demain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Dim 25 Mai 2008 - 15:22

ipphy a écrit:
Sujet intéressant!

Je pense qu'il faudra des événements majeurs avant que Paris perde de son pouvoir. Paris sera toujours Paris.

De plus les élites politiques sont toutes en rapport avec Paris, surtout dans les grandes villes (partis politiques, assemblée etc). Les grandes écoles formant les hauts fonctionnaires sont elles aussi parisiennes. Paris ne se coupera pas facilement du reste de la France.

Pour habiter dans une des villes que tu as cité, je n'ai pas l'impression que la bourgeoisie possède la ville. Ont-ils des plans, des contacts, je n'en sais rien. Quelles sont leurs possessions et leur fortune, aucune idée.

Perso en cas de ramollissement du pouvoir central je m'inquiète plus pour les français d'outre mer, qui par leur insularité sont dépendant du pétrole et manque d'espace pour les cultures vivrières. Sans oublier certaines envies indépendantistes...

Et toi Trans comment réponds tu à la question que tu as posé?

Il y a des avantages aussi de vivre outre-mer. Pour ceux qui ont un exemplaire de la revue "Capital" d'avril 2008 : lire Page 82.
Il y a une carte des 201 centrales nucléaires (442 réacteurs en services). Ils sont matérialisés par des points sur le planisphère. L'Europe, les USA, l'Asie en sont littéralement criblées... Par un seul point proche de la Réunion ou de la Nouvelle calédonie...
D'autre part, les cultures sont plus faciles où il y a du soleil, des T°C clémentes et de l'eau. C'est le cas de la Réunion.
Cependant, ici les gens vivent sur une autre planète. Personne jusqu'à vendredi PM ne parlait de pénurie de pétrole. Tout le monde gaspille et vie à crédit. Peu de gens respect la nature... on déverse encore les vieux frigos dans les ravines ! Cependant, vendredi une miracle a eut lieux...
A la radio la plus écouté de l'île, un débat a été lancé sur la déplétion de pétrole dans le monde. Pour une fois, cette "radio poubelle" a lancé un débat intéressant... intéressant dans le sens que les gens commence à se poser des question sur le prix des carburants, sur leur déplétion futur (proche ou lointain), mais personne ne s'imagine à quel point leur société va être affectée.
Bientôt 1 million de réunionnais sur l'île. Des terrains hors de prix. Des prix à la consommation qui, déjà double par rapport à la métropole, explosent et provoquent une forte inquiétude. Mais personne pour se poser la question : Ne faut-il pas changer nos habitudes ? On se pose plutôt les questions : Pourquoi l'état ne baisse pas les taxes ? pourquoi pas plus de subventions ?

C'est toujours la même rengaine... Aidez-nous et le ciel vous le rendra (à condition que vous ne veniez pas vivre chez nous - Métros, envoyez votre pognon ici, mais restez chez vous). Allez...j'me calme...

Pour en revenir à la métropole, quelles sont les régions îdéales pour s'installer et survivre à un crash ? Il faut de l'eau, des T°C clémentes, de la terre pas chère et un certain isolement (par protection)... on en revient toujours aux mêmes besoins. Je n'ai pas de réponse étant donné que ça fait 14 ans que j'ai quitté la métropole. Quelqu'un a-t-il des suggestions pour le choix d'un endroit réunissant ces avantages ?

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par ipphy le Dim 25 Mai 2008 - 15:37

Armageddon974 a écrit:

Il y a une carte des 201 centrales nucléaires (442 réacteurs en services). Ils sont matérialisés par des points sur le planisphère. L'Europe, les USA, l'Asie en sont littéralement criblées... Par un seul point proche de la Réunion ou de la Nouvelle calédonie...
1 point pour toi!

D'autre part, les cultures sont plus faciles où il y a du soleil, des T°C clémentes et de l'eau. C'est le cas de la Réunion.
Tu oublies les cyclones qui peuvent tout foutre en l'air et l'absence de culture céréalière (riz, blé etc).

A la radio la plus écouté de l'île, un débat a été lancé sur la déplétion de pétrole dans le monde. Pour une fois, cette "radio poubelle" a lancé un débat intéressant...
-Allo madame Aude, l'essence y coute cher, comment mi fé?
-Ben rapproche à ou du pompiste geek


Mais personne pour se poser la question : Ne faut-il pas changer nos habitudes ?
Il faut dire que la "bourgeoisie" locale possède les concessions automobile et les supermarché, et ils font en sorte que rien ne change...
Trans parlait de complot des puissants, et ben là ça pourrait bien être le cas.


Aidez-nous et le ciel vous le rendra (à condition que vous ne veniez pas vivre chez nous - Métros, envoyez votre pognon ici, mais restez chez vous). Allez...j'me calme...
La connerie est universelle. L'étranger (quel qu'il soit) est une cible facile.
De toute façon étant donné les prix de l'immobilier (et la mise à mal des bonus (prime d'installation, % en plus)) faudra être vraiment motivé pour venir s'installer sur l'ile...Rolling Eyes

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Dim 25 Mai 2008 - 18:05

Sempervirens a écrit:D'aprés toi Trans, ce serait l'hypothése d'un Féodalisme bourgeois?

On peut tout imaginer en la matiére...méme le retourd du systéme clanique.

Difficile d'extrapoler sur les bases du passé, car la situation envisagée et inédite..et les paramétres qui tenaient la route hier, iront rouler dans le fossé des certitudes demain.

Tu as très bien resume ce que je pense.

Le retour du système clanique celà, amha, fait longtemps que l'on y est.
Dans les annees 80 un livre denoncais dejà le "nouveau feodalisme" francais . Il y etait question des hauts de seine , de Pasqua ....

Aujourd'hui les noms changeraient, mais le constat est le meme.
La promotion dans les partis politiques se fait à l'ancienneté via des systèmes complexes d'alliances en fonction des places disponibles.
Vous n'avez pas vu le reportage sur C+ ,il doit y avoir deux semaines, sur la jeune apparatchik de l'Elysée récemment élue au conseil de la ville de Paris ?

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Dim 25 Mai 2008 - 18:21

Précisons bien le sujet du fil :

Ce n'est pas de faire de la politique!

Encore moins de refaire les , éternels debats et incantations que l'on trouve sur Oleocene et autres decroissance.

Ce que j'aimerais c'est une sorte d'Etat des lieux :

Parmi les préfets qui est plutot proche de la droite / de la gauche ?
Parmi les maires des grandes villes qui a de la famille à des postes influents chez EDF, Areva, Framatome ....
Parmi les grandes fortunes , mettons Lyonnaises , qui milite pour un rapprochement transfontalier, plutot que d'aller lecher des bottes à Paris.

C'est il me semble important que l'on sorte, discrétement, certaines relations de l'anonymat.
Si dans les années à venir, des systèmes de rationnement sont mis en place ( entre autres ) celà ferait une grosse différence d'habiter dans une ville où la bourgeoisie et la municipalité défend le centralisme jacobin plutot qu'une ville où les centres de pouvoir penchent plus vers une approche régionaliste voir meme federale.

Regardez , pour la gauche, le débat qui commence entre Royal et Delanoe. Celà donne à réfléchir sur les clivages qui traversent les groupes de pouvoir non ?
Regardez, pour la droite, les défections lors du vote sur les ogm. Je sais pas si vous savez mais pour un parlementaire c'est pas rien d'être en désaccord avec la ligne officielle. C'est vraiment prendre le risque de perdre une grosse partie de ses revenus ( ok il reste député mais s'il ne fait plus partie d'aucune commission çà craint ).
C'est pas pour les défendre c'est pour souligner que ces types n'ont pas pris ces risques à la légère. Pour monter à la charge à Paris c'est qu'ils doivent avoir assurer leurs arrieres en province . Ou? et Comment ?

De même , à gauche on peut pas dire que Delanoe manifeste une enorme envie guerriere face à Royal. Pourtant, en theorie , il a derriere lui l'ensemble des pouvoirs du maire de Paris, tout le soutien des anciens Jospinistes . C'est pas rien !
Et avec tout çà il hésite encore.
Dans ce cas c'est que entre Paris et la Province, un rééquilibrage est en cours.
En termes simples celà veut dire que des gens qui habituellement faisaient des chèques ( ou portaient des valises ) à la rue Solférino maintenant vont plutot les porter du coté du futuroscope.

Tout celà va énormement jouer sur les possibilités d'adaptation des régions et des villes dans les années à venir.

C'est, amha, à cartographier , à surveiller au moins largement autant que ce qui se passe du coté de Los Angeles ou de la 5eme avenue.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Dim 25 Mai 2008 - 18:32

ipphy a écrit:

Et toi Trans comment réponds tu à la question que tu as posé?

Very Happy
Je fais un pari en posant cette question :

Ici il me semble que plusieurs sont largement plus politisés que moi et qu'ils seraient à meme, s'ils le veulent bien, d'indiquer les sites où ce genre d'information se trouve.

Je serais très étonnés que parmi des gens ayant fréquenté, ou fréquentant encore l'altermondialisme et peut etre l'extrème gauche, personne ne sache un peut décrire les situations politiques locales.

Ou encore que personne ne connaisse divers blogs parlant de ce genre de relations et d'alliances.

bref , je n'ai aucune carte de parti et aucune intention d'en avoir une . Mais je suis assez lucide pour savoir que les jeux de pouvoir peuvent vite influencer la vie quotidienne des gens surtout en cas de crise.

Ce que j'essaie c'est d'inciter ceux qui connaissent un peu à partager leurs sources d'infos .
L'idée c est de chercher à se protéger des avanies politiques .
Un peu comme quelqu'un qui va consulter le POS de sa commune avant d'acheter un terrain , histoire de verifier qu'il ne risque pas d'etre exproprié.

Bref tout çà ira plus vite que si je fais çà tout seul dans mon coin.ange

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par ipphy le Dim 25 Mai 2008 - 18:48

transhuman a écrit:.

Bref tout çà ira plus vite que si je fais çà tout seul dans mon coin.ange

Ah non, c'est pas cool! ^^

Je trouve ton topic intéressant, mais pour y répondre il faudrait être un "insider", ou avoir vécu longtemps dans la même région.
Ce n'est pas mon cas, mais effectivement je devrai y regarder de plus près!

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008 - 20:04

Citation:Je trouve ton topic intéressant, mais pour y répondre il faudrait être un "insider", ....

(Humour)
Ou tout simplement aimer mettre les mains dans un panier de crabes....
Moi je les préférent cuit au court bouillon...cru c'est pas bon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Armageddon974 le Lun 26 Mai 2008 - 1:52

Tout à fait, Semper,
les crabes parisiens ou provinciaux ne m'attirent pas. Et je n'ai aucune intention de fayotter auprès de ce genre "d'espèce" pour obtenir un quelconque "avantage", ni avant, ni après un crash général. Je préfère vivre auprès de gens simples, honnêtes et sains, au pire, isolé et seul, qu'avec des manipulateurs...
N'oublions pas que si nous en sommes là, c'est à cause de ces individus qui ne travaillent que pour eux-même. A quoi bon survivre pour recommencer les mêmes erreurs...
Par contre, il serait intéressant de savoir où vivent ces "crabes" de façon à les éviter.

Pour ipphy :


Tu oublies les cyclones qui peuvent tout foutre en l'air et l'absence de culture céréalière (riz, blé etc).

La Réunion est un tout petit point dans l'océan. De par sa taille, elle évite très souvent le pire, alors que Madagascar est fortement touchée chaque année. En 14 ans de vie à la Réunion, je n'ai pas encore vu de cyclone dévastateur au point de ne rien laisser debout, ni de cultures pour alimenter les marchés. Il y a des pertes, certes, mais si on supprimait la culture de la canne (kilo de sucre subventionné à hauteur de 50% par la métropole et l'Europe) pour y faire de la culture vivrière et des céréales, l'ile acquièrerait l'autonomie alimentaire. En stockant des réserves et grâce au soleil et l'eau qui fait tout pousser, c'est possible.
Quant aux "crabes" réunionnais, ils sont visibles et connus sans les chercher... Je pense que dès qu'on vit quelques mois dans une région, on en apprend vite sur les crabes... Les puissants sont connus. Le favoritisme est plus caché mais repérable aux yeux exercés et pas naïfs...
Les familles puissantes sont archi connues ici. Elle font la pluie et le beau temps... Elles sont souvent incompétentes à gérer le bien de tous mais excèlent à améliorer leur propre niveau de vie... Je ne lècherai les bottes d'aucune d'entre ces familles puissantes, ni à la Réunion, ni ailleurs. Je souhaite me débrouiller seul ou aidé éventuellement d'amis sincères. Raz le bol de la conspiration.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Lun 26 Mai 2008 - 6:53

Armageddon974 a écrit:Tout à fait, Semper,
les crabes parisiens ou provinciaux ne m'attirent pas. Et je n'ai aucune intention de fayotter auprès de ce genre "d'espèce" pour obtenir un quelconque "avantage", ni avant, ni après un crash général. Je préfère vivre auprès de gens simples, honnêtes et sains, au pire, isolé et seul, qu'avec des manipulateurs...
N'oublions pas que si nous en sommes là, c'est à cause de ces individus qui ne travaillent que pour eux-même. A quoi bon survivre pour recommencer les mêmes erreurs...
Par contre, il serait intéressant de savoir où vivent ces "crabes" de façon à les éviter.
...

Je crois que tu n'as pas compris le genre de risques auxquels je réléchis :
Tu auras beau te dire : pour vivre heureux vivons cachés; tu feras quoi si dans 10 ou 15 ans il y a des visites domiciliaires pour rechercher des stocks de vivres ou d'essences chez les particuliers ?

Tu feras quoi si dans 8 ou 10 ans il y a régulièrement des barrages sur les routes pour vérifier que les gens ne dépassent pas leur quota mensuel de kilomètres ?

La seule question c'est est ce que ce genre de mesures sera dans 10 ans ou dans 30 ans ? personne ne le sait.

Mais ce qui est sur c'est que celà ne sert à rien de paufiner qui les coutures de son bob , qui les sillons de son potager , si on ne sait pas , le temps venu, mettre le produit de son travail à l'abri de la convoitise de pouvoirs officiels divers prets à toutes les stupidités pour montrer qu'ils "agissent" ,et qu'ils "ont la situation sous controle".

Dans les années à venir je crains qu'il n'y est pas qu'en corse que des incendies s'allument sur les plages...;

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Lun 26 Mai 2008 - 6:57

En plus, mais celà devient du radotage de ma part, si il est si ininteressant de s'occuper des rapports de force et des projets politiques dans les régions françaises pourquoi tant de post et d'intérêts sur les avanies du pouvoir anglo saxon ?

Je n'ose pas penser que c'est parce que c'est beaucoup plus facile à trouver sur internet ( enfin si j'ose mais c'est pas important ) .

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Rammstein le Lun 26 Mai 2008 - 7:07

AMHA il est trop tard pour se délocaliser sur des pâturages plus verts. Il va falloir faire là où l'on est, avec ce que l'on a.

En effet se créer un réseau d'amis, des habitudes de vie, apprendre à connaître un nouvel environnement, etc requièrent du temps, or le temps est devenu précieux.

Concernant un éventuel retour au pouvoir des bourgeoisies locales, je doute que cela se réalise un jour. La sélection des futures élites dominantes va en effet se faire sur d'autres critères. Une association d'agriculteurs armés produisant du biodiesel par exemple serait plus à même de devenir le "roi du pétrole" et de faire la loi que les quelques membres vieillissants du Rotary Club local. Dans les zones de non-droit qui encerclent nos grands centres urbains, les chefs / caids sont déjà connus, et il n'appartiendra qu'à eux d'étendre leur territoire au centre ville, dès que les autorités républicaines montreront des signes de faiblesse.

Bref, les dirigeants politico-économiques d'hier et d'aujourd'hui ne seront pas les chefs de demain !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Wasicun le Lun 26 Mai 2008 - 11:52

Assez d'accord avec Rammstein ... Attention aux surprises ... quant aux conclusions à tirer des expériences politiques passées : "quand le bâteau coule ..." (vous connaissez la suite) ... en France, il ne m'a jamais été donné de voir un quelconque mouvement politique faire bloc à 100% en cas de crise (sauf chez ceux qui n'avait rien à défendre ou rien à perdre ... / facile ...).
Partout où j'ai été (à gauche comme à droite ... quand ça ch...t ça a toujours été le "sauve qui peut" qui dominait ... et les "dégazages" en série qui commençaient ...).

??? - sais pas ... suis pas convaincu de cette théorie ...

Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1676
Age : 44
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 22/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par KrAvEuNn le Lun 26 Mai 2008 - 12:00

Tafdak avec ram, les rapports de force vont certainement changer en profondeur...nous allons "changer de paradigme".

Je ne me prononcerais pas sur le long terme, mais sur le moyen terme, au vu des crises qui se profilent (alimentaires et énergétiques principalement), les rapports de force vont changer.
Pour faire court, je citerais ce survivaliste us : «Durant la Révolution française, les riches échangeaient des pierres précieuses, des bijoux en or et du mobilier luxueux contre des miches de pain, explique-t-il. À la prochaine crise, ils vont peut-être vouloir échanger leurs motomarines et leurs écrans au plasma.» Du côté des survivalistes anglo-saxons Les écrans plasma et les motomarines n'auront aucun intérêt dans un monde post LLBV, mais d'autres objets fourniront des objets de troc de grand intérêt.

Enfin et concernant les relocalisations, s'il n'est pas trop tard pour vous, évitez les zones urbaines fortement peuplées et surtout les zones dites de "non droit" (ça a déjà pété et ça répétera plus fort encore...sans compter les risques liés aux trafic et aux razzias). Paris coincée au centre d'une large ceinture urbaine à risque sera à fuir comme la peste.

Edit : perso je craindrais plus pour les mafias locales qui vont se constituer (voir les groupes révolutionnaires ou terroristes).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Lun 26 Mai 2008 - 12:19

Désolé mais je n'ai pas du tout la meme appréciation :

Concernant la production alimentaire, comme plus généralement la propriété foncière, je ne crois pas qu'autrefois les producteurs ( les paysans ) étaient les propriétaires...
.. et ceci depuis longtemps.

Je pense que beaucoup de gens au pouvoir tiennent à leur situation et aussi à leur sécurité.
Ce qui les amènera à se bouger.

Ce qui n'est pas forcément dans un sens compatible avec les projets des uns et des autres ici.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Invité le Lun 26 Mai 2008 - 13:12

Salut,

les "100 familles" possèdent quoi ?, des actions d'entreprises, de l'immobilier à paris ou à nices, qu'est ce que ça vaudra en période de crise noire ?
si on est tellement dedans jusqu'au cou qu'il faudra produire sa subsistence avec sa sueur, ce n'est pas ces gros kékés à 4x4 et belles propriétés au vesinet qui va se retrousser les manches ! il seront trop occupé à pleurer leurs belles actions qui ne vaudront plus rien.
quand à croire que les pov' gens, les petits provinciaux comme moi vont chercher à se trouver un bon maîtr' pour organiser les corvées collectives...
le pouvoir est lié à un certains statut-quo de la société, si l'économie et plus généralement, le paradygme financio-libéral s'éffondre, les cartes seront forcément redistribuées.
je pense que l'onde de choc sera telle que le temps va leur manqué pour s'adapter.

Captain'Jo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par transhuman le Lun 26 Mai 2008 - 15:30

Ok

Et qu'est ce que le pouvoir ?

Comment deviens t on riche ? Et surtout comment le reste t on ?

Je crains que vous n'ayez une approche vraiment binaire de la societe et que vous confondiez etre riche ( façon avoir son yacht à St Trop. ) et etre puissant :
On ne reussit pas à posséder une grande entreprise, à avoir un poste de préfet, ou à faire partie d'un club de réflexion politique sans s'appuyer sur de solides alliances de toutes natures.

Plus les difficultés socio politiques vont augmenter, plus la différence entre les simples "riches" et les personnes vraiment puissantes va s'amplifier.
Et les "puissants" ne vont surement pas rester inactifs. Ils vont, comme d'habitude, faire travailler d'autres gens pour s'occuper des problèmes.
La question qui m'intéresse c'est : selon quelles méthodes ( féderalisme, jacobinisme, autoritarisme, ... ) pour quels projets ?

Mais bon , visiblement il vaut mieux que je laisse tomber le sujet ici ....

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par ipphy le Lun 26 Mai 2008 - 17:21

transhuman a écrit:
Je crains que vous n'ayez une approche vraiment binaire de la societe et que vous confondiez etre riche ( façon avoir son yacht à St Trop. ) et etre puissant :
On ne reussit pas à posséder une grande entreprise, à avoir un poste de préfet, ou à faire partie d'un club de réflexion politique sans s'appuyer sur de solides alliances de toutes natures.
Ok je vois où tu veux en venir.
Tu as parfaitement raison.


La question qui m'intéresse c'est : selon quelles méthodes ( féderalisme, jacobinisme, autoritarisme, ... ) pour quels projets ?
Pas facile d'anticiper de telles méthodes.
Je vais de ce pas aller consulter mon dico et wikipédia, tant de mots nouveaux Very Happy

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Invité le Lun 26 Mai 2008 - 18:05

Eh, bien Transhuman,
Citation:Qu'elles sont les relations et les projets des bourgeoisies Bordelaises, Nantaises, Lyonnaises ou Marseillaise ?

Peut tu débuter une amorçe d'arborescence ou Organigramme de ce fameux réseau de puissant et autre fratrie...de ceux qui viendront taxer mes stocks de Patates.

Car l'idée inititial était selon toi de dresser une arborescence.
Du genre Mr le sous préfet est marié avec la fille de Mr le N°1 du Ciment français, qui lui méme fait partis du club de Chasse à court diriger par madame Duchmolle présidente honoraire de la loge des maçons et du fil à plomb, qui connait ....ect ect.

C'"est surement trés pyramidale comme shéma....ou complétement Tentaculaire...oui c'est ça une pyramide Tentaculaire...ahhh sacré Lovercraft H.P

Quelqu'un sur le net à dressé un tel organigramme, mais je ne donne pas le lien car il ne s'agit pas d'un journaliste d'investigation ou autre personne ayant un crédit suffisant..


Dernière édition par Sempervirens le Lun 26 Mai 2008 - 19:04, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par KrAvEuNn le Lun 26 Mai 2008 - 18:12

Mais bon , visiblement il vaut mieux que je laisse tomber le sujet ici ....
Je t’en pris trans, ce sujet n’est pas facile et il ne faut pas s’attendre à autre chose qu’à des avis très variés.

Le sujet m’intéresse, je me met à ta disposition, seulement on aura besoin que tu arbitre la discussion (pour savoir exactement où tu veux aller).

Anticiper le futur est impossible, surtout à long terme. La diversité et la potentielle violence des crises en court rendent l’analyse impossible. Demain est une compilation de possibles infinie et aléatoire. Je veux bien essayer de jouer le jeu, mais je ne peux te donner que des éléments propres à mon analyse perso des évènements et ceci en concordance avec les éléments et les outils dont je dispose (lectures historiques, scientifiques, etc.) Bref, ma vision est unique et ne constitue qu’un possible parmi des millions…bref, je ne peux te donner qu’une analyse perso et donc pour ainsi dire une simple fiction (le futur sera probablement tout autre).

Enfin, pour être correct, mon analyse, ma fiction, demandent à êtres assez lourdement exposées ...bref, attendez vous à des posts d’une longueur interminable et indigeste. Mais là, je vais être court (fatigue).

Allez, c’est parti !
Et qu'est ce que le pouvoir ?
Puissance, autorité, influence exercée sur quelqu’un. Le pouvoir c’est obtenir des autres des faveurs, des privilèges.

Comment deviens t on riche ? Et surtout comment le reste t on ?
De plusieurs manières ; en pénétrant les milieux influents, par la naissance, par le crime, par opportunisme, par chance, etc. et on le reste en gérant bien son affaire et en optimisant son influence (médias, corporations, réseaux, etc.)

Je crains que vous n'ayez une approche vraiment binaire de la societe et que vous confondiez etre riche ( façon avoir son yacht à St Trop. ) et etre puissant :
On ne reussit pas à posséder une grande entreprise, à avoir un poste de préfet, ou à faire partie d'un club de réflexion politique sans s'appuyer sur de solides alliances de toutes natures.
Etre riche peut aider à être puissant si l’on sait bien s’entourer, mais en effet, être puissant s’est être influent et donc avoir un statut social important (au niveau des décision sociétales, politiques et surtout se montrer indispensable). Le forgeron, le druide, dans la gaule antique étaient influents, le marchand au moyen âge, ou bien évêque, ou le noble étaient influents ; aujourd’hui le bourgeois (suite à l’éviction du tiers état) est l’une des figures essentielles du pouvoir…le médecin, le chirurgien, le parrain mafieux, le caïd de banlieue, l’homme politique, le journaliste, le publicitaire, etc., exercent une influence sur la population. Et demain ? Tout cela va se recombiner pour s’adapter à une nouvelle composante sociale et environnementale (pas écolo, mais d’environnement sociétal, urbain, etc.)
Plus les difficultés socio politiques vont augmenter, plus la différence entre les simples "riches" et les personnes vraiment puissantes va s'amplifier.
Et les "puissants" ne vont surement pas rester inactifs. Ils vont, comme d'habitude, faire travailler d'autres gens pour s'occuper des problèmes.
Oui, je suis d’accord, le pouvoir actuel (d’inspiration bourgeoise (ce n’est pas une prise de parti gauchiste, contrairement aux apparences, mais un fait historique…voir ici : A l'origine du monde moderne ) va s’accrocher à ses privilèges et tenter par tous les moyens de rester en place. Le blem, c’est que le monde change et que pas mal de choses vont êtres balayées ou bouleversées et qu’il y aura de la casse pour tout le monde…même les puissants (quid de l’entrepreneur qui n’aura pas pu se reconvertir ou de celui qui n’aura pas voulu voir arriver les changements). Comme le dit Captainjo : « l'onde de choc sera telle que le temps va leur manqué pour s'adapter ! » tout au moins pour certains (pas tous, je suis d’accord).

L’autre blem, c’est que d’autres pouvoirs vont se mettrent en place. L’aristocratie, le clergé et l’armée ont perdus de leur superbe du fait de l’émergence d’idées nouvelles (nouveau paradigme) et ceci au profit de la bourgeoisie (et indirectement des économistes et des scientifiques) ; demain, si les changements sont violents et profonds, la structure du pouvoir va changer. Il faudra peut être compter avec les mafias, des pouvoirs religieux variés, les propriétaires terriens (exode rural oblige), l’armée, la police privée et d’état, les mercenaires, et que sais-je. Demain sera différent, la société sera différente et donc, le pouvoir et les formes de pouvoir recherchés, différents.
La question qui m'intéresse c'est : selon quelles méthodes ( féderalisme, jacobinisme, autoritarisme, ... ) pour quels projets ?
Ce seront peut être ses trois méthodes ensemble, voir celles là et d’autres, ou carrément d’autres.


Perso, je pense que l’autoritarisme a ses chances (vis-à-vis du bordel qui nous attend, je vois mal un pouvoir « mous » et permissif comme le notre pouvoir gérer la situation). Peut être un retour à une certaine forme de féodalité, enfin plutôt une féodalité nouvelle (rien à voir avec le moyen âge), où les mafias et les groupes ethniques et religieux se disputeraient les ressources et le territoire. Après tout, la féodalité n’a disparue chez nous que depuis deux cent ans et ceci sous la montée en force de la société bourgeoise ; société, à mon avis, condamnée par la fin de la croissance et l’inversion de la mondialisation (qui furent ses grands chevaux de bataille). Pour info, la bourgeoisie est une invention européenne (née dans les villes du moyen âge, sous l’action de la montée en puissance du pouvoir économique des marchands : les bourgs = bourg-eois).

Si la société marchande et bourgeoise prend fin, c’est la fin du pouvoir bourgeois et donc la porte ouverte à d’autres formes de pouvoirs. Je ne dits pas que les élites actuelles vont se retrouver à la rue, mais que la structure du pouvoir va probablement changer et attention à ceux qui ne pourront pas s’adapter (les classes moyennes vont êtres laminées et la bourgeoisie clairsemée).

Un monde sans énergie bon marchée et une main d’œuvre (notamment agricole) numériquement faible, ne pourront pas nourrir une élite aussi nombreuse que celle que l’on a aujourd’hui…il va y avoir de l’écrémage.

Perso, je pense qu’il va falloir grandement compter avec les mafias et les gangs (ils auront un rôle prépondérant dans le scénario qui se présente.

Les politiques risquent d’êtres disqualifiées de par leur corruption et la gestion calamiteuse des choses ; le pouvoir politique risque de devenir totalitaire et très peu pluraliste (mais ne l’est-il pas déjà : peu pluraliste ?)

Pour finir, je dirais qu’il faudra certainement beaucoup compter sur les corporations (comme aujourd’hui, mais des corporations d’un genre nouveau (mafieuses, identitaires, religieuses, etc.)

Perso, je pense que la situation politique et sociale future ne se règlera pas seulement sur des prérogatives énergétiques, environnementales, etc., mais aussi identitaires. J’ai en effet très peur d’une balkanisation de l’Europe et d’un crash social (antagonismes multiculturels et religieux)…mais ça n’engage que moi (toutefois je construis mon scénario sur cette analyse et ce scénario m'est très perso (mais je suis prêt à travailler sur un autre clind'oeil).

Ce sera tout pour le moment ; ais-je commencé à répondre un peu à ta question ?

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par SavageBeast le Lun 26 Mai 2008 - 18:31

Je ne connais pas la situation de la France, simplement au vu de ce qui s'est passé au cours des 40 dernières années, les mouvements sociaux et autres, j'ai l'impression que le système va déraper de la manière suivante :


  • problèmes de plus en plus nombreux ne pouvant être résolus par le gouvernement.
  • contestations par des secteurs de travail, avec des grèves de plus en plus violentes.
  • réaction du peuple face à ses besoins, car affaiblissement de l'état social.
  • durcissement du pouvoir politique avec utilisation de l'armée contre les civils.
  • démarrage de conflits type guerre civile localisés, puis s'étendant comme une trainée de poudre.

Je rejoins la vision de la balkanisation de l'Europe et du crash social. Ca va chauffer violent avant que l'on arrive à une stabilité précaire basée sur de nouvelles données. Et ces données, n'apparaîtront qu'après le scénario précédant.

Mais je peux me tromper, et il est possible que des solution pointent leur bout du nez d'ici quelque temps.

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 19/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par Phénix le Lun 26 Mai 2008 - 18:35


Phénix
Membre

Masculin Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 18/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Survivre...en France : un état des lieux est-il possible ?

Message par KrAvEuNn le Lun 26 Mai 2008 - 19:19

Très interessant ce scénar, mais il ne tient pas compte du PO et ça, c'est un gros point noir.

"Les classes moyennes pourraient unir leurs forces à travers le monde et utiliser leur accès aux connaissances, aux ressources et aux savoir-faire pour modifier les processus internationaux dans leur intérêt."
Je n'avais pas pensé à ça ; intéressant.

Pour en revenir au sujet des formes de pouvoir, je pense que la diversité des situations régionales risque de créer une multiplicité des formes de pouvoirs régionaux. La situation ne sera pas la même dans une région fortement urbanisée que dans une zone très rurale, ou dans une région très multiculturelle que dans une zone très traditionnelle, ou bien dans une zone riche ou défavorisée, etc. Cette complexité liée à la diversité va créer des évolutions assez différentes (sur le moyen terme).

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum