Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Armageddon974 le Sam 24 Mai 2008 - 13:50

Qu'est ce que cela sera quand le gasoil aura atteint 2 euros, 2,5 euros, 3 euros...
Et même à 3 euros, nous serons encore des petits veinards car il y en aura encore (du gasoil). Cela nous donne une petite idée de ce qui va se produire quand les stations seront vides, non pas à cause d'un blocus de mécontents comme les pêcheurs, mais parce qu'il n'y en aura pas assez pour tout le monde...

ipphy a raison. Utilisons ce qui reste d'énergie en l'économisant pour gagner du temps et apprendre "en douceur" à changer de vie.
Pour cela, les autorités ont un rôle à jouer.
Je donnerai 2 exemples : Pourquoi ne pas interdire l'utilisation des lampes à incandescence ? Pourquoi ne pas favoriser la semaine de travaille de 4 jours maxi (9 heures par jour) pour éviter des trajets en voiture ?

Il existe des tas de solutions pour économiser l'énergie, mais aussi l'eau et les matières premières, et pour protéger l'environnement. Pourquoi ne pas rendre obligatoire lors de la construction d'une usine, la niveau d'émission de pollution et de CO2 à ZERO !! c'est possible ! Faut l'imposer !

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

juste pour dire

Message par phimouk le Sam 24 Mai 2008 - 14:07

pourquoi ne pas faire tout cela
c est simple
le profit cela generere t il du profit

les dirigeants
ne pense pas a l avenir
et si il l imposaient
il y aurais delocalisation

donc je vous approuve preparont nous a survivre
phimouk

________________________________________________________
NAIVE ET REVEUSE

phimouk
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 138
Age : 69
Localisation : basse normandie
Emploi : retraitee
Date d'inscription : 07/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par SavageBeast le Sam 24 Mai 2008 - 14:14

Il existe des tas de solutions pour économiser l'énergie, mais aussi l'eau et les matières premières, et pour protéger l'environnement. Pourquoi ne pas rendre obligatoire lors de la construction d'une usine, la niveau d'émission de pollution et de CO2 à ZERO !! c'est possible ! Faut l'imposer !

Bien sûr, tu as raison. Toutefois, le problème se situe avant tout dans la manière de penser, et d'agir. Il faut "reprogrammer, rééduquer" les populations, dans le sens noble du terme, mais cela n'est pas facile, car le mouton tient à ses acquis. En ce qui concerne le taux de CO2 à zéro, c'est tout simplement impossible, par contre on peut faire plus pour le réduire. La question est : combien sommes-nous prêts à payer pour cela ? Car il y a un coût supérieur (actuellement, car les technologies ne sont pas encore produites suffisemment de manière industrielle).

SavageBeast
Membre

Masculin Nombre de messages : 659
Age : 51
Localisation : Bientôt ailleurs.
Date d'inscription : 20/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Armageddon974 le Dim 25 Mai 2008 - 9:57

SavageBeast a écrit:
Il existe des tas de solutions pour économiser l'énergie, mais aussi l'eau et les matières premières, et pour protéger l'environnement. Pourquoi ne pas rendre obligatoire lors de la construction d'une usine, la niveau d'émission de pollution et de CO2 à ZERO !! c'est possible ! Faut l'imposer !

Bien sûr, tu as raison. Toutefois, le problème se situe avant tout dans la manière de penser, et d'agir. Il faut "reprogrammer, rééduquer" les populations, dans le sens noble du terme, mais cela n'est pas facile, car le mouton tient à ses acquis. En ce qui concerne le taux de CO2 à zéro, c'est tout simplement impossible, par contre on peut faire plus pour le réduire. La question est : combien sommes-nous prêts à payer pour cela ? Car il y a un cout supérieur (actuellement, car les technologies ne sont pas encore produites suffisamment de manière industrielle).

J'ai lu un article sur le Net il y a quelques semaines, mais j'en ai lu tellement, que je ne me souviens plus où. Cependant, il s'agissait d'un directeur d'usine qui disait qu'ils avaient réussit à atteindre l'émission ZERO au niveau C02 et pollution. Cela leur a coûté des sous, mais c'était faisable.

D'autre part, on pourrait inclure le coût "écologique" de chaque produit en produisant proprement, sans pour autant augmenter le coût des produits... Il faudrait rendre les marges des différents intervenants "transparante" sur les étiquettes. Des intermédiaires abusent sur les marges et n'apporte pas pour certains de valeurs ajoutées. Supprimons ces abus et attribuons ces économies aux process de fabrication 100% clean.

Supprimons aussi les coûts publicitaires en supprimant la pub. Elle est nocive, polluante (visuellement, auditivement) et gaspille des ressources précieuses. Si on a besoin de renseignements, on est capable de chercher seul. C'est là que le gouvernement a un rôle à jouer en tant que législateur.

En attendant, banissons la pub chez nous, banissons les produits qui ne répondent pas aux critères cités ci-dessus. On a certainement un grand rôle à jouer en tant que consommateur, pour faire bouger les choses. Il faut aussi "rééduquer" les dirigeants d'entreprises et nos gouvernants. Utilisons le petit pouvoir que nous avons en achetant moins pour commencer ; en achetant intelligent ; en achetant local ; en réparant ; en triant etc...

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008 - 10:13

Citation:Armageddon.
il s'agissait d'un directeur d'usine qui disait qu'ils avaient réussit à atteindre l'émission ZERO au niveau C02 et pollution.

Bonjour, Armageddon.
Cela me semble "impossible", à moins que l'usine soit fermée...
L'emission Zéro, cela n'existe pas, c'est une Utopie trés Marketing, par les temps qui cours.
Le GreenWashing.
Les employés viennent à vélo travailler à l'Usine?
Les marchandises, les piéces de maintenance viennent à pieds.
L'électricité néçessaire au fonctionnement de la dite usines est produite par?

Imaginons un instant, qu'un directeur d'usine pétrochimique, ou sidérurgique nous balance qu'il est à 0...CO2 émis..c'est de la communication.
Totale préserve l'envirronement,Rhone Poulenc sauve la planéte, EDF GDF sont les garants de la Biosphére.
Et moi, lorsque j'utilise du ciment pour batir une maison...je suis le sauveur de l'environnement ws ..
Bien sur on peut filtrer les émissions, reduire celles ci...mais le ZERO absolu des émissions, c'est comme le mouvement perpétuel...un mythe.

Petite question Innocente au passage..
Combien faut t'il de pétrole pour fabriquer:
1/une eolienne
2/un panneau solaire
3/Une usine à Zero emission de CO2.????????

On cherche, à déculpabiliser le consommateurs.

Mais le moindre bout de métal, le moindre clou à son cout énergétique...

Nous sommes au sommet de la chaine alimentaire, ne l'oublions pas.
Amicalement.
Ps:(si tu trouve de la doc sur une tel usine..je suis preneur, mais voyons d'abord comment, il calcule le taux d'émissions...)
En générale, leurs équations sont faussées.
______________________________________________
Actuellement, Volvo Europa Truck NV utilise le gaz naturel pour son chauffage. L'usine a émis 4 020 tonnes de CO2 en 2005, ce qui correspond à la consommation d'environ 1 100 familles. Avec la réalisation de cet investissement, ces émissions seront réduites à zéro. Le nouveau système de chauffage brûlera des granulés de bois et la chaudière modifiée utilisera la bio-huile comme combustible. La chaudière fonctionnant aux granulés de bois a été développée à partir des technologies les plus récentes.

Et pour produire ce granulé de bois...les tronçonneuses marchent à la poudre de perlimpinpin et une fois brulé cela produit de l'Oxygéne.(bio Huile???????????Oui Oui bio devient un sufixe)...mrsgreen mrsgreen mrsgreen mrsgreen

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Armageddon974 le Dim 25 Mai 2008 - 10:35

tu as raison, mais je parlais du taux d'émission de l'usine, pas du produit fini. Il existe des systèmes de filtres qui permettent de ne rien rejeter dans l'atmosphère par les fourneaux de l'usine. C'est la même chose pour les eaux usées que nous rejetons dans les rivières et les océans. Ils existent des endroits sur Terre où cela n'est pas le cas. Nous pouvons vivre "proprement" sans que cela est un coût prohibitif, à condition que des multinationales ne s'emparent pas de l'aubaine pour s'enrichir (voir le problème de la distribution des eaux en France).

Bien sur, tout ce que tu cites est vrai et un produit manufacturé "coûtera" toujours globalement du carbone. Mais si au moins dans le process de fabrication (niveau usine) on limitait systématiquement "la casse" en filtrant obligatoirement, on arriverait à produire beaucoup plus propre. Ce qu'il faut comprendre, c'est que même ces techniques de filtration existantes ne sont quasiment jamais utilisées... souvent par négligence seulement...
Ce qui me semble un mythe, Semper, c'est de croire que la solution est dans l'arrêt total de la consommation et production de masse. Les gens refuseront en masse de revenir à l'age de pierre. Produisons le nécessaire pour vivre correctement ; produisont le dans le respect total de l'environnement et pour compenser le coût carbone, replantons ce qu'on a détruit. Produisons le nécessaire pour que chaque homme vive correctement de son travail et empêchons l'accumulation de richesses entre les mains de quelques uns.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008 - 10:42

Citation:. Les gens refuseront en masse de revenir à l'age de pierre. Produisons le nécessaire pour vivre correctement

Nous sommes d'accord sur le fond.
Tu prone la décroissance, je t'accompagne dans cette idée...le probléme c'est de définir, ce qui est primordiale et ce qui est superflu...
Cela est tellement subjectif...qu'il n'y aurat jamais de consensus...question de prédation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Armageddon974 le Dim 25 Mai 2008 - 11:24

La décroissance finira par s'imposer d'elle-même par la force. A moins que ce ne soit vraiment la fin de la vie sur Terre...

Plus nous serons nombreux pour aller dans ce sens, plus nous donnons une chance de survie à notre descendance. C'est un état d'esprits d'économie de TOUT et surtout de l'énergie qui doit gérer nos vies. Si un tel mouvement s'amplifie (et cela commence un peu partout), les dirigeants n'auront pas le choix. Ils iront aussi dans le sens d'une décroissance. Déjà, votons blanc (ou écolo s'ils sont crédibles) en masse tant qu'il n'y aura pas de politique de décroissance.

Ce qui est primordial, c'est d'être logé décemment, de manger à sa faim et de pouvoir s'instruire. Il existe des règles pourtant évidentes qui ne sont même pas appliquées même dans les pays riches, à cause d'un décalage dans la répartition des richesses. Stoppons les abus, la spéculation, les groupes de pression de toutes sortes ; forçons ceux qui nous dirigent à montrer l'exemple ; qu'ils soient irréprochables, ou dehors définitivement.

Si ce genre de politique n'est pas mise en place rapidement, la guerre civile nous guette. En tout cas, préparons nous au pire, car je doute que ce que je viens d'écrire soit possible... c'est pourtant ce qu'il faudrait vraiment mettre en place.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par ipphy le Dim 25 Mai 2008 - 11:39

Armageddon974 a écrit:La décroissance finira par s'imposer d'elle-même par la force. A moins que ce ne soit vraiment la fin de la vie sur Terre...

Mais sera t-elle une décroissance propre.

Si la diminution de l'énergie actuelle (pétrole, gaz, électricité) pousse les gens à déboiser et à réouvrir les mines de charbon, on fera un grand pas vers le XIX, sa suie et son smog... Suspect
D'où la nécessité d'alternatives viables, d'une diminution douce de la consommation.
Mais bon, on a 99% de chance de passer à côté et de se réveiller qu'une fois au pied du mur... Suspect

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Armageddon974 le Dim 25 Mai 2008 - 12:11

C'est exactement le fond de ma pensée, ipphy...
C'est même à ce demander s'il faut se préparer au pire, étant donné qu'on n'a peu de chance de survivre.

Armageddon974
Membre

Masculin Nombre de messages : 416
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008 - 12:27

La décroissance forçée:
Aux Etats-Unis, pour la première fois depuis la crise du pétrole des années 70, les données du ministère des transports montrent que les automobilistes ont roulé 4,3% de moins en miles (1 mile = 1,6 km) qu'il y a un an.
(ats / 25 mai 2008 11:28)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Invité le Dim 25 Mai 2008 - 14:35

Je me souviens de Cuba...

L'auto-stop
Cuba constitue le paradis de la botella (auto-stop). L'auto-stop se trouvant élevé au rang de mode de transport public, une grande majorité de Cubains le font quotidiennement pour se rendre au travail. Pour remédier aux problèmes de transport, le covoiturage est devenu indispensable, et obligatoire pour les conducteurs de voitures d'État, lesquelles arborent une plaque d'immatricula-tion affichant le mot Estado. Les conducteurs de ces voitures doivent s'immobiliser devant les auto-stoppeurs pour demander la direction qu'ils prennent. Le meilleur moyen pour arrêter ces véhicules est de vous poster à des intersections où vous verrez un officiel portant un uniforme jaune. Appelés communément amarillos, ces représentants de l'ordre interceptent les voitures d'État ayant des sièges vacants.
Autrement, les voitures portant la plaque Particular sont de propriété privée. Leur conducteur s'arrête parfois devant les auto-stoppeurs; cependant, pour les touristes, on demande habituellement quelques dollars pour le trajet. Il est important de négocier un tarif fixe avant de monter.
À Cuba, les femmes pratiquent autant l'auto-stop que les hommes, parfois même davantage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Décroissance forcée / décroissance volontaire : éviter le pire

Message par Le_Celte le Dim 25 Mai 2008 - 15:23

Ca me rappelle certaines affiches de propagande de la seconde guerre mondiale tout ca...


Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum