Les animaux de monte ou de bât

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Ash le Sam 13 Juin 2009 - 17:59

Et le Pottok? (prononcé potiok)

Il y en a encore de jolis élevages dans le pays basque...

En résumé:

Aujourd'hui, un grand nombre de ces poneys vit à l'état semi-sauvage ; il est fréquent d'en rencontrer sur les contreforts des Pyrénées.
Sa morphologie particulière lui permet de vivre dans le climat rude de
la montagne. Grâce à son crin fourni et à ses longs poils il peut
rester toute l'année en montagne.
La physionomie du pottok a été totalement façonnée pour résister aux
conditions difficiles des hauteurs : une petite taille pour être moins
exposé aux intempéries, un pelage abondant pour résister au froid, les
membres forts et de petits sabots durs pour avoir accès aux lieux les
plus reculés.
Si la physionomie externe du pottok s'est adaptée, il en va de même pour les organes internes : son appareil digestif
a su s'adapter aux conditions difficiles des hauteurs. Ainsi, le pottok
supporte une alimentation peu énergétique composée d'ajoncs, de ronces,
de glands ou de châtaignes. Cela fait de lui un animal au rôle
écologique. Il débroussaille et nettoie les endroits les plus
inaccessibles des montagnes du Pays basque.
[...]
Le pottok a également des prédispositions naturelles pour l’attelage : il excelle d'ailleurs dans cette discipline grâce à sa docilité et à sa puissance musculaire.
avatar
Ash
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 33
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Zapata le Sam 13 Juin 2009 - 19:57

Bonsoir,

N'oubliez pas le chien (un peu grand), soit pour le portage, soit pour la traction.

Il n'y a pas si longtemps, on les utilisaient notamment pour porter deux bidons de lait, du type de ceux qui vont en fruitière, et qui doivent peser un bon poids une fois pleins de lait...

Les Améridiens attelaient des chiens à des travois, comme les chevaux (mais pas de la même taille, le travois, bien sûr).

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Zapata le Sam 13 Juin 2009 - 19:59

Bonsoir,

Il n'y a pas bien longtemps, j'ai vu un pré, en France, avec des chameaux, des autruches et des lamas, ne les oubliez pas non plus, comme animeaux de bât, utilisables en France...

Au moins, les chameaux et les lamas...

Cordialement.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Kerkallog le Ven 30 Mar 2018 - 22:07

Zapata a écrit:
Wasicun a écrit:Et les chèvres ??? (sérieusement ça "marche" aussi !)

;-)

Bonjour,

Bien sûr, et puis en plus, on a du lait (bien meilleur, nutritionnellement parlant, que celui de vache ; mais le meilleur, pour les humains, c'est le lait d'anesse...).

Toutefois, la charge utile d'un chèvre doit être inférieure à celle d'un gros dogue, ou bien d'un saint bernard.

Par contre, la chèvre se nourrit plus facilement, sur le terrain, que le chien...

Salut.

"La traction animale"
Philippe Lhoste, Michel Havard, Éric Vall:

https://publications.cta.int/media/publications/downloads/1624_PDF.pdf

carte postale 1890-1910:


Il y a traditionnellement des chèvres dans des zones plutôt humides, les « chèvres des fossés ».
En Bretagne et Normandie (c'était la "vache" du pauvre).

http://www.paris-normandie.fr/region/sur-leur-traces--la-chevre-des-fosses-KD10318288

Il reste un troupeau sauvage dans le Cotentin=

https://www.wikimanche.fr/Ch%C3%A8vres_de_la_Hague

http://www.chevredesfosses.fr/galerie-photo/blog-30875-les-chevres-sauvages-de-la-hague-180514160832-4030988359/

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1758
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par a2pir le Sam 31 Mar 2018 - 16:59

la chèvre des fossés a été "sauver" en autre par l’écomusée de la Bintinais au sud de  Rennes .Ils vendent régulièrement des  jeunes de l'année .
avatar
a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 58
Localisation : bretagne / 35
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Zapata le Mar 27 Nov 2018 - 0:18

Bonsoir à tous,

Si vous voulez de la littérature sur les mules et les chèvres de bât, il y a de quoi faire, en langue anglaise, commandable sur Amazon, ces ouvrages étant américains, pays où le portage, par trains (caravanes) de chèvres est déjà bien développé, dans les zones naturelles du pays.

Certaines races suisses étant particulièrement adaptées à cet usage.

Pour les âmes sensibles, selon ces ouvrages, après un certain âge, les chèvres développent des problèmes divers, menant à leur abattage, avant leur mort naturelle.

En France, on peut aussi utiliser des lamas, pour le portage, mais leur emploi ne s’improvise pas, et j'ai d'ailleurs fait une formation spécifique, à cette fin. Compte tenu de leur origine géographique, ni le froid, ni la pluie, ni la neige ne les dérange beaucoup, en tout cas, bien moins que des équidés.

J'ai fait de même, avec une autre formation, pour les dromadaires, qui sont de plus en plus présents dans notre pays.

Les ânes sont les animaux idéaux, pour les travaux liés au maraîchage. Là aussi, il existe des centres de formation à leur usage, en traction animale.

Pour le muletage, à ce jour, je n'ai rien trouvé, en France.

By,

Zapata

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Wasicun le Mar 27 Nov 2018 - 3:11

Pour le fun :

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2014
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par La teigne le Mar 27 Nov 2018 - 11:53

Tu n'a rien trouvé pour le muletage car c'est tout simplement des formations communes pour les équidés, que ce soit le bat, la monte, portage, traction.
Ce qui va à l'un va à l'autre en adaptant la charge et le matériel au gabarits et capacités. (Et en prenant en compte les caractères différents de chacun)
avatar
La teigne
Membre

Féminin Nombre de messages : 68
Localisation : 60
Date d'inscription : 10/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Kerkallog le Mar 27 Nov 2018 - 16:09

"...J'ai fait de même, avec une autre formation, pour les dromadaires, qui sont de plus en plus présents dans notre pays..."

_Il y des qualités spécifiques pour la métropole??? Type de terrains,portage,endurance,caractère,...

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1758
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Zapata le Mar 27 Nov 2018 - 20:31

Bonjour,

Selon des éleveurs de mulets, on ne les gère pas du tout comme des ânes, ou bien des chevaux, que ce soit en bât comme en monte, d'où le métier spécifique de muletier, qui n'est pas celui d'ânier ou de ? (pour le cheval).

Pas la même physiologie, et encore moins le même comportement, ni la même psychologie.

On ne dresse pas un mulet, ni ne le gère, comme un âne, ou bien un cheval.

Mêmes données et commentaires, dans les livres sur les mulets et le muletage.

Pour les dromadaires, les plus costaux et les plus gros dépassent les 500 kilogrammes en port de charges.

Excellents en terrain sableux (évidemment), ils le sont moins en terrains caillouteux, surtout de type tranchants (blessures des coussinets) ou roulants (effet roulement à bille).

Et, ils gèrent très mal les terrain détrempés, surtout si très boueux (glissades spectaculaires, et dangereuses, si l'on est à côté, une chute latérale, de dromadaire, ça peut faire très mal).

Très grande endurance, à petite vitesse (au pas), chutant rapidement avec la vitesse (trot, et plus encore galop).

Peuvent fournir, exceptionnellement; un effort au delà du raisonnable, mais après, il leur faut un repos complet et du temps, pour redevenir utilisables, avec le risque de les "casser" complètement (pas de retour à l'état initial).

Le pool génétique des dromadaires présents sur notre sol est restreint, et ces bêtes ne sont pas du haut de gamme (qui se trouve dans leurs pays d'origine) que ce soit pour la monte ou bien le bât.

Après, il reste à tenir compte de la façon dont la bête a pu se socialiser, avec d'autres dromadaires, et surtout comment elle a appris à ne pas s'identifier avec des humains (excès d’imprégnation). En fonction de ce qui précède, et de la qualité du dressage, on aura une bête facile à quasiment ingérable (et dangereuse, voire tueuse).

Les mâles, en plus, sont sujets au rut, ce qui les rend encore plus agressifs, dans cette période.

On doit leur prodiguer pas mal d'attention et des soins de base mais quotidiens pour les garder en bonne condition, mâles comme femelles.

Comme le mulet n'est ni un âne ni un cheval, le dromadaire n'est pas un chameau (physiologie, psychologie, comportement, etc.).

Le chameau de Bactriane résiste aussi bien aux fortes températures qu’aux très basses températures.

N'en ayant pas encore "managé", je ne peux pas vous en dire plus.

By,

Zapata

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par troisgriffes le Mar 27 Nov 2018 - 21:52

"ils le sont moins en terrains caillouteux, surtout de type tranchants (blessures des coussinets) ou roulants (effet roulement à bille)...ils gèrent très mal les terrain détrempés, surtout si très boueux"

Donc pas vraiment utilisable dans une grande partie de la France et encore moins durant la période automne-printemps.
Ce qui pour un animal de dessert n'est pas vraiment choquant.
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2696
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Kerkallog le Mar 27 Nov 2018 - 23:51

@3G::"...Ce qui pour un animal de dessert n'est pas vraiment choquant...."
Ah!!!!le carnivore!!!

_
...c'est assez sablonneux comme milieu naturel. ...mais pas vraiment sec,du moins pas encore.
Quant au caractère , effectivement, plutôt une chèvre ou un mulet: whaï notte?, mais çà rend pas pareil quand tu fais la tournée des Grands Ducs!

Quant au chameau de Bactriane, il doit être assez rare sur le territoire!

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1758
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Hincmar le Mer 28 Nov 2018 - 12:15

Kerkallog a écrit:@3G::"...Ce qui pour un animal de dessert n'est pas vraiment choquant...."
Ah!!!!le carnivore!!!

moqueurlangue moqueurlangue moqueurlangue

________________________________________________________
Le jargon est toxique : il anesthésie la part critique du cerveau et ouvre un boulevard au baratin
avatar
Hincmar
Membre

Masculin Nombre de messages : 46
Date d'inscription : 14/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par troisgriffes le Mer 28 Nov 2018 - 18:28

Ben quoi?
A un accent et une lettre près j'avais bon! Rolling Eyes
avatar
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2696
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Philippe-du-75013 le Jeu 29 Nov 2018 - 4:29

Zapata a écrit:

Comme le mulet n'est ni un âne ni un cheval, le dromadaire n'est pas un chameau (physiologie, psychologie, comportement, etc.).

Le chameau de Bactriane résiste aussi bien aux fortes températures qu’aux très basses températures.
Le chameau de Bactriane a les pattes courtes et est plus stable   il est apte à la montagne Chameau et dromadaire sont hybridables et l'hybride est fécond.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1400
Age : 63
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Kerkallog le Jeu 29 Nov 2018 - 11:58

@ Philippe: intéressant comme hybride, je ne connaissais pas pouce

https://fr.wikipedia.org/wiki/Turkoman_(hybride)

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1758
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Philippe-du-75013 le Jeu 29 Nov 2018 - 19:54

Je me demande où j'ai bien pu apprendre tout ça ....  Un récit de voyage ancien, mais lequel? ds


Sinon pour avoir pratiqué l'équitation et bossé comme palefrenier dans une école d'agriculture pour le faire gratuitement j'ai de vrais connaissances non livresques  sur les chevaux. C'est une étendue très importantes de savoirs pratique et théoriques à acquérir avec la forge et la maréchalerie ainsi que la bourrellerie. Le cheval est en fait assez fragile et le dressage est un métier.  A part l'âne ne comptez  pas trop-dessus.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1400
Age : 63
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Zapata le Ven 30 Nov 2018 - 0:00

Bonsoir,

Pendant longtemps, le cheval (surtout de monte) fut un moyen de transport de luxe, entre son coût à l’achat, son entretien (soins, ferrage, nourriture, etc.), et réservé à ceux qui avaient les moyens de se le permettre, le reste des gens se contentant de mulets ou bien d'ânes.

La fortune et/ou le prestige se mesurait, en autres choses, au nombre de chevaux de son attelage, par exemple, suivant qu'il était à un, deux, trois, quatre chevaux.

Même pour le travail agricole, tous les paysans ne pouvaient pas se payer un cheval de trait, d'où l'usage des bœufs.

De même, traditionnellement, le dromadaire de monte était un luxe, par rapport à un simple dromadaire de somme (travaux agricoles, caravanes).

Comme dit précédemment, le cheval est plus fragile, plus sensible aux mauvaises conditions, et nécessite une alimentation plus "soignée" que celle des mulets et des ânes.

Si l'âne est une deux chevaux, le mulet est un 4x4, et le cheval une Porsche, si vous permettez l'analogie.

En situation de survie, le mulet me semble l'optimum, en matière d'équidé, entre la rusticité, la frugalité, les capacités (port, tout terrain, etc.).

Non seulement son dressage ne se fait par de la même façon que pour un cheval, mais il doit avoir un équipement spécifique (utiliser une selle de cheval, sur un mulet, fera des dégâts, par exemple, à cause des différences de conformation).

Au fait, n'oubliez pas le chien, comme animal de port ou bien de trait, puisqu'il en fut parfois ainsi, dans certains cas, et pour certains usages.

Il existe plein de matériels modernes (harnais, sacoches) pour cet emploi.

Je déconseille le chihuahua, pour des raisons évidentes.

By,

Zapata

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 507
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Kerkallog le Ven 30 Nov 2018 - 1:16

@ Zapata:"...Au fait, n'oubliez pas le chien, comme animal de port ou bien de trait, puisqu'il en fut parfois ainsi, dans certains cas, et pour certains usages.

Il existe plein de matériels modernes (harnais, sacoches) pour cet emploi."

Très utilisé jusqu'aux années 40-50 suivant les pays ,surtout dans les Flandres, certaines régions de France , et des époques particulières:

 

Il y a aussi les chiens de traineaux sur neige, voire sur route/randonnée avec des traineaux équipés de roues.
Je n'ai pas retrouvé les photos et gravures représentant des chiens de bât des indiens des plaines en Amérique: les poteaux des tipis servaient à constituer un attelage sommaire , avant l'arrivée du cheval.

Actuel: http://traineaux-pyreneens.kazeo.com/handysport-c27305076

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1758
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Kerkallog le Ven 30 Nov 2018 - 1:25


________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1758
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Jeff01 le Ven 30 Nov 2018 - 9:17

Quand les routes seront remplies de citadins affamés cherchant pitance, la traction humaine pourra aussi revenir à la mode  dévil dévil

avatar
Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 337
Age : 43
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Kerkallog le Ven 30 Nov 2018 - 10:20

...çà a déjà été actualisé:

Avant:  Après:

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1758
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les animaux de monte ou de bât

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum