[Technique] L'art (délicat) du camouflage

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Skeld le Dim 12 Avr 2009 - 21:22

Surtout que quand on regarde bien, la neige n'est pas blanche... un blanc immaculé fait tache sur la neige... Il n'y a qu'a mettre une feuille de papier blanc (blanchi au chlore... :x) sur la neige, pour voir la différence.

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Darkside of the Moon le Dim 12 Avr 2009 - 21:44

C'est vrai que la couleur de la neige c'est pas blanc immaculé, c'est vrai aussi que les fabricants d'équipement possèdent dans leur catalogue pleins de modèles "neige" tous plus bariolés les uns que les autres. L'efficacité de ces camouflages est aussi discutable que leur prix de vente.

Pour moi, la combi blanche à 3€, c'est le top (son seul problème c'est qu'elle tient pas une semaine), en plus vu qu'elle est un peu transparente, les fringues portés dessous assombrissent un peu la couleur. Si vous voulez un truc un peu plus bariolé, vous avez meilleur temps de peindre votre combarde à 3€ que d'en acheter une (sinon une autre technique c'est d'attendre qu'un peu de crapahutage l'ait recouverte d'un joli bariolage 100% naturel). Une autre technique, c'est le drap blanc (un peu plus opaque et plus résistant).

Donc vraiment, les super modèle bariolés Highly Tactikeul la seule chose qu'ils feront disparaitre c'est la thune de ton portefeuille, et pour un camouflage dont tu auras besoin 6 jours par an...

________________________________________________________
L’exaltation de son orgueil le sauvait de l’épouvante. Le sommet atteint, après tant de noires batailles était si lumineux, si haut, que la chute serait un envol.
René BARJAVEL : Le diable l’emporte

Darkside of the Moon
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 172
Localisation : France
Emploi : contributeur au RC
Loisirs : Ecriture
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-prediluviennes.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Zapata le Lun 13 Avr 2009 - 19:08

Bonsoir Darkside of the Moon (à moins que je ne doives dire "Pink Floyd" ?),

Et bien, au moins, ton avis est net et sans bavure, pour les tenues "tactical".

As-tu le même avis pour les tenues de forme k-way, en fin drap de coton blanc, avec quelques grosses tâches irrégulières dessus, genre Bundeswehr ?

Dans le grand nord, les unités spécialisées sont entièrement en blanc (sac à dos ou sursac à dos, raquettes à neige et bâtons, guêtres, surpantalons, blousons avec capuche, et y compris le visage, masqué par une balaclava blanche).

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Darkside of the Moon le Lun 13 Avr 2009 - 22:37

Soyons clair, le "tactical" je trouve pas ça mauvais, je trouve juste ça souvent (très) cher.

Pour les unités spécialisées, c'est clair qu'ils ne se trimballent pas en combarde de peintre, ils ont des tenues qui sont comme leurs unités : spécialisées (ps: j'ai pas trouvé la tohpo sur la toile mais dans le HSn°9 de raids (sur les snippers), on voit quand même des chasseurs alpins en combarde à 3€ derrière leur pétoire).

Je ne dis pas que la solution que je propose est le nec plus ultra, juste que pour quelqu'un qui va en avoir besoin 3 fois dans l'année, qui se trimballe son matos sur le dos et qui n'a pas gagné au loto, eh ben ça me parait pas mal (mais sans les taches de peinture pour ma part).

En ce qui concerne le Pink Floyd, même si il parait que c'est un nom d'oiseau je prend ça meilleur que si on avait eut l'idée de me surnommer la nouvelle star.

Sur ce have tout plein de fun, pour ma part je m'en vais user une paire de semelle made in france.

________________________________________________________
L’exaltation de son orgueil le sauvait de l’épouvante. Le sommet atteint, après tant de noires batailles était si lumineux, si haut, que la chute serait un envol.
René BARJAVEL : Le diable l’emporte

Darkside of the Moon
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 172
Localisation : France
Emploi : contributeur au RC
Loisirs : Ecriture
Date d'inscription : 26/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-prediluviennes.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Zapata le Mar 14 Avr 2009 - 17:46

Bonjour Darkside of the moon,

Je mentionnais juste les Pink Floyd, parce que ton pseudo était le titre d'un de leurs albums, sauf erreur...

Je suis d'accord pour le prix parfois étonnant de certaines tenues de camouflage, et il semble même y a voir des "modes" :

On est passé des couleurs assez vives à des teintes très sourdes ; de même on est passé des larges motifs à des motifs pixellisés, etc.

Je me demande si, un jour, une armée s'est donnée la peine de faire un comparatif, en situation réelle, de l'efficacité de toutes ces versions ?

Et encore, même dans une zone donnée, à un moment donné de l'année, il peut y avoir d'énormes différences de rendu (d'aspect) de l'environnement dans lequel on est censé se fondre...

Par exemple, je me demande si le motif dit "Centre Europe" est si efficace pour se dissimuler, du fait des larges plages très claires, et des couleurs assez vives...

Le DPM me semble plus discret, mais encore dans des teintes assez (trop ?) saturées...

Ce qui nous renvoie aux recettes de Wasicun, par exemple (des tons neutres et ternes, en différentes couleurs, pour les différentes parties de l'équipement : pantalon, veste, gants...).

D'ailleurs, j'ai remarqué que la couleur unie, quelque part entre le vert, le marron, et le bronze, comme c'est (c'était ?) le cas des tenues de certaines unités (13ème Drangon, notamment), est très efficace, car elle n'attire pas le regard, même si la couleur d'environnement est différente (on reste peu visible, même sur un fond gris-bleu comme l'asphalte des routes, par exemple).

Et, c'est cette même teinte particulière qui est utilisée, par ces mêmes unités, comme "fond de de teint", appliqué uniformément sur tout le visage et les mains (donc sans chercher à faire les effets bariolés que l'on voit sur certaines images de visages de combattants, avec du vert, du marron, du noir).

Le hic, c'est que je n'ai jamais réussi à trouver des tenues (neuves ou d'occasion) ayant cette teinte très particulière.

Pour vous en faire une idée, vous pouvez glaner quelques images descriptives, sur les sites du 13ème et du ministère de la défense.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par supercureuil le Mar 14 Avr 2009 - 19:36

le problème des armée est surtout de ne pas se confondre entre ennemis et amis, car après comme tu l'a précisé les unité spéciale utilise des camouflages spéciaux.

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par moustique 21 le Dim 12 Déc 2010 - 18:43

je n'avais pas encore eu l'occasion de lire tout le sujet, voilà, c'est fait !

je vais donc pouvoir vous faire part de mon expérience.

J'ai été chasseur à l'arc (ben oui, j'ai dù arrêté faute de temps et de moyens, mais je pense m'y remettre bientôt) et à l'occasion de la mise en oeuvre de mes deux techniques favorites (traque et affût) voici mes retours.

Tenue utilisée : tenue de chasse "camo" tout a fait classisque. Arc et flèches camo également et à l'occasion, un peu de barbouillage sur le visage et les mains.

Pour l'odeur, aucun artifice ! ma toilette normale la veille au soir et hop !

Résultats :
le mouvement : en traque, être lent à très lent. Ne bouger que lorsque le gibier mange, regarde ailleurs ou avance lui-même doucement, ou encore quand le vent fait du bruit dans les feuillages etc. C'est pareil avec les gens ! En affût, rien à faire à part être immobile ! pour ilustrer cette remarque , j'ai eu la surprise lors d'un affût, de voir un écureuil se pointer à mes pieds, près à me monter dessus ! c'est quand il a posé ses pattes sur la toile du pantalon que ça lui a paru bizarre ! quand mes yeux l'on fixé, il a détallé, mais l'expérience était concluante.

l'odeur: on peu toujours se rouler dans la bouse ou s'asperger d'urine de moufette...très peu pour moi ! en fait en évitant simplement d'être sous le vent, ça fait déjà beaucoup. De plus, le vent contraire éloigne le bruit que l'on peu faire en se déplaçant. Dans l'autre sens, au contraire, il porte le bruit.

voilà voilà voilà !

maintenant, moins on se lave, plus on sent le gibier ! ! ! Laughing

moustique 21
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 54
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

suite au fil technique de survie/[Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par MonteRosso le Ven 17 Déc 2010 - 19:17

Pour illustrer ce que l'oeil humain perçoit, il suffit de faire une recherche sur ixquick (pas google et ses cohortes d'espions !) avec le terme realtree et de demander "image" comme résultat.
Vous aurez alors accès à plein d'images pro et pas pro sur des mises en situation de camouflages réalistes.
Une petite illustration ici :


et pour moi aussi avoir chassé à l'arc, je confirme l'extrême lenteur à avoir en phase de tir. Un conseil m'avait été donné : toujours avoir pris dans la main qui tient l'arc des feuilles mortes que l'on devra faire tomber "naturellement" dés que l'animal portera son regard dans notre direction.

________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par serilynpayne le Ven 17 Déc 2010 - 21:22

j'essayerai le coup des feuilles dans la main , même en chasse à la carabine Very Happy

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Zapata le Ven 17 Déc 2010 - 22:24

Bonsoir,

En ce qui concerne le camouflage "odorifère", je viens de me souvenir que les Amérindiens, avant de partir pour de la chasse importante, pratiquaient un jour ou deux de jeune, et surtout passaient quelques heures dans la "cabane de sudation", une sorte de sauna.

Je suppose qu'entre le jeune et la sudation, une bonne partie des odeurs corporelles devaient être éliminées, et sans ajout d'autres odeurs (comme c'est le cas en cas d'emploi de savon, par exemple).

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par supercureuil le Ven 17 Déc 2010 - 22:29

moi lorsque je chasse c'est le gibier qui fait tomber discrètement les feuilles..... a rouler

________________________________________________________
il ne s'agit pas de savoir si l'eau est froide,
il faut traverser.(St exupery)

supercureuil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 939
Age : 34
Date d'inscription : 14/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par resistance34 le Mar 21 Déc 2010 - 13:54

Pour ce qui est du camouflage des odeurs, je me suis toujours demandé comment faisait les commandos pour éviter d'être pister par les chiens .. (à part le classique : "traversez une rivière" .... )

En effet, le fait de ne pas se faire repérer par un animal que l'on chasse est une chose, mais le fait de ne pas se faire repérer par un animal qui vous "chasse" est complètement différent !!

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par moustique 21 le Dim 26 Déc 2010 - 9:57

je n'avais pas entendu parler du truc des feuilles mortes...

Un truc de camouflage d'odeur peut-être à essayer : le fumage ! (à ne pas confondre avec la fumette ! ! ! Laughing ).
Dès lors que l'on passe un peu de temps au coin d'un feu, on prend rapidement l'odeur de la fumée qui doit couvrir l'odeur naturelle. Par contre...comment le gibier perçoit-il cette odeur.... ?

moustique 21
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 54
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Zapata le Mer 29 Déc 2010 - 10:39

Bonjour Resistance 34,

En situation de traque par un chien, le but n'est pas tant de disparaître totalement (olfactivement parlant), mais de limiter au maximum sa perception possible de vos effluves, pour lui compliquer la tâche.

En n'oubliant pas que le flair du chien s'émousse, au fil du temps, par fatigue olfactive (si je puis dire), tout comme la trace que vous laissez dans les lieux traversés disparaît progressivement (plus ou moins vite selon les conditions météorologiques).

Si l'on arrive à optimiser ces deux paramètres : allonger la durée de la traque et laisser le minimum d'indices odorants, l'on peut faire "décrocher" le chien (ou son maître qui, lui aussi, se fatigue, avec le temps qui s'écoule).

Pour ce faire, un facteur clé est la distance entre vous et le chien, qui doit être maintenue, et si possible augmentée.

Un autre facteur, psychologique, est d'amener le maître à douter du travail de son chien, grâce à certaines manoeuvres que je ne développe pas ici.

Après, on entre dans les techniques, différentes selon que le chien est relevé ou pas par un autre, selon que le chien traque tête haute (votre odeur qui flotte dans l'air), ou bien qu'il traque tête basse (les traces olfactives de votre passage sur le sol et l'environnement proche).

Salut.


Dernière édition par Zapata le Jeu 30 Déc 2010 - 21:16, édité 1 fois

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Barnabé le Jeu 30 Déc 2010 - 12:53

Dans le roman : Le fugitif de la Saint-Jean, il ya toute une partie où le héros cherche à échapper à une traque par les chiens. L'auteur semble très bien renseigné.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Zapata le Jeu 30 Déc 2010 - 21:13

Bonsoir,

Je ne connaissais pas cette oeuvre, et si je mets la main dessus, j'irais lire ce passage. Merci pour le tuyau.

Salut.

Zapata
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 06/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Catalina le Jeu 30 Déc 2010 - 22:10

Darkside of the Moon a écrit:Commet se camoufler ? En un mot : FOMECBLOT, c'est-à-dire Forme Ombre Mouvement Eclat Couleur Bruit Lueur Odeur Trace, grâce à cet acronyme on garde en mémoire la totalité des signes pouvant trahir une présence.

Bonjour,

on peut rajouter quelques éléments plus ou moins important à ce FOMECBLOT, qui a évolué aussi en fonction des nouvelles technologies, même si on reste là dans du domaine plutôt militaire.

F F F O M M E C B L L O A T T T , en gras les rajouts :

Fond : très important, éviter votre silhouette sur la ligne de crête, qui va magnifiquement se découper avec le ciel bleu par exemple.
Forme :
Fumée : feu de camp à éviter, ou à bien savoir installer...
Ombre :
Mouvement :
Masque : c'est l'écran de végétation derrière lequel vous circulerez, ou stationnerez par exemple.
Eclat :
Couleur :
Bruit :
Lumière :
Lueur : c'est la lumière indirecte, son rayonnement, éclairage d'une montre par exemple.
Odeur :
Animaux : éviter de vous faire détecter par les animaux, tant domestiques que sauvages, ils alertent soit par bruyamment, soit par leur silence anormal...
Trace :
Texture : un poncho militaire type français ou allemand reflète la lumière même résiduelle lorsqu'ils sont mouillés (à cause de leur texture justement)
Thermie : anecdotique pour nous ; éviter de se faire détecter par les instruments thermiques...

________________________________________________________
Mieux vaut être jugé par 9 que porté par 6...

Catalina
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 23/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Jocelyn le Ven 31 Déc 2010 - 7:40

Catalina a écrit:F F F O M M E C B L L O A T T T , en gras les rajouts
Merci pour ces suppléments intéressants. pouce

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par serilynpayne le Ven 31 Déc 2010 - 8:53

thermique important quand même , et juste pour information ... il existe des écrans thermiques , facile à réaliser en polystyrène, une sorte de bouclier intégral. résultat signature thermique nulle . bon faut rester statique, dur à gérer en mouvement.

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par Jocelyn le Ven 31 Déc 2010 - 14:11

serilynpayne a écrit:il existe des écrans thermiques , facile à réaliser en polystyrène, une sorte de bouclier intégral. résultat signature thermique nulle . bon faut rester statique, dur à gérer en mouvement.
Oui, ou une couverture de survie, voir même un carton mis à plat peut suffire.
Le problème c'est que ces techniques servent aussi à déjouer les capteurs infrarouges des alarmes de bâtiments, donc il vaut mieux rester vague sur le sujet.

________________________________________________________
[Présentation sur Olduvaï]

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par serilynpayne le Ven 31 Déc 2010 - 14:17

c'est pas faux

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par resistance34 le Mar 11 Jan 2011 - 13:55

Zapata a écrit:Bonjour Resistance 34,

En situation de traque par un chien, le but n'est pas tant de disparaître totalement (olfactivement parlant), mais de limiter au maximum sa perception possible de vos effluves, pour lui compliquer la tâche.

En n'oubliant pas que le flair du chien s'émousse, au fil du temps, par fatigue olfactive (si je puis dire), tout comme la trace que vous laissez dans les lieux traversés disparaît progressivement (plus ou moins vite selon les conditions météorologiques).

Si l'on arrive à optimiser ces deux paramètres : allonger la durée de la traque et laisser le minimum d'indices odorants, l'on peut faire "décrocher" le chien (ou son maître qui, lui aussi, se fatigue, avec le temps qui s'écoule).

Pour ce faire, un facteur clé est la distance entre vous et le chien, qui doit être maintenue, et si possible augmentée.

Un autre facteur, psychologique, est d'amener le maître à douter du travail de son chien, grâce à certaines manoeuvres que je ne développe pas ici.

Après, on entre dans les techniques, différentes selon que le chien est relevé ou pas par un autre, selon que le chien traque tête haute (votre odeur qui flotte dans l'air), ou bien qu'il traque tête basse (les traces olfactives de votre passage sur le sol et l'environnement proche).

Salut.

Merci Beaucoup pour ces infos ... Very Happy

________________________________________________________
1/ SI VIS PACEM PARA BELUM

2/ "Molon labe"

resistance34
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 344
Loisirs : sport de combat, chasse, militaria
Date d'inscription : 21/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par serilynpayne le Lun 31 Jan 2011 - 17:28

tiens en parlant de cammo , juste bluffant
It's a shelf portrait! Chinese artist spends months creating incredible camouflage pictures
(lien rectifié, tarsonis)

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par moustique 21 le Lun 31 Jan 2011 - 22:38

excellent !

merci !

moustique 21
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 124
Age : 54
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 17/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Technique] L'art (délicat) du camouflage

Message par MonteRosso le Ven 11 Fév 2011 - 15:55

Voici un superbe site ICI - camouflages naturels


________________________________________________________
"Garde toi, je me garde"

MonteRosso
Animateur

Masculin Nombre de messages : 1567
Localisation : :noitasilacoL
Emploi : :iolpmE
Loisirs : :srisioL
Date d'inscription : 29/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum