Coup de fouet énergétique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coup de fouet énergétique

Message par trollinet le Ven 4 Jan 2008 - 14:35

Entre mon lieu d'habitation et mon plan B j'ai en temps normal 4 heures de
voiture. En cas de cata, en passant par les petites routes je dois
arriver facilement à 6 heures.
Mon idée est, une fois la décision prise, de partir dans la nuit avancée ou à l'aube (le mieux je pense).
Mais la fatigue aidant (et j'imagine que la nuit d'avant ne serait pas très
reposante dans ces conditions) 6 h de bagnole avec le stress de
qui-vive due à une situation merdique j'ai du mal à me rendre compte de
ce que ça donne (aux dernières vacances on est parti un peu avant
minuit et j'étais crevé (et je n'étais pas conducteur!!!!)). Qu'est-ce
que vous connaissez comme truc pour tenir le choc ?
A part café (j'aime pas !), jus d'orange, guronsan...

Au plaisir de vous lire (et je rejoins Kravenn dans sa démarche : merci aux "anciens" de nous faire partager leur expérience)

Trollinet

- sujet à déplacer où ça va bien -content saut

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 186
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par Petrus16 le Ven 4 Jan 2008 - 16:20

Avé!

Nous avions vaguement évoqué le sujet ici

Pour ma part, je fais chaque été 1400km d'une seule traite (des blanches ). Ma technique pour ne pas m'ennuyer, et donc de dormir, c'est de manger ( sucré) et boire ( de l'eau Embarassed ou des trucs à base de caféïne et sucrés ).
ex: Red Taureau, Sombre Dog, Coc*....

C'est vrai aussi que le stress peut également être un bon "speed"
(Lorsque je suis vraiment crevé, je pense juste à donner le volant à ma femme affraid et tout de suite je n'ai plus sommeil rir )

Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."
avatar
Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 45
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par Invité le Ven 4 Jan 2008 - 16:23

Salut Trollinet,
Tu n'aime pas le Café (c'est noté).

Je pense dans un premier temps que ta propre Adrénaline devrait largement pourvoir a tes besoins énergétique, pour les 6 heures du Trajet....surtout si tu rejoins ton point de chute pour des raisons "Majeurs".
En cas extréme on peut tenir plusieurs jours sans dormir....bien sur les facultés s'émoussent peu à peu, mais pour ton trajet pas de soucis.
Sinon il ya:
-Le Kola (plante en gélule vente en pharmacie et bio)
-l'Acerola
-Noix d'Arec
-Le Betel
Ils existent une grande quantité de plante qui ont ce pouvoir.
Personnellement j'utilise du Maté:
La plante utilisée, la yerba maté (Ilex paraguariensis), parfois appelé « thé du Paraguay », « thé des Jésuites » ou « thé du Brésil », est une espèce sud-américaine du genre Ilex (comme les houx) et dont les feuilles, que l'on torréfie et pulvérise, fournissent, infusées dans l'eau chaude, une boisson stimulante, aux effets semblables à ceux du café .
LIEN Wikipedia
-Cela fait longtemps que je n'en est pas bu, j'en posséde pourtant une boite pleine, au cas ou il faut veiller et travailler toute une nuit.
Perso, j'aime son gout amers, et je peux te garantir que le maté agis beaucoup plus que le Café....les palpitations en moins.
Les feuilles de yerba maté contiennent de la théophylline et de 0,2 à 2% de caféine[1]. Préparées en infusion, elles ont des vertus médicinales. Elles servent de tonique nerveux et musculaire.

Le Maté est en vente libre, il faut quand méme un peu chercher pour en trouver...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par ipphy le Mar 22 Jan 2008 - 23:32

trollinet a écrit:Prem's !!!

A part café (j'aime pas !), jus d'orange, guronsan...

*Ta propre adrénaline :')

*Un tube de vitamine C ?
Assez bon marché en pharmacie (4 ou 5€)

*Gélules de guarana (utile si cure sur plusieurs jours)

*Avoir des trucs à grignoter (fruits secs, chocolat, barres...)

Attention au excitants type café ou thé, ce sont des diurétiques. Pas top en voiture si on ne dois foncer sans faire de pause pipi. zarbi
avatar
ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par Olcos le Mer 23 Jan 2008 - 1:19

J'ai fait 600 bornes de nuit avec une boisson energisante (energy drink) version francaise (plus soft que les versions originales qu'on peut trouver en Allemagne ou en Belgique).

Je n'ai fait que deux pauses de 10-15min.

Sachant que je m'etais fixé de m'arreter aux premiers signes de fatigues (demangeaison, nuque raide...). Signe qui ne sont jamais arrivés ! Je ne suis pas sur que la boisson soit la principale raison, je suis un oiseau de nuit.

Les energy drinks sont ils efficaces ? (doctissimo)
avatar
Olcos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 392
Date d'inscription : 21/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par Hervé le Mar 26 Fév 2008 - 22:59

Il parait que les routiers sucent des grains de café pour ne pas dormir.
Personnellement je n'ai jamais été contraint de recourir a ce dopage, comme je n'ai jamais été contraint de pisser dans une bouteille pour ne pas perdre de temps sur les temps de conduite ( c'est pour cela qu'on trouve depuis des années des bouteilles de pisses dans les fossés).

Mais pour être exact je n'ai pas conduit un semi ou un camion depuis 1989 ! donc je ne vous conseille pas de risquer votre vie et celle des autres en essayant ce truc en conduisant un véhicule, essayez un marathon devant l'ordinateur sur le net !

Hervé
Membre

Masculin Nombre de messages : 107
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Coup de foet energétique

Message par Silex le Jeu 15 Mai 2008 - 18:43

Salutations Camarades,


Je suis contre toute forme de médicamentation destinée à résister au sommeil. Quel que soit le produit ingurgité, s'il ne respecte pas votre rythme biologique, il vous le fera payer à plus où moins long terme et comme toujours: en respectant la loi de murphy. C'est à dire au plus mauvais moment.
D'autre part, le manque de sommeil est un enemi dangereux pour un survivaliste. Il altrére considérablement le pouvoir de décision, la vigilance et le moral. Une chose banale et évidente en temps normal n'est plus aussi évidente si l'on manque de sommeil et on sait ou peut mener l'inattention dans certaines situations.

Personnellement, pour résister au sommeil, j'ai une technique qui s'appelle la sieste. Je sais ce que vous allez me dire mais je m'explique:
Reguliérement, je dois faire 1000kms de nuit pour rejoindre une résidence secondaire. Je ne suis pas spécialement noctambule mais je préfere de loin rouler de nuit (moins de circulation, bien souvent moins de vent ou d'intempéries, moins de chaleur...).
Vers 3h30, 4h du mat, le coup de barre pointe son nez. Je stoppe donc à la premiére aire de repos et je dors pendant 20 minutes. Dés mon reveil, j'entre dans la station service et je bois un café ou un soda. Résultat: je suis reparti pour finir le trajet tranquille et j'ai encore assez de jus pour décharger la voiture, nettoyer la maison, et faire les premiéres courses avant de me taper une sieste un peu plus longue.

Explication de mon comportement
1/Quand le coup de barre est là, je ne dors que 20 minutes, surtout pas plus. Il faut éviter de rentrer dans un sommeil profond qui ne serait pas réparateur bien au contraire. Faites l'expérience: au bout de 20 minutes de sieste, vous vous reveillez frais et dispos. Au bout de 3 heures, vous vous reveillez complétement déchenillés en vous demandant ce que vous faites là.

2/Au bout de 20 minutes, je me dirige vers la station service. Ce n'est pas tant pour le café mais parce que c'est une zone éclairée. En effet, aprés la sieste, il est important d'exposer ses yeux à une source de lumiére pendant quelques minutes pour gommer les derniers effets de la fatigue.
N'avez vous jamais remarqué en conduisant de nuit, qu'aprés l'aube, lorsque le paysage s'éclaire, la fatigue durement ressentie en fin de nuit semble disparaitre ? C'est la luminosité qui en agissant sur votre rétine, restaure physiologiquement un état de vigilance.
Le café ou le soda ne sont là que pour tuer le temps pendant que mes yeux font le plein de lumiére.

A noter que lors du coup de barre en conduite, on s'aperçoit qu'aprés avoir stationné le véhicule, la fatigue semble avoir disparu dés le contact coupé. (plus de ronron du moteur, silence presque surnaturel, plus de mouvement du véhicule). On se dit alors: bon ben je vais pisser, je prends un café et je repars. GROSSE ERREURE. Le fait de prendre l'air, de marcher, de vous exposer à la lumiére va vous leurrer sur votre état de fatigue et va leurrer votre organisme. Quelques Kms plus loin les symptomes ressurgiront plus dangereux car vous vous direz: Saperlipopette !!!, je viens de m'arréter, je ne vais pas remettre ça.
Bilan, lorsque le contact est coupé, fermez les portes, allongez votre siége, régler votre portable en mode reveil H+25minutes et concentrez vous sur votre respiration où comptez les moutons. En moins de 5minutes, vous attaquerez une sieste vraiment réparatrice.

Je sais, ce n'est pas la solution miracle mais avec cette technique, on peut facilement encaisser 10h de volant de nuit sans pour autant sacrifier son temps de parcours. Le temps de s'endormir, de se reveiller, de faire le plein de luminosité: il faut tabler sur 30 à 40 minutes d'arrèt.
Bien evidemment, cette technique s'accompagne d'un sérieux "coup de boule à l'oreiller" durant l'aprés midi suivant votre arrivée, histoire de vous remettre les pendules à l'heure.
A noter que pour adapter cette technique au concept survivaliste, il suffit:
-de stationner ou planquer la voiture dans un endroit discret, pas trop éloigné de la route,
-d'entrouvrir une vitre, d'écouter et d'observer l'envirronement pour y déceler la présence eventuels d'intrus
-de faire la sieste,
-de sortir dans le noir afin d'écouter et d'observer
-de faire le plein de lumiére à l'aide d'une lampe de poche dirigée vers son visage. Je sais la vision nocturne sera HS pour un moment mais rappelons que la zone a été checkée juste avant.
-de rejoindre la route pour finir le trajet
avatar
Silex
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 206
Age : 42
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 12/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pagesperso-orange.fr/silex-mindset

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par Jocelyn le Jeu 15 Mai 2008 - 19:37

@Silex
Très intéressant, merci!

Une autre technique, qu'en anglais on appelle "cafeine nap" (sieste sous caféine), consiste à prendre un café puis entamer immédiatement une sieste de 10 minutes (mettre le réveil). Normalement, on se réveille de la sieste juste au moment où la caféine commence à faire effet, ce qui donne un effet décuplé. Peur peu qu'on ai pu vraiment dormir cela semble efficace, à chacun de voir.

Moi aussi je déconseillerai de trop jouer avec les cycles du sommeil, d'expérience personnelle je sais qu'on en paie toujours le prix tôt ou tard.
De plus, la caféïne rend dépendant, et en survie une dépendance est toujours un mauvais point.
avatar
Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par trollinet le Ven 16 Mai 2008 - 9:28

Merci pour vos réponses ! Smile Elles sont intéressantes. A chacun ensuite de choisir celle qui lui semble le mieux.

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 186
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coup de fouet énergétique

Message par Da le Ven 13 Nov 2009 - 11:40

Je me souviens qu'aux scouts on avait toujours quelques morceaux de sucres et une bouteille de ricqles (alcool de menthe à 80° qui se vend en pharmacie). Quand on avait un coup de fatigue: quelque gouttes sur un sucre, ça aidait pas mal.
avatar
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum