La pharmacie de survie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par commandos le Mar 10 Mar 2009 - 22:10

Bonsoir Volga c'est normal que les saignements ne voulaient pas s'arrèter si tu a mis ton pouce sous l'eau froide ,tu active le flux sanguin en mettant de l'eau froide sur une plaie .
Par contre pour enlever le souillures d'une plaie tu peus la mettre sous l'eau tiède.
@+.
Commandos.

________________________________________________________
Si l'humain ne change pas son mode de vie ,la terre ne sera plus.

commandos
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 477
Age : 98
Localisation : belgique
Emploi : Artisan
Loisirs : la pèche
Date d'inscription : 23/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par Skeld le Mar 10 Mar 2009 - 22:16

Euh, l'eau froide provoque une contraction des capillaires plutôt Oo (ce qui provoque les mains bleus en hiver). Enfin moi on m'a toujours dit de mettre sous l'eau froide quand on s'est blessé... enfin, eau froide ou pas, la pierre a stoppée presque instantanément le sang ...

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 602
Localisation : Rhones-Alpes
Emploi : Survivre
Loisirs : Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription : 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par Rammstein le Mer 17 Juin 2009 - 16:06

Message de Castel :

Je te propose de rajouter contre les brulures (chose courante chez les gens qui savent pas s'occupper d'un feux) Le blanc d'oeuf...
Légèrement monté en neige l'albumine contenue dans ce placenta est un cicatrisant tres efficace. Son avantage est qu'on le trouve (à la bonne saison biensur) partout dans la nature.


Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par tarsonis le Mer 17 Juin 2009 - 18:00

Message de Castel :

Je te propose de
rajouter contre les brulures (chose courante chez les gens qui savent
pas s'occupper d'un feux) Le blanc d'oeuf...
Légèrement monté en
neige l'albumine contenue dans ce placenta est un cicatrisant tres
efficace. Son avantage est qu'on le trouve (à la bonne saison biensur)
partout dans la nature.

Il serait plus intéressant d'utiliser un cataplasme de plantes car on oublie souvent que les oeufs sont aussi un bon vecteur de salmonelles (et autres merveilles), alors sur une plaie de brûlé, c'est traitement assuré....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par logan le Mer 28 Avr 2010 - 9:40

Salut,

Petit mot car j'ai vu hier une copine qui bosse pour médecin du monde et qui revenait de 3 semaines à Haiti.

Vu qu'ils sont régulièrement en manque de médicaments dans ces pays en difficulté, elle me disait qu'ils utilisaient très souvent des médicaments détournés pour leurs effets secondaires.

Par exemple ils étaient en manque important d'anti déppresseurs sur place, du coup ils donnaient des médicaments pour le ventre (je me souviens plus du nom..), qui avaient cet effet secondaire anti dépresseur. Afin que les gens puissent au moins dormir un peu et reprendre des forces. C'est apparemment une pratique courante de medecine de secours..

C'est tout bête mais je n'y aurai pas pensé. Ca peut valoir le coup de faire le tour de sa trousse à pharmacie de secours, et de noter les propriétés multiples de ses médicaments .
Bien sûr éviter autant que possible l'auto médication et encore plus si elle est détournée mais celà peut etre utile si la situation l'impose ..

Elle me disait aussi l'importance souvent sous estimé de l'aspect psycologique après ce type de catastrophe. Un très grand nombre de ses patients étaient très marqués, impossiblité de se tenir près d'un mur par exemple, grande difficulté à dormir, crises d'angoisses..
Surement important de prendre cet aspect en compte aussi dans nos préparatifs..

logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2428
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par Da le Mer 28 Avr 2010 - 10:13

En fait, je crois que c'est une pratique courante, même en dehors de la médecine de secours. Par exemple, j'ai eu un somnifère "léger" qui est en fait un vieil antihistaminique. Celui-ci "assomme" trop pour être maintenant utilisé contre les allergies, mais on utilise ce désavantage pour un autre usage. De même, un des médicaments pour arrêter de fumer est un ancien antidépresseur (ce qui pose d'ailleurs problème, car après un sevrage brutal, les gens tombaient en dépression et recommençaient à fumer..). Y en a surement plein d'autre...

Maintenant, c'est vrai qu'en médecine de secours, il est certainement intéressant de connaître toutes les propriétés (même indésirables ou considérées comme un inconvénient) des médicaments pour éventuellement les détourner.


Sinon, dans le dernier Walking Dead (décidément, j'adore ce comics Very Happy), l'un des protagoniste se fait tirer dessus, et un gars le soigne avec, si je me souviens bien: de la bougie et du thé !

Les feuille de thé pour la désinfection (ça, je connaissais), et la cire fondue pour "boucher" la plaie... Ça vous parait réaliste ? (Juste pour info, la balle est censée avoir traverser la jambe sans trop de dégâts).

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par tarsonis le Mer 28 Avr 2010 - 10:27

l'un des protagoniste se fait tirer dessus, et un gars le soigne avec,
si je me souviens bien: de la bougie et du thé !
J'ai jamais essayé clind'oeil
Mais est-ce que ce ne serait pas une confusion du traducteur avec la sonde chirurgicale qui porte le même nom ?

Da a écrit:De même, un des médicaments pour arrêter de fumer est un ancien antidépresseur (ce qui pose d'ailleurs problème, car après un sevrage brutal, les gens tombaient en dépression et recommençaient à fumer..). Y en a surement plein d'autre...
Comme le viagra...qui était à la base étudié pour traiter l'angine de poitrine . Il a aussi été utilisé dans certains cas extrêmes (cf : bébé prématuré).

Maintenant, c'est vrai qu'en médecine de secours, il est certainement
intéressant de connaître toutes les propriétés (même indésirables ou
considérées comme un inconvénient) des médicaments pour éventuellement
les détourner.
Dans mon BOB, j'ai scanné toutes les notices, qui sont compilées sur une seule feuille...c'est plus pratique pour tout le monde !

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7989
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par Da le Mer 28 Avr 2010 - 10:34

Mais est-ce que ce ne serait pas une confusion du
traducteur avec la sonde chirurgicale qui porte le même nom ?

Non, comme c'est un bd, on voi bien le gars prendre un sachet de thé et une bougie. Peu de doute permis.

Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2446
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La pharmacie de survie

Message par Phil le Lun 22 Déc 2014 - 13:47

http://www.le-projet-olduvai.com/t1457p25-la-pharmacie-de-survie

(pour la modération : je cite des produits de marque pour plus de compréhension, si cela est ennuyeux je peux remettre les dénominations chimiques )

Pour rebondir sur l'usage detourné des médicaments pour leurs effets indésirables, c'est effectivement pratique courante même dans la médecine de tous les jours.
Le plus flagrant est comme le citait Da, la classe des antihistaminiques (antiallergiques). Ceux de première génération sont maintenant utilisés comme somnifères ou anxiolytiques (Atarax par exemple), voire même comme antivomitifs (Nausicalm, Nautamine). Encore mieux : le Donormyl, somnifère antihistaminique est maintenant utilisé en première intention contre les vomissements de la femme enceinte au Canada... !

2 "couteaux suisse" médicamenteux :
-antihistaminiques : donc antiallergiques, somnifère, anxyolitiques, antivomitifs, antisecretoire nasal (même si rhinite non allergique : le Fervex est un antiallergique au départ), antitoux seche (Rhinathiol)
-dérivés de codéine : antalgiques, somnifère, antitoux seche, anesthesique (en K2KK), monnaie d'échange avec des toxicomanes, (peut provoquer aussi une constipation) 

Selon la molécule utilisée et la posologie, l'effet principal peut varier, et n'oubliez pas non plus d'eventuelles contre-indications ! (Amha je vous déconseille de prendre un antalgique codeiné pour la première fois en pleine nature : 10% des personnes le supportent tres mal !)

Phil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pharmacie de survie

Message par Philippe-du-75013 le Lun 22 Déc 2014 - 20:05

Le Parlodel  a l'usage thérapeutique  de stopper les montées de lait chez les mères qui cessent d'allaiter. Un usage imprévu est de soulager un temps les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)

Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1147
Age : 61
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum