Olduvaï
Préparation aux situations de crise & résilience.

Olduvaï, bien que consultable librement, est à participation (en écriture) limitée et incorpore ses membres en fonction de la qualité de leurs contributions (messages constructifs et pertinents, avec du contenu qui participe à transmettre du savoir et/ou du savoir faire).
Ainsi, le simple fait de vous inscrire sur Olduvai ne vous donne pas la possibilité de poster partout.

L'acquisition des pleins droits nécessaires pour pouvoir participer nécessite, de votre part, que vous vous présentiez de manière complète. Pas de présentation = pas de droits pour poster.

[matos] La pharmacie de survie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[matos] La pharmacie de survie

Message par Rammstein le Lun 14 Jan - 8:49:28

La pharmacie de survie

La santé est un domaine que le survivaliste se doit de ne pas négliger. Disposer d’une trousse de secours est un minimum, que l’on se prétende survivaliste ou pas. Une trousse de premiers soins comprendra obligatoirement (la liste n’est pas exhaustive et le sujet mérite un fil de discussion dédié) :

- des pansements,
- des bandages,
- des compresses stériles,
- des gants en latex,
- une couverture de survie…

Bref, les articles basiques que l’on trouve dans la trousse de premiers soins d’un véhicule par exemple. Pour tout ce qui sort du contexte des premiers secours, nous disposons en temps normaux de services de santé performants et rapides : médecins, hôpitaux, ambulances, etc. Mais en temps de crise, si ces services viennent à manquer pour X raison ? Si les pharmacies sont pillées ? Sans envisager non plus le pire, comment se soigner si, par un mauvais coup du destin (chômage, marginalisation…), on en vient à ne plus avoir de couverture médicale ou d’argent pour payer ses soins ?

En pareilles circonstances, il peut être judicieux d’avoir chez soi quelques médicaments et matériels polyvalents, disponibles sans ordonnance et à même de traiter les affections les plus courantes.

La pharmacie survivaliste comportera ainsi :

- Des comprimés contre la douleur, comme l’IBUPROFEN 400 ou du Paracéamol.

- Divers médicaments et produits paramédicaux disponibles sans ordonnance : Aspirine, Lactéol fort, Arnica, Spasfon, Dyspagon, Bétadine, sérum physiologique, vitamine C, Synthol, alcool à 90°, eau oxygénée, Mercurochrome…

- Un désinfectant cutané, comme le Cutasept ou le Kodan, afin de nettoyer une plaie ouverte.

- Un désinfectant cutané susceptible d’être utilisé sur des plaies plus profondes, comme la teinture d’iode.

- Un anesthésique local, comme par exemple une solution à 2% de Procain, utilisable lors de petites interventions chirurgicales. Il existe également des solutions à 1% de Lidocain, voire à 4% (Xylocain). Certains traitements contre les hémorroïdes contiennent de la Lidocain et peuvent être utilisés comme anesthésiants cutanés. Une solution de Xylocain à 4% est souvent injectée lors des interventions dentaires (du moins en Allemagne). En disposer permet donc d’envisager plus sereinement un arrachage de dent artisanal. Xavier Maniguet, un médecin spécialiste de la survie et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, rapporte qu’il est possible d’effectuer une opération de l’appendicite sous anesthésie locale à la Xylocain.

- Des seringues et des aiguilles de différents formats.

- Des scalpels de différents formats, les standards étant les numéros 10, 11 et 15.

- Du matériel de suture chirurgical, si possible se résorbant, comme le Prolene, le Catgut 4/0, le Vicryl 4/0 ou le Dexon. Si vraiment vous vivez en ermite dans un endroit éloigné de toute civilisation digne de ce nom, il vous reste les matériaux traditionnels utilisés jusqu’au 19e siècle avec des résultats aléatoires : le crin de cheval et le fil de soie ! Ce dernier peut rester très longtemps dans une plaie sans provoquer de problème.

- Du matériel de plâtrage, soit tout prêt (bandes plâtrées), soit improvisé (des bandages et du plâtre de Paris). Des attelles gonflables peuvent également faire l'affaire sur une courte période.

- Des instruments chirurgicaux divers : pincettes, clamps, ciseaux. Prévoir également du matériel dentaire (voir le fil dédié) : il y a encore quelques siècles, une rage de dent pouvait tourner en condamnation à mort !

- Un stérilisateur de fortune, constitué d’une cocotte minute et d’un contenant en inox pour le matériel à stériliser. Normalement, avec une température de 134-138°C et une pression de 2,2 bars pendant 3-4 minutes, aucun germe ne survit.

- Du matériel de diagnostique basique : stéthoscope, tensiomètre, bâtonnets, miroir dentaire…

Tout ce matériel peut s’acheter d’occasion sur des sites d’enchères, ou neuf sur des sites spécialisés (www.sofamed.com). Les médicaments se trouvent sur les sites des pharmacies en lignes (très populaires en Allemagne).

Les photos suivantes vous présentent une partie de mon matériel médical :









L'investissement investi dans ce matériel, hors médicaments, s'élève à moins de 150 euros. Le tout reste assez compact.

Un paramètre à ne pas négliger : ce matériel pourra également servir à un médecin, un vétérinaire, un dentiste, un psychiatre, un étudiant en médecine, ou un infirmier, pour vous soigner vous, ou un de vos proches. Expérimentez au maximum, mais si vous vous apercevez que vous n’êtes décidément pas doué pour la suture, n’en jetez pas pour autant votre matériel !

Je ne parle pas des soins par les plantes, car d’une part beaucoup d’entre nous sont citadins et donc éloignés de toute source potentielle de plantes médicinales, et d’autres part le malheur n’attend pas la belle saison pour frapper le pauvre survivaliste. En clair : si votre remède est saisonnier, il y a de grosses choses pour que ce ne soit pas la saison quand vous en avez le plus besoin… Toutefois quelques herbes médicinales correctement conservées peuvent venir enrichir la liste ci-dessus, sans compter la documentation dédiée.

Quelques conseils pour conclure :

- Ne faites pas n’importe quoi si une urgence se présente ! Informez d’abord les services de secours. Si votre situation est telle qu’aucun espoir n’est à attendre de ce côté-là, alors tenter le coup, mais soyez prêt à en subir les conséquences !

- Informez-vous le plus possible sur les premiers soins, la médecine et les interventions chirurgicales. Il existe de nombreuses formations et de nombreux ouvrages pour cela.

- Contrôlez la date de péremption de vos médicaments. Un médicament périmé est potentiellement dangereux.

- L’automédication est dangereuse : en temps normal, consultez et / ou demandez toujours l’avis d’un médecin ou d’un professionnel.

- Avant d’importez des USA des médicaments douteux achetés sur internet, expliquez à votre médecin ou votre pharmacien votre problème : il pourra peut-être vous aider. Mieux vos essuyer le refus de son médecin que de s’intoxiquer avec des médicaments made in China frelatés !

- Lisez attentivement la notice de vos médicaments, et notamment les contre-indications. Ne dépassez pas les doses maximales prescrites.

Si vous avez des remarques, n’hésitez pas ! Je précise que je n’ai aucune formation médicale, hormis une formation aux premiers soins. Ce fil de discussion a seulement pour objectif de vous sensibiliser à la problématique de la santé en période de crise.

Rammstein

________________________________________________________
Sur La Terre Humide - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages: 4619
Localisation: Allemagne
Date d'inscription: 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Eco.foxtrot le Lun 14 Jan - 10:39:55

Ca serait bien si quelqu'un a des documents sur comment suturer , comment retirer une balle , comment désinfecter correctement une plaie ...

Sinon j'ai trouvé ca sur un site


Antibiotique - Augmentin 1000: c'est un antibiotique qui marche sur beaucoup de choses (on dit qu'il est à 'spectre large'), il peut être utile aussi bien au cours d'un méchante fracture ouverte d'un tibia suceptible de s'infecter, que sur une pneumonie (une grosse infection du poumon), ou encore une infection cutanée importante suite à des blessures.
- Antalgiques (Antidouleur) : Le Doliprane 1000, si j'ai de la place dans la valise, c'est pas un médicament "vital" mais c'est LE médicament qui permet d'atténuer beaucoup de situations inconfortables (fièvre ou douleur, qu'elles qu'en soit les origines, et les raisons, il y en a plein)
- Cortisone - Solupred 20 : La cortisone "soigne tout" (mais peut vous esquinter sacrément si vous la prenez n'importe comment). Grosse allergie avec oedème de Quincke (vital), la cortisone vous sauve. Grosse crise d'asthme (vital)-> la cortisone vous sauvre encore. Piqûres d'insectes qui vous font gonfler comme une baudruche -> là encore la cortisone sera le médicament le plus efficace. Vous n'arrivez plus à avaler parcequ'une angine vous gongle les amygdales ? Cortisone encore.
- Morphine: en injectable , car c'est le plus puissant des anti-douleurs, et je l'utiliserai dans ce contexte pour gagner du temps sans trop souffrir, y compris dans les infarctus du myocarde (crise cardiaque).
- Anti-diarrhéiques: l'Immodium, car non habitué aux germes de cette île déserte, la diarrhée guette! Si la "gastro" est une 'connerie' dans nos pays "médicalisés", ça peut être mortel en l'absence d'une hydratation correcte.

________________________________________________________
La faim est proche

Eco.foxtrot
Membre

Masculin Nombre de messages: 367
Age: 28
Emploi: Rien
Date d'inscription: 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Petrus16 le Lun 14 Jan - 13:07:15

Prévoir également du matériel dentaire (voir le fil dédié)
:rpt: Trop fort!


Super post Ramm!

@Eco: Tu peux chercher

Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."

Petrus16
Modérateur

Masculin Nombre de messages: 1593
Age: 41
Date d'inscription: 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par piedsnussurlaterresacrée le Lun 14 Jan - 13:22:24

sans déconner rammstein tu arrive toujours a trouver des trucs de fous!!! tu trouve ça ou ? (attelle gonflabe, boite a pharma....) le petit materiel ok mais le reste....
elle est pas mal ta pharma!

piedsnussurlaterresacrée
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 84
Age: 40
Localisation: normandie
Date d'inscription: 18/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://bushcraft.1fr1.net/portal.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par ipphy le Lun 14 Jan - 14:30:56

Pas mal. Very Happy


Envisages-tu des soins par les plantes? (décoction, emplatre...)

Des facons d'huile essentielle?

C'est un savoir utile quand les médocs auront été utilisés. Certains plantes ont des principes actifs anti-bactériens et anti-viraux.
Au début du 20ème siècle les gens n'allaient chez le médecin que si ils étaient à moitié mort, et la phytothérapie soigne encore une grande partie de la population mondiale qui n'a pas accès au soins "modernes". Bref,c'est un savoir complémentaire bien pratique quand les médicaments seront épuisés.

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 516
Localisation: Cyberespace
Date d'inscription: 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Rammstein le Lun 14 Jan - 15:02:15

J'ai pas mal de documentation sur les soins par les plantes, mais je ne l'utilise pas au quotidien pour le moment. Je pense que cela a son utilité pour les petits bobos (ruhme, digestion difficile...), mais quand le problème devient sérieux il faut passer à autre chose, dans la mesure où l'on a les moyens matériels. Idem pour les huiles essentielles.

C'est sûr qu'une fois les médicaments périmés ou épuisés, il n'y a plus trop de choix et il faut se soigner avec ce que l'on trouve. A noter que même dans ce cas il reste possible de fabriquer des médicaments avec des moyens de fortune (pénicilline non purifiée, éther...).

@Piedsnussurlaterresacrée : la boîte à pharmacie est un modèle réformé (neuf, non utilisé mais obsolète) de la Bundeswehr. Tu la trouveras garnie (sthétoscope, tensiomètre, atèles bras et jambe + qelques autres gadgets) à 25 euro environ sur le lien de Petrus, proposée par un vendeur allemand sur ebay. Le vendeur vend également des seringues en verre et des aiguilles, ce qui est particulièrement intéressant pour le survivaliste (nombre d'utilisations illimité) !

Les trousses de toilette "made in china" à 2 euro pièce font également de bonnes trousses à pharmacie !

Rammstein

________________________________________________________
Sur La Terre Humide - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages: 4619
Localisation: Allemagne
Date d'inscription: 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Eco.foxtrot le Jeu 17 Jan - 15:36:00

Un flacon de miel stérilisé peut etre tres utile ... le miel est un des meilleur cicatrisant.

________________________________________________________
La faim est proche

Eco.foxtrot
Membre

Masculin Nombre de messages: 367
Age: 28
Emploi: Rien
Date d'inscription: 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Telimectar le Dim 20 Jan - 0:35:41

Moi je dirais simplement "chapeaux bas messieurs"...

Un maître es survivalisme notre Rammstein clind'oeil

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 728
Age: 31
Localisation: Haut Ariège
Emploi: Moujik
Loisirs: obéir au chat
Date d'inscription: 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par sarah le Jeu 13 Mar - 19:24:48

et bien dites donc! pour une pharma, c'est vraiment du super équipement! je n'imaginai mm pas qu'il fallait tout ca! je vais apprendre beaucoups parmis vs!
sarah

sarah
Membre

Féminin Nombre de messages: 45
Date d'inscription: 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par ipphy le Jeu 13 Mar - 19:35:28

ipphy a écrit:

Des flacons d'huile essentielle?

J'ai pu tester l'HE de Tea Tree, c'est de la balle.

Bien mieux que la bétanine pour désinfecter et faire cicatriser.
Ça marche aussi très bien sur les champignons (anti-fongique). Ado j'avais chopé un champignon dans le dos (tampane). Comme je vivais en atmosphère chaude et humide, j'en avais dans le dos et c'était chaint à trêter (Kétoderm) et ça ne partait pas vraiement. Le champi a disparu quand je suis arrivé en métropole, mais une trace rouge à subsité (aspect d' angiome).

Bref, pendant 1 semaine j'ai mis 1x/jour un ou 2 gouttes d'HE de tea tree, et ensuite j'en remettait de temps en temps (en tout j'ai du en mettre 10 fois).
La trace que j'avais depuis plusieurs années, et qui ne partait pas, à disparue. Vive les HE.

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 516
Localisation: Cyberespace
Date d'inscription: 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par trollinet le Jeu 13 Mar - 21:37:14

Hello !

Je rajouterai dans ta pharmacie un ou plusieurs garrots (certes une ceinture peut faire l'affaire dans le feu de l'action), des pansements compressifs (en cas d'hémorragie) et du +++ ( Embarassed je cherche le mot : quelque chose comme solution désinfectante qui sèche tout seul -> pratique quand on a pas de quoi se laver les mains avant de poser un pansement, intervenir sur une plaie...), des écharpes (ce sont de simples pièces de tissus utiles pour maintenir un bras) et surtout une formation adéquate (le PSC1 me paraît le strict minimum pour tout citoyen et a fortiori pour le survivaliste).
Certes je suis plus dans une optique d'urgence (donc ça doit être rapidement accessible : rien de plus pas gentil que d'avoir le matos et de ne pas le trouver rapidement) mais ce n'est pas incompatible avec la trousse à pharmacie.

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 177
Loisirs: GN, randonnée
Date d'inscription: 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Rammstein le Ven 14 Mar - 8:45:38

Le garot est intéressant si les secours parviennent rapidement. Si aucun secours n'est à espérer, je compte procéder différemment : pose d'un garot pour stopper temporairement l'hémoragie, intervention directe sur le vaisseau sanguin touché pour le ligaturer (pour cela il faut au minimum un clamp et du fil de suture), puis relachement progressif du garot. Ceci n'est bien sûr valable que pour les hémoragies affectant les membres.

La pose d'un garot n'est pas anodine car elle entraîne la narcose rapide des tissus en aval du garot, ceux-ci n'étant plus irrigués. La conséquence logique est l'amputation des parties nécrosées ! pale

Une adolescente amputée d'une jambe par un requin n'a dû sa survie qu'à la présence d'esprit d'un de ses amis, qui a aussitôt bouché l'artère fémorale sectionnée avec son doigt. Cette anecdote mérite d'être retenue, au cas où...

Tu fais allusion au mercurochrome ?

Rammstein

________________________________________________________
Sur La Terre Humide - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages: 4619
Localisation: Allemagne
Date d'inscription: 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par trollinet le Ven 14 Mar - 9:15:56

Rammstein a écrit:Le garot est intéressant si les secours parviennent rapidement. Si aucun secours n'est à espérer, je compte procéder différemment : pose d'un garot pour stopper temporairement l'hémoragie, intervention directe sur le vaisseau sanguin touché pour le ligaturer (pour cela il faut au minimum un clamp et du fil de suture), puis relachement progressif du garot. Ceci n'est bien sûr valable que pour les hémoragies affectant les membres.

La pose d'un garot n'est pas anodine car elle entraîne la narcose rapide des tissus en aval du garot, ceux-ci n'étant plus irrigués. La conséquence logique est l'amputation des parties nécrosées ! pale

Une adolescente amputée d'une jambe par un requin n'a dû sa survie qu'à la présence d'esprit d'un de ses amis, qui a aussitôt bouché l'artère fémorale sectionnée avec son doigt. Cette anecdote mérite d'être retenue, au cas où...

Tu fais allusion au mercurochrome ?

Rammstein

En fait quand j'ai passé l'AFPS il y a 10 ans on devait éviter à tout prix le garrot (on préférait une compression directe ou à distance : concernant la compression à distance on s'est aperçu que peu de gens savaient l'utilisée). Maintenant on l'utilise beaucoup plus fréquemment.
Effectivement un garrot sans rien faire derrière c'est mal barré. Mais ça laisse du temps pour prévenir des secours, le médecin du village... Si tu fais un point de compression tu ne peux plus bouger pour prévenir... à voir donc en fonction des situations (et je ne parle pas des accidents avec multiples victimes avec hémorragies : là c'est garrot ou la mort assurée)

Non pas de mercurochrome (d'ailleurs on déconseille l'utilisation des produits colorés : il est plus difficile d'examiner la plaie ensuite) -> pour la désinfection de plaies il faut que ce soit sans alcool ni colorant.

Je parlais de "savon à main" (damned, faut que je retrouve le nom de ce truc que se mettent les infirmières entre 2 patients).

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 177
Loisirs: GN, randonnée
Date d'inscription: 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par sarah le Ven 14 Mar - 16:41:39

avec tous ce matos, c'est plus une boite à pharmacie, c'est un sac à pharmacie lol! n'empèche qu'il en faut de l'équipement, c'est impressionnant quand mm!
sarah ange

sarah
Membre

Féminin Nombre de messages: 45
Date d'inscription: 13/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Tabula Rasa le Ven 25 Avr - 0:00:35

J'ai fait plusieurs marches de repérage près de chez moi en vue de trouver quelques petits coins suceptibles d'accueuillir mon bivouac (histoire de prendre un peu l'air et de sortir le matos). Je me suis retrouvé avec une paire d'ampoules (chaussures neuves !) qui, franchement, m'ont presque mis la larme à l'oeuil. Connaissez vous les pansements type compeed et compagnie ? Je ne peux que vous conseiller d'en mettre dans votre trousse de secours car une fois mis en place vous pouvez à nouveau marcher à peu près normalement.



J'ai rajouté également à ma trousse une petite bouteille de gel anti bactérien sans rinçage pour les mains, ça peut rendre bien des services pour soigner des plaies ouvertes et surtout ça fait économiser de l'eau.

________________________________________________________
"Il est plus facile de ne laisser aucune trace
Que de marcher sans toucher le sol"

Tchouang Tseu

Tabula Rasa
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 104
Age: 39
Localisation: Moselle
Emploi: informaticien (réseaux et télécom)
Loisirs: parapente, alpinisme, survie, histoire du Japon
Date d'inscription: 08/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par SurvivalFred le Dim 12 Oct - 10:52:43

Salut,

Plutôt que les petits Compeed assez onéreux et de formes prédéfinies, je vous conseille plutôt de faire l'acquisition pour la trousse de soins "survivaliste" d'une plaque CONFEEL soiten 10x10 cm soit une grande pour la maison / le refuge en 20x20 cm ... c'est un excellent investissement.

Ces plaques peuvent être découpées pour correspondre au besoin du moment : petite phlyctène ou brûlure plus étendue.

De plus elle sont imperméables et peuvent, le cas échéant, colmater un pneumothorax du à une plaie de la cage thoracique.

Petit détail important concernant aussi bien les Comfeel que Compeed : ne virer le pansement que lorsque l'exsudation atteint presque les bord ou lorsque le pansement se décolle de lui même. C'est normal qu'il y ait un liquide qui se forme à l'intérieur puisque ces pansements sont basé sur le principe de la cicatrisation en milieu humide.

Fred

________________________________________________________

Vous êtes trop devant votre écran, allez donc pratiquer dehors !!

SurvivalFred
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 234
Age: 42
Localisation: La porte des Ardennes
Emploi: Infirmier en chef en Psychiatrie
Loisirs: NTTC, soins d'urgence, self-défense, sécurité personnelle, permaculture et autres amusements autarcirques ...
Date d'inscription: 02/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.survivalisme-attitude.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par tarsonis le Lun 19 Jan - 15:48:51

Bonjour !
Bravo pour ce topic ! J'aimerais ajouter deux petits trucs.
On déconseille le garrot quand ce n'est pas une énorme hémorragie pour plusieurs raisons. D'abord parce que la plupart du temps il est mal fait (les patients arrivent avec un garrot trop ou trop peu serré, pas d'heure marquée...), mais aussi parce qu'il est absolument nécessaire d'aboutir dans un structure médicale, où l'on injectera plusieurs produits pour traiter les différents problèmes (coagulation, toxiques...), lorsqu'on l'enlève.
Donc si l'on n'est pas traité de suite, cela devient problématique.
Mais si l'on est justement dans cette situation de survie, comme Rammstein l'a dit, on peut faire un garrot le temps de triturer la plaie (si l'on se sent doué pour les sutures d'artère -je mettrai un post à l'occasion-).

Le deuxième truc, ce sont les antibiotiques à large spectre. Ils peuvent effectivement agir sur, comme son non l'indique, beaucoup de bactéries, mais de cette non-distinction, ils peuvent être dangereux à leur manière; en détruisant la flore intestinale, par exemple (attention donc à certaines pastilles de purification de l'eau). Il faut donc être vigilant sur leur utilisation en cas de survie. L'idéal serait de diagnostiquer l'élément pathogène et de prendre l'antibiotique associé, mais bon, on risque de s'encombrer !
Sinon, dans le pire des cas on peut régénérer cette flore au moyen d'aliments "probiotiques" (les vrais, les bons, non pasteurisés). On peut obtenir une bonne guérison à l'aide du kéfir de lait (utilisé partout dans le Caucase où les hôpitaux font défaut).
zombie

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages: 7034
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Raffa le Lun 9 Mar - 11:49:33

Bonjour à tous,

Je voudrais préciser quelques petites choses par rapport à ce qui a été dit plus haut avant de faire mon post sur la pharmacie naturelle de base.

J'ai pas mal de documentation sur les soins par les plantes, mais je ne l'utilise pas au quotidien pour le moment. Je pense que cela a son utilité pour les petits bobos (ruhme, digestion difficile...), mais quand le problème devient sérieux il faut passer à autre chose, dans la mesure où l'on a les moyens matériels. Idem pour les huiles essentielles.

Les huiles essentielles sont TRES efficaces dans la plupart des cas (souvent plus que ce que l'on trouve en pharmacie), très économiques pour certaines (et beaucoup moins pour d'autres mais dans tous les cas elles s'utilisent en goutte) et de conservation très longue pour la plupart (5 à 10 ans, minimum 2).

Les HE c'est en fait l'artillerie lourde (très lourde) de la phyto, elles se rapprochent en cela des médicaments et doivent s'utiliser avec le même type de précautions (1 goutte d'HE peut représenter pluiseurs kilo de plante, vous ne vous feriez pas une tisane avec plusieurs kilo de plante n'est-ce pas clind'oeil donc toujours réserver la voie orale pour les cas qui le justifient et toujours les diluer dans de l'huile par exemple - pas de l'eau). Elles peuvent convenir pour la bobologie mais aussi pour des problèmes beaucoup plus sérieux (mais pas tous). Certaines HE sont des antibiotiques et antiviraux extrêmement puissants et sans résistance. Elles sont utilisées dans certains hôpitaux contre les bactéries résistantes et pour assainir l'atmosphère.

Néanmoins elles nécessitent impérativement d'être apprivoisée (on improvise difficilement un traitement aux HE). AUtrement dit il faut s'informer voire se former et pas avec n'importe quoi ou n'importe qui et apprendre à les utiliser. A l'usage on se rend vite compte que l'on utilise toujours les mêmes (et en général ce ne sont pas les mêmes en fonction des gens). Donc n'achetez pas d'HE pour stocker pour le cas où sans savoir vraiment les utiliser...

Une HE mal utilisée et surtout mal dosée peut être mortelle ou très toxique. On doit faire très attention aux enfants de moins 7 ans (encore plus pour les moins de 3), les femmes enceintes, allaitantes, les personnes ayant certaines pathologies (notamment hormonale) et les animaux domestiques (en particulier les chats chez qui la plupart des HE sont très toxique, il leur 'manque' en fait une enzyme, c'est aussi pour cela que certains médocs, comme l'aspirine, peuvent être mortel pour eux).

Il a été dit plus haut que le miel stérilisé était un bon cicatrisant. Le miel est un excellent antiseptique (voire antibiotique pour certains) et cicatrisant mais il doit impérativement ne pas être stérilisé (en tout cas pas à la chaleur, risque de présence de toxine botulique) !!! Il doit surtout impérativement être du vrai miel et pas un infâme sirop doré collant composé d'un mélange de miel venant d'un peu partout, trop chauffés et falsifiés en partie au sucre, à la mellase ou au sirop de glucose. C'est à dire le miel que l'on trouve en général dans les supermarché. Un bon miel coûte cher, voire très cher, et se trouve rarement en supermarché.

Le miel le plus étudié pour ses propriétés remarquables en la matière, est le miel australien manuka. On le trouve désormais en pharmacie ou dans les hopitaux sous différents conditionnements (pas partout) sous la marque Medihoney.



Personnellement je fais beaucoup plus confiance au miel pour la guérison (rapide qui plus est) des plaies et brûlures profondes et graves que tout autre produit pharmaceutique (en association avec des HE c'est encore mieux). Et cette confiance est étayée par de nombreuses études scientifiques (tout comme celles que j'ai dans les HE) et ma pratique personnelle. J'ai d'ailleurs assisté à la guérison spectaculaire de la main de mon frère (apiculteur entre autre) qui s'était entaillé très profondément (un bon morceau de chair se détachait en partie, type de blessure nécessitant des points de suture normalement) avec le miel de ses abeilles.

La propolis est également un incontournable.

Voilà pour les précisions mais je vais y revenir clind'oeil


Dernière édition par Raffa le Mar 10 Mar - 9:38:35, édité 1 fois

Raffa
Modérateur

Féminin Nombre de messages: 1911
Date d'inscription: 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Stalker le Lun 9 Mar - 14:34:27

Raffa, aurais-tu des infos sur les plantes médicinales qui transmettent certaines de leurs propriétés aux miels issus de leur nectar/pollen ?

Et puis, tient, tant que j'y suis à poster dans la pharmacie survivaliste, une petit témoignage en passant : je viens de me soigner d'une belle otite sans aller chez le toubib. Simplement en portant une gousse d'ail dans le conduit de l'oreille pendant 3 jours.
On m'avait dit que c'était désinfectant et anti-inflamatoire. Je confirme. Ca marche Smile

Quand on sait que l'otite est la cause d'1 consultation sur 8 chez le médecin, on mesure l'intérêt de ce remède de grand-mère !

Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 356
Date d'inscription: 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Raffa le Lun 9 Mar - 14:52:36

Oui stalker, j'ai regroupé cela dans un tableau ici (du moins pour les miels que l'on peut trouver en Europe) clind'oeil

Raffa
Modérateur

Féminin Nombre de messages: 1911
Date d'inscription: 12/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par tarsonis le Lun 9 Mar - 15:19:07

Un petit ajout :
En cas de survie, on peut utiliser toutes sortes de plantes pour guérir une otite, cela marche souvent. Mais en temps normal, on préfère soigner avec le traitement chimique ad hoc en grande partie parce que cela peut dégénérer gravement en surdité; donc on se permet de ne pas prendre de risque, même s'il est faible.... fumeur
Ps : L'ail faisait partie du "vinaigre des quatre voleurs", qui était utilisé pendant la grande peste pour détrousser les morts. Il a de grandes propriétés antiseptiques et, consommé quotidiennement, il améliore l'état de manière générale (tension, cholestérol, système immunitaire....)

________________________________________________________
La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. [...] Albert Einstein

Un Mauvais Fils - Cartoon - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - Projet Geiger - Goji experience

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages: 7034
Localisation: Wasteland
Loisirs: Randonnée, botanique, bidouillages système D, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription: 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Stalker le Mar 10 Mar - 9:06:57

Raffa a écrit:Oui stalker, j'ai regroupé cela dans un tableau ici

Super travail, merci Raffa Smile

Stalker
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 356
Date d'inscription: 29/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par seth le Mar 10 Mar - 12:25:48

idem raffa trés interessant ton site

seth

________________________________________________________
"Le propre de l'intelligence, c'est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même" Antoine de Saint-Exupéry -Ordo Ab Chao-

seth
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 494
Localisation: somewhere over the rainbow
Emploi: soins et urgences
Date d'inscription: 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Skeld le Mar 10 Mar - 18:56:09

Je rajouterait aussi ce qui est pour moi le truc ultime depuis hier, Une pierre d'alun (tadaaaa). Hier je me suit ouvert le pouce (confirmé, l'opinel est aiguisé), sur 2cm, avec une profondeur d'1 à 2mm, ca saignait pas énormément, mais ça ne voulait pas s'arrêter (malgré eau froide et torchon bien sérré dessus, bras en l'air), je vais chercher la pierre d'alun, la mouille, deux passages, plus rien (instantané !), et depuis l'entaille est visible, je peut même l'ouvrir sans que ça re-saigne, et pour désinfecter dedans (si j'avais laissé une croute se former, je pourrait pas).

Skeld
Membre Premium

Masculin Nombre de messages: 602
Localisation: Rhones-Alpes
Emploi: Survivre
Loisirs: Rando, ordi, Musique, Lecture,
Date d'inscription: 24/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [matos] La pharmacie de survie

Message par Invité le Mar 10 Mar - 19:22:58

Steri Strip, remplace les points de sutures pour les plaies non profondes, facile d'utilisation, longue conservation.
le truc de base à ne pas négliger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum