Enseignements de FerFAL - Partie VI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignements de FerFAL - Partie VI

Message par Rammstein le Mer 9 Jan 2008 - 22:02

PARTIE 6

L'emploi dans une société post-SHTF

J’aimerais dire que si vous êtes spécialisé dans une activité de négoce X ou Y, vous êtes préservé du chômage, mais ce n’est pas vrai. Une crise économique aux USA ne serait peut-être pas aussi terrible qu’elle ne l’a été ici, mais si la situation se dégrade autant, alors je suis désolé les gars, mais ce sera horrible. Une personne m’a demandé l’autre jour « vous dites que vous n’osez pas tirer sur un criminel à 200 yards (NDR : 180m), mais aussi que la police ne fait rien pour stopper les criminels, le SHTF l’a-t-il fait ? » Cela m’a mis un peu hors de moi et je suis devenu un rien sarcastique, et j’en suis désolé. Maintenant je vois que ce qui me paraît évident ne l’est pas autant si vous vivez dans un « vrai » pays, où la police mène en fait des enquêtes , et où les services et les institutions fonctionnent comme elles sont supposées le faire, la plupart du temps au moins.

La vie n’est pas juste en général. Mais quand TSHTF, c’est pire. Ce qui veut dire ? Ce qui veut dire que personne ne sera là pour vous protéger mais ils seront là à coup sûr pour vous poursuivre en justice. Ce qui veut dire que même si vous payez vos impôts et taxes, vous devrez également payer pour une assurance médicale privée, parce que la sécurité sociale à laquelle vous cotisez ne vaut pas un clou. Ce qui signifie que vous pourriez finir en prison, même innocent, et que vous ayez à y passer 2 ans jusqu’à ce
qu’un juge saoul décide que vous n’avez pas bénéficié d’un jugement équitable et vous dise « oups, finalement j’imagine que vous êtes innocent, après tout ». Et la même chose arrive avec le boulot.


Vous pouvez être une personne ayant réussi, avec un diplôme universitaire et des décennies d’expérience dans les entreprises internationales les plus renommées, et vous vous retrouverez au chômage passé 50 ans. Ceci est arrivé à mon père, un des meilleurs managers du pays, qui enseignait le management partout dans le monde, de l’Amérique du Sud au Japon, des USA à la Grande-Bretagne. Il s’est retrouvé un jour au chômage, et a déménagé en Espagne, comme des milliers d’autres, où quelqu’un lui a offert un emploi. Oui, certaines carrières et compétences ont plus de travail que d’autres. Les docteurs, soudeurs, charpentiers, comptables, managers, avocats… peuvent tous trouver un emploi, bien que les comptables, managers et avocats doivent
chercher plusieurs mois ou années durant avant qu’ils puissent trouver un emploi payant suffisamment pour survivre.


Ayez à l’esprit que le chômage atteint ici environ 20-25%, même plus si vous prenez en compte le BS (NDR : apparemment ce sigle désigne les personnes sans aucune activité professionnelle dans les 4 semaines précédents le recensement) que le gouvernement considère comme population active. Il y a beaucoup de travailleurs qualifiés attendant à la queue leu leu, volontaire pour travailler pour des cacahouètes. Et considérez également que même selon les chiffres officiels (qui sont favorablement super exagérés) la moitié des actifs gagne moins de 500 pesos par mois (moins de 170 dollars) alors qu’une personne a besoin, au minimum, de 1000 pesos pour survivre. Et je parle de survivre chichement, oubliez l’idée de posséder une voiture, d’avoir une assurance médicale privée ou une vraie éducation : 1000 pesos sont à peine suffisants pour mettre un toit minable sur votre tête et de la nourriture de mauvaise qualité sur votre table. Si vous voulez accéder à un niveau de vie standard normal, avec voiture, accès internet, voisinage qui ne ressemble pas à l’Irak, viande à volonté et une éducation quelconque, on parle alors de 1500-2000 pesos mensuels par personne.

C’est aussi pour cela que la situation dans ce pays est celle que je décris, les chiffres n’y font rien, les gens ne gagnent pas assez pour vivre comme des gens normaux le devraient, la plupart vivant comme des animaux. Seulement 3% de la population gagne plus de 3000 pesos par mois. Le seul moyen de vivre comme vous le faites maintenant aux USA après TSHTF est de posséder sa propre société. Posséder de larges étendues de terres et produire des produits alimentaires a permis à la haute société de rester riche aussi longtemps que je puisse me souvenir, aussi cela vaut la peine d’y songer.

Les fermiers possédant de vastes terres seront à coup sûr riches après TSHTF, s’ils savent comment gérer leurs affaires. Les petits fermiers seront avalés par les plus gros au bout d’un certain temps. Le reste de la société riche dans mon pays est constitué soit de politiciens (on les appelle voleurs dans nos contrées), soit d’hommes d’affaire ayant trouvé le moyen de tirer profit de la misère des autres, comme le camarade que j’ai décrit et qui possède la société de recyclage du papier (hé, plutôt eux que moi, n’est-ce pas ? Si vous pouvez vivre avec cela, c’est une option). Ou alors ceux qui savent gérer leurs investissements, comme mon père l’a fait, investissant dans d’autres pays, achetant et vendant des propriétés, utilisant leur tête pour faire travailler leurs économies à leur place. L’astuce est de ne pas rester limité à un pays. Il aurait investi seulement en Argentine (il n’a de toute façon pas beaucoup investi dans ce damné pays, si tant est qu’il a investi un centime ici, il l’a perdu), il serait à la rue aujourd’hui, ainsi que moi-même et le reste de ma famille.

Pas d’emploi sûr les gars, juste une arme braquée sur votre nuque. Gagnez autant d’argent que possible dans votre emploi actuel, ayant une compétence, c’est toujours utile, même en tant que loisir (j’essaierais la mécanique, le soudage et la réparation de machines en général), et investissez judicieusement autant que vous le pouvez. Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier. Ayez du liquide et de l’or, et bien sûr, préparez-vous comme nous l’apprenons ici, le genre de chose dont on parle tout le temps.

Le vrai joyau, la vraie poule aux oeufs d’or dès qu’il est question de survie serait cela : ayez un ami cher ou un membre de votre famille dans un autre pays, sur lequel vous pourriez compter en cas de TSHTF. Comme beaucoup l’ont découvert, et comme je l’ai découvert, la meilleure, et ultime, solution à un pays s’effondrant en morceaux est d’émigrer dans un autre pays. N’ayez pas peur de faire cela si nécessaire. Vous êtes peut-être un patriote souhaitant "tenir la place" jusqu’à la fin, je respecte cela. Mais quand il n’y a pas de solution, je préfère m’échapper. "Un soldat qui fuit vit pour combattre un autre jour", comme ils disent. Peut-être préféreriez-vous mourir plutôt que quitter votre pays, mais souhaitez-vous sacrifier également vos enfants ? Pouvez-vous prendre cette décision pour eux ?

Désolé, je m’égare.

Un truc sur lequel réfléchir.

- FerFAL -


FIN DE LA PARTIE VI


Dernière édition par le Jeu 10 Jan 2008 - 11:47, édité 2 fois

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie VI

Message par Petrus16 le Mer 9 Jan 2008 - 22:24

Bon boulot! Comme d'hab!

Petrus

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie VI

Message par trollinet le Jeu 10 Jan 2008 - 11:19

Merci Rammstein !

(mais quand on sera tous dans la merde pas de fuite possible... à part Mariner et son bateau Smile )

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 185
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie VI

Message par transhuman le Jeu 10 Jan 2008 - 11:31

Tres bon boulot de traduction .

Merci Rammstein

Bon, en français celà me déprime encore plus : si tu n'est pas dans une famille riche, avec des investissements internationaux et l'acienda de secours t'es pas dans la mouise !!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie VI

Message par Eco.foxtrot le Jeu 10 Jan 2008 - 11:40

Merci pour ces traductions...


J'ai deja du mal a trouver du taff ces temps ci , alors LLBSV ... j'espere avoir un plan de secours fiable.

________________________________________________________
La faim est proche

Eco.foxtrot
Membre

Masculin Nombre de messages : 367
Age : 30
Emploi : Rien
Date d'inscription : 24/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie VI

Message par ipphy le Jeu 10 Jan 2008 - 15:03

Merci Ram!

J'ai lu tous les écrits de FerFAL. Il a raison quandil dit que les américains ne connaissent pas la crise. Mais les plus vieux ont connus la crise de 1929, et ils se sont adaptés.
Peut-être existe-t-il des livres à ce sujet, des exemples d'adaption, de modification deshabitutes alimentaires, de l'agriculture etc ?
Il y aurait certainement des leçons à en tirer :')

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie VI

Message par Jep le Jeu 10 Jan 2008 - 16:48

Merci Ramm.
Lecture très instructive et ... effrayante!affraid

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.

Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum