Vers une classification des scénarios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vers une classification des scénarios

Message par splotch le Mer 26 Déc 2007 - 19:35

Voici une proposition de classification, type échelle de Richter, des scénarios catastrophes en fonction de leurs conséquences sur la population.

Il s'agit d'un nombre n entre 0 et 100 signifiant que n% de la population subit une réduction de n% de son niveau de vie.


00 Société idéale telle que vécue en Occident, tout va bien. L'ascenseur social et le progrès fonctionnent.
10 Difficultés socio-économiques pour une partie de la population. 10% de la population subit une réduction de 10% de son niveau de vie. Situation actuelle en France.
20 Difficultés accrues. Dysfonctionnements des services publics. Petite crise économique, inflation modérée (~10%). 20% subit une réduction de 20%.
30 Pénuries partielles, inflation forte, services publics désagrégés, corruption latente. Pays en voie de développement.
40 Pénuries récurrentes, hyper-inflation, pouvoirs policiers forts et maladroits. Pays en états de chaos (Argentine 2001, crise 1929)
50 Rationnement peu efficace par un pouvoir autoritaire. système D, autoproduction (Zimbabwe actuel, Occupation en 42 en France, URSS)
60 Dictature, guerre et famines. Pays en crise alimentaire (Darfour, Irak...)
70 Anarchie et guerres de mafias, violences pour les ressources en voie de raréfaction. 30% de réduction de la population par mortalité. (Rwanda)
80 Retour total à la ruralité de subsistance. Réduction de 50% de la population.
90 Autarcie dans quelques enclaves. Réduction de 80% (Ile de Pâques)
99 1% de l'Humanité parvient à survivre dans quelques enclaves. Soit 600 000 habitants en France par exemple.
100 Fin de l'Humanité, moins de 0,001% (soit 6000 survivants sur Terre) de la population survit dans un environnement dévasté.

On peut aussi peu ou prou affecter ce nombre :
- A la réduction de la quantité d'énergie disponible par tête.
- La population se réduit de 2*(n-50) % : 0% jusqu'à 50, puis die-off croissant.
- A l'inflation qui évolue au carré de n.

Si on veut complexifier on pourrait ajouter deux notions :
- le type de catastrophe : N = naturelle, E = économique, T = technologique, V = violence
- La vitesse de descente en n/temps, par exemple passer de l'indice 10 à 20 en un mois.
Mais j'avoue que la notation devient absconse : LLBSV 60E10/an signifie que la bise est arrivée pour cause socio-économique, que 60% de la population a réduit son train de vie de 60% et que 20% en est déjà mort, et que dans un an la situation aura encore empiré de 10 !

Afin de lever des ambiguïtés, on pourrait ainsi préciser, quand on parle d'un scénario ou d'une préparation, à quel indice on se place. Dans nos échanges sur ce forum, on voit bien que Geispe se place dans un scénario d'indice 90 rapide. Tandis que moi je suis plutôt dans le cas de 30 lent.

A vous d'améliorer la formule.

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une classification des scénarios

Message par Capausoleil le Mer 26 Déc 2007 - 22:51

splotch a écrit:Si on veut complexifier.....

Heu......Ben c'est déja pas mal....Là !
Tu pourrais essayer de nous expliquer le but de ton classement, Faire des pronostiques ou simplement avoir une "échelle" de valeur ?

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une classification des scénarios

Message par transhuman le Mer 26 Déc 2007 - 23:28

C est pas mal ta typologie . Deux remarques :

"10 Difficultés
socio-économiques pour une partie de la population. 10% de la
population subit une réduction de 10% de son niveau de vie. Situation
actuelle en France.

20 Difficultés accrues. Dysfonctionnements des services publics."

Ce ne serait pas plutot :

10 Difficultés
socio-économiques pour une partie de la population. 10% de la
population subit une réduction de 10% de son niveau de vie. Dysfonctionnements des services publics.Situation
actuelle en France.

20 Difficultés accrues....

cf , entres autres les hopitaux...

Mais surtout si celà me semble très utile de repertorier les scenarios je ne trouve pas que l'on puisse les classer selon une échelle bien linéaire.
Je vois plutot celà comme un buissonnement d'ennuis . A la base se trouvent les difficultés economiques ( situations 10 et 20 ) ; A la fin se trouve la destruction totale de la société ( situations 80 et au delà ).
Entre les deux prennent place des tas de problèmes et de catastrophes dont je ne pense pas qu'on puisse les classer ( est il plus grave de mourrir de faim, d'un coup de machette ou du tétanos ? )

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une classification des scénarios

Message par splotch le Mer 26 Déc 2007 - 23:53

Simplement que l'on comprenne le contexte dans lequel se situe une discussion.

Si un forumeur dit qu'il veut créer une communauté de voisinage, il est bon de savoir s'il se situe à un niveau 20 par exemple, ce qui implique par exemple de respecter la législation courante parce que la société tourne encore et fournit quelques autres services, ou s'il en est au stade 90 où le juridisme on en a plus rien à foutre et on attend rien de l'organisation sociale.

C'est juste un indicateur de chaos ambiant, un bordélomètre.

Maintenant tu peux, à l'instar du "jeu du baril à 100$" d'Oléocène faire des paris sur la date où la France passera à 20, 30 ou 50. Voire si tu aimes boursicoter, lancer des produits dérivés sur les futures basés sur cet indice.

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une classification des scénarios

Message par splotch le Jeu 27 Déc 2007 - 0:07

@Transhuman
Il n'y a évidemment pas de critères stricts, les frontières sont floues. Comme l'échelle de Richter ou la force du vent.
C'est juste un ordre de grandeur.

Attention à ne pas mélanger son destin personnel avec celui de la Civilisation. Si tu meurs électrocuté parce que tu bricoles ton sèche-cheveux dans ta baignoire, c'est une catastrophe gigantesque pour toi. Mais ce n'est pas un indice de chaos. Sauf si les adeptes de Claude François deviennent un phénomène de société.

Les risques statistiques de famine ou d'insécurité augmentent évidemment avec l'augmentation du chaos.

splotch
Membre

Masculin Nombre de messages : 381
Localisation : 92
Date d'inscription : 23/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une classification des scénarios

Message par transhuman le Jeu 27 Déc 2007 - 7:30

splotch a écrit:@Transhuman
Il n'y a évidemment pas de critères stricts, les frontières sont floues. Comme l'échelle de Richter ou la force du vent.
C'est juste un ordre de grandeur.

C'est comme celà que je l'avais compris. Je voulais juste indiquer qu'il n'y avait pas d'enchainement automatique entre les différents stades.

splotch a écrit:Attention à ne pas mélanger son destin personnel avec celui de la Civilisation.

Je suis surement très égoiste mais la survie de la civilisation me fait pas grand chose si ma survie ou celle de ma famille est compromise.

Et il n'y a pas besoin d'aller bien loin dans l'échelle que tu propose pour que celà soit le cas.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vers une classification des scénarios

Message par Amallric le Jeu 27 Déc 2007 - 19:07

La n'est pas la question! A but égal(pour toi, s'assurer de ton bien-être en situation de crise), les moyens pour y parvenir ne sont pas les mêmes en fonction de la gravité de celle ci. Si c'est 30 ou moins par exemple, les actions illégales sont peu intéressantes, d'un point de vue purement rationnel, car l'état éxiste encore et possède une certaine autorité. Par contre, stocker de la nourriture n'a que peu d'intérêt, sauf si la situation tend à se déteriorer.
Par contre si la crise atteint 70% et plus là c'est tout le contraire: la notion de légalité n'a plus de sens, la nourriture stockée est pratiquement la seule solution pour survivre.

En tout cas personellement j'aime bien ce système qui permet de situer très facilement la crise telle qu'on se la représente.

Amallric
Membre

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 27/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum