Notions de radioprotection et de radiodétection

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Jocelyn le Lun 4 Avr 2011 - 13:33

Rammstein a écrit:Il s'agit de la fleur de Spiderwort (Tradescantia Ohiensis et autres variétés de la même famille), dont les pétales changent de couleur selon le niveau de radiation !



Les pétales de ce dosimètre naturel passent du bleu au rose en présence de radiations, mais aussi - cerisier sur le gâteau - de pollution chimique ! cheers
J'avais lu ça aussi concernant Tradescantia Ohiensis. Par contre je n'ai pas réussi à trouver de source fiable confirmant ce fait. D'autant plus que sur les photos, certains plants semblent déjà naturellement rose. Smile

Jocelyn
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 754
Date d'inscription : 09/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Distances de sécurité par rapport à une centrale

Message par lutopis le Dim 10 Avr 2011 - 14:18

Savagebeast à écrit :

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection
par SavageBeast le Ven 2 Mai 2008 - 19:42

A ceux qui sont intéressés par la distance de sécurité, je vous laisse vous faire une opinion en visitant le site d'Elena Filatova.

Je ferais mes commentaires sur la distance de sécurité, plus tard.

Puis la discussion s'est focalisée sur le matériel de détection et le sujet de ce commentaire est resté en suspend ... qu'en est il de ces distances de sécurité ?

Cette page, par exemple, pointe le risque d'un acte terroriste sur une centrale mais reste au final assez floue sur un périmètre de précaution dans ce cas de figure précis...

Pour moi, dans cette situation, le périmètre à respecter serait soit :

1) Celui qui quoiqu'il arrive permette de rester toujours hors de portée d'une contamination nucléaire trop importante.
Personnellement je préfère ne pas considérer cette option car il n'y aurait alors aucun lieu sûr en France, les vents pouvant emporter les particules radioactives à des centaines de kilomètres à la ronde ...

2) Celui qui permet de se rendre compte immédiatement qu'il y a cet incident, et de partir le plus vite possible dans une zone dont on sait qu'elle est saine.
Mais j'aurais tendance à écarter cette hypothèse car elle nécessiterait d'être toujours en contact avec un service ou un réseau de renseignement réactif et fiable pour être prévenu dans les 5 minutes et pour connaitre la zone saine, ainsi qu'à un moyen de transport personnel immédiatement disponible dans les 5 minutes qui suivent ...

3) Celui qui permettrait de rester enfermé hermétiquement chez soi une dizaine de jours (ou suivant la réserve d'eau et de nourriture qu'on peut avoir, chez moi, comme chez pas mal de gens, j'imagine, ce serait une dizaine de jours) en attendant que la radioactivité baisse jusqu'à un taux supportable pour un trajet visant à rejoindre une zone saine, tout en étant à l'abris des effets directs de l'explosion ou des radiations directes (je ne parle pas de contamination ou de radioactivité ingérée) ...

Cette zone n'est pas évidente à définir car elle dépend pour beaucoup du vent lors de l'incident et pendant les jours suivants ...
Mais on peut peut être regarder quelques cas de figures existants : ce qu'il se passe au Japon actuellement, Tchernobyl, et puis les cartes des simulations qui peuvent exister : en prenant le taux de radioactivité ambiante, une dizaine de jours plus tard (en référence au temps de réserve de nourriture et d'eau dans une maison hermétiquement fermée), quand on est dans le sens du vent, quand on est dans le sens opposé au vent, et quand il n'y a pas de vent.
Il suffirait alors de trouver, parmi tous ces cas, le point le plus éloigné du centre de l'incident, cette distance serait alors le rayon de sécurité dans le cas de figure d'une attaque terroriste sur une centrale nucléaire.

lutopis
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Age : 36
Localisation : 08 Ardennes / 51 Marne
Emploi : dessinateur
Loisirs : maison autonome et utopies
Date d'inscription : 13/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Rammstein le Ven 15 Avr 2011 - 15:19

Un petit shéma bien fait sur les conséquences de l'irradiation sur le corps humain :



Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

controler la radioactivité ambiante

Message par ghp le Ven 29 Avr 2011 - 19:28

Videos de la Criirad, en anglais malheureusement, pour contrôler la radioactivité :
http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/photos_videos/radioactivite_ambiante.html

«- How to control the ambient level of radiation with portable devices? How
to evaluate exposition to ionizing radiation? Is it possible to determine
the level of contamination of soil and food samples?
- The purpose of this CRIIRAD
video is to help Japanese NGO and citizens
to evaluate the level of radioactivity of their environment and foodstuff.»

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par serilynpayne le Mer 7 Déc 2011 - 12:15


________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Barnabé le Mer 7 Déc 2011 - 13:17

serilynpayne a écrit:http://www.greenpeace.fr/nucleaire/ppi/

les PPI

Plans Particuliers d'Interventions. Le site vous explique que les zones prévues sont de 2 et 10 km... puis superpose la "zone Fukushima" à 100 km et la "zone Tchernobyl" à 300 km... Carto à l'appui.

C'est intéressant à voir.

Soit dit en passant, la zone Fukushima est si réduite parce que les vents ont presque toujours soufflé vers l'est, évacuant la radioactivité vers l'ocean et la diluant. Pour la France, une dispersion de type "tchernobyl" est bien plus probable.

On peut aussi noter que officiellement et à ma connaissance, au Japon, la zone d'évacuation est toujours de seulement 20 km, avec quelques mesures pour quelques communes comprises en 20 et 30 km. Donc la France a la même logique que le Japon : des zonages plus vastes concernent trop de population, donc c'est trop compliqué et/ou trop cher, donc on fait pas. Ceux qui sont au-delà des 10 km en prendront plein la gueule, tant pis pour eux. C'est la fatalité, hein ?

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Ash le Jeu 8 Déc 2011 - 12:42

Question, le SOEKS fait-il du alpha? C'est peut-être là la différence...

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Canis Lupus le Jeu 8 Déc 2011 - 22:11

Johann a écrit:Question, le SOEKS fait-il du alpha? C'est peut-être là la différence...
Le site du constructeur, en tout cas la page anglaise, précise :
Evaluation of radiation background is made by the amount of power of ionizing radiation (gamma rays and beta-particles) with taking into consideration x-rays.
Donc je dirais que non, mais j'ai peut-être rien compris (?).

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Ash le Jeu 8 Déc 2011 - 22:46

Ben manifestement pas...

Le 1503 fait aussi les bétas si je ne m'abuse (vérifié ainsi que les rayons X) en plus des gammas...

Non, je ne saurais expliquer la différence, vous avez fait plusieurs tests, à plusieurs endroits?

Ash
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 5681
Age : 31
Localisation : Terre du milieu (23)
Date d'inscription : 02/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Rammstein le Ven 9 Déc 2011 - 8:21

Refaites la mesure en n'utilisant qu'un seul appareil à la fois, et en positionnant la fenêtre d'acquisition exactement en face de la montre.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Canis Lupus le Ven 9 Déc 2011 - 9:33

Rammstein a écrit:Refaites la mesure en n'utilisant qu'un seul appareil à la fois, et en positionnant la fenêtre d'acquisition exactement en face de la montre.
Je n'ai plus le SOEKS sous la main mais j'ai refait la mesure avec le Radex en le tenant à 45° au contact du verre, de manière à ce qu'un des tubes capte les radiations de tout le cadran. Ça donne une mesure qui tourne autour de 43 microSv/h, et j'ai testé les deux tubes c'est la même chose. Une fois la montre fermée, les radiations sont divisées par dix.
À noter : quand il y a beaucoup de radiation, le Radex émet des bips intermittent ; j'ai mis la zone d'alerte au-dessus de 5 microSv/h, et juste au-dessus de 5 ça fait plein de bips, alors qu'à 43 ça émet des bips intermittents, je suppose que c'est pour consommer moins de courant. Quand j'avais laissé mon RADEX dehors un soir et qu'il avait grimpé à 999microSv/h à cause de la rosée, cette fois il avait émis un bip continu ! (mais c'est peut-être un bug dû à l'humidité)
À noter aussi : le RADEX 1503 et 1503+ seraient dépassés par la radioactivité de cette montre, vu qu'ils ne mesurent pas au-delà de 10 microSv/h. Si vous en avez, ça serait peut-être une bonne idée d'en acheter un plus compétent et de revendre le 1503 pour financer le premier après coup (pour éviter de se retrouver sans dosimètre entre la vente de l'ancien et l'achat du nouveau). Qui peut le plus peut le moins. pouce

À noter enfin : sur le schéma posté par Rammstein quelques messages plus haut les chiffres avancés sont en microsievert, donc ça prête à confusion parce qu'en général on cause de microSv/h (débit). Genre ils disent que 10 miliSv ça tue en quelques jours. Mais alors la question est comment a-ton été exposé à ces 10 miliSv ? Est-ce en une heure à haut débit ou à faible débit en 10 ans ?? Où faut-il comprendre que si on est exposé à 10miliSv/h pendant quelques jours on meurt ??? (dans ce cas là les journalistes ont fait une erreur d'unité)
Pareil pour la mammographie et autres.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤

Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3693
Age : 31
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par tarsonis le Ven 9 Déc 2011 - 9:51

Salut
Canis Lupus a écrit:
Johann a écrit:Question, le SOEKS fait-il du alpha? C'est peut-être là la différence...
Le site du constructeur, en tout cas la page anglaise, précise :
Evaluation of radiation background is made by the amount of power of ionizing radiation (gamma rays and beta-particles) with taking into consideration x-rays.
Donc je dirais que non, mais j'ai peut-être rien compris (?).
La plupart des compteurs geiger ne détectent pas les alphas car ces particules ne peuvent tout simplement pas traverser le tube geiger. Exception faite évidemment des tubes geiger à fenêtre spécialement prévue pour laisser passer les alphas (en mica par exemple), mais dans ce cas il faut orienter la fenêtre vers la source donc le compteur alpha est directionnel.
Cependant :
- l'émission d'une particule alpha est souvent suivie par l'émission d'un gamma voire bêta (selon les isotopes bien entendu), les tubes geiger peuvent sembler en apparence sensibles aux émetteurs alphas. Exemple : l'américium 241 (celui des anciens détecteurs de fumée) qui est une émetteur de différents alphas, mais également un émetteur gamma de "faible" énergie.
- les différents éléments d'une chaîne de désintégration peuvent être des émetteurs différents. Exemple : l'uranium 235 (émetteur alpha), qui se transforme en thorium 231 (émetteur bêta); le tube geiger pourra détecter le second...

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7988
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dosimètre à quartz

Message par tarsonis le Mer 18 Jan 2012 - 17:13

A tout hasard, est-ce que certains d'entre vous auraient un dosimètre à fibre de quartz ?
ça ressemble à un gros stylo de ce type :

pocket dosimeter

Plutôt de cette couleur pour le mien :

quartz dosimeter

C'est une chambre d'ionisation chargée comme un condensateur. La fibre de quartz dévie au fur et à mesure des rayonnements captés (la chambre se décharge).




On m'en a refourgué un qui ne porte plus d'inscription à part la dose max de 1/2R (vraisemblablement de la guerre froide).
Il est à max (et donc à recharger), mais je n'ai pas la tension max de service.....

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7988
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Rammstein le Mer 18 Jan 2012 - 21:08

Je crois que le kit de dosimètres de la Bundeswehr fonctionne sur ce principe. L'appareil d'étalonnage fonctionne avec 2 grosses piles de 1,5V et un potentiomètre.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par ghp le Mar 13 Mar 2012 - 21:59

Les différents seuils d'exposition au radiations, du quotidien à l'exceptionnel, illustrés ici :

http://www.terraeco.net/apps/nukeintl/nucleaire-radiations-9.php?langue=fr

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Senjak le Mer 14 Mar 2012 - 12:16

Canis Lupus a écrit:

À noter enfin : sur le schéma posté par Rammstein quelques messages plus haut les chiffres avancés sont en microsievert, donc ça prête à confusion parce qu'en général on cause de microSv/h (débit). Genre ils disent que 10 miliSv ça tue en quelques jours. Mais alors la question est comment a-ton été exposé à ces 10 miliSv ? Est-ce en une heure à haut débit ou à faible débit en 10 ans ?? Où faut-il comprendre que si on est exposé à 10miliSv/h pendant quelques jours on meurt ??? (dans ce cas là les journalistes ont fait une erreur d'unité)
Pareil pour la mammographie et autres.



Salut Canis

Concernant le schéma de Rammstein les unités sont biens en millisievert (mSv) et non en microsievert (µSv) . Ce sont bien 10 000 mSv ( soit 10 Sievert ) et non pas 10 mSv qui "tuent" en quelques jours.

Pour ordre d'idée, 10 mSv c'est un scanner adomino pelvien ou 500 radios de thorax et 10 000 mSv c'est un débit de dose de 1.14mSv/h. Je rejoins donc ce que tu dis concernant le RADEX 1503 et 1503+ dont le seuil de mesure du debit de dose me parait un peu bas.

Senjak
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 34
Localisation : Seine maritime
Date d'inscription : 23/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par ghp le Mer 14 Mar 2012 - 16:01

A lire également un petit pdf "radioactivité comprendre les expositions et les doses" par l'ACRO :
http://www.acro.eu.org/expose_doses2011.pdf

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par Rammstein le Ven 23 Mar 2012 - 14:46

On en a déjà parlé sur le forum. Voici une série de vidéos didactiques expliquant la fabrication pas à pas d'un KFM, à partir de moyens de fortune :



La documentation nécessaire est disponible gratuitement ici.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par serilynpayne le Mar 1 Mai 2012 - 11:52

compteur usb

et un truc que l'on peut brancher sur la prise USB

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/

serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3142
Age : 53
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par ghp le Dim 29 Juil 2012 - 18:23

Salut,
Petit lien "la détection pour les nuls" :
http://gen4.fr/2012/07/le-b-a-ba-de-la-detection.html
Propose également des conseils sur les types d'appareils achetables (déconseillle notamment le radex 1503).

" Fuyez les matériels de surplus militaires : même proposés à des prix modiques, ils utilisent parfois des alimentations (piles) spécifiques, sont souvent déclassés (décalibrés), fonctionnent généralement de manière aléatoire et sont souvent très peu sensibles car dédiés à des conditions de détection « militaires » (1) qui n’ont souvent rien à voir avec les signaux généralement faibles que traquent les particuliers. La célèbre gamme « VICTOREEN » est un exemple de ce qu’il ne faut pas acheter à moins de désirer un appareil « militaria » pour bourrer une étagère par exemple. Si vous tenez absolument à ce type de design, choisissez uniquement le CDV-700 en état « opérationnel » et / ou « recalibré » : il est le seul détecteur de la gamme capable de détecter autre chose qu’une explosion nucléaire à 5 km de vous !

Les appareils de fabrication Russe, qu’ils soient anciens ou récents sont généralement très peu fiables et très peu performants. Ils utilisent souvent des tubes G/M de surplus comme la célèbre série SBM-20 dont les caractéristiques et les performances restent extrêmement « molles ».

Radex RD-1008 « pancake »

Les Radex 1503, 1706 et l’ancien modèle Quartex (bleu à afficheur rouge) font partie de ces modèles que nous ne recommandons absolument pas sous peine de déceptions ultérieures (expérience vécue !). Les seuls véritables avantages de ces appareils résident dans leur taille très compacte, leur poids raisonnable et un prix de vente généralement attractif. Préférez le Radex 1008 qui utilise le même capteur pancake que nos appareils recommandés et utilisant un double affichage Gamma / Bêta très pratique mais faites toutefois très attention au prix demandé : un appareil RD-1008 en parfait état ne devrait pas vous coûter plus de 350-370 Euros ; compte tenu des caractéristiques et de la réputation de l’engin, cela ne vaut pas plus ! "

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par tarsonis le Lun 30 Juil 2012 - 10:36

Salut !
Le site est intéressant et vaut le détour également pour les commentaires, et la page suivante, concernant les tests sur différents détecteurs : Retours sur la dosimétrie citoyenne
L'auteur met en évidence l'importance de la détection alpha/bêta (via la fenêtre), qui passent quasi inaperçus pour bon nombre d'entre eux.

Radex RD-1008 « pancake »
Hors matériel coûteux à cristal ou à semi-conducteur, ça reste un must étant donné la très large fenêtre en mica, qui permet un sensibilité importante; mais la contrepartie est que la lignée "pancake" figure parmi les détecteurs les plus fragiles. J'ai déjà cassé un tube à fenêtre plutôt épaisse (type 18504, diam 9mm) dans le passé; le tube a chuté d'une hauteur de moins de 10cm alors j'imagine avec une surface plus large et une épaisseur plus fine...

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France

tarsonis
Co-administrateur

Masculin Nombre de messages : 7988
Age : 30
Localisation : Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, bouquins SF.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Notions de radioprotection et de radiodétection

Message par ghp le Jeu 22 Aoû 2013 - 16:32

Salut

A noter pour ceux qui cherchaient un détecteur de radio activité juste après la au début de la catastrophe Fukushima : la pénurie a décru. Les prix sont un peu moins délirants. C'est peut-être le moment d'envisager cette dépense.

Plus les plus habiles, vous pouvez vous inspirer des messages de Tarsonis pour en fabriquer un avec vos petits doigts habiles :
http://www.le-projet-olduvai.com/t4390-fabriquez-votre-propre-detecteur-de-radioactivite

________________________________________________________
« Il y a trois sortes de tyrans. Les uns règnent par l’élection du peuple, les autres par la force des armes, les derniers par succession de race. » - Étienne de La Boétie (Discours de la servitude volontaire)
« Aucun homme n'est né avec une selle et des rênes sur le dos, et aucun non plus n'est né avec des bottes et des éperons pour le monter. » William Rumbolt
Si le climat était une banque,  cela ferait longtemps qu'il serait sauvé.

ghp
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1820
Localisation : Ichi ;)
Date d'inscription : 08/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum