Transition et attrition

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Andros le Ven 16 Nov 2007 - 11:36

Outback a écrit:
Pour l'instant j'ai décidé de revoir intégralement
mon équipement et de le renouveller, ce qui va me prendre un peu de
temps. Je verrais si je peux faire un post là-dessus.



En tout cas je suis déjà très intéressé !



Au début je n'avais pas idée du temps que cela prend à bien choisir les
composants, à les doser, à les ranger, à perfectionner le tout ...



Un exemple tout bête : je pensais qu'un Leatherman pouvait remplacer un
ouvre-boîte, par exemple. Que nenni ! C'est une détail tout bête mais

- quand ces détails s'accumulent ça fait du temps et de l'argent pour les corriger tous

- si jamais on y consacre pas ce temps ou cet argent, tous ces détails s'accumulent au pire moment ! (LLBSV)

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Yves le Mer 16 Avr 2008 - 15:33

J'aimerai relancer ce sujet compte tenu des évènements "récents" de crise alimentaire.

La crise est avérée dans une trentaine de pays pauvres. C'est le prix de l'alimentation qui pousse les plus pauvres à l'émeute.

Nous avons devant nous le scénario à venir : c'est l'argent (le prix) qui provoquera le désastre.

Mais ce que nous apprenons, c'est qu'il n'y aura pas UN désastre, mais DES désastres successifs. Les catégories les plus pauvres, celles avec les frais les moins compressibles seront les premières touchées ; celles un peu plus aisées viennent après.

Dans un pays, quand une partie de la population sombre dans la disette, le gouvernement n'a que deux options pour continuer d'exister : il résoud le problème, ou bien il l'isole.

Si l'on prend comme hypothèse une augmentation croissante des prix des produits de première nécessité comme déclencheur de la crise, il n'y a evidement pas de solution. Reste alors l'isolement d'une partie de la population.

Yves
Membre

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Invité le Mer 16 Avr 2008 - 15:39

salut, Yves

Ok sur tout.

Qu'entend tu par "Isolement d'une partie de la population"...?
Un Mur, des Camps...?
Je suppose?
*Cette option n'est pas viable, a mon avis ce serait comme en Afrique du Sud des "Estate" gardienné pour Riches....
Les riches sont en Camps (estate Gardiens Armés / Milices, isolé de la pauvreté par des murs et un réseau de surveillance.

Donc, ce sont les Riches qui seront isolés...en prisons dorées, avec le stock de nourriture adéquate.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Yves le Mer 16 Avr 2008 - 15:53

Je ne suis pas devin, mais j'imagine bien que certains quartiers "en émeute" vont être encore plus transfomés en ghéto.
D'autre demandront une protection accrue.
Enfin les grand centre commerciaux seront une cible privilégiée des affamées, que ce soit à travers d'actes isolés (vols qui existent déjà) ou des actions de groupes.

Autant de raisons pour les forces de l'ordre de placer des "barrières" à ne pas franchir d'une manière ou d'une autre.

Mais ce qui est important de voir, selon moi, c'est qu'il ne se produira pas de problème généralisé à toute la population. Certaines villes seront en difficultés, mais sans être victimes d'actes graves, d'autre au contraire sont des poudrières en puissance. Ceci en fonction, finalement, de la fragilité de chacun d'entre nous à la crise.
Ceci pousera le gouvernement, selon moi, à tenter d'isoler le problème de la violence plutôt que de traiter celui du "pouvoir d'achat" (pas forcement le bon terme, mais je ne trouve pas les mots convenant)

Yves
Membre

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 15/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Invité le Mer 16 Avr 2008 - 16:23

Citation:
Autant de raisons pour les forces de l'ordre de placer des "barrières" à ne pas franchir d'une manière ou d'une autre.

C'est possible, mais je ne vois pas en quoi, cela constitut une solution viable.
L'histoire à démontrée, et démontre encore aujourd'hui, que les murs n'abritent pas des attentats, que les barriéres frontaliéres sont poreuses.
Que les populations guettorisées se révoltent ,et ont de bonnes raisons de le faire.
Ce serait une erreur sur le long terme que de croire quand créant des zones d'isolement, cela résolve les problémes....cela ne ferat qu'exacerbée les tensions, le trafic et la rebellion...Non?

Citation:
Ceci poussera le gouvernement, selon moi, à tenter d'isoler le problème de la violence plutôt que de traiter celui du "pouvoir d'achat"

Le probléme du pouvoir d'achat, on le vois bien à présent est lié au ressources qui rapidement se font plus rares, eau potable, nourriture, energies, espace vitale.

Je ne vois pas ce qu'il peut y avoir comme "Traitement" adéquate, au regard de la dégradation présente de la biosphére, vis à vis de la démographie actuelle.

Je pense que les solutions, en dehors de celles dites raisonnables de "décroissance"(je n'aime pas le terme vu qu'il est récupéré et bobo-isé), méne toutes dans l'impasse de la violence tout azimut.

Pour en revenir au sujet.
Je pense qu'il y a encore beaucoup à faire en matiére de production alimentaire...les jachéres vont étre de nouveau labourés.

Maintenant, je suis totalement OK avec la prépa de Andros.
Il faut disposer d'un stock pour amortir le choc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Rammstein le Mer 7 Mai 2008 - 10:17

Une petite piqûre de rappel (en anglais) sur le sujet : Peak Oil, Carrying Capacity and Overshoot : Population, the Elephant in the Room

Conclusion : la terre comporte 5 milliards d'humains en trop. D'une manière ou d'une autre la correction va se faire. pale

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Rammstein le Mar 28 Juil 2009 - 10:40

Histoire d'illustrer cet excellent topic, je vous invite à visiter le lien suivant, relatant en images la famine ayant sévi en Russie, du printemps 1921 à la fin 1922. Cette famine fut provoquée par une gestion des ressources agricoles désastreuse (les soviétiques ont vendu le grain pour financer l'industrialisation du pays), conjuguée à la sêcheresse. 5 à 6 millions de personnes ont péri des conséquences de la famine, le cannibalisme étant en outre devenu une pratique courante.

Attention : les images peuvent choquer les âmes sensibles !

Lien



Quelques informations :
- La famine a duré un an et demi.
- Avant d'en arriver au cannibalisme, les gens auront tout tenté pour se procurer de la nourriture, d'abord en vendant leurs possessions, puis en exploitant les ressources de leur enironnement (cueillette, animaux domestiques & de compagnie, etc).
- Passé un certain point de désespoir, le cannibalisme devient la norme, et est parfois plus fort que les liens du sang.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par Capausoleil le Mar 28 Juil 2009 - 11:12

Rammstein a écrit:Passé un certain point de désespoir, le cannibalisme devient la norme, et est parfois plus fort que les liens du sang.
Avant le cannibalisme, on pourrait s'essayer à "l'insecticisme"....Devenir insectivore disons !
C'est peut-être moins difficile que le cannibalisme......
En Russie, l'hiver, les ressources en insecte devaient être "insuffisantes" affraid

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par transhuman le Lun 10 Aoû 2009 - 8:21

Salut,

Pour revenir sur la phase d'attrition je pense qu'il y aura deux phases d'attrition :

- La premiere, décrite par Andros dans son post.

- La seconde née de la volonté pour les survivants de tenter de préparer une premiere recolte post cataclysme :

Quels seront ces survivants :

Comme la majorité de la population est urbaine et vit de travaux tertiaires, une grosse partie des survivants sera composée d'ex cols blancs totalement impréparés aux travaux manuels et qui , avec un peu de chance et grace à un peu de débrouillardise , auront réussi à franchir le premier cap. ( grosso modo les citadins un peu sportifs et suffisament équippés parce que amateurs de randonnés/de spéléo etc ... ) .

Une bonne partie de ces survivants auront une morale très douteuse, surtout due à leur frayeur, ils seront prêts à détruire leur voisin pour un petit avantage matériel à court terme.

Souvent sujets à des crises de paniques, vivants au jour le jour, les survivants seront tous à faits disposés à suivre des petits chefs brutaux et malhonnêtes, pourvus que ces derniers sachent leur promettre des lendemains meilleurs .
Bref des sheepples !

N'imaginez pas un seul instant que les Etats, les gouvernements ne soient pas informés de ces réactions.

Conclusion : Il est fort probable qu'à l'approche du premier printemps après le cataclysme, l'Etat organise directement des camps de travaux agricoles, non pas au sens de 'bagnes' mais plutot pour envoyer les gens hors des villes et surtout pour les encadrer et les obliger à commencer de nouvelles cultures.

Vu le nombre d'incapables constituants ces migrants, l'Etat ce reposera, plus ou moins en fermant les yeux, sur des chefs locaux , à poigne, probablement issus de gangs ( cf la jeunesse de Staline ! )

Bref des incompétents, encadrés par des voyoux et surveillés par des CRS !
A votre avis combien d'haricots arriveront à pousser dans de pareils conditions ?

Amha, c'est çà la seconde attrition : la constitution d'une nouvelle société fortement encadrée!
Cette seconde attrition aura lieu lors de la premiere tentative de récolte post cataclysme et surtout lors de la distribution de cette première récolte !
Pourquoi : essayez d'expliquer à des gens qui auront, pour la première fois de leur vie, travaillé dur dans des champs pendant 6 mois, pourquoi la majeur partie de leur labeur , doit partir alimenter d'autres gens, alors qu'eux mêmes devront se rationner pour l'hiver !!
Amha lors de la seconde attrition, il y aura plus de victimes dans les émeutes autour des convois que dues à la famine qui suivra!


Dernière édition par transhuman le Lun 10 Aoû 2009 - 9:04, édité 1 fois

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par transhuman le Lun 10 Aoû 2009 - 8:41

C'est pourquoi je pense que l'autarcie ne suffit pas.

Amha il faut aussi , je parle pour les habitants des pays industrialisés, rechercher la discrétion :
Tout faire pour ne pas se retrouver embrigadé au sein des sheepples qui se retrouveront dans des zones agricoles, certes hyper protégées , mais aussi d'où on ne sortira pas.

Il ne s'agit pas seulement de faire des réserves mais de les cacher sérieusement!

Il ne s'agit pas seulement de prévoir un Bob, mais surtout de pouvoir se cacher pour échapper aux rafles de recrutement ( et désolé si je choque certains, mais notre beau pays a un certain 'savoir faire' en matière de rafles ... )
Par exemple, les bons de ravitaillement , probablement distribués lors du premier hiver, peuvent se révéler de parfaits mouchards le printemps suivant venu. Surtout si ces bons sont sous forme de cartes à puces, dotées de tags RFID ....

Le plus vicieux de cette situation etant que les zones isolées seront aussi exposées que les banlieux : une arrestation ( pardon 'un recrutement agricole ' ) musclé y ayant forcément beaucoup moins de témoins !!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par KrAvEuNn le Lun 10 Aoû 2009 - 12:19

Salut trans,
transhuman a écrit:( et désolé si je choque certains, mais notre beau pays a un certain 'savoir faire' en matière de rafles ... )
A eut, trans, a eut un savoir faire ; c'était il y a plus de 60 ans et les personnes qui avaient ce "savoir faire" ne sont plus. Après, c'est sûr, ce genre de méfait s'apprend très vite Crying or Very sad

Bref, sinon, pour ton scénario, amha, perso, je parlerais plutôt au conditionnel. Sauf ton respect, ton discours est, non au conditionnel (cela pourrait être comme ça), mais à l'indicatif : cela se passera comme ça. La prospective demande prudence clind'oeil Bref, j'aurais quelques autres réserves en ce qui concerne ton scénario (qui a le mérite de poser certaines interrogations et problématiques), mais on varra plus tard clind'oeil

@+

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transition et attrition

Message par transhuman le Lun 10 Aoû 2009 - 15:18

KrAvEuNn a écrit:Salut trans,
transhuman a écrit:( et désolé si je choque certains, mais notre beau pays a un certain 'savoir faire' en matière de rafles ... )
A eut, trans, a eut un savoir faire ; c'était il y a plus de 60 ans et les personnes qui avaient ce "savoir faire" ne sont plus. Après, c'est sûr, ce genre de méfait s'apprend très vite Crying or Very sad

Bref, sinon, pour ton scénario, amha, perso, je parlerais plutôt au conditionnel. Sauf ton respect, ton discours est, non au conditionnel (cela pourrait être comme ça), mais à l'indicatif : cela se passera comme ça. La prospective demande prudence clind'oeil Bref, j'aurais quelques autres réserves en ce qui concerne ton scénario (qui a le mérite de poser certaines interrogations et problématiques), mais on varra plus tard clind'oeil

@+

Bonjour Krav,

Bon je maintien l'affirmatif et je vais expliquer pourquoi .

Mais avant je voudrais souligner que j'emploie le terme "rafle" et pas plus ( en clair pas "déportation" ou "STO " ... )
La possibilité que j'évoque n'implique pas du tout, du moins en Europe de l'ouest, que les gens soient maltraités, exterminés ou autres.
Bien au contraire . Le but de ce genre de manœuvre étant de disposer d'une main d'œuvre supplémentaire pour les travaux agricoles pas d'exterminer les gens!
La nuance est importante.

Bon maintenant voici pourquoi je pense qu'un scénario de ce genre est quasi inéductable peut après la baisse de la production de pétrole.

Nous sommes 60 millions en France ( j'arrondi ).
Actuellement 5% environ de la population active travaille dans le secteur agricole.
Quelque soit le scenario envisagé, le gros problèmes est de changer la répartition des activités chez les survivants ...
Et je ne pense pas que celà se fasse de façon spontanée...même après une grosse cata.
Ce qui serait spontané serait une tres grosse famine ...

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum