Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Invité le Ven 19 Oct 2007 - 16:40

J'en avais l'intime conviction, vivant en pleine nature et constatant des changements alarmants de saisons en saisons.
J'avais le sentiments que les rapports du Giec et autres étaient trés en dessous de la réalité, que l'on minimise les changements ...c'est a présent pour moi une certitude:

Lire:
En décernant conjointement le prestigieux prix Nobel de la Paix à Al Gore, pour son action médiatique très efficace en faveur de la prise de conscience par l’opinion publique mondiale du réchauffement climatique et au GIEC (Panel intergouvernemental de recherche sur le climat) pour son travail scientifique remarquable, les sages du Comité Nobel viennent de conférer à cette personnalité et à cet organisme encore mal connu du grand public, une autorité morale et un impact médiatique qui vont rendre encore plus efficaces leurs avertissements et leurs publications.
"La concentration en gaz à effet de serre a déjà dépassé les 455 parties par million"


Coïncidence du calendrier, quelques jours avant l’annonce de ce prix Nobel, un chercheur australien de renom, Tim Flannery, a révélé à la télévision australienne que la concentration de gaz à effet de serre (GES) avait déjà dépassé les 455 parties par million (ppm) en 2005, soit dix ans plus tôt que prévu.
On mesure mieux l’ampleur de cette hausse quand on sait qu’entre le début de l’ère industrielle et les années 90, la concentration en CO2 dans l’atmosphère est passée de 270 à 380 ppm (parties par million), soit une hausse de 40 %.
Mais il a ensuite fallu moins de 20 ans pour que cette concentration en CO2 passe de 380 ppm à 455 ppm, soit une augmentation de 20 %. M. Flannery a précisé que ces nouvelles données seraient publiées le 7 novembre, dans le nouveau rapport très attendu du GIEC.

La barre des 455 ppm est considérée comme un seuil dangereux par de nombreux scientifiques. A ce niveau de concentration atmosphérique de GES, la température mondiale moyenne augmentera probablement de 2 degrés Celsius, entraînant une hausse du niveau des mers potentiellement désastreuse et d’autres catastrophes liées au climat.
Limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés Celsius est l’objectif majeur de la politique intégrée de l’UE en matière d’énergie et de changement climatique, adoptée précédemment dans l’année. D’après M. Flannery, le rapport établit que la quantité de gaz à effet de serre dans l’atmosphère est déjà supérieure au seuil à partir duquel de dangereux changements climatiques peuvent être provoqués.

Cette hausse sans précédent de la concentration de CO2 vient pleinement confirmer les résultats d’une étude publiée cet été par l’académie des sciences américaines ( Pnas) mais malheureusement peu médiatisée. Ces travaux conduits par l’Australien Michael Raupach dans le cadre du « Global Carbon Project », chargé d’établir le cycle du carbone à l’échelle planétaire, ont constaté l’accélération foudroyante des émissions de C02 lors des cinq premières années de ce siècle. « La croissance, note cette étude à laquelle six laboratoires ont participé, a été plus grande que les scénarios liés aux énergies fossiles les plus intensifs développés par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). »
En 2005, le total mondial de ces émissions était sans précédent : soit, 7,9 gigatonnes de carbone liés aux combustibles fossiles (gaz, pétrole, charbon) et 1,5 gigatonne lié à la déforestation. Alors que l’augmentation du CO2 était de 1 % par an auparavant, elle est passée à plus de 3 % par an depuis le début de ce siècle. Selon Raupach « Il est clair que nous sommes dans la fourchette la plus haute des scénarios du Giec. Soit entre quatre et six degrés d’augmentation de température moyenne".
Le pergélisol ne résiste plus à des pics de plus de 20°C


Autre observation concordante et très inquiétante, celle faite il y a quelques semaines par le Dr Scott Lamoureux, dans le cadre d’une expédition polaire. Cette expédition, qui fait partie d’une des 44 initiatives canadiennes de recherches prévues pour une durée de quatre ans, est conduite par le Dr Lamoureux sur l’île de Melville, dans le nord-ouest de l’Arctique, et rassemble des scientifiques de trois universités canadiennes ainsi que du Nunavut. Un de leurs objectifs est d’évaluer la modification de la qualité de l’eau sous l’effet du réchauffement, et d’en déterminer l’impact sur l’écosystème sachant que l’ensemble de la population et des industries en dépendent étroitement.
Alors que la température moyenne d’un mois de juillet au camp de Melville est de 5° C, ce sont des pics dépassant nettement les 20° C qui ont été enregistrés cette année durant la même période. Les membres de l’équipe ont aussi observé avec stupéfaction que l’eau contenue dans le pergélisol se mettait à fondre, lubrifiant la couverture végétale qui se mettait à glisser en bas des pentes, balayant tout sur son passage.
"L’épaisseur des glaciers de l’archipel norvégien du Svalbard diminue de plus en plus vite"


D’autres recherches menées par une équipe de chercheurs gallois et norvégiens montrent que l’épaisseur des glaciers de l’archipel norvégien du Svalbard diminue de plus en plus vite. Les résultats de cette étude sont publiés dans la revue Geophysical Research Letters. L’archipel du Svalbard se situe dans l’océan Arctique, à mi-chemin entre le nord de la Norvège et le pôle Nord. Environ 60 % de la surface de l’archipel est recouverte par les glaces. Dans le cadre de l’étude considérée, les chercheurs ont utilisé des données de scanners laser aéroportés et fait appel à la photogrammétrie numérique pour étudier les glaciers de la région.
Ils ont constaté, à l’ouest de l’archipel du Svalbard, une accélération de la fonte de plusieurs glaciers de tailles variant entre 5 et 1 000 kilomètres. « Cette accélération dramatique de la fonte des glaciers est due au réchauffement climatique, lequel s’est traduit par une augmentation des températures et une baisse des chutes de neige », a expliqué la professeur Tavi Murray, chef du groupe de glaciologie de l’université Swansea. Les taux d’amincissement du glacier Midtre Lovénbreen, le mieux documenté en données, ne cessent de croître depuis 1936.
Pour la période 2003-2005, ils sont plus de quatre fois supérieurs au taux d’amincissement moyen pour la période 1936-1962. De 1990 à 2003, le Slakbreen affichait pour sa part des taux d’amincissement quatre fois supérieurs à ceux enregistrés pour la période de 1961 à 1977. « Les petits glaciers comme ceux-ci ne couvrent qu’une surface minuscule de la Terre », a déclaré la professeur Murray. « Toutefois, beaucoup fondent à un rythme accéléré, ce qui en fait un des principaux contributeurs de l’élévation du niveau des mers.
"Le réchauffement climatique planétaire est non seulement une réalité incontestable mais qu’il progresse plus vite que les prévisions les plus pessimistes"


A la lumière de ces récentes observations, il ne fait plus doute que le réchauffement climatique planétaire est non seulement une réalité incontestable mais qu’il progresse plus vite que les prévisions les plus pessimistes. Sans entrer dans les détails du cycle du carbone, les raisons de ce réchauffement peuvent s’expliquer assez simplement. L’homme, du fait de ses activités, envoie à présent chaque année 8 gigatonnes de CO2 dans l’atmosphère ; or la Terre (océans et biomasse réunis) ne peut au maximum en absorber que la moitié (environ 4 gigatonnes pas an).
Le surplus va donc grossir le stock de carbone atmosphérique (CTA), évalué à environ 750 gigatonnes, et aggraver de plus en plus vite l’effet de serre qui, à son tour, accélère le réchauffement de notre planète. L’équation climatique à résoudre est donc assez simple. Si nous ne prenons pas des mesures radicales tout de suite, et que nous continuons sur notre lancée (+ 3 % par an de CO2), nous multiplierons par quatre nos émissions de CO2 d’ici 2050 et le réchauffement climatique, ainsi que toutes ses conséquences désastreuses, deviendront incontrôlables.

La seule façon, non pas de stopper ce réchauffement mais d’avoir une chance de le limiter à 2 degrés, ce qui est déjà considérable dans l’intervalle de temps qui nous sépare de 2050, est de diviser par deux nos émissions de CO2 au niveau mondial, pour les ramener à ce que la Terre est capable de supporter.

L’Humanité est donc confrontée, n’en déplaisent aux esprits irresponsables ou mal informés qui continuent à nier l’évidence, au plus grand défi de son histoire car si nous ne prenons pas tout de suite toute la mesure de cette menace, nous serons confrontés, avant la fin de ce siècle, à une série de catastrophes et de cataclysmes climatiques que nous pouvons à peine imaginer.

Face à cette situation, il faut bien comprendre que, ni la technologie, ni les énergies renouvelables ne parviendront à résoudre le gigantesque problème qui nous attend. Seule une réduction massive "à la source" de notre consommation d’énergie dans tous les domaines d’activités parviendra peut être à limiter les dommages qui nous attendent.

Cela suppose un changement de civilisation en deux générations et une réinvention complète des concepts d’urbanisme, de production et de transports qui fondent nos sociétés.

Certains diront peut-être que je pêche par excès de pessimisme ou que je cultive le catastrophisme. il n’en n’est rien et mes convictions s’appuient sur les meilleures études scientifiques mondiales publiées depuis 20 ans. William Arthur Ward a écrit "Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste espère qu’il va changer, le réaliste ajuste ses voiles." L’heure est venue pour l’espèce humaine "d’ajuster ses voiles" et de prendre enfin les mesures difficiles mais indispensables à sa survie qu’impose la situation de la planète.

Le sommet extraordinaire de l’ONU sur le climat, qui s’est tenu à New York il y a quelques semaines a marqué un tournant dans la prise de conscience de nos dirigeants que le temps des mesures draconiennes était venu. Espérons que le sommet décisif qui se tiendra en décembre à Bali et doit définir les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour après Kyoto (2012) sera à la hauteur des enjeux qui nous attendent car ce sommet sera sans doute celui de la dernière chance si nous voulons laisser un monde vivable aux futures générations.
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_1380_changement_climatique_previsions_pessimistes_depassees.php

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Capausoleil le Ven 19 Oct 2007 - 19:54

Plus on avance et plus je suis persuadé :
Qu'on ira droit dans le mur !
Qu'on lachera pas l'accelerateur !
Que les consequences arriveront brutalement et plus tôt que prevu !
Qu'il n'existe pas de solution à l'echelle de l'humanité !
Que les seules solutions envisageables sont personnelles !
Bref....Attachez vos ceintures...Le manége perds ses boulons....ce sera chacun sa gueulle pour soi !

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par geispe le Ven 19 Oct 2007 - 20:06

ne crois-tu pas que la réaction sera plutôt de cavaler chez le voisin pour lui demander ce qu'il envisage de faire ? et ensuite que les deux courent chez le survoisin pour lui demander comment il compte faire ? et qu'au final on va faire ensemble (si on peut, bien sûr et ce qu'on peut...)

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 70
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Jeff le Ven 19 Oct 2007 - 20:11

+1 Capau

Mais finalement je crois qu'on mérite bien tout ce qui va nous tomber sur la tronche, c'est évident que moi aussi j'aimerais bien que cette société si confortable perdure mais ce qui va nous arriver (et dont on ne connais pas encore tout les aspects) ne m'étonne pas et c'est heureux que la terre ai pu garder ces principaux mécanismes de défense/équilibre. Histoire de préserver ce qui reste de la planète, on ferait peut être bien de tous y passer.

Jeff
Membre

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 28
Localisation : Belgique - Charleroi
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Capausoleil le Ven 19 Oct 2007 - 21:01

geispe a écrit:ne crois-tu pas que la réaction sera plutôt de cavaler chez le voisin pour lui demander ce qu'il envisage de faire ? et ensuite que les deux courent chez le survoisin pour lui demander comment il compte faire ? et qu'au final on va faire ensemble (si on peut, bien sûr et ce qu'on peut...)
ça, ce serait l'ideal....Mais quand je vois le "j'enfoutisme" et l'indifference des membres de ma famille quand j'essaye d'en parler...Je vois pas pourquoi on aurais plus de succes avec les voisins... De toute façon, ils se reveilleront trop tard !

Jeff a écrit:on ferait peut être bien de tous y passer.
Certainement que que la "selection naturelle" va s'appliquer mais il y aura des survivants...Ne serait ce que les tribus primitives qui n'ont pas encore quitté la vie simple et en harmonie avec la nature....Mais dans quelques generations, seuls les genes "survivalistes" auront survecu...Tout les habitants des ex-pays riches seront connectés sur Olduvaï...Et les scientifiques se poseront des questions sur l'"engouement" pour ce genre de sujet.... Very Happy

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par transhuman le Ven 19 Oct 2007 - 21:34

A voir ( cf sur oleocene dans la partie "presse" le fil sur l'emission de FR3 sur le RC ) comment j'ai l'impression que les autorités essaient de preparer doucement la population francaise aux difficultés futures je crains que rien ne change tant qu'une GROSSE catastrophe climatique n'aura pas frappé un pays occidental et surtout européen.

Seulement ce jour là amha la panique va être effroyable. Pas à cause des dégats réels mais parce que tout le troupeau de "mouton" pour reprendre Ferfal va réaliser que SON avenir n'est pas du tout rose.

Le problème avec les autorités, du moins francaises (ailleurs je ne sais pas ) c'est quelles ne savent pas faire la différence entre ne pas effrayer la population inutilement ( ce qui est une bonne chose ) et ne pas choquer ou perturber les habitudes, particulièrement les biens pensants des beaux quartiers . Entre les conséquences du capitalime et la peur du qu'en dira t on je crains que ce soit cette dernière qui paralyse le plus les efforts de preparation.

L'avenir ne va pas être rose et je ne parle pas seulement d'économie en disant celà.
amha relisez Ferfal notamment le passage où il explique qu'il est devenu impossible de se procurer des outils.
Maintenant demandez vous comment sans les outils adéquats vous pourriez faire pour récupérer et distribuer l'eau dans votre potager ?
Si vous êtes au Nord la question est la même mais plutot pour évacuer l'eau .

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par transhuman le Ven 19 Oct 2007 - 22:08

Jeff a écrit:+1 Capau

Mais finalement je crois qu'on mérite bien tout ce qui va nous tomber sur la tronche,

Les enfants aussi ??énervé

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Capausoleil le Ven 19 Oct 2007 - 23:36

transhuman a écrit:
Le problème avec les autorités, du moins francaises c'est quelles ne savent pas faire la différence entre ne pas effrayer la population inutilement et ne pas choquer ou perturber les habitudes.
Ce qu'elles savent surtout faire, c'est nous piquer du pognon......
Le R.C va devenir la nouvelle excuse pour nous taxer à donf.....
C'est tout ce que Hulot à trouvé comme solution...Il s'appelle pas Nicolas pour rien....
Votez pour moi, Qu'il disait....ça ira mieux apres ! cheers

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Jep le Ven 19 Oct 2007 - 23:45

Que ce soit de côté-ci de l'Atlantique ou de l'autre, je crois qu'il n'y a pas de solution gratuite. D'une façon ou d'une autre nous allons payer... cher.

De là à savoir si l'argent nos taxes sera utilisé judicieusement et efficacement c'est une autre histoire.

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.
avatar
Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Jeff le Sam 20 Oct 2007 - 17:47

transhuman a écrit:
Jeff a écrit:+1 Capau

Mais finalement je crois qu'on mérite bien tout ce qui va nous tomber sur la tronche,

Les enfants aussi ??énervé

Mon "On" vise surtout les adultes ou plutôt les personnes assez matures pour pouvoir prendre des décisions seuls en connaissant leurs conséquences à venir. Un gosse ça évolue aussi en fonction de la société qui l'entoure, si elle le pousse à la consomation qui peut le blâmer d'y succomber? Une fois adulte c'est autre chose.

on ferait peut être bien de tous y passer.

En fait pour préciser je me demande si ce n'est pas notre tendance naturelle de détruire et/ou s'auto-détruire. Et je suis convaincu que bien des erreurs passées vont se répéter encore et encore, peut être à une autre échelle (faute de moyens énergétiques )

Jeff
Membre

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 28
Localisation : Belgique - Charleroi
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par Heodez le Sam 20 Oct 2007 - 18:12

transhuman a écrit: je crains que rien ne change tant qu'une GROSSE catastrophe climatique n'aura pas frappé un pays occidental et surtout européen.

Seulement ce jour là amha la panique va être effroyable.

On a eu les ouragans de décembre 99, qui ont touché plusieurs pays d'Europe. Il y a eu plus de 90 morts, des milliards d'euros de dégâts... Et on les a vite oubliés. Certes, ce n'était pas Katrina, mais à l'échelle européenne c'est une catastrophe qui aurait du éveiller notre attention.
avatar
Heodez
Membre

Féminin Nombre de messages : 74
Age : 31
Localisation : Mayotte
Date d'inscription : 23/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les prévisions les plus pessimistes sont dépassées

Message par transhuman le Sam 20 Oct 2007 - 19:16

Salut,

1999 n'était PAS une GROSSE catastrophe

Au choix pour l'avenir :

Le Sud est, la Camargue etc 10 mois sans eau !

Les mêmes avec une pluviométrie brutalement similaire à une mousson.

etc....

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....
avatar
transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum