Enseignements de FerFAL - Partie V

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 8:34

PARTIE 5
Page 1 sur 8

CRIME ET INSECURITE

Bien que le crime ait toujours été une porte de sortie en Amérique du Sud, mon pays était plutôt l’exception. C’était dangereux, oui, mais rien de comparable avec ce qui a suivi la crise économique de 2001. Il était possible de laisser les enfants jouer sur le trottoir, ou de rentrer à la maison après une partie à quelques pâtés de maisons en étant relativement en sécurité. Tout a changé désormais. Plus aucun enfant ne joue sur le trottoir. Je devrais accentuer cela un peu. Il n’y a absolument plus aucun enfant qui ne joue sur les trottoirs du tout, quelle que soit l’heure du jour. Peut-être qu’un enfant fait du vélo sur quelques mètres de trottoir, mais toujours sous la supervision d’un adulte. Un enfant faisant du vélo seul se fera voler son vélo en un clin d’œil et sera probablement blessé lors du vol, par conséquent aucun parent responsable ne laisse un enfant seul dans la rue. Les adolescents représentent un gros problème. Vous ne pouvez pas laisser un ado de 15-16 ans enfermé dans une maison toute la journée, et même s’ils sont assez grands pour sortir tout seuls, quand le soleil se couche les choses deviennent pires.

C’est ainsi que les parents s’organisent eux-mêmes : soit en conduisant eux-mêmes les enfants à la maison de quelqu’un, soit en les conduisant à un club et en les récupérant à une heure donnée. Des taxis et des points de chute sont parfois utilisés, mais il y a eu de nombreux cas de filles violées, aussi aucun parent digne de ce nom ne laisse désormais son fils ou sa fille dans les mains d’un étranger. Après des années à vivre ainsi, chacun a appris à être prudent, parfois par la méthode dure. Pratiquement personne ne laisse une porte ou une fenêtre ouverte ou non verrouillée. Plus personne également ne reste devant sa maison à discuter avec des amis. Un mauvais garçon pourrait vous voir là, assis comme un canard, vous braquer avec une arme et vous forcer à l’introduire dans votre domicile.

Il n’y a plus de "loi du milieu" du tout. Chacun avait l’habitude d’entendre les gens dire : « Vous ne devriez pas résister à un vol, donnez leur ce qu’ils veulent et ils partiront ». Cette assertion n’est plus vraie du tout. Ces types sont sous l’influence de la drogue, l’époxy ou la colle, ou vous détestent simplement de tout leur être, car vous avez une meilleure vie que celle qu’ils ont jamais rêvée, ou parce qu’ils ont été abusés depuis leur naissance et qu’ils vous blesseront et humilieront autant qu’ils le pourront. Laisser pénétrer quelqu’un dans son domicile garantit à coup sûr que cette personne violera / battra / torturera et abusera quiconque s’y trouvant. J’ai personnellement tracé une ligne il y a quelques années et ai décidé, après une longue et sérieuse conversation avec ma femme, que personne ne sera admis à l’intérieur de la maison, quel que soit le motif. Nous pensons qu’il y a des choses pires que la mort. Ayant décidé cela, je m’assure avoir toujours une arme sur moi. Ils auront à payer cher pour ma vie, plus des intérêts.

Le moment le plus dangereux de la journée est, de loin, quand je (ou ma femme) quitte / rentre dans la maison. On ne pénètre pas aussi facilement dans une maison solide et sécurisée, aussi les criminels attendent-ils que vous soyez devant votre porte avec les clefs à la main pour vous sauter dessus. C’est pourquoi nous sommes particulièrement en alerte lorsque nous approchons de la maison et regardons tout autour de nous, et si nous remarquons quelque chose d’étrange nous continuons de marcher autour du pâté de maison ou de conduire. Aucune porte n’est ouverte tant qu’il y a une personne étrangère à proximité. Quiconque frappe à notre porte (que nous ne connaissons pas) se voit répondre de la fenêtre du deuxième étage. Les criminels se griment parfois en agents de la compagnie d’électricité ou en quelque chose d’équivalent, prétendant devoir réparer quelque chose. Non ! Si quelque chose doit être réparé, cela peut être fait de la rue. Tout ce qui est à l’intérieur de votre propriété est sous votre responsabilité et la compagnie d’électricité ne le réparera pas pour vous. Quoiqu’il en soit, il est toujours mieux de jouer la sécurité. Mieux vaut être impoli que mort !

Concernant le problème de la voiture, un post complet sur la conduite SHTF est nécessaire. Pour le moment je dirai seulement que les fenêtres et les portes doivent être fermées à tout moment, une arme doit être à portée de main, et les panneaux STOP et les feux ont une toute autre signification une fois TSHTF. Si votre pays sombre comme le mien, vous vous souviendrez de moi lorsque vous verrez un feu de signalisation. Vous ne vous arrêtez au feu rouge ou au STOP, à moins qu’il n’y ait du trafic, surtout la nuit.

Premièrement, la police pourrait vous adresser une contravention pour ne pas vous être arrêté au feu rouge, s’ils vous ont vu (une autre façon de dire qu’ils demanderont un pot-de-vin s’ils vous voient passer au rouge), mais après quelques mois ils réaliseront qu’il n’y a rien à faire, que les gens préfèrent risquer une contravention que leur vie, et ils décideront de mettre les feux à l’orange clignotant la nuit, après 20 ou 21 heures. Ceci est, bien sûr, très dangereux. Les accidents nocturnes sont à la fois fréquents et violents dès lors que deux voitures roulant à contre-sens à pleine vitesse se percutent.

A SUIVRE...


Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007 - 8:55, édité 1 fois

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 8:38

PARTIE 5
Page 2 sur 8

MissinLink pose de bonnes questions, et comme nous en sommes à parler sécurité, les voilà.

Citation :
« Les cambrioleurs dans les campagnes conduisent-ils des voitures / des camions ? Se cachent-ils et se camouflent-ils ? Comment ces cambrioleurs attaquent-ils une maison à la campagne ? »

Parfois ils roulent jusqu’à l’endroit où vous travaillez, si vous travaillez éloigné de votre maison, mais la plupart du temps ils se camouflent pour venir à vous. Les criminels ne sont pas stupides, et ils passeront des jours à inspecter les lieux et spécialement votre routine. Par exemple, s’ils voient que vous fermez le portail la nuit, comme la plupart le font, ils vous attendront cachés derrière un arbre jusqu’à ce que vous soyez à portée. Cela arrive très souvent. Les chiens sont la meilleure alarme que vous puissiez trouver, et les criminels le savent. Ils les empoisonneront lorsque vous allez vous coucher et attaqueront les lieux au beau milieu de la nuit. J’en connais beaucoup qui ont eu leurs chiens tués. S’ils pensent que la sécurité est serrée, ils se cacheront simplement à proximité du portail principal, et attendront votre départ ou votre retour. Quand vous vous arrêterez au portail pour sortir du véhicule afin de fermer / ouvrir le portail, ils attaqueront. Je dirais que le genre d’attaque le plus fréquent est par surprise, alors que vous entrez / sortez de votre domicile.

Citation :
« Quelles sont les périodes les plus propices aux attaques ? Jour ? Nuit ? Soir ? Matin ? J’ai compris qu’elles se produisent lors des entrées / sorties de domicile, etc. »

7 heures et 9 heures du matin, 13 heures et 19 heures sont les heures les plus courantes pour les attaques. Aucune heure de la journée n’est sûre. La nuit est particulièrement dangereuse. Les attaques diurnes sont peut-être plus rapides, ils veulent prendre l’argent ou les bijoux et partir rapidement, alors que la nuit ils sont plus enclins à rester à l’intérieur plus longtemps, peut-être jusqu’au jour suivant. Mais il n’y a pas de scénario prédéfini. SI je pouvais donner un conseil sur la sécurité en période de TSHTF, ce serait : ouvrez grand vos yeux et vos oreilles quand vous entrez / sortez de votre domicile. Si possible, ayez un pistolet à portée de main à ce moment. Si quelque chose semble suspect, ou vous en donne ne serait-ce que l’impression, alors faites le tour du pâté de maison et contrôlez à nouveau, attentivement. Si vous voyez encore des intrus, appelez la police (si elle est encore disponible) ou cherchez de l’aide. Si vous approchez de la maison en nombre, ils quitteront les lieux. Une fois, j’ai vu deux types bizarres à ma porte. J’ai fait le tour du pâté de maison et les ai revus encore là. J’ai commencé à allumer mes phares de voiture et à klaxonner, et ils sont partis. J’avais un pistolet avec moi toutefois, aussi faites bien attention lorsque vous tentez cela. En outre, n’oubliez pas qu’une voiture est une puissante et lourde machinerie. Je connais un gars qui possède un de ces camionnettes équipées d’un pare buffle en tube chromé, destiné spécialement à ceux qui seraient assez stupides pour essayer de l’arrêter en se mettant en travers de son chemin.

Si j’avais une camionnette, je ferais également de même. Quoique je resterais coi sur le sujet, comme d’habitude. Disons seulement que cela fait cool. De temps en temps certains tentent de me forcer à m’arrêter en se mettant devant mon véhicule (je suppose qu’il y a encore des imbéciles qui se font détrousser de cette façon), au milieu de la rue. Je les prends pour cible et accélère à pleine vitesse. Ils s’écartent toujours avant que je ne les atteigne. En fait, au début, faire cela me rendait nerveux, mais pourriez vous croire que maintenant c’est devenu une façon normale de conduire, comme passer une vitesse ? C’est un peu triste à mon avis.

- FerFAL -

Addendums :
Packinup a écrit : « Très bonnes observations et merci ! Oh, et qu’avez-vous observé à propos du troc ? Cela fait-il de vous une cible de montrer que vous possédez des extras ? Je pense qu’il serait plus sage de fermer sa bouche, de suivre son chemin et de s’occuper de ses affaires. »

Packinup, je viens de commencer à écrire sur le développement du marché gris / noir mais n’ai pas encore fini, car je dois encore travailler un petit peu dessus. J’inclurai cela dans la seconde partie. Je parle de marché gris car, même si certains articles sont volés ou des contrefaçons illégales de marques célèbres, ces marchés sont devenus si populaires qu’ils sont gardés par des gardes privés et parfois même par la police. Des policiers qui s’occupent de marchés ayant affaire à des produits volés ou des copies illégales… qui l’eu cru ? A propos de votre seconde question : OUI !!! Vous devez être très très prudent. Gardez tout sur vous. Par exemple, je m’habille avec des vêtements de marque inconnue, même si j’ai des vêtements de marque de qualité, seulement parce qu’un petit crocodile, un logo de Calvin Klein ou de New Man sur votre tee-shirt peut vous transformer en victime. Le simple fait de parler d’argent dans la rue avec un ami est dangereux : la rue a des oreilles. Vous ne devez jamais parler ouvertement d’un membre de la famille vivant à l’étranger, surtout depuis que les kidnappeurs cherchent de bonnes victimes à échanger contre des dollars ou des euros.

- FerFAL -

A SUIVRE...


Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007 - 8:57, édité 2 fois

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 8:50

PARTIE 5
Page 3 sur 8

ProGlock a écrit : « Je suis troublé par la situation énergétique en Argentine. Vous mentionnez que vous n’avez pas d’électricité pour l’éclairage, mais vous avez également écrit regarder la TV… la chaîne People & Art ? Que ce passe-t-il chez vous ? »

ProGlock, l’électricité va et vient, c’est ce que je veux dire quand j’affirme que les services sont craignos. Certaines parties du réseau électrique le sont plus que d’autres. L’appartement dans lequel je vivais était un vrai désastre : je passais 2 ou 3 heures un jour sur deux ou trois sans lumière. Maintenant j’habite dans la maison de mes parents (partis en Espagne) et c’est parfait car la maison est connectées à 3 branches de réseaux différents : même si l’un ne fonctionne plus, les autres devraient continuer à fonctionner. J’ai parfois de la lumière alors que mes voisins n’en ont pas pendant des heures. Ne soyez pas troublé à propos de l’histoire de la TV câblée : presque tout le monde a le câble (seulement dans les zones urbaines bien sûr). Les gens pauvres se connectent simplement de façon illégale (pas moi, je paie pour le câble) mais je parle de cabanes en bois sans eau courante ni gaz, qui ont une antenne satellite ou qui se connectent illégalement. Je devrais prendre cela en photo afin que vous compreniez mieux, promis j’essaierai d’en avoir une la semaine prochaine. De fait, le dernier employé du câble ayant essayé de couper les connections illégales est reparti sans ses doigts… Il en est de même pour la lumière : ils se connectent eux-mêmes illégalement, les compagnies s’étant résolues qu’il est préférable de perdre du bénéfice que des mains et des doigts d’employés…

- FerFAL -

Packinup a demandé : « Je déteste poser la question, mais le vieil adage est "Le cash est roi" dans ce genre de situation. Ceci est-il vrai, et l’or ou l’argent ont-ils joué un rôle quelconque dans les dépenses journalières ? J’imagine que l’or ou l’argent pourraient marcher pour se payer les services d’un docteur ? Ou bien les devises comme le dollar ou l’euro sont-elles préférables ? Je me tiens à carreau et attends la partie 2. »

Packinup,
Absolument, le cash est le roi. Et les dollars US et les Euros sont les rois des rois. Evitez seulement de trop les exhiber en public, ou vous ne vivrez pas très longtemps. C’est pourquoi je vous demande à vous, les gars, de conserver quelques euros, au cas où. Notre monnaie locale a perdu sa valeur (comparé au dollar US) quand l’économie s’est crashée en 2001 (perte des é tiers de sa valeur d’origine). Les services de santé de qualité sont pour la plupart chers, et ils s’ajustent sur la valeur du jour de la monnaie, ce qui veut dire que les prix restent indexés sur le dollar. Vous pouvez les payer avec des dollars US. L’or et l’argent ont bien entendu conservé leur valeur ; mais ils ne sont pas utilisés pour acheter des biens et des services. En plus, exposer une pièce d’or sur un marché équivaut à un suicide.

- FerFAL -

Question, postée par Wartrace :
Comme FerFAL le remarque : « Oubliez l’idée de flinguer à 300 yard (270m) avec votre MBR (fusil de précision) ceux qui vous font du tort. Laissez cette notion aux commandos en fauteuil et aux enfants de 12 ans éduqués par Internet. »

« Peut-être que d’après votre expérience la pensée d’un tir à 300 yards est pour le commando en fauteuil. Pour moi c’est plus malin que de les laisser s’approcher à portée de leurs armes. Dans mon cas j’ai 200 yards (180m) de la route à ma maison. J’ai 6 chiens de garde. Si j’ai suffisamment de chance pour détecter l’intrus à 200-300 yards, pourquoi ne devrais-je pas avoir l’arme que je peux utiliser dans cette situation ? »


« Ah ! Vous l’avez dit vous-même : « si j’ai suffisamment de chance… » Vous n’en aurez pas. Ne vous préparez pas à un stupide tir au pigeon à 200 yard de distance, préparez-vous pour le porte-flingue sournois qui attend jusqu’à ce que vous soyez distrait, fait ingurgiter de jolies pilules à vos chiens, et vous tombe dessus au moment où vous vous y attendez le moins. CECI est plus vraisemblable que quelqu’un vous attaquant à 200 yard de distance.

Je ne considère pas cela comme une insulte à quiconque. Je suis parfaitement conscient qu’il y a des cas où des gens tuent des ennemis à 1000 yard de distance. Cela s’appelle la guerre. Tuer quelqu’un avant que vous ne soyez à sa portée est parfaitement logique. S’il vous plaît citez moi un cas de self-defense où une personne à tiré sur le méchant éloigné de 100 yard. Un type a essayé de me voler ma voiture alors que je rendais visite à un ami à sa ferme. J’ai vu le type à proximité de mon véhicule à environ 300 mètres de moi. J’avais mon FAL Para avec moi, vu que nous avions prévu de faire un peu de tir ce matin là. J’aurais pu descendre ce type avec une distance de sécurité, n’est-ce pas ? Mais vous ne pouvez pas faire cela dans la vraie vie. Les gens qui tirent sur d’autres gens à 300 mètre de distance en plaidant la self-defense sont appelés des psychos. J’ai dû remballer mon fusil et le cacher sous mon manteau, marcher jusqu’à ma voiture, et demander au type ce qu’il voulait. Quand il a dit qu’il était là pour prendre le véhicule j’ai braqué mon arme sur lui, et comme cela se produit souvent dans la vraie vie, le type s’est presque pissé dessus et est parti en grommelant une stupide histoire que j’ai oubliée.

Si quelqu’un commence à vous tirer dessus à 300 yards, et que vous ripostez pour vous défendre, c’est OK, mais c’est rare, si même cela arrive. N’importe quel mauvais garçon ayant survécu à la puberté sera suffisamment malin pour s’approcher de vous, très près, peut-être pendant que vous êtes distrait par une quelconque tâche, et pointera une arme sur vous, vous demandant de rester calme et de vous diriger vers la maison. Il n’y a aucune chance pour que vous déterminiez les intentions d’un individu à 200 yards de distance, à moins qu’il ne commence à vous tirer dessus comme un imbécile. Et s’il veut vous voir mort, il s’approchera le plus possible de vous afin d’être certain qu’un coup de feu unique sera la dernière chose que vous entendrez sur cette planète.

Comme je l’ai dit, les chiens sont la meilleure alarme à la campagne, bien que ceux-ci puissent également être éliminés, comme cela est arrivé à mon ami. Une honte en fait, car c’était de bons chiens. Mais si votre conception de la self-defense consiste à abattre quiconque se présente à 200 mètres de portée, faites comme bon vous semble. Vous n’aurez pas à vous préoccuper de survie : un pénitencier d’état subviendra à tous vos besoins. C’est une chose que d’aller à la guerre, et c’en est une autre, complètement différente, de vivre sa vie dans une situation SHTF. Quand vous êtes déployé dans une zone de guerre, vous vous préparez mentalement à faire votre job, et quand le travail est fait, vous retournez à la maison, et mentalement vous sortez du mode combat. Vous ne pouvez pas vivre votre vie entière comme si vous étiez au combat, c’est impossible. Je suis autant que possible en alerte, toute la journée, et toute la nuit. Grâce à cela je garde ma famille et moi-même saufs, alors que tous les autres que je connais ont été au moins une fois impliqués dans un ou plusieurs crimes violents. Je suis tellement remonté que le moindre petit bruit me fait bondir hors du lit la nuit, un pistolet prêt à l’emploi à la main, bien avant d’être conscient de ce que je fais. Ma maison est la seule du bloc à ne pas avoir été cambriolée, ma femme et mon fils sont en sécurité, plus en sécurité que ces stupides moutons qui maudissent Dieu pour tout ce qui leur arrive, et ne font rien par eux-mêmes pour s’en prémunir. Mais tout de même, il faut continuer à vivre sa vie, aller au travail, faire les courses au supermarché… C’est la vie ! Faire les tâches quotidiennes. Le stress suscité par ce mode de vie vous achèvera. J’ai 26 ans et ai déjà des problèmes de santé liés à un stress important, comme de la tension, des migraines, des insomnies, etc.

- FerFAL -

A SUIVRE...


Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007 - 9:54, édité 2 fois

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 8:54

PARTIE 5
Page 4 sur 8

Hé les gars, il n’y a pas de quoi, merci beaucoup pour les mots gentils. Je suis relativement novice sur le sujet, comparé à d’autres sur ce forum qui ont passé une vie entière à se préparer au pire. Ceux-là sont ceux disposant des meilleures informations et des meilleures connaissances. Je fais seulement ce que je peux pour garder ma famille et moi-même sains et saufs. Parfois j’y parviens du premier coup, parfois je dois apprendre par l’erreur.

Storm57, je vis à Buenos Aires, dans la banlieue sud, où les maisons sont placées les unes à côté des autres et partagent un mur mitoyen à droite et à gauche, tout autour du bloc. La plupart des maisons dans le voisinage disposent d’un jardin et d’une piscine. Les jardins sont également séparés par des murs, contrairement au style américain où vous pouvez simplement passer d’un jardin à l’autre. Gardez à l’esprit que cela a toujours été un pays du tiers-monde, ce qui signifie que bien que notre réalité économique ait été complètement différente avant la crise de 2001, la sécurité en Amérique Latine a toujours été un problème.

« Vous avez dit que votre maison a été la seule du bloc à ne pas être cambriolée : à quoi attribuez-vous cela ? Y a-t-il toujours quelqu’un à la maison ? »

Ma maison est particulièrement sûre car elle dispose d’une palissade pieds (environ 2 mètres) munie de piques longues de 30 centimètres là où la propriété rencontre le trottoir. Il y a également un petit jardin entre la maison et la palissade. Ma maison est un bâtiment de 2 étages avec des fenêtres grillagées. Quiconque souhaite cambrioler la maison doit sauter au-dessus de la palissade (dangereux : un enfant ayant oublié ses clefs a essayé de sauter au-dessus d’une telle palissade dans mon voisinage, et a été retrouvé sans vie par ses parents, empalé sur la palissade) et forcer la porte ou les fenêtres. Abattre quiconque essaierait de forcer la porte ou les fenêtres serait comme pêcher dans un tuyau. La palissade suffirait à stopper un groupe d’assaillants, le temps de les descendre. Un groupe important et bien armé serait nécessaire pour pénétrer dans ma maison si j’y suis. L’alarme est une aide non négligeable (doit toutefois être modernisée). Aussi surprenant que cela paraisse, nous avons passé beaucoup de temps hors de la maison, parfois durant 3 ou 4 semaines, mais je crois que les autres maisons sont plus faciles à cambrioler. Mon voisin le plus proche est une veuve avec enfants. Je sais que plusieurs fois ils sont parvenus à s’introduire dans sa maison et à la violer elle et ses filles. Il y a une autre famille dans mon bloc qui dispose d’un garde privé (peu efficace contre des criminels déterminés selon moi, vu leur manque d’entraînement et d’équipement décent). Depuis que 2 types sont parvenus à pénétrer dans leur maison et ont violé la femme un soir, je suppose qu’ils prennent plus au sérieux les questions de sécurité.

« Avez-vous été capable de former une quelconque sorte d’accord d’aide mutuelle avec vos voisins ? Dit plus simplement : vos voisins vous aideront si vous êtes dans le besoin, et vous les aiderez s’ils le sont. »

Non, ce sont des moutons et ils ont une mentalité de mouton. Au mieux, ils s’organisent pour se payer une police ou une compagnie de sécurité privée, ce que je fais également, mais ceci n’est bon que contre les voleurs du dimanche. J’ai proposé mon aide à ma voisine immédiate, celles avec les filles violées. Je lui ai dit que si quelque chose devait à nouveau se passer elle devrait m’appeler ou crier. Je dois me soucier de ma propre famille, mais je ne peux pas supporter que de telles choses se passent dans la maison d’à côté. En plus, elle est veuve, son mari est mort peu après leur mariage. Je sais que je dois rester en vie pour aider ma propre famille, mais nous mourrons tous un jour. Je suis catholique et je n’accepterai jamais des animaux en train de violer des gens dans mon voisinage sans ne rien faire contre cela. Comment pourrais-je expliquer au Seigneur que je n’ai rien fait ? Laisser une femme sans mari et ses filles entre les mains d’animaux et ne rien faire ? Je ne risquerai jamais ma vie inutilement. Je ne suis pas un héros déçu, mais je ferai une exception dans ce cas si je dois tenir ma parole et rester fidèle à ce en quoi je crois.

« Avez-vous entrepris de construire une pièce fortifiée dans votre maison pour votre famille afin de vous y réfugier en cas d’invasion de votre domicile ? Quelle est votre opinion sur le sujet ? »

J’aimerais bien avoir une "pièce sécurisée", mais je n’ai pas l’argent pour m’en payer une pour le moment. La maison est toutefois très solide, avec une structure en béton armé indépendante et des murs en brique doubles. Protection insuffisante contre des tirs soutenus de fusils, mais suffisante contre des balles de pistolets et des coups de fusils tirés au hasard. Combiné avec les grilles en acier des fenêtres, il est pratiquement impossible à quiconque de s’introduire dans le domicile si nous y sommes. Ils feraient beaucoup de bruit, et auraient besoin de beaucoup de temps pour forcer les grilles. Sans compter ce qui arriverait si je leur tirais dessus de l’intérieur. Ce que je redoute le plus, c’est quelqu’un mettant en joue ma femme ou moi quand nous entrons ou sortons de la maison.

« Si vous aviez un générateur comment feriez-vous pour vous prémunir de son vol, compte tenu de votre situation ? »

Le générateur serait en sécurité si je le conservais dans le jardin.

- FerFAL -

A SUIVRE

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 9:00

PARTIE 5
Page 5 sur 8

Brother Silicon a demandé : « FerFAL, j’ai compilé vos posts pour faire un mailing de masse à tous mes contacts. Ma question est : "Si vos posts font l’objet d’une attention élargie, votre sécurité sera-t-elle affectée ? Votre gouvernement vous traquera-t-il et vous éliminera-t-il si vous devenez un problème ? Je voudrais sensibiliser plus de gens mais ne veux pas vous mettre en péril. »

Brother Silicon, ne vous inquiétez pas pour moi. Mon gouvernement n’a aucun contrôle sur ce pays, et ne se soucie pas de ce que nous, citoyens, pensons de cela. Aussi longtemps que les politiciens pourront voler autant qu’ils veulent, ils seront tolérants envers nos croyances, c’est probablement pourquoi nous arrivons à la première place. Ce pays n’est qu’une grosse mauvaise blague ! Pouvez-vous croire que notre président actuel a un logo disant "Pour un pays sérieux". Ils reconnaissent que le pays n’est pas sérieux !

J’essaie d’être discret dans ma ville, parce que je crains que les informations sur mes armes aillent aux mauvaises personnes : les fusils automatiques à boîtiers chargeurs sont presque impossibles à se procurer ces temps-ci, même sur le marché noir, aussi je reste discret à ce propos. Mais n’hésitez pas à écrire à vos amis : j’espère qu’ils verront que rien ne va de soi. Même si aujourd’hui vous avez du mal à vous décider entre une nouvelle TV à écran plasma et de nouveaux bijoux, demain vous pourriez devoir réfléchir entre vous payer une meilleure assurance médicale privée ou des officiers de police pour assurer votre sécurité.

- FerFAL -


Post de décembre 2004 – Compte-rendu de situation sur la faillite de l’Argentine

OK, c’est parti, j’espère que cela aidera. Nous désignons souvent les gens non préparés - la masse – sous le terme de moutons. Mouton les décrit particulièrement bien. Ils font ce que les autres font, ne se battent pas pour leurs droits, acceptent presque tout et ainsi de suite. Mais que ce passe-t-il quand les moutons sont désespérés ? Eh bien, ce qui s’est passé ici.

Après des années de fermetures d’usines et de destruction de notre industrie nationale, de salaires extrêmement bas, les gens en ont eu assez. Cette économie destructive menée par Menem, notre ancien président, un des présidents les plus corrompus de l’histoire (il était impliqué dans l’attentat de l’ambassade israélienne et gérait le marché de la drogue dans le pays, juste pour cité quelques exemples) associée à la stupidité du président suivant, De La Rúa, était la formule du désastre.

Un jour le Ministre de l’Economie a déclaré que personne ne pourrait obtenir plus de 100 dollars par jour de l’ATM (NDT : Automatic Teller Machine = Distributeur de billets) ni clôturer des comptes bancaires. Vous pouviez juste retirer 100 dollars par jour à la banque. C’était tout. Alors vint la dévaluation. Avant qu’elle n’arrive, un dollar US valait un peso argentin. Soudainement le ratio est passé à un dollar US pour 2 pesos, puis 2,5 et même 4. Aujourd’hui un dollar US vaut 3 pesos. Les banques conservent l’argent du peuple, leurs dépôts en dollars US inclus. Si vous aviez 1000 dollars US à la banque de Boston par exemple, elles les ont remplacés par 1000 pesos, équivalents à 333 dollars US. Elles vont ont donc volé 666 dollars US ! Les prix ont augmenté de 200 à 300%, parfois plus. Imaginez un instant à quoi ressemblerait votre vie si demain vous vous rendez au supermarché et constatez que tout à augmenté de 200%. Comment survivriez-vous avec votre chèque de paie ?

Les moutons sont devenus désespérés. Tout d’abord parce qu’ils avaient été spoliés par les banques et ne reverraient jamais leur argent. Ensuite parce que les classes sociales bénéficiant des revenus les plus bas ont découvert que leur salaire ne suffirait jamais à s’acheter le minimum vital. Le pays a alors protesté en demandant la démission du président. Lequel a dû quitter le palais présidentiel en hélicoptère… Les banques ont été saccagées par le peuple voulant récupérer son argent durement gagné. Les supermarchés et magasins ont été pillés, ainsi que les maisons. Cela a duré environ un mois, le chaos, concentré dans les grandes villes, s’étendant à tout le pays.

Je me souviens m’être retrouvé dans un supermarché en train de négocier avec le manager, alors que les émeutiers se trouvaient dehors. Parfois, ils ne détruisaient pas l’endroit si le supermarché leur laissait les biens pacifiquement. La nourriture est devenue rare. Je veux dire par là que vous ne pouviez acheter qu’une certaine quantité de lait ou d’eau, 4 bouteilles par exemple. Et la plupart des produits d’importation ont disparu. Les produits électroniques comme les TV, les lecteurs vidéos et les réfrigérateurs ont conservé leur prix en dollars, devenant inaccessibles pour beaucoup de gens. La même chose s’est produite avec l’immobilier, les voitures et les produits de luxe. Aujourd’hui tout cela semble bien lointain. Non parce que la situation s’est améliorée, mais simplement parce que nous humains avons cette damnées capacité à nous adapter. Combien nos vies ont-elles changé ? Je ne suis même pas capable de l’expliquer… Tout a changé ! Les rues sont plus dangereuses que jamais, grâce à la pauvreté généralisée.

En raison de cela l’éducation a également souffert, les enfants devant travailler ou voler au lieu d’aller à l’école. Comment pourrais-je vous l’expliquer ? Par exemple les outils sont devenus vraiment chers, vu que la majorité est importée. N’oubliez pas que notre industrie a été vendue ou détruite. Des trucs comme les MRE (NDT : Meal Ready to Eat) ou les barres énergétiques de survie sont impossibles à se procurer. Plus personne ne les importe (j’ai payé 10 dollars pour une MRE qu’un gars avait). Les armes et les munitions sont vraiment chères et sont vendues en petites quantités. Oubliez l’idée d’acheter une caisse de munitions ! Oubliez cela ! Je sais que c’est difficile pour certains d’entre vous d’imaginer cela, mais vous ne pouvez plus acheter une caisse de quoi que ce soit. Un grand magasin pourra avoir 10 ou 15 boîtes de chacune 20 balles de 308. Les petits magasins en auront 10 ou moins. Seules les munitions courantes sont disponibles, comme les calibres .22, .38, .357, 9mm, quelques 40 S&W, 12, 308 et un peu de .223. C’est à peu près tout. Les munitions pour mon 357 SIG sont difficiles à obtenir. J’achète une boîte de munitions chaque fois que je le peux… et c’est extrêmement cher.

PASSAGE CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES

Les chaussures et les vêtements sont également chers, même en dollars US. La main d’œuvre est bon marché : vous pouvez avoir un domestique et un jardinier pour 300 dollars. Il n’y a pas d’emploi sûr. Avec 20% de chômage, ils vous paient ce qu’ils veulent et si vous ne voulez pas du travail il y a 100 personnes prêtes à le faire. Posséder un magasin est difficile. Vous devez prendre en compte les attaques à main armée (certains sont attaqués 10 fois par mois) et vous devez également payer la police pour votre protection (contre eux-mêmes). J’espère que cela aidera, au moins vous aurez une idée de ce que sera votre monde si cela arrive à votre pays, en espérant que vous n’aurez jamais à expérimenter cela… Si vous avez une question n’hésitez pas à demander. J’espère vous être utile.

- FerFAL -

A SUIVRE...


Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007 - 10:02, édité 3 fois

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 9:03

PARTIE 5
Page 6 sur 8

Décembre 2004

Question, posée par Stonerebel :
« FerFAL, j’ai une question si cela ne vous dérange pas. Nous pensons tous être préparés à une situation comme cela, mais je suis sûr qu’il y a toujours quelque chose pour lequel vous n’êtes pas suffisamment préparés. Quelle est la chose vous pensez ne pas avoir été préparé, ou y a-t-il quelque chose à laquelle nous devrions être particulièrement attentifs ? »

Eh bien, une chose que j’ai apprise avec tout cela est que les gens s’adaptent, les gens s’habituent. Et finalement, les gens acceptent. J’ai eu une période difficile en voyant les gens manger directement le contenu des poubelles, c’est une chose à laquelle je ne m’habituerai jamais. Chaque nuit des familles entières, femme, époux et 2 ou 3 enfants, petits enfants de 3 ans vont fouiller les poubelles à la recherche de nourriture. A presque tous les feux de circulations mendie un enfant pieds nus, tout sale et tout maigre. C’est une des choses qui m’affecte le plus, les enfants mourant de faim. Un gars dans un autre fil de discussion m’a dit qu’il se fiche de ces « crève le cœur » et que la vie est dure. J’ai vu des cadavres, une fois j’ai même vu un type la bouche cousue par un morceau de fil de fer rouillé provenant d’un balai, et tout cela je peux le gérer, mais un enfant de 3 ans pleurant parce qu’il a faim, désolé, je ne peux pas.

Croyez-moi, c’est une chose de voir un petit enfant mourant de faim en Afrique, vous avez peut-être vu ces images un million de fois, mais maintenant imaginez que ces enfants parlent anglais, avec un accent américain, et vous voyez le mot « Hollywood » en arrière-plan. Les 2 cas sont terribles, mais celui qui ressemble à ce qui pourrait être votre fils et non un enfant d’Afrique ou de Croatie vous touche le plus. Parce que « ces choses n’arrivent pas ici ». Cela arrive aux autres, pas dans mon pays, pas dans mon coin de forêt. Désolé, je me disperse. Retour à votre question.

Vous les gars avez déjà paré à certains trucs, mais il y a certaines choses que je souhaiterais partager :



  • N’investissez pas tout votre argent dans votre pays. Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier, juste au cas où l’économie irait en enfer. Investissez dans un pays européen, en Australie, peu importe. Je ne sais pas, mais pas au même endroit. J’ai fait cela, mais la plupart des gens ne l’ont pas fait et se sont retrouvés coincés.
  • Ayez du cash. Des dollars et des euros. Je sais que certains d’entre vous n’aiment pas la monnaie européenne, mais c’est le seul moyen de se prémunir de certains coups durs. Ici la monnaie nationale valait 1/3 de sa valeur d’un jour à l’autre.
  • Si vous avez de la terre, ayez des animaux. Même quelques poules et lapins peuvent faire une grosse différence et complèteront votre alimentation de base.
  • CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES
  • CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES
  • CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES
  • Ne faites pas confiance aux médias. Si vous regardez les informations ici, les reporters vous diront que tout est OK, que tout va bien. Mais ensuite vous discutez avec les voisins et il apparaît que Monsieur X a été abattu hier, que la gentille fille du bloc d’à côté a été kidnappée et violée, et qu’aujourd’hui le garçon du voisin a aussi été kidnappé. C’est le genre de conversation que j’ai avec mon voisinage, je ne plaisante pas.
  • Gardez en stock 6 mois – un an de nourriture si vous le pouvez et ayez un puits ou au moins une bonne provision de bouteilles d’eau ainsi que 2 purificateurs d’eau et des filtres de rechange. Le réseau d’alimentation en eau fonctionne mais n’est pas sûr. Il y a quelques temps une ville entière est tombée malade à cause d’une eau contaminée, et beaucoup de gens sont morts.
  • Veste pare-balle : je vendrais mon testicule droit pour une telle chose. Je n’aurais jamais cru qu’un jour j’aurai besoin d’une et maintenant voilà. Procurez-vous en une qui puisse se porter sous des vêtements de tous les jours.
  • Ayez votre passeport et votre argent prêts. Si vous pouvez vous le permettre, la meilleure chose à faire dans un tel pays est de s’en échapper. Peut-être avez-vous de la famille ailleurs ? Restez en contact au cas où. C’est ce que j’ai fait avec ma famille en Espagne et j’irai là-bas dès que je le pourrais.
  • OK, c’est à peu près tout pour le moment, j’espère que cela vous aura un peu aidé.


- FerFAL -

A SUIVRE...


Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007 - 9:57, édité 2 fois

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 9:08

PARTIE 5
Page 7 sur 8

Décembre 2004

Question, posée par Lawyerman :
« Qu’en est-il des services essentiels comme l’électricité et l’eau ? Ont-ils toujours été assurés avec fiabilité ou y a-t-il eu des blackouts, des coupures, etc. ? Qu’en est-il des soins médicaux ? Comment les gens soignent-ils les blessures et les maladies ? La criminalité est-elle simplement de la délinquance de rue ou est-elle hautement organisée sur le modèle des gangs, des cartels et des mafias ? Qu’en est-il de l’entraînement au tir avec des armes à feu ? Gabe Suarez, un instructeur que je connais, va se rendre en Argentine en avril. Les civils sont-ils capables de se procurer de bonnes armes d’entraînement ou y a-t-il des lois qui restreignent leur usage à la Police, etc. »

« Qu’en est-il des services essentiels comme l’électricité et l’eau ? »

L’électricité a été coupé quelques fois mais pas longtemps, une paire de lampes torches et vous êtes OK. L’eau coule encore mais vous ne pouvez pas la boire. Une grosse partie de l’approvisionnement en eau de Buenos Aires n’est pas potable. J’ai l’habitude de boire cette eau mais cette année elle était simplement trop sale. Même si nous continuons à payer notre facture d’eau et si le gouvernement affirme qu’elle est potable, cette eau ne serait pas acceptée aux USA. Ici les compagnies de l’eau peuvent faire leurs affaires à coups de pots-de-vin.

« Ont-ils toujours été assurés avec fiabilité ou y a-t-il eu des blackouts, des coupures, etc. ? »

Il y a eu des blackouts, je me souviens d’une fois le pays n’a pas eu de lumière pendant presque un jour. Buenos Aires est resté sans lumière pendant 4 jours.

« Qu’en est-il des soins médicaux ? Comment les gens soignent-ils les blessures et les maladies ? »

Si vous avez une assurance privée, c’est bon, mais si vous n’avez pas l’argent pour vous en payer une vous feriez aussi bien de vous tirer une balle dans la tête. Oubliez l’hospitalisation gratuite, vous mourrez d’une infection. Ils n’ont plus d’approvisionnements : même les seringues stériles sont difficiles à obtenir dans un hôpital publique. Aucune chance : si vous n’avez pas d’assurance privée vous avez déjà un pied dans la tombe.

« La criminalité est-elle simplement de la délinquance de rue ou est-elle hautement organisée sur le modèle des gangs, des cartels et des mafias ? »

Les 2 à la fois, la police s’occupant de la plupart du crime organisé. Les gouverneurs sont à la tête des organisations de chaque province. Les kidnappings sont la pire des choses. Environ 2 à 3 personnes sont kidnappées chaque jour dans mon voisinage. Par exemple je garde toujours 10 pesos (environ 3 dollars° sur moi pour donner à la police si je suis arrêté quand je conduis. Vous devez soudoyer le flic qui vous arrête. La dernière fois j’ai été arrêté par 2 policiers : j’ai fait la sourde oreille (et prétendu ne pas comprendre qu’ils voulaient de l’argent) et le policier est devenu très nerveux, aussi je lui ai donné de l’argent, il s’est calmé et m’a laissé partir. Les flics sont impliqués dans la plupart des activités illégales, comme le trafic de drogue, la prostitution, le vol et les enlèvements. CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES

PASSAGE CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES

PASSAGE CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES

PASSAGE CENSURE - NON CONFORME A LA CHARTE OLDUVAI SUR LES ARMES

« Qu’en est-il de l’entraînement au tir avec des armes à feu ? Gabe Suarez, un instructeur que je connais, va se rendre en Argentine en avril. »

Vraiment ? Le type de SWAT magazine ? Super, j’aimerais tellement le rencontrer. SWAT magazine me manque : ils ne l’importent plus depuis le SHTF. Que vient-il faire ici ? Le savez-vous ? Je ne connais qu’une seule installation, privée, où les civils peuvent s’entraîner. Seigneur… Il va avoir un paquet de surprises. Ici, la criminalité a atteint des niveaux dignes de la science-fiction. Il y a eu ce gang qui avait pour habitude d’attaquer des véhicules blindés : ils disposaient d’une mitrailleuse de 12.7 (calibre .50, volée ou achetée à l’armée) montée à l’arrière d’une F-100…

« Les civils sont-ils capables de se procurer de bonnes armes d’entraînement ou y a-t-il des lois qui restreignent leur usage à la Police, etc. »

La restriction est économique. Le seul endroit que je connais est très cher.

« Nous apprécions beaucoup votre présence ici. Le site entier est dédié aux préparations, et c’est bien gentil de discuter de tout cela mais en fait aucun d’entre nous n’a vécu cela comme vous le devez, aussi votre point de vue est-il grandement apprécié. »

Heureux de pouvoir aider de n’importe quelle manière que je peux.

- FerFAL -


A SUIVRE...


Dernière édition par le Jeu 18 Oct 2007 - 9:59, édité 1 fois

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Jeu 18 Oct 2007 - 9:12

PARTIE 5
Page 8 sur 8

Vivre avec le stress
« Comment les gens font-ils pour s’accommoder du stress quotidien dû à ce mode de vie ? Vous aviez mentionné plus haut les soucis de votre mère à propos de votre vie, à vous et votre famille. Comment les gens font-ils face à une situation qui échappe à leur contrôle ? »

Oh vieux, je devine que je vais devoir l’écrire ce livre, après tout… Le stress qui vient avec l’insécurité, les troubles sociaux, le chômage et la crainte constante de perdre son emploi, si vous en avez un, est épuisant. Le stress affecte les gens de beaucoup de façons : certains deviennent dépressifs, le système immunitaire est plus vulnérable, le cœur a des problèmes… tels sont quelques problèmes qui surviennent avec le stress. Le pourcentage de personnes mourrant suite à des problèmes cardiaques a augmenté jusqu’à un tel point que c’est devenu la première cause de mortalité parmi nous. Drôle de façon de mourir après le TSHTF, n’est-ce pas ? Mourir d’une crise cardiaque causée par le stress de vivre sous une pression constante…

Comment se préparer à cela ? La psychanalyse est devenue très populaire, ainsi que les anti-dépresseurs. Beaucoup, surtout les personnes âgées, choisissent le refus. Elles essaient de se convaincre que les choses ne vont pas si mal, ou que c’est partout pareil ailleurs dans le monde. Ma grand-mère dira : « regarde, les USA ne sont pas mieux que nous, regarde tous ces ouragans ». Il ne sert à rien d’expliquer, à elle et aux gens comme elle, que ce qui se passe ici n’est pas normal, que vous ne devriez pas craindre de vous faire détrousser ou tuer chaque fois que vous sortez de votre maison.

Par exemple, si leur femme / mari / fils / fille part faire ses courses journalières et ne rentre pas à l’heure à laquelle il / elle est supposé(e) le faire, alors quoi ? Vous êtes mort d’inquiétude ! Même le peuple le plus moutonnier ne ferait rien de cela. Vous dites à votre famille où vous êtes et où vous allez être tout le temps. Si vous venez à être absent pendant plus de 2 heures les gens vont instantanément penser que vous avez des ennuis.

« Comment les gens de la vieille génération, qui pensaient avoir suffisamment économisé pour leur "âge d’or" se débrouillent-ils quand ils découvrent qu’ils ne peuvent pas se permettre de partir en retraite et que le travail devient une chose de la vie s’installant dans la durée ? »

C’est curieux, aujourd’hui des gens ont organisé une manifestation pour protester contre les attaques dont sont victimes les personnes âgées isolées. Attaquer des vieillards semble être devenu un crime populaire ces derniers temps. Aujourd’hui, ils ont arrêté une bande criminelle spécialisée dans les attaques de retraités. Le chef de bande est un sergent de police en activité. Ces bâtards battent de pauvres vieillards, les brûlent avec des cigarettes, et électrocutent des grands-pères et des grands-mères de 70, 80 ans. Les personnes âgées qui n’ont personne pour s’occuper d’elles vivent dans une misère crasse ou se retrouvent à la rue.

« Quels sont les effets du nouvel "Argentinean Way of Life" sur les enfants ? De part le monde les enfants naissent généralement enjoués, sans stress, et voient le monde les yeux grand ouverts. Qu’est-ce que cela fait aux enfants autour de vous, de vivre dans des conditions de "black-out après le couché du soleil pour éviter les criminels, et d’être constamment sommés de se taire au moindre bruit suspect ? »

Eh bien, les enfants absorbent le stress et la tension qu’il y a dans la maison. Vous essayez seulement de ne pas parler de certaines choses en face d’eux afin qu’ils ne s’en imprègnent pas. Les enfants souffrent également d’un manque d’expériences depuis qu’ils ne peuvent plus jouer dans les rues à leur gré, et ne sont plus libres. Soyez prudent.

« Comment se porte l’actuelle économie argentine comparé à celle d’autres pays d’Amérique centrale ou du Sud ? »

Eh bien, en ce moment notre économie se porte aussi mal, voire même plus mal, que celle des autres pays d’Amérique Latine. Ce qui est notable, c’est que, bien que notre économie soit au plus mal, le niveau culturel de notre classe moyenne (bien que devenue pauvre dans sa grande majorité) est relativement haut en comparaison des autres pays d’Amérique Latine. C’est parce que vous pouvez apprécier leur haut niveau culturel, bien qu’ils soient tombés de l’échelle sociale, que l’effet résiduel de ce qu’était la vie avant décembre 2001 est encore présent. La plupart ont conservé leur relativement belle maison, de bons vêtements, leur voiture qu’ils avaient achetée en 2000 (bien qu’elle vieillisse d’année en année), et l’éducation en école privée qu’ils ne peuvent plus offrir à leurs propres enfants.

Après encore quelques années la transition de la classe moyenne à la classe pauvre sera plus remarquable. La plupart ne sera pas capable de prendre soi de la maison comme elle le devrait, beaucoup devront la vendre, les voitures vieilliront et la plupart ne pourra pas en acheter de neuves de bonne qualité, et leurs enfants devront aller dans les désastreuses écoles publiques. La génération suivante, celle qui sera incapable de se payer la même éducation que ses parents ont eu, rendra le changement encore plus visible.

Cela n’arrive pas en 24 heures, mais nécessite plusieurs années. Vous voyez plus d’enfants dans les rues, plus de clochards. Vous voyez plus de prostituées dans les rues chaque année. Vous les voyez là où il n’y avait personne auparavant. Les restaurants, les bibliothèques et les théâtres ferment, remplacés par des boîtes de strip-tease, des maisons closes, des échoppes à loterie, des casinos, et toute autre installation du même type, typique des pays du tiers-monde. C’est triste.

« Avant l’effondrement, l’économie argentine se portait-elle mieux que celle des autres pays d’Amérique Centrale ou du Sud, ou était-ce pire ? »

C’était de loin le meilleur pays d’Amérique Centrale et du Sud. A vrai dire, et je ne veux offenser personne ainsi, les types qui travaillaient aux aéroports américains se seraient demandé d’où pouvaient bien venir ces touristes argentins accompagnés de piles de bagages. Des blancs riches leur auraient fait penser à des européens, mais le parlé Espagnol les aurait troublés. Dans les années 90 notre classe moyenne était plus riche que la classe moyenne américaine. Regardez seulement ce qu’était le revenu moyen en dollars des classes moyennes argentine et américaine dans les années 90. C’est pourquoi nos économistes font allusion à la décennie de "l’argent facile" quand ils font référence aux années 90. Vous devez comprendre qu’avant décembre 2001 nos salaires étaient en dollars US, et qu’un type qui gagnait 3000 pesos par mois gagnait 3000 US dollars. Mais après décembre 2001 la dévaluation a mis le peso à un taux de 3 pesos pour 1 USD. Ce qui veut dire que désormais vous gagnez 3000 pesos, mais ce sont seulement 1000 USD. Et les prix ont augmenté de 300%, rejoignant le dollar. Aussi maintenant votre salaire achète seulement un tiers de ce que vous aviez l’habitude d’acheter.

Imaginez que cela vous arrive aujourd’hui, que feriez-vous si votre patron amputait votre salaire à un tiers de ce qu’il est ? Comment survivriez-vous ? Effrayant, n’est-ce pas ? C’est pourquoi durant des mois après la crise de décembre 2001 les trains ont été hors service la plupart du temps : chaque matin (3 sur 5 les semaines chômées) quelqu’un se suicidait en se jetant sous un train.

« Si vous aviez une baguette magique et pouviez résoudre seulement un problème, lequel serait-ce ? »

Facile, j’éliminerais la corruption. La corruption est la racine de toutes les misères des pays du tiers-monde.

- FerFAL -

FIN DE LA PARTIE V

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par trollinet le Jeu 18 Oct 2007 - 11:04

Toujours aussi intéressant. Merci, Ramm.

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 185
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Capausoleil le Jeu 18 Oct 2007 - 23:04

Merci Rams, pour ton boulot de "traducteur"....
Ces texte ont l'accent de la verité...On vois que c'est du vécu !
Le gars devrait ecrire un livre....Il en parle d'ailleurs !
Sinon, quelqu'un devrait en faire un PDF...Allez au hasard : JEFF Rolling Eyes
Tu maîtrises bien le "systeme" cheers

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Jeff le Ven 19 Oct 2007 - 17:57

http://www.snapdrive.net/files/465671/Enseignements%20de%20FerFAL.pdf

Voila Very Happy si y a un problème ou quoi n'hésitez pas à le dire

Jeff
Membre

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 27
Localisation : Belgique - Charleroi
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Tagada Jones le Ven 19 Oct 2007 - 18:05

Merci Jeff & Rammstein super boulot félicitations !

Tagada Jones
Membre

Masculin Nombre de messages : 206
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Capausoleil le Ven 19 Oct 2007 - 20:00

Trop fort....Y a qu'a demander !
Merci Jeff cheers

Capausoleil
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 17/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par trollinet le Ven 19 Oct 2007 - 21:34

Merci les gars !! bravo

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 185
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Petrus16 le Ven 19 Oct 2007 - 21:49

JEFF = bravo bravo bravo content content content fumeur fumeur fumeur DDF DDF DDF drunken


Petrus.

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par transhuman le Ven 19 Oct 2007 - 21:59

C'est vraiment très bien comme traduction et c'est très sympa ( et courageux ) de ta part.

Bravo .

Est ce que quelqu'un sait si FerFal continue de donner de ses nouvelles sur le Net

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Rammstein le Sam 20 Oct 2007 - 13:43

Ne vous réjouissez pas trop vite : il reste encore plusieurs dizaines de pages !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4997
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Enseignements de FerFAL - Partie V

Message par Petrus16 le Sam 20 Oct 2007 - 15:09

Ferfal continue de faire parler de lui sur un forum US.
Il planifie de déménager aux US (!) ou en Espagne...

Petrus.

PS: Il est de quelle nationalité déjà FerFal? dévil

________________________________________________________
"If you won't let us dream, we won't let you sleep."

Petrus16
Modérateur à temps partiel

Masculin Nombre de messages : 1640
Age : 44
Date d'inscription : 14/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum