[Recette] Fabrication du vin de noix

Aller en bas

[Recette] Fabrication du vin de noix Empty [Recette] Fabrication du vin de noix

Message par Rammstein le Ven 20 Sep 2019 - 0:08

Prologue

"C'est du bon, je prends !"

[Recette] Fabrication du vin de noix 95254_source

Célestin regarda d'un air soulagé le vieux paysan refermer la bouteille. Le marché semblait conclu. Prestement il extirpa les 4 autres bouteilles de son sac à dos et les posa sur la table en bois massif, marquée par des générations de paysans y ayant pris leurs repas. Pendant ce temps, le vieux patriarche s'éclipsa brièvement de la cuisine et y revint 30 secondes plus tard, son impressionnant fusil de chasse toujours à la main, un sac en toile de jute dans l'autre.

"Tiens, c'est tout ce que j'ai : 5 kilos de navets plus très frais, quelques patates abîmées et un vieux chou flétri."

Célestin, taraudé par la faim, ouvrit de grands yeux émerveillés et, bouleversé, lança un "M...m...merci M...m...monsieur" à peine audible. Végan depuis presque 2 ans, il ne buvait également plus aucune goutte d'alcool, au grand damne de son oncle qui persistait à lui offrir une bouteille de vin de noix à chaque anniversaire. Célestin, incapable de refuser le cadeau, s'était contenté jusqu'à présent d'accumuler les bouteilles dans son minuscule studio meublé parisien de 12m², sans trop savoir qu'en faire... Aujourd'hui, ces 5 bouteilles allaient l'aider à survivre quelques jours de plus...

Depuis maintenant 4 semaines, une coupure générale de courant touchait une grosse partie de l'Europe occidentale, laissant la population livrée à elle-même. Nul n'aurait su dire qu'elle était la cause de cette panne, et d'ailleurs cela n'avait plus aucune espèce d'importance, la survie étant devenue la priorité du moment. Le chaos régnait dans les grandes villes, où plus rien ne fonctionnait. Pillages, agressions, incendies, vols et meurtres étaient devenus monnaie courante. Les forces de l'ordre, désorganisées et manquant cruellement de moyens, faisaient de plus en plus difficilement face aux bandes criminelles dont les rangs grossissaient jour après jour. On parlait même de défections dans la police et l'armée, des représentants de l'ordre régalien se transformant en pillards. Le gouvernement était aux abonnés absents, à se demander s'il n'avait pas déjà quitté le pays. Dans les campagnes, on se barricadait et on se préparait à la venue de l'hiver, qui s'annonçait déjà rûde en ce mois de novembre 2020.

L'argent liquide, devenu rare de toute façon depuis la généralisation forcée du paiement par téléphones portables interposés quelques mois auparavant, n'avait plus cours. N'avait de valeur que le tangible, si tant est qu'on disposa d'un partenaire commercial prêt à troquer en cette période de troubles et de méfiance réciproque !

Ces 4 dernières semaines, Célestin les avait passées terré dans sa chambre de bonne. Et tant pis pour son doctorat sur l'art contemporain transgressif ! Le spectacle de la rue livrée à la violence l'avait littéralement horrifié, et il tremblait de peur à chaque fois que des pas résonaient dans l'escalier ou que des cris se faisaient entendre. Par chance, aucun pillard n'avait encore osé explorer le dernier étage de son immeuble. Il avait un moment songé à s'installer chez ses parents, mais ceux-ci étaient très loin maintenant, partis en vacances dans les îles juste avant la coupure de courant. Leur appartement, situé dans le XVIe arrondissement et hautement sécurisé à grands renforts de digicodes, de caméras et de portes blindées, avait certainement été visité depuis...

Si l'eau de son cumulus ne lui faisait pas encore défaut, Célestin avait par contre complètement épuisé ses maigres réserves alimentaires. Sans même parler de tofu ou de steak végétal, où allait-il trouver des fruits et légumes frais, alors que tous les supermarchés des alentours étaient livrés aux pillards et aux incendiaires ? Il s'était donc résolu à sortir de la ville pour se ravitailler à la campagne. Son plan était simple : récupérer à la cave le vélo tout neuf qu'il n'utilisait jamais, sortir le plus vite possible de la ville et trouver une ferme qui accepterait ses bouteilles en échange de denrées alimentaires. Et c'est ainsi que, de fil en aiguille, après plus de 50km à parcourir la petite puis la grande couronne parisienne et enfin la campagne en évitant les check-points des groupes armés, il s'était retrouvé miraculeusement devant le portail de cette vieille ferme située à l'avant-poste d'un petit hameau regroupant quelques dizaines d'habitations.

Pendant que Célestin reserrait les sangles de son sac à dos et se préparait à repartir, le vieux paysan s'aventura dans la cour de la ferme. Au passage il jeta brièvement un coup d'oeil sur une des lucarnes du pigeonnier : il devinait, tapi dans l'ombre, la présence de son fils aîné, observant la scène à travers la lunette de sa 7.62 et prêt à intervenir au moindre pépin.

[Recette] Fabrication du vin de noix 800px-Ferme_de_l%27abbaye_de_Villers-la-Ville_-_Pigeonnier_00

Il marcha jusqu'à la route et s'aventura sur la chaussée. Un bref signe de la main suffit à indiquer aux sentinelles placées aux alentours que tout allait bien. Il faut dire que ses fils, cousins, neveux, voisins et amis avaient la détente facile depuis que des hordes de pillards venus de la ville râtissaient la région ! Sans même s'en rendre compte, le jeunot avait eu de la chance : son air craintif et déboussolé et son allure chétive lui avaient valu d'avoir la vie sauve et de passer sans encombres les lignes de défense du village.

Célestin lança un timide "Au revoir, M...m...monsieur", enfourcha son vélo puis s'élança sur la route dans le crépuscule naissant.
"Adieu, petit", lui répliqua le patriarche.

[Recette] Fabrication du vin de noix La%20Horse%20Gabin%20et%20la%20citerne

Le vieux paysan, maussade, regarda Célestin pédaler laborieusement en direction de la ville sur son vélo rutilant. "Encore un qui ne fera pas de vieux os !", songea-t-il en refermant son portail. Il retourna dans sa cuisine, sortit une quinzaine de verres à eau-de-vie du buffet, déboucha une des bouteilles du petit puis tâcha de remplir les verres équitablement, sans trop en mettre à côté. Ce soir-là, ses gars auraient de quoi arroser le cochon fraîchement abattu ! Il se surprit même à esquisser un sourire en se remémorant la scène : si les gens de la ville en étaient réduits à payer à prix d'or la nourriture de ses cochons, alors le plouc qu'il était allait vite devenir le roi du pétrole !



Introduction

Echanger des biens et des services fait partie de ces actions essentielles au bon fonctionnement d'une société. Ceci est vrai depuis les débuts de l'Humanité, et le reste même lorsque le malheur frappe. Certaines denrées, comme l'alcool ou le tabac, sont loin d'être vitales, pour autant elles facilitent grandement les contacts entre les individus. Je les classe volontiers dans la catégorie des "facilitateurs sociaux". Que ce soit pour payer un service, faire du troc, un cadeau, etc., ces produits sont en effet toujours appréciés par les connaisseurs.

Aujourd'hui je vous décris une vieille recette familiale permettant de fabriquer du vin de noix. Ce truc est connu dans plusieurs régions de France et même d'Europe, chaque famille ayant plus ou moins sa recette. Gamin, j'ai toujours vu du vin de noix sur la table à l'heure de l'apéro et lors des réunions familiales. Et évidemment, dès que quelqu'un rendait service à la famille, il avait droit à une bouteille.


Materiel

Concernant le matériel, vous avez besoin :
- d'une ou plusieurs Dames Jeanne, dont la contenance est adaptée à la quantité de vin que vous souhaitez produire. Par défaut une bonbonne en plastique convient aussi.
- de bouteilles vides,
- d'un entonnoir,
- d'un couteau et d'un plan de travail à peu près propre.
Les Dames Jeanne se trouvent souvent à vil prix sur les brocantes et vide-greniers. C'est un excellent investissement, car lorsqu'elle ne sert pas à faire macérer des liquides suspects, la Dame Jeanne peut également servir au stockage de l'eau, des aliments secs, voire ponctuellement du carburant.


Recette de base

La recette du vin de noix est très simple. Elle se décline à l'infini, mais la base reste toujours plus ou moins la même. Pour 5L de vin de noix, il vous faut :
- 40 noix vertes,
- 4L de vin rouge premier prix,
- 1L de gnôle à environ 40°, ou bien 0,5L d'alcool à 90° dilué dans 0,5L d'eau,
- 800g de sucre.
Certains ajoutent à la liste des épices et autres poudres de perlimpimpin, au risque de complètement dénaturer le goût du produit fini. Mon conseil : plus c'est simple, meilleur c'est !

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01134

J'utilise de préférence de l'alcool de pomme et de poire, qui donne un goût plus fruité et agréable en bouche au produit fini. Mais on peut également utiliser n'importe-quel tord-boyau, du moment qu'il chiffre aux alentours de 40°. L'alcool de grain confère toutefois un goût plus âpre au vin de noix.

La date de cueillette des noix est très importante : cueillies trop tôt, les noix seront trop vertes et pauvres en tanins ; cueillies trop tard, la coque déjà formée sera difficile à découper, et le goût du produit fini ne sera pas formidable. Idéalement, si vous êtes situé sur l'axe Lyon - La Rochelle, la cueillette se fait le 15 juin. Etant situé plus au Nord à la hauteur de Strasbourg, je cueille mes noix à la fin juin, vers la Saint-Jean (24 juin). Mais dans le doute, le plus simple reste de contrôler régulièrement la maturité des noix afin de déterminer le moment opportun.

On ne cueille que les noix situées à portée de main, celles en hauteur tomberont de toute façon par elles-mêmes à l'automne !

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01133

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01132

Une fois la quantité requise rassemblée, on lave sommairement les noix...

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01010

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01011

On les sêche, puis on les découpe en quartiers :

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01136

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01137

On introduit les quartiers dans la Dame Jeanne :

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01140

Puis on rajoute le vin rouge, la gnôle et le sucre. On ferme le récipient avec un bout de cellophane et un élastique, et on obtient ceci :

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01138

Il ne vous reste plus ensuite qu'à attendre patiemment pendant 40 jours, sans oublier de secouer vigoureusement la Dame Jeanne tous les jours. Après 40 jours de macération, le vin est prêt et peut être mis en bouteille. Pour ce faire, j'utilise un récipient de décantation pourvu d'un robinet afin de récupérer les débris.

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01139

La mise en bouteille se fait simplement en ouvrant le robinet et en filtrant le vin avec une petite passoire fine, ou à défaut un linge propre.

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01141

Et voilà le résultat !

[Recette] Fabrication du vin de noix Dsc01142

Le produit fini présente une teinte brunâtre très prononcée et trouble. Il titre entre 15 et 18%, et s'apparente d'ailleurs plus à une liqueur qu'à du vin. Le vin de noix est consommable de suite, mais il se conserve aussi très bien pendant plusieurs années, tout en se bonifiant avec l'âge.


Recette traditionnelle

Cette recette familiale est celle transmise de père en fils. En terme de proportions, la règle des 40 s'applique : 40 noix / 40dl de vin / 40 morceaux de sucre / 40 jours. En pratique, quelques adaptations sont à prévoir, notamment au niveau de la quantité de sucre. J'ai en effet comme l'impression que la taille du morceau de sucre à diminué au fil des décennies...

La grosse différence par rapport à la recette décrite ci-dessus s'observe lors de l'incorporation du sucre et de la gnôle dans la Dame Jeanne. Afin d'éviter une éventuelle cristalisation du sucre, on le dissout au préalable dans l'alcool légèrement chauffé dans une casserole, au maximum à 60-70°C. Personnellement je zappe cette étape, mais elle peut être nécessaire si vous utilisez du sucre en morceau plutôt qu'en poudre.


Coûts

Pour ceux intéressés par l'aspect financier, voici le détail des coûts de revient :
- Vin rouge : 1,15€ le litre
- Gnôle : 8,60€ le litre à 38%
- Sucre : 0,80€ le kilo
Ce qui met le litre de vin de noix "maison" à environ 2,80€ le litre. S'il vous prenait l'envie saugrenue d'en acheter, sachez que le litre tourne à 14-15€ dans le commerce. Vous avez donc tout intérêt à produire vous-même votre vin de noix.


Conclusion

A l'heure où tout tourne autour de l'argent et où il est même question de dématérialiser la monnaie, il est bon de disposer d'alternatives matérielles. Le vin de noix en fait partie : il est facile et pas trop coûteux à fabriquer, et sait se faire apprécier des connaisseurs. Bref, n'hésitez-pas à vous lancer !

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
Rammstein
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5225
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

[Recette] Fabrication du vin de noix Empty Re: [Recette] Fabrication du vin de noix

Message par troisgriffes le Ven 20 Sep 2019 - 17:30

Argh!
Faut ramasser les noix au mois de Juin et tu nous donne la recette seulement mi-septembre?
Sadique!
Il faudra donc que l'on mette en pratique ton sympathique post l'année prochaine.
Very Happy
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 3002
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

[Recette] Fabrication du vin de noix Empty Re: [Recette] Fabrication du vin de noix

Message par Kyraly le Ven 20 Sep 2019 - 21:30

je plussoie 3G... 

Merci pour la recette, et la petite histoire...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2198
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum