Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Ven 9 Aoû 2019 - 14:34

Bonjour
Hier a eu lieu une explosion sur une base russe dans la région d’Arkhangelsk:
https://www.ouest-france.fr/europe/russie/russie-deux-morts-dans-une-explosion-lors-de-tests-d-armements-sur-une-base-militaire-6473974

 Une « brève hausse » de la radioactivité a été détectée localement, mais son origine n'a pas été révélée, indiquent les autorités. « Il n'y a pas de contamination, les niveaux sont normaux », selon l'armée russe.  
Deux heures plus tard, la mairie de la ville proche de Severodvinsk a toutefois assuré que ses capteurs avaient « enregistré une brève hausse de la radioactivité » à 11H50 (08H50 GMT). « Cette radioactivité est maintenant revenue à la normale », a ajouté la mairie dans un communiqué. Selon elle, à 14H00 locales (11H00 GMT), les doses de radioactivité n'excédaient pas 0,11 microsievert par heure, la limite règlementaire d'exposition étant de 0,6 microsievert par heure.
La mairie n'a pas précisé jusqu'à quel niveau était montée la radioactivité. Selon l'agence russe de protection des consommateurs (Rospotrebnadzor), citée par l'agence TASS, « il n'y a pas eu de niveau de pollution présentant des risques pour la santé publique ».

et ce matin :

https://www.ouest-france.fr/europe/russie/russie-peur-de-la-radioactivite-et-ruee-sur-l-iode-apres-l-explosion-sur-une-base-militaire-6475192

En Russie, les habitants de la région d’Arkhangelsk veulent acheter des pastilles d’iode, pour éviter une éventuelle radioactivité. « Nous en avons encore mais un très grand nombre de clients sont venus en acheter aujourd’hui », a témoigné vendredi 9 août un pharmacien interrogé par 29.Ru, un site d’informations local. « Tout le monde en réclame », ajoute un autre.

La mairie de Severodvinsk, ville proche d’Arkhangelsk qui abrite un chantier de construction de sous-marins à propulsion nucléaire, a en revanche fait état d’un bref pic de radioactivité. Greenpeace a déclaré que des données du ministère des Situations d’urgence montraient que les niveaux de radiation avaient grimpé à un niveau vingt fois supérieur à la normale à Severodvinsk.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Dim 11 Aoû 2019 - 14:50

https://www.courrierinternational.com/depeche/la-russie-reconnait-le-caractere-nucleaire-de-lexplosion-sur-une-base-militaire.afp.com.20190810.doc.1jg2xb.xml

Dans un communiqué, l'agence nucléaire russe Rosatom a annoncé que cinq membres de son personnel ont été tués dans cette explosion, ajoutant que trois autres personnes, victimes de brûlures, avaient été blessées.
Rosatom a précisé que ses personnels fournissaient de l'ingénierie et du support technique pour "la source d'énergie isotopique" du moteur du missile, alors que l'armée n'avait pas décrit l'accident comme impliquant du combustible nucléaire.

Un responsable local de la défense civile, Valentin Magomedov, a lui déclaré à l'agence de presse TASS que le niveau de radiation était monté jusqu'à 2.0 microsievert par heure pendant trente minutes, la limite règlementaire d'exposition étant de 0,6 microsievert par heure.


Des médias russes ont publié une vidéo non sourcée affirmant qu'elle montrait des files d'ambulances traversant Moscou vers un centre spécialisé dans le traitement des victimes de radiations.

Selon Rosatom, les blessés sont soignés dans "un centre médical spécialisé".

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Lun 12 Aoû 2019 - 23:34

La note du Criirad sur le sujet : 

http://www.criirad.org/actualites/dossier2019/2019-08-09_cp_Nionoksa.pdf

Pas d’inquiétude pour la France mais des informations contradictoires sur la radioactivité.

Il est impossible de savoir, à ce jour, ce qui s’est réellement passé. Selon certaines sources, le test aurait porté sur un nouveau moteur pour les missiles nucléaires. Peut-on imaginer un lien avec les nouveaux missiles de croisière « Burevestnik » qui sont à propulsion nucléaire ? 

Quelques infos sur ce missile : http://www.opex360.com/2018/08/26/russie-a-t-perdu-missile-burevestnik-a-propulsion-nucleaire/

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Mar 13 Aoû 2019 - 11:19

Hello,
cette affaire me semble assez complexe, mais surtout teintée de propagande dans laquelle les médias tombent un peu dedans sans analyse, juste en relayant en boucle les bribes "d'infos" officielles.

La Russie a un mal fou à avouer le moindre problème sur son territoire. Par exemple, on est toujours dans le flou avec le dossier sur le ruthénium 106, où l'on n'a que des études extérieures à la Russie, qui localisent le point d'émission autour de l'Oural (vers Maïak...), mais avec un démenti constant des autorités locales.

Pourquoi dans le cadre de Nionoksa elles se mettraient tout de suite à avouer la composante nucléaire de l'explosion et à confirmer les morts chez Rosatom ? Hormis pour faire envisager à toute la presse que la Russie travaille sur des missiles "à propulsion nucléaire", et faire spéculer les experts avec quelques informations parcellaires...voire les décideurs dans une paranoïa guerre-froidesques dévil

J'avais un peu zyeuté le site de la mairie de Severodvinsk, le communiqué avait déjà disparu. Dommage que la CRIIRAD ne le détaille pas car la plupart des articles russes que j'avais consultés étaient déjà confus entre les mrem/h et µSv/h.

L'article le plus complet que j'avais trouvé était le 8 août sur 29.ru :
https://29.ru/text/incidents/66190348/

Коллеги из канала СТВ связались с начальником отдела гражданской защиты населения и сообщают, что датчики в Северодвинске зафиксировали превышение уровня радиации в течение 20 минут.

— Максимальное достигнутое значение 2 микрозиверта в час, - сообщает Наталья Лунина, журналист северодвинского канала, -

En gros, on a eu un pic à 2µSv/h pendant 20 minutes, à 30km du lieu supposé de l'accident.
Ceci laisse penser soit :
- à un radioélément à très faible période
- à très grande volatilité ou dispersion rapide dans la nature.
L'un ou l'autre (ou les deux) provoquant une baisse rapide de la radioactivité locale.

C'est pourquoi les premiers jours j'avais pensé à la simple destruction de jauges radioactives de réservoir; ce qui est compatible avec :
- la "faible" radioactivité, en terme de débit, mais aussi de durée
- la dispersion par l'explosion et les vents,
- la technologie des réservoirs à propergol liquide.


Au niveau de la radioactivité et des debriefs, alors justement, pour une fois, ce qui nous aurait intéressé, ce sont :
- les becquerels
- les radionucléides auxquels nous serions confrontés.

La valeur en µSv/h ne donne en effet qu'une information très partielle de la situation. Comme l'atteste le descriptif des balises de l'АСКРО :

http://eco29.ru/perechen-postov-at-askro

Ce sont uniquement des détecteurs gamma "МЭД g-излучения" (plus précisément, des débit de dose d'exposition rayonnement gamma) :
Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Captu207


Le souci, surtout avec les "sources isotopiques" ou les réactions nucléaires, c'est que l'on a un paquet d'émetteurs alpha, indétectables la plupart du temps par les capteurs gamma (peu de désexcitation) et des bêta moyens.

Donc une valeur en µSv/h peut être à des années lumières de la radioactivité réelle. Je suis étonné que la CRIIRAD ne l'ait pas relevé, car l'assos communique toujours en Bq.

La disparition subite de la radioactivité et le manque de mesures supplémentaires arrange un peu les autorités : normalement on devrait au moins détecter des traces d’éléments radioactifs dans le cadre de réactions nucléaires, surtout après destruction des sources par explosion.

Donc au final, la zone de l'accident est d'accès difficile, contrôlé et les seules mesures que l'on a pu avoir sont parcellaires et ne permettent pas de conclure quant à la composante radioactive de l’évènement.

En gros, on pourra spéculer sur peu d'éléments...et la Russie pourra faire penser un peu ce qu'elle veut quant à son programme militaire.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Jeu 15 Aoû 2019 - 21:28

tarsonis a écrit:et la Russie pourra faire penser un peu ce qu'elle veut quant à son programme militaire.
Et pas que les Russes : 
Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Captur99

Sinon, il y a eu cela : https://www.francetvinfo.fr/societe/nucleaire/la-norvege-a-detecte-d-infimes-quantites-d-iode-radioactif-pres-de-la-russie_3577863.html

Bien que :
"A l'heure actuelle, il n'est pas possible de déterminer si la dernière détection d'iode (radioactif) est liée à l'accident à Arkhangelsk.Autorité norvégienne de radioprotection et de sûreté nucléaire dans un communiqué

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Ven 16 Aoû 2019 - 5:05

Hello,
si on prend l'article :
France Info a écrit:
Les autorités norvégiennes de sûreté nucléaire ont indiqué, jeudi 15 août, avoir détecté d'infimes quantités d'iode radioactif dans la région frontalière avec la Russie dans les jours qui ont suivi une explosion sur une base militaire russe. Les échantillons concernés ont été collectés dans une station de filtrage d'air à Svanhovd, dans le nord de la Norvège, à proximité de la frontière avec la Russie, du 9 au 12 août.

Le 10 août, l'agence nucléaire russe Rosatom avait fait état d'une explosion ayant fait cinq morts deux jours plus tôt sur une base de lancement de missiles dans la région d'Arkhangelsk, dans le Grand Nord russe. Soit à plus de 1 700 km du site russe où a eu lieu l'explosion.

A l'heure actuelle, il n'est pas possible de déterminer si la dernière détection d'iode (radioactif) est liée à l'accident à Arkhangelsk.Autorité norvégienne de radioprotection et de sûreté nucléaire dans un communiqué

Selon elle, les stations de mesure norvégiennes détectent entre six et huit fois par an de l'iode radioactif dont "la source est généralement inconnue".

On a à peu près l'ensemble des infos de toute la presse française, vu qu'ils sont tous des copier/coller....
Quelqu'un a compris du premier coup la partie sur les km ? clind'oeil

En gros, la station Norvégienne de Svanhovd est à environ 700km de Nionoksa, à vol d'oiseau.... mais l'auteur à la base de tous les articles s'est contenté d'un google map qui porte la distance à plus de 1700km.
Les radioéléments volatils ne voyagent pas en suivant les routes....

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Captu208

Concernant le rapport brut de l'agence norvégienne, il se trouve ici :
Tiny amounts of radioactive iodine in air measured in Finnmark

Il précise bien que l'iode est détecté plusieurs fois par an, d'origine inconnue :
Norwegian monitoring stations detect radioactive iodine about 6-8 times a year and the source is usually unknown.

Mais un détail semble échapper à la presse française :
When no other radioactive substances than iodine is detected, the source is most likely releases from production facilities for radioactive pharmaceuticals containing iodine.
En gros, quand on détecte l'iode seul, il a très probablement été rejeté par l'industrie pharmaceutique. Cela arrive également en France, avec les rejets accidentels hospitaliers.
Pourquoi ce "détail" a disparu des journaux ? Cela nuance un peu trop le catastrophisme ambiant ?  dévil

Au niveau du radioélément, la DSA ne précise pas duquel il s'agit. Vraisemblablement on peut supposer de l'iode 131.

Bien que cela cale bien avec les hypothèses de départ (volatil et à courte période), au niveau du trajet  de particules, cela me semble un peu incohérent avec la carte des vents; un détail pour lequel on avait déjà l'info avec le rapport de la CRIIRAD :

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Captu209
Et plus globalement la carte mondiale :
Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Captu210

Ça m'a pris dix minutes pour tout rechercher, dingue qu'aucun des articles parmi les pelletées que l'on publie sur le net semble capable d'en faire autant.

Amha, pour infirmer/confirmer la teneur "nucléaire" de l'accident, il faudrait prélever des échantillons afin d'analyser le ratio Césium 134/137, ce qui permettrait une datation à peu près correcte (le site en lui même étant sans doute pollué au Cs137), voire permettrait de détecter d'autres radioéléments.

Mais cela semble difficile, vu que la Mer Blanche est ceinturée par la Russie....

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Ven 16 Aoû 2019 - 21:34

Du coup, a surveiller, mais je ne serais pas surpris de voir un lien avec cela : http://www.le-projet-olduvai.com/t10270-a-vos-compteur#171035

Les dates correspondent avec l'article d'OPEX 360...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Lun 19 Aoû 2019 - 12:48

Hello,

au vu de côté sensationnaliste et irrationnel de la presse et du manque de formation de la population, je pense que je serai encore dans dix ans à corriger/détailler/commenter l'actu sur le nuke.

Du coup, je me demande si je ne devrais pas agir à contre-courant et ouvrir un topic type "Vivre en zone contaminée".... ou autre qui va attirer les foudres de la CRIIRAD & co clind'oeil

Car, au final, s'il y a un accident de type Fukushima (et encore, la techno et la gestion d'une cata ne sont pas identiques), il y a fort à parier que les populations locales fuient au long terme par exodes massifs.

Donc ce serait une aubaine pour un prepper sachant gérer ce type de cata et prêt à accepter quelques mSv de plus par an (plus ou moins, ça dépend):
- Le terrain et le foncier ne vaudront plus rien, sans doute plus à cause de la peur de la contamination que des mesures de terrain.
- peu de voisins, avec la peur de la plupart des gens pour venir s'installer/piller.

Donc en gros s'installer dans une zone plutôt fertile, mais sans à avoir à s'exiler au fin fond de la diagonale du vide clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Moi le Lun 19 Aoû 2019 - 13:34

De toute façon une zone contaminée serait par défaut interdite non ? Les 30km autour de Tchernobyl sont interdits encore aujourd'hui.

Moi
Membre

Masculin Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 19/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Lun 19 Aoû 2019 - 16:57

Hello,

Moi a écrit:De toute façon une zone contaminée serait par défaut interdite non ? Les 30km autour de Tchernobyl sont interdits encore aujourd'hui.

Nop car ça dépend de tas de critères : le premier étant que le gouvernement admette qu'il y a une cata clind'oeil

Tchernobyl est amha un mauvais exemple, par la techno de réacteur utilisée, mais aussi le fonctionnement administratif.

Il faudrait plutôt regarder du côté de Fukushima pour avoir un truc approchant (sans compter les biais, le climat la météo moyenne, etc.).
Plusieurs zones d'évacuation/d'interdiction étaient en dehors des 20km, tandis qu'il y avait des zones autorisées à l'intérieur du périmètre :

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Captu211
https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/Les-accidents-nucleaires/accident-fukushima-2011/fukushima-2018/Documents/IRSN_Fukushima-evacuation-situation-2018_201803.pdf


Et qu'avec la "décontamination", pas mal de zones <20km ont progressivement été déclarées habitables :
Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Captu212

https://www.pref.fukushima.lg.jp/site/portal-english/en03-08.html

Sans oublier que d'un point de vue juridique, il me semble que les zones habitables ne sont pas ou sont moins couvertes par les assurances. Donc en dehors de la zone d'exclusion -mais contaminée- les habitants ont eu peu d'indemnités, tandis que leur propriété et terrain ont perdu beaucoup de valeur.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Lun 26 Aoû 2019 - 21:27

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/nucleaire/explosion-dans-un-centre-nucleaire-du-grand-nord-la-russie-devoile-la-nature-de-la-pollution-radioactive_136630

L'agence de surveillance environnementale russe Rosguidromet a trouvé dans les échantillons enregistrés dans la ville de Severodvinsk, située près de la base où a eu lieu l'accident, des isotopes radioactifs de strontium, de baryum et de lanthane. Selon un spécialiste cité par l'agence de presse russe Ria Novosti, ces isotopes sont le produit d'une fission nucléaire.
Les autorités russes avaient également reconnu qu'un médecin ayant participé au traitement des blessés après l'explosion a été contaminé à l'isotope radioactif césium 137, niant toutefois que son cas soit lié à l'accident.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Lun 26 Aoû 2019 - 22:24

Hello,
devancé par Kyraly clind'oeil

du coup, nous en saurions "un peu plus" quant à l'accident en Russie. Yapuka attendre l'intégralité du rapport en Bq pour évaluer l'ensemble.

Bon comme d'hab' la presse française se résume à un copié-collé du communiqué de base, si bien que même des Mag d'assez "bonne réputation" comme Sciences et Avenir ou Futura Sciences ont repris les plus grosses bourdes.

En gros tous les articles ont en commun deux fautes énormes :

Les isotopes radioactifs cités lundi par Rosguidromet ont une période de demi-vie allant de plusieurs heures à près de treize jours
ça ne veut strictement rien dire; on croirait lire du Piero San Giorgio... fouet
On parle soit de période, soit de demi-vie; les deux notions désignant la même chose.

Ils se transforment alors en gaz radioactif inerte.
Alors, c'est d'arrière garde, mais on parle de gaz nobles ou rares, parmi lesquels figurent : l'Hélium, le Néon, l'Argon, le Krypton, le Xénon et le Radon... il faudra nous expliquer en quoi ils sont le produit de la transformation du Strontium, du Baryum ou du Lanthane.... c'est même l'inverse : les gaz nobles radioactifs sont plutôt issus directement de la fission ou des premiers fragments (Xénon, Krypton) tandis que le Strontium, le baryum et le lanthane ne débouchent pas sur ces gaz....

https://www.irsn.fr/FR/connaissances/Installations_nucleaires/La_surete_Nucleaire/risque-nucleaire/mesures-radioactivite-crise/Pages/principaux-radionucleides-rejetes-en-cas-accident.aspx

Je trouve que c'est assez terrible car ça en dit long sur l'absence de relecture, de validation et de diffusion d'erreurs par la presse...alors qu'un lycéen qui a suivi 1h de cours va tout de suite tiquer dessus..

Amha, s'il y a fission on devrait a minima retrouver de l'Uranium ou du Plutonium enrichi.... à voir si ça entre pas en interaction avec la pollution déjà en place car il me semble que l'endroit est pas mal contaminé de longue date. Et pas impossible qu'il y ait eu confusion ou des erreurs de traduction avec les différents isotopes de l'iode (gazeux, mais qui n'est pas un gaz noble) rejetés lors des accidents de criticité ou destruction de coeur à fission.

Je vais aller zyeuter du côté des rapports russes....

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Lun 26 Aoû 2019 - 22:58

De manière assez intéressante, l'article de boursier.com se démarque un peu du reste de la presse : https://www.boursier.com/actualites/reuters/russie-isotopes-radioactifs-detectes-apres-un-mysterieux-accident-236772.html

Les isotopes en question étaient le strontium-91, le baryum-139, le baryum-140 et le lanthane-140, dont la période radioactive (ou demi-vie) était de 9,3 heures, 83 minutes, 12,8 jours et 40 heures respectivement.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Lun 26 Aoû 2019 - 23:04

Du coup, effectivement, l'info semble être une google-traduction bâtarde des articles russes.

https://www.dw.com/ru/в-пробах-из-северодвинска-обнаружены-радиоактивные-изотопы/a-50164311

Outre la trad approximative on apprend un élément essentiel : les échantillons analysés ont porté sur l'air et les précipitations :
The composition of air and precipitation samples that service experts took in the region from August 8 to 23, "showed the presence of short-lived technogenic radionuclides" of these elements, the report said.  Earlier, Roshydromet explained the jump in radiation levels by the passage of a cloud of radioactive inert gases.  They are formed as a result of the decay of identified isotopes.

Dans l'attente de l'analyse (en cours) de l'agence météo , l'article du Forbes russe va un peu plus loin :
https://www.forbes.ru/obshchestvo/382421-rosgidromet-podtverdil-povyshenie-radioaktivnogo-fona-posle-vzryva-pod
The reason for the changes was the passage of a cloud of radioactive inert gases, which was formed after the decay of barium, strontium and lanthanum isotopes, the agency’s website said in a statement.


Specialists studied air samples and deposition in Severodvinsk. The composition of the samples showed the presence of short-lived technogenic radionuclides 91Sr (T1 / 2 = 9.3 h), 139Ba (T1 / 2 = 83 min), 140Ba (T1 / 2 = 12.8 days) and its daughter radionuclide 140La (T1 / 2 = 40h). The decay products of these substances are inert radioactive gases (IRGs), Roshydromet explained. “IWGs caused a short-term increase in DER (ambient gamma dose equivalent dose rate) on August 8, 2019 in Severodvinsk,” it was informed.

Alors c'est d'autant plus marrant car là je ne vois pas où le Strontium 91 peut donner un "gaz inerte radioactif", car il se désintègre en Zirconium stable en passant par l'Yttrium91...
La Baryum 140 donne du Lanthane 140, qui donne du cérium stable.

On chercherait pas à nous enfumer avec ces gaz inertes ? dévil

[Edit]
@Kyraly : Vu que Boursier.com parle également de Ba139 : il se désintègre en Lanthane 139...stable.


Dernière édition par tarsonis le Mar 27 Aoû 2019 - 8:09, édité 1 fois

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Lun 26 Aoû 2019 - 23:27

Mouais, le rapport de l'agence météo russe ne dit en fait pas grand chose de plus :

http://www.meteorf.ru/product/infomaterials/91/19679/?sphrase_id=243852
(je mets au pire la trad anglaise pour les intéressés, la francophone n'a pas des masses de sens...à part pour pondre un article dans la presse...)

3. From August 8 to August 23, 2019, after registering a short-term sharp change in the radiation situation in the city of Severodvinsk, Roshydromet units in high alert mode conducted work to monitor the radiation situation in the Arkhangelsk region.

Northern UGMS and NPO Typhoon carried out activity measurements and gamma spectrometric analysis of samples of radioactive aerosols in the air and precipitation.

The radionuclide composition of the samples taken in Severodvinsk showed the presence of short-lived technogenic radionuclides 91Sr (T1 / 2 = 9.3 h), 139Ba (T1 / 2 = 83 min), 140Ba (T1 / 2 = 12.8 days) and its daughter radionuclide 140La (T1 / 2 = 40h), the decay products of which are inert radioactive gases (IWG).

As indicated earlier, the IWGs caused a short-term increase in the MAED on August 8, 2019 in Severodvinsk.
At present, technogenic radionuclides are not detected in samples of radioactive aerosols in the air and fallout in the cities of Severodvinsk and Arkhangelsk. The radiation situation has stabilized.

Donc l'erreur des gaz rares (инертные радиоактивные газы) provient bien à la base d'une erreur de traduction du communiqué de l'agence météo russe ! Ça doit rassurer le public de parler de substance inerte clind'oeil
Je suis toujours surpris de l'absence d'iode, d'uranium de césium ou d'autres composés du genre...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: [Nucléaire] - incidents & accidents

Message par Kyraly le Mar 27 Aoû 2019 - 22:37

Je trouve le CR de l'ACRO bien meilleur que celui du CRIIAD

https://www.acro.eu.org/explosion-lors-dun-test-de-missile-en-mer-blanche-le-8-aout-2019-le-peu-que-lon-sait/

Et ils sourcent bien...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par tarsonis le Mar 27 Aoû 2019 - 23:33

Hello,
très bon article de fond de l'ACRO; ça fait du bien de lire enfin un CR critique ! clind'oeil

On est d'accord quant aux problématiques :

- des prélèvements : air et pluie, c'est insuffisant. Notamment :
Il n’y a aucune information relative à la contamination de l’eau de mer. Il est difficile de croire qu’aucune analyse n’ait été effectuée sur place.

- des produits de fission. C'est le premier article que je lis qui a correctement traduit le communiqué météo russe, qui parle d'abord des gaz rares (type Xénon et Krypton), qui peuvent être des produits de fission, qui se transforment alors en radionucléides détectés (Strontium 91, Baryum 140 et Lanthane 140).

La presse, aussi bien anglosaxonne que française, qui a relayé des âneries à la tonne, devrait faire acte d'humilité face à l'analyse de cette asso.

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8834
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Kyraly le Ven 30 Aoû 2019 - 22:22

Des ricains semblent penser que cela est arrivé en essayent de récuperer un skyfall abîmé en mer : https://www.vice.com/en_us/article/ywavav/that-deadly-nuclear-blast-in-russia-happened-while-trying-to-rescue-a-lost-missile-from-the-ocean-floor


  • A U.S. intelligence report says the mysterious explosion off Russia’s northern coast occurred during a recovery mission to salvage the Kremlin’s nuclear-powered missile from the ocean floor.


  • The mysterious explosion sparked fears that Russia had tested its nuclear-powered Burevestnik missile, also known as Skyfall.


  • CNBC learned last year of similar plans Moscow made to try to recover a nuclear-powered missile lost at sea.



________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2094
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive Empty Re: Accident à Severodvinsk : Essai de missile russe et contamination radioactive

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum