Pollution au plomb sur le bassin parisien

Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Sam 6 Juil 2019 - 9:58

Qu'est qu'il advient des 250 tonnes de plomb de la flèche de Notre Dame ? Quelles mesures de prévention et d'alerte?

Quelles conséquences sur Paris et le bassin de la Seine une fois que les sols et les toits auront été lessivés par les premiers gros orages d'été?


"... La flèche de Notre Dame de Paris était recouverte avec 250 tonnes de plomb destiné à protéger sa charpente en bois. Or la colossale température de l’incendie du 15 avril 2019 a fait fondre ce plomb et en a vaporisé une part importante tant dans le volume de la nef que sur les immeubles des alentours voire sur une grande partie de Paris. Connaissant les dangers de l’empoisonnement au plomb on est très étonné de constater qu’à ce jour RIEN n’est fait ni apparemment prévu, pour dépolluer la cathédrale AVANT toute autre opération même l’expertise et comme de bien entendu, rien n’est fait ne serait-ce pour estimer la pollution environnementale et le déplacement du nuage empoisonné. Peut-être que, comme pour le nuage radioactif de Tchernobyl, les vapeurs de plomb se sont elles arrêtées grâce à la volonté présidentielle ! Ce qui ajoute à l’inquiétude est que la loi d’exception prévue par l’Elysée, prévoit clairement de passer outre les lois existantes en matière de réhabilitation des monuments historiques, et dans son article 9, de s’exonérer des contraintes de l’environnement. Plus on attend pour entreprendre cette dépollution plus elle s’incrustera...."

https://blogs.mediapart.fr/jean-munch/blog/300419/pollution-au-plomb

"...Des taux de plomb 400 à 700 fois supérieurs à la limite autorisée ont été détectés à l’intérieur et aux alentours de la cathédrale Notre-Dame de Paris suite à l’incendie survenu au niveau de la toiture le 15 avril. Des chiffres volontairement passés sous silence selon Médiapart, qui a révélé l’information. «Cette pollution est abyssale, il y aura des victimes», déclare à Libération Annie Thébaud-Mony, chercheuse à l’Inserm et spécialiste de la santé publique.
Il y a deux mois et demi, la toiture et la flèche de Notre-Dame partaient en fumée, libérant les 400 tonnes de plomb qui les couvraient. Les ponts, squares et rues alentour ont ainsi été touchés par des taux bien supérieurs au seuil habituel. Selon les informations de Médiapart, le taux de concentration de ce métal lourd toxique a pu être relevé par plusieurs laboratoires, dont celui de la préfecture de police de Paris. Comme le signal l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), «une exposition régulière au plomb peut entraîner des conséquences graves pour la santé». Cette substance peut conduire à des encéphalopathies ou des neuropathies allant jusqu’au décès. Car si les flammes n’ont pas fait de victime, un cas de contamination au plomb a déjà été identifié. Il s’agit d’un enfant présentant un taux supérieur au seuil réglementaire. L’agence régionale a déclenché une «enquête environnementale» pour identifier les causes de cette imprégnation. Cette pollution invisible «ne touche pas que les enfants et les femmes enceintes», affirme la chercheuse de l’Inserm, avant d’ajouter : «sans parler des cancers qui vont se déclencher dans trente ans».

«Naufrage»

Bien que les autorités connaissent les risques, il a fallu attendre deux semaines après l’incendie, soit le 27 avril, pour que la préfecture de police et l’ARS invitent les habitants du quartier à nettoyer leurs habitations avec des lingettes humides et à consulter leur médecin si nécessaire. Des précautions tardives, sans qu’aucune mesure légale pour protéger les riverains et les salariés n’ait été mise en œuvre. Médiapart révèle que le 6 mai, une réunion a été organisée avec les responsables du laboratoire central de la préfecture de police, de la mairie de Paris, du centre antipoison, de la caisse régionale d’assurance maladie et de la direction du travail. Réunion à l’issue de laquelle les participants ont décidé de ne pas dévoiler les chiffres.
Volonté de ne pas alarmer ses propres agents afin d’éviter un effet de panique ? Probablement. Face à cette discrétion, trois associations, celle des familles de victimes de saturnisme, Robin des Bois, et Henri-Pézerat, envisagent de saisir la justice afin d’obtenir les résultats des prélèvements. «On va le faire car on estime que c’est vraiment un naufrage», assure Jacky Bonnemains, président de Robin des Bois. Face au mutisme des instances concernées, ces associations ont multiplié les courriers auprès des ministères de la Santé et de la Culture, mais aussi de l’Agence régionale de la santé et de la préfecture de police de Paris. «On n’a obtenu aucune réponse de leur part. On n’a eu que des infos disparates, fragmentaires sur un taux anormal de plomb ici, et des poussières ailleurs», poursuit Jacky Bonnemains. Un manque de communication qui inquiète également les associations de riverains, qui n’ont d’autre choix que de se tourner vers la Commission d’accès aux documents administratifs (Cada).

Eaux contaminées à l’égout

Soucieux de la suite des opérations de nettoyage et de décontamination, tous se demandent également ce que deviennent les déchets de poussière récoltés. Contactée par Libération, l’entreprise chargée du nettoyage n’a pas donné suite. Le président de l’association de défense de l’environnement évoque lui aussi le manque de transparence sur la destination des déchets. Un constat partagé par la chercheuse de l’Inserm, qui s’est rendue récemment sur le site de Notre-Dame. «A la sortie du chantier, j’ai vu les travailleurs arroser les pneus des voitures. Ils n’étaient pas équipés, ne portaient pas de protection ni de masque. Quand je leur ai demandé ce qu’ils faisaient, ils m’ont répondu qu’ils arrosaient à cause du plomb.» Et lorsque la spécialiste de la santé publique s’interroge sur le parcours de cette eau contaminée, le salarié lui désigne le caniveau. «Cette eau chargée en plomb finit dans les égouts», se désole Annie Thébaut-Mony. Si la scientifique a pu entrer en contact avec certains salariés aux abords du site, la plupart d’entre eux préfèrent garder le silence. Selon elle, «ils ont pour consigne de ne pas parler aux riverains». La loi du silence semble donc régner, même parmi les plus exposés au danger.
Marine Caturla..."

https://www.liberation.fr/france/2019/07/04/autour-de-notre-dame-une-contamination-au-plomb-massive-mais-dissimulee_1738040

"...« Après la fusion d’au moins 300 tonnes de plomb dans les garnitures de la flèche et dans la toiture, l’emprise de Notre-Dame de Paris est un site pollué. La cathédrale est aujourd’hui rendue à l’état de déchet toxique », a déclaré l’ONG dans un communiqué. Elle demande aussi que soit dressée une « cartographie de toutes les substances toxiques » présentes dans l’édifice.

Un « risque plomb » sur l’Ile de la Cité

« Les eaux d’extinction, les cendres, les suies, les gravats au sol et dans les parties aériennes doivent être, dès que la sécurité pour les travailleurs sera garantie, caractérisés, triés, regroupés et orientés vers des sites légaux et confinés de stockage et d’élimination », a ajouté Robin des bois, qui s’inquiète aussi pour les pompiers étant intervenus lors du sinistre.
« Avant de lancer un appel d’offres pour la conception d’une nouvelle flèche, il faut lancer un appel d’offres pour la décontamination de ce qui, hélas, peut aussi être provisoirement considéré comme une friche industrielle ». L’association, qui publie régulièrement des rapports répertoriant les sols pollués, notamment par des hydrocarbures ou le plomb, estime qu’un « risque plomb pèse désormais sur l’île de la Cité et les sédiments de la Seine », évoquant de possibles poussières de plomb inhalées par les habitants « pendant plusieurs mois, sinon années ».

Manque de moyens

Elle demande ainsi que l’organisation de surveillance de la qualité de l’air Airparif soit « mandatée et équipée » pour mesurer dans l’atmosphère le plomb et les autres substances émises par l’incendie. Airparif avait indiqué mardi n’avoir pas relevé de dépassement de seuil des polluants habituels de l’air, notamment des particules fines, après l’incendie de Notre-Dame, ce qui suggérait une pollution très localisée.
Mais l’organisme avait noté de pas avoir les moyens, ni le mandat, de réaliser des mesures spécifiques permettant d’évaluer l’impact local. Airparif ne fait pas de mesures en temps réel du plomb dans l’air, mais a envoyé des filtres en laboratoire. Les résultats n’étaient pas encore disponibles vendredi, a indiqué l’organisme à l’AFP..."

https://www.20minutes.fr/societe/2500739-20190419-incendie-dame-ong-alerte-possible-contamination-plomb-autour-cathedrale

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kyraly le Sam 6 Juil 2019 - 11:46

http://www.lefigaro.fr/plomb-de-notre-dame-l-agence-regionale-de-sante-se-veut-rassurante-20190704

Cependant, dans un communiqué publié jeudi soir, l'ARS Île-de-France s'est voulue rassurante. 
Si elle reconnaît que les dizaines de prélèvements de poussières dans l'espace public parisien effectués par la préfecture de police de Paris «montrent ponctuellement des valeurs élevées», sans confirmer ni infirmer les niveaux évoqués par Mediapart, elle estime que «ces résultats n'appellent pas à ce stade de mesure de protection particulière». 
Quand au fait que des analyses seraient cachées au public, l'ARS dit avoir «assuré une communication transparente sur la situation et les mesures prises depuis le 15 avril», avec des prélèvements environnementaux qui ont «débuté dès le lendemain de l'incendie, se poursuivent et continueront afin de documenter aussi précisément que possible la dispersion du plomb (...) et d'adapter si nécessaire les mesures prises». La préfecture de police, interrogée par l'AFP, n'a pas fait de commentaire.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Sam 6 Juil 2019 - 12:18

_en dehors de l'impact immédiat sur la zone ND de Paris, il y aura un suivi à long terme à effectuer sur le bassin fluvial! scratch

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kyraly le Sam 6 Juil 2019 - 13:14

C'est clair. 

Il y aurait eu un cas d'enfant dont le taux de plombémie depasait la norme sanitaire : 
https://www.ouest-france.fr/faits-divers/incendie/incendie-de-notre-dame-de-paris/incendie-de-notre-dame-un-cas-d-enfant-avec-trop-de-plomb-dans-le-sang-un-appel-au-depistage-lance-6381803

Un cas d’enfant présentant un taux de plomb dans le sang supérieur à la normale a été identifié, après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, survenu le 15 avril.

Voici la note de l'ARS qui signale le cas : 
https://www.iledefrance.ars.sante.fr/suivi-des-recommandations-sanitaires-suite-lincendie-de-la-cathedrale-notre-dame-de-paris

A ce jour, une des mesures de plombémie a révélé un taux d’imprégnation supérieur au seuil de déclaration réglementaire. L’ARS a déclenché en conséquence une enquête environnementale pour identifier, dans les lieux de vie de cet enfant, la ou les causes de cette imprégnation et vérifier qu’elle n’est pas liée à d’autres facteurs que l’épisode exceptionnel de l’incendie. Toutefois, si ce taux de plombémie impose de s’assurer que les facteurs d’exposition ont bien disparu et de suivre régulièrement la santé de l’enfant, il n’implique pas de prise en charge thérapeutique particulière.
La cause du taux de plomb est selon ce communiqué a déterminer.

Au niveau mesures de prévention, l'ARS conseille de :


  • Nettoyer souvent le sol des pièces et des balcons ou terrasses, les rebords de fenêtres avec une serpillière humide, ne pas utiliser de balai ou d’aspirateur, sauf s’ils sont équipés de filtre THE (Très Haute Efficacité) ou HEPA (High Efficiency Particulate Air) ;

  • Limiter l’introduction de poussières dans les logements en retirant à l’entrée les chaussures utilisées à l’extérieur ;

  • Se laver régulièrement les mains (particulièrement avant les repas ou après un contact avec le sol), garder les ongles courts et ne pas se les ronger ;

  • Laver fréquemment les jouets des enfants et autres objets qu’ils sont susceptibles de porter à la bouche.



________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Mer 10 Juil 2019 - 10:50

mise à jour du 5 juillet 2019

".Depuis l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris et la pollution au plomb consécutive, l’ARS assure l’information sur les enjeux de santé associés et formule des préconisations sanitaires par le biais d’une communication large et régulière auprès de la population sur les mesures à suivre.


Afin d’évaluer la situation, divers prélèvements environnementaux ont été diligentés par la Préfecture de Police. Les mesures effectuées dans l’air ont montré que toutes les valeurs recensées étaient inférieures au seuil règlementaire de 0,25 µg/m3, indiquant donc une bonne qualité de l’air.
Le risque sanitaire principal lié à la présence de plomb réside dans l’éventuelle ingestion de poussières de plomb retombées sur le sol, en particulier pour les enfants de moins de 7 ans et les femmes enceintes. L’ARS a dès lors préconisé trois types de mesures :

  1. des mesures de prévention pour les riverains, en particulier de nettoyage des logements et d’hygiène, diffusées dès le 27 avril, puis renouvelées le 9 mai et le 4 juin par voie de presse, comme lors de la réunion publique tenue à la mairie du 4ème arrondissement le 13 mai au cours de laquelle les premiers résultats constatés avaient été communiqués à la population ;
  2. une campagne de prélèvement dans des logements ;
  3. le dépistage des enfants de moins de sept ans et des femmes enceintes vivant sur l’Île de la Cité en consultant leur médecin traitant ou en se rendant à la consultation dédiée de dépistage mise en place pour l’occasion à l’Hôtel-Dieu.

Les principaux enseignements à date sont les suivants :

Tous les prélèvements de poussières intérieures faits au domicile de familles vivant à proximité de la cathédrale se sont révélés inférieurs au seuil réglementaire. Les résultats ont été communiqués aux familles concernés. Pour le seul cas de dépassement recensé, un nettoyage du logement a permis de redescendre sous le seuil attendu et l’analyse de l’habitat a montré des causes multiples d’exposition au plomb dont certaines sans lien avec l’incendie de Notre-Dame. De la même façon, les résultats des prélèvements effectués par la Ville de Paris dans les équipements collectifs accueillant des enfants dans un rayon de 500 mètres de Notre-Dame sont conformes. Afin de s’assurer qu’il n’y a pas d’impact sur les espaces intérieurs de la pollution environnementale consécutive à Notre-Dame, la Ville de Paris va engager une campagne complémentaire dans les écoles des secteurs concernés.  
Les plombémies effectuées par les riverains à la suite des recommandations de l’ARS n’ont montré aucune valeur supérieure au seuil réglementaire, sauf pour l’enfant pour lequel une information publique avait été diffusée par l’agence (enfant habitant le logement où un dépassement de seuil a été identifié avant nettoyage).
Le laboratoire central de la préfecture de police, comme cela avait été annoncé, a réalisé plusieurs dizaines de prélèvements de poussières dans l’espace public parisien.

Ces prélèvements montrent ponctuellement des valeurs élevées. Il faut préciser cependant qu’aucune norme sanitaire n’existe comme point de référence concernant les poussières extérieures. Ces valeurs peuvent par ailleurs être très hétérogènes à quelques dizaines de mètres et il n’est pas possible de savoir à ce jour si ces résultats sont dus en tout ou partie à l’incendie de Notre-Dame et quelles étaient les valeurs antérieurement.

Ces résultats n’appellent pas à ce stade de mesure de protection particulière mais justifient la poursuite des prélèvements dans les logements et structures collectives afin de s’assurer que ne sont pas constatés dans ces espaces intérieurs des prélèvements supérieurs aux valeurs de référence.

Sur le parvis de Notre-Dame, l’Agence a pris connaissance en fin de semaine dernière des résultats de prélèvements effectués qui montrent que les premières mesures de nettoyage n’ont pas eu l’efficacité souhaitée. En  conséquence, l’ARS a demandé qu’une nouvelle opération de nettoyage soit effectuée après laquelle des prélèvements seront à nouveau opérés. L’interdiction d’accès au public sera maintenue tant que l’efficacité de ces mesures de dépollution n’aura pas été constatée ou que le risque d’exposition des publics n’aura pas été réduit.

L’Agence régionale de santé a assuré une communication transparente sur la situation et les mesures prises depuis le 15 avril. Les prélèvements environnementaux réalisé par les pouvoirs publics ont débuté dès le lendemain de l’incendie, se poursuivent et continueront afin de documenter aussi précisément que possible la dispersion du plomb consécutive à l’incendie, et d’adapter si nécessaire les mesures prises. Un premier bilan auprès de la population avait été fait un mois après l’incendie.

Comme prévu, un bilan à trois mois sera réalisé, soit donc dans une dizaine de jours.
..."

https://www.iledefrance.ars.sante.fr/incendie-n-d-paris-point-situation-sanitaire-04-juillet

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Mer 10 Juil 2019 - 11:02

"...Des élus parisiens soupçonnent "un terrible scandale" suite à l'incendie de Notre-Dame de Paris.

Ces élus exigent une cartographie des taux de pollution au plomb observés aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris après l’incendie.

Selon une information révélée la semaine dernière par Mediapart, des prélèvements effectués début mai à l’intérieur et aux alentours de la cathédrale ont mis en évidence des taux de plomb 400 à 700 fois supérieurs au seuil autorisé. Le plomb provient notamment de la flèche et de la toiture de la cathédrale gothique. Une information prise très au sérieux par des élus de partis de gauche au Conseil de Paris.

Ce mardi, ils ont interpellé le préfet de police, exigeant une cartographie des taux de pollution au plomb observés aux abords de la cathédrale Notre-Dame de Paris après l’incendie.
"Quelles sont précisément les valeurs relevées autour de la cathédrale ?",
"quelles mesures ont été prises pour préserver la population ?", a interrogé Danielle Simonnet (LFI), évoquant "un terrible scandale". "Le ministère de la culture, la préfecture de police, l’Agence régionale de santé (ARS) et la mairie de Paris sont coresponsables dans ce silence", a-t-elle ajouté.

"Aucun danger", selon le préfet

Alors que les taux de prélèvement étaient élevés, "il a fallu attendre le 27 avril pour que la Préfecture invite les habitants à nettoyer leurs logements avec des lingettes", s’est émue l’élue du groupe Générations, Léa Filoche, réclamant la publication d’"une cartographie précise des retombées de plomb".

"Le sujet est celui de la contamination du sol"*, puisqu’"il n’y a pas de trace de plomb" dans l’air, a précisé le préfet de police Didier Lallement, confirmant qu’"il y a un certain nombre d’endroits (où) des concentrations de plomb ne sont pas au standard".

La rédaction vous conseille


  • Le bois de la région bientôt à Notre-Dame ?
  • Notre-Dame de Paris : "Le don pour ce type de symbole n’est pas nouveau"


Interpellé sur les risques sanitaires, le préfet a indiqué que "le risque du plomb (existe) en cas d’ingestion du plomb". "Marcher sur du plomb ne présente strictement aucun risque", a-t-il martelé. "Il n’y a aucun danger pour la vie des uns et des autres, sauf à se mettre dans de situations de (…) comportement pas usuels", a poursuivi Didier Lallement, citant le cas de personnes qui "marchant dans l’espace public contaminé, ramènent le plomb chez eux. (…) S’ils en mettent sur la moquette, ce qui pose, pour leurs enfants en bas âge, un problème sanitaire", a-t-il donné en exemple.
La semaine dernière, l’ARS d’Ile-de-France a annoncé avoir ordonné un nouveau nettoyage du parvis de la cathédrale, où le taux de plomb est encore élevé. Une exposition chronique à des niveaux trop élevés de plomb, par inhalation ou ingestion, peut en revanche entraîner des troubles digestifs, une perturbation du fonctionnement des reins, des lésions du système nerveux ou encore des anomalies au niveau de la reproduction. ..."

*: Il me semble qu'il doit y avoir une importante quantité de plomb pulvérisée sur les toits et les immeubles de cette zone et que ces poussières seront ré-activées ponctuellement par le vent ou le ruissellement!?
Cartographier la zone en effectuant des prélèvements sur les structures ne serait pas un luxe de précaution...

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Ven 19 Juil 2019 - 7:06

_çà se réveille un peu?

"...Paris accusée de «mensonge» concernant le plomb

SOCIETE Selon une enquête de Mediapart, des taux de concentration au plomb, parfois dix fois supérieurs au seuil d’alerte, ont été relevés dans les établissements scolaires proches de l’édifice. La mairie va procéder à un nettoyage



  • Mediapart affirme que la mairie de Paris a « sciemment menti sur les taux de concentration au plomb relevés dans les crèches, les maternelles et les écoles, exposant ainsi les enfants et le personnel au risque de saturnisme ».
  • « Il n’y a aucun risque pour la santé », affirme la mairie de Paris qui annonce un « nettoyage approfondi » des écoles environnant Notre-Dame de Paris réalisé par précaution d’ici fin juillet..."



https://www.20minutes.fr/paris/2566815-20190718-incendie-dame-mairie-paris-accusee-mensonge-concernant-plomb

"...   Notre-Dame: la mairie de Paris passe sous silence des contaminations au plomb dans les écoles


18 juillet 2019 Par Pascale Pascariello

Un mois après l’incendie de la cathédrale, des taux de concentration au plomb, parfois dix fois supérieurs au seuil d’alerte, ont été relevés dans des écoles proches de l’édifice, selon des documents obtenus par Mediapart. La mairie de Paris n’a pas effectué de nettoyage en profondeur des lieux, affirmant que le plomb ne dépassait pas les seuils réglementaires. Un mensonge « criminel » selon la scientifique Annie Thébaud-Mony.
..." study

 https://www.mediapart.fr/journal/france/180719/notre-dame-la-mairie-de-paris-passe-sous-silence-des-contaminations-au-plomb-dans-les-ecoles?onglet=full

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kyraly le Ven 19 Juil 2019 - 9:50

https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/incendie-de-notre-dame-de-paris/pollution-au-plomb-autour-de-notre-dame-pas-de-quoi-paniquer-mais-de-quoi-se-preoccuper_3542521.html

Selon la mairie et l'Agence régionale de Santé (ARS), le niveau moyen dans chaque établissement ne dépasse pas un "seuil d'information" de 70 microgrammes de plomb par mètre carré. Un niveau fixé par le Haut conseil de santé publique, qui n'est pas un seuil réglementaire, mais doit inciter au dépistage. 

Trois mois après l'incendie, "on va profiter de l'été pour faire un grand nettoyage dans les écoles qui sont situées dans un rayon proche de la cathédrale", a-t-il déclaré. Un "nettoyage approfondi" des écoles environnantes réalisé d'ici fin juillet indiquait, jeudi 18 juillet, la mairie de Paris. 

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Ven 19 Juil 2019 - 10:38

_les Parisiens peuvent espérer que le nettoyage se fasse aussi là où c'est difficile d'accès: les toits!?

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kyraly le Jeu 25 Juil 2019 - 22:28

https://www.huffingtonpost.fr/entry/plomb-autour-de-notre-dame-deux-ecoles-fermees-par-precaution_fr_5d39604be4b020cd994ebb82

Deux écoles du centre de Paris, qui accueillent pendant l’été 180 enfants dans le cadre d’un centre de loisirs, ont été fermées ce jeudi 25 juillet au matin en raison d’une concentration élevée de plomb, a indiqué la mairie.
Les deux écoles, maternelle et élémentaire, sont situées rue Saint-Benoît, dans le VIè arrondissement, non loin de l’Île de la cité où se trouve la cathédrale. “Elles ont été fermées par mesure de précaution”, a indiqué la mairie à l’AFP.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Mar 30 Juil 2019 - 23:03

_on en reparlera sans doute dans quelques mois ou quelques années:


"...Si personne ne connaît aujourd’hui la quantité de plomb qui s’est envolée dans le ciel parisien, certaines mesures ont permis de prendre conscience de l’importance de celle-ci. Airparif, l’organisme chargé de la surveillance de la qualité de l’air en Ile-de-France, a par exemple annoncé des concentrations inhabituelles de plomb dans l’air à sa station météorologique de Limay (Yvelines), se situant à plus de 40 kilomètres de la cathédrale. Les mesures effectuées sur la semaine « montrent une augmentation des concentrations en plomb […]. Limay était bien sous le vent pendant l’incendie, et il est vraisemblable que ces concentrations en plomb soient directement liées à ce sinistre », affirme Airparif.



     Aucun seuil limite pour les poussières de plomb dispersées sur la voirie


Fin avril, l’ARS indiquait « qu’il n’y [avait] pas de risque sanitaire lié au plomb en matière de qualité de l’air. Toutes les valeurs recensées sur l’île de la Cité sont inférieures au seuil réglementaire de 0,25 µg/m3 ». Pourtant, le 24 mai, jour de la réouverture à la circulation autour de la cathédrale, le seuil a été franchi (0,38 µg/m3). Pas d’inquiétude pour l’ARS qui assurait malgré cela une « bonne qualité de l’air ».
Mais le danger sanitaire se trouve en fait au niveau du sol. Les particules de plomb, contenues dans les nuages de fumée se sont certainement répandues sur le sol parisien et à l’ouest de la capitale. « Des mesures de surface allant jusqu’à 1,3 million µg/m2 ont été prélevées aux abords de la cathédrale jusqu’à la mi-juillet » rapporte « le Monde ».
Or, il n’existe aucun seuil limite en ce qui concerne les poussières de plomb sur la voirie. Certes, une valeur réglementaire à ne pas dépasser de 1 000 µg/m2 a bien été établie par les autorités sanitaires, mais elle concerne uniquement les poussières de plomb présentes en intérieur. Selon Cécile Somarriba, coordinatrice de la plate-forme d’urgences sanitaires de l’ARS, « il y a des poussières [sur la voirie] avec des teneurs qui paraissent élevées parce qu’on n’a pas de recommandations sanitaires dans les rues ».


Fixer une valeur de référence

C’est dans ce contexte que l’ARS, avec la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a décidé de fixer une valeur de référence pour organiser les prélèvements au sol et les dépistages de la population. L’agence a considéré que Paris était déjà polluée au plomb avant l’incendie. « Le plomb est historiquement utilisé au cœur de la ville, pour le réseau d’adduction d’eau, en tant qu’additif dans l’essence ou dans les peintures » indique « le Monde ». Ce « bruit de fond » de pollution parisienne a donc été estimé à une concentration en plomb de 5 000 µg/m2. Un taux qui serait considéré comme habituel dans Paris et en dessous duquel les autorités sanitaires ne procéderont pas à des investigations auprès des habitants de la zone.


Ce taux de référence ne correspond cependant à aucune norme, qu’elle soit environnementale ou sanitaire. « Aucun expert, aucune agence n’a dit qu’il y avait un risque ou qu’il n’y en avait pas au-dessus de ce seuil », assure Bruno Vincent. Dans le communiqué de l’ARS daté du 18 juillet, c’est pourtant ce chiffre qui a été retenu pour annoncer les mesures de santé mises en place par l’agence. Il aurait été fixé à partir d’études réalisées par la direction régionale des affaires culturelles (DRAC). Cette dernière a répondu au « Monde » en insistant sur le fait que ces études « ne sont en aucun cas destinées à répondre à des questions de santé publique ».
Le seuil de 5 000 µg/m2 serait en effet bien trop élevé et dissimulerait notamment des risques de saturnisme chez les enfants.

Si des écoles à proximité de Notre-Dame ont été fermées après le relevé de taux supérieurs à ce chiffre, d’autres squares et jardin public n’ont pas été étudiés, courant pourtant le même risque de contamination.
Plusieurs associations s’inquiètent des conséquences du plomb au sol, voire, pour certaines, dans les eaux de la Seine.
Mais l’ARS comme la mairie de Paris restent sereines. « Tous les indicateurs qu’on a sont bons, donc il n’y a pas de raison d’avoir une appréciation alarmiste », assure Bruno Vincent au « Monde ».



Un constat partagé par la mairie de Paris, qui considère qu’« au regard [des] critères définis par les autorités sanitaires de l’Etat [il n’existe] pas “d’alerte” de santé. »...."

study

https://www.nouvelobs.com/sante/20190730.OBS16581/notre-dame-le-seuil-limite-de-concentration-de-plomb-fixe-par-les-autorites-est-il-inadapte.html

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kerkallog le Ven 2 Aoû 2019 - 10:59

_quelques mois de retard :

"...Plus de trois mois après le sinistre, les inquiétudes demeurent. Un collectif de syndicats CGT et d'associations a demandé, jeudi 1er août, le "confinement total du site" de ]Notre-Dame de Paris et la création d'un centre de suivi sanitaire. Afin de stopper la "dissémination des poussières de plomb" , le collectif propose d'envelopper l'édifice et de faire en sorte "que la pression intérieure soit inférieure à la pression atmosphérique".
"Il s'agit de créer une légère dépression" pour ]retenir les particules à l'intérieur de la cathédrale, a précisé Benoît Martin, de l'Union départementale CGT. Dans son communiqué, le collectif en appelle au Code du travail "pour tous travaux impliquant les risques Cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR)". Selon Benoît Martin, des salariés de sous-traitants privés, chargés d'évacuer les œuvres de l'édifice à la suite de l'incendie, n'ont toujours pas reçu les résultats des plombémies effectuées dans la semaine qui a suivi le sinistre.

Pour un suivi "clinique, psychologique et social"

Rejoints dans leurs revendications par l'Association des familles victimes du saturnisme (AFVS) et l'association Henri Pézerat, les syndicats CGT, dont ceux de la préfecture de police, de la petite enfance, de l'habitat, de la Ville de Paris ou encore de la police d'Île-de-France, demandent la création à l'hôpital de l'Hôtel-Dieu d'un centre de dépistage et de suivi "clinique, psychologique et social" pour "toutes les personnes exposées".
Le préfet d'Île-de-France a reconnu le problème, le 25 juillet. Citant le rapport de l'inspection du travail, il a expliqué que celle-ci avait constaté que les règles de précaution "n'étaient pas suffisamment" et pas "systématiquement appliquées", et que "les installations de décontamination" étaient "sous-dimensionnées". Il a d'ailleurs annoncé la suspension du chantier pour "quelques jours", afin de "mettre à plat" les pratiques. ..." study



https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/pollution-au-plomb-autour-de-notre-dame-syndicats-et-associations-demandent-le-confinement-du-site/ar-AAFbaYm?OCID=ansmsnnews11


"...Un collectif réclame le « confinement total » du chantier interrompu. Car les vitraillistes, chargés de la dépose des vitraux après l’incendie de la cathédrale, connaissent un niveau de plombémie particulièrement élevé.... "


https://www.lemonde.fr/culture/article/2019/08/02/les-maitres-verriers-de-notre-dame-les-plus-exposes-au-plomb_5495746_3246.html

________________________________________________________
Pollution au plomb sur le bassin parisien 0_0_0_12  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000012Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Pollution au plomb sur le bassin parisien 00000013 sunny Pollution au plomb sur le bassin parisien _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Kyraly le Mer 7 Aoû 2019 - 13:22

Bonjour

L'ARS a fait un point de la situation : 
https://www.iledefrance.ars.sante.fr/incendie-de-notre-dame-de-paris-point-de-situation-sur-le-depistage

L’Agence régionale de santé a régulièrement renforcé son incitation au dépistage des enfants après l’incendie de Notre-Dame. Elle publie aujourd’hui la synthèse des résultats des 175 dépistages d’enfants réalisés depuis.

Aujourd’hui, trois mois et demi après l’incendie, ce sont donc au total 175 plombémies qui ont été prescrites : deux d'entre-elles sont supérieures au seuil de déclaration obligatoire de 50 microgrammes, 16 sont situées dans l'intervalle de vigilance, et 146 sont en-dessous du seuil de vigilance. Ces résultats globaux confirment, d’une part,la nécessité de poursuivre les actions de nettoyage pour limiter tout risque d’exposition aux poussières de plomb des enfants et, d’autre part, l’importance d’amplifier les opérations de prélèvements et de dépistages.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pollution au plomb sur le bassin parisien Empty Re: Pollution au plomb sur le bassin parisien

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum