La Défense face au changement climatique

Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty La Défense face au changement climatique

Message par Catharing le 2019-07-01, 16:18

Salut,

https://etudesgeostrategiques.com/2018/02/10/la-defense-face-au-changement-climatique/

Au début du 20ème siècle, Ellsworth Huntington développe une théorie du climat expliquant une partie de l’Histoire du continent asiatique, qu’il étend ensuite à l’ensemble des civilisations humaines. Au cœur de son analyse, il forge la notion de « pouls » des continents.
Le rythme de ce pouls serait cadencé par des événements climatiques, amenant différents empires à se confronter au cours des siècles pour le contrôle des ressources naturelles à la rareté fluctuante[i]. Cette théorie, très ambitieuse, a depuis longtemps été relativisée, mais continue à faire écho à nos préoccupations actuelles vis-à-vis de l’ensemble des phénomènes que nous rassemblons sous le terme de « changement climatique » [ii]. La relation « guerre-climat » est étudiées de nouveau, dans le but pour le militaire d’anticiper les défis qui lui seront proposés demain.


La carte réalisée ci-dessous [...], .
Nous avons ici simplement essayé de confronter différentes données sur les espaces vulnérables aux phénomènes liés au changement climatiques aux positions des troupes françaises dans le monde à l’heure actuelle, ceci en nous aidant d’un logiciel de modélisation de la montée des eaux.
Le constat n’est guère optimiste : Les bases d’Abou Dhabi, de Djibouti, de Dakar, et d’Abidjan sont toutes situées dans des zones sensibles aux inondations et qui sont des grands foyers de population.
Les troupes stationnées à Libreville ne se situent pas, quant à elles, directement sur une zone sensible, mais malgré tout à proximité de l’une d’entre elle. Cayenne se trouve également dans une situation analogue : si la ville ne semble pas directement concernée par une montée des eaux éventuelle, un pays frontalier et un grand centre urbain proche font l’objet d’un risque majeur dans ce domaine.
Plus généralement, la zone qui semble la plus vulnérable face au changement climatique tout en comportant des bases françaises se trouve dans l’Ouest de l’Afrique.
Elle concerne des pays tels que le Sénégal, la Mauritanie, La Côte d’Ivoire, la Guinée ou encore le Burkina Faso.
Cela donne à l’ensemble l’aspect d’une bombe à retardement climatique, avec un agrégat de pays africains qui sont tous vulnérables de différentes manières au changement climatique, et sur lesquels l’implantation française sur le continent repose pourtant.
La Défense face au changement climatique Carte-dc3a9fense-cc


A lire aussi ,
Le changement climatique se mesure en température mais se traduit en eau...
https://www.liberation.fr/evenements-libe/2017/01/03/franck-galland-ces-regions-en-stress-hydrique-sont-encore-plus-en-tension-depuis-le-printemps-arabe_1538789

Le changement climatique ne fera qu’aggraver cette pénurie ?
Oui, il va encore empirer la tension entre l’offre et la demande.
L’économiste Nicolas Stern disait que le changement climatique se mesure en température mais se traduit en eau, car si les degrés augmentent il y a notamment plus d’évaporations.
En Afrique du Nord par exemple, les températures devraient augmenter de 2 à 4% d’ici 2030, ce réchauffement s’accompagnera d’une baisse de la pluviométrie pouvant aller jusqu’au 30% d’ici 2050.

________________________________________________________
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4947
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Catharing le 2019-07-01, 16:42

Salut,

Défense et climat, quels enjeux ?
https://www.defense.gouv.fr/dgris/recherche-et-prospective/prospective-de-defense/defense-et-climat

La question environnementale ne se réduit pas à un simple enjeu énergétique ou climatique.
Elle mêle à la fois risques environnementaux et sécurité humaine.
L’environnement est devenu un défi mondial pour le 21e siècle mais il reste tributaire des intérêts politiques, économiques et stratégiques des Etats.
Quel lien entre environnement, climat et énergie ?
L’imprévisibilité et la combinaison des nouvelles formes de risques et de menaces constituent désormais la norme prédominante de l’environnement stratégique.
La Revue stratégique de défense et de sécurité nationale publiée en octobre 2017 souligne « une ère de grandes turbulences » qui se caractérise notamment par une amplification des effets des risques et menaces déjà identifiés dans le cadre du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale de 2013.

Les changements climatiques s’inscrivent au premier rang de ces risques.
 
Ils mettent en effet à mal la résilience des États les plus fragiles, dont les populations sont les premières victimes et sont ainsi susceptibles de favoriser l’émergence de conflits ou de crises.
Les dégradations de l’environnement représentent également un défi pour les forces armées en termes d’adaptation opérationnelle, mais aussi de contribution aux politiques publiques de développement durable.

A lire aussi
Le processus de préparation de l’avenir
https://www.defense.gouv.fr/dgris/recherche-et-prospective/prospective-de-defense/le-processus-de-preparation-de-l-avenir

Et

Observatoire géopolitique des enjeux des changements climatiques en termes de sécurité et de défense
https://www.defense.gouv.fr/dgris/recherche-et-prospective/observatoires/observatoire-geopolitique-des-enjeux-des-changements-climatiques

________________________________________________________
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4947
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Catharing le 2019-07-01, 18:00

Salut,

Il faudra bien aborder le sujet... un jour..nan

Le Pentagone contre le pic pétrolier (traduction Goog)

Texte original

Comment des guerres du futur peuvent être combattues rien que pour faire fonctionner les machines qui les combattent..

 Seize gallons d'huile.  C'est ce que consomme quotidiennement le soldat américain moyen en Irak et en Afghanistan, soit directement, en utilisant des Humvees, des chars, des camions et des hélicoptères, soit indirectement en faisant appel à des frappes aériennes. 
Multipliez ce chiffre par 162 000 soldats en Irak, 24 000 en Afghanistan et 30 000 dans la région environnante (y compris les marins à bord de navires de guerre américains dans le golfe Persique) et vous obtenez environ 3,5 millions de gallons de pétrole: le baril quotidien des opérations de combat américaines la zone de guerre du Moyen-Orient.
 Multipliez ce chiffre quotidien par 365 et vous obtenez 1,3 milliard de gallons: la dépense annuelle de pétrole estimée pour les opérations de combat américaines en Asie du Sud-Ouest.
 C'est plus que la consommation annuelle totale de pétrole du Bangladesh, qui compte 150 millions d'habitants - et pourtant, c'est une sous-estimation flagrante de la consommation du Pentagone pendant la guerre.
 Ces chiffres ne permettent pas de rendre pleinement justice aux dépenses extraordinaires de guerre des guerres en Irak et en Afghanistan.
 Après tout, pour chaque soldat en poste «sur le théâtre», il y en a deux autres en transit, en formation ou en attente d'un déploiement éventuel dans la zone de guerre - des soldats qui consomment également d'énormes quantités de pétrole, même s'ils sont moins que leurs compatriotes. étranger.
 En outre, pour soutenir une armée "expéditionnaire" située à l'autre bout du monde, le Département de la défense doit transporter chaque année des millions de tonnes d'armes, de munitions, de vivres, de carburant et d'équipements en consommant des charges pétrolières supplémentaires.
 Ajoutez à cela le fait que le budget pétrolier lié à la guerre du Pentagone augmente sensiblement, bien que nous ne sachions pas vraiment combien nous en avons besoin.[....]

________________________________________________________
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4947
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Catharing le 2019-07-01, 21:40

Salut,

01 Janvier 1992
Les conflits verts : la détérioration de l'environnement, source de tensions majeures

 La Défense face au changement climatique Conflits-verts  

L'eau, l'air, la terre, indispensables à toute vie, sont menacés.
Dans la plupart des pays, la qualité de ces ressources se dégrade et bien souvent s'y ajoute un problème de rareté.
Il importe, d'abord, d'en bien cerner les raisons. Comment le mode de vie dans les pays industriels, ou l'expansion de la population mondiale exercent-ils aujourd'hui, exerceront-ils demain, une formidable pression sur l'état des ressources ?
Ce « changement de l'environnement » risque d'avoir des conséquences multiples : production agricole en régression, déclin économique, déplacements de populations, instabilité politique.
Comment les pays pauvres, plus vulnérables, survivront-ils à ces altérations ?
Dans la majorité des cas le manque d'eau, de terre ou la pollution de l'air se traduiront par des ventres encore plus creux, des maladies, une mort plus précoce, bref une misère encore plus noire.
L'attitude des victimes pourra varier de la résignation au sursaut pour s'en sortir.
Et dans bien des situations, les questions d'environnement seront certainement source de conflits.

La notion de « conflit vert » est nouvelle.
Elle couvre en fait toutes ces situations explosives qui peuvent aller de l'émeute locale jusqu'au conflit international en passant par l'insurrection ou la guerre civile et qui ont comme particularité d'être directement liées à la rareté des ressources et à l'environnement malmené.
Certes, les seuls problèmes écologiques ne mettent pas nécessairement le feu aux poudres ; ils viennent plutôt s'ajouter à d'autres étincelles, d'ordre politique, social, national, ethnique, religieux...
Mais à mesure que la santé de notre planète se détériore, le rôle joué par l’« étincelle verte » s'avère de plus en plus déterminant.
Objectif du présent ouvrage, réalisé par des spécialistes mais écrit pour un large public : expliquer et illustrer par des cas concrets ce nouveau concept de « conflit vert » ; montrer au public et aux responsables politiques en quoi et comment le déclin écologique ne constitue pas seulement une détérioration de notre cadre de vie mais aussi une menace majeure pour la sécurité internationale ; enfin, dégager des pistes pour sortir de cette impasse.
https://www.grip.org/fr/node/1924


La notion de "conflit vert" vient du GRIP (Institut de recherche et d'information sur la paix et la sécurité, Belgique) ; elle recouvre "des situations explosives qui peuvent aller de l'émeute locale jusqu'au conflit international en passant par l'insurrection, la répression ou la guerre civile et qui ont comme particulier d'être directement liées au changement de l'environnement".
Si les atteintes à l'environnement ne sont pas forcément en elles-mêmes des causes premières et directes de conflits, elles peuvent être le catalyseur et l'élément déclenchant en s'ajoutant à des causes politiques, sociales, ethniques ou religieuses. Les dix neuf auteurs de l'ouvrage publié en 1992 avec le sous-titre "la Détérioration de l'environnement, source de tensions majeures" dessinent les contours de trois grandes catégories de situations conflictuelles :
- les situations conflictuelles liées à la rareté ou à la pénurie, qu'il s'agisse de la raréfaction des ressources en eau, des ressources halieutiques ou des terres arables ;
- les situations conflictuelles liées à une identité de groupe dans lesquelles il peut être établi, à tort ou à raison, une corrélation entre la dégradation de l'environnement et des facteurs sociaux, ethniques, nationalistes, religieux ;
- les situations conflictuelles liées à la discrimination et à la privation de tel élément environnemental entrainant la dégradation du cadre de vie du fait d'actions menées par d'autres.
Sur les situations liées à la rareté et à la pénurie des ressources environnementales, de nombreuses études historiques, socio-politiques ou écologiques existent.
....lire la suite
http://www.leconflit.com/2015/11/conflits-verts.html


________________________________________________________
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
" Avec des si ...tu auras milles passés mais aucun avenir  "
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4947
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Kerkallog le 2019-07-16, 09:04

_stratégie de défense et récits de fiction: study

"...Le ministère des Armées va recruter des auteurs de science-fiction et des futurologues




13/07/2019



Baptisée la "Red Team", la nouvelle cellule du ministère des Armées composée d'auteurs de science-fiction et de futurologues aura pour mission de proposer des "scénarios de disruption" pour anticiper l'arrivée des technologies de demain et leurs conséquences en matière de stratégie de défense.


Ce sera une nouvelle équipe entièrement dédiée à l’innovation technologique en matière de défense. Dans un document intitulé "[url=http://file:///C:/Users/plouis/Downloads/Document d%E2%80%99orientation de l%E2%80%99innovation de D%C3%A9fense (DOID) 2019.pdf]Imaginer au-delà[/url]" et repéré par le site spécialisé opex360, le ministère des Armées annonce la création d’une cellule composée d’auteurs de science-fiction et de futurologues dont la mission sera d’anticiper les "ruptures technologiques à venir" pour évaluer "la nature et la forme des menaces futures".
Constituée par l’Agence Innovation Défense et la DGRIS (Direction générale des relations internationales et de la stratégie), cette équipe de quatre à cinq membres sera baptisée la "Red Team".
"L'objectif est d'orienter les efforts d’innovation en imaginant et en réfléchissant à des solutions permettant de se doter de capacités disruptives ou de s’en prémunir", poursuit le ministère des Armées. En clair, il s’agira pour cette nouvelle cellule de proposer des "scénarios de disruption" afin d’anticiper l’arrivée et les effets des technologies de demain.


Travaux confidentiels

"Transformer la difficulté en opportunité", tel est l’enjeu de la "Red Team" qui devra fournir des "éléments de prospective" pour permettre de réfléchir aux conséquences stratégiques de l'arrivée de nouvelles technologies. Elle sera également amenée à fournir, par des notes de synthèse, des "scenarii de menaces" ainsi que des "préconisations en vue de fournir une aide à la décision" aux différentes armées, directions et services.
Si l’existence de la "Red Team" est publique, ses travaux resteront totalement confidentiels, "compte tenu de leur sensibilité et pour se prémunir d’inspirer de potentiels adversaires", conclut le ministère des Armées.
Paul Louis..." study


study     https://www.bfmtv.com/tech/le-ministere-des-armees-va-recruter-des-auteurs-de-science-fiction-et-des-futurologues-1730165.html?fbclid=IwAR1FIhaV2isCUr_6QefZvtFZqsrnjscFJtnUdI0glbRmzzFNyU6BfAPbPys study


Dernière édition par Kerkallog le 2019-07-16, 21:04, édité 1 fois

________________________________________________________
La Défense face au changement climatique 0_0_0_12  La Défense face au changement climatique 00000012La Défense face au changement climatique 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  La Défense face au changement climatique 00000013 sunny La Défense face au changement climatique _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Wasicun le 2019-07-16, 12:47

Du réchauffé : https://www.frstrategie.org/publications/notes/space-force-rupture-continuite-05-2019

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2244
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Kerkallog le 2019-07-27, 11:52

Général Lecointre : « Il faut être prêt à s’engager pour un conflit de survie »
par Laurent Lagneau · 26 juillet 2019

"...« Nous vivons dans une période de tension et de conflictualité » avec une « rupture » sur le plan de la sécurité, « se manifestant par la multiplication des crises aux portes de l’Europe » et une autre dans celui de l’économie, « liée aux déséquilibres commerciaux que risquent d’aggraver les tentations de guerre économique », avait en effet affirmé le chef de la diplomatie française.
Lors de sa dernière à l’Assemblée nationale, le chef d’état-major des armées [CEMA], le général François Lecointre, est entré dans le détail des menaces actuelles. Ainsi, après avoir de nouveau critiqué les « dividendes de la paix » qui, après 1991, « allaient provoquer pertes de capacités et diminution de la réactivité des armées », il a évoqué un contexte marqué par le terrorisme qui « se développe en même temps que l’expansion incessante de menaces hybrides », « l’apparition de nouveaux champs de conflictualité » et une « désinhibition tout à fait frappante de l’usage de la violence et de la force. »

Aussi, pour le CEMA, nous entrons dans une ère qui « combine, d’une certaine façon, les caractéristiques de périodes précédentes, sur fond de risque climatique, d’épuisement des ressources et d’inégalités de développement. » Et, a-t-il ajouté, elle faut « surtout réapparaître la crainte de menaces existentielles, à même de saper les fondements de notre Nation. »

Et « cette période nous expose à trois grandes formes de conflictualité, qui se conjuguent », a relevé le général Lecointre. Ainsi, a-t-il dit, « un affrontement majeur apparaît aujourd’hui comme une potentialité réelle ». Selon lui, « l’armement de la Chine, l’affirmation de puissances régionales avec des prétentions nucléaires, le jeu de la Russie, la concurrence à la puissance américaine ou les déséquilibres autour du golfe Arabo-Persique sont de nature à provoquer un point de rupture. »

Et cela conduit le CEMA à estimer qu’il « faut être prêt à s’engager pour un ‘conflit de survie’, seul ou en coalition, rapidement et dans la durée. » Et cela demandera des « moyens de haute technologie car ce conflit se déroulera dans les champs habituels, mais aussi dans ceux qui échappaient jusqu’ici à la conflictualité militaire. »

Et, a poursuivi le général Lecointre, « le déni d’accès de certains espaces et les stratégies indirectes, avec un rapport coût efficacité aujourd’hui à la portée de petits compétiteurs, pourraient préfigurer ce type de conflit. »

En outre, les affrontements de nature « asymétrique » n’ont pas disparu. Loin de là même. « Le terrorisme persiste. Il mute. Il intègre opportunément toutes les revendications ethniques, religieuses, idéologiques ou identitaires » tandis que les groupes terroristes « s’approprient les nouvelles technologies et savent investir tous les champs, exigeant de notre part une palette complète de réponses militaires », a expliqué le CEMA.
Enfin, ce dernier n’exclut pas qu’une ou plusieurs « crises profondes » puissent « déstabiliser sérieusement les grands équilibres mondiaux. » Ces crises pourraient être de « nature démographique, climatique ou d’accès à l’eau » et elles « ne manqueront pas d’affecter l’Afrique », ce qui aura « de lourdes conséquences pour la stabilité de l’Europe tout entière », a prévenu le général Lecointre.
« Je pense que nous devons absolument nous y préparer et l’intégrer dans notre modèle d’armée, d’autant que cette typologie de la menace n’exclut pas la simultanéité des occurrences et que chaque type d’affrontement se conjuguera dans le temps et l’espace. Nous devons être capables d’anticiper et de voir venir ces menaces ou ces conjugaisons de menaces, mais aussi de créer les coalitions qui nous permettront d’y faire face », a-t-il ensuite fait valoir auprès des députés.
Après des années de contraintes budgétaires qui ont entamé le potentiel et les capacités des forces françaises, l’exécution à l’euro près de la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, qui met l’accent sur la « remontée en puissance », est essentielle.
En l’état actuel des choses, et « au rythme actuel des commandes et livraisons » des munitions, les forces françaises ne seront « toujours pas pas capables de soutenir un engagement majeur en 2022 », a souligné le général Lecointre. « Pour la défense sol-air, surface-air, l’engagement air-air, ainsi que pour la lutte antinavire, nos stocks ne nous permettent déjà pas de faire face à la situation opérationnelle de référence », a-t-il précisé.
Qui plus est, « nous avons encore des trous capacitaires, notamment dans les domaines de la projection stratégique, du renseignement par drone, du ravitaillement à la mer et de l’aéromobilité, ce qui nous rend dépendants de nos alliés américains, otaniens et européens, ainsi que des contrats d’affrètement », a encore cité le CEMA.
Enfin, a-t-il aussi fait remarquer, la « disponibilité technique opérationnelle de certaines de nos flottes d’aéronefs demeure à un niveau faible, de l’ordre de 50 % à 60 % pour les flottes d’hélicoptères de l’armée de Terre, de patrouilleurs maritimes de la Marine et d’avions de transport tactique de l’armée de l’Air. »..."


http://www.opex360.com/2019/07/26/general-lecointre-il-faut-etre-pret-a-sengager-pour-un-conflit-de-survie/?fbclid=IwAR1m3A8Nb41iNIcptTKuLI0i6kraKJvo3JjMejZfbcknZx4v-X0_CKV5xJg

________________________________________________________
La Défense face au changement climatique 0_0_0_12  La Défense face au changement climatique 00000012La Défense face au changement climatique 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  La Défense face au changement climatique 00000013 sunny La Défense face au changement climatique _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par troisgriffes le 2019-07-27, 12:58

Intéressant  tout cela. pouce
troisgriffes
troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2953
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par pvo12 le 2019-07-28, 11:27

Mais grâce à l'overboard de Zapatta, tout va aller beaucoup mieux.  On ne sait pas à quoi ça ce truc va servir (on m'a appris que le fantassin devait s'enterrer), mais c'est spectaculaire lors du défilé du 14 juillet. Peu importe, du coup, que nos soldats n'aient pas de gilets pare-balle efficaces, qu'ils manquent de munitions, ou que des matériels sont indisponibles, on mettra de l'argent dans ce gadget.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Kerkallog le 2019-07-28, 12:23

"... on mettra de l'argent dans ce gadget."

_c'est déjà le cas:

"...Il y a deux ans, le Flyboard de Franky Zapata faisait le tour des réseaux sociaux et s'offrait un coup de projecteur médiatique mondial. Ce Français avait mis au point un overboard fonctionnel très impressionnant, dont il est l'un des seuls à maîtriser parfaitement le pilotage. Rapidement, son invention a attiré l'attention des militaires, Franky Zapata étant même approché par des entreprises étasuniennes spécialisées dans le domaine de la défense.
C'est toutefois avec les armées françaises qu'il a choisi de collaborer. L'inventeur va ainsi recevoir un financement de 1,3 million d'euros et l'aide des ingénieurs de la Défense pour perfectionner son Flyboard. Jusqu'à présent, il fabriquait ces engins en adaptant des réacteurs existants, mais il compte fabriquer avec cette somme le “premier micro-turboréacteur de l'aéronautique. Je suis très fier de travailler avec l'armée, même si mon invention est bien sûr également destinée au transport de civils”, commente-t-il au journal Le Parisien.
👁 Ceci est un overboard militaire. Notre armée se doit d’être toujours à la pointe de l’innovation.
Fier avec @florence_parly au Forum de l’innovation et de la défense pour échanger avec des innovateurs de la Nation. pic.twitter.com/aUXG6d9wxj
— Mounir Mahjoubi (@mounir) November 24, 2018
Dans le cadre de cette collaboration, une démonstration a eu lieu ce week-end au-dessus de la Seine, en présence de la ministre des Armées, Florence Parly, et du secrétaire d'État au Numérique, Mounir Mahjoubi. “Ceci est un overboard militaire. Notre armée se doit d'être toujours à la pointe de l'innovation”, a commenté ce dernier..." study

http://cc.bingj.com/cache.aspx?q=++Flyboard+++Zapata+arm%c3%a9e&d=4878333141977136&mkt=fr-FR&setlang=fr-FR&w=MwWywwqR8FyqaOqvGRGvxk1I9MMqqARo

https://www.usinenouvelle.com/editorial/pourquoi-l-armee-s-interesse-au-flyboard-de-franky-zapata.N777329

________________________________________________________
La Défense face au changement climatique 0_0_0_12  La Défense face au changement climatique 00000012La Défense face au changement climatique 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  La Défense face au changement climatique 00000013 sunny La Défense face au changement climatique _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2120
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par J-Mi du Temple le 2019-08-08, 15:46

ça me fait penser au "frelon vert" (cf. spider-man) Twisted Evil
 
Pour des fantassins, d'un point de vue tactique c'est génial !
Pouvoir faire un bond de 15 à 20km en 10mns et prendre "par surprises" un point stratégique.
J’imagine très bien un assaut combiné avec des escadrons d'hélicoptères de combat (Tigres) et des transports de troupes (NH90) avec une arrivée simultanée des Frelons Verts et des hélicos.
Je sais pas si vous avez déjà assisté à un meeting aérien mais lorsque qu'un supersonique passe avec la post-combustion, on a tendance à rentrer la tête. Donc là je pense qu'il y aura un instant de sidération lors des premières utilisation de la formule...
   
Mais écologiquement c'est une catastrophe d'un point de vue "empreinte carbone"

________________________________________________________
ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα ou scio me nihil scire Socrate.
si vous préférez en français : Je sais que je ne sais rien
J-Mi du Temple
J-Mi du Temple
Membre

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 50
Localisation : Douai
Emploi : recherche emplois aide-comptable
Loisirs : Tir Sportif ; Randonnée pédestre, équestre, cyclo ; échecs
Date d'inscription : 28/08/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par pvo12 le 2019-08-08, 18:31

Non, tactiquement ce n'est pas "génial", c'est très con. Ton "frelon" va s'entendre de loin, il va se voir de tout le monde, dont les ennemis, il n'a aucune protection, sa capacité d'emport est nulle, il porte son carburant dans un sac à dos, il aura les deux mains occupées à piloter, donc il sera incapable de riposter... Sans compter la complexité de l'apprentissage du pilotage et la dépense énergétique.
Ta référence au Frelon vert montre bien que la plupart des gens s'enthousiasment parce que ça renvoie à des films de SF. Mais la guerre, ce n'est pas du cinéma.
L'assaut héliporté, ok. On peut aussi envoyer des paras. Mais ce truc, en dehors peut-être d'opérations spéciales très spécifiques (emmener quelques commandos sur le toit d'un immeuble à investir) n'a aucun intérêt tactique. Si des militaires sont sur le forum, je suis certain qu'ils confirmeront.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Da le 2019-08-09, 10:24

L'utilisation généralisée dans l'infanterie, peut-être pas, mais cet engin peut quand même avoir des utilités militaires indéniables, même en dehors des cas très spécifiques.

On peut imaginer un groupe de soutient de quelques hommes, capable de se déployer dans un rayon de plusieurs dizaines de km sur n'importe quel type de terrain.
Cela peut aussi permettre une extraction rapide d'un groupe détecté dans un territoire hostile, en évitant la dépendance à un système héliporté forcement externe (difficile de transporter un hélico dans un pick-up).

La difficulté du pilotage n'est pas vraiment à prendre en compte, on en est toujours au stade du prototype, et avec quelques bons capteurs, un peu d'électronique (et beaucoup de R&D), cela devrait pouvoir se régler facilement. On peut même imaginer un pilotage automatique: on rentre une coordonnée d'arrivé dans le champs d'action de l'engin, et le "passager" n'a plus rien à faire.
Da
Da
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2541
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Moi le 2019-08-09, 12:06

Je vois des nuées de drones de combat comme beaucoup plus efficaces. Plus efficaces même que les avions de combat.

Moi
Membre

Masculin Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 19/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Wasicun le 2019-08-09, 12:14

Pour des applications FS ce truc a sûrement un intérêt mais comme on l'a déjà vu avec le matos trop techno. (genre "felin" par ex.) c'est une fois sur le terrain que les problèmes concrets commencent ... (et puis dans les conditions OPEX actuelles ... je vois par ex. assez mal nos gars courser les "technical" de daesh avec ce machin en plein désert ...).

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
Wasicun
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2244
Age : 46
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Résilient le 2019-08-09, 12:17

Wasicun a écrit:Pour des applications FS ce truc a sûrement un intérêt mais comme on l'a déjà vu avec le matos trop techno. (genre "felin" par ex.) c'est une fois sur le terrain que les problèmes concrets commencent ... (et puis dans les conditions OPEX actuelles ... je vois par ex. assez mal nos gars courser les "technical" de daesh avec ce machin en plein désert ...).

Disons que la partie "durcissement pour usage militaire" risque de modifier considérablement l'architecture de base de l'engin. 

Dans deux ans, ils vont nous annoncer fièrement qu'ils ont réinventé l'avion...fumeur

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1461
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Kyraly le 2019-08-09, 14:27

J-Mi du Temple a écrit:ça me fait penser au "frelon vert" (cf. spider-man) Twisted Evil
 
C'est le "bouffon vert". Le "frelon vert" est une série policière qui a révélé Bruce Lee au grand public. 

Ceci étant, une utilisation évoquée de ce système "flyboard" par un gradé de la gendarmerie sur une radio locale est un engin permettant d'emmener un binome pilote-tireur de précision au dessus de bâtiment pour surveiller/neutraliser des cibles.

Comme le souligne Da, cela suppose un peu de travail pour obtenir un engin stable et suffisement aisé a piloter pour ne pas en faire une cible trop évidente.

Resilient a écrit:Dans deux ans, ils vont nous annoncer fièrement qu'ils ont réinventé l'avion...La Défense face au changement climatique 85437
En fait, cela commence plutôt par s'apparenter a une arme qui a révolutionné la guerre il y a 3000 ans : le binôme conducteur/archer sur plateforme mobile
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/98/98/62/Armee/L-arrivee-des-chars-et-de-la-roue-.--2--en-l-Egypte-an.pdf

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2019
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Défense face au changement climatique Empty Re: La Défense face au changement climatique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum