Cultiver de la spiruline

Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Sam 6 Avr 2019 - 9:51

Bonjour à tous,

Voilà un sujet qui nous passionne, et qui est même devenu notre activité principale.
Pourquoi la spiruline ?
Parce c'est l'aliment le plus complet en nutriment qui existe sur la terre et par conséquent l'aliment idéal en survie ou en autonomie.
La NASA et l'ESA la cultive en station orbitale (ISS), ce qui n'est pas un hasard.

Par rapport à une situation de crise et de pénurie la spiruline apporte de nombreux avantages :
- Une DLC de plusieurs années.
- Un encombrement et un poids négligeable puisque 3 à 15 g par jour suffisent, soit 1 à 5 kg pour un an.
- Un potentiel nutritionnel qui rééquilibre toute carence (sauf vit C et oméga 3).
- Des propriétés actives en matières de santé, notamment avec la phycocyanine (un pigment comme la chlorophylle), dont la spiruline est le seul pourvoyeur au monde (du moins sa famille appelée cyanobactérie).
- La possibilité de la cultiver sans aucun intrants du commerce s'il y a rupture des stocks.
- Impossible à voler dans son jardin comme les légumes ou les animaux.

Je rajoute que sa culture est particulièrement éco-responsable car elle ne demande aucun pesticide chimique ou naturel soit zéro phyto, elle ne demande pas d'eau en dehors de la compensation de l'évaporation, elle ne dénature pas les terres puisqu'elle se cultive hors sol, elle absorbe 8 fois plus de CO2 que les forêts (40 tonnes à l'hectare), et elle demande une surface négligeable (peut se cultiver en appartement même pour une famille, environ 1 m2 pour 8 g par jour).

Je finirai par citer les remarques de grandes institutions à propos de la spiruline :

L'ONU dès 1974 "La meilleure nourriture du futur"
L'OMS "L'aliment du XXI è siècle pour l'humanité"
L'UNESCO "L'aliment ideal et le plus complet de demain"
La FDA "L'une des meilleures sources de protéines"

Celle du Dr Jean Dupire "Couplé à du poisson gras, la spiruline est l'aliment le plus complet de la planète après le lait maternel"
Celle du Dr Bernard Schmitt "Aucun autre aliment que la spiruline ne réunit autant de nutriments essentiels à l'homme"

Il y a tellement de chose à dire sur la spiruline que nous ne pouvons pas tout écrire ici, nous sommes donc ouvert à toutes vos questions (dans la mesure de nos compétences), qui permettront à ce fil de discussion d'aller vers les points qui vous semble essentiels.

Arthrospira

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Résilient le Sam 6 Avr 2019 - 11:47

Saut Very Happy



Arthrospira a écrit:L'ONU dès 1974 "La meilleure nourriture du futur"
L'OMS "L'aliment du XXI è siècle pour l'humanité"
L'UNESCO "L'aliment ideal et le plus complet de demain"
La FDA "L'une des meilleures sources de protéines"

C'est marrant, mais quand on me parle spiruline, ça me fait toujours penser à un film avec Charlton Heston et des petites tablettes vertes...Surtout quand je vois un consensus pareil autour du sujet. 

Un peu le même consensus qui règne autour des "Insectes, aliments du futur", en fait...

Mais si tu peux nous en dire plus sur la culture, perso, je suis preneur. pouce

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1495
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Sam 6 Avr 2019 - 12:41

Salut Résilient,

Oui, les insectes sont une bonne source de protéine, autant que la spiruline (70% du poids sec), mais la comparaison s'arrête là. Ce ne sont pas eux qui ont été sélectionnés par les agences spatiales pour les astronautes et par les organismes humanitaires contre la malnutrition...

Il faut savoir que la spiruline pousse à l'état naturel dans au moins une centaine d'endroits à travers le monde, dans des lacs saumâtres entre les tropiques (on en a malgré tout retrouvé en Camargue et en Corse).

Pour cultiver de la spiruline il suffit d'une souche de spiruline, d'un contenant (un aquarium), un peu d'eau à laquelle on ajoute les intrants reproduisant son milieu de vie naturel (Sel et bicarbonate de soude) et les intrants pour son bon développement (En survie urine et sirop de clou rouillé, En classique comme pour les végétaux, de l'azote, du potassium, du phosphore et puis un peu de fer, de magnésium, des oligo-éléments).
Ensuite il faut de la lumière, une température de l'eau à 35° et un brassage doux pour homogénéiser le tout.

Une fois la concentration en spiruline adéquate (elle double tout les 4 jours), on fait passer l'eau du contenant dans un filtre à 50 µ.
La spiruline reste prisonnière et l'eau passe pour retourner dans le contenant.
Une fois la spiruline égouttée, on va la presser pour enlever le maximum d'eau (consistance d'un fromage de chèvre frais).
A ce stade on peu la consommer, on dit qu'elle est fraîche. Mais pour la conserver, il faut la sécher doucement, à moins de 45°.
On met donc la pâte de spiruline dans un poussoir à saucisse, ou l'on remplace l'embout par une filière de 2mm afin d'obtenir des spaghetti, que l'on positionne sur des claies de séchage.
Ces claies sont ensuite positionnées dans un séchoir. Au bout de 5 à 6 heures les spaghetti de spiruline sont déshydratés et il ne reste plus qu'à les briser dans un torchon pour obtenir les petites brindilles.

Voilà, j'espère que cet aperçu te permets de mieux cerner sa production.

Pour ceux qui veulent se lancer dans sa culture, je recommande un livre simple : "La spiruline pour tous, culture familiale" de Gille Planchon, Edition Passerelle Eco.

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Résilient le Sam 6 Avr 2019 - 13:11

Merci pour ces précisions



Arthrospira a écrit:En survie urine et sirop de clou rouillé

Précisément, tu comprends bien que c'est plus l'aspect qui va nous intéresser ici. 

J'ai beaucoup entendu dire et lu par ailleurs que la culture de la spiruline nécessitait pas mal d'intrants, dont l'urée, le sel et la chaleur (35°C, ce n'est pas rien pour un bassin de culture, même à l'intérieur). Or, ce sont précisément des produits qui seront assez difficiles à se procurer en cas de crash prolongé.

Est-ce que tu as essayé une culture de spiruline en mode dégradé ? Le cas échéant, les rendements sont-ils réellement intéressants ?

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1495
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Sam 6 Avr 2019 - 14:28

Pas obligatoirement, l'aspect urine est bien pour un état de crise, mais celui qui veut produire en quantité aujourd'hui où "tout va bien" pour ses réserves futurs le fera plus facilement avec des intrants minéraux.

35° est vite atteint derrière la vitre de ton salon ou de ta cuisine !
35° est l'optimum, mais à partir de 20° la spiruline commence à se multiplier.

Pour l'urine (de n'importe quel animal), il faut savoir qu'il s'agit du fluide biologique qui contient le plus de molécules (3000). Il faut bien sûr une urine la plus pure possible, exempt de toute pollution.

La spiruline trouve tout ce dont elle a besoin dans l'urine, sauf le fer, ce pourquoi on lui donne du "sirop" de clou rouillés, avec un peu de citron pour la chélation (50 g de clous rouillés dans 1 l de vinaigre avec 4 jus de citron. Après 2 semaines on a un sirop de clou à 10g/l de fer).

Pour une conduite à l'urine (ce que nous pratiquons uniquement pour expérimentation et non pour vendre) il faut :
Dans le milieu de vie on mettra néanmoins le sel et le bicarbonate, mais pour sa croissance uniquement le sirop de fer et l'urine 15 ml/l (et 1,5 litre d'urine pour 1 kg de spiruline récoltée égouttée soit 100 g sec. En effet, quand on récolte il faut rajouter l'urine pour nourrir celle qui va grandir).

Une culture de spiruline à l'urine permet d'avoir une spiruline beaucoup plus résistante et les rendement sont quasi identique !

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Résilient le Sam 6 Avr 2019 - 16:21

Merci pour les infos. 
Si tu as des photos et un tuto pour une installation domestique, je pense qu'il y aura pas mal de preneurs ici.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1495
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par un ptit breton le Sam 6 Avr 2019 - 21:00

Résilient a écrit:Saut Very Happy



C'est marrant, mais quand on me parle spiruline, ça me fait toujours penser à un film avec Charlton Heston et des petites tablettes vertes...Surtout quand je vois un consensus pareil autour du sujet. 
Soleil vert  clind'oeil

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
un ptit breton
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4196
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Dim 7 Avr 2019 - 8:26

Bonjour,

Malheureusement nous n'avons pas de tuto pour une installation domestique, mais dès que le temps nous le permettra nous nous y pencherons pour en faire un avec un aquarium.

Par contre nous avons un tuto pour une installation plus grande,  abrité sous serre, qui explique une fabrication simple (serre comprise) avec un minimum de moyen.

Nous avons également un tuto pour la construction d'un séchoir solaire, que nous utilisons pour la spiruline, mais qui peut bien sûr servir pour les fruits, légumes et plantes aromatiques.

Le séchoir est aérothermique, et nous sommes en train de réaliser un tuto pour un second séchoir solaire qui sera en plus à inertie (avec des paroi en torchis). Nous ferons le lien une fois terminé si cela intéresse quelqu'un.

Pour les nouveaux, les règles du forum n'autorisent pas poster de liens externes, donc ceux qui sont intéressés peuvent nous contacter en privé, ou attendre que nous puissions faire un lien.

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Catharing le Dim 7 Avr 2019 - 13:04

Salut à toi aussi Arthrospira,

Arthro a écrit:Pour les nouveaux, les règles du forum n'autorisent pas poster de liens externes, donc ceux qui sont intéressés peuvent nous contacter en privé, ou attendre que nous puissions faire un lien.
..Ou alors il suffit de cliquer sur "visiter le site web de l'utilisateur" bouton situé sous ton avatar... clind'oeil
Superbe site d'ailleurs ,j'ai particulièrement apprécié la transparence ,voir onglet  "Prise/Contre indications",ainsi que la page Spiruline,autonomie,survie.. clind'oeil
Bienvenue.

________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5006
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Dim 7 Avr 2019 - 15:36

Bien vu Catharing, j'avais pas encore vu cette possibilité. Cependant un lien permet d'aller directement à la rubrique souhaité et évite de se perdre dans le site. As-tu trouvé la page séchoir et bassin ? Quand cela sera possible je ferais un lien direct.
Merci pour tes compliments.

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par tarsonis le Lun 8 Avr 2019 - 15:27

Hello,

comme Résilient, j'ai hâte de voir les tutos; c'est le titre du topic clind'oeil

Perso, je me demande comment on arrive à éviter les contaminations croisées, notamment avec une base qui peut servir de bouillon de culture à pas mal de bactéries, tout en évitant la cuisson pour stériliser l'ensemble avant produit fini.

Arthrospira a écrit:
Parce c'est l'aliment le plus complet en nutriment qui existe sur la terre et par conséquent l'aliment idéal en survie ou en autonomie.
La NASA et l'ESA la cultive en station orbitale (ISS), ce qui n'est pas un hasard.

Amha, la spiruline représente un moyen simple et rapide pour récupérer l'azote de l'urine pour le réintégrer dans une base alimentaire. De bonne composition, c'est un aliment de choix créé à partir de très peu de choses. C'est d'ailleurs une très bonne idée que de vouloir contrôler sa fabrication, avec relocalisation française de qualité plutôt que chinoise aléatoire

Mais comme avec la plupart des produits "miracles", il y a toute une "hype" autour, qui me semble du coup gangrenée de conflits d'intérêt et de propos extrapolés; je me permets d'intervenir sur ces points pour défricher un peu la littérature du net. Attention, au sens large; ne le prend pas en tant que critique de ton site web.

Perso, j'ai beaucoup de mal avec les aliments super-complets qui visent à rééquilibrer tous les défaut de l'alimentation moderne occidentale...ainsi que les pathologies développées au long terme, pour tirer des conclusions générales.

Par exemple, l'étude de Mme Audrey Manet cite une étude en (9), où il est bien précisé deux choses :

En 1988 des chercheurs ont montré que si les patients arrêtent la complémentation pendant 4 semaines, après avoir pris 4,2 g de spiruline par jour pendant 4 semaines, alors leur profil lipidique revient à leur niveau de base (5).

Donc l'effet est bien temporaire, et :

De plus il n’existe pas d’étude récente sur l’effet à long terme de la spiruline.

Donc là on devrait prendre quelques pincettes au long terme.

Au niveau des nombres, un statisticien va tout de suite pointer le problème des petits effectifs, ce que l'étude citée en (9) précise bien :

However, most of the human clinical trials are suffered with limited sample size and some with poor experimental design. Additional clinical trials with large sample size and high quality experimental design are warranted to confirm the hypolipidemic benefits of Spirulina in various target human populations.

The antioxidant and/or antiinflammatory activities of Spirulina have been demonstrated in a large number of preclinical studies. However, a limited number of clinical trials have been carried out so far to confirm such activities in human. Future clinical trials are required to establish the antioxidant and antiinflammatory benefits in human.

Considering the optimal safety profile of Spirulina, we encourage the design of larger clinical studies with solid endpoints and sufficiently long follow-up with appropriate randomization.

Les études parlent plutôt au conditionnel en réclamant d'autres études de meilleure qualité (protocole/effectif) pour avancer en médecine fondée sur les faits, mais les résumés me semblent assez vite balancer dans l'indicatif présent.

Par ailleurs, j'ai l'impression d'y voir le même biais que l'on a avec les statines ou toutes sortes de médocs hypocholestérolémiants : ok ça fait baisser le LDL, mais est-ce que cela diminue les risques cardiovasculaire ?
Les études récentes commencent à démontrer que non...cad que l'on prescrit -en prévention- à des millions de personnes des statines sans aucun bénéfice, ne s'attaquant qu'aux symptômes, mais pas à l'origine (malbouffe, excès de sucre, etc.)

Bon après, je te l'accorde, il est extrêmement difficile d'avancer avec certitude dans ce domaine. L'essentiel étant d'analyser consciencieusement les études, valides pour en tirer des méta-analyses probantes.

Si on exclut les études avec erreurs de protocoles, à faible probité ou avec conflit d'intérêt...voire qui sont retirées plusieurs années par la suite car on vient de détecter la fraude, il ne reste plus grand chose au niveau des certitudes. clind'oeil
Cf l'excellent "Malscience. De la fraude dans les labos" de Nicolas Chevassus-au-Louis.

A ceci, il faut ajouter tous les biais qui ne permettent pas d'extrapoler une étude, dont les deux principaux :
- les études sur l'animal : le rat est un bon modèle pour modéliser certaines caractéristiques de l'humain, mais pas toutes (ex : biodisponibilité)
- utiliser un effectif atteint d'une pathologie (diabète, hypertension, hypercholestérolémie, dénutrition, etc.) ne permet pas d'extrapoler les effets sur les humains en bonne santé (cf les préconisations des statines en préventif VS curatif post AVC).


Pour cultiver de la spiruline il suffit d'une souche de spiruline

(Sel et bicarbonate de soude)
une température de l'eau à 35°
un filtre à 50 µ.
(50 g de clous rouillés dans 1 l de vinaigre avec 4 jus de citron.

Alors, en tant qu'apprenti chimiste fou sur le forum, je cherche systématiquement dans mes tutos à remonter aux produits de base pour envisager les expériences dans un monde vraiment dégradé.
Bien que très répandus, amha le bicarbonate de sodium (majoritairement produit en Solvay, tout sauf "survie") et les citrons peuvent devenir assez rares. Les filtres à 50µ sans doute tout autant. On peut arriver à en produire, mais cela devient un peu toute une logistique. clind'oeil
Enfin, en tant que cultivateur de plantes ethnobotaniques, je trouve qu'il est effectivement difficile de maintenir 35° toute l'année. Après ce n'est pas excessivement critique si les bassins peuvent persister en veille lors de la saison froide. Une idée dessus ?

Donc je suis enthousiaste des retex; d'un point de vue alimentaire, il y a un énorme potentiel. La partie médicale reste amha à confirmer avant de se permettre d'affirmer clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8849
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Mar 9 Avr 2019 - 20:01

Bonsoir Tarsonis,

Dès que j'ai accès au lien, je vous passe deux tutos du net, sur la confection d'un bassin petit format et sur la culture domestique qui sont très bien fait. Ce sera plus rapide que d'attendre notre propre tuto qui n'est pas encore commencé.

Les bassins de spiruline ne peuvent quasiment pas être contaminés car d'une part la plupart des bactéries n'aiment pas le sel et le bicarbonate, et d'autre part le pH d'un bassin oscille entre 9 et 11 !!! Voilà pourquoi la spiruline se cultive avec zéro phyto.

Pas de problème Tarsonis, je ne prends pas tes remarques comme personnelles. De toute façons la critique fondée est le seul moyen de progresser.

En ce qui concerne l'effet de la spiruline, il y a d'un côté la richesse des nutriments qui n'est plus à discuter et de l'autre les effets avérés ou supposés sur de nombreuses maladies.

Il n'y a pas à lancer un débat la-dessus, cela serait trop long et il y aurait toujours des mordicus des deux côtés. je pense qu'il faut juste, par rapport à un problème de santé donné essayer de lire toutes les études qui existent (il y en a pas mal sur notre blog, dont certaines que nous avons cherché des heures, avant de sécuriser le lien sur notre Google drive accessible à tous). Après avec ces études et les témoignages de plus en plus nombreux d'utilisateurs, de naturopathes et même de médecins ouverts, à chacun d'évaluer l'effet potentiel.

Ce qui est sûr est que la spiruline n'est pas un médicament, mais un aliment cru non transformé et qui puis est en début de chaine alimentaire, évitant ainsi beaucoup de problèmes.

Tu parles d'effet temporaire, sur certains cas c'est vrai, mais comme beaucoup de médicaments. Par exemple un sportif qui prend de la spiruline va voir augmenter sa VO2 max, sa récupération, un peu son endurance et aura moins de crampes. Mais quand il arrêtera la spiruline les effets disparaitront progressivement en 2 ou 3 semaines.

Pour les effets à long terme, c'est sûr que dans nos pays on remonte aux années 80 (quand même 40 ans) pour certaines personnes, mais au lac Tchad par exemple, on parle en siècle, et force est de constater que les Kanembous qui la consomment sur les rives du lac se portent en meilleur santé que les tribus voisines. Mais est-ce du à la spiruline, à un rayon cosmique ou à leurs Dieux ?

Les satines sont des médicaments donc en plus il y a le coté potentiellement nocif des effets indésirables. Mais tu as tout dit, les médocs soignent le symptôme mais pas l'origine du problème. Et si l'on se donne la peine d'avoir une hygiène de vie parfaite, alors beaucoup de problèmes de santé, voir presque tous, seraient évités.
Rappelons par exemple que le Cancer rapporte chaque année en France 2,4 millions Euros... Alors, la médecine est-elle vraiment indépendante et cherche t-elle à soigner par les meilleures moyens ?

Pour la survie, le bica peut être remplacé par de l'eau de cendre, ou du Natron dans certains pays. Le citron, y a qu'a en avoir un sous serre (très bon pour la santé), mais de toute façon il est là uniquement pour que le fer soit mieux assimilé par la spiruline, rien de plus. Pour tissu à 50 µ, il se garde plusieurs année, sinon certains tissu peuvent aussi filtrer.

35° c'est pour un développement optimum, mais la production se réveil à partir de 20°. En domestique pas de souci. Pour les pros, la récolte se fait en France entre Mai et Octobre. Plus pour certains qui utilisent un méthaniseur pour chauffer les bassins, en collaboration avec des agriculteurs ou des brasseries à côté de leur ferme.

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par tarsonis le Mar 9 Avr 2019 - 22:46

Hello,
Arthrospira a écrit:
Les bassins de spiruline ne peuvent quasiment pas être contaminés car d'une part la plupart des bactéries n'aiment pas le sel et le bicarbonate, et d'autre part le pH d'un bassin oscille entre 9 et 11 !!! Voilà pourquoi la spiruline se cultive avec zéro phyto.
De prime abord on pourrait le penser mais en fait un paquet de bactéries peut croitre et produire des toxines dans ces plages de culture. Le premier exemple (certes un peu extrême, mais que je rencontre toujours dans les pays dévastés, donc imaginable dans une situation dégradée, ou à infrastructure défaillante, type Katrina), c'est le choléra. Le vibrio est extrêmement tolérant à la salinité et au pH.
Mais on peut tout aussi bien ajouter les staphylocoques (dorés notamment), certaines souches de E. coli (cf les infections urinaires), Listeria monocytogenes, pas mal de levures. En fait, pas mal de pathogènes liés aux maladies hydriques. Donc quant à l'utilisation d'urine zéro phyto ?

Je serais curieux de voir ce que pourrait donner une mise en culture de l'eau de bassin. clind'oeil


Pour la survie, le bica peut être remplacé par de l'eau de cendre, ou du Natron dans certains pays.
C'est le genre d'infos dont on est demandeurs ici. S'il y a des retours documentés, je suis preneur clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8849
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Mer 10 Avr 2019 - 0:07

Salut,

Certes, il peu toujours y avoir quelque chose qui survit dans les bassins (la spiruline par exemple Very Happy ), mais cela n'a jamais été le cas chez les producteurs affiliés à la Fédération des Spiruliniers de France qui font tous des analyses microbiologiques. Également, jamais de cas rapportés par l'ANSES qui a passé trois ans (2014-2017) à étudier la spiruline et les problèmes répertoriés dans le monde. Par contre ont attrape souvent des staphylocoques dorés dans les hôpitaux Crying or Very sad

Le zéro phyto c'est pour toutes les cultures artisanale de spiruline, qu'elle soit à l'urine ou aux intrants minéraux. Par contre il est évident que l'urine apportée doit être saine, pas d'antibio ou de médoc (animaux et humains), pas d'alcool, de tabac, de pesticides, de mangeurs de viandes et produits industrielle, de maladie...

Oui, puisque tu les écrits un peu techniques ne te font pas peur, on peut trouver toutes les situations de culture dans un bouquin en ligne (va dans biblio sur notre site et clique sur le livre de JP jourdan, en PDF, c'est le 5è en partant d'en haut), je peux pas te mettre le lien direct, j'ai pas encore droit.

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Résilient le Mer 10 Avr 2019 - 10:32

Arthropira a écrit:Par contre il est évident que l'urine apportée doit être saine, pas d'antibio ou de médoc (animaux et humains), pas d'alcool, de tabac, de pesticides, de mangeurs de viandes et produits industrielle, de maladie...

Ah ouais... Du coup, il faut un élevage de végans en parallèle pour alimenter... mrsgreen

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1495
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par tarsonis le Mer 10 Avr 2019 - 11:16

Hello,


 Par contre ont attrape souvent des staphylocoques dorés dans les hôpitaux Crying or Very sad
Pas besoin d'aller à l'hopital, 50% des humains sont porteurs sain de staph doré.


Arthrospira a écrit:Salut,
Certes, il peu toujours y avoir quelque chose qui survit dans les bassins (la spiruline par exemple Very Happy ), mais cela n'a jamais été le cas chez les producteurs affiliés à la Fédération des Spiruliniers de France qui font tous des analyses microbiologiques.

Intéressant ce rapport de l'ANSES, car il reprend en fait la plupart des points évoqués dans ce topic, et consacre une annexe à la FSF dans laquelle ça parle un peu de contamination.
Du coup, ça apporte un lot supplémentaire de questions clind'oeil


ANSES a écrit:
Si des cyanobactéries potentiellement toxiques sont identifiées, le producteur effectue un contrôle de microcystines. Les résultats des recherches de contaminants sont bons et varient de 10 % (pour les microcystines dans les produits finis : sur 39 analyses en ELISA en 2016, il y a eu 38 % de détections (< 0,5 μg/g)). En l'absence de réglementation, le GBPH propose la limite de 1 μg/g. Cette limite reste à valider par les autorités lors de la lecture du GBPH. Selon les recommandations du GBPH, les lots supérieurs à 1 μg/g ne devraient pas être commercialisés.

Avec un peu plus haut :
Les microcystines sont des heptapeptides cycliques produits essentiellement par les genres Microcystis, Aphanizomenon, Planktothrix et Dolichospermum (ex. Anabaena). Une centaine de molécules ont été décrites. Elles provoquent une lyse hépatocytaire, des signes digestifs généraux et une insuffisance hépatique en exposition aiguë, ainsi que des hépatocarcinomes en exposition chronique. Elles sont également responsables d’insuffisance rénale et de troubles neurologiques.

L’OMS a défini une dose journalière tolérable (DJT) de 0,04 μg/kg/j pour une exposition chronique (OMS 2003).


Arthrospira a écrit:
Également, jamais de cas rapportés par l'ANSES qui a passé trois ans (2014-2017) à étudier la spiruline et les problèmes répertoriés dans le monde.

Sûr ? clind'oeil
ANSES a écrit:
Une étude menée sur 31 échantillons commerciaux de spiruline vendus sur le marché grec a mis en évidence des contaminations bactériennes (Vardaka et al. 2016) : 469 espèces bactériennes hétérotrophes ont été mises en évidence, dont certaines peuvent être pathogènes parmi les genres identifiés Pseudomonas, Flavobacterium, Vibrio, Aeromonas, Clostridium, Bacillus, Fusobacterium, Enterococcus.


Arthrospira a écrit:
Le zéro phyto c'est pour toutes les cultures artisanale de spiruline, qu'elle soit à l'urine ou aux intrants minéraux. Par contre il est évident que l'urine apportée doit être saine, pas d'antibio ou de médoc (animaux et humains), pas d'alcool, de tabac, de pesticides, de mangeurs de viandes et produits industrielle, de maladie...
Donc du coup, comment vous faites à votre échelle dans l'assos ?

L'Anses précise :


L’Anses souhaite savoir quelle eau est utilisée, quels sont le traitement d’eau mis en œuvre et l’origine des intrants utilisés.
Les fermes sont approvisionnées en eau propre ou potable. Le GBPH précise les analyses à effectuer. L'eau potable est obligatoire à partir de l'étape de pressage. L’eau hors réseau de distribution est traitée par différents systèmes (ex : filtre à charbon actif, filtres UV...). Le GBPH fait référence à la Directive 98/83/CE du Conseil du 3 novembre 1998 pour l'eau potable et au règlement (CE) 852/2004 qui définit l’eau propre.
Les intrants actuellement utilisés par la Fédération sont les intrants utilisés en agriculture. La Fédération a mis en tests actuellement de nouveaux intrants d’origine organique.

Eau du robinet ? Quels intrants de votre côté ?

Concernant le GBPH, est-ce que vous auriez une version disponible ? Je ne trouve que la charte de base; le lien est mort, mais on peut la retrouver sur les sites d'archive ici :
https://web.archive.org/web/20180315181646/http://www.spiruliniersdefrance.fr/spip.php?article32

ANSES a écrit:
Toutes les analyses sont effectuées dans des laboratoires partenaires de la Fédération (AQMC, LIMNOLOGIE). La fréquence des analyses est fixée par le producteur en fonction du volume de production, des lots identifiés et des résultats obtenus. Tous les ans, la Fédération se réunit pour mutualiser les résultats de ces contrôles avec les laboratoires partenaires.

Est-ce que ces résultats sont disponibles au public ?


Arthrospira a écrit:
il y a d'un côté la richesse des nutriments qui n'est plus à discuter et de l'autre les effets avérés ou supposés sur de nombreuses maladies.

Après avec ces études et les témoignages de plus en plus nombreux d'utilisateurs, de naturopathes et même de médecins ouverts, à chacun d'évaluer l'effet potentiel.

Ce qui est sûr est que la spiruline n'est pas un médicament, mais un aliment cru non transformé et qui puis est en début de chaine alimentaire, évitant ainsi beaucoup de problèmes.
[...]

Oui, puisque tu les écrits un peu techniques ne te font pas peur,

En fait, même avec un petit background qui me permet d'analyser toutes sortes d'études, de rapports et de retours, j'ai quand même un peu de mal à dégrossir l'ensemble qui me paraît tituber entre vertus extraordinaires (votre site traite du cancer, d’Alzheimer, du diabète, du cholestérol, de l'artériosclérose en passant par la leucémie) et aliment cru.


Est-ce que cette ambivalence vient de :
ANSES a écrit:
La Fédération ne met pas en œuvre de mesures publicitaires, dans la mesure où les allégations de santé relatives à la spiruline ne sont pas autorisées.
Elle communique uniquement sur la composition de la spiruline produite et explique aux consommateurs qu’il s’agit d’un aliment et non d’un médicament, pour relativiser les bénéfices sanitaires mis en avant par la presse.
?



En tous cas, merci de participer à cet échange; mon but est avant tout de comprendre, échanger et pourquoi pas enrichir la thématique, pas de t'épuiser clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8849
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Arthrospira le Mer 10 Avr 2019 - 20:20

Bonsoir Tarsonis,

Non, tu ne m'épuises pas, je lis avec intérêts toutes remarques, surtout venant de personnes avertis comme toi. Ce sont les remarques et les discutions qui permettent d'apprendre, d'améliorer et parfois de changer ses opinions.

Exact, dans tous milieux, acide, basique, chaud, froid, altitude, obscurité... se trouvent des bactéries. Après il faut voir si elles sont nocives, et leur quantité. Quand je dis qu'aucun spirulinier n'a de contaminant dans les bassins, je veux dire des contaminants nocifs et à dose alarmante.

Les microcystines citées dans le rapport de l'ANSES ont été principalement retrouvées dans la Klamath et reconnais que la spiruline est très peu atteinte par ce problème. La limite de 1 µg/g est officielle aux USA, et en Europe n'ayant pas encore de normes la FSF se base sur cette limite par anticipation et par transparence, mais il n'y a aucune législation en Europe.

Oui, quand je parle d'aucun cas répertoriés par l'ANSES, je veux dire de cas de contamination humaine à cause de la spiruline, pas des contaminations infimes des bassins. Mais c'est le terme qui me chagrine, il peut y avoir des bactéries dans les bassins, comme partout (on a plus de bactéries que de cellules dans le corps), mais pour moi il y a contamination quand on dépasse les limites sanitaires et qu'il y a donc un impact sur la santé.

On a pas une asso, mais une micro entreprise agricole, qui nous donne le droit de vendre. De notre côté la spiruline que l'on propose est produite avec zéro phyto, comme toutes les cultures artisanale en France, ou les cultures domestiques d'1 m2, c'est pareil, la phyto ne sert à rien !

Ohh la, non, pas l'eau du robinet pour notre spiruline. Tu n'a pas bien lu la page sur notre ferme, on est en site isolé, donc pas d'eau du robinet grâce à Dieu. Lis le dossier que l'on a écrit sur les contaminations de l'eau "Eau et spiruline".

Nos intrants (pour la spiruline que nous proposons) sont uniquement minéraux, la spiruline dans la nature se nourrit que des minéraux de son milieux. L'urine est réservée pour l'expérimentation personnelle car l’inconscient des gens en grande majorité ne leur permet pas de consommer de la spiruline produite à l'urine.

Non, le GBPH est à l'étude avec les instances étatiques et non encore entériné, ce pourquoi il n'est pas encore publié.

Oui, chaque producteur a ses analyses à dispo des clients. Par contre je ne sais pas si les analyses globales sont disponibles au public...

Notre site parle certes des effets potentielles de la spiruline sur de nombreuses "maladies", mais nous ne faisons que relayer les études scientifiques et autres témoignages. Nous ne voulons certainement pas faire de prosélytisme et ne prions pas Dame spiruline tous les soirs. Mais encore une fois si la spiruline était un leurre, un placebo, un effet de mode, un risque sanitaire ou autre, NASA, ONU, UNESCO, OMS, FDA... ne s'y seraient pas intéresser plus que ça.
Si tu trouves que certains textes sont inappropriés, inexacts ou involontairement mensongers dans notre blog, n'hésites surtout pas à nous le dire.

________________________________________________________
« Ce qui est beau, ce n'est pas d'être privé, ni même de se priver, c'est de ne pas sentir la privation. » Henri Bergson
Arthrospira
Arthrospira
Membre

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 49
Localisation : Var
Emploi : Agriculteur
Loisirs : Rando, Spéléo
Date d'inscription : 05/04/2019

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par tarsonis le Mer 10 Avr 2019 - 20:33

Hello

Arthrospira a écrit:Quand je dis qu'aucun spirulinier n'a de contaminant dans les bassins, je veux dire des contaminants nocifs et à dose alarmante.

Oui, quand je parle d'aucun cas répertoriés par l'ANSES, je veux dire de cas de contamination humaine à cause de la spiruline, pas des contaminations infimes des bassins. Mais c'est le terme qui me chagrine, il peut y avoir des bactéries dans les bassins, comme partout (on a plus de bactéries que de cellules dans le corps), mais pour moi il y a contamination quand on dépasse les limites sanitaires et qu'il y a donc un impact sur la santé.
Ok alors nous sommes d'accord.


Non, le GBPH est à l'étude avec les instances étatiques et non encore entériné, ce pourquoi il n'est pas encore publié.

Oui, chaque producteur a ses analyses à dispo des clients. Par contre je ne sais pas si les analyses globales sont disponibles au public...
Merci pour les précisions.


Si tu trouves que certains textes sont inappropriés, inexacts ou involontairement mensongers dans notre blog, n'hésites surtout pas à nous le dire.
Vous pouvez publier tout ce que vous souhaitez, je me permets de réagir dans le cadre du forum, car on a (j'ai) principalement une démarche scientifique. clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
tarsonis
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8849
Age : 32
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cultiver de la spiruline Empty Re: Cultiver de la spiruline

Message par Kyraly le Mar 28 Mai 2019 - 21:38

Du coup, dans la bibliothèque "développement durable", il y a un dossier complet sur la spiruline :

[url=view-source:https://www.doc-developpement-durable.org/file/Culture-spiruline/]view-source:https://www.doc-developpement-durable.org/file/Culture-spiruline/[/url]

Principalement basé sur ce document de JP JOURDAN:

https://www.doc-developpement-durable.org/file/Culture-spiruline/ManuelCultureSpiruline.pdf

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2180
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum