Gestion du changement climatique

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Catharing le Dim 14 Juil 2019 - 23:44

Salut,


Les incertitudes dans les scénarios de changement climatique from Agence Vuxe on Vimeo.


Conception, scénario & réalisation : Vegas Deluxe

Voix & musique : Nicolas Picard



Dans le cadre du projet européen CLIMRUN, portant sur la recherche climatique, que Vegas Deluxe s’est vu confier par Météo France / CNRM (Centre National de Recherches Météorologiques) la conception et la réalisation d'un film de vulgarisation scientifique, sur les incertitudes dans les scénarios du changement climatique.

L’objectif est d’expliquer de façon ludique dans quelle mesure les incertitudes liées à l’évolution du climat trouvent leur origine, à la fois dans les choix socio-économiques des décideurs de notre (la) planète, les connaissances scientifiques actuelles et la part de variabilité qui n’est pas liée à l’action des Hommes.



Cette video a été financée par le projet CLIM-RUN coordonné par l'ENEA à travers le 7ème programme cadre (FP7) de la commission européenne.



exist in english language : https://vimeo.com/85531490


________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5007
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Catharing le Lun 15 Juil 2019 - 13:16

Salut,




Lufthansa ne voit aucun «effet Greta» alors que le nombre de passagers augmente


  • Date: 15/07/19


La compagnie aérienne allemande Lufthansa s'attend à ce que le nombre de passagers augmente d'environ 4% cette année, a déclaré son directeur général, minimisant les propos selon lesquels le soutien public à la militante du climat chez les adolescentes, Greta Thunberg, pourrait freiner les voyages aériens.

"A cette époque, nous ne voyons pas de restrictions, bien au contraire", a déclaré Carsten Spohr au journal NZZ Am Sonntag.

 «Par rapport à l'année dernière, déjà une année record, nous prévoyons une croissance du nombre de passagers d'environ 4%, [unité de Lufthansa] Swiss International Air Lines affiche également une croissance. 

La discussion sur le changement climatique ne conduit pas à la retenue avec les réservations.  Les gens veulent voler. "

 Les médias ont laissé entendre qu'un "effet Greta" pourrait freiner la demande de transport aérien, faisant référence à la Suédoise, âgée de 16 ans, qui a attiré l'attention du monde entier pour ses efforts visant à convaincre les populations de réduire les activités émettrices de carbone.

https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.com&sl=auto&sp=nmt4&tl=fr&u=https://www.thegwpf.com/lufthansa-sees-no-greta-effect-as-passenger-numbers-show-rise/&xid=25657,15700023,15700186,15700190,15700256,15700259,15700262&usg=ALkJrhh9d5ym7lIf1DlPKQgSxBd-9oC3OQ


Déséquilibre croissant entre l'activisme pour le climat et la réalité énergétique mondiale


  • Date: 08/07/19


Les espoirs se heurtent à la réalité pour limiter l'utilisation de l'énergie

 Les étudiants londoniens défilent le mois dernier pour exiger une plus grande urgence de la part du gouvernement :copyright: Getty

Des écoliers du monde entier sortant des salles de classe pour réclamer une action contre le réchauffement climatique au dévoilement des plans des démocrates américains pour un «Green New Deal», les campagnes de lutte contre le changement climatique ont pris de l'ampleur cette année.

«Nous avons assisté à cette montée en flèche des inquiétudes concernant le changement climatique», a déclaré Rachel Kennerley, une militante du groupe environnementaliste Friends of the Earth.

Derrière la montée des campagnes politiques, cependant, les données sur la consommation d’énergie brossent un tableau différent.  Spencer Dale, économiste en chef du groupe pétrolier BP, a déclaré qu'il existait un «décalage entre les espoirs et la réalité» en matière de contrôle de la demande d'énergie.

La consommation mondiale d’énergie a augmenté à son rythme le plus rapide depuis 2010, des pays tels que les États-Unis ayant souffert d’un hiver plus froid que la moyenne, tandis que l’utilisation de la climatisation dans les pays développés et en développement continuait de progresser pour faire face à la chaleur.

Une grande partie de cette demande accrue a été satisfaite par les combustibles fossiles, en particulier le gaz, selon l’Agence internationale de l’énergie basée à Paris.

 Cela a porté les émissions mondiales de dioxyde de carbone à un record de 33 milliards de tonnes.

Lorsque les économistes, les militants et les universitaires se pencheront sur la période actuelle, ils «observeront probablement un monde dans lequel la société prend de plus en plus conscience de la nécessité d’agir de toute urgence contre le changement climatique, mais où les données sur l’énergie continuent à avancer obstinément dans la mauvaise direction. ”, A déclaré M. Dale le mois dernier dans un discours sur le bilan statistique annuel de BP.

Même certains pays qui se sont fixé des objectifs ambitieux en matière de changement climatique, notamment le Royaume-Uni, qui est devenu la première économie du G20 à légiférer pour des émissions nettes zéro carbone d'ici 2050, luttent pour atteindre leurs objectifs à court terme de réduction des émissions.

https://translate.googleusercontent.com/translate_c?depth=1&hl=fr&rurl=translate.google.com&sl=auto&sp=nmt4&tl=fr&u=https://www.thegwpf.com/growing-mismatch-between-climate-activism-and-global-energy-reality/&xid=25657,15700023,15700186,15700190,15700256,15700259,15700262&usg=ALkJrhgxTv4Ds8Froe0_2EoJqPl5jyaWwg

________________________________________________________
"Il y a une espérance infinie..mais pas pour nous". Kafka
"Sur cette terre, le risque de mourir diminue. C'est la peur de mourir qui nous tue".
"N'oublies pas que chaque personne que tu croises mène une guerre dont tu ignores tout."
Catharing
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 5007
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

http://amicaledesnidsapoussiere.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Lun 15 Juil 2019 - 14:15

Ecologie, Transport et Mythomanie : Laurent Castaignède 



________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kyraly le Lun 15 Juil 2019 - 22:17

Intéressant : 2 articles du même jour : 

https://www.linkedin.com/pulse/pour-les-chefs-dentreprises-fran%C3%A7ois-de-rugy-est-le-bouc-sylvestre/

Dans l’exercice de son job, il (FdR) est confronté à l’opposition et à la critique parfois brutale d’une partie de l’opinion qui considère que l’action écologique est incompatible avec l’économie de marché, que la lutte pour le climat passe par un ralentissement de la croissance, donc de la dépense, donc des revenus. Ce courant est porteur d’une écologie radicale, autoritaire et beaucoup considèrent que l’Etat doit fixer des règles de comportement et même des interdits, des censures etc. sans parler des contraintes fiscales. Cette écologie est liberticide et aucune démocratie ne peut la tolérer. 

C’est évidemment ce type de procès qu'on est en train d’instruire à l’encontre du ministre de l’environnement actuel. « Qui se défend comme un pied »oui, parce que cette dictature de l’écologie autoritaire lui fait peur. Il faut dire qu’elle rencontre un écho assez fort dans l’opinion. 
 
et en //

https://www.liberation.fr/planete/2019/07/14/greta-thunberg-aucun-pays-ne-fait-assez-pour-le-climat_1739988?

Greta Thunberg : «Aucun pays ne fait assez pour le climat»

En mars, vous avez été invitée par Emmanuel Macron à l’Elysée. Lors de votre entretien, avez-vous eu le sentiment qu’il a intégré l’urgence de la crise environnementale ?
Peut-être, mais il ne m’en a pas donné l’impression quand il parlait. Aucun politique que j’ai pu rencontrer ne semblait avoir réalisé l’urgence de la situation. Ce n’est pas de leur faute. On ne peut pas reprocher cela aux individus. C’est le système qui est problématique. Bien sûr, il y a quelques personnes qui peuvent être tenues pour responsables et qui ont causé beaucoup de dégâts.

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2192
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Mar 16 Juil 2019 - 9:09

"... Macron réunit le gratin de la finance internationale pour le climat

Huit des plus importants gestionnaires français et mondiaux se sont engagés à coopérer pour mieux prendre en compte l'impact du changement climatique dans leurs politiques d'investissement. Ils s'associent ainsi à une initiative lancée l'an dernier par le chef de l'Etat avec six des principaux fonds souverains.
.Après le « One Planet Summit » , Emmanuel Macron poursuit ses efforts pour promouvoir la finance verte. L'an dernier, six des plus grands fonds souverains de la planète (Norvège, Qatar, Arabie saoudite, Koweït, Emirats arabes unis, Nouvelle-Zélande) avaient adopté un cadre commun porté par le président français pour..." study

https://www.lesechos.fr/finance-marches/gestion-actifs/macron-reunit-le-gratin-de-la-finance-internationale-pour-le-climat-1037142?fbclid=IwAR0Hm1RDFKKUgg43OM-uRzfakLFAeVgr9tiMoxmo_C4MnfgXraEXevyykg8  study


Dernière édition par Kerkallog le Mar 16 Juil 2019 - 21:02, édité 1 fois

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Mar 16 Juil 2019 - 11:08

décidément, les infos s'alignent dans le temps mais pas comme des dominos, plutôt comme des culbutos qui errent en tous les sens! scratch

"...   Deux sons de cloches sur la matérialité du « risque climat » dans l’assurance vie : dissonance cognitive ?

15 juillet 2019
L’Observatoire 173 Climat – Assurance Vie a analysé à nouveau les rapports RSSF de 10 compagnies d’assurance vie françaises, alors que le climat devient une préoccupation majeure pour des millions d’épargnants. En France, 14 millions de Français sont détenteurs d’assurance vie, une épargne à long terme qui constitue bien souvent leur complément de retraite. Avec un tiers du total, il s’agit du principal réceptacle de l’épargne financière des Français.


Le milieu de la finance sonnerait le tocsin...? study

L’Observatoire 173 constate une « dissonance cognitive » entre les déclarations du secteur d’un côté, et les politiques des compagnies de l’autre
. Au sein du secteur financier, la prise de conscience de la gravité et du caractère systémique du risque climat est de plus en plus forte.... study

  • Téléchargez le nouveau rapport de l’Observatoire 173


Pour l’assurance vie, le risque climatique est principalement le risque dit « de transition »

Gestion du changement climatique - Page 7 Image-pour-rapport-RSSF

Le rapport annuel RSSF (Rapport sur la solvabilité et la situation financière, SFCR en anglais) doit recenser les risques de toutes natures, aussi bien qualitatifs que quantitatifs, auxquels une compagnie d’assurance vie est confrontée. Destinés à rassurer le public, c’est-à-dire l’épargnant, tout autant que le régulateur, ces rapports traitent essentiellement de la question de l’identification des risques, de l’appréciation de ces risques, et des mesures prises par la compagnie vie afin d’y faire face.
Pour l’assurance vie, le risque climatique est principalement le risque dit « de transition » : il s’agit du risque sur les investissements, associé aux mesures politiques, ainsi qu’aux évolutions technologiques et sociales qui devraient accompagner une transition[1] vers un monde sobre en énergies fossiles. En effet, ces évolutions pourraient reconfigurer la rentabilité des investissements, une menace sur l’épargne des Français qui doit être anticipée.

L’aptitude des compagnies d’assurance vie à appréhender le risque climatique en pratique est limitée


En pratique, le risque climatique est très largement tenu pour négligeable par les équipes d’experts précisément en charge des risques au sein de la plupart des compagnies vie en France. Ces experts ne trouvent manifestement au risque climatique pas de matérialité financière dans le présent. C’est ce que montre l’analyse des rapports de solvabilité de 10 des 12 principales compagnies d’assurance vie françaises. Celles-cis représentent trois-quarts des 1700 milliards d’euros d’épargne en assurance vie des Français.
C’est donc une forme de « dissonance cognitive » en matière de risque climat qui caractérise le secteur de l’assurance vie – en fait, de la finance globalement – alors même que se multiplient les rapports consacrés au sujet, qui pointent de manière alarmante le risque holistique, systémique et croissant pour nos sociétés de la dérive climatique planétaire[2].
Les analyses de l’Observatoire 173 montrent la même dissonance au sein des institutions qui supervisent ou fédèrent le secteur de l’assurance. C’est le cas au niveau national (la tutelle en France : ACPR ; la fédération professionnelle : FFA), européen (la banque centrale européenne : ESRB ; la tutelle européenne : EIOPA) et international (l’association internationale des tutelles : IAIS).

Le « risque de transition » est le grand absent des Rapports sur la solvabilité et la situation financière,  n’en demeure pas moins réel à terme.
Ce qui est par contre moins réel, c’est l’aptitude des compagnies d’assurance vie à appréhender ce risque en pratique et, partant, leur propension à l’anticiper effectivement avec les politiques adéquates.
[1] IAIS : « Another potential emerging risk which deserves further investigation before concrete systemic risk scenarios can be identified, is climate risk. Climate risks affecting insurers can be grouped into two main categories: physical risks (arising from climate trends and shocks, such as a natural catastrophe) and transition risks (arising from disruptions and shifts in asset prices associated with the transition to a low-carbon economy). The first category could potentially result in wide-spread under-reserving or under-pricing. The Issues Paper on Climate Risk to the Insurance Sector, published by the Sustainable Insurance Forum and IAIS, describes this topic in more detail.”
[2]Revue de stabilité financière – juin 2019 :  https://publications.banque-france.fr/revue-de-la-stabilite-financiere/juin-2019 Voir notamment : S. Battiston – Face au risque climatique, il faut adopter une attitude prospective pour préserver la stabilité financière
 
Le « risque de transition » et la matérialité
Le « risque de transition » est l’un des risques que fait peser la crise climatique sur les acteurs économiques, et notamment les compagnies d’assurance vie. Il a notamment pour causes des évolutions socio-économiques, politiques ou technologiques accompagnant une transition bas carbone. En finance, la matérialité, terme issu du registre de l’audit financier, se caractérise par l’existence d’indicateurs comptables permettant une mesure. On parle aussi de seuil de signification.
La dissonance cognitive
La dissonance cognitive correspond à une situation où des éléments contradictoires sont simultanément présents dans la pensée d’un individu. Cette dissonance résulte souvent d’une contradiction entre les attitudes et les comportements. Ou d’une contradiction entre la connaissance d’un fait et sa non-prise en compte dans les actes. La dissonance produit chez la personne qui en fait l’expérience une tension psychologique désagréable. Elle produit un sentiment de malaise qui se résout en diminuant la dissonance : soit en modifiant sa pensée (évitement), soit en modifiant son comportement (action).
 

Contact

Michel Lepetit – Pilote de l’Observatoire 173 et Vice-Président, The Shift Project
..."

  study https://theshiftproject.org/article/materialite-risque-climat-assurance-vie/?fbclid=IwAR3IJnyhGdK3PBD63aIJ1b1V7UR1Osh2Z6L8QjftaaRWMKE0taOE--SbFuY study

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Mar 16 Juil 2019 - 21:01

Kerkallog a écrit:"... Macron réunit le gratin de la finance internationale pour le climat

Huit des plus importants gestionnaires français et mondiaux se sont engagés à coopérer pour mieux prendre en compte l'impact du changement climatique dans leurs politiques d'investissement. Ils s'associent ainsi à une initiative lancée l'an dernier par le chef de l'Etat avec six des principaux fonds souverains.
.Après le « One Planet Summit » , Emmanuel Macron poursuit ses efforts pour promouvoir la finance verte. L'an dernier, six des plus grands fonds souverains de la planète (Norvège, Qatar, Arabie saoudite, Koweït, Emirats arabes unis, Nouvelle-Zélande) avaient adopté un cadre commun porté par le président français pour..." study

https://www.lesechos.fr/finance-marches/gestion-actifs/macron-reunit-le-gratin-de-la-finance-internationale-pour-le-climat-1037142?fbclid=IwAR0Hm1RDFKKUgg43OM-uRzfakLFAeVgr9tiMoxmo_C4MnfgXraEXevyykg8   study

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Mar 16 Juil 2019 - 21:23

Qui doit vraiment "transitionner? L'Est , l'Ouest,le Sud, le Nord!!! drunken

"...
SHANGHAI (Reuters) - Les émissions de gaz à effet de serre de la Chine ont augmenté de 53,5% en dix ans pour s'établir à 12,3 milliards de tonnes en 2014, a déclaré lundi le ministère de l'Environnement, se basant sur les données transmises à l'Onu comme l'y contraint une convention sur le changement climatique.
Pékin, qui avait auparavant publié des données en la matière en 2005 et 2010, prévoit que les émissions de gaz à effet de serre chinoises atteignent leur pic "aux alentours de 2030" ... study ... comparaison, les émissions de carbone des Etats-Unis s'étaient établies à 5,74 milliards de tonnes en 2017, en baisse de 0,5% sur un an, selon les données de l'agence américaine de protection de l'environnement..."
(David Stanway; Jean Terzian pour le service français)..." study


  study   https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KCN1UA0GY/les-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-de-la-chine-ont-augmente-de-50-en-dix-ans.html

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Lab2 le Mer 17 Juil 2019 - 8:00

Kerkallog a écrit:Qui doit vraiment "transitionner? L'Est , l'Ouest,le Sud, le Nord!!! drunken

"...
SHANGHAI (Reuters) - Les émissions de gaz à effet de serre de la Chine ont augmenté de 53,5% en dix ans pour s'établir à 12,3 milliards de tonnes en 2014, a déclaré lundi le ministère de l'Environnement, se basant sur les données transmises à l'Onu comme l'y contraint une convention sur le changement climatique.
Pékin, qui avait auparavant publié des données en la matière en 2005 et 2010, prévoit que les émissions de gaz à effet de serre chinoises atteignent leur pic "aux alentours de 2030" ... study ... comparaison, les émissions de carbone des Etats-Unis s'étaient établies à 5,74 milliards de tonnes en 2017, en baisse de 0,5% sur un an, selon les données de l'agence américaine de protection de l'environnement..."
(David Stanway; Jean Terzian pour le service français)..." study


  study   https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KCN1UA0GY/les-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-de-la-chine-ont-augmente-de-50-en-dix-ans.html
C'est une présentation fallacieuse.
Qui sont les commanditaires de ces pollutions ? Si la Chine est "mauvaise élève", les Etats-unis (et l'Europe) sont en partie les commanditaires de ces pollutions à travers leurs importations.


La fabrication de produits intermédiaires et finaux, consommés dans les pays industrialisés, entraîne des émissions de gaz à effet de serre. Une partie de ces émissions sont générées en dehors du territoire de consommation et échappe aujourd’hui à sa comptabilisation nationale. Elle ne figure nulle part dans les inventaires d’émissions officiels des pays consommateurs. En effet, la comptabilisation actuelle des émissions se fait sur la base du territoire où elles sont générées, et non pas le territoire de consommation des produits dont la fabrication a entraîné ces émissions. On applique par conséquent le principe de responsabilité liée à la production et non à la consommation. Résultat : ces émissions n’étant pas attribuées au territoire de consommation, les mesures politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre de ce territoire restent inopérantes à leur égard. En 2010, 28% des émissions mondiales de CO2 circulaient entre des pays producteurs et consommateurs via des produits de consommation. Mais les analyses montrent que les flux ne sont pas équilibrés : il y a des pays exportateurs nets d’émission et des pays importateurs nets d’émissions.

Un document sur les émissions importés par le réseau action climat
https://reseauactionclimat.org/wp-content/uploads/2017/04/Les-e%CC%81missions-importe%CC%81es-le-passager-clandestin-du-commerce-mondial-.pdf

Lab2
Membre

Masculin Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 09/10/2018

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Mer 17 Juil 2019 - 8:25

Lab2 a écrit:
Kerkallog a écrit:Qui doit vraiment "transitionner? L'Est , l'Ouest,le Sud, le Nord!!! drunken

"...
SHANGHAI (Reuters) - Les émissions de gaz à effet de serre de la Chine ont augmenté de 53,5% en dix ans pour s'établir à 12,3 milliards de tonnes en 2014, a déclaré lundi le ministère de l'Environnement, se basant sur les données transmises à l'Onu comme l'y contraint une convention sur le changement climatique.
Pékin, qui avait auparavant publié des données en la matière en 2005 et 2010, prévoit que les émissions de gaz à effet de serre chinoises atteignent leur pic "aux alentours de 2030" ... study ... comparaison, les émissions de carbone des Etats-Unis s'étaient établies à 5,74 milliards de tonnes en 2017, en baisse de 0,5% sur un an, selon les données de l'agence américaine de protection de l'environnement..."
(David Stanway; Jean Terzian pour le service français)..." study


  study   https://www.latribune.fr/depeches/reuters/KCN1UA0GY/les-emissions-de-gaz-a-effet-de-serre-de-la-chine-ont-augmente-de-50-en-dix-ans.html
C'est une présentation fallacieuse.
Qui sont les commanditaires de ces pollutions ?
Si la Chine est "mauvaise élève", les Etats-unis (et l'Europe) sont en partie les commanditaires de ces pollutions à travers leurs importations.


La fabrication de produits intermédiaires et finaux, consommés dans les pays industrialisés, entraîne des émissions de gaz à effet de serre. Une partie de ces émissions sont générées en dehors du territoire de consommation et échappe aujourd’hui à sa comptabilisation nationale. Elle ne figure nulle part dans les inventaires d’émissions officiels des pays consommateurs. En effet, la comptabilisation actuelle des émissions se fait sur la base du territoire où elles sont générées, et non pas le territoire de consommation des produits dont la fabrication a entraîné ces émissions. On applique par conséquent le principe de responsabilité liée à la production et non à la consommation. Résultat : ces émissions n’étant pas attribuées au territoire de consommation, les mesures politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre de ce territoire restent inopérantes à leur égard. En 2010, 28% des émissions mondiales de CO2 circulaient entre des pays producteurs et consommateurs via des produits de consommation. Mais les analyses montrent que les flux ne sont pas équilibrés : il y a des pays exportateurs nets d’émission et des pays importateurs nets d’émissions.

Un document sur les émissions importés par le réseau action climat
https://reseauactionclimat.org/wp-content/uploads/2017/04/Les-e%CC%81missions-importe%CC%81es-le-passager-clandestin-du-commerce-mondial-.pdf

_il est bien évident que le bilan carbone des clients occidentaux devrait comporter celui des biens consommés où qu'ils soient produits dans le monde , d'où ma question en préambule:
_qui doit "transitionner"? scratch

_des éléments de réponse ici study :

http://www.le-projet-olduvai.com/t1039p25-le-risque-demographique#183581

https://medium.com/enqu%C3%AAtes-%C3%A9cosophiques/d%C3%A9mographie-et-climat-5a6ef5be37ed

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Résilient le Mer 17 Juil 2019 - 8:34

Kerkallog a écrit:_il est bien évident que le bilan carbone des clients occidentaux devrait comporter celui des biens consommés où qu'ils soient produits dans le monde , d'où ma question en préambule:
_qui doit "transitionner"? Gestion du changement climatique - Page 7 Icon_scratch

Tout ceci en actant du fait que le CO2 anthropique est la cause du changement climatique, bien évidemment. mrsgreen

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1496
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Jeff01 le Mer 17 Juil 2019 - 9:03

T'avais oublié un mot, je me permet de corriger

Tout ceci en actant du fait que le CO2 anthropique est la cause principale du changement climatique, bien évidemment. Gestion du changement climatique - Page 7 928927

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 584
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Résilient le Mer 17 Juil 2019 - 9:41

Jeff01 a écrit:T'avais oublié un mot, je me permet de corriger

Tout ceci en actant du fait que le CO2 anthropique est la cause principale du changement climatique, bien évidemment. Gestion du changement climatique - Page 7 928927

J'aurais bien voulu, mais même pas...


Réseau Action Climat est très clair sur sa ligne : Dès le châpo de leur présentation (sur leur site)


"Notre système climatique repose sur un équilibre très fragile. Cet équilibre est mis en danger par les émissions de gaz à effet de serre liées aux activités humaines".



Par les émissions de GES d'origine anthropique et pas d'autre chose de naturel...clind'oeil

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1496
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Jeff01 le Mer 17 Juil 2019 - 9:50

C'est encore une histoire d'interprétation et de sémantique.

Le changement climatique naturel est fort probablement sans danger, puisqu'il coexiste avec la vie sur terre depuis quelques milliards d'années. Par contre son équilibre est mis en danger par la part anthropique liée aux activités humaines.

Ça dépend tellement de ce qu'on a envie de lire  Rolling Eyes

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 584
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Résilient le Mer 17 Juil 2019 - 11:03

Jeff a écrit:C'est encore une histoire d'interprétation et de sémantique.

Non parce que, encore une fois, en sémantique comme en sciences, les mots ont un sens. Ils partent du postulat que ce sont les GES anthropiques qui déséquilibrent le climat, qu'ils considèrent donc comme un système équilibré et donc, immuable



Par définition, un équilibre est quelque chose de fixe, qui bascule au moindre changement : 



Larousse a écrit:État de repos, position stable d'un système obtenus par l'égalité de deux forces, de deux poids qui s'opposent (balance)
Chimie : État d'un système de corps dont la composition ne varie pas. (L'équilibre peut résulter d'une absence de réaction chimique ou de l'existence de deux réactions inverses se produisant avec la même vitesse.)


Pour ces gens-là, le changement de composition du système climatique est imputable aux seules activités humaines. Point barre, ce postulat ne se discute pas. 


Preuve en est qu'ils se réfèrent toujours à un point de départ du RC situé en 1850 et au début de la révolution industrielle, sans jamais questionner le fait établi qu'entre 1850 et 1950, il est désormais admis que le RC N'EST PAS d'origine anthropique : 



Réseau Action Climat a écrit:Dans le 5è rapport du GIEC, la majorité des chiffres est donnée par rapport aux moyennes constatées sur la période 1986-2005. Cependant, entre celle-ci et le début de l’ère industrielle (1850), la température moyenne globale a déjà augmenté de 0,6°C.

 En postulant un lien de causalité systématique entre augmentation du CO2 et RC (le présupposé du  GIEC) et, vu que, comme tu le rappelais toi-même, il n'existe pas d'autre source naturelle d'émissions massives de CO2 autre qu'anthropique depuis le début de la révolution industrielle, c'est forcément le CO2 et les autres GES anthropiques qui sont à l'origine du RC. 




Jeff a écrit:Le changement climatique naturel est fort probablement sans danger, puisqu'il coexiste avec la vie sur terre depuis quelques milliards d'années. Par contre son équilibre est mis en danger par la part anthropique liée aux activités humaines.

Comment un équilibre peut-il changer sans se déséquilibrer ? Comment un changement climatique, même naturel, peut-il maintenir un équilibre, puisqu'il trouve précisément son origine dans la rupture de l'équilibre ? 



Un changement ne peut pas être équilibré, puisque qui dit "changement" dit "déséquilibre". 


Si on constate un RC depuis 1850, c'est que l'équilibre climatique postulé est rompu depuis (au moins) cette date. 


Sauf que l'équilibre climatique est une notion totalement fausse, puisque, pour une région donnée, cet équilibre climatique se définit par période d'au moins 30 ans. Ce qui revient à dire que le climat change et donc, que cet équilibre n'est que temporaire, et ce, de manière totalement naturelle.   


Si tu vas sur leur page Notre système climatique, à aucun moment la possibilité d'une variation naturelle n'est évoquée (ou alors, je l'ai ratée, si quelqu'un veut vérifier). 


Donc non : ça ne dépend pas de ce qu'on a envie de lire. Les mots ont un sens et les utiliser à bon escient, surtout dans le cadre d'une controverse ou d'une propagande, est fondamental. Surtout pour des gens ayant la prétention de s'appuyer sur des études scientifiques. 


"Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, 
et les mots pour le dire arrivent aisément".  

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1496
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Mer 17 Juil 2019 - 11:12

Résilient a écrit:
Kerkallog a écrit:_il est bien évident que le bilan carbone des clients occidentaux devrait comporter celui des biens consommés où qu'ils soient produits dans le monde , d'où ma question en préambule:
_qui doit "transitionner"? Gestion du changement climatique - Page 7 Icon_scratch

Tout ceci en actant du fait que le CO2 anthropique est la cause du changement climatique, bien évidemment. mrsgreen

Je reconnais ton dogmatisme et me soumets, oh Ste Gretta Résiliente Carbonnée geek !

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Jeff01 le Mer 17 Juil 2019 - 11:26

Voici la définition que je trouve pour équilibre sur wikipédia :


L’équilibre (du latin aequilibrium, de aequus « égal » et libra « balance, poids ») est le concept qui décrit les situations où les « forces » en présence – les parties dans le cas d'une métaphore – sont égales, ou telles qu'aucune ne surpasse les autres. C'est une notion qui est utilisée dans de nombreux domaines.
Un équilibre peut être statique (une roche, sur le sol lunaire par exemple) ou dynamique (le ballon tenu en équilibre sur le museau d'une otarie, l'équilibre écologique).

Donc non, équilibre ne veut pas dire immuable.
Un équilibre peut aussi vouloir dire "oscillations dans une certaine plage". Il peut y avoir équilibre climatique tout en ayant des variations.

Ils font peut-être des biais sur le point de départ du RC, mais sont-ils les seuls ? Et pourquoi focaliser sur l'origine du RC quand il est acté que sa principale cause est aujourd'hui anthropique ? 

donc désolé, mais ça dépend de ce qu'on a envie de lire ...
Les mots ont souvent plusieurs sens, et si ce n'était pas le cas le mot interprétation n'existerait pas  BISOU

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 584
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Résilient le Mer 17 Juil 2019 - 11:51

Perso, la définition que je te donne vient du Larousse. C'est mon côté "vieux con", certainement...


Quand on nous dit que le RC est dû à des émissions de CO2 qui augmentent sa teneur dans la composition de l'atmosphère, on parle de CHIMIE. Pas d'un numéro de cirque ou d'un écosystème. On est d'accord ? 
Donc, si on parle de CHIMIE, la seule définition de l'équilibre qui vaille est celle de la CHIMIE. 
 
Or, toujours selon le Larousse, un équilibre chimique se définit comme l'état d'un système de corps dont la composition ne varie pas". 



Jeff a écrit:Les mots ont souvent plusieurs sens, et si ce n'était pas le cas le mot interprétation n'existerait pas

Non, encore une fois, pas quand on parle de sciences dures. 





Et surtout quand on se réfère à la définition (du Larousse) du verbe interpréter : 



Larousse a écrit:"Donner à des propos, à un événement, à un acte telle signification, les comprendre en fonction de sa vision personnelle"




Ce qui n'est pas mon cas, puisque je n'utilise que des définitions aussi contextualisées (donc neutres) que possible.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1496
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Jeff01 le Mer 17 Juil 2019 - 12:02

On parle d'un équilibre climatique, donc multifactoriel.
Comment peux-tu résumer ça à un bête équilibre chimique ...
Le RC par le CO2 n'a d'ailleurs rien à voir avec de la chimie, puisqu'il est thermodynamique ... C'est un problème de forçage radiatif
Donc ce n'est pas un équilibre de numéro de cirque ou d'un écosystème, pas plus qu'un équilibre chimique ...

Sinon le Larousse confirme bien ma définition du verbe interpréter, et je maintien penser l'avoir utilisé à bon escient  BISOU

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 584
Age : 44
Date d'inscription : 23/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Résilient le Mer 17 Juil 2019 - 12:44

Jeff a écrit:Comment peux-tu résumer ça à un bête équilibre chimique ...

Tu as lu mes posts précédents ? Ce n'est pas moi qui le dis : je ne fais que résumer leur raisonnement, en fait, qui est le suivant : 

- Les activités humaines émettent massivement du CO2 et des GES dans l'atmosphère ; 
- Cette émission entraîne une modification de la composition CHIMIQUE de l'atmosphère ;  
- Cette modification CHIMIQUE, en aggravant l'effet de serre naturel, est à l'origine du RC .

Je dis que LEUR raisonnement est basé sur l'existence d'une modification CHIMIQUE de l'atmosphère d'origine anthropique.

C'est pour cela que je répondais à Kerkallog : 


Tout ceci en actant du fait que le CO2 anthropique est la cause du changement climatique, bien évidemment. Gestion du changement climatique - Page 7 928927

Ce à quoi tu me réponds : 


Jeff a écrit:T'avais oublié un mot, je me permet de corriger
Tout ceci en actant du fait que le CO2 anthropique est la cause principale du changement climatique, bien évidemment. Gestion du changement climatique - Page 7 928927

Ben non : jamais sur leur site ils ne parlent de part de variabilité naturelle. La seule cause du changement climatique, pour eux, c'est une rupture de l'équilibre CHIMIQUE de la composition de l'atmosphère. D'où ma focalisation sur l'aspect CHIMIQUE de la question et de la définition d'équilibre, puisque, pour eux, le RC a pour origine une modification de la composition CHIMIQUE de l'atmosphère. Comme pour la plupart des tenants du RC d'origine anthropique, d'ailleurs.

Ce que tu as d'ailleurs reconnu toi-même : 


Jeff a écrit:Par contre, pourquoi je trouve dangereux de vouloir absolument trouver d'autres causes (et effectivement ce n'est plus du raisonnement scientifique, j'admet) c'est que je sais pertinemment que la nature de l'homme étant ainsi faite, la collectivité aura encore moins de raison de se bouger le cul si on lui explique qu'en fin de compte c'est peut-être un réchauffement avec une minuscule part de naturel.

Qui "interprète" ? Qui explique les faits en fonction des ses opinions personnelles ? 

Et enfin, accessoirement, quand on parle de la composition de l'atmosphère, on parle bien de "composition chimique" : 

Wikipédia (je sais que tu aimes) a écrit:
Composition chimique détaillée

Au niveau de la mer, l'air sec est principalement composé de 78,1 % de diazote, 20,9 % de dioxygène. Le 1% restant est dominé par 0,93 % d'argon et 0,04 % de dioxyde de carbone. Il comporte aussi des traces d'autres éléments chimiques, les gaz mineurs, dont la proportion varie avec l'altitude. Ceux-ci constituent moins de 0,03 % de l'atmosphère. Ce sont en majorité les gaz rares : néonhéliumkryptonxénon et radon. Parmi ces constituants les gaz à effet de serre sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone, le méthane, l'oxyde d'azote et l'ozone. 

(ICI)

Pour ma part, je ne dis rien d'autre depuis le début : le RC n'a pas une origine anthropique. 

Par contre, quand on postule que le RC est uniquement d'origine anthropique (comme c'est leur cas), c'est que l'on admet que la concentration en CO2 (un composant CHIMIQUE) est l'origine unique du RC. Et donc, que le RC s'explique par des modifications CHIMIQUES à l'origine.

Ce qui n'est évidemment pas, tu le sais, ma position.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
"Pessimiste dans l'analyse. Optimiste dans l'action" P. Servigne
Résilient
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 1496
Localisation : Corrèze.
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Jeu 18 Juil 2019 - 12:46

_pratique et synthétique:

Gestion du changement climatique - Page 7 Publication-Carbone-4-Impacts-Changement-climatique-France-02-615x1024

http://www.carbone4.com/publication-adaptation-changement-climatique/?fbclid=IwAR1Ygf0PSWPW8paMOojuWcwQwhssljODvVV-WoWyQ-GaNoHrb9UE-PmQ78E

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Ven 19 Juil 2019 - 22:05

_rapport du Sénat:


19 juillet 2019


"Adapter la France aux dérèglements climatiques à l'horizon 2050 : urgence déclarée


16 mai 2019 : Adapter la France aux dérèglements climatiques à l'horizon 2050 : urgence déclarée ( rapport d'information )

C. APRÈS 2050, UNE SITUATION CLIMATIQUE VRAISEMBLABLEMENT TRÈS DÉGRADÉE


1. Regarder au-delà de 2050 pour penser l'adaptation aux dérèglements climatiques : un exercice nécessaire mais incertain
Même si le présent rapport a pour objet les politiques d'adaptation aux changements climatiques à l'horizon 2050, il ne peut ignorer ce que seront les dérèglements climatiques et les enjeux d'adaptation à un horizon plus éloigné. En effet, la temporalité des actions d'adaptation est très variable : elle va du court à moyen terme pour l'essentiel des décisions des acteurs économiques privés à des horizons de plusieurs décennies, voire même un siècle, dès lors qu'on envisage des décisions en matière d'aménagement public, de construction d'infrastructures ou de replantation des forêts. Parce que nous prenons dès aujourd'hui certaines décisions qui déterminent notre capacité de résilience aux dérèglements climatiques à la fin du XXIe siècle, nous sommes obligés d'anticiper ce qui se passera alors.

Gestion du changement climatique - Page 7 R18-51115
Si l'on a une idée relativement précise de ce que sera le climat des vingt ou trente prochaines années, il est en revanche beaucoup plus difficile de prédire ce qu'il sera dans cinquante ans ou plus. L'incertitude des prévisions de très long terme tient aux limites de nos connaissances dans le domaine du climat, mais aussi au fait que la dynamique climatique dans la deuxième partie du XXIe siècle dépendra très fortement des choix faits par la communauté internationale pour réduire (ou pas) les émissions de GES. Comme on l'a souligné plus haut, les divers scénarios RCP du GIEC conduisent à des trajectoires climatiques très divergentes après 2050. Selon qu'on se situe dans le cadre du scénario RCP2.6, qui correspond à une réduction immédiate et forte des émissions, ou dans le cadre du scénario RCP8.5 du GIEC, qui correspond à la poursuite des émissions au rythme actuel, l'avenir climatique du monde et de la France sera radicalement différent à la fin de ce siècle.
2. Quel scénario choisir pour prendre dès aujourd'hui les décisions d'adaptation de très long terme ?
Le 2e Plan national d'adaptation au changement climatique est construit sur l'hypothèse d'« une hausse de la température moyenne mondiale de 2°C par rapport à l'ère préindustrielle », hypothèse qui correspond au scénario RCP2.6 du GIEC.
Une telle hypothèse peut être qualifiée de « forte ». Il est en effet désormais peu probable qu'il soit possible de limiter à 2° le réchauffement global. C'est ce qu'indique le dernier rapport du GIEC, même si c'est en termes diplomatiques. Limiter le réchauffement sous le seuil des 2° serait encore possible à condition de renforcer immédiatement et drastiquement les politiques de réduction des émissions de CO2 au niveau international et de mettre en oeuvre massivement des solutions de stockage du carbone qui n'existent pas encore. Or, rien de tel ne s'observe. La dynamique qu'on observe est bien celle de la poursuite des émissions de GES au rythme passé.
Par ailleurs, lors de son audition par vos rapporteurs, le climatologue Hervé Le Treut a rappelé que, même si les pays signataires respectaient les engagements qu'ils ont pris dans les Accords de Paris, on irait sans doute vers un réchauffement global nettement supérieur à 2° à la fin de ce siècle, de l'ordre de 3°C ou plus, car ces engagements (qui ne sont même pas respectés par les pays signataires) sont notoirement insuffisants par rapport aux objectifs officiellement affichés par la communauté internationale. La courbe des émissions poursuit donc pour l'instant sa hausse tendancielle.
Si l'on veut être réaliste dans la construction de la politique nationale d'adaptation, il ne faut donc pas exclure a priori des scénarios de changement climatique plus pessimistes que celui qui sert de référence aux Accords de Paris et prendre en compte ce qu'on pourrait appeler « une marge de sécurité » lorsqu'il s'agit de prendre des décisions d'adaptation qui nous projettent à un horizon éloigné. Par exemple, si l'on construit aujourd'hui une digue ou une route littorale, il est prudent de postuler une hausse du niveau de la mer proche de la fourchette haute des prévisions pour la fin du siècle - faute de quoi on risque de devoir démolir et reconstruire les ouvrages dans vingt ou trente ans. C'est pourquoi il est important que les pouvoirs publics, avec l'aide des scientifiques, établissent clairement les paramètres climatiques et les marges de sécurité à prendre en compte dans ce type d'adaptation de long terme.
3. Le climat français vers 2080- 2100 dans un scénario de poursuite des émissions de GES
Dans ce scénario, la France est à la fin de ce siècle un pays écrasé de chaleur. Ce scénario conduit en effet à une forte hausse des températures moyennes. Elle atteint +3,4°C à +3,6°C en hiver et +2,6°C à +5,3°C en été. Cette hausse est particulièrement marquée dans le Sud-Est du pays, où elle pourrait largement dépasser les 5°C en été par rapport à la moyenne de référence.

Gestion du changement climatique - Page 7 R18-51116

Gestion du changement climatique - Page 7 R18-51117
Outre une élévation forte de la température moyenne, on assisterait à des vagues de chaleur intenses et longues, totalement inconnues jusqu'à présent, auprès desquelles la canicule de 2003 apparaît comme un phénomène relativement banal (proche de la médiane de la plupart des modèles). La répétition de canicules extrêmes, bien plus sévères que l'exception historique de 2003, est l'un des phénomènes les plus alarmants auxquels on doit s'attendre. Cela pourrait avoir des conséquences sanitaires considérables.

Gestion du changement climatique - Page 7 R18-51118
En ce qui concerne les précipitations, les projections climatiques montrent une stabilité ou une légère hausse des précipitations moyennes annuelles en France métropolitaine d'ici la fin du XXIe siècle. Toutefois, cette absence d'évolution moyenne sur le territoire métropolitain cache des contrastes régionaux et/ou saisonniers, à savoir :
- une augmentation des précipitations hivernales, sauf sur le Sud-Ouest, notamment sur les contreforts pyrénéens, où on observe une baisse ;
- une diminution des précipitations estivales, particulièrement marquée sur certains territoires (cf. graphique suivant).

Gestion du changement climatique - Page 7 R18-51119
Enfin, concernant la hausse du niveau de la mer, on peut s'attendre à la fin du siècle à une hausse de 60 cm à 1 m par rapport au début du XXe siècle.

Gestion du changement climatique - Page 7 R18-51120" study


http://www.senat.fr/rap/r18-511/r18-5114.html?fbclid=IwAR3q99luVlJsEq7KXL5BzUoQHFaontFfK4-jY0Gah74jWM9ZzI5CpSvv8UU#toc70

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kyraly le Jeu 25 Juil 2019 - 23:08

https://www.franceinter.fr/developpement-durable-oblige-a-geneve-il-faut-une-autorisation-pour-acheter-un-climatiseur

Développement durable oblige, la loi sur l'énergie distingue deux types de climatisation : la climatisation "de procédé", indispensable au bon fonctionnement d'un service. C'est par exemple la conservation de denrées alimentaires, ou le refroidissement de serveurs informatiques. Et la climatisation dite "de confort", soumise à autorisation. "La température de confort retenue à Genève est de 26,5°C, explique le directeur de l'Office cantonal de l'énergie Cédric Petitjean. Si, malgré les mesures prises pour refroidir la pièce, comme la surventilation et l'installation de protection solaires, l'espace reste trop chaud, alors on peut rafraîchir avec une climatisation".

Une équipe d'inspecteurs est chargé de veiller au respect de la loi sur l'énergie. "Si les installations ne sont pas conformes, on peut aller jusqu'au démontage" assure Cédric Petitjean. Des contrôles, ce commerçant d'électroménager – climatisé – est persuadé d'en avoir vu. "On a la climatisation depuis quatre ans. Mais on a eu droit à tout. Un hélicoptère est même passé au-dessus des immeubles pour voir qui avait la clim, assure le vendeur. Vrai ou pas, les fraudeurs sont en tout cas nombreux. "Vous voyez l'immeuble en face et la climatisation sur la terrasse ? Ça fait 23 ans qu'elle n'a pas le droit d'y être"

Ca promet...

________________________________________________________
« La guerre, c'est la paix. » : L Tolstoi (je crois)
« La liberté, c'est l’esclavage. » : Spartacus (pas sur)
« L'ignorance, c'est la force. » : F Dostoïevski (a vérifier)
Kyraly
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 2192
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Sam 27 Juil 2019 - 15:11

_ouf! on a eu chaud...un peu?! pale

"Canicule : la masse d'air chaud se dirige désormais vers le Groenland et..." study

https://www.francetvinfo.fr/meteo/climat/canicule-la-masse-d-air-chaud-se-dirige-desormais-vers-le-groenland-et-inquiete-les-experts_3552697.html?fbclid=IwAR1BkYjgoHF8qmgHJ0wCuoat_l3wIAvnKJ9WCg4-Mjn4E9ExRXEv3cHIgMk

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Gestion du changement climatique - Page 7 Empty Re: Gestion du changement climatique

Message par Kerkallog le Dim 28 Juil 2019 - 14:19

_gestion du changement climatique et signature de traités:

"...+ 63,1% d’importation de combustibles minéraux et pétrole (essentiellement du pétrole issu des sables bitumineux) en Europe pour la première année de mise en œuvre du CETA !




Il est urgent de transformer la politique commerciale de fond en comble.
Les accords de commerce négociés aujourd’hui fixent le cadre des échanges économiques pour les décennies à venir. Il est donc urgent de transformer la politique commerciale de fond en comble : de la manière dont sont négociés les accords jusqu’à leur finalité, en passant par le choix des partenaires et les outils mis en place. Si le défi est immense pour réviser les règles existantes et mettre véritablement et rapidement la politique commerciale au service de la transition écologique et sociale, cette réforme est non seulement possible mais nécessaire...."

https://www.veblen-institute.org/Explosion-des-exportations-canadiennes-de-petrole-vers-l-UE.html?fbclid=IwAR0Miz1EdXrHtq6ErAf8FzeuJFNnJrCr3lFZUWnzXzZt4pfe1m9gc9zxtDg



"...

CETA : Un accord qui sent bon le Pétrole et le Gaz

Gestion du changement climatique - Page 7 Trade-thL'Europe et le Canada ont signé dimanche à Bruxelles le traité de libre-échange CETA. Cet accord va bien au delà du fromage ou du sirop d’érable avec un pays gentil et des entreprises encore plus gentilles comme ont bien voulu nous vendre les politiques européens.

Le CETA a été initié par les compagnies pétrolières, les multinationales et les cabinets d’avocats spécialisés dans les tribunaux d’arbitraux. Ils sont les grands gagnants.

Les tribunaux arbitraux : ISDS

A part la suppression des droits de douane sur une multitude de produits, le CETA propose le mécanisme de tribunaux arbitraux qui permet aux entreprises ou aux investisseurs d'attaquer directement les législations et les gouvernements.

Suite l’accord commercial USA-Mexique-Canada, les gentilles entreprises canadiennes se sont rapidement mises à la page sur les bonnes pratiques importées des USA et elles ont fait appel à des dirigeants américains aux méthodes musclées.

De manière pratique, le cas de l’entreprise pétrolière canadienne TransCanada augure du futur européen. L’expert dans le transport de pétrole et de gaz a lancé en 2016 une poursuite contre le gouvernement américain. Motif: pour des considérant environnementaux, le gouvernement Obama a refusé la construction d’un pipeline de pétrole des sables bitumineux canadiens pour relier les USA. Mise à l'écart, l’entreprise canadienne demande 13 milliards $ de dédommagement pour ce refus.

TransCanada fait partie de ces nouvelles générations d’organisations guerrières. Dès 2014, elle a engagé l’une des plus grande agence de relations publiques mondiale, Edelman, pour faire pression sur le gouvernement US. Son propriétaire Richard Edleman avait déjà été condamné pour avoir monté en ligne de faux groupes de réseaux sociaux pour influencer l’opinion publique. Ces campagnes avaient été réalisées pour faire croire qu’elles venaient des citoyens alors que tout était conçu par les employés d'Edleman. Ces mêmes méthodes agressives ont été utilisées en faveur de TransCanada et le pipeline Keystone XXL.
Selon l’UNCTAD, l’année 2015 a vu un record de 70 entreprises privées qui ont lancé des nouvelles actions en justice contre les gouvernements grâce aux accords de libre-échange. Même si les gouvernements gagnent souvent les poursuites dans le format d’arbitrage ISDS, ils ont dépensé un montant moyen de 8 millions $ puisés sur les fonds publics. Mais pour les entreprises le jeu en vaut la chandelle. (liste des entreprises et des pays)

De plus, la possibilité pour les entreprises privées de poursuivre les Etats a vu fleurir un nouveau business aux niveaux des grandes études d’avocats qui poussent et encourgagent les entreprises à tenter leur chance. (lire dossier du Corporate Europe Observatory and the Transnational Institute. En anglais)


Importation de pétrole hautement polluant: Comment contourner les législations locales   ....." study



http://www.2000watts.org/index.php/energytrend/petrole/1221-ceta-un-accord-qui-sent-le-petrole-et-le-gaz-.html?fbclid=IwAR0Cwhou1OgyxSa6G-rJgK1t0MNIE91sgI_BBf4Mopn7fFy8-94AXRVHTC8

________________________________________________________
Gestion du changement climatique - Page 7 0_0_0_12  Gestion du changement climatique - Page 7 00000012Gestion du changement climatique - Page 7 00000065 y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  Gestion du changement climatique - Page 7 00000013 sunny Gestion du changement climatique - Page 7 _che-g17
Kerkallog
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2141
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum