85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Aller en bas

85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par tarsonis le Dim 15 Juil 2018 - 1:04

Salut à tous,

voici un petit retex sur de la piste cyclable des Forts autour de Strasbourg. Ce sera l'occasion de parler un peu prépa vélo, et de faire un petit article sur le sujet, vu qu'il y a en fait très peu de blogs qui parlent de ce trajet en détails.

Je précise aux aguerris du forum que je ne suis pas un grand sportif, sortant de plusieurs années d'embonpoint (développé ici : [Retex] Gras, bedaine, risque des maladies de civilisation )
Je pratique le vélo quotidiennement, à hauteur de 6-10km par jour et en moyenne 250km par mois. Rien de terrible mais de quoi situer les choses pour ceux qui souhaitent se lancer.

Personnellement, je voulais savoir si je pouvais parcourir -sans être fracassé le lendemain- une centaine de km en un jour, ce qui représente une assez bonne distance de fuite lors d'une évacuation.

La piste des forts fait découvrir plusieurs ouvrages autour de la ville et s'étend sur 85km (officiellement).
En effet, Strasbourg est ceinturée de forts du XIXe :



Notes :
- Toutes les photos sont en 650px de large afin de conserver la mise en page de l'article; un clic droit et "afficher l'image" vous permettra de les voir en taille réelle clind'oeil
- J'ai réalisé le trajet mi-mai. Ce post arrive seulement maintenant car je me suis absenté pas mal de semaines depuis....

Il y a peu de dénivelé, mais cela représente assez bien le type de trajet que je peux parcourir dans le cadre d'un bug out en Alsace, avant de rejoindre les Vosges:


85km de pistes cyclables. De forts en nature...

La Piste des Forts est un itinéraire cyclable franco-allemand qui associe patrimoine et nature aux portes de Strasbourg. Elle propose un parcours de 85 km de part et d’autre du Rhin et vous emmène des coteaux de Hausbergen à la campagne de l’Ortenau, des forêts rhénanes d’Illkirch-Graffenstaden à celle de la Wantzenau, à la découverte des 19 ouvrages de la « Ceinture des Forts ».

Un peu d’histoire...

Depuis son origine, le statut de place forte de Strasbourg est inscrit dans ses murs et ses fortifications. Destinées à remplacer les fortifications de Specklin et de Vauban jugées obsolètes, deux lignes défensives sont construites après 1870 : une enceinte urbaine longue de 11 km et une ceinture de forts avancés constituée de 19 forts (16 en France, 3 en Allemagne).

Ces ouvrages, construits à l’époque de l’annexion de l’Alsace-Lorraine par l’empire wilhelminien, portent les noms de personnalités politiques et militaires allemandes. Après 1918, ils sont rebaptisés du nom de généraux et maréchaux français.
Les différents forts, ouvrages, abris et casemates sont camouflés par un couvert d’arbres : robiniers, marronniers ou noyers.
Avec le temps, la végétation a recouvert la plupart de ces édifices et seuls quatre ouvrages sont aujourd’hui ouverts au public : les forts Rapp (Moltke à l’époque allemande), Frère (Baden), Kléber (Bismarck) et l’ouvrage Ducrot (Podbielski).

Leur exploration mêle histoire et loisir dans une découverte aussi joyeuse que passionnante. ...Beaucoup de nature ! Emprunter la Piste des Forts c’est aussi se régaler de la diversité des paysages, passer de la fraîcheur d’une forêt, à l’ombre d’une terrasse de café, des maisons à colombages aux maisons éclusières, jouer à saute frontière par delà le Rhin ou encore pique- niquer dans l’enceinte d’un fort.

La Piste des Forts est également accessible depuis les centres-villes de Strasbourg et Kehl ou par les pistes cyclables longeant les canaux de la Marne au Rhin - Eurovélo®5, de la Bruche et du Rhône au Rhin - Eurovélo®15. Sans difficulté majeure, ce parcours est à découvrir à votre rythme, par petit bout ou grandes étapes, en famille ou entre amis...

Le PDF descriptif :
https://www.strasbourg.eu/documents/976405/1084293/0/3030426c-815c-5a18-5d73-f293340bb94e

Le PDFcomplet :
http://www.otstrasbourg.fr/images/documents/cyclo23_Piste_des_Forts_2014-23.pdf

La carte légendée du trajet :


Sur le terrain, mon GPS et le compteur du VTT, j'ai mesuré en réalité plutôt 94km, en comprenant un petit aller-retour à Kehl car le balisage était manquant....
Avec les découvertes de Stras que je propose en fin d'article, on atteint donc doucement 100km pour un peu plus de 5h30 de vélo hors pauses et repas.

La piste sera quasi-exclusivement cyclable. C'est à dire que vous ne serez jamais sur la route à côtoyer les voitures, sauf lors de la traversée de quelque petits villages, mais sur pas plus d'une centaine de mètres. C'est un plus indéniable pour les débutants ou pour la découverte en famille.

Au niveau logistique

J'ai pris mon VTT 26" car certaines parties allemandes sont composées de petits graviers et de terre :



A noter qu'il y a une pente à Fort Ducrot d'environ 30% où l'on descend de plusieurs dizaines de mètres en quelques secondes avant de croiser une route de village. Donc les freins doivent absolument fonctionner.
Il y a un passage à proximité de ce Fort qui parcourt quelques centaines de mètres en forêt qui pourra être un chouïa gadoueux en temps pluvieux.

Bien entendu, comme tout cycliste qui se respecte en Alsace, j'ai :
- un kit complet de réparation de chambre à air (démonte-pneu, grattoir, rustines, colle, etc.
- ainsi que 2 chambres à air neuves car certaines crevaisons ne sont pas réparables.
- Un multi-tool de cycliste (clefs, tournevis et démonte-chaîne)
- Un maillon de chaîne de rechange, si elle casse.
- une clef pour les boulons du vtt.
- Un repas de midi.
- 3,5L d'eau : le temps était un peu caniculaire (35-40°) et si vous regardez bien la carte, il n'y a pas de point d'eau potable sur le trajet.
Cependant, vous pourrez trouver une supérette sur le chemin aux alentours d'Illkirch Graffenstaden et quelques petits commerces à Souffelweyersheim, donc de quoi refaire le stock hors dimanche (sinon misez sur les quelques snacks). Sur le total, j'ai bu un peu plus de 5L.
- mon smartphone avec GPS et Cyclemeter
- une powerbank au cas où, car je prends pas mal de photos clind'oeil
- une petite trousse de premiers soins type bobologie.


Globalement, le balisage est assez bien placé le long du trajet. Il suffit de reconnaître le petit panneau du cycliste vert, avec la mention "Piste des Forts" en France et "Radweg zu den Forts" en Allemagne :


Sauf à une dizaine d'endroits où il sera absent, caché, trompeur voire retiré.
Exemple ici, avec la végétation qui vous empêche de remarquer la piste tournant à droite :




Ce n'est qu'au bout d'un à deux km que les énormes trous dans la chaussée vous poussent à admettre que ce n'est pas vraiment le bon chemin.
J'ai scindé le circuit en deux étapes, avec le repas entre.

Comment y aller ?
Cela dépend un peu de votre moyen d'arrivée à Strasbourg.

En voiture : Il ne devrait pas être difficile de se garer non loin des points de départ possibles de ce circuit.
En train : la plupart des trains TER offrent la possibilité d'amener un VTT en wagon, pensez à vérifier avant de réserver.
A pieds/en bus : il est possible de louer des vélos à la journée. Là il y a pléthore de choix, mais j'aurais tendance à conseiller un vélo léger et assez polyvalent. Donc les Vélhops me semble plutôt trop lourds pour ce trajet.
En tram : à combiner avec le reste si besoin. Mais n'oubliez pas que les vélos y sont interdits le dimanche et entre 7h et 9h ainsi que 17h et 19h la semaine...
A vélo : il y a une quantité incroyable de pistes cyclables autour de Strasbourg qui permettront de joindre la ville avec des trajets relativement agréables.
Perso je parcours la piste Obernai/Strasbourg, qui vous permettra également d'aller dans l'autre sens pour visiter le massif vosgien en commençant par le Mont St Odile et tous les châteaux alentours. Mais pensez également aux pistes qui relient bien d'autres villes comme Bâle, Mulhouse, Haguenau, Saverne & Co clind'oeil

Petite info : j'ai parcouru le circuit dans le sens horaire. Cela me semble le choix le plus simple mais aussi le plus agréable pour les raisons qui seront détaillées plus bas clind'oeil

La première : partie Sud, en partant du Grand Pont, non loin du parc de la Citadelle.



Je trouve que la partie allemande est la moins intéressante du circuit, voire pénible. Donc je conseille chaudement de commencer par ce passage et dans ce sens, quand le temps est encore frais et que vos mollets ne sont pas encore endoloris plutôt que de finir sur ce paysage industriel sous un soleil de plomb.
C'est d'ailleurs la partie où j'ai le plus perdu mon chemin, donc n'hésitez pas à consulter le GPS si vous n'avez plus vu de panneau depuis quelques intersections.

J'ai donc démarré Rue du Grand Pont à Strasbourg, à côté du Stade Vauban.
Direction Kehl, où au bout de quelques minutes de trajet vous arriverez sur le Pont Béatus-Rhenanus, construit pour accueillir les piétons, les cyclistes, et le Tram qui relie maintenant la France à l'Allemagne :


Puis il faudra jongler un peu à Kehl, où les travaux n'ont pas grand chose à faire des cyclistes :




Bien qu'exclusivement cyclables, les pistes allemandes présentent des portions qui restent un peu trop proches des routes à mon goût (le pompom sera quand vous arriverez derrière le Kaufland...).

Beaucoup de tronçon vous paraîtront monotones, et donneront une petite impression d'avaler les kilomètres avec très peu de parties ombragées (prévoyez la crème solaire) :






Je n'ai vu aucun fort; apparemment ils ont tous été détruits ou sont recouverts de terre.

Mais certains passages seront assez agréables à contempler, surtout vers la fin de la partie Allemande (en dessous de Marlen), vers le 25e km :





Fort heureusement, quand on passe l'horrible pont Pflimlin, on retourne aux zones d'ombres et de quiétude:





Pause repas !


La partie Nord est beaucoup plus idyllique :




Vous démarrez en longeant le canal de la Bruche où de nombreux petits spots vous proposeront des pauses au calme :


La piste de la Bruche permet d'ailleurs de relier Strasbourg à Molsheim voire Saverne ou Schirmeck si on poursuit sur d'autres itinéraires cyclables :
http://www.bas-rhin.fr/eCommunityDocuments/E34C4D98-631D-459B-AA4E-61C91D2F7BA0/2260/document_conseil-general-bas-rhin-velo-carte-centre.pdf.pdf


Puis on part vers le Nord à travers les champs cultivés :


D'ailleurs, outre la flore usuelle que vous rencontrez le bord des chemins (sureau, pourpier, aubépine, carottes sauvages, etc.), vous pourrez croiser à plusieurs reprises du Lyciet, la version européenne du goji clind'oeil


Il est assez dingue de se dire qu'à 5 km du centre ville on se retrouve dans la verte...



Puis on tombe assez rapidement sur les bornes indiquant les forts :




Et quelques descriptifs :


Mais on se rend compte que :
seuls quatre ouvrages sont aujourd’hui ouverts au public : les forts Rapp (Moltke à l’époque allemande), Frère (Baden), Kléber (Bismarck) et l’ouvrage Ducrot (Podbielski)

Aurait dû être précisé par "ouverts de temps en temps, avec une seule visite la journée et accès payant".



Du coup, les trois quart du temps, vous arriverez devant une grille fermée, dommage....pensez à combiner le trajet avec les jours ouvrés clind'oeil

Puis le trajet se poursuit calmement sur une piste agréable :



Et on aperçoit régulièrement la cathédrale du centre ville clind'oeil



Quelques canaux :





Et de manière inopinée on tombe sur un temple bouddhiste : Wat Simoungkhoune aux alentours de Souffelweyersheim :



Toujours en finition clind'oeil




Petite pause à l'étang de la Ballastière :


Puis on se dirige tranquillement vers la Wantzenau...en traversant sur une petite portion la zone à risque technologique, qui nous replonge dans nos thématiques...




Quelques passages de l'Alsace bucolique :



Et fin de la piste en passant par la forêt de la Robertsau. C'était pile poil la saison de l'ail des ours :



Du coup, petite récolte pour le pain à l'ail et quelques bulbes pour un petit pesto.



Puis direction Strasbourg en admirant les quelques vaches de la race Highland (provenant d'un élevage des Vosges) qui paissent tranquillement au bord de la piste :



Et arrivée au point de départ en longeant le parc de l'Orangerie, où l'église orthodoxe russe ne manquera pas de vous surprendre clind'oeil






Si vous avez la motivation, la piste cyclable rue Vauban part en direction du centre ville :




en passant par le Jardin Botanique Universitaire :



Où le Jardin, les serres et le petit parc permettront de souffler un peu...




...avant d'enchaîner avec les Pubs et restos du coin.
Là vous aurez l’embarras du choix -très difficile de faire l'essentiel en moins d'une semaine- entre les coins paisibles du quartier de la Krutenau, l'agitation du centre, ou des trucs un peu plus insolites comme l'ancienne Manufacture de tabac reconvertie en bar éphémère : La Manufakture en images

Fin du parcours, bilan : satisfait d'avoir terminé sans problème le trajet, pas mal de personnes sympathiques, beaucoup d'endroits agréables où s'arrêter.
Je n'ai pas été vraiment fatigué le soir ou les jours suivants. Donc une petit pratique régulière semble largement suffisante pour ce type de circuit.

Si vous emmenez du monde comme je commence à le faire, une découverte préalable me semble cependant nécessaire pour connaître un minimum le parcours et ne pas perdre environ une heure en aller-retours en cas de doute ou d'erreur. clind'oeil

Pour les vrais débutants, il est possible de couper le circuit en plusieurs parties. Assez grossièrement, je pense que le plus simple serait en deux parties comme je l'ai présenté car on peut joindre depuis le centre en piste cyclable aussi bien :
- le Départ du matin au pont près du parc Vauban que
- le Départ de l'après midi près de Wolfisheim via le canal de la Bruche.

Voilà, j'espère que cela vous aura donné l'envie de parcourir ce circuit, voire de vous intéresser à ce qui se fait près de chez vous.
N'hésitez pas si vous avez besoin d'infos sur l'ensemble (piste, matos, bars, etc.) clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8586
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par un ptit breton le Dim 15 Juil 2018 - 8:55

En voilà un retex intéressant , l'art de combiner la thématique du forum avec ses conjoint/famille/amis tout en ayant l impression d'avoir affaire à Tarso de l office de tourisme  clind'oeil.
Mais sinon , il y a quoi dans la zone du wantzenau pour avoir droit à un panneau anxiogène pareil ??
Et puis pour un circuit des forts , il y a de quoi rester sur sa faim , on voit pas grand chose  Crying or Very sad

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4057
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par Kyraly le Dim 15 Juil 2018 - 12:05

Bonjour

Super retex, faut que je la refasse maintenant...
Pour les fort, beaucoup d'extérieurs sont visitables, et de plus en plus sont en cours d'aménagement.

Pour info, ce sont des forts de conception allemande, de la même époque que ceux de Verdun, qui n'ont pour la plupart jamais servi en 14-18, et très peu en 39-45 (le fort Ulrich par exemple a servi de dépôt de carburant, tout à brulé et le béton du fort s'est vitrifié, rendant l'ensemble trop dangereux à visiter, les accès sont donc bloqués, sauf peut être par la redoute Sud-Ouest...)

Pour la Wantzenau, il s'agit de l'entreprise Lanxess, fabricant de caoutchouc acrylonitrile, avec pleins de produits sympa comme le butadiène et l'ammoniac.


http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/PPRT_LANXESS_aleas.pdfu
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 1136
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par Philippe-du-75013 le Dim 15 Juil 2018 - 12:21

tarsonis a écrit:Salut à tous,


Je pratique le vélo quotidiennement, à hauteur de 6-10km par jour et en moyenne 250km par mois. Rien de terrible mais de quoi situer les choses pour ceux qui souhaitent se lancer.

Personnellement, je voulais savoir si je pouvais parcourir -sans être fracassé le lendemain- une centaine de km en un jour, ce qui représente une assez bonne distance de fuite lors d'une évacuation.
Les randonneurs cycliste, ceux qui ont du poil non rasé aux jambes et une sacoche de guidon avec une carte dessus, ont une norme :

On peut faire sans effort exceptionnel le double de la sortie hebdomadaire habituelle. En rando avec quelques kilos de bagages (pas le matériel pour le  camping autonome -  autre sujet) la norme c'est autour de 100 kms en plat et donc d'un entrainement hebdo de 50 km et quelques.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1370
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par Rammstein le Ven 20 Juil 2018 - 23:08

Merci pour ce retour d'expérience très intéressant !

Pour le goudron et les chemins en terre, nul besoin de pneus tout terrain. Des pneus affichant un faible profil suffisent largement, et autorisent un gain de vitesse et de confort.

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5104
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par tarsonis le Lun 23 Juil 2018 - 9:05

Salut,

Kyraly a écrit:
Pour les fort, beaucoup d'extérieurs sont visitables, et de plus en plus sont en cours d'aménagement.
Pour info, ce sont des forts de conception allemande, de la même époque que ceux de Verdun, qui n'ont pour la plupart jamais servi en 14-18, et très peu en 39-45 (le fort Ulrich par exemple a servi de dépôt de carburant, tout à brulé et le béton du fort s'est vitrifié, rendant l'ensemble trop dangereux à visiter, les accès sont donc bloqués, sauf peut être par la redoute Sud-Ouest...)

Merci pour le complément d'info, qui tranche avec la perception que l'on peut avoir quand on tombe sur une grille fermée. C'est amha plus un problème de la doc de la ville, qui ne mentionne pas les jours et les horaires de visite. clind'oeil

Pour la Wantzenau, il s'agit de l'entreprise Lanxess, fabricant de caoutchouc acrylonitrile, avec pleins de produits sympa comme le butadiène et l'ammoniac.
Vu l'âge de la signalisation, j'aurais pensé qu'il y avait un peu de l'ancienne Petroplus dans l'affaire (Seveso niveau 2).

Philippe-du-75013 a écrit:
Les randonneurs cycliste, ceux qui ont du poil non rasé aux jambes et une sacoche de guidon avec une carte dessus, ont une norme :

On peut faire sans effort exceptionnel le double de la sortie hebdomadaire habituelle. En rando avec quelques kilos de bagages (pas le matériel pour le  camping autonome -  autre sujet) la norme c'est autour de 100 kms en plat et donc d'un entrainement hebdo de 50 km et quelques.

Intéressant, est-ce que tu parles de la moyenne hebdo x2, ou bien de la sortie du dimanche habituelle x2 ?

Rammstein a écrit:
Pour le goudron et les chemins en terre, nul besoin de pneus tout terrain. Des pneus affichant un faible profil suffisent largement, et autorisent un gain de vitesse et de confort.
Rammstein

Je voulais plutôt parler du cadre du vélo. La forme VTT m'a semblé un peu plus agréable qu'un vélo de ville comme on trouve à Strasbourg. J'ai les deux et le second se montre assez pénible pour les passerelles, les bouts de trottoirs (vu la quantité énorme de travaux sur la chaussée en ce moment), et les graviers.
Du coup, je n'utilise que des pneus VTT, mais effectivement, rien n'empêche le mix clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8586
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Trek, ethnobotanique, électronique DIY, nucléaire, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par NonoMacbill le Lun 23 Juil 2018 - 19:06

Il y a 40 ans, avec un ami mineur à l'époque, nous avions fait Orsay (dans le 91) - Strasbourg. Ce périple s'est déroulé sur 3 jours et une matinée. Nous avions comme vélo, des "routiers".

Chaque vélo pesaient 18 kilos et nous emportions 22 kilos de bagage (vêtements, tente, matériel de camping, outils et quelques pièces détachées comme des câbles de frein ou de commandes de dérailleur). Mes pneus faisaient 44 mm de large hors tout. Mon ami avait un pneu un peu plus fin à l'avant pour limiter les frottements (40 mm je crois).

Les routiers, pour ceux qui ne connaissent pas, sont des vélos de course avec un cadre renforcé donc plus lourd surtout quand il est en acier. ces vélos sont équipés d'un porte-bagage à l'avant et d'un plus grand à l'arrière. Nous avions donc une petite sacoche à l'avant, 2 grosses sacoches à l'arrière et tente et duvet sur le porte bagage arrière.

Le premier jour, nous avons parcouru 185 kms et avons dormi en faisant du camping sauvage dans les bois. Nous avons passé le col du Donon où nous avons passé notre dernière nuit à la belle étoile. Le lendemain, nous avons eu 20 kms de descente mais sans pouvoir en profiter car ça n’arrêtait pas de tourner.

Quelques années plus tard, je suis reparti, avec le même vélo faire Toulouse, Font-Romeux, perpignan, et toute la cote méditerranéenne jusqu'à l'Italie.

C'était des vélo rustique que l'on pouvait dépanner rapidement sur le bord de la route et qui encaissaient bien les chocs car nous avons souvent roulé en foret sans avoir de mauvaise surprise.
avatar
NonoMacbill
Membre

Masculin Nombre de messages : 83
Age : 59
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 19/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par Philippe-du-75013 le Lun 23 Juil 2018 - 22:39

tarsonis a écrit:
Intéressant, est-ce que tu parles de la moyenne hebdo x2, ou bien de la sortie du dimanche habituelle x2 ?
La sortie du dimanche habituelle x 2, le vélotaf améliore de toute façon les choses mais pour faire 100 km avec un peu de bagage ce n'est pas  suffisant pour le faire avec facilité. Facilité car les randonneurs contrairement aux cyclistes purement sportifs ne cherchent pas à finir épuisés (du moins en plat,en montagne c'est presque inévitable). Le corps doit aussi s'habituer à tenir la position dans la durée.

________________________________________________________
"Ne participez pas à l’économie sans nécessité. Achetez aussi peu que possible. Réutilisez autant que vous le pouvez. Réduisez vos besoins physiques. Établissez des plans pour les réduire davantage" (Dimitri Orlov)


"Le sage ne peut recevoir ni injure ni outrage" (Sénèque)
avatar
Philippe-du-75013
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1370
Age : 62
Localisation : IDF
Loisirs : Natation, vélo (déplacements non sportifs)
Date d'inscription : 24/08/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 85km à Vélo : La Piste des Forts à Strasbourg

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum