EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Aller en bas

EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par tarsonis le Mar 27 Mar 2018 - 8:41

Salut à tous !

Suite à la proposition faite dans le topic Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café, je profite du dernier Repair Café auquel j'ai participé pour présenter l'outillage élémentaire qui vous permettra de faire de la petite réparation électronique.

J'envisage donc cette série de posts comme la description d'un petit EDC de la réparation...c'est à dire de quoi monter un petit atelier
Cela pourrait également être une source d'inspiration pour ceux qui souhaitent participer à un Repair café, vu qu'il y a assez peu d'infos à ce sujet sur le net.

La récup, la réparation et l'improvisation font amha partie intégrante d'une situation dégradée, post-apo ou quoi que ce soit qui y ressemble. Pourtant, cela semble un aspect quasi absent de cet univers. Le sujet n'est même pas abordé dans le bouquin [Livre] À ouvrir en cas d’apocalypse, Lewis Dartnell, review & critique ni dans les livres pondus/plagiés par les gourous du net.

Alors que quelques compétences permettent de remettre en état un appareil qui peut se révéler important voire crucial dans nos thématiques, elles vous feront progresser bien plus vite en électronique.

La plupart des appareils/gadgets que j'ai eu à ressusciter présentaient une panne quasi-évidente et ne nécessitaient pas de gros moyens ni de compétences particulières...mais se sont montrés assez pénibles à démonter.
Même si l'appareil est complètement HS, vous aurez toujours acquis des notions supplémentaires : comment tel genre d'appareil est fabriqué, quelle était la partie défectueuse (ce qui va assez vite vous apparaître comme des constantes), et des composants de récup pour ce qui fonctionne encore.

Je vous propose donc voici le premier post de l'atelier, et qui vous permettra d'ouvrir la plupart des appareils.


Chapitre 1 : Les tournevis

Il y a amha trois types d'appareils :
- ceux faciles à ouvrir, avec la plupart du temps des vis cruciformes. C'est par souci d'économie en pièces et lors de l'assemblage, souvent manuel.

- ceux dont le constructeur ne souhaite pas vous donner l'accès à l'intérieur : les vis extérieures sont du torx, resistorx voire spanner.
Mais l'intérieur est du cruciforme. L'ouverture est pénible pour l'amateur, mais l'intérieur est rudement facile à démonter.

- ceux non prévus pour être réparés : typiquement les alimentations d'ordinateur potable. Aucune vis apparente, l'ensemble est thermo-soudé ou collé. Là on peut tenter de faire fondre la colle ou scier la coque, mais il y a de grandes chances pour qu'elle finisse en miettes.

Il vous faudra deux types de tournevis :


A) pour le "gros-oeuvre". De quoi ouvrir une carcasse avec de grosses vis bien serrées. Là, je vous conseille des outils avec manche en gomme, très pratiques à l'usage et qui ne glissent pas.




Il vous faudra en gros trois types d'empreintes :

- Cruciforme (et assimilés) :

une écrasante majorité des appareils est encore vissée avec ce type.
C'est facile à dé/re-visser, mais sur les vis de piètre qualité (elles sont légion), si on glisse une fois, on risque fortement d'endommager l'empreinte et donc de rendre impossible le démontage. Il faudra veiller à ce qu'il n'y ait pas de jeu avant de dévisser.

- Plate :

de plus en plus rare. La plupart des appareils qui en possèdent dateront sans doute d'avant les années 90.
C'est facile à dé/re-visser, mais ça glisse un peu. Elles avaient l'avantage évident d'être dévissable par à peu près n'importe quoi....

- Torx :

le principal argument d'utilisation est que ces vis glissent moins par rapport aux cruciformes, donc permettent un meilleur serrage sans abîmer la vis. De mon point de vue, cela a surtout introduit une complexité envers l'amateur, voire un moyen d'empêcher la réparation.

- Resistorx :

version encore plus pénible, avec un point au milieu (ici au centre), empêchant d'utiliser les clefs torx usuelles (à droite).


C'est à dire un moyen amélioré de rendre la réparation encore plus pénible.
Par exemple, dans le repair café de ce week end, toutes les vis extérieures de ce fer à repasser étaient en torx :


sauf une, qui maintenait la coque.... en résistorx.



Idem pour un grille-pain avec un mix cruciforme/resistorx



Le point positif et que ces vis ne sont présentes qu'en extérieur sur la carcasse. On peut au pire un peu casser la coque, ou les détruire avec une perceuse.
Ces empreintes s'étant généralisées à quasiment tous les appareils domestiques, un jeu de clefs resistorx sera donc un investissement nécessaire pour la petite réparation.

- hexagonale :

un outil pour VTT fera très bien l'affaire.



- les rares-mais-qui-se-démocratisent. Tout comme les torx, rares aux origines, ces empreintes commencent à apparaître sur de plus en plus d'appareils.

Personellement, je conseillerais d'acquérir les empreintes "spanner" et assimilées.


Idem ici, au précédent repair café, un autocuiseur était vissé au cruciforme...sauf une vis qui était en simili-spanner.



Voire un gaufrier :


Ou encore une petite alim :


Il est possible de meuler un tournevis plat pour avoir la même empreinte, mais cela fragilisera votre outil, et ne fonctionnera pas avec une vraie vis spanner.


Et meilleur pour la fin, une bouilloire vissée toute au cruciforme...sauf une vis en triangle :



C'est une espèce qui mine de rien se "démocratise". Ici par exemple avec une simple alimentation :


Il y a plusieurs astuces si vous n'avez pas l'empreinte :
- utiliser un tournevis plat en espérant trouver pile la bonne taille.
- utiliser un tournevis tri-wing:



- ou utiliser le bon embout hexagonal :







Je n'ai pas l'empreinte !

Pas de panique, car plusieurs solutions s'offrent à vous :

- casser la carcasse. C'est peu élégant, mais faute de mieux...
- détruire la tête de vis avec un foret de perceuse. Il suffira ensuite de retirer le corps de vis à la pince une fois démonté.
C'est également la seule solution lorsque l'ensemble est fermé à coups de rivets :



- retirer la vis avec un outil spécial : en général un extracteur de vis. Il y a différent modèles mais en général le principe reste le même. Il s'agit d'un foret dont le sens usuel de rotation est inversé. De cette manière, il fore la vis jusqu'à s'y bloquer. Le sens anti-horaire se charge ensuite de dévisser.

- tenter un dévissage avec une pince....si on y a accès. En général, il ne va pas s'adapter correctement au puits dans lequel se trouve la vis.

- fabriquer votre propre outil.

J'en ai déjà parlé ici; il existe une méthode en pur DIY assez élégante qui consiste à utiliser un corps transparent de stylo type b*c.
Il s'agit d'approcher une flamme, voire de cramer un peu le bout pour qu'il fonde le temps de le presser fortement contre la tête de vis.



On attend quelques dizaines de secondes le temps que le plastique refroidisse et se rigidifie. Puis on maintient l'outil pressé pour dévisser. C'est impressionnant et peut venir à bout des vis les plus exotiques au point qu'il s'est rapidement répandu chez les hackeurs de consoles.




B) Pour la réparation fine.
Là on entre dans le domaine de la précision. Tout ce qui est miniaturisé risque de requérir des tournevis un peu plus fins.
Personnellement, le cruciforme est quasiment toujours utilisé. Seuls les disque-durs sont fermés au torx.



Dans ce cas, j'utilise ce set comprenant un tournevis et une trentaine d'empreintes. Acheté à vil prix 4E en grande surface.
Il contient quasiment tout ce qui est nécessaire pour la quasi-totalité de ce que j'ai réparé : multiples empreintes cruciforme/plat/torx.




On peut échanger les tournevis gros/précision, au risque de flinguer soit la vis :



Soit le tournevis, car deux dédiés à la précision sont un peu limités au niveau du couple, et peuvent casser.

J'en ai fait les frais avec celui ci-dessus, mais cela me permet d'avoir en double un mini-kit avec ses empreintes qui tient dans un oeuf surprise :


Il est également possible d'acquérir des tournevis de précision pour chaque empreinte. Mon premier set date de mon enfance et se compose d'un kit en acier.


Après une vingtaine d'années ils sont toujours là, même avec une batterie de mauvais traitements.
Il faut cependant faire attention aux ersatz de ce kit, que l'on trouve à 1-2E, qui sont en aluminium et d'assez piètre qualité et se détruisent entre vos doigts :


Dans de rares cas, la vis se trouve au fond d'un puits profond dans lequel peu d'outils pourront aller.
A chaque fois, c'était du cruciforme, donc je garde toujours avec moi deux tournevis -un plat et un cruciforme- pour ces situations.


Moralité :
Mon impression est que les fabricants s'adaptent aux réparateurs amateurs, qui s'équipent progressivement. L'évolution cruciforme>torx>resistors>spanner est assez flagrante sur le petit ménager.
Le graal constructeur restant la "vis de sécurité" impossible à dévisser :



Fort heureusement, la plupart du temps, cela reste limité à des empreintes dont on peut s'approvisionner à peu de frais.
Mais globalement, l'utilisateur moyen qui n'aura la plupart du temps qu'un cruciforme au fond d'un tiroir, le choix va très vite s'orienter vers la benne puis rachat d'un appareil.
La quasi-totalité des appareils que j'ai pu réparer étaient à quelques centimes de redémarrer. Au pire un composant à changer...qui reste la plupart du temps un condensateur.


Amha, votre revanche est possible : avant achat, pensez à analyser comment l'appareil est fermé :
- thermo-soudé ou sans vis apparentes sera un très mauvais signe.
- les vis bizarroïdes signaleront sans doute une volonté que vous ne puissiez l'ouvrir. Intuitivement, j'aurais tendance à penser que la panne derrière restera relativement simple à réparer.
- le cruciforme si possible, pour faciliter la vie du réparateur...qui sera peut être vous !

Au niveau du dévissage, j'utilise tout simplement une plaque de polystyrène ou de mousse sur laquelle je dessine le schéma de l'appareil, et plante la vis à son emplacement :


Ou pour aller plus vite, une boite dans laquelle un aimant sera collé au fond....très pratique si cela se casse la figure. Attention car les vis et les embouts risquent d'être ensuite un peu aimantés, donc il faut faire un peu attention avec les disques durs ou les anciennes têtes de lecture des lecteurs cassette.



L'éclairage :


Bien entendu, votre atelier est toujours éclairé, mais une source supplémentaire pourra bien aider.
Depuis sa présentation ici : Lampe 100 Lumens chez Bricomachin j'utilisais ce modèle, notamment pour voir dans les puits de vis...



Jusqu'à l'achat d'une lampe à éclairage latéral (90°), avec embase magnétique (4,5E chanz Bricotruc) : C'est très pratique, surtout dans les endroits inaccessibles ou pour éclairer un dessous de caisse.



Un autre outil qui pourrait être très pratique et très bon marché : la lampe LED flexible : elle permettra de se glisser dans la plupart des appareils pour éclairer les zones problématiques.



Qui se branchera sur n'importe quelle batterie de recharge USB :


La sécurité :

Il est très fortement recommandé aux débutants de ne pas toucher aux appareils fonctionnant sur secteur pour se focaliser sur la petite réparation.
En gros, rien au dessus de 25V (prenant en compte les cas avec humidité et les spécificités de chacun, sans savoir si c'est du CC ou CA).

Par défaut, tout appareil est débranché du secteur, et les piles sont retirées. Cela peut paraître évident, mais c'est passé par dessus la tête d'un des réparateurs l'année dernière qui trimballait sont tournevis dans des circuits encore branchés...

Seules les charges stockées dans des condensateurs peuvent persister : en gros, tout ce qui est une alimentation sur courant domestique, mais aussi les lampes fluo-compactes (condo 400V), et surtout les tv cathodiques et les micro-ondes, qui contiennent des condos HT potentiellement mortels.
Les appareils récents présentent en général des résistances de décharge, qui devraient vider les condos au bout de quelques minutes. Il est très sage d'attendre, et de laisser tout ce qui est haute tension aux plus expérimentés.

J'utilise personnellement un "tournevis testeur", qui permet de détecter la phase du courant domestique, et plus largement la présence de courant >75V. Son usage n'est plus vraiment recommandé, même s'il est très pratique.

il faut faire cependant très attention à l'achat car deux modèles complètement différents se côtoient :




Un rapide coup d'oeil peut les confondre car la cartouche "fusible est très similaire au démontage :



Mais si on regarde bien le témoin lumineux :

- celui du haut est composé d'un tube au néon est d'une grande résistance : il permet de vérifier la présence d'une phase.



- celui du bas est composé d'une simple lampe à incandescence : il ne sert qu'à tester le 12C d'une batterie !



Donc si on utilise le testeur 12V sur une prise 230V, il y a de fortes chances de finir électrocuté.

Donc pour résumer, voici le kit de tournevis qui me permet actuellement de désosser quasiment tous les appareils qui tombent entre mes mains et dans les repair café :

- l'actuel, qui fait un peu "tout en un", composé des empreintes larges (détaillées dans le post précédent) et de précision, plus quelques bricoles :

Coût total : 15E les embouts (+5E le tournevis supplémentaire avec ses empreintes en double) + 4E le tournevis de précision + 1E le tournevis d'électricien +1E la lampe LED flexible +1E les deux tournevis longs.



Soit 27E. C'est un budget mais cela permettra d'à peu près tout démonter dans le cadre de l'atelier de la réparation post-cata.

- l'ancien, composé d'une multitude d'outils acquis avec le temps :



Auquel il faut ajouter les tournevis (prêtés lors de la rédaction de ce post) :


Le prix doit sans doute être plus élevé, notamment avec les clefs resistorx.
Les plus attentifs auront remarqué le Multitool, dont nous parlions en 2010 ici : Mini multitool pas cher


Donc sommairement, le kit "gros" a été remplacé par le set d'embouts en promo début Mars. De ce que j'ai dévissé, avec un bon couple de serrage, me laisse penser que les empreintes seront durables. Donc ok au niveau qualitatif.

Prochain post : analyse des pannes simples.

Bons bidouillages à tous !

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8478
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par opexum le Mar 27 Mar 2018 - 16:30

Merci tarsonis, c'est très complet et juste.
J'ai même appris 2-3 trucs.

Bon courage pour la suite car nous sommes tous impatients.

________________________________________________________
"Ce n'est pas en améliorant une absurdité que l'on prouve une certaine intelligence, c'est en la supprimant !"
Maréchal de Lattre de Tassigny.

"Dieu a créé l'homme à son image, Samuel Colt les a rendu égaux"
avatar
opexum
Membre

Masculin Nombre de messages : 55
Localisation : Derrière toi !!! ;)
Emploi : en 3/8
Loisirs : trouer du carton, nettoyer mes trouyauteuses et leurs faire à manger
Date d'inscription : 10/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par Kyraly le Mer 28 Mar 2018 - 16:42

Merci Tarsonis.cheers

Impatient de lire la suite.   study
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 954
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par BigBird le Mer 28 Mar 2018 - 19:14

super ce petit tour d'horizon de l'outillage utile pour les réparations DIY, pouce
mon set ressemble plus à ton tout premier kit en acier qu'à ton tout dernier,
et il me manque encore les resistorx,
pour les "in-dévissables",  quand c'est accessible (tête saillante), 
je "disque" la tête d'une raie transversale avec une mini-drill (outil disque à tronçonner le plus petit),
puis un tournevis plat classique pour dévisser.

sinon, à cette liste (exhaustive) pour le démontage, j'en ajouterais (en option) quelques uns
pour le remontage, comme, entre autre, des pinces brucelle ou autre pince à bec fin, droit et coudé,
perso, j'utilise assez souvent une pince-ciseaux de chirurgien, bien pratique pour maintenir en place
les toutes petites vis,
+ un outil aimanté pour aller chercher des fois des vis "fuyantes" (ou ressort, ou écrou, etc...)
tombées dans un espace où la main ne passe pas.

hâte de lire la suite, clind'oeil
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1107
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par Mellyann le Mer 28 Mar 2018 - 20:39

Salut à tous !
Petite précision : le coffret d'embouts vert, c'est du Parkside (on le lit à l'envers sur le couvercle), en vente chez Lidl, j'en ai vu voila quelques semaines. Leurs outils sont pas mal du tout, et les promos tournent assez souvent, surveillez les catalogues pour vous équiper à bas prix et d'une qualité tout à fait valable, bien plus que les chinoiseries au métal mou comme du nougat.

(Non, j'ai pas d'actions chez eux... Laughing )
avatar
Mellyann
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 40
Localisation : haute-garonne
Emploi : Chef poissonnier
Loisirs : la nature et le système D
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amazon.fr/ch%C3%A2timent-lAnge-Didier-F%C3%A9dou-eboo

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par tarsonis le Jeu 29 Mar 2018 - 8:23

Merci de votre retour ! clind'oeil

BigBird a écrit:
sinon, à cette liste (exhaustive) pour le démontage, j'en ajouterais (en option) quelques uns
pour le remontage, comme, entre autre, des pinces brucelle ou autre pince à bec fin, droit et coudé,
perso, j'utilise assez souvent une pince-ciseaux de chirurgien, bien pratique pour maintenir en place
les toutes petites vis,Pas de souci, c'est l'étape suivante Smile

Mellyann a écrit:Salut à tous !
Petite précision : le coffret d'embouts vert, c'est du Parkside (on le lit à l'envers sur le couvercle), en vente chez Lidl, j'en ai vu voila quelques semaines. Leurs outils sont pas mal du tout, et les promos tournent assez souvent, surveillez les catalogues pour vous équiper à bas prix et d'une qualité tout à fait valable, bien plus que les chinoiseries au métal mou comme du nougat.
Oui, j'ai aussi plusieurs outils Parkside qui sont toujours en bon état, même après plusieurs années.

J'avais un peu parlé de cette promo dans le topic initiateur ici : Mise en pratique et échanges autour de la réparation électronique : le Repair Café clind'oeil



A noter qu'il y a encore des kits disponibles dans les rayons.

Enfin, une petite astuce que j'ai oubliée pour le dévissage :
Certaines vis peuvent être cachées, sous des autocollants (ex : les caractéristiques, tension & co, la marque, ou des témoins de garantie).
C'est typiquement le cas des disque-durs et des portables : on sent en général la petite dépression.



Ou, plus classiquement, sous les patins/gommes adhésifs :



Et que dans le cas ci-dessus, si j'avais ôté le mauvais en haut à gauche en premier, je n'aurais pas pensé que les autres cachaient des vis :



Donc il ne faut vraiment pas hésiter à tout vérifier clind'oeil

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8478
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par Kyraly le Lun 30 Avr 2018 - 16:54

Salut

Je suis tombé sur ce type d'empreinte :



Je l'ai "négociée" avec délicatesse au Leatherman, mais j'ai du la remplacer après... 

J'ai trouvé sur "l'a zone" un tournevis idoine a 2€ , du coup j'en ai pris un, ca peut tjs servir.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 954
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: EDC Réparation électronique : Liste de matériel pour un repair café / pour un atelier post-cata

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum