Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Aller en bas

Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par Kasmodian le Mer 10 Jan 2018 - 9:59

Salut à tous.

J'ai pensé couvrir pour ma première contribution ici le sujet dentaire, pour rebondir à ce thread. C'est un article de fond que j'avais fais à l'époque pour IDS. J'espère qu'il ne fait pas doublon et que ça rentre dans le signal cher au forum. 

Juste après les pieds, les dents sont à mon sens la partie du corps qui, une fois touchée vous immobilise le plus.

N’importe qui ayant déjà eu une « rage de dents » sait de quoi je parle. La douleur dentaire est une des pires envisageable. Et il y a pire. Etant donné la proximité des canaux dentaires innervés et vascularisés avec le cerveau, une infection dans cette zone peut très vite y migrer.

Mais d’abord, un petit mot sur moi. Je suis prothésiste dentaire depuis 15 ans et je ne m’intitulerais pas autrement. Je ne suis pas chirurgien dentiste. Grâce à mes études (4 ans si on additionne le tout) et à mes contacts permanents avec des clients plus que compétents, j’ai pu acquérir quelques compétences concernant la santé bucco-dentaire. Bien sûr, rien de ce que je dirai ici ne remplaceras jamais un avis médical par un professionnel dentaire. Mais ça peut aider !

Commençons par le commencement : La prévention.

Les problèmes dentaires, quand ils ne sont pas dus à la génétique ou à un régime alimentaire inadapté, proviennent d’une hygiène inadaptée.

Première erreur souvent constatée : la brosse à dents et les brossages.

Il FAUT changer sa brosse à dents tout les 2 à 4 mois minimum suivant la fréquence de vos brossages et leur intensité. On considère que 2 à 3 brossages quotidiens de 3 minutes minimum chacun suffisent à garder la bouche saine. Souvenez vous que c’est le brossage qui nettoie vos dents, pas le dentifrice.
Evitez les brosses à dents à poils durs ou medium. Certes, elles durent plus longtemps, mais elles traumatisent les gencives et, à termes, provoqueront le déchaussement et la perte de vos dents.
Mieux vaut 1 brossage quotidien de 3 minutes, que 3 brossages quotidien de 1 ou 2 minutes chacun. Ces derniers ne servent à rien.
Voici les zones problématiques sur lesquelles on doit-être particulièrement vigilant :
" />

Voici les routines de brossages à appliquer dans l’idéal :
" />
" />


Deuxième erreur constatée : le dentifrice.

Comme je l’ai dit, ce n’est pas le dentifrice qui nettoie vos dents, mais le brossage. Le dentifrice apporte un soin de surface et rétablie le PH de la bouche. Rien d’autres.
Cependant le choix d’un « mauvais dentifrice » peut être aussi désastreux qu’une mauvaise brosse à dents.
Il faut s’en tenir à un dentifrice simple au fluor (mais pas bi-fluoré) avec ou sans calcium. Je sais, le fluor a mauvaise réputation, mais aucune étude sérieuse n’a démontré formellement sa nocivité dans les concentrations couramment rencontrés dans les pâtes dentaires. Tandis que beaucoup d’autres ont prouvées son intérêt dans la préservation de l’émail dentaire. L’émail est le seul rempart entre vous et la carie. Il convient donc de ne pas faire n’importe quoi.
Il ne faut JAMAIS utiliser de dentifrice blanchissant. Ils sont soit aux cristaux qui risquent de rayer, d’abraser et d’user l’émail de vos dents et donc de provoquer une carie ; soit aux agents azurants qui n’offrent aucun recul en termes de nocivité à long terme. Utiliser les dentifrices comportant des cristaux revient à se passer du papier de verre sur les dents, ou à se les brosser au sable.
Autre chose, rappelez-vous que c’est le brossage qui nettoie, pas le dentifrice. Donc pas la peine d’en mettre 2 tonnes comme dans les pubs. Une noisette suffit.
On peut faire des unidoses de dentifrice  simplement en déposant des noisettes de dentifrice sur un film alimentaire et en les laissant sécher. Ensuite on le stock à l’abri, et il suffira de mettre la pépite dans sa bouche pour qu’elle se réhydrate.

Troisième erreur constatée : les bains de bouches.

Même s’ils peuvent être utiles dans des cas d’aphtes à répétition ou de gingivites, leur consommation forcenée de ces dernières années a apporté à ma profession de nombreux nouveaux patients ! Ce sont des bombes antibactériennes. Le problème c’est qu’ils agissent un peu comme les antibiotiques, ils détruisent toutes les bactéries, même les bénéfiques. Laissant un territoire vierge où les bactéries les plus coriaces prolifèreront.
Ne les utilisez qu’une fois toutes les 2 ou 3 semaines maximum (sauf pathologie en cours). 

Quatrième erreur constatée : le fil dentaire.

En France, on n’utilise pas assez le fil dentaire.  Dans l’idéal, il faudrait l’utiliser 1 fois par semaine, ou après avoir manger des aliments ayant tendance à laisser des résidus entre les dents.
Voici la meilleure manière d’utiliser le fil dentaire :
" />

Maintenant que le chapitre prévention est fait, place au chapitre pathologies.

Avant tout, voici à quoi ressemble une bouche occidentale (caucasienne)saine :
" />

Il y a beaucoup de pathologies dentaires. Mais avec le recul des occurrences de caries, les 3 plus courantes sont la gingivite, la parodontite et le bruxisme.
Les deux premières sont des maladies de la bouche.

La gingivite est une inflammation de la gencive, associée ou non à des phénomènes dégénératifs, nécrotiques ou prolifératifs et causée par la plaque bactérienne. 
La gingivite est une maladie parodontale, c'est-à-dire une maladie touchant le parodonte, les tissus entourant la dent. (Wikipédia)
Elle est donc causée par la plaque et un brossage régulier et adapté devrait vous en mettre à l’abri. Si une gingivite se déclare (on s’en rend compte lorsque la gencive saigne alors qu’elle ne le fait pas d’habitude), il faut faire des bains de bouche diluer (à 20%) après les brossages pendant une semaine.
Si les symptômes persiste, aller voir votre dentiste.

La parodontite consiste, quant à elle, en une inflammation du parodonte, c'est-à-dire des tissus de soutien de l'organe dentaire: la gencive, le cément, le ligament alvéolo-dentaire et l'os alvéolaire.
Les parodontites sont diagnostiquées grâce à un examen clinique associé à un examen radiographique étendu (le bilan radiographique long-cône).
On est en présence d'une parodontite s'il y a concomitamment formation de poche + perte d'attache. Afin de mesurer la profondeur des poches, le dentiste utilise une sonde qu'il glisse entre la gencive et la dent.
La parodontite s'accompagne d'une perte osseuse, appelée alvéolyse (ce qui signifie « destruction de l'os alvéolaire »). (Wikipédia)
De bons brossages avec un équipement adapté, ainsi que des visites annuelles chez votre dentiste devraient vous en protéger efficacement.
Si vous souffrez d’une parondontite, aller le plus vite possible chez votre dentiste.
Quelques exemples de gingivites et parodontites :
" />
Gingivite :
" />
Parodontite :
" />

Nous ne sommes pas égaux face à ces pathologies, certains y sont plus sensibles que d’autres. Mais de toute façon, il ne faut pas les prendre à la légère : il en va de votre santé et de votre portefeuille ! Croyez-moi, je sais de quoi je parle.

Une autre pathologie courante est le bruxisme.
Le bruxisme (du grec bryxos βρυξός « grincement des dents »1 est une parafonction manducatrice (mouvement inconscient sans but précis concernant l'appareil manducateur) soit par serrement soit par mouvements latéraux, nommé alors grincement de dents. Cette parafonction qui au niveau évolutif sert aux enfants à éliminer leurs dents de lait et disparaît généralement à l'apparition de la denture définitive, peut se manifester chez le bruxomane pendant la journée mais plus souvent durant le sommeil, il est alors généralement inconscient et ne le réveille pas. Il aboutit à la brycose.
La brycose (du grec brychos βρυχός « frottement des dents ») est un bruxisme sévère caractérisé par des abrasions dentaires considérables2. (Wikipédia)
Généralement dû au stress, cette pathologie est de plus en plus courante. Je faisais jusqu’à 2 gouttières de relaxation (dispositif préconisé pour cette maladie) par semaine lorsque j’étais encore en laboratoire.
Un exemple de bruxisme sur un patient de 39 ans :
" />

Cette affliction est particulièrement sournoise, puisqu’elle est inconsciente pour une large part et induit un TAS de problèmes physiques et psychologiques. Dont des cas assez extrêmes de tendinites (jusqu’aux genoux), migraines, torticolis, dos vouté, dépression, etc…
Si cela vous intéresse je pourrais vous donner des dizaines d’exemples d’atteintes corporelles plus ou moins graves induites par un bruxisme sévère, prolongé, ou une combinaison des deux.
Pour éviter tout ou partie de ces problèmes, il convient de prendre soin de ses dents et d’aller voir son dentiste au moins une fois par an.

Voilà pour les pathologies, maintenant place aux bonnes conduites à suivre dans la verte ou en k2kk :

Avoir une brosse à dent et du dentifrice dans un EDC est-il pertinent ?

Oui, surtout si vous n’êtes pas chez vous souvent et/ou que vous êtes sujets aux problèmes buccodentaires. On trouve maintenant de très bons produits nomades dans le commerce (comme ici : [url= http://www.materiel-survie.fr/HYGIENE-ET-SANTE/665-Pack-10-Brosses-a-dent-de-voyage-avec-dentifrice-AUTRE.html]kit dentaire compact[/url]) légers et compacts. Pendant des années, j’ai vampirisé les kits d’hygiène des avions et des hôtels pour faire mes propres kits dentaires nomades. Pour tout vous dire, j’en ai toujours sur moi alors que je n’ai jamais de problèmes dentaires : déformation professionnelle.

Dois-je aller voir mon dentiste avant une sortie ?

Là ça dépend de la durée de la sortie. Si c’est pour 4 jours et autant de nuits, ce n’est pas nécessaire. Mais si vous partez en trek d’une semaine ou plus et en plus à l’étranger, là, il faudra y penser. Dans l’absolu une visite annuelle chez le dentiste vous évitera bien des soucis.

Je suis en sortie bushcraft et j’ai décidé de ne rien prendre de moderne, ou j’ai oublié mon kit de brossage. Que faire ?

Pas de panique, c’est pas bien compliqué. 
D’abord pour remplacer la brosse à dent, on peut fabriquer assez facilement une brosse à dents bushcraft. Voici comment faire (attention de ne pas prendre des essences de bois toxiques):
" />

Et voici le résultat obtenu :
" />

Pour remplacer le dentifrice, on peut utiliser soit de la cendre de bois, soit du savon de Marseille/Alep. Ou encore mieux à mon avis : un mélange des 2 (50/50 en proportions). Ces 3 solutions sont très efficaces mais ont toutes un goût épouvantable, autant vous prévenir.

Comment procéder si j’ai une rage de dent subite, ou qu’un abcès se déclare dans la verte ?

Il y a plusieurs solutions pour soulager le problème jusqu’à ce que vous soyez sur le fauteuil du dentiste (Comme celles listées par Mat sur NoPanic : http://nopanic.fr/les-fiches-techniques/se-preparer/se-soigner/apocalypse-buccale/).
Ma préférée reste l’huile essentielle de clou de girofle : encore un goût puissant et désagréable mais diablement efficace. C’est l’eugénol contenu à l’intérieur qui produit l’effet calmant. Versez une goutte sur un coton-tige ou sur le bout du doigt et badigeonnez la gencive au niveau de la douleur, 3 à 5 fois/jours, pendant 2 à 3 jours. J’ai personnellement toujours une fiole de cette huile dans toutes mes trousses de secours. 
Il existe un mélange encore plus efficace : 1 goutte de giroflier, 1goutte de laurier noble, 1 goutte de lavande officinale et 3 gouttes de millepertuis en massage locale comme cité auparavant. On complète cela d’un rinçage de bouche de ce même mélange dans ½ verre d’eau (ne pas avaler). Imparable. Mais l’huile essentielle de clou de girofle est suffisante la plupart du temps.
Si vous êtes vraiment en galère et que vous n’avez rien prévu ou trouvé, il reste toujours l’option coton imbibé de pastis pur (51, Ricard, ou artisanal. Les autres sous marques sont moins efficaces) en cataplasme sur la zone douloureuse. J’ai déjà utilisé cette technique, elle est étonnamment efficace. Ré imbibé le coton dès que l’effet s’estompe.
A noter : pour accélérer la guérison d’un abcès, on pourra prendre 3xjours, pendant 3 jours, 2 oléo-capsules (Pronarom) d’origan compact.

Je porte des prothèses fixées et/ou des amalgames (« plombages » pour les néophytes clind'oeil) et j’ai peur d’en perdre dans la verte. Comment faire si cela se produit ?

Si vous faites partie des patients que l’on dit « appareillés », alors il convient de prendre vos précautions. Comme dis précédemment, tout dépend de la durée et du lieu où vous faites votre sorties. Si c’est loin et/ou pour longtemps, pensez à prendre rendez-vous chez votre dentiste au préalable pour vérifier que tout va bien. Pour les plus anxieux ou les plus embêtés par ce genre de problème, il existe le kit Dentapass qui est très complet, de bonne qualité et vous permettra de partir loin et longtemps l’esprit tranquille.
Attention tout de même, vous n'êtes pas dentiste, alors faites attention au repositionnement de votre prothèse !

Voilà, merci d’avoir lu ce pavé jusqu’au bout. Si certains d’entres vous veulent le partager sur leur Blogs et autres sites, qu’ils ne se gênent pas en ce qui me concerne (tant qu’ils me citent).
N’oubliez pas de prendre soin de vos dents !

Je reste à votre dispositions pour d'éventuelles questions, dans la limite de mes connaissances.

Sources :
Différents cours de prothèse dentaire et d’odontologie.
15 ans d’expérience et d’échanges avec les professionnels du secteur.
Wikipédia.
Where there is no dentist (Murray Dickson, Hesperian Health Guides. Téléchargeable gratuitement mais en anglais sur leur site).
Ma bible des huiles essentielles (Danièle Festy, Leduc.s editions).

________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________________
En toutes choses il faut considérer la fin.
avatar
Kasmodian
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Aix en Provence
Emploi : Prothésiste dentaire
Date d'inscription : 07/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par merlin06 le Mer 10 Jan 2018 - 21:32

Merci du partage. Very Happy
Le livre de Murray Dickson est très bien, les images sont très explicites même pour les moins anglophones.

________________________________________________________
« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » Mahatma Gandhi.
avatar
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 303
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par victor81 le Mer 10 Jan 2018 - 21:32

tres bon resumé et merci pour le rappel du dentifrice! Smile
avatar
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 528
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par vince92 le Mar 16 Jan 2018 - 20:49

Oui merci beaucoup pour les infos! 

Deux questions pour l'hygiène dentaire au quotidien: 
- Les brosses à dent électriques sont-elles supérieures au brossage manuel? 
- Faut-il utiliser des solutions d'après brossage? (utilité..? ) 

Merci!!!
avatar
vince92
Membre

Masculin Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par vince92 le Mar 16 Jan 2018 - 20:52

Je viens de relire l'article et les bains de bouches sont déconseillés...désolé pour la question inutile
avatar
vince92
Membre

Masculin Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 16/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par Kasmodian le Mer 17 Jan 2018 - 9:53

Non pas d'inquiétude, sur ce sujet, il n'y a pas de question inutiles.

Tu l'as dis, il faut limiter l'utilisation des bains de bouches.

En ce qui concerne les brosse à dents électriques : oui c'est mieux. Les études le prouvent. Si l'on s'en sert correctement. Je préfère personnellement les brosse à dents dites "sonic" moins agressives avec les tissus mous.
Attention cependant (on se brosse quand même les dents ! le geste est moins ferme et plus lents, mais on s'occupe de chaque dents de la même façon. Poser sa brosse à dents électrique sur les dents en espérant qu'elle fasse tout le boulot est contre productif.

Voici celle que j'utilise : Innava Hybrid (je n'ai aucun intérêt dans cette compagnie, c'est juste ma brosse à dents)

N'oubliez pas : des poils le plus flexible possible, et on change sa brosse tous les 3 mois max.

________________________________________________________
___________________________________________________________________________________________________________
En toutes choses il faut considérer la fin.
avatar
Kasmodian
Membre

Masculin Nombre de messages : 20
Localisation : Aix en Provence
Emploi : Prothésiste dentaire
Date d'inscription : 07/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par Mellyann le Sam 20 Jan 2018 - 17:56

Alors pour m'être condamné à un abonnement longue durée au dentiste par c*nnerie (pas le temps, un doliprane et ça passe, je prendrai rdv demain, bla bla bla) avec arrachage de dents pourries, des caries partout, des devis à 3000 euros pour des couronnes, et avoir subi des douleurs... disons assez fortes pour comprendre un peu ce qu'avoir mal signifie, c'est un post qu'on devrait déclarer d'interêt public.

Au passage, petit retex pour le pastis : pur, en bain de bouche, je ne sais pas si c'est bien conseillé, mais ça calme bien la douleur. Bon, ça arrache aussi la gueule, mais l'effet est réel et immédiat, et entre le pastis qui picote (et qua j'avale, faut pas gacher drunken drunken) et la RAGE de dents, on choisit vite.
avatar
Mellyann
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 40
Localisation : haute-garonne
Emploi : Chef poissonnier
Loisirs : la nature et le système D
Date d'inscription : 21/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.amazon.fr/ch%C3%A2timent-lAnge-Didier-F%C3%A9dou-eboo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par merlin06 le Dim 21 Jan 2018 - 8:58

Un truc au passage, les caries fréquente sont un problème plutôt récent, nos ancêtre étaient moins touchés.
Ce qui veut dire qu'adapter son menu; limiter le sucre et certains jus acides est aussi un atout. clind'oeil

Sources:
http://www.atlantico.fr/decryptage/caries-problemes-dos-non-evolution-pas-que-bon-marie-antoinette-lumley-815348.html
http://cromagnon.over-blog.com/article-des-caries-au-paleolithique-121948669.html

________________________________________________________
« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » Mahatma Gandhi.
avatar
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 303
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par Wanamingo le Ven 26 Jan 2018 - 1:36

Eviter le sucre blanc et lui préférer le roux ou le miel je crois.
Excellent topic
avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1366
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Santé Buco dentaire : quotidien et terrain.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum