RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par strinkler le Dim 24 Sep 2017 - 21:11

Je viens vous expliqué comment j'en suis arrivé a pratiqué un massage cardiaque en situation réel. A la fois pour vous faire comprendre mes ressentit, ensuite a titre personnel pour parler parce que j'en ai besoin. 

Voila 17 ans que je suis secouriste du travail, recyclé tout les deux ans, la formation secouriste a bien changé ces dernières années dans ma boite un recyclage de 4 heures en prend 8 avec une nouvelle partie, sur l'anticipation du risque et sur la responsabilité pénale. c'est marrants quand on est survivaliste comme moi depuis plusieurs années on a quand même un certain goût pour l'anticipation du risque, et bien dans le cadre de cette formation, c’est tellement culpabilisant, que jetait a deux doigts de mettre fin a mon brevet de secouriste. Et bien je viens d’avoir la motivation pour poursuivre malgré tout.

Voila donc l’histoire proprement dite :

Vendredi alors que je venais de finir de décharger ma remorque a la déchetterie du quartier, je vois un homme stationné étrangement de biais devant le bureau, l’homme de guingois au volant de sa voiture avec une couverture de survie négligemment jeter sur lui, dans mon esprit, couverture de survie est synonyme de quelqu’un s’occupe de lui, je passe au ralenti a coté sans avoir vraiment l’intention de m’arrêter. Sort alors du bureau un employé du bureau, livide. Je baisse ma fenêtre et lui demande se que l’homme a. réponse : il fait un malaise. Les pompiers arrivent.
L’homme est âgé, rien d’étonnant, pourtant un dernier regard me donne un indice inquiétant : Les Yeux sont ouvert et il n’as pas bougé d’un centimètre depuis que je l’observe. Une dernière question a l’employé pour me rassurer et je me barre. Il n’est pas en arrêt au moins ? Sa réponse me glace le sang : Il n’en savent rien.
Ni une ni deux je déplace ma voiture qui est plein passage, je galope vers la victime, « monsieur qu’est ce qui vous arrive » « ... » «  monsieur serrer moi la main ! » « ... » l’homme est vraiment âgé je pense 70 ans . j’apprendrais le lendemain qu’il en a 75. Je pose ma mains sur son ventre tend l’oreille sur son nez. Je ne sent ni n’entend rien, Je cherche son pouls notez que c’est venu comme un reflex parce que je sais très bien que ça n’est plus dans nos procédures depuis au moins dix ans, l’homme a un coup énorme et je ne trouve rien, je tend a nouveau l’oreille sous son nez et entant deux ou trois râle : c’est gagné, je le sort le fout en PLS et basta.
Les problèmes commence, comment sortir mon bonhomme de sa voiture. Il est largement en surpoids, l’espace d’un instant je ne sais pas si je vais être capable de le porter pour le sortir de la voiture, je m’imagine déjà emporté par le bonhomme et voir sa tête heurter le sol, il ne manquerait plus que ça. Il y a du monde autour de moi, un gars prend l’initiative de passer ses bras sous les épaules de la victime pendant que je le glisse gentiment vers le sol en soutenant sa tête pour qu’elle ne ballotte pas n’importe comment, je devais avoir l’air de lui faire un câlin genre a quelqu’un qui pleure, qu’importe nous voila au sol quelqu’un a eu le temps de disposer une couverture qui était dans le coffre de la voiture accidenté.
l’espace d’une seconde je recherche les gestes précis pour mettre l’homme en PLS, la main placé sur la joue le genou en l’air … ho e puis merde il n’est pas polytraumatisé, je le chope comme il viens le met sur le coté… sauvé je n’ai plus qu’as surveiller la respiration et attendre les pompiers.
Oui mais voila, je ne le sent pas respirer, j’approche a nouveau mon oreille… j’écoute… et la je me rend compte du bruit ambiant, les oiseaux qui chantent me font chier, une voiture qui passe a coté de moi qui me fait chier et la victime qui veut pas respirer, et je cherche sa respiration, j’attends, j’écoute, je pose me main sur son ventre qui est énorme, comment je pourrait sentir quoi que ce soit. Le le gars du départ ce met a bloquer : « il respire, est ce qu’il respire, alors il respire, si il respire pas faut masser, alors il respire... » et moi « mais pu***n ferme ta gue**e » il ne m’entend pas recommence sa sérénade.
Au bout de quelques secondes, qui paraissent une éternité comme on lit dans les livres, je dois me rendre a l’évidence, la victime est en arrêt cardio respiratoire… le vieux est en train de claquer, c’est un choc pour moi… on y est … masser. Toutes ma concentration est sur lui, il n’y a plus rien d’autre qui compte, l’effet tunnel, j’arrive pourtant a entendre « on a un DSA est ce que tu le veux ? », moi « oui » tout comme dans la salle de formation, geste répété mainte fois en rigolant avec les copains, aujourd’hui ça na rien de drôle. Et me voila encore confronter a une différence avec la formation, Anne Rescue, la mannequin de plastique, sa veste est fermé par une fermeture éclaire, moi le vieux il a un polo, j’ai bien mon opinel dans la poche, mais je n’ose pas le sortir peur de blessé la victime, je lève le vêtement sous ses épaules, j’entends les couture se déchirer, un idée idiote me traverse l’esprit, s’il se réveille je vais me faire engueuler. Je fait une bascule de la tête, le DSA arrive sacoche ouverte, j’abandonne ce que je fait je cherche les électrodes, putain il n’y a pas d’électrodes, ou sont elles merde, je les sens dans une poches mais je ne trouve pas l’ouverture. Je trouve enfin une fermeture a l’extérieure de la pochette, celui que je connais n’est pas organisé comme çà. Je colle les pastilles, un type a coté de moi branche et allume la machine, et la le truc se met a dire tout un tas de truc, faite si faite ça appeler le 112 bla bla bla, je n’ai absolument pas le temps d’écouter son baratin. Je retrouve ma victime a nouveau bascule de la tête, j’essaie d’ouvrir la bouche, mais elle reviens en position mi ouverte, je pose mes mains sur sa poitrine sans vraiment exercé de pression juste le poids du corps, j’entends « clic », je pompe une fois « clic,clic » je comprend immédiatement, je suis en train de lui péter les cotes. j’analyse la situation un quart de seconde et décide de mettre mes mains plus haut sur le sternum, et je pompe, ça va tout seul, j’entends les DSA me dire masser a la vitesse du bip bip, ce que je fait.Au bout de quelques temps seconde ou minutes je ne saurait le dire, je me dit merde j’ai pas compter pour l’insufflation, je tourne mon visage vers celui de la victime, et devant lui c’est a mon tour de bloquer… je peut pas poser les lèvres sur les siennes, c’est impossible. On avait déjà débattue a la formation qu’au USA la ventilation ne se faisait plus. j’ai alors pris la décision de continué de masser sans ventiler, en massant j’atandait qui de le DSA me dise «arrêter le massage, analyse du rythme cardiaque en cour »ça n’est jamais venu. j’ai masser jusqu’à l’arrivé des pompiers.
Quelques minute plus tard ils sont arrivés, l’un d’eux ma relayé, je me suis éloigné les ai laissé bossé, j’ai répondu aux questions d doc, et ai attendu que tout soit fini. Les pompiers on injecter des produits, massé trois quarts d’heure,le cœur est reparti, il a été transféré au CHU. Je n’ai pas eu de nouvelle par la suite, j’aimerais au moins savoir s’il est vivant et si son cerveau fonctionne. Je n’ose appeler l’hôpital je n’airais pas de réponse « secret médicale »

a posteriori, je fait mon analyse, il y a plain de chose qui ne se sont pas passé comme sa aurait du. Le plus grave, c’est le temps « indéterminé » qu’il y a eu entre l’arrêt cardiaque et mon intervention, il y avait appartement d’autre secouriste autour de moi, qui n’ont pas su agir, mais qui m’on été précieux pour des conseils souffler au oreilles, genre enlevé lui la ceinture de pantalon, le DSA …
j’ai du oublié la moitié de ce j’aurais du faire « tenir les deux mains » la PLS en bonne et du forme, la bascule de la tête, la tête revenait a sa place par élasticité, et surtout j’ai oublié de contrôler l’intérieur de sa bouche, et il se trouve qu’il avait un appareil dentaire, ce sont les pompiers qui lui on enlevé pour l’intuber.
Autre chose, j’avais un masque dans ma voiture pour la ventilation, je n’y a repensé que le lendemain… il n’aura servi a rien, et si je l’avait eu, j’aurai pu faire la ventilation.
Et dernière chose lorsque le pompier a fait le relais, il m’as demander de remonter électrode du DSA, je l’avait placé carremant sur le flan, certainement pour ça que l’appareille n’as pas fonctionner correctement.


En conclusion : je suis satisfait que son cœur soir repartis, satisfait aussi d’avoir pu réagir, mais très dessus par la qualité de mon intervention, ça aurait du être mieux.
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 733
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par merlin06 le Lun 25 Sep 2017 - 8:00

Globalement bon travail, bravo! Very Happy
Dans la vraie vie, quand ça pue et que tu as un tonneau d’adrénaline qui se déverse dans ton corps il n'est pas facile d'agir exactement comme dans le manuel et c'est normal.
Petite lecture à ce sujet: https://www.stages-survie-ceets.org/leffet-chimpanze/
Tu as quand même réussi à nous faire un RETEX à ce sujet, ce qui est assez compliqué en général, tu fais bien de partager, merci.

________________________________________________________
« Celui qui voit un problème et qui ne fait rien fait partie du problème. » Mahatma Gandhi.
avatar
merlin06
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 213
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 21/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par Kyraly le Lun 25 Sep 2017 - 9:48

L'essentiel, c'est que tu ai agis et que tu lui ai permis d’attendre l'arrivée des secours.
Tu as fais plus que les employés de la déchetterie, malgré le stress et la pression.
Au vu du résultat, tu as assuré ce qui est attendu d'un SST.
Bravo
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 637
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par montargie le Lun 25 Sep 2017 - 11:06

Bravo Strinkler !

Pour le reste une rea n'est jamais parfaite!

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 110
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par Kerkallog le Lun 25 Sep 2017 - 15:20

...tu as réagis avec tes compétences,ton expérience & un environnement flou & parasité:
_il a été pris en charge vivant, normalement si tu n'avais pas été là, c'était cuit & re-cuit pour lui....

Autant gérer son stress me paraît du domaine du possible, mais gérer celui des autres & leur incompétence, c'est dur!!!

Donc pour les futurs cours de secourisme afin de s'approcher un peu plus du réel:
_mettre des figurants qui font du bruit,qui racontent du nawak, & le faire gérer par d'autres qui protègent le périmètre du secouriste actif sur la victime.
_montrer les différentes trousses possibles
_autres...? cyclops


Dernière édition par Kerkallog le Lun 25 Sep 2017 - 20:06, édité 1 fois

________________________________________________________
  y dechreuad yr oedd y Gair, ac yr oedd goleuni  sunny
avatar
Kerkallog
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1539
Date d'inscription : 19/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par a2pir le Lun 25 Sep 2017 - 18:12

bravo
j’espère pouvoir m'en sortir aussi bien que toi si je suis dans la même situation.
Pas sur !
avatar
a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 120
Localisation : bretagne / 35
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par Collapse le Lun 25 Sep 2017 - 19:01

La vie se joue à pas grand chose.... La bonne personne qui part à la déchetterie ce jour la. Un autre qui regarde la victime sans réagir.

Tu as sauvé une vie.
ça me rappelle Goldman : Qu'est-ce qu'on bien faire juste après?

Bravo en tout cas
avatar
Collapse
Membre

Masculin Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 15/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par victor81 le Lun 25 Sep 2017 - 20:44

la peur de l'apres formaltion...: estce que je reussirais a mettre en pratique le jour j ce que j'ai appris...
estce que je vais pouvoir ne serait ce que reagir...
et bien toi, tu as su reagir et faire grosso modo les gestes.
sauvé ou pas, tu auras agis pour essayer, et c'est deja bien.
big up! cheers
avatar
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 480
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par strinkler le Lun 25 Sep 2017 - 21:36

merci a tous pour ces messages de soutient. Je ne saurai probablement jamais s'il est vivant, ça me désole, peut être est mieux, peut être pas.
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 733
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par Rammstein le Lun 25 Sep 2017 - 22:11

Merci pour ce retour d‘expérience très intéressant et instructif !

Je suis également secouriste dans ma boîte. En Allemagne nous avons un module de formation « extraction du véhicule » de 2 heures, qui consiste à apprendre les quelques gestes permettant de sortir un blessé du véhicule, que ce soit pour lui appliquer directement les premiers soins sur place, ou l’éloigner d’un véhicule en flammes. La prise de Rautek est enseignée à cette occasion, sachant qu’au préalable plusieurs points sont à vérifier avant l’application de la technique :
- véhicule à l’arrêt, moteur éteint, triangle posé en amont, appel de secours, etc...
- frein à main serré,
- ceinture de sécurité détachée,
- absence d’entrave sur le corps (genre pieds coincé dans la ferraille).

La petite vidéo en allemand qui va bien : https://www.youtube.com/watch?v=MdTZBXtaaQ8

Grâce à cette technique, même une petite secrétaire de 45kg toute mouillée parvient à extraire un bavarois de 110kg de sa BMW ! cheers

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5061
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par logan le Mar 26 Sep 2017 - 9:53

Merci pour le retex ! Sacré expérience .. 

Dans ces situations, rien n'est parfait, mais au moins tu as agi, ce que peu de gens auraient fait.

strinkler a écrit:Je n’ose appeler l’hôpital je n’airais pas de réponse « secret médicale »
Tu devrais peut etre essayer quand même, en expliquant ce que tu as fait, et les raisons pour lesquelles tu aimerais savoir .. sinon ca risque de te tracasser l'esprit pendant un bon moment.
avatar
logan
Animateur

Masculin Nombre de messages : 2489
Localisation : France
Emploi : Ingénieur IT
Date d'inscription : 17/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://oldu.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par deepdragon le Mar 26 Sep 2017 - 14:29

Je dirais que pour savoir s'il est vivant l’hôpital te répondra surement. Pour avoir un peu plus d'infos, essaye la caserne de pompiers qui l'a emmené au urgences.

En tout cas, chapeau, je ne crois pas que j'aurais pu réagir comme ça en cas d'urgence.

deepdragon
Membre Premium

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 10/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par strinkler le Mar 26 Sep 2017 - 21:22

salut a tous, 

Merci Ram pour cette technique que ne ne connaissait pas, des que j'en aurai la possibilité j'essayerais.

j'ai téléphoné au CHU cet après midi, comme je ne connais pas le nom et le prénom du monsieur, la standardiste ne "peut pas faire de recherche". Je suis passé à la caserne ou j'ai remontré un des pompiers qui était sur l'intervention ce jour la. il n'as pas le droit de me donner le nom de la personne, mais il m'as raconter la suite de l’événement pour la victime. le cœur était repartis, mais il a fait un deuxième arrêt cardiaque a l'arrivé a l’hôpital, l’équipe des urgence a réussi a le réanimer une seconde fois. le médecin a fait comprendre aux pompier que ça n’était pas bon signe. le pompier m'as donné sa ville de résidences et m'as conseiller de suivre quelques jours la rubrique funéraire. :-S 

Pour ce qui est des doutes sur leur capacité d'intervention, j'ai toujours pense que ne pas pouvoir intervenir, était moins pire que ne pas savoir intervenir. Maintenant, pour ma part je sais que je peut, sur un arret cardiaque mais, qu'en serait t'il d'une hémorragie ? j'ai encore mes doutes aussi.
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 733
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par strinkler le Mar 3 Oct 2017 - 11:12

Je viens vous raconter la fin de cette histoire, comme évoqué par le pompier j'ai suivi la rubrique funéraire du journal local, je n'y ai rien vu qui aurait pu être en lien avec mon vieux monsieur, depuis plus d'une semaine, je pensait qu'il avait survécu. Aujourd'hui je passe a la déchetterie de nouveau, le responsable me vois et me demande mon mon pour les différents rapports, ainsi que mon téléphone. je lui demande s"il a des nouvelles ... j'apprends qu'il a fait un troisième et dernier arrêt cardiaque une heure après être arrivé a l’hôpital. Fin de l'histoire.
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 733
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par tarsonis le Mar 3 Oct 2017 - 18:26

Merci pour ton retex, Strinkler.
C'est difficile à raconter, à expliquer comment le temps ralentit, comment "une situation peut passer de problématique à totalement merdique" -pour reprendre l'expression- ou comment le passage de la théorie à la situation de terrain est un baptême du feu où l'on se rend compte que "en fait, on ne sait pas grand chose".
Tu as bien agi, et au final l'essentiel des dégâts a dû se produire avant ton arrivée.... et tu ne pouvais plus changer la finalité..

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8329
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par Griffon le Ven 6 Oct 2017 - 15:40

Merci pour ce retour.
La fin n'est pas celle espérée mais ce Monsieur avait une famille et celle-ci a dû apprendre qu'un secouriste était intervenu sur place. Cela permet d'éviter à ses proches de se dire "et si..." Cela peut paraitre anodin mais pour certains proches c'est énorme. Tout a été fait au mieux, la condition physique de ce Monsieur et son problème de santé ont conduit à cette issue.
avatar
Griffon
Membre Premium

Féminin Nombre de messages : 455
Date d'inscription : 09/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par LEROUX le Sam 7 Oct 2017 - 11:28

bravo Strinkler


une réa parfaite c'est relativement difficile sans expérience en réel. La l'essentiel c'est d'avoir acquis de l'expérience. La prochaine fois ce sera plus facile même si ce sera une autre expérience dans un contexte différent.
Ce que je note c'est que tu as réagis vite et que tout au long de l'intervention tu as continué a analysé et a t'adapté, et ça c'est pas donné a tout le monde. Je confirme pour la réa sans insufflation sur un arrêt cardio respiratoire, t'avais rien pour insuffler, donc massage jusqu'a l'arrivée des secours. En même temps faire du bouche a bouche, c'est pas la fête (odeur, gout etc)
On s'en souvient tte notre vie de cette première réa (20 ans après je l'ai encore en tête (les autres aussi mais différemment ).

l'autre chose que tu soulignes c'est :"et après qu'est ce qu'il est devenu"?, ça c'est une question récurrente et on a pas souvent la réponse (c'est très frustrant), tu as de la chance que les pompiers ont accepté de t'en donner des infos. On a beau être le premier  ont entre guillemet aucun droit de suite c'est une protection des victimes (et ce même si en tant que sauveteur cette demande est légitime et de bon alois.

________________________________________________________
pouf pouf pouf geek
avatar
LEROUX
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 89
Localisation : A L'OUEST
Emploi : IDE
Date d'inscription : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RETEX :secourisme, de la salle de formation, a l'intervention.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum