Effondrement des populations d'insectes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Effondrement des populations d'insectes

Message par pvo12 le Ven 11 Aoû 2017 - 7:10

Bonjour,
rentrant de Marseille hier, je me faisais la réflexion un fois les plus de 400 km avalés, que mon pare-brise était bien propre. Quasiment pas d'impacts d'insectes. Alors qu'il y a vingt ans je me souviens très bien qu'il fallait régulièrement le nettoyer. En fait, en y pensant, cela fait deux ou trois ans que je vois moins d'insectes. Cette année en particulier, peu de mouches sur mes rubans,, pas besoin de pièges à guêpes, peu de papillons.  On connaît le syndrome d'effondrement des ruches d'abeilles, les autres espèces d'insectes seraient-elles aussi concernées, me suis-je demandé ? Je n'ai trouvé que deux articles sur le sujet, l'un de 2016 écrit par un entomologiste amateur, l'autre un article du monde de mai 2017 faisant référence à une étude de Science (que je n'ai pas trouvée). Il semble que le phénomène soit réel et massif même s'il y a peu d'études visiblement là-dessus.
Pourtant il me semble que les insectes sont à la base de la chaîne alimentaire et des vecteurs essentiels de pollinisation. Moins d'insectes veut dire moins de plantes mais aussi moins d'oiseaux. D'ailleurs j'observe aussi moins d'oiseaux dans le jardin et très peu de lézards de muraille, habituellement nombreux chez moi.
N'est-on pas à un point de non-retour ?

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : Aveyron
Emploi : Professeur de philosophie
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par pvo12 le Ven 11 Aoû 2017 - 7:14

L'article de Science dont je parlais.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : Aveyron
Emploi : Professeur de philosophie
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Résilient le Ven 11 Aoû 2017 - 7:45

Salut !

Je m'étais fait la même réflexion il y a une dizaine d'années : presque plus d'insectes sur les pare-brises, ni sur les grilles du radiateur de la voiture (sur des trajets de 800 km, quand même).

Mais depuis 3 ans, ça revient : la semaine dernière, en m'arrêtant sur une aire d'autoroute, j'ai même vu deux moineaux venir picorer les cadavres d'insectes sur les grilles du radiateur de la voiture.

Même remarque pour les abeilles : beaucoup de difficultés jusque 2014, et de très bonnes années 2015 et 2016(essaimages nombreux et miel à foison, ie au-delà de la moyenne départementale des vingt dernières années).

Cette année, ça avait l'air pas trop mal parti (2 hausses pleines par ruche à fin juillet).

Pour ce qui est des lézards, vipères et couleuvres, RAS.
Les frelons (locaux) et les guêpes ont plus de mal depuis 2015 : les nids ne prospèrent pas, à tel point que j'évite de les détruire s'ils ne présentent pas de risque pour la famille.

Pense à créer des parterres de mellifères (bourrache, trèfle blanc et rouge, lavande, thym, mélisse, phacélie...) qui vont attirer les mouches, papillons, bourdons et abeilles, qui vont eux-mêmes attirer leurs prédateurs (frelon, crapauds...). Localement, ça fonctionne à merveille.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 813
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Jeff01 le Ven 11 Aoû 2017 - 10:39

Les populations d'insectes ont toujours été très fluctuantes. Souvent les larves sommeillent en attendant un ou plusieurs signaux naturels (température, pluie, ...) pour lancer leurs métamorphoses.
Le fait que l'été soit plus froid que d'habitude sur une grande majorité du territoire est probablement une des raisons.
Par contre, j'étais dans le massif central mi juillet et la bas c'était l'exact inverse : énormément de mouches / moustiques / guêpes / criquets, bien plus que d'habitude. Le supermarché du coin avait son rayon anti-insectes dévalisé.

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 171
Age : 42
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Wasicun le Ven 11 Aoû 2017 - 11:54

Jeff01 a écrit:Les populations d'insectes ont toujours été très fluctuantes. Souvent les larves sommeillent en attendant un ou plusieurs signaux naturels (température, pluie, ...) pour lancer leurs métamorphoses.
Le fait que l'été soit plus froid que d'habitude sur une grande majorité du territoire est probablement une des raisons.
Par contre, j'étais dans le massif central mi juillet et la bas c'était l'exact inverse : énormément de mouches / moustiques / guêpes / criquets, bien plus que d'habitude. Le supermarché du coin avait son rayon anti-insectes dévalisé.
Même constat ! (fluctuations extrêmes ...)

________________________________________________________
« I'm out, old man ! I'm just a peckerwood who lives in the hills with too many guns ».
avatar
Wasicun
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1860
Age : 45
Localisation : Ost Front (definitiv)
Emploi : Nihiliste (für immer)
Loisirs : Boit Sans Soif (und ewig)
Date d'inscription : 23/02/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par pvo12 le Lun 28 Aoû 2017 - 10:55

Je reviens sur la question car deux indices me semblent corroborer la chute du nombre d'insectes : d'une part le déclin des chauves-souris : http://www.liberation.fr/futurs/2017/08/25/en-france-le-crepuscule-des-chauves-souris_1591435 , d'autre part celui des hirondelles : http://www.hirondelles.oiseaux.net/menaces.html
Si pour les hirondelles les chiffres ne me semblent pas si probants que ça (il y a des fluctuations d'une année à l'autre) pour les chauves-souris la chute est avérée. La mise en regard des deux phénomènes (même si, encore une fois, pour les hirondelles il faudrait approfondir) permet de ne pas faire porter la responsabilité de la baisse du nombre de chiroptères sur les seules éoliennes. Elles sont bien sur de véritables hachoirs à chauves-souris qui paient un prix fort aux lubies pseudo-écologistes. Mais chiroptères comme hirondelles se nourrissent d'insectes et il ne serait donc pas étonnant qu'elles soient les premières touchées par l'effondrement des populations d'insectes. Si on rapproche cela de l'effondrement des abeilles, on ne peut qu'être inquiet.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : Aveyron
Emploi : Professeur de philosophie
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Collapse le Ven 8 Sep 2017 - 16:04

Bonjour,
A priori, il y aurait bien un effondrement des populations d'insectes



source : http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/7781/reader/reader.html#!preferred/1/package/7781/pub/10728/page/7
avatar
Collapse
Membre

Masculin Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Aristote le Ven 8 Sep 2017 - 19:11

[size=50]Principal suspect : les néonicotinoïdes[/size]
Qu’a-t-il bien pu se passer ? Pour ces entomologistes, le principal suspect est une famille d’insecticides agricoles très puissants : les néonicotinoïdes. Utilisés directement sur les semences sur des millions d’hectares depuis les années 1990, ils sont aussi suspectés d’être responsables de la diminutio

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène
avatar
Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3512
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Kyraly le Ven 8 Sep 2017 - 22:15

Sur ce site, ils donnent des liens intéressants (pour la disparition des abeilles et les néonicotinoides) 

http://www.scoop.it/t/les-abeilles-font-le-buzz

Sinon, pourquoi les moustiques ne disparaissent pas, eux??? 
Parce qu'ici, ca devient un soucis...
http://vigilance-moustiques.com/moustique-tigre-bas-rhin-departement-bientot-en-orange/
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 581
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par un ptit breton le Lun 11 Sep 2017 - 7:19

Un article de Ouest France reprend le sujet dans son ensemble et en tire les mêmes conclusions ; ICI

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3935
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Kyraly le Jeu 19 Oct 2017 - 9:45

Bonjour

Un lien vers une étude effectuée en Allemagne (étude en anglais) montrant une perte de 75% de la biomasse d'insectes volants en 27 ans.
http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0185809

2tude réalisée dans des zones préservées mais ceinturées de champs agricoles.
Leur conclusion, conditionnelle, est la suivante :

 Agricultural intensification [1720] (e.g. pesticide usage, year-round tillage, increased use of fertilizers and frequency of agronomic measures) that we could not incorporate in our analyses, may form a plausible cause
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 581
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Kyraly le Ven 20 Oct 2017 - 11:31

Sur le sujet des néonicotonoides, l'UNAF alerte sur un nouveau produit que l'ANSES a autorisé récemment, et qui pourrait contourner la loi de biodiversité :

https://www.unaf-apiculture.info/IMG/pdf/cp_2017-10-20_unaf_declaration_sufoxaflor.pdf
https://www.unaf-apiculture.info/IMG/pdf/unaf_fichesulfoxaflor_102017-2.pdf
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 581
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par pvo12 le Ven 20 Oct 2017 - 18:30

Il faut être prudent parce que tous ces articles repose sur une étude unique faite en Allemagne. Si on suit les liens on se rend compte qu'il n'y a qu'une seule source. Elle est certes sérieuse mais l'étude ne porte que sur une seule région. Il est probable que le phénomène est plus global mais il faudrait des études ailleurs pour le confirmer.
Je crains que ces études ne se fassent pas : quand on ne veut pas d'une réponse, le mieux est de ne pas poser la question.

pvo12
Membre

Masculin Nombre de messages : 25
Localisation : Aveyron
Emploi : Professeur de philosophie
Date d'inscription : 04/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Kyraly le Ven 20 Oct 2017 - 21:00

Bonjour

C'est bien pour cela que je n'ai mis qu'un lien direct pour l'étude Allemande. Il me semblait important de partager cette info. 
Après, je ne suis pas biologiste, j'ai constaté que cette étude avait été cité par l'INRA (ICI), donc cette source me paraissait sérieuse.

Par ailleurs, en relisant le fil, je pense que c'est cette étude qui est citée dans l'article du Monde partagé dans le premier post.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 581
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des populations d'insectes

Message par Kyraly le Ven 20 Oct 2017 - 21:09

Par ailleurs, deux autres études sur le lien néonicotinoide et disparations d'insectes sur 4 régions differentes :

http://science.sciencemag.org/content/356/6345/1395

http://science.sciencemag.org/content/356/6345/1393

Je cherche des réponses argumentées des labos produisant ces produits, mais rien pour le moment.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 581
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum