Une ferme urbaine dans un bunker !

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Kyraly le Mer 2 Aoû 2017 - 23:22

Bonjour

Cet article sur une ferme urbaine dans un Bunker au centre de Strasbourg suscite mon intérêt, tant pour les techniques utilisées que pour le lieu.

https://www.francebleu.fr/infos/agriculture-peche/un-bunker-comestible-en-plein-centre-de-strasbourg-1501707071

je vais tacher d'y faire un tour sous peu.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par un ptit breton le Jeu 3 Aoû 2017 - 11:57

En effet , le concept est intéressant  pour le milieu urbain.
Un petit retex si tu y va ??

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3896
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Kyraly le Jeu 3 Aoû 2017 - 13:21

Bien entendu.
J'essaie d'y passer au retour de mes vacances.
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par tarsonis le Ven 4 Aoû 2017 - 8:38

Chouette concept et cela rejoint pile la problématique de culture en milieu confiné sans éclairage naturel (type bunker justement), dont on avait parlé il y a quelques temps.

J'y ferai un tour, mais te laisse l'honneur de nous écrire un retex clind'oeil

Entre autre, j'aimerais bien savoir quelle est la consommation électrique, couplée à la vitesse de croissance moyenne.
Par exemple, les tomates évoquées mettent plusieurs mois pour passer de la graine au fruit; combien de kWh cela représente-t-il (un nombre en kWh/kg serait le must) ?
Amha, les pousses et aromatiques doivent avoir le meilleur ratio valeur ajoutée/rapidité de développement.
Y a-t-il un aliment qui s'adapte plutôt bien à un éclairage artificiel (le spectre semble être du néon froid).
- Est-ce un 24/24 ou plutôt 18/24 voire moins ?
- Hydroponie ?
- Recyclage de l'air ?
Etc.

Si ça te saoule, je m'en charge clind'oeil

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8249
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par tarsonis le Lun 7 Aoû 2017 - 8:34

Salut,
je crois que l'on n'en saura pas plus que dans l'article de Francebleu.

Mon mail :
Bonjour,

dans le cadre du forum Olduvaï, dont les thématiques sont liées à la résilience, aux techniques d'agriculture et l'autonomie alimentaire, plusieurs de nos membres sont intéressés par votre expérience Cycloponics - Bunker Comestible à Strasbourg. En effet, le sujet de culture en intérieur (ou bien pendant l'hiver) revient régulièrement, au gré des retours d'expérience des participants.

Un sujet concernant Cycloponics a été ouvert ici :

http://www.le-projet-olduvai.com/t10452-une-ferme-urbaine-dans-un-bunker

Serait-il possible de réaliser un court reportage photo sur place avec quelques questions techniques (éclairage, spectre, photopériode, variétés, etc.) ? Cela ne devrait pas prendre plus de quelques minutes.

****

Bien sincèrement,

Leur réponse :
Bonjour,

Nous vendons des micropousses, des salades, des champignons et des endives certifiées biologiques. Les photos sont interdites, et les visites réservées aux clients des amaps que nous livrons (AMAP ****, AMAP ****, et d'autres à venir).
Je vous remercie de votre compréhension,
Cordialement,

**** : info perso ou nom retiré.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8249
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Jeff01 le Lun 7 Aoû 2017 - 11:40

J'ai du faire dans une autre vie ces calculs de rentabilité entre consommation électrique éclairage artificiel / croissance d'un organisme photosynthétique à forte valeur (je ne préciserais pas lequel, juste que non c'était pas un truc illégal  Very Happy ), et vu que la rentabilité était à peine atteinte pour un truc qui se vendait plusieurs milliers d'euros le kilo, je peux sans aucun risque affirmer que la culture de tomates sous lumière artificielle est pas prête d'être industrialisée.
C'est d'ailleurs pour ça qu'ils se concentrent sur des herbes aromatiques à haute valeur ajoutée, des micro pousses (pas besoin de bcp de lumière pour les premiers jours après germination), des champignons et endives (besoin en lumière nul).

Même avec des besoins en lumière faible (500W / m² / 12h par jour) on arrive à un coût électrique de 6,8€ par m² et par mois juste pour la lumière.

Leur modèle économique est non seulement concentré sur des espèces à forte valeur, mais je suis également persuadé qu'ils sont perfusés d'une manière ou d'une autre par quelques aides et/ou subventions.
Un projet très à la mode et tendance surfant sur l'aspect comm' et marketing pour ses clients, mais économiquement utopique et déconnecté de la réalité.

Pendant mes études, je me rappelle d'un schéma dont j'ai malheureusement perdu la trace et les valeurs exactes, qui indiquait la puissance lumineuse nécessaire pour produire 1 kg d'herbe (c'était en méga watts) puis 1 kg d'herbivore type vache (c'était en gigawatts) et enfin 1kg de prédateur type homme (c'était pas loin du pétawatt).
Si demain on perd le soleil (ou l'accès au soleil), on est mal barré Smile

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 42
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par un ptit breton le Lun 7 Aoû 2017 - 12:47

Jeff01 a écrit:
Même avec des besoins en lumière faible (500W / m² / 12h par jour) on arrive à un coût électrique de 6,8€ par m² et par mois juste pour la lumière.
Salut,

voilà des infos pertinentes mais bien tristes !!!

________________________________________________________
Les habitants ne croient plus en l'avenir. Pourtant notre civilisation est éternelle , nous sommes les élus. Nous avons la science et la vérité " dit le scribe à Pharaon. ( texte écrit sur un papyrus - 2500 av j.c.)

La prochaine révolution ne sera pas celle du travail !!!
avatar
un ptit breton
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3896
Localisation : Dans la forêt de Brocéliande
Loisirs : lire le troll est parmi nous de D. Vincent et F. Mulder et appronfondir ma Tétracapilosectomie
Date d'inscription : 02/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par La teigne le Sam 12 Aoû 2017 - 12:25

Je vais rester vague car je m'étais intéressé au sujet il y a quelques années et ce n'est plus très frais dans ma mémoire.
A l'époque il me semble qu'il s'agissait d'ampoule spécial serre, car il faut un certain spectre lumineux pour les plantes.
Depuis on a eu l'arrivé des leds. Cela à peut être changé la donne niveau consommation énergétique non?
avatar
La teigne
Membre

Féminin Nombre de messages : 51
Localisation : 60
Date d'inscription : 10/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Jeff01 le Sam 12 Aoû 2017 - 14:18

Tu as tout à fait raison, même si malheureusement ces nouvelles données étaient prises en comptes dans mes calculs.
Pour faire pousser une plante, il faut effectivement que l'éclairage corresponde à son spectre d’absorption.
Ce spectre est la plupart du temps celui de la chlorophylle, qui est bien connu (voir ici)
Parfois ce spectre est un peu décalé et / ou étalé avec des pigments accessoires (carotènes, lycopènes, terpènes, ...) qui d'ailleurs changent au passage la couleur de la feuille.
Donc si tu utilise une ampoule qui par hasard a des "trous" dans son spectre pile poil sur ces valeurs, c'est comme si la plante était dans le noir.
A l'inverse, des ampoules sont élaborées pour les végétaux, avec un spectre d'émission très proche de ce spectre d'absorbtion pour maximiser le rendement.
Parfois ces ampoules sont d'ailleurs vendues à prix d'or sans réelle justification.
Les tubes fluorescents de type "daylight" (lumière du jour) ont un spectre très complet et continu qui convient pour la majorité des plantes à un prix très correct (à peine plus qu'un tube fluo industriel). Idem pour la série "grolux" (plus riche en rouges). Le rendement d'un tube fluo est très correct, jusqu'à 100 lumens / watt.
On utilise aussi des lampes aux iodures métalliques (HQI) avec des ampoules daylights car elles ont aussi un spectre très complet (et sans trou), ainsi qu'un excellent rendement électrique (50-60% à comparer aux 5-10% d'une ampoule à filament).
L'arrivé des LED a effectivement encore amélioré ces rendements, mais pas de manière aussi spectaculaire que pour l'éclairage domestique qui était à base d'ampoules à filaments (rendement exécrable) ou halogène (à peine meilleur).
Et comme les rampes LED coûtent encore une petite fortune, les horticulteurs utilisent encore énormément les tubes fluos et les HQI.

Donc même avec un éclairage LED, la tomate poussée sous éclairage artificiel n'est pas prêt d'être bon marché clind'oeil
Je crois qu'il va falloir prévoir un toit vitré au bunker de l'apocalypse Very Happy

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 42
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par La teigne le Sam 12 Aoû 2017 - 15:10

Merci pour "L'éclairage" clind'oeil
avatar
La teigne
Membre

Féminin Nombre de messages : 51
Localisation : 60
Date d'inscription : 10/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par albertspetz le Sam 12 Aoû 2017 - 15:31

En effet c'est lumineux

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1643
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Cyrus_Smith le Sam 12 Aoû 2017 - 19:18

Salut,

Étant donnés ces chiffres, quel serait donc l'intérêt pour cette ferme urbaine de produire exclusivement avec de l'éclairage artificiel? Le prix du m2 de bunker est si bon marché? scratch

________________________________________________________
(...) car seuls l'art et la science peuvent élever les hommes au niveau des dieux.   --Ludwig van Beethoven, 1812
avatar
Cyrus_Smith
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 2187
Localisation : Île mystérieuse
Date d'inscription : 02/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Kyraly le Sam 12 Aoû 2017 - 19:36

Salut

Connaissant l'environnement de la poudrière à Strasbourg, je doute que ce soit cher...
Sur leur site web, ils annoncent l'ouverture d'une ferme urbaine à Paris dans un ancien parking.
Je suppose, sans pouvoir le vérifier, que ça fait partie de leur business plan. Ils réhabiliter des lieux abandonnés donc ils doivent négocier le loyer avec la mairie, voire même avoir quelques années sans loyer ou exonérée de taxes. C'est assez courant dans ce qui touche aux sujet des nouvelles technologies ou aux projets innovants (j'ai déjà fait des dossiers dans le cadre professionnel,c'est même assez fou le pognon qu'il y a à gagner).
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Wanamingo le Dim 13 Aoû 2017 - 0:07

Je ne serai pas si catégorique sur l'inefficacité économique, à Paris il y a par exemple la start-up Agricool qui cultive des fraises dans des containers. Et globalement, tout un mouvement de fermes urbaines.
avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Kyraly le Dim 13 Aoû 2017 - 10:52

Il manque l'information concernant le prix de vente.
Je ne pense pas qu'ils essayent de concurrencer les maraîcher traditionnels. Les micro-pousse dans les resto (cf article), ç'est "tendance", donc ça doit pouvoir se vendre assez cher, non??
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Jeff01 le Dim 13 Aoû 2017 - 23:39

C'est exactement ça : il faut forcément un prix de vente élevé pour compenser les charges élevées.
Avec quelques aides en plus ça devient viable, mais en aucun cas rentable sans ces perfusions, ni pour faire du kilo de tomates à 2€

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 42
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par victor81 le Lun 14 Aoû 2017 - 8:22

oui, en gros, on file encore des aides publique a un truc de bobo non viable XD .
ensuite, si tarsonis s'est fait gentimment rembarré, c'est peut etre justement parce que il n'est pas de bon ton de dire ouvertement que l'on reussi a gagner sa croute juste parce qu'on nous injecte des sous, ce qui serait arrivé si l'interview avait eu lieu.

enfin, tout cela me rappelle biosphere 2
https://fr.wikipedia.org/wiki/Biosph%C3%A8re_II

...c'est pas gagné clind'oeil

________________________________________________________


avatar
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 440
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Résilient le Lun 14 Aoû 2017 - 8:40

Victor a écrit:c'est peut etre justement parce que il n'est pas de bon ton de dire ouvertement que l'on reussi a gagner sa croute juste parce qu'on nous injecte des sous,

Un peu comme l'agriculture et l'élevage conventionnels avec les subventions européennes, en quelque sorte ? siffle


EDIT : précisions

(...) sans subvention, plus de la moitié (53% exactement) des exploitations auraient affiché un résultat courant avant impôt négatif en 2015, selon des données du ministère de l’Agriculture, basées sur un panel de structures moyennes et grandes.(...)

L’impact de ces aides est particulièrement important dans le secteur de l’élevage. Sans subside, 85% des éleveurs de bovins viande et 74% des éleveurs d’ovins et caprins (moutons et chèvres) auraient un résultat avant impôt négatif. Ce pourcentage est aussi très important (69%) pour les producteurs de céréales et oléoprotéagineux (colza, tournesol…).(...)

Selon l’OCDE, le soutien aux producteurs représente, en moyenne, 19% des recettes agricoles au sein de l’Union européenne. (...)

ce ratio atteignait, toujours pour 2015, 43% au Japon, 49% en Corée du Sud, 56% en Islande… voire même 62% en Norvège et en Suisse ! "

Source

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 766
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par victor81 le Lun 14 Aoû 2017 - 11:56

ce qui n'est pas faux non plus XD.

meme l'agriculture non conventionnelle ( il n'y a qu'a voir le tollé parce que les aide pour l'agriculture bio baissent).

moi, ce que je vois dans ce projet, c'est une production bio a la suedoise, c'est a dire en culture hors sol ( mais je ne vois nulle part trace de derogation pour les agriculteur francais pour la culture en bac bio.
http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/35826/va-changer-dans-reglementation-bio.

du coup, les vegetaux sont ils reellement produits sur place (si oui, comment obtiennent ils le label bio)?

ils surfent sur une idée novatrice, aux airs hightech et de surplus respecteuse de l'environement...mais refusent une visite par des personnes qu'ils savent ( car ils ont du visiter le blog) avoir un esprit critique)
pourtant, je suis un ecolo convaincu, mais là, pour moi, ils vendent du vent ( mais ils ont leur clientele qui y croit)

________________________________________________________


avatar
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 440
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par victor81 le Lun 14 Aoû 2017 - 11:57

edit mauvaise manip


Dernière édition par victor81 le Lun 14 Aoû 2017 - 11:59, édité 1 fois (Raison : mauvaise manip)
avatar
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 440
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Résilient le Lun 14 Aoû 2017 - 13:12

Jeff a écrit:C'est exactement ça : il faut forcément un prix de vente élevé pour compenser les charges élevées.
Avec quelques aides en plus ça devient viable, mais en aucun cas rentable sans ces perfusions, ni pour faire du kilo de tomates à 2€

Tu as raison si on réfléchit uniquement sur le terrain économique. Mais le fait est que le prix de la nourriture payée par le consommateur ne correspond pas à la réalité économique de la production agricole.

Si tu devais ajouter au prix du kilo de farine ou de tomates, au prorata :

- les aides directes à l'investissement agricole ;
- les aides de compensation de la PAC ;
- les aides indirectes (taxe réduite sur le fioul rouge, TVA réduite sur les produits alimentaires...) ;
- les aides directes aux agriculteurs (combien touchent le RSA ?) ;
- etc...

Je doute que l'on paierait la farine à 1 € le kilo, mais plus à 3 ou 4€. En matière agricole, les données économiques sont entièrement faussées.

Ce qui est intéressant dans ce type de projet, c'est plutôt d'essayer de savoir quelle quantité d'énergie, quelles méthodes et quelles sources d'énergie doivent être mobilisées pour une production hors-sol dans un milieu clos. Mais, AMHA, utiliser la notion de coûts financiers pour évaluer l'efficacité de ce système ne constitue pas un indicateur fiable de sa performance.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 766
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Jeff01 le Lun 14 Aoû 2017 - 14:16

Résilient a écrit:Ce qui est intéressant dans ce type de projet, c'est plutôt d'essayer de savoir quelle quantité d'énergie, quelles méthodes et quelles sources d'énergie doivent être mobilisées pour une production hors-sol dans un milieu clos. Mais, AMHA, utiliser la notion de coûts financiers pour évaluer l'efficacité de ce système ne constitue pas un indicateur fiable de sa performance.

Certes, mais ça reste un bon indicateur Smile
Pour revenir au sujet de base, je reste persuadé qu'il faut trouver des idées / solutions pour continuer à utiliser le soleil, qui reste abondant et gratuit pour encore longtemps.
Faire pousser des plantes en plein air n'est déjà pas facile, s'ajouter une telle complexité avec l'éclairage artificiel est AMHA utopique en contexte dégradé.
L'énergie serai alors tellement précieuse que la "gâcher" pour des tomates serait un non sens.
S'il faut faire pousser des végétaux en milieu clos (extérieur radioactif par exemple), je pense que des solutions comme des lumiduc ou conduits de lumière ou des serres étanches (type biosphère comme mentionné plus haut) seront plus adéquates.

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 42
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par victor81 le Lun 14 Aoû 2017 - 14:28

oui, j'ai un peu derapé sur le sujet.
dans un contexte vraiment degradé et dans le but d'optimiser les maigres ressources, peut etre que la spiruline serait le genre de plante a cultiver dans ce genre d'endroit
http://www.spiruliniersdefrance.fr/spip.php?article35&lang=fr

________________________________________________________


avatar
victor81
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 440
Localisation : cathar
Loisirs : detection
Date d'inscription : 13/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Jeff01 le Lun 14 Aoû 2017 - 14:34

La spiruline est effectivement une bonne solution dans ce cas, il n'empêche que c'est loin d'être simple (gestion des apports de CO2 et d'apports azotés, circulation / filtrage de l'eau, grosse consommation d'eau, ...)
Ma position est que si c'est dégradé au point de pas pouvoir cultiver en extérieur, il vaut mieux déménager.
Ou alors cette contamination est temporaire (nuage radioactif, ...) est alors il suffit d'attendre avec un stock.

Jeff01
Membre

Masculin Nombre de messages : 126
Age : 42
Date d'inscription : 23/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une ferme urbaine dans un bunker !

Message par Wanamingo le Lun 14 Aoû 2017 - 16:16

Si un jour on ne peut plus faire pousser de plantes au soleil, je ne penses pas que la préparation individuelle pourra être d'aucun secours. A part gratter quelques mois ou semaines d'espérance de vie.
avatar
Wanamingo
Modérateur & animateur

Masculin Nombre de messages : 1297
Date d'inscription : 27/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum