Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par albertspetz le Mer 12 Juil 2017 - 14:45

C’est pire que vous ne le pensez. Et plus urgent que vous ne le croyez. Le réchauffement climatique menace l’humanité par une série de cataclysmes en cascade, d’une diversité surprenante. Telle est en tout cas la conclusion de la très riche enquête de David Wallace-Wells, du New York Magazine. Dans cet article, le journaliste égrène froidement les faits et les menaces, répertoriés en huit catégories d'apocalypses potentielles.

1. La grande submersion, la grande extinction

« La plupart des gens parlent de Miami ou du Bangladesh comme s’ils avaient encore une chance de survivre mais la plupart des scientifiques avec lesquels j’ai échangé assurent que nous perdrons ces régions dans le courant du siècle. Même si on arrête de brûler des combustibles fossiles dans les dix ans à venir. » Première conséquence du réchauffement climatique, la montée des eaux (fonte des glaciers et dilatation thermique des océans), est le premier cataclysme que nous devrons surmonter.
.../...

2. Une chaleur mortelle

« Vous avez peur de la montée des eaux mais cela occulte les autres menaces. Fuir les côtes ne suffira pas. » Plein de sollicitude pour ceux de ses lecteurs qui auraient l’optimisme un peu trop facile, l’auteur explique que la chaleur de l’air sera elle-même extrêmement délétère pour l’être humain.
.../...

3. La famine mondiale

Il y a certes des variations suivant les cultures et les climats, mais la règle générale pour les céréales poussant actuellement à leur rendement optimal est que « chaque degré de réchauffement supplémentaire diminue les rendements agricoles de 10 %. Certaines estimations montent à 15 ou 17 %. » Avec un réchauffement de 5°C à la fin du siècle, l’équation cauchemardesque serait donc : comment nourrir une population 50 % plus nombreuse avec 50 % de céréales en moins ?

L’auteur anticipe le contre-argument voulant que le réchauffement libérera a contrario des terres aujourd’hui trop froides pour être cultivées, comme le Groenland. Mais « déplacer les cultures vers des régions plus froides sera compliqué car ces terres sont souvent peu fertiles, comme dans le nord du Canada ou de la Russie », affirme-t-il.
.../...

4. Les pestes climatiques

« Qu’arrivera-t-il quand la peste bubonique congelée sera libérée ? » En fondant, les glaces ne libèrent pas que des gaz à effet de serre. Au nombre des joyeusetés à venir, des maladies et bactéries de toutes sortes pourraient se réveiller. Certaines pourraient être congelées là-bas depuis des millions d’années, attendant leur heure. « Notre système immunitaire, s’il venait à rencontrer ces pestes préhistoriques, n’aurait absolument aucune idée de comment réagir pour s’en protéger », prévient le journaliste du New York Magazine.

Certains « terrifiants microbes de temps moins anciens » pourraient aussi faire leur come-back. « En Alaska, des chercheurs ont déjà trouvé des traces de la grippe espagnole de 1918, qui avait infecté 500 millions de personnes et en avait tué 100 millions, soit 5 % de la population mondiale. » Pour varier les plaisirs, la BBC rapportait, en mai dernier, que des scientifiques soupçonnent aussi la peste bubonique et la petite variole d’attendre sagement le dégel en Sibérie.
.../...

5. L’air irrespirable

Le CO2 ne se contente pas de réchauffer l’atmosphère, il en change aussi par définition la composition. Or, l’air que nous respirons a un impact sur notre santé, da façon parfois inattendue. Si la teneur en carbone monte à 1 000 ppm en 2100, l’auteur assure qu'« un tel air pourrait baisser les capacités cognitives humaines de 21 % ».

Quand il fait plus chaud, les réactions chimiques accentuent également la pollution à l’ozone, liée à de nombreuses maladies et qui augmente le risque d’autisme lorsque l'air en question est respiré par des femmes enceintes. Les feux de forêts pourraient aussi être deux fois plus destructeurs d’ici 2050, avec leurs lots de particules toxiques. Sans compter qu’ils alimenteraient d’autant plus le réchauffement climatique.
.../...

6. La guerre perpétuelle

« Les climatologues sont très prudents quand ils parlent de la Syrie. » Prudents, mais formels : la sécheresse fait partie, entre autres nombreuses causes, des facteurs d’instabilité sociale ayant conduit à la guerre civile dans le pays. Emmanuel Macron ne disait pas autre chose lorsqu’il établissait un lien, le 8 juillet 2017, lors de la conférence du G20, entre terrorisme et réchauffement climatique.
.../...

7. L’effondrement économique permanent

En s’appuyant toujours sur les travaux de Solomon Hsiang et de ses collègues, le journaliste signale que chaque degré de réchauffement pourrait coûter 1,2 point de PIB. Plus généralement, les chercheurs ont calculé comme projection médiane une perte de 23 % des revenus par personne à la fin du siècle, due aux différentes conséquences du changement climatique (agriculture, violences, tempêtes, énergie, mortalité, etc.).

David Wallace-Wells suggère que le principe même de croissance est intrinsèquement lié à l’exploitation des énergies fossiles, et voué à s’interrompre avec la fin de celles-ci. « Avant les énergies fossiles, personne ne vivait jamais mieux que ses parents. (…) Peut-être que la fin des fossiles signifie le retour à un état de stabilité », avance-t-il.
.../...

8. Les océans empoisonnés

Plus du tiers du carbone est absorbé par les océans. Une chance pour éviter que le réchauffement ne soit encore pire. Mais les effets secondaires sont terribles : acidification des océans, blanchiment et mort des coraux, qui « supportent le quart de la vie marine et nourrissent directement un demi milliard de personnes », selon le journaliste.
.../...

Source : https://m.usbeketrica.com/article/changement-climatique-les-8-apocalypses-a-venir
http://nymag.com/daily/intelligencer/2017/07/climate-change-earth-too-hot-for-humans.html

Note d'Albert : Nos dirigeants ne prenant pas les mesures rigoureuses pour annihiler le réchauffement climatique, il est probable que le réchauffement monte à + 8°C et pas 2 (hypothèse suggérée dans le contenu ci-dessus). La bonne question est : Avec +8°C quel est l'endroit sur terre le plus propice pour survivre ?


Dernière édition par albertspetz le Mer 12 Juil 2017 - 20:21, édité 1 fois (Raison : Addendum proposé par le brillantissime modérateur Catharing et appliqué aussitôt)

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1636
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par Catharing le Mer 12 Juil 2017 - 18:22

Salut,

Albert a écrit:Note d'Albert :[....], il est probable que le réchauffement monte à + 8°C et pas 2. 
Supposition ? 
Intéressant d'avoir au moins une source ou une stat ....

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par albertspetz le Mer 12 Juil 2017 - 19:04

- 2) Du signal & des faits, pas de bruit (b).
(b) Signal = messages constructifs et pertinents, avec du contenu qui participe à transmettre du savoir, du savoir faire et/ou une expérience personnelle. Soit le contraire du bruit/blabla = opinions et ressenti personnels, querelles d'ego, hors sujets, etc. POSTEZ UTILE.

Le modo a toujours raison, même quand il argumente pour de mauvaises raisons


Dernière édition par albertspetz le Mer 12 Juil 2017 - 21:33, édité 1 fois

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1636
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par Catharing le Mer 12 Juil 2017 - 19:56

Salut,
Pas de souci mais la prochaine fois merci de préciser dans ta note  (Note d'Albert) qu'il ne s'agit pas d'une supposition personnelle ...pour ceux qui n'auraient pas le temps ou l'envie de lire l'article..

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par albertspetz le Mer 12 Juil 2017 - 20:27

- 2) Du signal & des faits, pas de bruit (b).
(b) Signal = messages constructifs et pertinents, avec du contenu qui participe à transmettre du savoir, du savoir faire et/ou une expérience personnelle. Soit le contraire du bruit/blabla = opinions et ressenti personnels, querelles d'ego, hors sujets, etc. POSTEZ UTILE.

Le modo a toujours raison, même quand il argumente pour de mauvaises raisons


Dernière édition par albertspetz le Mer 12 Juil 2017 - 21:34, édité 1 fois

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1636
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par Catharing le Mer 12 Juil 2017 - 21:25

albertspetz a écrit:
Catharing a écrit:Salut,
Pas de souci mais la prochaine fois merci de préciser dans ta note  (Note d'Albert) qu'il ne s'agit pas d'une supposition personnelle ...pour ceux qui n'auraient pas le temps ou l'envie de lire l'article..

Et non,ce n'est pas une supposition personnelle mais une hypothèse retenue par le rédacteur du sujet, qui n'est qu'une hypothèse, donc une supposition possible ou probable de l'auteur que je fais mienne.
scratch
Donc si on fait court un scientifique journaliste qui a un papier à vendre émet des hypthéses/suppositions et toi tu reprends à ton compte une de ses suppositions....
Pourquoi pas ,le catastrophisme fait vendre ,MAIS en tant que brillantissime membre Premium de ce forum tu aurais pu recopier le dernier paragraphe de l'article qui apporte une certaine touche d'optimisme..et éviter ainsi  que nos lecteurs ne se ruent dans leur banque pour vider leurs comptes et achètent un aller simple pour un endroit propice à la survie sur notre terre ...

Contre toute attente, le ton final est pourtant à l’optimisme : « Ward, Broecker, Hansen et beaucoup des scientifiques à qui j’ai parlé sont des optimistes. Ils sont persuadés que nous trouverons une solution pour prévenir le réchauffement radical à venir, tout simplement parce que nous n’avons pas le choix… »
Pour certains, ces solutions passeront nécessairement par la géo-ingénierie et la manipulation du climat. Pour d’autres, au contraire, ce serait une grave erreur, et il faut plutôt miser sur la captation du CO2 et la contrainte économique. Quoi qu’il en soit, « nous avons trouvé une voie pour créer une Apocalypse technologique, nous trouverons une voie pour trouver notre salut technologique », assure David Wallace-Wells.

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par Catharing le Mer 12 Juil 2017 - 22:17

Salut,
albertspetz a écrit:- 2) Du signal & des faits, pas de bruit (b).
(b) Signal = messages constructifs et pertinents, avec du contenu qui participe à transmettre du savoir, du savoir faire et/ou une expérience personnelle. Soit le contraire du bruit/blabla = opinions et ressenti personnels, querelles d'ego, hors sujets, etc. POSTEZ UTILE.

Le modo a toujours raison, même quand il argumente pour de mauvaises raisons
Mauvaises raisons..je ne crois pas non.
1) Tu reprends à ton compte une supposition de ce journaliste ,ou est le signal,ou sont les faits avérés, quelle pertinence ?
2)  Tu tronques une partie importante de cet article  puisque c'est dans ce paragraphe que le journaliste tempère ses propos et apporte une touche d'optimisme à son article , est- ce vraiment constructif comme démarche,est-ce honnête intellectuellement ?

Si tu souhaites d'autres précisions,n'hésites surtout pas, sinon restons en là.

________________________________________________________
"Les choses ne changent pas, change ta façon de les voir, cela suffit".
avatar
Catharing
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 4256
Localisation :
Date d'inscription : 22/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par albertspetz le Jeu 13 Juil 2017 - 0:01


albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1636
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous-estimation du réchauffement climatique à venir - Apocalypses potentielles

Message par tarsonis le Jeu 13 Juil 2017 - 1:03


4. Les pestes climatiques

« Qu’arrivera-t-il quand la peste bubonique congelée sera libérée ? » En fondant, les glaces ne libèrent pas que des gaz à effet de serre. Au nombre des joyeusetés à venir, des maladies et bactéries de toutes sortes pourraient se réveiller. Certaines pourraient être congelées là-bas depuis des millions d’années, attendant leur heure. « Notre système immunitaire, s’il venait à rencontrer ces pestes préhistoriques, n’aurait absolument aucune idée de comment réagir pour s’en protéger », prévient le journaliste du New York Magazine.

Certains « terrifiants microbes de temps moins anciens » pourraient aussi faire leur come-back. « En Alaska, des chercheurs ont déjà trouvé des traces de la grippe espagnole de 1918, qui avait infecté 500 millions de personnes et en avait tué 100 millions, soit 5 % de la population mondiale. » Pour varier les plaisirs, la BBC rapportait, en mai dernier, que des scientifiques soupçonnent aussi la peste bubonique et la petite variole d’attendre sagement le dégel en Sibérie.

Lol, quand le journaliste s'improvise bactériologiste, c'est marrant, mais propage pas mal de conneries...malheureusement véhiculées ensuite rapidement par toutes sortes de supports alarmistes et peu scrupuleux quant aux traductions et aux sources.


« Qu’arrivera-t-il quand la peste bubonique congelée sera libérée ?
tiré de
As the BBC reported in May, scientists suspect smallpox and the bubonic plague are trapped in Siberian ice, too — an abridged history of devastating human sickness, left out like egg salad in the Arctic sun.
La peste bubonique est encore largement présente à travers le monde et se montre endémique dans certains pays (même les US !), dont Madagascar. On estime environ 2000 cas déclarés par an.
Donc au niveau "émergence" d'un pathogène, ça tombe à l'eau.
Quant à la résurgence d'un pathogène "oublié" de l'humanité et son système immunitaire, ceux qui étudient la phylogénétique moléculaire/génomique pourront avancer que Yersinia pestis est issue (en gros) de Yersinia pseudotuberculosis par inactivation de bloc de gènes (perte de facteurs de virulence) puis gain d'autres facteurs totalement différents, il y a un peu plus de 1500 ans, donc très récent à l'échelle de l'humanité.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC24187/

En Alaska, des chercheurs ont déjà trouvé des traces de la grippe espagnole de 1918,
tiré de :
The Arctic also stores terrifying bugs from more recent times. In Alaska, already, researchers have discovered remnants of the 1918 flu that infected as many as 500 million and killed as many as 100 million — about 5 percent of the world’s population and almost six times as many as had died in the world war for which the pandemic served as a kind of gruesome capstone.

Re-lol, la grippe espagnole est un variant du H1N1 de 2009 :

http://www.atoute.org/n/article134.html
Les sujets ayant contracté la grippe espagnole A/H1N1 en 1918 ont, pour la majorité d’entre-eux, toujours des anticorps protecteurs 90 ans après, malgré la mutation progressive du virus.

En mars 2009, une épidémie de grippe A est apparue au Mexique, due à une mutation importante du virus A/H1N1. Mutation importante donc faible immunité générale de la population et épidémie massive. Ce nouveau virus A/H1N1 est apparenté à celui de la grippe espagnole, lui même présent dans le vaccin saisonnier. ; mais il est différent et le vaccin saisonnier ne sembe apporter aucune protection contre le nouveau virus.

Ce virus a touché surtout les jeunes, car les personnes plus âgées avaient déjà contracté d’autres grippes de la famille H1N1. Malgré la mutation importante ayant créé le nouveau virus, ces personnes de plus de 65 ans étaient immunisées partiellement contre le nouveau virus H1N1 du fait de sa parenté avec les anciens H1N1. Les épidémies de grippe récentes étaient surtout causées par un autre virus A : le virus H3N2.

Perso, j'aurais plus à craindre d'une recombinaison génétique, rendue largement possible par l'élevage intensif, et d'une multirésistance aux antibios des maladies opportunistes aux grippes (là aussi en cause entre autre l'agriculture et l'élevage).

et la petite variole
Là c'est une erreur de traduction car tiré de :
smallpox

L'auteur devrait se relire, car cela n'existe pas. On parle soit de variole, soit de petite vérole....

Mais le risque n’est pas nul pour autant : un enfant est mort l’an dernier, infecté par de l’anthrax contenu dans un renne contaminé 75 ans plus tôt et congelé dans le permafrost.
Combat d'arrière garde, on ne dit pas anthrax en français (lié à une collection de furoncles) mais maladie du charbon, ou "charbon"; autre erreur de traduction.
D'une part, cela signifie que les personnes ont mangé une carcasse vieille de 75 ans ("Reports say that the boy who died became infected after eating reindeer meat"), d'autre part le charbon n'a pas disparu du tout et on estime à environ 2000 cas par ans déclarés dans le monde....

C'est dommage du coup de ne pas avoir cité la seule partie à peu près correcte, qui concerne l'émergence (ou réémergence) de maladies liées aux vecteurs (moustiques) pour lesquels un changement climatique pourrait complètement transformer leur aire de répartition et de propagation de maladies, notamment le paludisme.

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8222
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum