antibioresistance

Aller en bas

antibioresistance

Message par Kyraly le Jeu 11 Mai 2017 - 14:11

Ce point a déjà été évoqué dans des posts, mais je vous propose ci dessous un ensemble de ressources sur le sujet :

La résistance des bactéries aux antibiotiques est considéré aujourd'hui par l'OMS comme une des menaces sérieuse qui pèse sur notre monde actuel :
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/04/30/22285-resistance-antibiotiques-menace-devient-realite
L'OMS lui à consacré un rapport en 2014 (256 pages, j'ai pas encore tout lu) :
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/112642/1/9789241564748_eng.pdf?ua=1
l'ANSES a édité une plaquette assez parlante sur la problématique :
https://www.anses.fr/fr/system/files/ANSES-Ft-Antibioresistance.pdf

Et aujourd'hui un institut russe a éditer une carte interactive Resistomap 
ResistoMap a pour but de localiser les endroits où la capacité microbiologique de l’intestin humain à résister aux antibiotiques est la plus importante.
Source :
http://sciencepost.fr/2017/05/carte-interactive-mondiale-de-resistance-aux-antibiotiques/

L'accès direct à Resistomap :
http://resistomap.rcpcm.org/

Un effort est déjà lancé par l'INRA pour limiter la présence d'antibiotiques dans les élevages :
http://www.inra.fr/Grand-public/Sante-des-animaux/Tous-les-dossiers/Reduire-les-antibiotiques-en-elevage

Du coup, quels sont les autres vecteurs de soins?? Dans le cas d'un effondrement de l'approvisionnements en médicaments, quels seront les alternatives?
L'argent colloidal?
[url=http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=argent-colloidal-antibiotiques]http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=argent-colloidal-antibiotiques[/url]

Des pistes ici :
http://www.magazine-avantages.fr/,les-vraies-alternatives-aux-antibiotiques,2300105,26214.asp
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 951
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: antibioresistance

Message par Kyraly le Sam 18 Nov 2017 - 17:01

Suite aux colloques de la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques :

La page de l'OMS propose des témoignages de personnes confrontés a ce soucis:
http://www.who.int/campaigns/world-antibiotic-awareness-week/personal-stories/fr/

l'ANSM propose une brochure et un rapport sur le sujet :
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/bc1388c9d55292253ae0889fad2a54e9.pdf
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/a41b0ed1491854cc84206ae6c51427eb.pdf
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/e8468de77f46e530471c0b228c900527.pdf

2 infographies sur le sujet :




Face à une pandémie, ce point deviendrait très préoccupant
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 951
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: antibioresistance

Message par a2pir le Sam 18 Nov 2017 - 17:42

faudrait avoir le % d'augmentation de personne en ville .
car il me semble qu'un biais se cacherait là: augmentation de la consommation du a l'augmentation de la population et non a une consommation individuelle augmenté
avatar
a2pir
Membre

Masculin Nombre de messages : 148
Age : 57
Localisation : bretagne / 35
Date d'inscription : 09/04/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: antibioresistance

Message par Kyraly le Sam 18 Nov 2017 - 20:01

Les doses sont indiquées "/1000 habitants / jour", donc a mon avis cela est indépendant de l'augmentation de la population. Non?
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 951
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: antibioresistance

Message par tarsonis le Ven 1 Déc 2017 - 16:06

Salut,
la doc de l'ANSM est un peu LOL sur les bords :

ENGRENAGE : DE LA SURCONSOMMATION D’ANTIBIOTIQUES À L’IMPASSE THÉRAPEUTIQUE

La surconsommation d’antibiotiques est responsable de l’augmentation des résistances bactériennes aux antibiotiques, faisant craindre des impasses thérapeutiques de plus en plus fréquentes.



Bouh les méchants médecins qui prescrivent trop d'antibiotiques !
Je ne sais pas comment l'ANSM ose encore faire l'amalgame car l'émergence de ces deux résistances est bien documentée !

En gros, ici, on a gavé les élevages avec des tas de molécules, dont une bonne tripotée d'antibios.

Concernant ces deux exemples cités :

La vancomycine -un glycopeptide-, l'un des antibios de dernier recours les plus importants a vu des résistances émerger avec l'utilisation de l'avoparcine en tant que facteur de croissance animale -cad classé dans les additifs alimentaires- dans les années 80. L'homme consommant les animaux se contamine ensuite avec les souches résistantes sélectionnées. C'est très bien documenté !

The use of avoparcin as a growth promoter and the occurrence of vancomycin-resistant Enterococcus species in Norwegian poultry and swine production.

This study documents a strong and statistically significant association between the use of the glycopeptide avoparcin as a growth promoter in Norwegian poultry production and the occurrence of vancomycin-resistant Enterococcus species (VRE). Avoparcin was approved as a feed additive for broilers and turkeys in Norway in 1986 and was banned from June 1, 1995.

Concernant les points de comparaison, c'est également documenté :
Enterococci of animal origin and their significance for public health

It was therefore of major concern that large amounts of avoparcin were used as feed additives for animal production, thereby selecting for vancomycin-resistant enterococci. In 1994, 24 kg of active vancomycin was used for human therapy in Denmark, whereas 24 tons of avoparcin was used for pig and broiler production [8]. From 1992 to 1996, Australia imported an average of 582 kg of vancomycin per year for human medical purposes, and 62.6 tons of avoparcin per year for animal production [9].
On parle de kilos pour soigner une population humaine d'un côté, et en tonnes pour la population animale, donc un facteur mille.


Pour la résistance au céfotaxime, céphalosporine de 3e génération, c'est le carbadox, quasiment la même molécule et utilisée en tant que facteur de croissance dans l'alimentation des porcs....
Le pire dans l'histoire est que ces molécules ont été des intrans dans l'alimentation, et non un traitement antibiotique, ce qui a pu être administré avec des volumes gigantesques, en milliers de tonnes par an.

Quand on parle de gavage...De mémoire, l'UE n'a banni les antibios en tant que facteurs de croissance qu'en 2006, mais c'était déjà bien tard vu que les souches circulaient déjà dans la population.

Le problème vétérinaire n'a pas disparu; plus de la moitié des antibios consommée en France est à destination de l'élevage (770 tonnes pour l'humain, 1000 tonnes pour l'élevage, principalement boeuf/porc/volaille)... et certains pays comme les USA montent à 80%.

Le rapport de l'Anses évalue à environ 70mg d'antibio par kg de viande produite.... donc la carte mondiale des résistances devrait sans doute être mise en parallèle avec celle de l'usage des antibios vétérinaires... clind'oeil
http://storage.canalblog.com/49/17/913447/69564092.pdf

Enfin, les propos de l'ANSM me semblent un tantinet biaisés :
Le staphylocoque doré n’est pas un pathogène habituel de l’animal, et il est plus rarement présent que chez l’Homme à la surface de la peau. Parmi les espèces couramment considérées, le porc est la seule espèce naturellement colonisée par le staphylocoque doré.

Parmi les staphylocoques dorés trouvés chez l’animal, certains peuvent être résistants à la méticilline, mais leur prévalence en France reste faible (2-5%) [15] . La transmission entre l’Homme et l’animal existe lors de contacts étroits, par exposition professionnelle (éleveurs, vétérinaires) ou chez des propriétaires de chiens ou de chats. Elle est donc limitée à des situations très précises. Dans le cas du porc, ce sont les éleveurs ou les vétérinaires qui sont exposés (transmission animal-Homme). Dans le cas des animaux de compagnie, ce sont les chiens et les chats qui sont infectés par des SARM d’origine humaine (transmission Homme-animal).

Les résistances à la vancomycine chez l'humain ont émergé par contamination avec des entérocoques résistants (lors de la consommation de viande), mais complètement inoffensif. Cette résistance a été transmise ensuite aux staphylocoques dorés (par bloc de gènes entiers); on appelle ça le transfert horizontal...

La problématique est bien plus complexe que médecine de ville / médecine hospitalière (ce qui me semble un peu un faux débat), saupoudrée de médecine vétérinaire...

________________________________________________________
L'expérience est une lumière qui n'éclaire que ceux qu'elle a déjà brûlés. Cédric Dassas


甩葱歌 - 古箏 - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8478
Age : 31
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: antibioresistance

Message par Kyraly le Sam 2 Déc 2017 - 1:15

avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 951
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: antibioresistance

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum