Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par montargie le Mar 10 Jan 2017 - 7:36

Bon on sait tous qu'on tend vers la disparition de l'argent liquide...

On sait tous la perte de liberté et d'autonomie qu'on subirait dans ce cas (en gros votre argent n'est plus qu'une donnée numérique et en appuyant sur un bouton vous y avez plus accès, etc, etc, ...)

Mais sommes-nous pas complice de cette tendance?
Complice, le mots est peut-être un peu fort mais...

Quand je lis les EDC qui on été présenté sur ce blog je vois souvent "20€, 40€ pour des payements au cas où" et cela semble parfois être la seule sommes d'argent liquide transportée.
J'en déduit (et je le fait aussi, même si j'essaye de me "soigner") que la plus part d'entre nous utilise fréquemment les payements électroniques.
Le système entier nous pousse d’ailleurs à le faire, certaine banque offrant même des centimes par opérations bancaires (tient ça aussi c'est passé à la trappe en même temps que les intérêts,...)

Bien que parfois nous y sommes obligé, est ce chaque fois le cas?


Je pense que chaque fois qu'on fait un payement électronique nous donnons aussi un argument en faveur de la non-utilisation de l'argent liquide. Rolling Eyes
Je constate dans ma région que dans les magasins on recourt de plus en plus souvent à des caisses full électronique...
C'est plus simple pour eux, plus économique aussi.
Mais si nous, consommateur, on s'engage dans cette voie là, on ne fait qu'accélérer une transition.
Et ici, on sait que les vautours nous attendent au tournant... evcol

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Résilient le Mar 10 Jan 2017 - 8:44

Le fait est aussi qu'entre :

- les banques qui mettent le paquet dans la sécurisation des transactions par carte bancaire ;
- les commerçants qui refusent de plus en plus les chèques ;
- les limites légales de paiement en liquide qui baissent drastiquement (1000€ désormais) ;
- l'interdiction d'envoyer du liquide par voie postale ;   
- etc.

tout est fait pour que les transactions non traçables disparaissent, sur fond d'arguments de nature diverse : sécurité, lutte contre la fraude, contre le blanchiment, etc...


Montargie a écrit:Mais si nous, consommateur, on s'engage dans cette voie là, on ne fait qu'accélérer une transition.


Les paiements par carte bancaire représentent désormais 49,5% des transactions en France : la transition est déjà faite.
"Ils" pourraient supprimer le liquide demain matin que ça ne changerait pas grand chose dans nos vies.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 765
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par albertspetz le Mar 10 Jan 2017 - 10:11

C'est un sujet qui a déjà été traité sur le forum et comme d'habitude, je ne sais plus où !

Bien entendu que c'est un objectif prioritaire la disparition du cash.

De même que toujours au nom du terrorisme (la bonne excuse) la confiscation de l'or et le contrôle généralisé du système monétaire.
http://www.le-projet-olduvai.com/t10214-controler-lor-les-especes-en-dessous-de-10-000-les-titres-les-cartes-prepayees

Si les paiements se font sans cash, les paiements deviennent totalement virtuels

On se rapproche de plus en plus d'un système Law (Fort Endettement de l'état ; mêmes causes même solution)
https://www.herodote.net/2_mai_1716-evenement-17160502.php

Si la possession de l'or (et de l'argent) n'est plus légal, on échangera nos graines potagères...

albertspetz
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1642
Localisation : Sud Est
Date d'inscription : 14/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par biblos le Mar 10 Jan 2017 - 14:57

durant les divers conflits, c'est le troc qui à toujours été utilisé, pas l'argent
il vaut mieux avoir des cartouches de clopes, de l'alcool, voir même du PQ en stock, pour pouvoir troquer ...

________________________________________________________
Errare humanum est, perseverare diabolicum
avatar
biblos
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 600
Localisation : près de toulouse
Emploi : retraité
Loisirs : maquettes, jeu d'echecs, histoire radio
Date d'inscription : 08/12/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par BigBird le Mar 10 Jan 2017 - 16:03

jusqu'à ces dernières années, on pensait qu'un petit stock de billets (sous le matelas ou ailleurs)
pouvait représenter une petite sécurité en cas de coup dur non prévisible,
mais aujourd'hui, on sait que la monnaie papier peut devenir aussi "volatile" que la monnaie virtuelle,
il suffit qu'un énarque encravaté vienne devant une caméra vous annoncer, au nom du gouvernement,
que vos grosses coupures ne seront plus valides sous 48h, et malheur à celui qui n'aura pasla vélocité
nécessaire pour convertir son magot dans les 2 jours ...
c'est ce qui se passe en Inde en ce moment, démonétisation des billets en Inde
Les deux valeurs faciales retirées représentent plus de 80 % de la monnaie en circulation,
et la période de transition laisse des millions de personnes sans argent liquide et menace de
paralyser provisoirement une économie fortement dépendante des liquidités.
l'Inde, c'est loin me direz-vous, mais ne pensez surtout pas que nous, Franco-Européens, soyons à l'abri
de ce type de scénario (voire pire, avec les mêmes effets de démonétisation-éclair).
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par montargie le Mar 10 Jan 2017 - 16:19

Résilient a écrit:
Les paiements par carte bancaire représentent désormais 49,5% des transactions en France : la transition est déjà faite.
"Ils" pourraient supprimer le liquide demain matin que ça ne changerait pas grand chose dans nos vies.

"Les petits ruisseaux font les grandes rivières"
Si à mon niveau individuel je sais retarder une crise qui me serrait dommageable, c'est mon devoir de m'engager dans cette direction.
Si d'autre le font; qui sait, peut être que dans 1 ans exemple on sera 53% et non pas 57% et qu'on aurait peut être pas encore passez du coté obscur de la force  Smile, un ans de gagner, même une semaine c'est bon pour moi.
+ je prolonge ma période de confort, + j'y gagne. Tant dans cette problématique que dans d'autres.

C'est sûr ça nous pend déjà au nez, mais sans "lutter" (relativisons: je ne vais quand même pas prendre les grands banquier en otage hein) ça ne fait pas partie de ma vision. Si je peux inspirer d'autre petite rivière tant mieux ...

La réalité de cette transition
Le "comment agir" après la transition
Ont été, comme le signale Albertspetz, déjà bien débattus au sein du forum et ne constituait pas le but de mon post.

Mais ne ronger pas vos commentaires pour autant, c'est tj très riches cheers

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par gurdil82 le Mar 10 Jan 2017 - 18:49

Il y a un truc qui me chiffonne, ont parlé d'argent numérique OK,  mais à priori ont sait aussi que notre système numérique va un jour ou l'autre arriver à saturation, si ce n'est s'écroulé.
Donc la disparition total des monaies or,argents etc etc, n'as pas n'ont plus un intérêt total, car quand le système va caler ou s'éteindre les banquiers ( qui aime gagner bicoup d'argent) n'aurons plus rien sur quoi s'appuyer pour continuer à nous vendre notre argent.
avatar
gurdil82
Membre

Masculin Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 02/06/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Résilient le Mar 10 Jan 2017 - 19:10

Montargie a écrit:On sait tous la perte de liberté et d'autonomie qu'on subirait dans ce cas (en gros votre argent n'est plus qu'une donnée numérique et en appuyant sur un bouton vous y avez plus accès, etc, etc, ...)

OK. Raisonnons a contrario : Quelle autonomie gagne-t-on à rester aux transactions en liquide, à l'heure où le monde entier a majoritairement adopté le paiement électronique et où il devient complexe, voire illégal (au delà de 1000€), de faire un règlement en espèces ?

Quelle sécurité les espèces peuvent-elles nous conférer dès lors qu'un état peut décider, en 24 heures comme en Inde récemment, de supprimer le cours légal de certaines coupures ? Au final, supprimer les transactions en liquide est encore plus simple et plus rapide que de vider des comptes d'argent virtuel.    

Perso, j'ai opté pour une solution simple, inspirée de l'adage des Négawatts sur l'énergie ("l'énergie la plus efficace est celle qu'on ne consomme pas" : l'argent le mieux utilisé est celui qu'on n'a pas à dépenser car on n'a pas à le gagner.

Donc, passer en mode "autoproduction" chaque fois que c'est possible (œufs, poules, potagers, fruits, miel, huile, bois de chauffe et d'œuvre, savon, lessive...) et essayer de produire au moins une denrée de première nécessité en toute autonomie pour le troc (huile et miel dans mon cas).

Dans mon coin, les gens aiment ça, le troc.

Avec mon épouse, on s'est mis d'accord dès le départ quand on a changé de vie : elle a pour tâche de ramener de l'argent de manière "classique" et moi, de faire en sorte qu'on en ait le moins possible à dépenser.

On s'en sort pas mal, mais faut être deux, pour un plan pareil.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 765
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par serilynpayne le Mar 10 Jan 2017 - 19:15

je pense pas que l'on ait notre mot à dire sur la monnaie , peut importe que ce soit des pièces , billets , chèques , effets de commerce ,numérique etc ...
Les paiements électroniques, c'est quand même un progrès , on ne peut pas le nier .
Si un gouvernement abolit du jour au lendemain les billets de 20, 50 et 100 euros c'est pareil que de planter les cartes bancaires .

Pour les pièces d'or et d'argent c'est un autre moyen qui s'apparente au troc ou a une nouvelle monnaie fiduciaire , mais combien de personnes ont des 5f argent ou des napoléons or ? Faut pas rêver ça ne sera jamais une façon de commercer (acheter / vendre) , à de rares occasions peut être , mais absolument pas de manière générale .

________________________________________________________
Lorsque je revois un film sur Jeanne d'Arc , chaque fois je me dis - c'est idiot- elle va s'en tirer... ce n'est pas possible .
http://chezery.ctmen.ch/
avatar
serilynpayne
Animateur

Masculin Nombre de messages : 3201
Age : 54
Localisation : Duché de Savoie
Emploi : éleveur de biches
Date d'inscription : 16/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://chezery.ctmen.ch/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par montargie le Mar 10 Jan 2017 - 21:19

Résilien a écrit:OK. Raisonnons a contrario : Quelle autonomie gagne-t-on à rester aux transactions en liquide, à l'heure où le monde entier a majoritairement adopté le paiement électronique et où il devient complexe, voire illégal (au delà de 1000€), de faire un règlement en espèces ?

Quelle sécurité les espèces peuvent-elles nous conférer dès lors qu'un état peut décider, en 24 heures comme en Inde récemment, de supprimer le cours légal de certaines coupures ? Au final, supprimer les transactions en liquide est encore plus simple et plus rapide que de vider des comptes d'argent virtuel.    
Exemple coupure de courant pendant une semaine dans ton bled, tes payements électroniques t'aideront pas, ta monnaies si. (sauf si tu as que 20€ dans ton EDC c'est un peu juste). La meilleure solution c'est évidement comme tu le soulignes l'autonomie bien sûr.

C'est une dérive dans ce forum de voir parfois "the worse scénario"; on est confronté chaque mois à des mini crise. Combien de fois ne voit t'on pas "système de payement électronique en panne, règlement en espèce uniquement" sur une année chez moi c'est pas si rare que ça...)


Pourquoi en Belgique,, les banques n'ont pas (encore) osez descendre sous les 0,11% d’intérêt et ne pas passer en intérêt négatif comme ils le souhaitaient? (Le Belge est en champion de l'épargne, beaucoup beaucoup sur les carnet de dépots).

Car (entre autres) tout le monde se serrait précipité pour mettre l'argent sous le matelas
(voir boom des ventes des coffres fort lors de cette périodes, exemple japonais mais même phénomène observé un peu partout : http://www.loretlargent.info/japon/au-japon-les-ventes-de-coffres-forts-explosent/17356/).
Tant qu'un billet vaux un billet on n'ose pas (encore) franchir le cap, et puis les bourses vont pas trop aimer le vent de panique...
(http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/01/09/20002-20170109ARTFIG00242-la-suppression-des-gros-billets-ralentit-l-inde.php)
Éliminez cet obstacle en douceur et tu n'auras même pas de fille au guichet ni de remous boursier, tu auras juste rendu le troupeau encore un peu plus docile...

Je suis à 100% d'accord avec vous ça ne tient qu'a un fil et CA VA ARRIVER
, mais à l'heure de ces lignes on est encore du "bon" coté.

Quand tout sera passé en numérique tu crois que tu payeras comment un objet à la brocante?
Ben avec ta carte bien sûr et très rapidement un domaine/secteur qui sera bien vite imposé alors qu'il ne l'est pas encore...

Donc oui pour moi l'argent liquide représente encore une part de sécurité et de liberté.
Pas bien grosse, vraiment fragile mais comme dis plus haut tant qu'un système m'est favorable je dois en profiter et si possible le maintenir en place (bon ça c'est pas gagné /gné!/ )
.
Ce qui n’empêche pas bien sûr de déjà penser et agir pour l'après...
montargie

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par montargie le Mar 10 Jan 2017 - 21:32

Cet article présente bien un autre aspect qui est également intéressant dans le domaine qui est débattu ici: les monnaies alternatives (peut être déjà des posts à ce sujet dans le forum pas encore eu le temps de vérifier...)

http://www.alternatives-economiques.fr/le-boom-des-monnaies-paralleles_fr_art_202_23641.html

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Rammstein le Mar 10 Jan 2017 - 22:14

La Sparda Bank Hannover est la première banque allemande à refuser les pièces de monnaie (1 centime à 2 euros), que ce soit en dépôt ou en retrait. C'est plutôt paradoxale dans un pays aussi conservateur que l'Allemagne en matière de cash, mais a priori cette décision est motivée par les nouvelles habitudes des clients.

http://www.n-tv.de/ratgeber/Erste-Bank-verweigert-Muenzannahme-article19510521.html

Rammstein

________________________________________________________
Dans mon pays - Alésia - Threads - Help is on the way - Soft - I will not bow - Capitaine Stéphane - Бойцовский Клуб
avatar
Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 5042
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Résilient le Mar 10 Jan 2017 - 22:50

Montargie a écrit:Exemple coupure de courant pendant une semaine dans ton bled, tes payements électroniques t'aideront pas, ta monnaies si. (...) Combien de fois ne voit t'on pas "système de payement électronique en panne, règlement en espèce uniquement" sur une année chez moi c'est pas si rare que ça...)



Alors, puisqu'on prend ce cas concret...ce genre de truc, par chez moi, c'est deux fois par mois.
 
Tu sais comment on fait ? Ben le gars qui tient la superette du village, il a un carnet : il note les noms et les sommes, et on le règle quand c'est réparé (encore pour mes deux bouteilles de gaz il y a 15 jours). Tout le monde se connaît, et on arrive à s'arranger assez facilement.

En ville, je conçois bien que c'est plus compliqué : je connais, puisque j'en viens.

Mais, dans mon cas, quand je me déplace dans ma "zone de vie" (les 50 bornes autour de chez moi : 99% de mon temps), je sais que le fait de ne pas avoir d'argent sur moi n'est pas en soi un problème.

Genre, si j'ai fait 15 bornes pour aller acheter un truc et que je m'aperçois que j'ai oublié mon larfeuille, je ne vais pas faire demi-tour parce que je sais qu'AUCUN des commerçants chez qui je me fournis régulièrement ne me refusera un crédit : ils me connaissent, on se tutoie, nos gamins vont à l'école ensemble, on se voit au club de rugby, aux marchés d'été,  au café, etc.    

Si le terminal de paiement de la station service du village est en vrac (deux fois par semaine environ, sans rire...), je sais que je peux demander à me dépanner dans la réserve de la scierie d'à côté.    

Alors oui : si je faisais mes courses au Leclerc et que j'en profitais pour faire le plein de gazole, les commerçants du coin ne me connaitraient pas, et ce serait certainement plus compliqué.
 
Donc, dans mon cas, et avec les risques très limités que j'encours au quotidien (à 80% chez moi et 20% dans les 50 bornes, dont 90% dans les 15 bornes), 20 à 40€ en permanence dans l'EDC, c'est vraiment le bout du monde.

Mais, encore une fois, je ne me prononce que pour mon cas.

Montargie a écrit:

Quand tout sera passé en numérique tu crois que tu payeras comment un objet à la brocante?
Ben avec ta carte bien sûr et très rapidement un domaine/secteur qui sera bien vite imposé alors qu'il ne l'est pas encore...


Ces "espaces de liberté" sont précisément dans le collimateur des gouvernements :

- soumettre les transactions eBay à TVA (à l'étude) ;
- interdire aux particuliers de faire plus de 3 (ou 4 ?) brocantes par an (en vigueur) ;
- référencement obligatoire des vendeurs et acheteurs de métaux précieux (en vigueur);
- interdire les paiements en liquide de plus de 1000 € (3000€ en 2011...puis 1500 € en 2014...puis 1000 € depuis le 1er janvier dernier...puis 500 € en 2018 ?)
- légaliser la vente de cannabis (marché de plusieurs milliards d'euros TOTALEMENT réglé en espèces, qui échappent à toute taxation)
- alerte obligatoire de Tracfin en cas de mouvements en espèces de plus de 10 000 € par mois (en vigueur)
- interdiction de régler les mensualités d'un crédit conso en espèces (en vigueur) ;
- les restrictions des montants de retraits au DAB ; 
- les lourdeurs administratives pour retirer de l'argent au guichet (et en quantité limitée, à condition de prévenir 5 jours à l'avance...) ;
- le cas de l'Inde il y a 3 semaines (12 morts, déjà...) 
- etc...  

Tout cela démontre qu'il existe une "guerre" qui a été déclarée contre les espèces. Et cela les rend bien plus vulnérables au final que les paiements électroniques (les terminaux informatiques des banques sont de vrais bunkers, j'ai eu l'occasion d'en visiter) puisque ce qui est en cause, c'est uniquement la FORME de cet argent, et non pas sa FINALITE ou sa VALEUR.

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 765
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par montargie le Mar 10 Jan 2017 - 23:00

Résilient a écrit:
Tu sais comment on fait ? Ben le gars qui tient la superette du village, il a un carnet : il note les noms et les sommes, et on le règle quand c'est réparé (encore pour mes deux bouteilles de gaz il y a 15 jours). Tout le monde se connaît, et on arrive à s'arranger assez facilement.


Mais, dans mon cas, quand je me déplace dans ma "zone de vie" (les 50 bornes autour de chez moi : 99% de mon temps), je sais que le fait de ne pas avoir d'argent sur moi n'est pas en soi un problème.

Genre, si j'ai fait 15 bornes pour aller acheter un truc et que je m'aperçois que j'ai oublié mon larfeuille, je ne vais pas faire demi-tour parce que je sais qu'AUCUN des commerçants chez qui je me fournis régulièrement ne me refusera un crédit : ils me connaissent, on se tutoie, nos gamins vont à l'école ensemble, on se voit au club de rugby, aux marchés d'été,  au café, etc.    
Les Vrais solutions se trouvent là Very Happy: le reseau

________________________________________________________
Si le "plan A" ne fonctionne pas, il reste 25 lettres dans l'alphabet!
avatar
montargie
Membre

Masculin Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 19/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par tarsonis le Mer 11 Jan 2017 - 10:00

Salut !

montargie a écrit:Exemple coupure de courant pendant une semaine dans ton bled, tes payements électroniques t'aideront pas, ta monnaies si. (sauf si tu as que 20€ dans ton EDC c'est un peu juste). La meilleure solution c'est évidement comme tu le soulignes l'autonomie bien sûr.

C'est une dérive dans ce forum de voir parfois "the worse scénario"; on est confronté chaque mois à des mini crise. Combien de fois ne voit t'on pas "système de payement électronique en panne, règlement en espèce uniquement" sur une année chez moi c'est pas si rare que ça...)
 
Bon perso j'ai une réserve de cash ocazou de quelques centaines d'euros, qui ne m'a servi jusqu'à maintenant qu'à dépanner le particulier, qui n'a pas de terminal de paiement donc.
Sinon, il m'a été rarissime de ne pas voir acceptée ma CB en France, au pire j'ai sorti le chéquier. Voire, le système empêche grandement d'autres options. Par exemple, comment régler une caution de véhicule de plusieurs centaines d'euros ? Quand le TPE a failli, j'ai toujours pu m'arranger pour payer au retour.

Pour l'Inde de ce que j'ai vu, quasiment tous les échanges se font en cash et excessivement peu de monde peut éditer ou écrire une facture, donc pas étonnant que leur gouvernement veuille avoir un oeil sur ce qui leur échappe à 99%.

Au niveau des pannes, j'ai eu récemment une coupure électrique à l'ouverture d'un abonnement. Pour faire intervenir en urgence le service technique, je n'avais que mon mobile. La compagnie m'a validé un prélèvement SEPA avec validation par SMS. J'ai eu l'intervention immédiate qui n'aurait pas été possible en cash.

Le citoyen peut constater une réduction de ses libertés mais la plupart des entreprises y voient également un potentiel énorme d'échange.
Je serais également curieux de savoir dans quelle limite les petits commerces pourraient tenir si tous leurs clients arrivaient avec des billets de 10/20E. Dans mon coin je vois que les boulangeries ont une réserve de monnaie assez faible, qui arrive à zéro dans la matinée.
Est-ce que vous accepteriez de perdre systématiquement la monnaie de vos billets ?

Je ne dis pas que c'est le meilleur des mondes, mais qu'il est justement créé pour nous laisser un étroite marge de manoeuvre clind'oeil

Enfin, quid du bitcoin, qui n'a pas de frontière ?

________________________________________________________
Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. M. L. K.
Step It Up - Mia Dolls - Un Mauvais Fils - 25 Years of Zelda - Machinarium - Récapitulatif des projets électroniques - [Chroniques du Bunker de L'Apocalypse] - Projet Geiger - Culture ethnobotanique en France
avatar
tarsonis
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 8240
Age : 30
Localisation : Grand Est
Loisirs : Randonnée, botanique, bidouillages DIY, médecine, post apo.
Date d'inscription : 21/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par strinkler le Mer 11 Jan 2017 - 11:00

les limites imposées par l’état sont plutôt contre les fraudeurs que contre l'ensemble de la population, travailleur non déclaré, employeur qui ne déclare pas, le noir des fonds de commerce, évidement toutes les économie sous terrain drogue. on parle beaucoup du terrorisme, ça en fait partis mais a quelle échelle ? probablement ridicule par rapport au travail au noir. Évidement cela se traduit par une réduction des droit pour l'ensemble de la population, mais la faute a qui? au peuple ou du moins a cette part INDIVIDUALISTE qui refuse de payer sa part du fonctionnement de l’état, qui cout cher probablement mais c'est un autre sujet.

pour ma part l'argent qu'il soit sous n'importe quel forme électronique ou sonnante et trébuchante, n'a que la valeur que l'on veut bien lui prêter, l'or et l'argent y compris. l'argent ne représente rien de vital, comme le blé ou le riz la voila la vrai monnaie.

Je lit plus haut que certain recherche de l'autonomie, c'est en fait extraordinaire d'y parvenir, les poules? avec quoi doit t'on les nourrir, les lapins avec quoi doit t'on les nourrir, du blé de l'herbe qui viens du fermier du coin payé, souvent avec un billet, l'autonomie s’arrête la, la seule ressource. l'autonomie est presque une illusion.

pour les quelques cas qui y parviennent, ça ne peut être que temporaire, pas d'argent pas de système de santé, pas de système de retraite aussi mal en point qu'il soit il permet de vivre sans activité, sans produire sa nourriture, sans produire de valeur qui permette de financer ses soin qui avec l'age deviennent inévitablement couteux.

le système n'est pas mauvais, ce qui  est mauvais c'est la manière dont nous le gérons.
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 722
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par BigBird le Mer 11 Jan 2017 - 19:56

strinkler a écrit:l...
le système n'est pas mauvais, ce qui  est mauvais c'est la manière dont nous le gérons.
et la manière dont certains (pour ne pas dire la majorité d'entre nous) en abusons ...
un système qui permet les abus de toutes sortes (depuis la  petite fraude à quelques cts
jusqu'à l'évasion fiscale de plusieurs millions d'euros) est un système à réformer de toute urgence,
sous peine de le voir s'écrouler tout seul un peu plus tard, avec pertes et fracas pour les plus faibles.

pas mauvais le système ? ... un peu quand même, en tout cas vu du côté des "sans dents",
si tu interroges Bernard Arnault ou Vincent Bolloré, sans doute le trouvent-ils plus à leur goût,
les recettes de défiscalisations massives n'ont pas de secret pour eux, et ils ont assurés leurs
arrières pour au moins 2 ou 3 générations de descendance ...

pour revenir au coeur du sujet, à savoir le risque de perte de liberté avec un abandon (brusque
ou progressif) de la monnaie papier, je pense que la méthode "progressive" ayant fait ses preuves,
ça se fait tout doucement, de manière incolore et indolore, ... et un beau jour, quand les "résidus"
encore en circulation ne seront plus qu'une valeur infime, ce sera très facile d'y mettre un terme
de manière définitive ... il n'y a qu'à voir avec la disparition des cabines téléphoniques ...
qui donc aujourd'hui se soulèverait et irait aux barricades si on lui apprenait que la dernière cabine
sur notre territoire national à été démontée ?
mrsgreen
donc, oui, à chacun de résister à sa manière, partout où le règlement en liquide est possible,
utilisons le, je pense au commerce de proximité, les petits marchés paysans, etc, et exerçons
(tant que faire ce peut) une pression active sur les banques qui veulent nous imposer un mode de vie
qui ne serait pas forcément notre 1er choix, ... à ce propos, au vu des charges financières qui ont explosé
chez mon banquier, j'avais pris pour résolution de changer de banque en 2017, ... avant de revenir sur ma
décision quand j'ai vu que toutes les autres banques ont suivi les mêmes "instructions"... Rolling Eyes
comme quoi, le péquin moyen, le consommateur lambda, son levier d'action est le plus souvent dérisoire ...
même si la légende du colibris raconte l'histoire de manière plus optimiste,
c'est quand même un peu Don Quichotte devant les moulins à vent !
avatar
BigBird
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 1054
Date d'inscription : 09/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par strinkler le Mer 11 Jan 2017 - 23:36

BigBird a écrit:
strinkler a écrit:l...
le système n'est pas mauvais, ce qui  est mauvais c'est la manière dont nous le gérons.
et la manière dont certains (pour ne pas dire la majorité d'entre nous) en abusons ...
un système qui permet les abus de toutes sortes (depuis la  petite fraude à quelques cts
jusqu'à l'évasion fiscale de plusieurs millions d'euros) est un système à réformer de toute urgence,
sous peine de le voir s'écrouler tout seul un peu plus tard, avec pertes et fracas pour les plus faibles.
on est plutôt d'accord la dessus.

saviez vous qu'un employé ayant un salaire inférieur a 1500€ peut réclamer a se faire payer en liquide? c'est ici
avatar
strinkler
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 722
Localisation : rouen
Emploi : Chef d'équipe, technicien de maintenance indus, palfrenier soigneur.
Loisirs : art martiaux, tir.
Date d'inscription : 13/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Barnabé le Jeu 12 Jan 2017 - 19:12

Sujet intéressant !

Fondamentalement, l'argent liquide est de la responsabilité de l'Etat. C'est lui qui prend en charge l'impression des billets et la frappe des pièces. C'est lui qui garantit que ça soit accepté partout. C'est lui qui lutte contre la fausse monnaie. C'est gratuit pour les utilisateurs. C'est une de ses fonctions régaliennes que je paie au travers de mes impôts. Je suis très content de payer pour cela au travers de mes impôts, et je n'accepte pas de devoir payer à nouveau (ou que les commerçants paient) pour que j'utilise un autre moyen de paiement.
C'est pour cela que je paie quasiment toutes mes dépenses courantes en liquide (sauf les virements : loyer, EDF...). Je n'ai que des revenus dûment déclarés et n'achète pas de marchandises illégales ! Mais c'est par principe, comme le dit montargie au lancement du thread, on est tous responsables. Une liberté ne s'use que si l'on ne s'en sert pas.

A propos de la montée en puissance des paiements électroniques : oui, mais les Français restent très attachés à l'argent liquide, comme le montre une enquête IFOP : http://www.brinks.fr/actualites-brinks/13-avril-2015-les-francais-et-largent-liquide-etude-ifop-pour-brinks/

A propos de la limitation à 1000 € pour les transactions : oui, lorsqu'au moins l'une des deux parties est un professionnel. Entre particuliers, il n'y a pas cette limite. Entre particuliers, je peux acheter ou vendre une voiture d'occasion à 10 000 € en liquide (je l'ai fait une fois !). C'était rigolo : c'est sans doute la seule fois de ma vie où j'ai eu autant d'argent liquide ; c'est aussi la seule fois de ma vie où j'ai eu devant moi toutes les coupures en euros depuis le 5 € jusqu'au 500 € (la banque avait fourni un assortiment de tous les billets).

EDIT : je précise suite à une question reçue en MP : là c'était particulier, l'acheteur était transfrontalier et donc un paiement par chèque aurait occasionné des frais bancaires. Et on avait eu le temps de se rendre compte lors de sa première visite que nous étions tous deux des gens inoffensifs. Mais dans le cas général, je ne recommande pas d'acheter un véhicule d'occasion en liquide. Les risques sont de se faire dépouiller, ou encore de n'avoir aucune trace de la vente ni du fait que vous avez effectivement payé la somme due. Il vaut bien mieux un chèque de banque.


Dernière édition par Barnabé le Jeu 12 Jan 2017 - 19:32, édité 3 fois
avatar
Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5305
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Résilient le Dim 15 Jan 2017 - 9:56

Même entre particuliers, visiblement, une facture peut être obligatoire.


Il est obligatoire de rédiger un document écrit pour une transaction au-delà de 1 500 €.
Il est possible de rédiger :

  • un seul contrat signé par les 2 parties
  • ou 2 documents différents. Le vendeur peut rédiger une facture pour prouver le prix qu'il s'engage à pratiquer et le bien qu'il s'engage à livrer. L'acheteur peut, de son côté, rédiger une reconnaissance de dette pour prouver la somme qu'il s'engage à payer.

Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31683

Il s'agit avant tout d'une obligation liée à la preuve de la transaction en cas de litige, mais elle est bien prévue comme une obligation générale par le code civil :

Article 1359 (modifié par Ordonnance n°2016-131 du 10 février 2016 - art. 4)

: "L'acte juridique portant sur une somme ou une valeur excédant un montant fixé par décret doit être prouvé par écrit sous signature privée ou authentique".

Décret n°80-533 du 15 juillet 1980



Article 1 (Modifié par Décret n°2016-1278 du 29 septembre 2016 - art. 1 (V) )



La somme ou la valeur visée à l'article 1359 du code civil est fixée à 1 500 euros".

________________________________________________________
Il n'y a pas de solution parfaite. Il n'y a que des compromis intelligents.
"Il n’y a pas de bons résultats, mais il y a toujours la possibilité d’un résultat moins mauvais". D. Orlov
avatar
Résilient
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 765
Localisation : Tu vois la France ? Tu vois son cul ? Au milieu
Emploi : Mes loisirs
Loisirs : Mon emploi
Date d'inscription : 28/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Kyraly le Sam 20 Mai 2017 - 7:48

Bonjour

Je suis tombé là dessus...
L'EU fait une consultation sur la fin de l'argent liquide.

Le document référent :
http://ec.europa.eu/smart-regulation/roadmaps/docs/plan_2016_028_cash_restrictions_en.pdf

La consultation :
https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/CashPayments?surveylanguage=FR

Fin de la consultation fixée au 31 mai 2017.

Et Jean Pierre Pernault qui n'en parle même pas...
avatar
Kyraly
Membre

Masculin Nombre de messages : 323
Localisation : Grand Est
Emploi : Industrie
Date d'inscription : 08/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Disparition de l'argent en liquide: et si on était un peu complice

Message par Canis Lupus le Ven 26 Mai 2017 - 12:51

À côté de ça tu peux lire que les banques centrales investissent dans l'euro papier :
ALLIMAND REMPORTE UN MARCHÉ DE 75 MILLIONS D’EUROS POUR LA FABRICATION DES BILLETS EURO 15/05/17
Avec cette imposante commande passée par Europafi, la papeterie de la Banque de France située à Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme), le groupe Allimand remporte un marché d’un montant de 75 millions d’euros. Et ce pour une machine toute aussi imposante, confinant au gigantisme, avec ses 2,55 m de large et environ 100 m de long.

________________________________________________________


¤  "Rien ne sert de courrir, il faut partir à point." - La Fontaine  ¤  Très cher BOB ...  ¤  "An ounce of action is worth a ton of theory."¤
avatar
Canis Lupus
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 3705
Age : 32
Date d'inscription : 16/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://fullspectrumpreparedness.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum