Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Message par Barnabé le Mer 14 Sep 2016 - 7:34

En 1964, le lobby américain du sucre a financé 3 scientifiques pour que leur méta-étude sur l'origine des maladies cardiovasculaires incrimine le gras, et non pas le sucre. Méta-étude publiée en 1967 qui a très durablement influencé la médecine et les politiques de prévention publique.
Là où l'investissement s'est avéré très rentable, c'est que l'un des trois est passé en charge de la nutrition au ministère de l'agriculture américain et a contribué à mettre en place les "directives diététiques" des Etats-Unis.

http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/13/lobby-du-sucre-scientifiques-gras_n_11992974.html

Je pense que cela a même influencé le monde entier par ricochet puisque les Etats-Unis sont toujours la référence mondiale. En France, encore aujourd'hui, on peut s'étonner que les conseils diététiques soient violemment anti-gras et bien plus modérément anti-sucre...

50 ans de santé publique mondiale biaisée en faveur du sucre, pour seulement 19500 $ d'investissement initiale pour acheter 3 scientifiques : quel extraordinaire rapport qualité/prix !

Bon, entre temps, des gens ont souffert de diabète, d'obésité, de maladies cardiovasculaires et en sont morts, mais ça, c'est secondaire. Le lobby du sucre a bien défendu les intérêts de son industrie, c'est le plus important !

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Message par Aristote le Mer 14 Sep 2016 - 16:36

Très juste.

En ce qui me concerne, cela fait bien 15 ans que je ne rajoute pas un morceau de sucre blanc dans mon café ni quoi que ce soit. D'ailleurs à l'époque, je me suis déshabitué exprès du sucre dans le café. Au début, c'est dur, mais au bout d'une semaine voir un mois on le préfère sans sucre. Essayez, vous verrez.

 Et cela, après la lecture d'un livre de Michel Montignac. Je lui dois une fière chandelle.
Dans ma famille côté parternel nous sommes sujets au diabète à un certain âge. 
Se priver de sucre cela n'empêche cependant pas un jour de l'attraper mais pouvoir reculer l'échéance c'est déjà ça.

En regardant la bibliographie de Montignac on peut dire que c'est avec le sucre qu'il a fait son beurre.  mrsgreen

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3258
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Message par troisgriffes le Mer 14 Sep 2016 - 19:04

Dans mes stock il n'y pas même un paquet de sucre ! Very Happy

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2352
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Message par modl le Mer 14 Sep 2016 - 20:29

Comme Aristote !!! Je me suis arrêté un jour, juste par mauvaise humeur !!!
Il faut un bon mois effectivement, et faut que le café soit bon en plus. 
Je ne supporte plus maintenant le café sucré, où j'ai l'impression de boire de la confiture...
Après, pas simple de le supprimer partout aussi...

modl
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 447
Age : 47
Localisation : POITOU
Loisirs : tir à l'arc, bricolage...
Date d'inscription : 18/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Message par Lisica le Mar 4 Oct 2016 - 19:44

J'ai lu quelque chose dernièrement sur le sucre qui m'a surprise. Jusqu'alors, je faisais seulement la différence entre les sucres naturels et les sucres "chimiques". Et je pensais que manger du miel ou boire des jus de fruits bio ne posait pas de problème.
Eh bien peut-être que si... J'ai appris qu'il y avait des sucres "libres" même dans le miel et les jus. scratch

Définition de Sugar Surprise, traduit par GreenFacts :
Les "sucres libres" désignent tous les monosaccharides [sucres simples] et les disaccharides [sucres composés de deux monosaccharides] (y compris les sucres raffinés de canne, de betterave et de maïs) ajoutés aux aliments par le fabricant, le cuisinier ou le consommateur, ainsi que les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops et les jus de fruits.

En gros, il y a une nette différence entre le sucre contenu dans un fruit entier et le sucre contenu dans ce même fruit, une fois qu'on l'a exprimé et transformé en jus.
Ce que j'ai compris, c'est qu'il était plus bénéfique pour l'organisme de manger un fruit que d'en boire son jus.
(il faut vraiment que je retrouve le passage de ce bouquin, c'est bien mieux expliqué que je le fais). mrsgreen

Lisica
Membre

Féminin Nombre de messages : 49
Age : 47
Loisirs : Communiquer avec le vivant
Date d'inscription : 31/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Message par Barnabé le Jeu 6 Oct 2016 - 6:28

Concernant l'effet du sucre sur la santé, on peut s'intéresser aussi à indice glycémique .

Plus l'indice glycémique est elevé, plus le taux de sucre dans le sang (la glycémie) augmente vite. Or, du pain blanc par exemple a un indice glycémique quasi identique à du sucre blanc pur. Voilà qui met à mal la notion de "sucres lents" que nous avons appris à l'école.

Concernant le fait de ne pas sucrer son café : c'est bien mais ce n'est pas suffisant. Dans une alimentation courante, il y a beaucoup de sucre : desserts, chocoloat, gâteaux, viennoiseries, (ça on en est conscient), mais aussi plats industriels, sauces toutes prêtes, etc. La nourriture "moderne" contient beaucoup de sucre (et de sel aussi d'ailleurs).

PS : biologiquement, homo sapiens est un singe. Or, le point commun du régime alimentaire de quasiment tous les singes, ce sont les fruits. Et un fruit sucré est mûr, donc plus digeste et plus riche en énergie. Notre appétence pour le sucre est donc un instinct très utile, du point de vue de l'évolution. Le problème, c'est qu'avec la nourriture industrielle moderne, nous avons à disposition beaucoup de nourriture dont notre instinct nous dit que c'est bon (interprétés comme des super-fruits mûrs !) alors qu'en fait c'est nocif à notre santé ! L'appétence pour le sucre est donc quelque chose de naturel mais qui se révèle inadapté à l'alimentation moderne, d'autant plus dans un contexte de sédentarité croissante et de nourriture abondante.

Barnabé
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 5287
Localisation : Massif Central
Date d'inscription : 28/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le rôle du sucre dans les maladies cardiovasculaires caché par des scientifiques achetés

Message par Aristote le Jeu 6 Oct 2016 - 9:58




https://www.google.fr/search?q=tableau+des+indices+glyc%C3%A9miques+des+aliments&biw=1600&bih=794&source=lnms&tbm=isch&sa=X&sqi=2&ved=0ahUKEwjV-cDg08XPAhUB0hoKHTrfAQ4Q_AUIBigB


Barnabé a écrit:Concernant le fait de ne pas sucrer son café : c'est bien mais ce n'est pas suffisant

Hé oui !  Smile Je voulais dire aussi qu'arrêter les morceaux de sucre globalement cela permet de moins solliciter son pancréas. Le diabète est un organe qui se fatigue à force de le faire travailler bêtement avec des morceaux de sucre rajoutés. Si l'on réfléchit, ces morceaux de sucre n'existent que parce qu'on les a rajoutés à notre alimentation. Les animaux eux dans la nature n'en mangent pas. A l'exception des animaux de compagnie qu'on gave parfois malencontreusement de sucreries.
Le diabète a plusieurs autres causes ou facteurs aggravants comme le stress, l'héritage génétique etc..

Bon mais, à l'instant où j'écris ces lignes, je viens de m'enfiler une bonne tartine de pain blanc beurrée et nappée d'une bonne confiture d'abricots maison. N'oublions pas non plus les petits plaisirs... mrsgreen

________________________________________________________
“Plus un homme est bête et moins l'existence lui semble mystérieuse.” Arthur Shopenhauer
"Moins on pense, plus on parle" Montesquieu
Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. Diogène

Aristote
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 3258
Localisation : Planète Terre
Loisirs : Oenophile et trollicide
Date d'inscription : 08/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum