Une nuit dans la tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une nuit dans la tempête

Message par giloux le Mar 7 Juin 2016 - 23:14

Comme promis dans ma présentation, voici un petit témoignage. Cela se passe pendant les intempéries du mois d'octobre qui ont touché le sud de la France. Cela a été déjà évoqué dans ce forum (http://www.le-projet-olduvai.com/t9592-intemperies-alpes-maritime-au-moins-13-victimes).

C'était un samedi plutôt chargé, avec plein de choses à faire. On n'a pas écouté la radio de la journéee, le temps n'était pas terrible. J'ai bien dû entendre "alerte orange" dans une conversation, mais l'alerte orange, d'habitude, ça n'incite pas à une prudence extrème. On évite d'aller passer la nuit sous la tente, mais on se prive pas d'une sortie en ville. Bref, le soir on s'est dit, "tiens si on allait au resto avec les enfants". Ni une, ni deux, on prend la voiture et on va dans un petit resto, pas loin de Cannes (on habite un peu à l'intérieur des terres).

On arrive, on se gare. Le resto est en bas d'une petite descente, comme à l'intérieur d'une cuvette. Il est composé de deux salle : une salle intérieure et une terrasse qui a été convertie en salle par des constructions plutôt légères. Nous étions installés dans cette dernière.

Au milieu du repas, on a commencé à entendre de la grosse pluie sur le toit en tole qui était au dessus de nos têtes. On ne s'est pas trop inquiétés, les pluies sont parfois assez intenses dans la région. Au bout de quelques minutes, l'eau a commencé à s'infiltrer par le toit. En l'espace de peut être 5 minutes, ça prenait l'eau de partout. Il y avait des cascades de flotte qui descendaient des spots. Le plombs de la terrasse ont sauté. Tout le monde s'est levé, et s'est rapatrié dans la grande salle en dur qui ne prenait pas l'eau. Plein de gens sont partis. Vu ce qu'il drachait dehors, on a préféré temporiser un peu. On a trouvé une table au sec, et on a fini de manger en attendant que ça se calme.

Il s'est peut-être passé encore un petit 1/4 d'heure. Je suis allé voir comment ça se présentait dehors. L'eau était monté au niveau de la moité des roues des voitures qui passaient dans la rue. Elle commençait à arriver au ras de la porte du resto. On a décidé de rentrer chez nous. Je suis allé chercher la voiture pour venir au plus près du resto récupérer femme et enfants. Je me suis aperçu que même si la pluie semblait plus faible qu'au plus fort de l'averse, elle était encore vachement costaud : j'ai couru dans la flotte qui me montait à mi-mollet et en l'espace d'une minute j'étais entièrement trempé jusqu'aux os, de la tête aux pieds. Un peu comme si j'avais plongé dans la piscine tout habillé.

Je trouve un endroit un peu surélevé, pas inondé, pour faire monter tout le monde en voiture. On se tire de la cuvette, et là on se dit: "ouf, ça y est on est sorti du trou, on va pouvoir rentrer à la maison tranquilou". Que nenni...

De là où on était, il y a deux trajets pour rentrer chez nous. Le premier était bloqué dès les premiers mètres : il passe sous un pont, en zone inondable. Il y avait un grand lac avec une voiture dont on ne voyait plus que le toit. Comme on a pas pris l'option canoé sur la voiture, on a fait demi-tour, direction l'autre côté qui, à priori, n'est pas spécialement propice aux inondations. Enfin, on croyait.

La route était aussi bloquée : dans une rue, les voitures avait de l'eau à mi-portière sur environ 200m. On a essayé de contourner la flaque en passant par les rues adjacentes, mais on a vite compris que c'était voué à l'échec. Les rues en descente s'étaient transformées en torrents et ça devenait très critique de stationner dans ces coins. Et la flotte qui arrive dans tous les sens, c'est vachement flippant : tu sens bien qu'elle pourrait emporter la voiture en moins de deux. On s'est trouvé un endroit un peu surélevé, avec vue sur la grosse flaque (pour la garder à l'oeil). On a croisé un pompier qui nous a dit de ne pas bouger de là, que l'eau n'était jamais arrivée jusque là où on était. J'ai repéré quelques solutions de repli à pied, au cas où, et on s'est préparés à passer la nuit dans la bagnole.

A ce stade, la pluie a commencé à s'affaiblir. On a regardé les infos sur le net (merci les smartphones) et on a compris qu'il s'était passé un truc. Des infos alarmantes, avec des morts par-ci, et d'autres par là-bas... Ca rassure pas trop.

On a allongé les enfants pour qu'ils tentent de dormir un peu et on a attendu. Vers 1h du matin, il ne pleuvait plus tellement depuis un petit moment. La flaque commençait à reculer. J'ai fait une reconnaissance à pieds, tout était plus calme. On a tenté le retour. On a dû rouler dans des grosses flaques et traverser des paysages de fin du monde, mais on a fini par rentrer.

Je retiens de cette aventure les petites choses suivantes:
- La merdasse, ça peut te tomber sur la tronche très vite, quand tu t'y attend pas du tout.
- En cas de merdasse, une faute de jugement (ou un coup de pas de bol) peut te couter très cher, très vite.
- Rester calme, réfléchir, discuter, se concerter, prendre en compte l'avis de l'autre : tout cela nous a beaucoup aidé à prendre les bonnes décisions et à rester soudés et confiants.
- En cas de catastrophe, pas la peine de chercher les secours, ils sont occupés. C'est pas une critique : c'est normal, ils ne peuvent pas s'occuper de chaque cas individuel. On ne peut donc compter que sur soi. Ca ne veut pas dire qu'il faut se la jouer perso : on peut, au contraire, être solidaire de nos compagnons de KK.
- En ville, c'est pas gagné de compter sur une porte qui s'ouvre spontanément.
- La carte du GPS de la voiture était bien utile pour trouver les petites rues qui nous ont permis de nous échapper.
- Sinon, dans ces cas là, il manque des infos. Tu sais pas ce qui se passe, t'as aucune vision de comment la situation va évoluer. Il faut donc se préparer au pire et faire son analyse de risque en direct.
- Il y a toujours des idiots pour faire des choses très bêtes, il ne faut pas prendre exemple et réfléchir avec sa propre tête.

Il y a une question à laquelle je n'ai pas encore trouvé de réponse satisfaisante : aurions-nous dû rester dans le resto qui prenait l'eau ?

Voilà, c'était ma petite pierre à l'édifice. Mon petit témoignage du gars lambda qui a traversé la tempête. Il ne s'est rien passé de grave pour moi, juste une soirée stressante et qui a plutôt bien fini pour nous. Malheureusement, il y a pas mal de gens qui n'ont pas eu la même chance que nous ce jour là.

A plus,
Giloux.

giloux
Membre

Masculin Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 06/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit dans la tempête

Message par troisgriffes le Mer 8 Juin 2016 - 17:46

intéressante ton aventure aquatique.
aussi non:
"Comme on a pas pris l'option canoé sur la voiture"

Ben voilà... vous êtes  fautifs,regarde ou cela vous a amené...pas sérieux ça... Laughing

troisgriffes
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 2357
Localisation : Sud RP
Emploi : technicien
Date d'inscription : 17/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

vigilance

Message par kyuzo le Mer 8 Juin 2016 - 18:58

Salut , merci pour le retex .
Je trouve que tu as bien réagi dans ce contexte.
UN point que je veux souligner ( que tu as cité d'ailleurs) : éviter "l'effet groupe" , penser par soi même , quitte à passer pour un ch..r . Il faut combiner ça avec le collectif. fouet  pas facile mais indispensable !

________________________________________________________
Un homme dont la réputation est basée sur l'habileté pour une technique précise est insignifiant.
En concentrant toute son énergie sur un objet, il y est certes devenu excellent mais abstenu de s'intéresser à autre chose. Un tel homme n'est d'aucune utilité. HGK

kyuzo
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 103
Age : 63
Localisation : SW
Emploi : membre de la communauté
Loisirs : out of scope
Date d'inscription : 30/01/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum