La peur du choc

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La peur du choc

Message par Venka le Lun 10 Sep 2007 - 11:57

Quand je vois tout ce qui se passe en ce moment, ben je flippe car c'est clair ca va nous tomber dessus, et moi je me pose tout pleins de questions, telles que l'intensité du choc ? la vitesse à laquelle il va se produire ? comment cela va se dérouler ? ect..mais surtout je me dit on ne sera jamais prêt à affronter ca, faut pas se voiler la face, certes on peut s'y préparer comme certains le font ici, mais l'impact psychologique que cela va avoir sur nous ?......
Car on a beau se dire je sais que cela va arriver, ben le jour J on ne sait pas forcément comment on va réagir. Enfin bon là je parle pour moi, et c'est vrai que tout ca cela me fait flipper quand même.
Alors est ce que je suis là seule ou pas ?

________________________________________________________
"Quand on a rien, on a besoin de rien !" (Annie Proulx)

Venka
Membre

Féminin Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 19/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par trollinet le Lun 10 Sep 2007 - 12:15

Perso je m'inquiète, je réfléchis, j'achète des bouquins pour une autarcie future. Mais j'ai de sérieux doutes sur ma réaction en cas de gros clash... et de gros doutes sur ma survie (et celle des miens) après (même avec du terrain). J'essaie d'en parler avec mes proches mais j'y vais mollo. Déjà au moins vous êtes deux sur la même longueur d'onde Smile C'est toujours ça de pris !

trollinet
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 185
Loisirs : GN, randonnée
Date d'inscription : 14/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par geispe le Lun 10 Sep 2007 - 12:55

tout à fait juste... il faut parallèlement à tout préparatif s'entraîner à rester le plus zen possible même dans les situations les plus dramatiques qui vont probablement nous tomber dessus.

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Rammstein le Lun 10 Sep 2007 - 13:37

... et éviter de trop réfléchir !

Trop de réflexion tue l'action, or en période de crise il est vital d'agir : nouer des contacts avec les voisins, faire des stocks, réparer la voiture tant qu'on peut se le permettre, rendre visite au dentiste...

Si le scénario qui se dessine se confirme, c'est une crise économique qui nous pend au nez. Ses implications sur notre vie quotidienne seront importantes : hausse des prix générale, difficultés accrues sur le marché du logement et de l'emploi, remise en cause de la sécrité sociale et des retraites... Bref, autant accepter tout de suite que notre monde va changer et s'y adapter en conséquence, plutôt que de s'accrocher bec et ongles à un mode de vie qui appartiendra bientôt au passé (avantages acquis, RTT et consorts).

Et ne pas oublier de voir la vie du bon côté !

Mon avis à 2 balles.

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Jep le Lun 10 Sep 2007 - 14:53

Rammstein :
Et ne pas oublier de voir la vie du bon côté !
... et éviter de trop réfléchir !

Certains jours j'y arrive, d'autres non.
Parfois je crois que tout va se dégrader lentement, progressivement, et que j'aurais le temps de m'adapter et que mon entourage va s'y mettre aussi, que nous pourrons apprendre à vivre autrement.
D'autres jours je pense qu'il est déjà trop tard, que tout va aller trop vite et qu'on va se faire broyer.

Pourtant plusieurs personnes avec qui j'aborde, prudemment, le sujet semblent conscientes de la situation. Mais elles réagissent de façon distante, extérieure, un peu comme si la crise ne nous concernait pas directement, ou à la façon du bulletin météo :« Risque de verglas ou de grêle...» Ce n'est qu'un risque et de toute façon que peut-on y faire.

De plus d'où viendra la bise : pénurie de pétrole ou d'énergie, réchauffement climatique, guerre, pandémie, crash boursier, pollution, surpopulation... ou toutes ces réponses en même temps?

J'aimerais croire que je me fais du cinéma et que tout ça n'arrivera jamais.

________________________________________________________
Jep. En 1950, nous pensions pouvoir faire reverdir les déserts.
En 2050, nous aurons réussi à désertifier la Terre entière.

Jep
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 376
Localisation : Canada P.Q.
Emploi : retraité
Date d'inscription : 13/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.mokotakan.com/francais/bienvenue.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par transhuman le Lun 10 Sep 2007 - 14:53

Mathilde a écrit:..., et moi je me pose tout pleins de questions, telles que l'intensité du choc ? la vitesse à laquelle il va se produire ? comment cela va se dérouler ? ect.. ?

Reponse breve : choc lent, par à coup sans "grand soir".

Mais dire çà c'est regarder l'evolution de la societe depuis les hauteurs. Parce que pour les personnes impactées c'est la cata à chaque fois.

Aujourd'hui je fais mes courses hebdomadaires à la superette, comme chaque semaine, et comme à chaque fois je croise sur le parking quelques clodos ( euh pardon quelques SDF comme on dit en beau français bien faux cul )
Pour eux qui visiblement sont au bout du rouleau la societe cà fait longtemps qu'elle ne vaut plus rien.
Donc amha, sur ce sujet chacun voit midi à sa porte selon sa situation personnelle. Mais c'est sur que quelques précautions sont toujours utiles.

Bon, je raisonne mais est ce que je flippe ? Oui bien sur !
Pour moi ? un peu
Pour ma moitié ? Affirmatif!
Pour mes gosses ? Totalement !
Qu est ce qui me fait continuer ? Euh ... je crois que c'est çà d'être parent : continuer envers et contre tout, ne jamais renoncer, serer les dents et avancer!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Jeff le Lun 10 Sep 2007 - 16:45

Qu est ce qui me fait continuer ?

C'est un gros problème cette question pour moi en ce moment... en effet comment accepter de devoir se lancer dans une société que l'on sait condamnée? (à cours ou moyen terme) comment accepter de passer plus de la moitié de ces journées a étudier pour pouvoir ensuite faire partie intégrante d'une société tant haïe et que l'on sait en perdition?
Pour le moment je ne sais pas quel métier je vais choisir en sortant des secondaires (je sais pas si c'est clair pour les français, en gros après le bac) et savoir (le peu) que je sais sa me motive pas du tout.... c'est difficile a vivre au quotidien

et moi je me pose tout pleins de questions, telles que l'intensité du
choc ? la vitesse à laquelle il va se produire ? comment cela va se
dérouler ? ect.. ?

J'en suis plus au stade de l'acceptation du phénomène mais pour moi gros choc ou pas je constate qu'il vaut mieux parer au pire.

Et ne pas oublier de voir la vie du bon côté !
... et éviter de trop réfléchir !

Carrément impossible en ce moment!

Jeff
Membre

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 27
Localisation : Belgique - Charleroi
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Telimectar le Lun 10 Sep 2007 - 23:19

je vais encore passer pour un extra terrestre, mais je pense que cette crise du système est finalement une bénédiction pour l'humanité, par ce que ce qu'elle fait de la vie c'est assez horrible, perso je pense plutot sortir d'un cauchemard...alors je sais pas si c'est lié à ma personalité ou à ma conception stoicienne des choses, mais les difficultés qui me viennes à l'esprit ne me filent pas le bourdon...plutot une opportunité de prouver sa valeur: et c'est malheureux de penser comme ça simplement dans notre conception candide et hypocrite du monde, ou l'on rale après le chat par ce qu'il à réussi à chopper un oisillon dans un nid...c'est triste pensons nous...mais en fait c'est naturel...et comme notre société est contre naturelle, qu'elle s'imagine même controler la nature et lui imposer sa volonté...je suis plutot dans l'attente que la crise s'amorce afin de rétablir chaqun à sa place...

Mon avis à 2 balle (c'est tendance en plus cette phrase en ce moment:geek: ...je l'ai trouvé deux fois pour aujourd'hui lol)

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par KrAvEuNn le Mar 11 Sep 2007 - 5:28

oui, je suis plutôt d'accord avec toi (bien que pas pressé de rentrer dans la crise) ; pas de peur particulière (ça fait quand même un bail que je m'interesse au sujet et j'ai donc eu le temps de me faire à l'idée que la fête été fini ainsi que de faire le deuil de l'utopie croissantiste et terraplatiste)...quoique que le jour où la bise sera effectivement venue et bien venue, je ne suis pas certains de ne pas flipper un peu (voir beaucoup d'ailleurs)
Telimectar a écrit:

Mon avis à 2 balle (c'est tendance en plus cette phrase en ce moment:geek: ...je l'ai trouvé deux fois pour aujourd'hui lol)
Ouais, ça vient de chez manise...je m'en sers surtout pour appuyer le fait que je ne colporte pas des vérités absolues, juste ma vérité...parfois il est utile de rappeler cette évidence clind'oeil

Juste mon avis à 2 balles mrsgreen

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Rammstein le Mar 11 Sep 2007 - 8:48

Je ne partage pas ta vision des choses, Telimectar.

La crise économique pourrait mettre à mal notre société, et les premiers à en pâtir en seraient les faibles et les sans-grades : personnes âgées, foyers monoparentaux (surtout des femmes), smicards, malades, handicapés, etc. Un processus de "sélection sociale" par l'argent du style Russie post-soviétique se mettant rapidement en place ne serait pas joli à voir !

Autant la situation actuelle n'est pas rose, autant un modèle de société autre que l'actuel ne peut être que plus sombre, tout pavé de bonnes intentions soit-il.

Rammstein

Rammstein
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 4996
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 07/11/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Andros le Mar 11 Sep 2007 - 10:51

Là, rapidement sans vraiment réfléchir, je dirais qu'il y a deux composantes :



- j'ai peur de mal faire

- j'ai peur de ne rien avoir



La peur de mal faire est toujours présente, c'est normal, je considère
cela comme un mécanisme de survie. En effet, à chaque fois que j'ai
fait un GROS effort dans ma vie, c'était dominé par la peur de l'échec.

S'entraîner à agir (à combattre si on a peur de la violence par
exemple) est très utile, mais cela réduit la peur, cela ne la supprime
pas.



Par contre, dans la peur de ne rien avoir, il n'y a pas d'autres
solutions que d'avoir. Ensuite, il y a la peur de ne pas avoir assez.
Cette peur-là est très logique : nous n'avons JAMAIS assez pour vivre
vieux, et pour que nos enfants vivent vieux, et leurs enfants... On en
peut pas stocker des décennies de nourriture. On n'aura jamais assez.
De toutes façons même maintenant je n'ai pas grand-chose au regard des
normes sociales.



Bon le tout c'est d'avoir assez pour survivre et se maintenir durant le
gros de la crise. Une fois que l'on a cela, on est très tranquille.
J'ai eu l'occasion de voir les réserves de nourriture de pleins d'amis,
eh bien ils pourront, à la limite, durer une semaine (et ensuite ils
ont une cave à vin, super...)



Avec plusieus mois de nourriture, on est encore bon lorsque les autres
seront malades de mal/sous-nutrition (et de tout ce qui va avec), et
donc bon on sera très maigre lorsque les autres seront cannés - ou
alors le circuit économique se remet en route et au moins on aura pas
enterré nos jeunes enfants morts par notre imprévoyance.



(Bon ce post est pas terrible mais je l'ai écrit à l'arrache)

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par geispe le Mar 11 Sep 2007 - 11:14

je reprends quelques idées, là :
je crois qu'une fois qu'on s'est execrcé et que l'on sait faire on a plus trop peur de faire mal... mais les circonstances peuvent faire quemême si on fait bien le résultat est nul (me suis fait manger toutes mes récoltes par des prédateurs, ce qui n'était pas le cas l'an dernier et je pense qu'il s'agit du résultat d'absence d'hiver/nouveau climat, donc prolifération)...
pour la peur de ne rien avoir, effectivement perso j'ai pas mal de stocks (un ou deux ans s'il faut faire durer) et d'outils... mais je ne me fais pas d'illusions car selon le scénario de crash il se pourrait que l'on me dépouille de tout... même de façon non violente si je me retrouve face à plein de monde qui n'a plus rien.
J'ai donc un autre scénario où je prévois de n'avoir plus rien : et en principe je peux tenir avec uniquement ce qui pousse dans la nature. Ce que les autres ne pourront pas une fois leurs stocks mangés...
pour le vin ce n'est pas une mauvaise idée : il est très nourrissant et certains poivrots ne se nourrissent longtemps que de çà... :-)

________________________________________________________
http://rythmescycleshumains.blogspot.com/
http://monotarcie.blogspot.com/

geispe
Membre Premium - Participe à rendre le contenu de nos forums plus pertinent & pragmatique

Masculin Nombre de messages : 642
Age : 69
Localisation : alsace
Emploi : retraité
Date d'inscription : 07/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Telimectar le Mar 11 Sep 2007 - 15:17

lol effectivement moi si quelque chose m'éffraie bien, c'est de n'avoir pas pensé un truc qui me sera indispensable...
heureusements vos "bobs" sont de très bon conseil...
par ce que niveau nourriture, je pense avoir la chance d'en connaitre un peu, et pour peu que j'aie de quoi faire du feu et de l'eau, ainsi que quelques récipients métalliques pas de soucis...
Le gros problème (qu'on pouvait deviner à travers le message de Ramm: seront touchés les faibles, et pourquoi pas notre propre famille?) c'est si ça tourne vraiment mal, comment vous faites pour votre famille et vos amis...par ce que je peux nourrir une personne, je peux en instruire vite quelques uns, mais en situation de survie un grand groupe c'est la galère (perso j'ai une grosse famille et pleins d'amis pour qui le PO c'est du pas sûr encore)...trop de trucs à gérer...
donc finallement oui des choses sont vraiment taraudantes mais bon nous sommes bien là pour essayer de trouver des solutions...alors au boulot bonnes gens! tendre

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Andros le Mar 11 Sep 2007 - 16:42

Oui, c'est un aspect pas facile. A partir de quel degré de parenté
peut-on dire à quelqu'un qu'il peut rester dehors, qu'il n'y a pas de
place pour lui à l'intérieur ?



Je vois deux options :

- le salaud total. Il reste avec sa bouffe, sa femme et ses enfants, et
envoie les autres voir ailleurs, à quelques exceptions près : ceux de
la fratrie en qui il a confiance (pas le frangin junkie qui a jamais
gardé un sou en poche donc), les parents s'il les respecte encore. Il y
a des gens qui ont dû fuir la maison familiale en raison de leurs
parents / le reste de la famille, donc ceux-là ne risquent pas de les
laisser rentrer.



- le patriarche : il se constitue un large groupe à base familiale,
mais en virant son neveu junkie, et en intégrant le voisin qui est pas
con. Ce groupe ne peut se fonder sur des réserves suffisantes, par
contre il est assez grand pour intimider ou dérober (en plein jour : se
servir) ce dont il a besoin.



Je ne vois pas de solution viable entre les deux, sachant que le
premier cas de figure (viable) va rencontrer assez rapidement le second
cas de figure, et là c'est le drame.

Andros
Membre fondateur

Masculin Nombre de messages : 1132
Date d'inscription : 12/12/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par transhuman le Mar 11 Sep 2007 - 18:36

Telimectar a écrit:lol effectivement moi si quelque chose m'éffraie bien, c'est de n'avoir pas pensé un truc qui me sera indispensable...
heureusements vos "bobs" sont de très bon conseil...
par ce que niveau nourriture, je pense avoir la chance d'en connaitre un peu, et pour peu que j'aie de quoi faire du feu et de l'eau, ainsi que quelques récipients métalliques pas de soucis...
Le gros problème (qu'on pouvait deviner à travers le message de Ramm: seront touchés les faibles, et pourquoi pas notre propre famille?) c'est si ça tourne vraiment mal, comment vous faites pour votre famille et vos amis...par ce que je peux nourrir une personne, je peux en instruire vite quelques uns, mais en situation de survie un grand groupe c'est la galère (perso j'ai une grosse famille et pleins d'amis pour qui le PO c'est du pas sûr encore)...trop de trucs à gérer...
donc finallement oui des choses sont vraiment taraudantes mais bon nous sommes bien là pour essayer de trouver des solutions...alors au boulot bonnes gens! tendre


Et je pari que une bonne partie de tes amis et de ta famille vont passer la majorité de leur vie sans soucis existentiel majeur ( en gros : gite et couvert assuré ).
Et je pari aussi que quiconque dont le cercle de relations ( familles, amis, collègue etc ) depasse la vingtaine de personne connait un futur SDF ( ou assimilé ) en cas de crise economique.

Il n'y aura pas de grand soir...juste des drames individuels et c'est déjà beaucoup.!
Regardez l'actualité : combien de chomeurs supplémentaires aux USA ? et en France ? combien de morts en Palestine ? et à Sangate ?
etc...
mais aussi malgré et simultanément à ces drames : combien de "nouveaux" SDF connaissez vous personnellement ? combien de gens dans votre famille ou vos relations ont eu leur situation personnelle détériorée au point de devenir indigent ? combien ont eu leur maison détruite ? ou simplement abimée par les dérèglements climatiques ?

Faites les comptes : vous verrez le malheur , dans nos sociétés, est quelque chose d'individuel alors que l'angoisse elle est collective!

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par transhuman le Mer 12 Sep 2007 - 11:57

Pour etre complet une des raisons de la peur face à une crise est souvent l'image que l'on se fait de la réactions de nos concitoyens en cas de crise.

En fait les réactions immédiates face à une crise socio economiques sont beaucoup plus résignées que généralement présentées.

MAIS à l'inverse les conséquences psychologiques à long terme pour les générations ultérieures sont proprement catastrophiques :
http://www.newdawnmagazine.com.au/Articles/Origin%20of%20CivilisationP1.html

http://www.newdawnmagazine.com.au/Articles/Origin%20of%20CivilisationP2.html

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par transhuman le Mer 12 Sep 2007 - 12:15

P.S. : désolé pour la "qualité" très douteuse du site hébergeant les deux articles ci dessus mais je n'arrive pas à retrouver les autres références à ces travaux.

________________________________________________________
"J'arrêterais de faire de la politique le jour où ceux qui font de la politique arrêteront de faire les guignols....."
Coluche

P'tain dire que c'etait il y a 30 ans et que rien n'a changé en mieux depuis ....

transhuman
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1502
Emploi :
Loisirs :
Date d'inscription : 07/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Invité le Dim 16 Déc 2007 - 20:45

Geispe à écrit:

J'ai donc un autre scénario où je prévois de n'avoir plus rien : et en principe je peux tenir avec uniquement ce qui pousse dans la nature. Ce que les autres ne pourront pas une fois leurs stocks mangés...

Geispe à raison de dévellopper 2 scénarios:
1 lourd, le stockage...ect
1 léger, la connaissance des plantes et racines comestibles.

le premier si on reste, le second si on bouge et de la vie en milieux...sauvage.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par ipphy le Dim 16 Déc 2007 - 22:29

Sempervirens a écrit:Geispe à écrit:

...

Geispe à raison de dévellopper 2 scénarios:
1 lourd, le stockage...ect
1 léger, la connaissance des plantes et racines comestibles.


Ne pas mettre tout ses œufs dans le même panier Twisted Evil
De plus le sénario "léger" demande moins de place et d'argent que la bouffe.

ipphy
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 516
Localisation : Cyberespace
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Telimectar le Dim 16 Déc 2007 - 22:31

Bon, j'en reviens à toi Ô Mathilde. Pour l'instant, la seule chose qui se rapprocherait de la peur chez moi, c'est une manie d'acheter (quand j'ai les sous lol) des machines (manuelles Smile ) et des outils...moulins manuels, alambiques, cuves, thermomètres, balances etc. En dernier lieu une pompe à eau manuelle mobile des années 50 hyper fonctionelle (aujourd'hui c'est pas pratique ni solide, souvent pour cause de "made in china" d'ailleur). Geipse me dirait que de toute façon sans tuyaux ça marche pas...bon ba je vais me faire un stock de tuyaux geek .

J'ai beau avoir les conseils éclairés d'Andros, les températions du Sieur Kraveunn, il restera toujour un Transhuman ou un Geipse (enfin, ça fait un bail qu'on le lis plus notre végétarien préféré) pour remuer en vous ce qui ne va pas.

Plus le temps passe, plus je redoute (peur? nooon...pas encore dumoins fumeur ) le choc, la crise. Alors pour me rassurer, pour vous aussi l'inquiétude est onéreuse?

________________________________________________________
J'ai beaucoup étudié les philosophes et les chats. La sagesse des chats est infiniment supérieure.
Hippolyte Taine

Telimectar
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 728
Age : 34
Localisation : Haut Ariège
Emploi : Moujik
Loisirs : obéir au chat
Date d'inscription : 09/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://yomenie.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Imago le Lun 17 Déc 2007 - 10:48

Je dis pas que ça m'empêche de dormir, mais tout de même, j'y pense beaucoup, surtout ces temps où tout le monde (ma femme compris) s'excite avec les préparatifs de noêl: le décalage entre notre situation, notre situation à venir et l'insouciance générale me laisse songeur.

J'investis pas mal de temps et d'argent dans mes préparatif, j'essaie aussi d'avoir une solution lourde et fixe et une autre mobile et légère. Mes 3 enfants dont un d'un an limitent bien sûr un peu les choix.

Parfois je suis plus sombre, surtout quand je vois qu'à priori rien ne sera fait pour nous éviter de passer un point climatique de non retour, alors je me dis que le seul préparatif utile qu'il y a à faire c'est un stock (disons une centaine de bouteilles drunken ) de bon whisky et un flingue. Le bon whisky se conserve longtemps, si tout va bien, aucune goutte ne sera perdue. Le flingue serait caché tout derrière les bouteilles et n'apparaîtrait qu'en cas de pénurie durable de whisky (ou autre breuvage aux effets identiques), ce qui serait assurément signe de fin du monde.

Et pourquoi ne pas utiliser le flingue tout de suite ? Parce que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, parce que j'ai 4 enfants et je veux pas les laisser tomber et aussi je vais tout de même pas laisser passer l'occasion d'assister depuis les premières loges à l'effondrement de notre civilisation zombie

Imago
Membre

Masculin Nombre de messages : 18
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 22/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://imago.hautetfort.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Invité le Lun 17 Déc 2007 - 12:04

Telimectar à ecrit:
Geipse me dirait que de toute façon sans tuyaux ça marche pas...bon ba je vais me faire un stock de tuyaux geek .

Tu as raison fait un stock de tuyau, moi j'ai pris du tuyau en couronne de 50métres diamétre 25...(j'en est 400 m"tre en réserve et 500 métres en fonctionnement) ce tuyau plastique quel invention formidable!! dire qu'autrefois en cevennes les canalisations était en terre cuite en section de 15cm et en longueur de 1,20 métres le tout tourné par les potiers....ou sinon il taillaient les tronc de chataignier en goutierre...tu vois le boulot....
De ces vestige il en reste encore pas mal sur mon terrain...mais pour l'irrigation le tuyau est idéal....

Pour en revenir au théme, j'ai dévelloppé les deux solutions...la solution stockage-production je l'expérimente depuis 7 années...
La solution légére aussi, je suis passionné comme toi d'Ethnobotanique...et j'ai essayé pas mal de plantes en usage culinaire et médicinals...j'ai la chance de connaitre trés bien des Papés et Mamés du "Pais" qui me transmettent leurs connaissances...ici en Cévennes, la plupart des gens vivent au quotidien dans la logique de la production et stockage de nourriture...le village ou je me trouve ce situant à 65 km aller et retourd du premier Supermarché.
Ce matin un collégue ma apporté une énorme cuisse de Sanglier en échange je l'embauche sur un chantier en Février....
Voila Troc , échange...débrouillardise...sont les Mamelles des zones Hyper-rurale....chez nous...les montagnes nous protégent...les Cevennes on toujours étaient un Pais de Refuge...
LIRE L'histoire des Camisard....

A toute
Semper

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par KrAvEuNn le Lun 17 Déc 2007 - 16:11

Imago a écrit:Et pourquoi ne pas utiliser le flingue tout de suite ? Parce que tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, parce que j'ai 4 enfants et je veux pas les laisser tomber et aussi je vais tout de même pas laisser passer l'occasion d'assister depuis les premières loges à l'effondrement de notre civilisation zombie
Imago, les mots seuls ne peuvent malheureusement pas réconforter. Saches toutefois que dans cette adversité tu est, de ta famille, celui qui semble le plus à même de la préparer à affronter la vague ; ils auront donc besoin de toi.
Nous ne connaissons nullement la force exacte et les réelles conséquences qu'auront cette vague ; mais tu as raison, nous avons le "privilège" d'être particulièrement sensibilisés aux dangers qui nous guettent et dans la confidence en ce qui concerne les solutions à leur porter et en ce sens nous avons le devoir d'en faire bon usage, en notre interêt et en celui de nos proches et contemporains.

Bref, courage ami ; les temps sont durs, mais la vie, elle, ne se laisse pas intimider....il y a toujours une éclaircie après la tempête clind'oeil

________________________________________________________
Aussi audacieux soit-il d'explorer l'inconnu, il l'est plus encore de remettre le connu en question ! (Kaspar)
   

KrAvEuNn
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 7487
Emploi : Chasseur de primes
Loisirs : Diptérophilie
Date d'inscription : 24/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://le-projet-olduvai.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Jeff le Lun 17 Déc 2007 - 16:46

Pour le moment j'essaye de me couper de tout se qui se rapporte aux dangers futurs, je fait semblant de rien, je sors, j'ai des attitudes et des envies normales pour mon âge qui m'y aide et je bourre tout se que je sais bien loin pour pas devoir vivre avec en permanence mais.... ça ne peut durer qu'un temps je me connais je vais devoir affronter la réalité et (re)commencer à me préparer aux changements futurs en fait je crois que ça irait mieux si je faisait ça avec quelques personnes, un petit groupe de survivalistes se serait cool pour peaufiner tout ça. Par contre pour trouver ça par ici.... Suspect

Jeff
Membre

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 27
Localisation : Belgique - Charleroi
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La peur du choc

Message par Le_Celte le Lun 17 Déc 2007 - 17:21

Pour ce qui me concerne je passe "off grid" le plus possible, faisant de mes mains tout ce qui est possible et stockant ce que je peux.
Un peu comme Telimectar je cherche des outils et machines manuelles (petite annonce : Je cherche une broyeur de végétaux manuel en état de marche par exemple)

Et sinon et bien...je laisse venir...

Comme dit le Dalai-Lama : Si tu as la solution a un problème applique la, si tu n'as pas de solution alors t'en faire a ce sujet ne servira strictement a rien...

Le Celte

Le_Celte
Membre Premium

Masculin Nombre de messages : 1237
Localisation : BREIZH
Emploi : webmaster
Date d'inscription : 10/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum